Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 13h52
 

Politique

Remaniement

Dix ministres entrants et quatorze ministres revenants

jeudi 30 janvier | Mandimbisoa R.

La nomination des nouveaux membres du gouvernement a eu lieu hier, en fin de la journée au palais d’État à Iavoloha. 14 ministres sur les 22 du gouvernement de Christian Ntsay, depuis l’accession au pouvoir d’Andry Rajoelina reviennent à leur poste. 10 nouvelles têtes font leur entrée dans le gouvernement. Des jeunes pour la plupart, venus de l’étranger où ils ont occupé des postes de responsabilité dans leur domaine respectif. Mais il y a aussi les anciens collaborateurs du président de la République au sein de la Présidence.

Six ministres ont été mis à l’écart. « Ils ont beaucoup fait », a déclaré le président de la République, mais ils n’auraient pas rempli leur contrat-programme ou encore dans l’incapacité de suivre le rythme imposé par le Chef de l’État. Deux ministères ont également dû être scindés en deux d’où la création du ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène. Un vice-ministre s’occupe par ailleurs de l’Habitat au sein du ministère de l’Aménagement et des Travaux publics.

Les nouveaux ministres :

  1. Ministre des Affaires étrangères : Dr Djacoba Liva Tehindrazanarivelo
  2. Ministre de la Sécurité publique : Contrôleur général de la Police Rodellys Fanomezantsoa Randrianarison
  3. Ministre de l’Education nationale : Rijasoa Josoalasisambatra Andriamanana
  4. Ministre de la Santé Publique : Professeur Ahmad Ahmad
  5. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Elia Béatrice Assoumacou
  6. Ministre de l’Environnement et du développement durable : Baomiavotse Vahinala Raharinirina
  7. Ministre des Postes, des télécommunications et du développement numérique : Andriamanohisoa Ramaherijaona
  8. Ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’hygiène : Voahary Rakotovelomanantsoa
  9. Garde des Sceaux, ministre de la Justice : Johnny Richard Andriamahefarivo
  10. Vice-ministre chargé des villes nouvelles et de l’habitat : Angelo Michael Zasy

Les ministres revenants :

  1. Ministre de la Défense nationale : Général de corps d’armée Léo Jean Richard Rakotonirina
  2. Ministre de l’Economie et des finances : Richard Randriamandrato
  3. Ministre de l’Iintéieur et de la décentralisation : Tianarivelo Razafimahefa
  4. Ministre de l’Aménagement du territoire et des travaux publics : Hajo Anrianainarivelo
  5. Ministre de l’Elevage, de l’agriculture et de la pêche : Lucien Fanomezantsoa Ranarivelo
  6. Ministre de l’Energie et des hydrocarbures : Christian Ramarolay
  7. Ministre des Mines et des ressources stratégiques : Fidiniavo Ravokatra
  8. Ministre des Transports, du tourisme et de la météorologie : Joël Randriamandranto
  9. Ministre du Travail, de l’emploi, de la fonction publique et des lois sociales : Gisèle Ranampy
  10. Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat : Lantosoa Rakotomalala
  11. Ministre de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme : Irmah Lucien Naharimamy
  12. Ministre de la Jeunesse et des sports : Tinoka Roberto Michael Raharoarilala
  13. Ministre de la Communication et de la culture : Lalatiana Andriatongarivo Rakotondrazafy
  14. Secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale en charge de la gendarmerie : Général de Division Richard Ravalomanana

65 commentaires

Vos commentaires

  • 30 janvier à 07:44 | zandede (#10615)

    zandede
    Je souhaite que ce nouveau gouvernement apportera une valeur ajoutée par rapport à l’ancien
    mais tant que la mendicité auprès des PTF et le show médiatique restent la stratégie pour sortir
    le pays de son état honteux de pauvreté j’ai sincèrement des doutes... Wait and see

    • 30 janvier à 07:58 | vatomena (#8391) répond à zandede

      En France on dit : Tout nouveau Tout beau ! On verra à l’usage . Wait and See !

    • 30 janvier à 08:17 | Maxim (#5960) répond à zandede

      On aimerait tous voir émerger notre pays, mais malheureusement les dés sont déjà jetés en avance. Tout les ministres qui voulait s’illustrer n’ont pas ses place dans un gouvernement de show et com comme le notre.
      Cf. LF 2020 que les ne disposent presque tous que des fonctionnement, les gros sont affectés à la présidence.

  • 30 janvier à 08:33 | vohitsara (#8896)

    Mirary soa sy fahombiazana indrindra ho an’ i tsirairay avy ao @ governemanta vaovao mba ahazo tombotsoa ny Malagasy tsirairay avy, na ny mpomba na ny mpanohitra, satria "Malagasy isika jiaby" araky ny voalazan’ i ANR omaly iny.

  • 30 janvier à 08:39 | Midabetsy (#8062)

    Salama daholo.
    isaorana ianareo zay namaly ny antso ary ankasitrahana ianareo zay tsy namaly.
    Tsy matoky anareo mpanao politika intsony ny manampahaizana.
    Resaka sy fihetsiketsehana ary communication fotsiny no betsaka eto antanana fa tsisy zay fandrosoana.
    Tokony hapetraka koa ny minisitrin’ny FANOVANA TOE-TSAINA fa io no rangory fototrin’ny afo.
    Tsy ho avotra ity firenena ity raha tsy voahetsika daholo ny ressources humaines rehetra na eto antoerana na any ivelany.
    Tokony hatao maro an’isa ny ministra gasy avy any ivelany mba hahamenatra an’ireo mpanao lalandririna eto antoerana.
    Toy ny bareo ihany io eh !

  • 30 janvier à 08:53 | Hery Rak (#10294)

    Misy tena tsara toerana aloha raha ny fahitana azy. Ny marina koa nge resaka fanapahan-kevitra sy fahaizana mifampiraharaha ny toeran’ny minisitra ary indrindra ny fahaizana miara-miasa amin’ireo mpiasa rehetra mba ho to-teny eo anatrehan’ny mpiasa fa raha tsy izany dia tsy misy asa mirindra eo. Ny mampanahy ahy fotsiny dia ireto Minisitra mahakasika ny fampianarana 2 vavy ireto. Tena hahay hiara-miasa amin’irep mpampianatra be mokondoha ireo ve izy ireo ?
    Mirary soa hoan’ireo minisitra vaovao.

  • 30 janvier à 08:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Bon vent et bon courage à ce nouveau gouvernement car ce qui vous attend et ce qu’on attend de vous relève de l’impossible mais à cœur vaillant tout est possible n’est-ce pas ?

    • 30 janvier à 09:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire : ...relèvent... au lieu de ... relève...

    • 30 janvier à 11:26 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,
      On attend des résultats ,du concret ,ce qui n’est pas le cas jusqu’à maintenant.Ce n’est pas avec quelques changements de têtes qu’on peut déplacer une montagne quand les problèmes structuraux de bases ne sont pas améliorés réellement avec le changement de mentalité.
      - Le pragmatisme : développement inclusif durable en respectant l’environnement ,l’écosystème contre le réchauffement climatique et que Madagascar ne figure plus parmi les pays les plus pauvres en gagnant 2 ou 3 places en se hissant vers le haut tous les ans au niveau du PIB/PPA (pari gagné).On est encore très loin pour sortir du chemin battu .On souhaite toujours bonne chance !
      Par exemple ; un classement mondial sous la barre du 100 ème mondial au bout de 15 ans .Actuellement ,Madagascar se positionne à la 147ème place .C’est le travail que chaque tenant du pouvoir successif devrait entreprendre en commençant par la lutte contre la corruption,la paupérisation généralisée.

  • 30 janvier à 09:00 | rayyol (#110)

    Je ne veux pas jouer au prophète de malheur Mais la partie est mal engage le coach n est pas et ne sera jamais a la hauteur La volonte ne suffit pas Il faut de la poigne Il faut ce que ce president n a pas le contrôle parfait sur son environnement
    Il faut connaitre la direction a prendre pour diriger son équipe
    Pour le moment il n y a pas de direction Sa change a chaque seconde du a la pression
    Comment communiquer quand on ne sait meme pas ou l on se dirige comment diriger les autres Au foot on appelle cela un plan de match
    Celui ci est tres mal parti il n en a pas vraiment un
    Ceci est mon opinion seulement j espère avoir tort mais j en doute Prenons le cas des 60000 hectares Pourquoi prendre une decision sans communiquer tout les details de l entente Beaucoup de question se posent
    Lisez la Gazette d aujourd hui et vous vous poserez aussi des questions Ce dossier est important pour le president il rencontre l une de ses promesses indépendance alimentaire
    Mais a quel cout qu est ce que sa l apporte réellement au pays ou est ce seulement pour enrichir des étrangers et satisfaire son ego Pourquoi entretenir des doutes ne pas communiquer les details important avant que cela ne devienne une crise On se rend alors compte qu il est seul et ne peut se fier a ses Ministre

    • 30 janvier à 09:39 | zandede (#10615) répond à rayyol

      Oui Mr ou Mme Rayol En soi ce projet n’est pas mauvais mais au préalable a-t- on calculé le taux
      de rentabilité interne du projet avant de se lancer dans l’inconnu . Quelle serait la répartition
      primaire de la valeur ajoutée générée par ce projet . Tout cela reste flou et requiert de la
      transparence parce qu’il ne faut pas oublier que vous êtes redevables envers nous contribuables.
      Puisque semble-t-il vous êtes "de bons communicants" montrez nous que ce projet est rentable
      sinon c’est encore une fois de la COM

    • 30 janvier à 10:31 | Shalom (#2831) répond à rayyol

      Tao amin’ny La Marine aho fahiny. Fitenenana matetika ao ny hoe : "le vent n’est favorable qu’à celui qui connait sa direction".

  • 30 janvier à 09:07 | rayyol (#110)

    Les esprits positifs y ont vu une bonne chose indépendance alimentaire Mais c est l avantage d une équipe d autres connaissent mieux le dossier et ont manifeste leur doute et on fait voir un autre aspect qui mérite des éclaircissement
    Comme nous un president n est qu un etre humain et ne peut tout savoir D ou l importance des conseillers Ou a t il passer outre a ses conseillers a ce moment certains ont raison il est prêt a tout pour briller satisfaire son ego

  • 30 janvier à 09:56 | kartell (#8302)

    Cette présentation « urbi et orbi » de ce nouveau gouvernement, étant le plan B de la boîte à coucou de l’émergence, amène quelques commentaires quand à la rédaction journalistique de cet événement semble-t-il...
    Le tsunami annoncé est loin d’être effectif, seuls 6 ministres sur 22 ont été mis à l’écart ( traduction virés !)sur un potentiel de 22 donc visiblement le noyau dur du pouvoir a été confirmé dans ses fonctions puisque dix autres reviennent par la grande porte dans une ambiance feutrée de copinage...
    Nous sommes loin de l’idée annoncée d’un coup de karcher, si cher à son parrain d’angafy !....
    Les nouveaux auraient, semble-t-il, exercé à andafy des fonctions préparatrices aux jobs d’aujourd’hui voir similaires ?, on aurait aimés plus de curiosité de nos amis journaliers pour qu’ils nous en disent davantage sur ce sujet, tout simplement parce qu’on ne saisit pas vraiment cette allusion flatteuse !...
    Quand à la jeunesse de ce renouvellement, on reste sur notre faim d’autant qu’en dehors du président, » himself, »on ne voit pas de quoi il est fait allusion...
    L’expression employée de vice-ministre pour désigner les seconds couteaux n’a plus cours qu’en Chine ou qu’en Corée du Nord, ce n’est pas rassurant !..
    Enfin, petit détail amusant, c’est de constater l’unité de couleur et de coupe des costumes sur la photo officielle, histoire sans doute d’afficher avant les discours un collé / copié qui, il faut l’espérer, ne prendre pas exemple sur un passé récent.
    Le changement, c’est pour maintenant, attention le tgv devrait partir !....

    • 30 janvier à 10:29 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Est il général aussi celui qui sur la photo de groupe a la plus petite taille ? mais beaucoup de médailles

    • 30 janvier à 10:46 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ vatomena

      Un ministre qui ne serait pas général en fonction, ce serait une insulte aux 500 généraux en fonction !...
      C’est vrai qu’au vu de votre remarque, l’armée Malagasy doit être celle qui doit disposer d’un certain budget pour l’acquisition de ces décorations !.....

      Une question, l’attribution de ces décorations se ferait-elle dans l’entre-soi de ces généraux ?...

    • 30 janvier à 10:47 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Comme ils sont beau ,comme ils sont propres !Notre avenir est entre leurs mains. Ils sont diplomés ,ils ont de l’expérience. Seront ils à la hauteur d’un Tsiranana d’instruction modeste mais qui avait su tenir le pays ? Le gouvernement de la France, lui, est entre les mains de personnes issues des grandes écoles,de l’Ena ,de Sciences Po.et qui ont mis leur pays à terre.

    • 30 janvier à 14:02 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Vatomena,

      Pour comprendre pourquoi, Tsiranana y avait réussi, malgré lui, il faut analyser la composition de son gouvernement :

      Calvin Tsiebo (travail, santé, fonction publique et lois sociales), Joseph Ravoahangy-Andrianavalona (ministre d’État sans portefeuille délégué à la présidence de la République), André Resampa (ministre d’État chargé de l’intérieur), Jacques Rabemananjara (ministre d’État chargé de l’agriculture, des eaux et forêts, des domaines et du ravitaillement), René Rasidy (industrie et mines), Albert Sylla (affaires étrangères), Victor Miadana (finances et commerce), Laurent Botokeky (affaires culturelles), Eugène Lechat (équipement et télécommunications), Alfred Ramangasoavina (justice, garde des sceaux), MM. Xavier Delmote (agriculture), Barthélemy Johasy (finances et commerce), Célestin Aridy (affaires sociales).

      Sans parler de techniciens dans tous les ministères et les sociétés d’Etat et assimilées.

      Et tout cela est l’origine de la crise 1972, ce qu’on m’a raconté.

    • 30 janvier à 16:02 | Turping (#1235) répond à kartell

      Isandra ,
      Vous vous posez la question :pourquoi Tsiranana y était arrivé ,disons avec un bilan positif pendant 12 ans au pouvoir ?
      - Déjà avec la liste que vous avez établie ,l’effectif de l ’équipe gouvernemental est à moitié moindre que ce qu’on connait actuellement.Un Ministre cumule deux fonctions à la fois avec du travail acharné ;non budgétivore ....
      - Remarquez que Tsiranana était un militant du PADESM même si le pouvoir colonialiste l’avait soutenu ,il avait déjà eu un mandat avant d’être désigné président .Il avait su travailler ,se réconcilier avec les militants du MDRM (Joseph Ravoahangy Andrinavalona & Rabemananjara .
      - Remarquez que Tsiranana cumulait à la fois le rôle de la présidence et la primature ,rituel suivi par Ramanantsoa et Ratsimandrava même si ce dernier était assassiné 6 jours après son accession au pouvoir.
      - Au temps de Tsiranana ,il y avait beaucoup moins de militaires ?des généraux pacotilles et Dahalo ,pour semer les pagailles,l’insécurité .
      - Dernière remarque ; les anciens militants n’accédaient pas au pouvoir avant 1975 pour se remplir les poches même si l’influence de la politique "françafrique était au rendez-vous ".Faire la politique n’était pas pour faire le "business" car le mérite était au rendez-vous dans un système très peu corrompu .Le niveau éducatif des générations d’avant était très élevé ,puis l’école était accessible à tout le monde . Le développement commence par l’éducation ,l’instruction ,l’honnêteté et la justice sociale ,etc....les valeurs perdues depuis les sagesses ancestrales .

    • 30 janvier à 16:52 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Isandra___Tsiranana avait aussi les appuis et les conseils de ceux qu’on appelait les coopérants français .Ils étaient dans l’enseignement ,l’agriculture ,la sécurité ,le budget efc

    • 30 janvier à 17:04 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Vatomena,

      Et ces coopérants faisaient en sorte que Madagascar soit dépendant d’eux, du coup, moins de transfert de compétence.

      Si on rajoute que la plupart des indigènes n’avaient reçu que les connaissance de futur auxiliaires, on ne doit pas s’étonner que, dans ce pays, il y a cruellement manque de compétence.

    • 30 janvier à 18:22 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Isandra - Turpin vous a bien répondu ci dessus— les coopérants avaient été recrutés sur la base de l’anticolonialisme et de l’antiracisme. Ils se sont dévoués corps et ame à leur mission d’éducation et d’exemplarité.Dans toutes les fonctions ils tenaient la place de second role.Oui,ils ont formé des cadres mais la leçon a vite été oubliée.Le coopérant parti ,on revenait aux habitudes du pays.C’était la relache .La leçon donnée par les jeunes coopérants aura servi qqs années ,c’est tout.Le naturel malgache a ensuite repris ses droits

    • 30 janvier à 20:33 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Isandra—Vous vivez dans l’ignorance et le déni de ce qui a été.On se souvient encore de sieur Razanamasy ,de maitre Radilofé ,du général Rabetafika et du fils de J.J Rabéarivelo. Ils ont été tous élèves au Lycée Galliéni,à Andohalo. Apres leur succés au Baccalauréat ,ils ont tous bénéficié d’une bourse coloniale pour poursuivre leurs études à Paris, cité universitaire ,pavillon de la France d’outre mer.La bourse d’état qu’ils percevaient était plus avantageuse que celle du petit boursier parisien ,de quoi le rendre jaloux. De plus ,le boursier malgache ou africain recevait un pécule pour s’ habiller chaudement pour l’hiver.Ces jeunes étudiants malgaches ont fait honneur à la bourse qui leur avait été accordée.Ils ont brillamment terminé leurs études avant de rejoindre le pays et de le servir de leur mieux. Entre autres ,Razanamasy a laissé le meilleur souvenir à la population du temps qu’il était aux responsabilités.Ils étaient malgaches mais ils avaient su assimiler ce qu’il y avait de meilleur dans l’enseignement ,l’exemple français .Ils sont tous défunts aujourd’hui.Ceux qui nous gouvernent aujourd"hui ne sont pas de la meme trempe. Ils n’ont pas reçu la teinture coloniale Voyez le résultat .Madagascar complétement déconsidéré Madagascar le mendiant de l’océan indien.

  • 30 janvier à 10:23 | Ibalitakely (#9342)

    Zavatra vitsy no azo ambara @ ity tsy fanan’izao mitantana firenena izao olona iara-miasa aminy : - tsy vitan’ny hoe ny volana jolay 2018 izay efa tsapa, fa ny laharana faha telo indray dia Ntsay Christian (mampahatsihahy ny Futura Andranomena mai 2013 ny 3° no voatsipona) no naverina ihany izao. – Tsy misakana ny olona tsy itadidy ilay hoe « rehefa lany aho & izaho tsy maintsy lany, dia ny ahy ny ekipako hiara-miasa amiko efa vonona & mety ato @ ity efitrano ity aza !! » ↣ sady tsy nahita hafa tsy Ntsay ho PM hatramin’izao no niantsoantso toa mpivarotra taovan-kena vao mba hafaka indray natafatsangana governemanta : NGÀ TSARY MISY OLONA MAHAY & ATOKISANA MIHINTSY ao @ tgv-udrc-mapar-armada-ird-irk ao legômà ?? - Farany, raha manana fiara ratsy môtera ve ianao dia ny fanolonoloana ny mpamily no mety lasa ampandeha tsara ilay fiara ?? Ilay PRM sady tsy mahita rano ho velesina [kay famantsiam-bola vao tadiavina sns] no mpanao tetika an-dàlana toa ireny vao mianatra fonorona ireny [parasin’omby e, tanamasoandro e, bas Mangoky e, nosy Éparses e, tsy manainga jipo e, …], dia aza jerena iny 2019 iny fa vao naka bahana (ny tgv !!) fa @ 2023 vao mahazo mitsara ahy ianareo. Mazoto mitsako daholo.

    • 30 janvier à 10:36 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Ibalitakely

      N’y vola hotadiavina tsy ny pm Fa ny pdt no mpitady sy nilaza fa ao ilay izy.

      Kay sady tsy ao le vola no tsy ao le ekipa...

      Le roi est nu.
      Tratra ity ooo.

      Tout le monde peut envoyer des CV, et fabriquer des diplômes.
      Ce qui est marrant c’est que on énumère les diplômes des ministres,mais le pdt n’en a aucun
      .
      On n’est pas à une contradiction près.

  • 30 janvier à 10:39 | lancaster (#10636)

    Bonjour à tous,
    Le prm a donc l’equipe Qu’il voulait depuis le début.
    Commençons par les Maires des grandes communes, à l’exception de Diego Suarez, ils sont tous IRK. Tana, Toamasina et Antsirabe sont les plus belles prises politiques du camp présidentiel. Ces 3 villes doivent montrer le bon exemple de renaissance. Les ministres HAJO (urbanisme) ZASY (habitat) et ceux de l’eau (Samva) et de l’energie (électricité) ont intérêt à leur prêter main forte, car ce sont des villes-vitrines pôles de développement par excellence.
    La réussite du prm dans ces seules 3 villes, lui donneront une véritable chance pour un 2e mandat. Mais je vais peut être trop vite.

    Les ministres reconduits sont la preuve que le prm veut serrer les rangs. En se séparant des 6 autres, il a aussi montré qu’il ne fait pas d’etat D’ame , surtout qu’il avait une vraie admiration pour le charisme politique l’ex ministre de l’education.
    Le prm fait gaffe au rang protocolaire. Le général de corps d’armee Comme num2 du gouvernement n’est pas le fruit du hasard.
    Le MAE me semble être la nomination la plus pertinente. Membre de la Commission mixte Îles éparses, il connaît d’emblee le point num 1 de sa feuille de route. Un trophée cher au prm.

    Je ne peux que souhaiter bonne route à l’equipe de Ntsay.
    Ne parlons plus des supputations de salon qui ont nommé avant hier des supposés ministres comme Resampa (le prof de danse), Noro Rakotoarijaona (la fille de l’ancien PM du même nom), ou Mamy Ranaivo le gendre de Didier Ratsiraka.

    Les ministres sans diplôme (comme par exemple l’ex ministre de l’environnement) ont ainsi fait leur temps, même si le doute persiste à propos du ministre des sports.
    Pour terminer, je vais me permettre un bravo au Prm qui commence à prendre de l’epaisseur en réussissant le renouvellement progressif du personnel politique. Je lui demande sincèrement de laisser les ministres travailler . Qu’il se mette d’accord avec eux sur les programmes à accomplir, les résultats attendus et les plannings des actions- puis qu’il les jugent de temps en temps en fonction de cela, car ces ministres n’ont pas obligatoirement les mêmes tempéraments. En revanche, ils doivent partager les mêmes buts. C’est la moindre des choses.

    • 30 janvier à 17:36 | ANTICASTE (#10704) répond à lancaster

      Burt,
      Des suces boules de ton espèces ,il y en a eu déjà beaucoup ,nous conniaissons bien votre musique !
      Tu veux être ministre ou quoi ?

  • 30 janvier à 10:43 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Le deuxième gouvernement de la cuvée 2020 venait d’être mis en place après des flashs de communication politique balancés depuis quelques jours comme si c’était la formation de cette nouvelle équipe qui serait la solution et réponse aux problèmes et retards conséquents dans le démarrage des projets présidentiels.

    De prime abord, le chef de gouvernement de l’ancienne équipe est toujours en place. A mon humble avis, s’il y avait eu défaillances avérées et irresponsabilités manifestes de quelques membres du précédent gouvernement, il y avait aussi les responsabilités directes du chef, ce dernier qui s’est illustré par des ateliers et colloques par ici et par là, des voyages non-utiles à l’étranger, de sa non-maîtrise des relations entre parlement et pouvoir exécutif (cf ordonnances prises par le PRM, le retard très conséquent du dépôts de LFI auprès du parlement…), des critiques ouvertes à l’endroit de son équipe, et SURTOUT, de son incapacité notoire à produire le PMO qu’il avait pourtant affirmé urbi et orbi devant le parlement lors de la présentation de la PGE et de la LFR 2019 de sa production dans un délais imminent…et qui n’est pas encore disponible à la jour d’aujourd’hui. Aussi, le décollage vers l’inconnu a été autorisé sans qu’il y ait de plan de vol préalable…il aurait dû être remplacé par un(e) élu(e) issu de la majorité parlementaire afin de rapprocher les actions gouvernementales des préoccupations de la population et cela depuis longtemps…

    Ensuite, quelques faits anodins hier, vers 18.30 h, le site web de orange actu avait déjà mentionné dans sa totalité les membres du gouvernement alors que les sites de la présidence et du gouvernement Malagasy n’ont rien mentionné…

    Mais le fait qui est totalement inhabituel et particulier hier, c’est la place prise dans l’annonce (encore une communication politique) des nouveaux membres, en insistant sur la jeunesse et leurs lieux d’origine. Ce n’est pas un sujet tabou à ce stade de parler d’origine ethnique, mais pourquoi faire de la discrimination en le faisant ? En effet, seuls les nouveaux membres de l’équipe y étaient annoncé mais non pas les anciens et redoublants, ainsi que celui du MAE et le Garde des Sceaux…est-ce alors une tentative de dire que les nouveaux membres ont été intégré à cause de leur origine ethnique ?

    Au début de son mandat, le régime avait annoncé qu’il y aurait une réduction conséquente du membre du gouvernement dans un souci d’austérité budgétaire et d’efficacité, mais là, on voit aisément que le nombre n’a fait qu’augmenter…

    Un début de changement, dans un sens positif en sauvant l’honneur de la République, a été entamé par les deux membres de l’ancienne équipe, citons l’ancien Garde des Sceaux et celui de la sécurité publique, mais curieusement, ils étaient remplacés…étaient-ils devenus gênants ou bavards ?

    En ceux qui concerne les nouveaux issus de la diaspora, ce n’est pas du tout convainquant en terme d’efficacité et de compétence, car le fait d’avoir fait des études à l’étranger n’est pas un gage de réussite, de plus, ils n’ont pas encore exercé dans des positions stratégiques et décisionnelles très pertinentes, et encore avec des expériences professionnelles pas très conséquentes pour certaines…et ici, dans un gouvernement, c’est la notion d’Etat et de Nation qui prime, et un ministre est un poste très politique…alors, je doute fort qu’ils vont faire le poids avec leurs épaules encore très fragiles…

    En ce qui concerne le MAE, il a des expériences avérés sur le plan académique et dans le domaine du droit international, de la gestion de conflit, et des droits de l’homme, mais ces domaines ne sont qu’une partie de la diplomatie et de ses contours en matière de relations stratégiques…pour dire que si les relations internationales auraient pu se régler uniquement à coup de droit, les Nations Unies ne sont pas dans son état actuel, réduit à juste une chambre d’expression que les grandes puissances ne respectent plus…La diplomatie tactique et stratégique, et économique dépassent largement les domaines du droit…le pays dispose de diplomates de carrière dans ce sens…

    Et le nouveau préposé à la justice, c’est un politicien de renom, ayant des relations particulières avec le parti AVI de nôribera, et la dessus, ça ne peut qu’entretenir une atmosphère de crainte, oui, de l’émergence des manipulations, des mascarades, des coups de pouce dans la balance…

    Bref, la communication politique venait encore de passer avec ses effets fugaces, élan sous le coup d’un moment et vite retombé face à la réalité…et il n’est pas fortuit de redire et de mentionner encore que les problèmes dans la gestion et pilotage des actions gouvernementales sont plutôt localisés chez les redoublants et son chef…sans omettre les rêves et tromperies promises partout…

    • 30 janvier à 12:00 | Zanabahoaka (#8890) répond à Vohitra

      Vohitra,

      "et ici, dans un gouvernement, c’est la notion d’Etat et de Nation qui prime, et un ministre est un poste très politique…alors, je doute fort qu’ils vont faire le poids avec leurs épaules encore très fragiles…"

      Miombon-kevitra aminao aho aloha raha ny momba ilay Minisitry ny Fampianarana sy ny Fampianarana Ambony satria Ministera misy tsilo ireo kanefa ireto minisitra vaovao toa ohatra ny somary bonaika fa tsy requins hoy ny fitenenana izay. Indrindra ilay Minisitry ny Fampianarana. Ilay minisitry ny Fampianarana Ambony sy ny Fikarohana ara-tsiansa indray moa mbola hifandona amin’ireto mpampianatra mpikaroka eny amin’ny Anjerimanontolo. Sarotra ny adin’ireo.

      Ny Minisitry ny Tontolo iainana indray, na dia efa niarahan’ny maro nahalala aza ny tena fahavononany hanao zavatra (indrindra ireo diaspora any Frantsa izay tsy misy tsy mahalala azy) dia mbola hanadio ny ekipa maimbo sy hanarina ny aferafera maloton’ilay rangahy tsy misy diploma fa lasa minisitra noho ny anaran’ny fianakaviany iny fotsiny. Ary ankoatra izay mbola hanenjika hamboly ny hazo 60 tapitrisa, izay tanjona napetrak’ingahy filoha. Mipetraka amin’ito Madama ito ny famaliana ny adihevitra mahazatra ny diaspora ao Frantsa ao hoe "finiavana fotsiny dia ampy ve". Asa aloha.

    • 30 janvier à 12:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Encore tombé dans les tonneaux de danaïdes le calife…

      Dès fois, c’est dans la manière de résoudre les problèmes qui créée encore de nouveaux problèmes plus cruciaux…

      Comment agir, sur le contenu ou le contenant ? C’est le problème de fond ici…

  • 30 janvier à 11:06 | Isandra (#7070)

    C’est un gouvernement débridé, ils sont capables maintenant de prendre la vitesse supérieur,...!

    "En effet, parmi les ministres nouvellement nommés figurent des techniciens qui ont travaillé dans de grandes firmes en Europe ou en Afrique, mais ont choisi de rentrer au pays pour servir la Nation et pour apporter leur contribution à la mise en œuvre du Plan Emergence Madagascar. "

    Il tiens à remercier ce geste patriote, vous avez choisi de quitter votre confort pour sauver notre pays, pendant que certains andafys préfèrent continuer leur Gasy bashing sur tous les réseaux sociaux, et prient que personne ne bouge pour développer Madagascar, pourtant, ils continuer à se prétendre Malagasy.

    Pour votre gouverne, les nominations ne sont pas encore terminées, ça ne fait que commencer.

    Le poste de ministre est en général, un poste politique, donc, c’est tout à fait normal, si le Président et le PM ont dû garder quelques ministres politiciens, même si la plupart sont plus techniciens que politiciens.

    .

    • 30 janvier à 11:23 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Est il vrai que ce n’est pas terminé ;J’y crois ; Il manque à l’appel un Ministre des Iles éparses !

    • 30 janvier à 11:51 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Débridé ?, mais plus sûrement encarté à croire le discours officiel dont vous faites un copié / collé /psalmodié à en perdre même une certaine lucidité...
      Faut-il vous rappeler que la nomination du nouveau gouvernement, c’est en quelque sorte , le feu d‘artifice de la politique aux affaires, c’est comme faire la fête, la gueule de bois, c’est pour plus tard, demain, dans l’instant, c’est la fiesta, les yeux brillent,demain sera un autre jour...
      Ce qui est très surprenant, c’est cet aspect magique qui fait oublier toutes les difficultés, les erreurs d’une année non récompensée de gouvernance où dès cette annonce, le miracle s’est opéré et on y croit.....
      Reste que le conteste reste le même qu’hier, que les ventres sont toujours creux, que la montée des eaux n’en n’a pas fini de faire des dégâts, que les rizières sont saccagées, les récoltes anéanties, des populations crient famines ..
      Bref, pour dire simplement que ce qui parait fondamental et la première causerie dans la capitale est secondaire voir inaudible à l’international en dehors de ces catastrophes climatiques qui touchent le pays...
      Un peu de modestie serait un gage de respect vis à vis de problèmes bien plus importants touchant ce pays que ce renouvellement de marocains qui agitent et excitent un microcosme qui regarde trop à sa mauvaise habitude son nombril comme étant celui du pays et qui se trompe une fois de plus !....

    • 30 janvier à 12:12 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Toujours les même tropismes de votre tète écervelée !
      Quand ces gens surement très compétents dans leurs domaines respectifs ,travaillent dans une entreprise ou une institution internationale ,ils évoluent dans un cadre déterminé par la direction et la discipline y règne souvent en maîtresse !
      La corruption y existe mais seulement au plus niveau et gérée par quelques grand personnages de confiance !
      Donc pas de liberté autre que faire sont boulot !
      Quand ses gens arrivent au gouvernement Malgache ,habitués qu’ils sont à une discipline et des contrôles féroces ,ils s’aperçoivent très vite du peu de rigueur notamment dans la gestion de l’argent !
      Après cela bien sur les mauvais penchants ,bien sur, prennent souvent le dessus !

      Leur chefs ,le PRM, n’a lui jamais évolué dans le cadre de multinational ou d’institution internationale ,il n’a donc pas le niveau pour serrer la vis a tous ces gens !
      C’est pourtant par la qu’il faudrait commencer ,apprendre la discipline surtout financière !

    • 30 janvier à 13:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      Vous êtes devenu, plus en plus, un prophète de malheur. Tout ce qu’on entreprend ne nous amène que vers le champs de malheur ou de ruine.

      Ce n’est pas parce qu’il y a les dégâts laissés par les intempéries que nous devons abandonner nos ambitions et être pessimiste, au contraire, nous devrions augmenter nos efforts, dépenser plus d’énergie, et ne lâcher rien, ce que fait ce régime.

      Soyons optimiste, Madagasikara tsy maintsy mandroso.

    • 30 janvier à 13:30 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Vous avez cette fois raison : le pays doit aller de l’avant sauf que cela fait un demi-siècle qu’on nous le promet...
      Nous l’avons entendu dire de nos grands-parents, de nos parents et nous, nous sommes en train de le psalmodier à nos propres enfants, c’est un bilan bien maigre, convenez-en !...
      Vous savez, les ministres passent et la pauvreté reste, s’incruste mais notre grand timonier nous promet des miracles et pour se faire, il vient de remuer ciel et terre ...
      Souhaitons en cœur qu’il garde ses deux pieds sur terre et pas la tête dans les nuages !....

    • 30 janvier à 19:52 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Tsy dia misy mahasamy hafa azy @ teo aloha ity ekipa vaovao ity raha ny lafiny politika no jerena, ny lafiny tekinika indray dia maivana, hany ka lasa tafahoatra ny com momba ny CV, ny sasany izany dia détails momba ny assainissement lavareny, ridicule....Ohatra hafa, tonga ilay nandrasana hanao ny building manarapenitra, asa raha firy @ gasy no mahalala hoe inona marina no tena manavanana izany Architecte designer izany, tsy asiko resaka be

  • 30 janvier à 11:18 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hi ! Hi ! Hi !

    Faly aho tena faly hoy ilay olona iray zay.

    Misaotra an le olonaa lelafin’dr’inandra sy ny forongony fa tafita tokoa ny hafatra napetrako teo ny @ fakana ireo zaza navelan-dratsiraka. Tena mahay @ le akitiny reo olona reo ry lerony a.

    Ny azo lazaina dia tsotra ihany ary averimberina fa tsyniomana hitondra ary tsy manana olona i bonaparte afa(tsy ny fangalaram-bato sy ny fita-bitro.

    Voaompa @ reniny koa ny solombavambahoaka izay maro an’isa satria tsy misy afa-tsy anankiray sisa no mba manana ny kisary afaka manantanteraka ny sitrapon’ny bonaparte.

    Hatreo aloha r’inandra fa efa fantatra sahady fa tsy hanjary ty ekipa sadasada ty.

    • 30 janvier à 11:49 | Vohitra (#7654) répond à I MATORIANDRO

      Salama Matoriandro,

      39 taona i deba no tonga teo amin’ny fitondrana faratampony, tsy tongatonga ho azy nefa fa efa tena niomana…efa minisitry ny raharahambahiny nandritry ny telo taona vao naka fahefana…

      Ary i deba raha naka olona tao amin’ny goverinemanta, olona manapahaizana sy efa nisy traikefa no nalainy, ary traikefa mifandraika amin’ny raharaham-panjakana sy fandraisana fanapahankevitra…

      Ireto voatavo tsy mifandraka sy tsy mbola niaina sy nandalo raharaham-panjakana ireto dia natao hisolo vaika ny ankalana, ary natao handray sy hanatanteraka baiko fotsiny…

      Voafitaka tao anaty sangodina ireo gasy teratany be traikefa sy efa manampahaizana, efa niepa-tànana tao anaty fahaiza-manao sy zatra ady ary mahafantatra ny tontolon’ny asany sy ny Malagasy ary ny filany…

      Mbola tsy naharay ny lesona sy fikafika nentin’i Georget ihany e, tsy kisendrasendra akory ny fandraisana andraikitra izany e, mila fahaizana, mila fanetrentena, mila traikefa, mila mahalala ny tontolo iasana, mila mahalala ny zavamisy, mila porofo maneho ny efa fahombiazana nisy sy voasedra…

      Indrisy ireto izy, mbola ho maro amin’ireo indray no ho simba amin’ny filalaovan’i bandy kely sy ny IRD azy…

      Mbola ho dobo ihany indray i léry e…

    • 30 janvier à 12:14 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      tena marina ny anao ry namana fa ahitsiko kely fotsiny ny hadalana nandraisana sy nataon’i josé kely t@ toerana nametrahan’dratsiraka azy.

      I bonaparte moa dia tsy misy afitsoka na fahaizana na olona na asa.

      Samia velonaina.

    • 30 janvier à 12:24 | Vohitra (#7654) répond à I MATORIANDRO

      Averiko ihany fa tsy ao anaty raharaham-panjakana no hianatra asa sy hanao andrana sy tsapatsapa e !

      Ary ny angoantenda sy fahavononana dia tsy ampy velively raha eo amin’ny sehatra politika sy asam-panjakana...

      Inona no hain’i hajo amin’izay asa vaventy sy fanajariana ny tany hoy ianao ?

      Mbola vao nianatra asa i José kely tamin’ireny, simba sy potika tamin’ny fanapahan-kevitra andrana i SOMALAC...

  • 30 janvier à 11:46 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Arabaina ianareo Atoa sy Rtoa Ministre isany voatendry andrafitra indray izao Governemanta tarihin’ Atoa Praiminisitra lehiben’ny Governemanta Ntsay Christian izao na ny VAOVAO na ianareo VOATAZONA hanohy ny andraikitra hoan’ny Tanindrazana.
    Isaorana koa ianao Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina tsy mitsahatra mikaroka @ fomba rehetra izay hevitra ahafahana mampandroso sy mahatafita haingana ny Firenena ho tombotsoa ambonin’ny Firenena izay isan’izany ny fanomezanao lanja avo ny manampahaizana tanora Malagasy @ fanomezana azy ireo andraikitra ahafahana manatratra miaraka haingana ny tanjona dia i Madagasikara mandroso izany.
    Mahavità be Tompoko.
    Tsy maintsy tafita Madagasikara.

    • 30 janvier à 12:23 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      NNNddddrrrrryyyyy. Ry lohanangidina.

      Ny herim-po betsaka fa ny hoza-body no kely fingotra.

      De asaina miteniteny foana ilay mpanompo vao nahazo toerana ao @ fampianarana nefa ny vola hiasana aza hafitsaky bonaparte any aminy daholo.

      Mbola miverina ihany hoe any @ tany gondwana ihany no misy mana-pahaizana vendrana fehezin’ny olona tsy ampy atidoha fa tsy eto Madagasikara.

      Velona soa aman-tsara ndray ny fata-matin-dratsiraka.

  • 30 janvier à 12:31 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Sur la photo principale ,c’est qui le jeune prétentieux entre Ntsay et le militaire !
    Il fait le kéké du coin ,pourquoi ?

  • 30 janvier à 12:52 | ratiarison (#10248)

    Izaho tsy Ho lava resaka : anampiako NY any i Mike andriantsoaMIC MAC MPILELAKA : tsy maintsy tafita i Madagasikara***QUI VIVRA.. VERRA***. ! Samia velonaina hoy NAMA "MATO"samy tsara

  • 30 janvier à 13:26 | ratiarison (#10248)

    MARINA ny ANAO ry "" MATO" olom-banona misaina***IZA ??no ENTIN’IZAY LOHAM-BALALA .......! MAHEREZA LEROA Samy tsara !

  • 30 janvier à 13:35 | lé kopé (#10607)

    L’effet de surprise passé , et après avoir imprimé les composantes de ce nouveau gouvernement dans notre esprit , des déductions s’imposent .Il y a plus de redoublants que de" primo délinquants "dans cette équipe .Cela veut dire que l’on ne peut pas espérer un changement de cap dans la direction des affaires de ce Pays ,et que l’on persiste à maintenir des habitudes douteuses . L’ Amiral a toujours une main mise sur l’effectif en plaçant ses pions ,là où il faut , aussi bien qu’Astérix qui se tient en embuscade . La jeunesse ,aussi bien que la présence des hauts diplômés,ne sont pas un gage d’efficacité dans ce monde infesté de requins .On ne peut pas s’empêcher de se poser des questions sur le limogeage de deux Ministres qui sont reconnus pour leur intégrité .L’ancien Garde des sceaux ,célèbre pour son intransigeance dans l’affaire de Cloclo ,quand il était Procureur Général , mais ensuite par ses faits d’armes (il en porte...)en sanctionnant les Magistrats qui ont libéré les responsables de kidnapping ,et la dernière (last but not least) ,en nettoyant les écuries d’Augias de son Ministère, et en mettant des caméras partout .A-t-il payé pour son audace ???Et son homologue de la Sécurité Publique a-t-il était éjecté pour le même motif ???Dieu seul le sait ou du moins ses prédicateurs . En tout cas,souhaitons bonne chance à cette équipe et que le résultat soit à la hauteur de nos attentes . Mais cela est une autre paire de manches .

    • 30 janvier à 14:29 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lé kopé,

      En résumé, vous faites bien votre supposition comme d’hab,...spécialité de ZD digne de son nom.

  • 30 janvier à 13:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Il ne suffit pas d’avoir Sébastien Ogier / Sébastien Loeb comme chauffeur pour que notre 2cv6 légendaire puisse aller à Mahajanga : Mieux vaut faire confiance à notre chauffeur de taxi qui connaît aussi bien l’état de la voiture et celui de la route : Ce n’est pas le cas des Andafy, habitués à des données accessibles à tout moment et en un clic.

    • 30 janvier à 14:42 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour , encore la volonté de OUAK / 🤔

    • 30 janvier à 15:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour Jipo,

      Il faut, comme on dit, se rendre à l’évidence car on a nommé un Andafy au ministère de l’énergie et c’est le premier à être remercié et puis nommé DG :
      Serait-il incompétent ? Pourquoi l’avoir nommé comme DG après son limogeage ?
      Ne serait-il pas à la hauteur d’une fonction ministérielle chez nous ?
      Toutes ces questions sans réponse nous interpellent quant à la cherche de la bonne personne pour la bonne place "the right man at right place".
      Comment peut-on faire marcher (en un cours laps de temps) une société subventionnée à plusieurs de milliards de MGA dont on a coupé carrément ladite subvention ? C’est faire des miracles donc la compétence ne fait plus partie des critères à retenir.

  • 30 janvier à 14:58 | rasoulou (#4222)

    Bas Mangoky remis aux Arabes : qu’on rende public l’accord !
    Manomboka mivaralila ity fitondrana ity fa MIVAROTRA TANINDRAZANA…lasa ambongadiny ity Firenena ity raha izao no mitohy !

    Si l’indépendance de Madagascar avait atteint un siècle, les Arabes se seraient vus gratifier 100 000 ha de terrain car dans son communiqué officiel du 16 janvier 2020, le ministre de l’Agriculture avait bien spécifié qu’à l’occasion du 60ème anniversaire de l’indépendance, un terrain de 60 000 hectares sera exploité par des Arabes.

    L’exemple venant d’en haut, lui aussi semble être touché par la phobie des chiffres : 13 % d’augmentation des salaires des fonctionnaires par le candidat n°13 à la présidentielle, le lancement du reboisement le 19 janvier en souvenir de l’investiture du chef de l’Etat, 60 millions de jeunes plants à mettre en terre on ne sait où car c’est le 60ème anniversaire de l’indépendance, la même excuse est prise pour annoncer la superficie de 60 000 ha. Ce qui suppose qu’il n’y eut aucune étude préalable d’autant plus que cette région fait l’objet d’immenses travaux de réhabilitation et d’extension financés par la Banque mondiale et le groupe de la Banque Africaine de Développement. La question que de nombreux techniciens et financiers se posent d’ailleurs est de savoir si les 60 000 ha sont des terrains vierges restant à aménager ou faisant partie des terrains aménagés par les bailleurs de fonds.

    La question se pose car si les Arabes vont exploiter des terrains aménagés, ce serait au détriment des petits paysans malgaches pour qui l’Etat malgache s’est endettés auprès de la Banque mondiale et de la BAD, des dettes que les générations futures doivent supporter. Dès lors, on ne s’étonne plus qu’une partie de plus en plus grandissante de la population, exige qu’on rende public le mémorandum d’accord qu’on a signé avec les Arabes.

    Lors de la présentation des vœux de la presse, le Président Rajoelina a assuré que ce contrat n’ a rien à voir avec le projet de vente d’un million d’ha par Daewoo en 2009. Mais le député persiste après le constat flagrant du discours prononcé durant la propagande et les réalités. La confiance envers le régime se dégrade de jour en jour car les services de communication de la présidence et sa kyrielle d’amazones ne font pratiquement rien pour éclairer l’opinion, laissant le Président esseulé face à l’incompréhension qui risque très vite de se transformer en colère.

    Au nom de la transparence que s’était juré Andry Rajoelina et pour rétablir cette confiance, il est impérieux de publier la teneur de l’accord avec obligatoirement carte des 60 000 ha et les conditions de cession du terrain devenu inaccessible aux Malgaches car la durée du contrat est de 30 ans.

    Si les Arabes n’achètent pas le terrain ni le louent, alors l’accord porterait sur un partenariat malgacho-arabe, l’apport de Madagascar étant les 60 000 ha qui doivent être valorisé et représenté dans le capital sinon l’accord est bancal.

    Enfin, il faut qu’on sache à combien exactement l’Etat malgache va acheter les produits. A 10, 20 ou 30% moins chers que les prix en cours sur le marché international. Dans ce cas, pourquoi restreindre les importations car aucun importateur ne viendrait acheter ailleurs le riz ou le soja si les prix sont compétitifs sur place ?

    En tout cas, ces exigences ne touchent en rien le sérieux de la société d’Abou Dhabi Elite Agro LLC. Les spécialités que la société affiche sur son site web dont les amégements et les irrigations nous amènent d’ailleurs à se demander si on ne devrait pas les placer dans les zones oubliées des bailleurs de fonds traditionnels. En attendant, qu’on montre en détail ce qui a été convenu avec eux.
    Ce financement rappelle les financements parallèles et chers de Zafy et Andriamanjato dans le temps, et concurrence les bailleurs de fonds classiques à moindre coût.

    Sa (La Gazette de la Grande Ile du 29/01/2020)

  • 30 janvier à 15:43 | Isandra (#7070)

    Certains vont vite en leur besogne, en déclarant que ce régime a fait ce remaniement, parce que le gouvernement précédent a échoué de sa mission.

    Ce n’est point ça. Si l’on se réfère aux pays démocratiques comme la France, le remaniement se fait souvent suite à un succès ou une défaite électoral, pour donner un nouveau souffle au gouvernement.

    Le président expliquait, maintes fois, que c’est un contrat - programme d’un an qu’il a fait avec les ministres. Il est donc tout à fait normal si lui et le PM font une évaluation du travail de chaque ministre, après une année, et puis, prolonge les contrats pour ceux qui ont fait de travail satisfaisant, et de se séparer de ceux qui ne le sont pas.

    Par ailleurs, le mandat du président entre dans une étape la plus dure, le démarrage de tous les projets après cette phase préparative, dans laquelle, on a besoin d’une équipe plus dynamique. D’où ce GOUVERNEMENT COMPOSANT DE JEUNES DYNAMIQUES( moyen d’âge 40 ans).

    • 30 janvier à 16:13 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Isandra ,
      Dans ce cas ,pourquoi change t-on une équipe qui gagne ?pourtant celle qui a été remerciée ,remplacée a été jugée sur leur compétence , !? Un raisonnement contradictoire de votre part .
      - Sûrement ,le TGV ne roule pas assez vite ;sans résultat tangible contrairement aux promesses tant prônée pendant les périodes électorales !
      - N’allez pas nous dire non plus que le président n’a pas eu la majorité parlementaire pour évincer les vieux récalcitrants ?

    • 30 janvier à 16:21 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Vous faites fausse route !....
      Un remaniement ministériel est un l’aveu du pouvoir de son échec dans de nombreux domaines dès lors où ce coup de balai est un coup de karcher ....
      En France , le petit prince des éparses remanie de manière homéopathique dans la mesure où ceux qui sont sur le départ ont affaire avec la justice, aucun n’est montré du doigt présidentiel pour incompétence notoire ...
      C’est un peu agaçant d’entendre brandir des soi-disants contrats passés avec le petit peuple qui aujourd’hui a les pieds dans l’eau et le ventre vide...
      Un quinquennat n’est pas une course cycliste mais un contrat de confiance qui aujourd’hui pose de sérieux doutes ...
      Votre job de poseuse de rustines n’est pas suffisant pour regonfler un pouvoir scotché au bord de la route, c’est à un changement total de chambre à air auquel ce remaniement ministériel n’a pas répondu, loin s’en faut !....

    • 30 janvier à 16:22 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Turping,

      Comme j’ai déjà évoqué, c’est pour le brider un peu, et lui donner un nouveau souffle.

      Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.", et il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

      Un TGV ne roule vite qu’une fois sur le rail.

    • 30 janvier à 16:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      " le petit peuple qui aujourd’hui a les pieds dans l’eau.

      Vous n’allez pas quand même jusqu’à dire que c’est Rajoelina qui a provoqué tout cela.

    • 31 janvier à 09:09 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Votre interminable phase préparative et votre démarrage qui a du mal à voir le jour ne font pas plaisir à votre prezda, sans aucune intention , poussée par la réalité , vous êtes en train de le ridiculiser

    • 31 janvier à 09:10 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Votre interminable phase préparative et votre démarrage qui a du mal à voir le jour ne font pas plaisir à votre prezda, sans aucune intention , poussée par la réalité , vous êtes en train de le ridiculiser.

  • 30 janvier à 16:14 | Turping (#1235)

    Lire : prônées ,.....sur les velirano.

  • 30 janvier à 16:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    Qu’est-ce qu’un ministre, même compétent, peut accomplir à Madagascar, un pays économiquement en faillite et politiquement qui n’a plus aucune boussole ?

    Comment Rajoelina va trouver des millions pour financer ses projets ?

    On peut bousculer les ministres et exiger des rendements si les ministères ont les moyens financiers pour les missions que les Chefs de l’Exécutif, le Président et le PM, leur assigner.

    Je ne veux pas aborder que les sujets dont j’ai des connaissances et compétences. Quels sont exactement les directives de Rajoelina sur l’économie ? Autrement dit, qu’est-ce qu’il attend de son ministre de l’économie ?

    Ce qui échappe aux bons nombres des citoyens malgaches, ceux qui n’ont pas fait beaucoup d’études, et même ceux qui sont diplômés mais n’ont aucune moindre connaissance en économie, ce que l’économie est une science Tompoko. L’économie est une vérité scientifique. Autrement dit, les études économiques ont été conduits par des savants, et ils nous enseignent cette science, dont nous pouvons observer à travers le monde aujourd’hui les résultats, positives, mais aussi nous enseignent ce qu’il ne faut pas faire.

    Qu’est-ce qu’on doit faire pour développer l’économie d’un pays ? Une question qui se pose à tous les responsables politiques des pays. Ce développement ne dépend pas uniquement de la science économique, mais aussi et surtout, et je dirais, avant tout, la Politique.

    Dans un pays dont les pouvoirs se concentrent entre les mains d’un président, et ses proches et ses alliés politiques, la mise en place des processus de développement des secteurs économiques et politiques sont « impossibles ».

    En un mot, les dirigeants ne pourront pas solidifier l’Etat et les Institutions. Un constat assez simple qui fait froid dans le dos. L’Armée est amplement utilisée pour mater les opposants, les grévistes, qu’elle ne soit utilisée pour venir en aide de Traboina :

    - par définition, l’Armée Malgache n’est donc absolument pas l’Armée du peuple, mais bien celle des tenants du pouvoir.

  • 30 janvier à 17:27 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Pour différentes raisons ,il se trouve que je connais des gens qui habitent dans la région entre ambikily bevoay et Manja ,que l’on appelle aussi le Bas Mangoky !
    Ben ,je vais vous dire vous et votre gouvernement de pacotille n’avez pas le cul sortis des ronces !
    Bien sur ,aucune information n’a été faites autour de ce projet et tous les petits paysans ont peur de perdre leur terres !
    La peur est très contagieuses et très motivante ,je vous cache pas que les autorités du coin sont inquiètes

    • 30 janvier à 18:07 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Quelles autorités du coin ?

      Il est déjà expliqué sur tous les journaux que les paysans ne devraient pas s’inquiéter, car il n’y aura pas d’expropriation.

      Au contraire, ils devraient se réjouir de cette opportunité, un, car ils trouveront de travail, qui leur permettra de percevoir le salaire par mois,, au moins équivalent de SMIG, en même temps, ils peuvent continuer de cultiver. Deux, il est convenu que cette société transmettra la compétence et leur savoir-faire, en formant les paysans de cette région.

      C’est tout bénéf, c’est pourquoi, les détracteurs cherchent à tout prix pour l’empêcher.

    • 30 janvier à 18:22 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Isandra,
      Si vous connaissiez un peu Madagascar ,vous sauriez que les gens ,la bas ,sont très pauvre et qu’ils n’ont pas les moyens d’achetez des journaux ,et encore faut-il qu’ils sachent lire !
      L’éducation surtout en brousse a été beaucoup saccagée par 40 ans de dictature !
      Voyagez un peu en Madagascar ,sortez des villes ,je peux vous y conduire si vous voulez !
      Vous verrez alors votre pays autrement ,vous y verrez surtout la misère

  • 30 janvier à 18:35 | vatomena (#8391)

    Isandra__Si les journaux disent aux paysans qu’il ne faut pas s’inquiéter ,faut il les croire . quelles compétences ont les journalistes de la chose agraire .Le paysan a une sagesse millénaire .Il sait ce qu’il possède ,il sait ce qui lui manque.Il sait bien que la ruse,l’intrigue ,l’arnaque ,cela vient le plus souvent de la ville. et aussi du pouvoir

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS