Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 juin 2022
Antananarivo | 22h53
 

Editorial

Docile

lundi 2 juin 2008 | Randria N.

Heureux nos dirigeants avec une population aussi docile. En effet, ce n’est pas chez nous que les gens se mettront en grève parce que le prix des carburants a augmenté. Cela peut arriver ailleurs, notamment dans ces pays riches comme la France ou l’Espagne, pas chez nous car nous savons très bien que ce n’est pas la faute de nos dirigeants. Loin de nous l’idée de demander à nos dirigeants qu’ils baissent les différentes taxes qui gonflent le prix de cette source d’énergie. Nous pensons peut-être que ces taxes sont immuables et on ne peut pas y apporter une quelconque retouche une fois qu’ils ont été appliquées.

Et dans notre docilité, nous cherchons des solutions ailleurs : hausse des tarifs, c’est-à-dire nous pénaliser nous-mêmes en oubliant que l’Etat a son rôle à jouer pour justement éviter que cette hausse du prix des carburants au niveau international n’ait pas trop d’impact sur la bourse des consommateurs nationaux.

Dans notre docilité également, nous allons avaler tout ce que nos hauts responsables déciderons pour nous. S’ils ont décidé qu’il n’y a rien à faire, nous le goberons tout comme nous allons gober le fait que la société TIKO va être subventionné car, selon le président, sans elle, l’inflation aurait atteint un seuil insupportable pour la population.

Nombreux d’entre nous se rappellent la blague qui circulait du temps de Ratsiraka. Ce dernier, selon les plaisantins, a su faire un croisement entre le bœuf et le poisson. Le résultat était le malgache de l’époque qui trimait comme un bœuf et qui pourtant ne pipait mot, comme un poisson. En fait, ce régime sous lequel nous vivons actuellement a fait mieux, celui d’avoir réussi à croiser une vache et un poisson. Le fruit est ce malgache trayable et corvéable à merci sans aucune velléité de révolte.

Heureuse population qui se contente de ce qu’on lui donne, et heureux dirigeants qui peuvent vaquer sans souci à leur passe-temps favori, s’enrichir.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS