Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 juin 2022
Antananarivo | 00h08
 

Editorial

Dites-lui !

jeudi 5 juin 2008 | Randria N.

Dites-le lui, quelqu’un, que ce carton ne sanctionne pas une quelconque formation universitaire et qu’elle n’a aucune valeur académique puisque le récipiendaire n’a aucunement besoin de faire les études supérieures censées s’y rapporter.

Dites-lui qu’à ce titre, sa possession n’est donc d’aucune utilité pour son possesseur dans une quelconque négociation.

Dites-lui que la plupart de ses pairs africains à l’instar des Mugabe (Zimbabwe), Khadafi (Lybie), Kabila (RD Congo), Johnson-Sirleaf (Liberia), Mbeki (Afrique du Sud), Nguesso (Congo) et autres Biya (Cameroun) en sont titulaires. Certains même en ont toute une collection, comme Abdoulaye Wade qui en détient une douzaine.

Dites-lui également que même s’il s’agit d’une distinction universitaire prestigieuse « pour l’honneur », ce titre a pourtant été décerné à des personnes dont les actes ont été hautement répréhensibles, à des dictateurs notoires. A preuve, ceux attribués à Nicolae Ceaucescu, Idi Amin Dada et Mobutu Sese Seko. A se demander quelquefois où va se nicher l’honneur.

Vous autres, collaborateurs zélés qui n’avez que carriérisme en tête, arrêtez de lui jeter des fleurs et de le flatter pour son diplôme en faisant comme s’il était le seul Malgache à l’avoir obtenu. Au contraire, dites-lui qu’auparavant en 1964, un autre, un instituteur, le « Père de la Nation Malgache » l’a déjà eu, mais qu’il n’en a pas fait étalage outre mesure .

Pour une fois, ayez de l’audace. Osez lui dire que cet « Honoris causa » n’est pas un « mari-pahaizana » mais un « mari-boninahitra ».

Publicité




Publicité

Derniers commentaires

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

juin 2022 :

Rien pour ce mois

mai 2022 | juillet 2022