Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Société

Crise sanitaire

Distribution des aides sociales : les chefs fokontany écartés

vendredi 7 août | Mandimbisoa R.

C’est officiel. Les chefs fokontany sont désormais écartés de l’organisation de la distribution des aides sociales, du moins dans la région d’Analamanga. De nouvelles dispositions ont été annoncées hier par le gouverneur de région, Hery Rasoamaromaka, qui a fait face à la presse avec quelques membres du gouvernement et le maire de la capitale, Naina Andriantsitohaina.

À la suite des innombrables couacs et plaintes reçues ces dernières semaines, le gouvernement annonce une suspension temporaire des aides sociales destinées aux ménages vulnérables. Une nouvelle organisation est mise en place, la région, la commune et des comités interministériels vont ainsi prendre le relais.

« Les personnes qui peuvent bénéficier des aides sociales n’auront plus à se rendre auprès des fokontany, mais ce sont les membres des comités interministériels, de la région Analamanga et de la Commune urbaine d’Antananarivo qui devront recenser les futurs bénéficiaires », indique Hery Rasoamaromaka.

Chaque département ministériel accompagné par les autorités locales se déplaceront pour identifier les ménages qui peuvent bénéficier de ces aides. Les cibles sont les foyers qui n’ont plus de source de revenus suite à la crise sanitaire et au confinement.

De ce fait, la liste établie au niveau des fokontany ne sera plus valable. Le comité établira une nouvelle liste et la distribution, dans sa phase améliorée, pourrait reprendre à partir du 11 août.

Joint par téléphone, un chef de fokontany du sixième arrondissement affirme qu’il s’agit tout simplement d’un ordre venu d’en haut. Un monologue comme ce fut le cas lors de la réunion du gouverneur et du maire d’Antananarivo avec les présidents de fokontany de chaque arrondissement, regrette-t-il. Malgré tout, il reconnaît qu’il y avait une mauvaise organisation dans le cadre de la distribution de ces aides mais que les chefs fokontany n’en seraient pas les seuls responsables.

110 commentaires

Vos commentaires

  • 7 août à 09:32 | olivier2 (#9829)

    "les chefs fokontany écartés"

    Et si "on" confiait la distribution à la Ceni ?
    Ils doivent avoir des listes de familles bien plus fiables non ?

    MDR

    • 7 août à 12:30 | rakoto-neutre (#8588) répond à olivier2

      Bonjour
      qui connaît mieux la population, ce sont ces chef-pokontany. Mais on les a écartés car entre eux, les égoïstes et les appartenants aux opposants ne manquent.

    • 7 août à 12:50 | lé kopé (#10607) répond à olivier2

      Les chefs Fokontany sont jetés à la vindicte populaire , sans aucune forme de procès .Et si les dysfonctionnements venaient d’ailleurs ,et surtout de l’insuffisance de ces aides qui entraînent de facto , une distribution inéquitable . Vu que le nombre de nécessiteux avoisine maintenant les 92% de la population , la liste pré-établie est maintenant obsolète .Après 10 ans de gabegie , et de navigation à vue , le verdict sera sans appel . L’unique solution est le retour à l’emploi , si minime soit il , car il permettra à tout un chacun de recouvrer sa dignité ,et de retrouver sa place dans la société .Même si des corrompus existent chez certains membres des Fokontany , c’est la même proportion qu’au niveau des dirigeants actuels . Je reconnais , que vu l’ampleur de la tâche , même les opposants ne seraient pas à la hauteur . Il est temps de se retrousser les manches ,et de se donner la main pour un éventuel redressement . Mais l’orgueil mal placé de certains caciques du régime , laissera t il une place à une remise en question ? J’en doute fort , car ils préfèrent couler le navire ,et eux avec , plutôt que de sauver tout un peuple . De toute façon , il n’y a que les 6% qui râlent ,et le reste de la population crie pour demander à manger .
      Dans ce cas là , où pourrait on trouver une porte de sortie ... de route ?Les aides Internationales suffiront largement , si elles ne sont pas déviées de leurs destinations initiales .

    • 7 août à 18:15 | ASSISE (#10453) répond à olivier2

      Resaka tany anaty BETAX : Miditra an-tsehatra ny HENJANA.

      LISTE : tsy ilaina ny an’ny FKT/CENI, adiresy no miresaka eto.

      Izay mipetraka amin’ny adiresy iray izany dia mifampizara.

      Ampiasaina ireo solo-saina nomena ny FKT tamin’ilay fampanantenana.

      Mahita vokatra indray ity HENJANA vaovao ity izany e !

      Fanontaniana :
      1-/ Tena ny FKT ve no tsy hitokisana ?
      2-/ Sao ny fanampiana kosa no tsy nanara-penitra hatrany am-potony ?

      Raha isan’olona ilay resaka, liste CENI/FKT azo ampiasaina tsara.

      Raha isan-tokantrano ilay resaka, tsy sarotra mihintsy izany, fantatra tsara ny isan’ny tafo isam-FKT.

      Resaka HENJANA marina ?

      Tandremo indray anefa rahampitso hisy resaka hoe : ianareo nisoratra taty aminay anefa ianareo koa any Atsimondrano. Vitanareo mihintsy ny manao an’izany.

      "Izay tsy manana Kara-PKT dia misoratra vaovao"

    • 8 août à 06:53 | lanja (#4980) répond à olivier2

      Bonne idée, avec la liste avec doublon, les aides seront doublées , mdr

  • 7 août à 09:40 | Vohitra (#7654)

    Les khmers orange et les aparatchiks sont a l oeuvre, le peuple est desormais reduit au rang de sujet de sa majeste.

    Il n y a que les membres du bureau politique de la machine rouleau compresseur ainsi que les zelateurs patentes qui sachent identifier les pauvres et indigents vivant les Fokontany.

    La liste des indingents et pauvres dans les Fokontany n est plus valable, elle comporte beaucoup de fantomes alors comme la liste electorale que le sieur Thierry avait revele. Nul ne peut se prevaloir de ses propres turpitudes...

    Le Fokonolona et la structure Fokontany sont ecartes, or c est l organisation de proximite proche du vahoaka...

    Avec de telle decision, il est illusoire d esperer encore que ce regime est favorable a une decentralisation effective...

    Le militantisme revolutionnaire comme du temps de l AREMA refait surface, vive le Maparema !

    • 7 août à 11:32 | elena (#3066) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,
      C’est cette notion de proximité qui est importante. Qui ne connaît mieux ses administrés qu’un chef fokontany élu, en quel chef fokontany a t-on le plus confiance si ce n’est celui qu’on connaît, qu’on a choisi, qu’on a élu.
      A partir du moment où on désigne les gens, c’est la voie ouverte au détournement, au népotisme
      Désigner quelqu’un c’est déjà du favoritisme, surtout dans un environnement où règne la corruption sous toutes ses formes et au plus haut et à tous les niveaux.
      Revenons donc au vrai concept du fokonolona, peut-être nous sauvera t -il. Mais sans réel développement économique, nous en sommes encore très loin.

    • 7 août à 11:37 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Vohitra

      Désolée de le dire, j’essayais à chaque fois de lancer une alerte, sous forme d’humour, en relatant les dires d’un site, pas si torchon que ça finalement, que Kim Jong Un faisait "disparaître" les malades du covid.

      Je crains vraiment qu’on emboîte le pas de ce triste sire chez nous, tous les clignotants sont à l’orange...

    • 7 août à 17:55 | Gérard (#7761) répond à Vohitra

      @ éléna

      "les chefs fokontany élus" ?
      le peu que je connais ont tous été "désignés"

    • 7 août à 18:42 | elena (#3066) répond à Vohitra

      C’est bien l’objet de mon post : il faut revenir à l’élection des chefs fokontany.
      Et je le répète les désigner, c’est déjà du favoritisme et a permis de mettre en place les nervis du DJ, et certains d’entre eux en ont profité.
      Hai capito ?
      Ou en langage nez_gros. T’as capté ?

    • 7 août à 18:53 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Vohitra

      Ma mère qui était chef de fokontany ne s’était jamais portée candidate. Elle était sollicitée pour les problèmes de quartier toute la journée.Je me rappelle même les nuits, des gens venaient pour qu’elle vienne régler des problèmes de famille, de voisinage etc. On l’a presque "forcée" à devenir chef de fokontany.

      Comme quoi, cette fonction consiste à connaître les problèmes de chacun et chacune, être au plus près de la vie quotidienne et appliquer la solidarité. Ce sont les seules entités depuis leur existence qui sont fidèles aux besoins du peuple. Ce n’est que depuis "orange mécanique" que ces personnes là sont discréditées.

      A force de démolir le sacré, comment s’étonner de la réaction du peuple, certains se posent des questions sur ce qui leur arrive sans même comprendre qu’ils sont les fossoyeurs de leurs propres tombes.

    • 8 août à 09:31 | rakotoson (#8023) répond à Vohitra

      UNE QUESTION À 💯 ARIARY

      Peut-on on savoir combien de mois d’ impayés la CUA doit - elle s’ acquitter auprès de ces chefs de Fokotany qu’ on cherche impunément à écarter ; quand bien même l’argent et les denrées à distribuer ne correspondent pas à la liste officielle arrêtée des bénéficiaires retenus ?

      Ce , sans même avoir ouvert une enquête préalable s’ils ont fait l’objet de ... détournement « manara - penitra » en cascade en série avant d. ´ atterrir au Fokontany !!!

  • 7 août à 09:58 | Isandra (#7070)

    Ce serait mieux si on transfère directement sur leur compte ou on livre chez eux, comme on fait aux pays bien structurés.

    Sauf que le problème ici à Madagascar, c’est sur que les andafys ne savent pas, que la plupart de ces gens dits vulnérable n’ont ni adresse mail, ni téléphone, encore moins compte bancaire, karinem-pokontany,...pour permettre les responsables de les bien repérer.

    Tout ça, si on rajoute la mentalité des gens qui ont l’habitude de lalan-dririna, qu’ils attrapaient depuis des années, pendant les périodes de régimes successifs.

    • 7 août à 12:57 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous commencez alors à admettre le rôle des régimes successifs , dont le vôtre , c’est un progrès vers l’objectivité . Je ne désespère pas , surtout que la balance commence à pencher vers le...peuple que vous chérissez tant .

    • 7 août à 18:20 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      KARINEM-POKONTANY

      Solo-karatra amin’ny fifidianana "FITSAPA-KEVI-BAHOAKA", . . . sns.

      Aza hosoram-potaka ny nahitana ny soa.

    • 7 août à 23:03 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Ramatoa Isandra o, angaha tsy adidin’ny mpitondra ny manao tetikasa sy rafitrasa ny bancarisation an’ny olompireneny ?

    • 8 août à 07:09 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Oui Isandra , ces gens dits vulnérable n’ont ni adresse mail, ni téléphone, encore moins compte bancaire,
      Ces gens , c’est la majorité des malgaches, donc , on comprends mieux maintenant, pourquoi les plages miami, les buildings, le colisée etc...
      pour l’émergence et le sangany aty afrika , on est en bonne voie, ne change rien .

  • 7 août à 09:58 | arsonist (#10169)

    6 août à 22:28 | arsonist (#10169)

    Faire croire que distribuer du riz et autres ppn à une population
    dont la taille est estimée être aux environs de 24 millions d’âmes
    et dont au moins (je dis bien "au moins") les 3/4 (c’est-à-dire au moins 18 millions) sont des nécessiteux sévères
    serait une solution aux problèmes des Gasy résidents à Mada
    est tout simplement de la mystification qui ne trompe que ses auteurs et les babakoto .

    Caricaturons pour avoir une idée de cette idiote mystification .
    Au moins 18 millions de Gasy nécessiteux sévères ne mangent pas à leur faim .
    Un Gasy nécessiteux sévère moyen devrait compléter par semaine de 200 grammes de riz ce qu’il mange déjà (200g , c’est ridiculement très peu mais j’ai dit pour compléter ce qu’il mange déjà et , de plus , prenons à dessein une fourchette très basse pour bien montrer le fantasme idiot des foza).
    Pour les supposés18 millions (une fourchette basse aussi) de Gasy nécessiteux sévères donc il faudrait distribuer 3 600 tonnes de riz par semaine pour qu’individuellement ils eussent un complément de 200 grammes de riz pour la semaine .
    3 600 tonnes de riz à distribuer par semaine et choix délibéré d’une fourchette ridiculement basse pour bien montrer le fantasme idiot des foza .
    Ri-di-cu-le , n’est-ce pas ?

    N’est pas de niveau frôlant celui d’une classe de 3e du secondaire qui veut !

    • 7 août à 10:10 | saint-augustin (#9524) répond à arsonist

      Bonjour,
      Il faut quand même reconnaitre que le cluster de la corruption à Mcar est la Région ANALAMANGA .Qu’il se reconnaisse et corrige cette façon de faire et de réfléchir pour le bien du peuple et de des malgaches .Amen.

    • 7 août à 10:11 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      @ Vohitra (#7654) et arsonist (#10169) :

      Vos explications sont claires et limpides (redondance).
      Ce que je ne comprends pas de ce monde de l’île ROUGE (et non volomboasary lo) : pourquoi et comment se fait-il qu’il n’y a aucun membre ou sbirri de ce pouvoir qui analyse ces faits comme vous le faites ?
      Soit ils sont aveugles, soit ils ont mal mis leur masque covid-19 (cache-yeux et non plus cache-bouche).
      Le souci étant qu’il s’agit de la vie d’un peuple !
      Comme dit la conclusion d’arsonist "niveau frôlant celui d’une classe de 3e du secondaire" : triste réalité.

    • 7 août à 10:20 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      @ saint-augustin (#9524) répond à arsonist

      Je ne suis pas d’accord avec vous quand vous écrivez le nom Analamanga.
      Qui opèrent à Analamanga, qui y font leurs affaires, qui s’agglutinent à Analamanga au lieu de retourner dans leur région pour y apporter le développement ?
      Vers les années 1958 (1ère république), la France a proposé de bâtir une ville nouvelle du côté de Tamponketsa et qui serait la nouvelle capitale.
      Qui s’étaient mis vent débout pour s’opposer à ce projet ? Non, ce n’est ni Tsiranana ni le peuple d’Analamanga. Leur motif étant : pour mieux maîtriser le peuple d’Analamanga, il ne faut pas déplacer la capitale.

    • 7 août à 11:09 | nez_gros (#10715) répond à arsonist

      @Shalom, le peuple d’Analamanga sont en majeure partie responsable, ils sont plus éduqués, plus informé, mais ils utilisent à mauvais escient leurs connaissance .

      Etre ainsi majoritairement diplomés , cultivés, et informés et laisser les Karana et les chinois, et les Tamouls exploités seuls nos richesses, ce n’est pas possibles
      Je dis bien seuls, car ils ont droit de faire l’exploitation s’ils nous laissent aussi en chine, en inde et au pakistan.

      C’est comme Andriamanjato et Monja jaona, Monja jaona est patriote mais non-informé, non-diplomé, Andriamamnjato et Manandafy sont diplômés, mais ont mal utilisé ou laissé faire la pauvreté se repndre . t’as capté gros ou pas ?

    • 7 août à 11:44 | nez_gros (#10715) répond à arsonist

      entendons-nous bien , quand je dis responsable, c’est de la pauvreté , pas du COVID, et je parle des intellectuels de cette region analamanga, non pas les petit-peuple. t’as capté gros ou pas ?

      Je ne comprends pas d’ailleurs purquoi on l’appele Analamanga, alors que les Manguiers poussent plus sur les côtes qu’à ANTANAnarivo ?

      Cela fait partie encore du paradoxe Malgache . t’as capté gros ou pas ???

    • 7 août à 11:59 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      @ nez_gros (#10715)

      Dommage pour votre qualificatif, mais je suis très mince, ou peut-être que vous souhaitiez que je sois comme vous l’écrivez.
      Vous savez, Analamanga c’est le nom de la région depuis 1500 et quelques ; la région se nomme ainsi à cause de la "forêt" qui l’a envahie (forêt bleue pour ne pas dire noire pour traduire "makitroka").
      Pour les diplômés, je ne suis pas convaincu que seul Analamanga détient le record dans ce domaine : toute la province de Fianarantsoa (je dis bien toute), le Nord de celle de Majunga et une partie d’Antsiranana sont des pépinières de diplômés et d’intellectuels.

      En exemple :
      L’École normale et professionnelle d’Analalava fondée en 1897, devient l’ « École Régionale d’Analalava » (ERA) à partir de 1900.
      Cette institution scolaire est une grande étape pour accéder à l’École supérieure d’Antananarivo, (la fameuse Ecole Le Myre de Vilers).
      De cette école sortaient beaucoup d’intellectuels malagasy.

    • 7 août à 12:16 | elena (#3066) répond à arsonist

      @nez_gros
      Il n’y a plus de manga qui tienne, bientôt Analamanga s’appellera Anala oranzy (volomboasary)
      Wesh, gros ?!

    • 7 août à 12:21 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      << 7 août à 11:09 | nez_gros (#10715) répond à arsonist ^

      << Andriamamnjato et Manandafy sont diplômés, mais ont mal utilisé ou laissé faire la pauvreté se repndre

      Commentaire :
      Ce qui suit est une critique peut-être pas "historique" (puisque je suis loin d’être historien) , mais une critique à ne pas mettre tout de même sur le plan humain puisque le bonhomme n’est plus là pour se défendre .
      Mais les convictions et les agissements politiques du Merina Richard Andriamanjato étaient très malfaisants voire carrément destructeurs pour ce pays et ses populations .

      Au début des années 1970 , un soir dans un salon tananarivien en compagnie de quelques grands esprits universitaires gasy et européens , j’avais dit avec les précautions d’usage (je n’ai pas dit hypocritement) ce que je pensais de Richard Andriamanjato .
      Ouaouh ! Un très brillant esprit jouissant d’une excellente réputation internationale avait réagi à mes critiques en faisant référence aux [je cite] "grands et très rares talents d’éloquence" de Richard Andriamanjato .
      Mais a posteriori , je me suis dit que : justement c’est là que le bât blesse . .

      Les Gasy , en particulier Richard Andriamanjato , sont forts en verbe .
      Mais uniquement en verbe .
      De plus , ledit "talent d’éloquence" de cet homme était doublement servi par sa double croyance.
      En tant que pasteur protestant , il avait eu une formation de prêcheur .
      En tant que communisant apparemment convaincu [on le soupçonnait à tort ou à raison d’être l’œil de Moscou à Mada] : l’habileté en manipulation verbale (la didactique communiste) , il savait .

      Question : Ce Merina était-il ou non l’un des inspirateurs de l’Amiral Rouge ?

    • 7 août à 13:19 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      @ arsonist (#10169)
      Je préviens que mes commentaires sont hors sujet.

      Concernant Ndrema.
      Vohitra se souvient bien de ce que j’ai échangé à Ndrema (maladroitement et publiquement) à la Sorbonne dans les années 90 et quelques.
      Ndrema je le connais bien, même trop bien.

      C’était un brillant élève. Ce fils des "autres", comme ma famille en a l’habitude de l’appeler souhaitait continuer ses études en France mais n’avait pas les moyens.
      Bien que Ndrema n’en était pas membre, notre Grande Famille par conviction des "Fihavanana d’Ambohimanarina" et parce que le jeune était doué, a donc pris l’initiative de "cotiser" pour que sieur puisse partir et étudier.

      D’un : son mariage avec Bao a été rejeté par les Antehiroka (d’où il venait - manota Fady Antehiroka manambady Zanak’Andriana kanefa Antehiroka tsy manao Tsaràva Tompoko)

      De deux : il a toujours été élu à 100% à Ambohimanarina grâce à notre famille (sauf au dernier temps de l’amiral-ndranom-potaka aza manonja) - c’était notre famille qui lui a donné la bénédiction pour qu’il puisse construire dans ce domaine d’Andranonandriana.

      De trois : Ndrema n’a jamais remboursé cette dite cotisation, la Grande famille a dit "Soa atao levenam-bola".
      Un ancien de la Gendarmerie, Feu Rasolohery et son Feu beau frère Gilbert Darsot ont toujours rappelé à Ndrema toute sa vie cette histoire de cotisation.

      Conclusion : Ndrema est parti sans nous avoir permis de voir un brin de ce "levenam-bola".

      Fin de ce H.S.

    • 7 août à 13:20 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      .. échangé avec Ndrema ...

  • 7 août à 10:45 | nez_gros (#10715)

    C’est toujours pareil, le monde à l’envers, C’est eux qui doivent être dégagés(lle président et les ministres, les maires, tous à dégager) , et c’est eux qui écartent. Ils ne sont jamais responsables... Où Va-t-on ?

    • 7 août à 15:48 | saint-augustin (#9524) répond à nez_gros

      Shalom,,arsonist les champions de l’esquive comme beaucoup malheureusement .
      Vous niez la réalité et comment vous allez corriger ce qui ne va pas ?
      Les intellectuels ou les politiques qui quittent Madagascar car ils sont poursuivis par le gouvernement en place ,on le sait tous ;lainga fotsiny.
      Si vous adoptez depuis toujours que d’êtres intelligents c’est mandainga,on n’a pas la même définition d’intelligents .Si refaire l’histoire à votre sauce Shalom et la vraie histoire on ne serait pas d’accord !
      Tous ces détournements de fonds publiques provenant d’Analamanga vous pouvez me citer Shalom qui est en prison ou a eu un procès ?
      Autant de Similitude avec ce qui se passe au LIBAN.Reprenez vous ,pensez à tous les malgaches mais pas seulement à votre nombril Shalom,arsonist et à d’autres.

    • 7 août à 16:42 | arsonist (#10169) répond à nez_gros

      Je me contrefous de ce que pense Saint-Augustin !
      Depuis longtemps déjà j’ai dit clairement sur ce forum qu’une solution collective pour sauver les Gasy du désastre dans lequel ils baignent depuis des décennies déjà est impossible .
      Alors , chacun(e) doit trouver sa propre solution individuelle pour soi-même .
      Mais une solution individuelle et de bonne moralité à Mada est elle aussi impossible .
      Alors , si un(e) Gasy veut mener une vie décente et honnête il faut fuir ce pays . Aller vivre à l’Étranger .
      Si ce Saint-Augustin avait de la mémoire et suffisamment de comprenette , il se serait souvenu et aurait compris le pourquoi de mes posts qui informaient les Gasy de la demande faite par les gouvernement et patronat allemands pour recruter 400 000 travailleurs étrangers par an pendant 4 ans , à venir s’installer et travailler en Allemagne .
      ET J’AI ENCOURAGÉ LES GASY À PROFITER DE L’ OCCASION .
      J’ai été traité de tous les noms d’oiseaux pour cela .
      Mais j’ai persisté et j’ai signé mes encouragements faits aux Gasy qui le souhaitent à fuir ce pays . Et je continue à le faire . Les Gasy qui veulent rester là où ils sont , eh ! bien ! qu’ils y restent .

      Le Saint-Augustin , lui , ferait mieux de bien s’occuper d’Anakao et ses environs .
      Au lieu de faire des choses qui ne font rien bouger du tout .

    • 7 août à 16:48 | Shalom (#2831) répond à nez_gros

      @ 7 août à 15:48 | saint-augustin (#9524)

      Saint-augustin :
      De quel "lainga" parlez-vous ?
      De quel détournement de fond parlez-vous ?
      De quelle histoire parlez-vous ?

      Croyez-vous que je vais perdre mon temps à inventer des histoires, non ! Je raconte ce que j’ai vécu, ce que je sais. Et je les partage pour que tout le monde le sache car ce sont des réalités.
      Est-ce parce que vous ne saviez pas ce que je raconte que vous les taxez de mensonges ?

      Vous m’avez déjà fait la remarque quand j’ai parlé du Général Ramakavelo, je ne vous ai pas répondu.

      C’est de votre droit de juger de la sorte et de votre droit aussi de les vérifier si vous en doutez.
      En revanche, c’est vilain de votre part de taxer de mensonges des choses que vous n’avez même pas vérifier.

    • 7 août à 18:11 | Shalom (#2831) répond à nez_gros

      @ 7 août à 15:48 | saint-augustin (#9524) (suite)

      Shalom,,arsonist les champions de l’esquive comme beaucoup malheureusement .
      Vous niez la réalité et comment vous allez corriger ce qui ne va pas ?

      J’admire la sincérité d’arsonist et je ne le blâmerai pas pour son initiative d’inciter les malagasy à profiter de la demande de l’Allemagne.
      Mais moi, j’opère autrement.


      … Si refaire l’histoire à votre sauce Shalom "est" la vraie histoire on ne serait pas d’accord !

      Je n’ai pas demandé à être d’accord avec qui que ce soit. Je vous dis ce que je sais mais pas tout et je ne vous dirai pas ce que je ne sais pas


      … Tous ces détournements de fonds publiques provenant d’Analamanga vous pouvez me citer Shalom qui est en prison ou a eu un procès ?

      Je ne saurai pas vous répondre. La seule chose que je peux dire, c’est que les détournements c’est comme n’importe quel vice. Il n’y a pas de caractéristiques spécifiques pour le faire


      Autant de Similitude avec ce qui se passe au LIBAN. Reprenez vous ,pensez à tous les malgaches mais pas seulement à votre nombril Shalom,arsonist et à d’autres.

      Le Liban c’est le Liban, Madagasikara c’est Madagasikara. Il n’y a de comparaison ni de lien possible à part que dans la bible malagasy on prononce Libanona.
      Pour mon nombril, je le regarde rarement. Qu’est ce que j’ai à gagner en le regardant ? Rien ! Pourquoi alors y perdre du temps.
      Et les malagasy, je pense à eux plus que vous le croyez, j’ai été éduqué sur une simple base : "masina ny tanin’ny Razana ary adidy ny vahoaka fa tsy fitaovana".

    • 7 août à 20:55 | spliff (#5871) répond à nez_gros

      Bjr St Jo,

      “Mais une solution individuelle et de bonne moralité à Mada est elle aussi impossible”

      Ça dépend St-Jo

      Une telle solution est possible dès lors qu’elle est associée à un esprit de sacrifice authentique, et au sens du devoir de servir.
      Ce n’est en effet pas donné à tout le monde, mais les personnes qui mènent cette démarche sans compromission, et qui de par les leviers (professionnels ou autres) dont elles disposent arrivent à “toucher” leur environnement dans des proportions significatives, ces personnes sont reconnues dans leur humilité et pour le bien qu’elles font autour d’elles.
      En soi, ça peut être un objectif de vie qui vaut le coup....
      Quoi que l’on dise, les gens normaux de la rue sont authentiquement sensibles à cela. Le problème est que les exemples de probité venant d’en haut sont une denrée quasi inexistante.

  • 7 août à 11:01 | poiuyt (#584)

    C’est insensé ; on aurait dit que joe a perdu la tête , (en a-t-il jamais eu ?) et que beaucoup de ses actions ne sont pas sensées. Les actions de gouvernement manquent singulièrement de coordinations. Bête sans tête. Chacun fait comme il veut : le MinSan est le dernier en date.
    En ce qui concerne corona, il est bien déclaré et entendu que la politique est le « confinement » , cela sous entend réduction au minimal des contacts ? de tout contact ? Le savent-ils ? Que fait-on ?
    -  La population peut sortir faire beaucoup de contacts le matin, pour servir à corona.
    -  Joe réunit plusieurs fois le peuple dans la rue, pour servir à corona
    -  Sachant que la basse cour est infestée, joe s’en va distribuer corona en provinces vierges, pour servir à corona,
    -  On casse les outils de travail des gens, à Analakely, en cette période de rareté, comme si joe allait distribuer les aides à tous tous ; chose qu’il fait peu. Les fonds sont ailleurs.

    Depuis que joe a pécho le pouvoir, en 2009, ses patrons et lui auraient pu numériser l’administration, les administrations : le manarapénis est loin. On le constate aujourd’hui : dans les mairies, par exemple, il n’y a aucun fichier numérique des citoyens, aucun. Ainsi ils ont beaucoup de problèmes aujourd’hui pour partager les aides corona. Ils en transmettent les fautes aux maires, hiihii ! Si le fichier existait, il suffirait d’afficher le calendrier pour chaque citoyen : Tous seraient servis, sans oubli, opportunément. Non.
    Pour établir une vraie fausse carte d’identité, il suffit d’ amener un vieux papier roussi ressemblant à un acte, et sous réserve de « Mamelà kely », vous obtenez une carte d’identité en bonne et due forme. Vraie. Tout karana peut être gasy, surtout outre-mers.
    Il est facile de remettre à zéro toute propriété aux Domaines : un incendie suffit. Le One incendié à Antaninarenina. C’est ainsi que les gens sont délogés aujourd’hui, pour des mafieux.
    Il en est ainsi dans toutes les administrations. Sois mafieux, et tais-toi.
    L’absence de légalité dans la construction de la Reine.
    La neutralisation des sachants dans la gestion de corona, et de la Reine.
    L’échec de la soutenance de thèse de joe à science-po.
    La plagiat de joe aux Nations Unies.
    Le candide dans la gestion de la tisane outre mers, qui se résoud aujourd’hui en une honte, en une absence de joe parmi les 10 meilleurs présidents africains, et il y en a déjà pas beaucoup de présidents, et Mada est encore dernier.
    Joe dijéi ? sûrement.

    Tout cela dénote que joe est en dessous de la fonction ; n’en déplaise à ses inconditionnels fous.

    Le meilleur est que joe ne sait pas cacher qu’il mise sur l’infestation de toute la population pour stopper corona. Il mise sur corona soi-même. Il ne le dit pas. Cela s’appelle « immunité collective » ; cela arrive quand la population est infectée à 60 %. Corona alors se barre de lui-même. En ne le disant pas, joe manque d’honnêteté, de loyauté. Nul ! Les sachants n’osent rien dire par peur de la geôle. Et là, toupoukoulà si toupoukouvà, (c’est sa manière de signifier, aux mauvais entendeurs, qu’il va vous la mettre à fond), joe dira que c’est lui qui a gagné sur corona. Il aura surtout méprisé les gasy, assassiné beaucoup de vieux et malades. Ce ne sera pas la première fois. Oh que non.

    Jusqu’à quand ?

  • 7 août à 11:45 | arsonist (#10169)

    Durant plusieurs années déjà et sans interruption ,
    avec preuves irréfutables à l’appui ,
    les whistleblowers ne cessent de s’efforcer à faire prendre conscience aux Gasy
    de l’état de catastrophe avancée dans lequel baignent la Grande Île et ses populations .
    Peine perdue .

    La classe politique gasy , l’armée gasy , les administrations gasy (même l’administration privée) sont corrompues et pourries jusqu’à leur dernière fibre .
    Et cela , tout le monde le sait , y compris les membres de ces institutions eux-mêmes .
    Mais tout le monde continue de pratiquer les habituelles mauvaises habitudes qui ont conduit inexorablement ce pays et ses populations à cet état de désastre que tous nous connaissons (même ceux qui étrangement écrivent des absurdités pour défendre leurs idoles déjà considérées comme indiscutablement malfaisantes aux yeux du monde) .

    Les récents méfaits (meurtriers pour les populations) perpétrés par les Gasy actuellement au pouvoir concernent le covid-19 et la sous-alimentation [pour ne pas dire la famine qui frappe des populations (le "kere" , par exemple : cela vous dit quelque chose ?)] .

    En ce qui concerne la sous-alimentation qui frappe la très grande majorité des populations gasy et qui coûte la vie à de très nombreuses victimes , un post a été déjà écrit hier soir , jeudi 6 août , et repris juste quelques lignes ci-dessus .

    L’autre très grosse catastrophe meurtrière qui frappe les populations gasy à l’heure actuelle est le covid-19 .
    Des explications structurées basées sur des connaissances médicales et scientifiques très pointues ont été données , exposées et expliquées .
    Malheureusement rien n’y fit .

    Les Gasy au pouvoir et leurs suppôts ont fait un ridicule battage publicitaire pour tenter de se faire une petite fortune au moyen d’une pisse-mémée qu’ils ont ridiculement essayé de faire admettre par le monde entier (donc par les Gasy en particulier) pour un remède-miracle qui guérirait et même qui préviendrait la maladie due au covid-19 .
    I-ni-ma-gi-na-ble , pour toute personne sensée ou tout simplement de niveau d’instruction au moins égal à celui d’une classe de 3e du secondaire !
    Mais le gros problème des Gasy c’est que leurs dirigeants , eux , ont un niveau d’instruction frôlant mais sans l’atteindre , hélas ! celui d’une classe de 3e du secondaire .

    Les dégâts sont perceptibles à l’heure actuelle ! Puisqu’on ne peut plus les cacher .
    Mais il y a un autre gros problème . A savoir : les membres de la classe politique gasy (et ne parlons même plus des militaires gasy) sont de cette sorte de personnes (rares tout de même en d’autres endroits de la planète) qui ne progressent jamais en compétence ni en savoir .

    Et comme , de plus , les foza ignorent ce que c’est "avoir honte" , les actuels dirigeants politiques gasy ne sont pas prêts ni près de changer d’avis .
    En d’autres termes : les catastrophiques désastres qui frappent la Grande Île et ses populations continuent et continueront sine die .

  • 7 août à 11:54 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ajanony @zay io konfiman à la khon io.

    Mbola mifitsaka ao andavaka ao ihany vé ianao ry cristien n’a d’efa asian’coco maloto aza ny tarehinao ?

    Miantso ireo mpanao politika n’a n’y fikambanana afaka manao izany hitory Ty mpangala-bato Ty fa tena famonoan’olona faobe Zao asa Alika ataony Zao.

    Narary loatra ngamba n’y lohan’ingah fa lasan’ vazah ikala mariy hany ka lasa manaonao foana sisa.

    Na zany aza de soso-kevitra no atolotra rah Mbola Zao fomba fiasa tsy vanona izao ihany tohizana.
    - ovay gvnmanta miaramila Ty gvnmanta motraka io @ Zay ho hita ndray n’y fiatraikan’ny asan’reo bekibo Kamo bé tenda reo.

    • 7 août à 12:38 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      - ovay gvnmanta miaramila Ty gvnmanta motraka io @ Zay ho hita ndray n’y fiatraikan’ny asan’reo bekibo Kamo bé tenda reo

      Ka raha tsy Dadanareo izy ity may ny endim-boanjo, tonga dia natolotra maimaika ny miaramila ny fitondrana, avy eo nitsoaka moramora hoatran’ny mpangalatra akoho,...kanefa vao omalin’iny nilokaloka hoe na hisy aina hafoy tsisy mitsoaka eo.

    • 7 août à 13:03 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      @ inandra cocovid

      Hay moa Mbola tsy may n’y endimboanjonareo io ???!!!

      Andraso Ary ho may n’y volombodinareo Zay VO mandray ny fe-petra.

    • 7 août à 13:08 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Raha tsy izany ve hoafaka hitety tanana hoatran’io ny Filoha.

      Ny anareo no confiné tao Iavoloha tao aloha, vao iny nitsoaka iny.

    • 7 août à 15:08 | Shalom (#2831) répond à I MATORIANDRO

      @ 7 août à 13:41 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à Isandra ^
      … , j’ai l’impression que vous avez un gros problème avec la France. D’où vient ce complexe ?
      Il faudrait peut être consulter un psy.


      Il n’y a pas que cette personne, c’est toute la gamme pro-DJ et DJ lui même qui devraient consulter un psy.
      Je vous le répète : entre malades ils se soutiennent pour cacher leur maladie.
      Le comble étant qu’ils entraînent tout le pays et le peuple dans leur chute en enfer.

  • 7 août à 12:03 | Isandra (#7070)

    Ah bon ! Ce n’est pas vrai ?

    "Les Français souhaitant se rendre en Norvège devront passer par une quarantaine. Oslo a placé la France sur la liste rouge des pays contaminés par le coronavirus."

    https://actu.orange.fr/france/covid-19-la-france-classee-rouge-par-la-norvege-magic-CNT000001sh0pQ.html

    • 7 août à 13:41 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à Isandra

      A priori, ça ne gênera pas grand monde. La Norvège n’est pas une destination privilégiée par les français. Quid de leurs voisins suédois, avec un taux de mortalité par million supérieur à la France ? Les norvégiens garderont leur saumon aux antibiotiques et nous mangerons du saumon écossais plus naturel.
      Mis à part cet aparté, j’ai l’impression que vous avez un gros problème avec la France. D’où vient ce complexe ? Il faudrait peut être consulter un psy.

    • 7 août à 14:00 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Je vous signale, votre honneur, que dès hier soir, j’avais déjà mentionné cette brève mais il est vrai qu’avec vous, cela prend une autre dimension, nauséabonde de constater que le copié / collé du gourou replonge momentanément....
      Cela devrait au contraire de vous réjouir, vous inquiéter davantage à savoir que vous n’êtes pas sortis de l’auberge d’autant que vous n’y êtes qu’à peine entrés !....

    • 7 août à 14:12 | Oursvagabond (#9660) répond à Isandra

      @Isandra,

      "Ah bon ! Ce n’est pas vrai ?" Ben oui c’est vrai et alors ? La Norvège est un pays souverain et fait ce qu’elle veut avec ses frontières.
      Je vois pas ce qui peut motiver votre post. Par contre vous pourriez prendre exemple sur la Norvège en ce qui concerne le degré de corruption.

    • 7 août à 17:57 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Ne vous disputez pas avec des gens bornés ,pour ne pas dire plus , car non seulement , ils vous entraînent à leur niveau , mais surtout , ils vont gagner par expérience... (de ce niveau ).

  • 7 août à 12:05 | Isandra (#7070)

    « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels.

    La campagne « sosialim – bahoaka » qui consiste à la distribution d’aides sociales sous forme de produits de première nécessité de la part de l’Etat connaît quelques dysfonctionnements dans les Fokontany. Depuis le lancement de cette nouvelle opération en fin de semaine, la grogne de plusieurs citoyens se fait entendre dans plusieurs endroits. Avant – hier par exemple, des groupes d’individus se sont manifestés pour réclamer leur part du côté d’Itaosy. Le même genre de manifestation a été également observé du côté d’Analamahitsy, en début de semaine.
    D’après l’hypothèse des Forces de l’ordre, ces troubles ne sont pas fortuits et pourraient être l’œuvre de déstabilisateurs qui tentent de discréditer les actions du régime. « Nous soupçonnons que toute cette série de contestations dans les Fokontany ont été intentionnellement orchestrées. C’est, par exemple, le cas du côté de Nanisana où nous avons pu identifier quelques-uns parmi les individus qui manifestaient sous prétexte de n’avoir pu bénéficier des aides sociales. Or, ils ne sont même pas des habitants dudit Fokontany », a signifié le commandant de la Gendarmerie nationale, le Général de Division, Andrianjanaka Njatoarisoa, lors d’une intervention sur la chaîne nationale hier. Le numéro « un » de la Gendarmerie a, d’ailleurs, lancé des avertissements contre les fauteurs de troubles qui encourent des sanctions sévères.
    Une intrigante déclaration
    Pour l’instant, les éventuels commanditaires de cette série de troubles restent non identifiés mais les objectifs sont plus que clairs : faire croire à un échec dans la gestion de la lutte contre la Covid-19. D’aucuns n’ignorent que les détracteurs du régime ne sont pas à court d’idées en matière de déstabilisation. Pire, la crise sanitaire est mise à profit par les opposants pour tirer à boulets rouges sur les dirigeants et toutes les occasions sont bonnes pour y arriver.
    Avant – hier, le parti « Tiako i Madagasikara » a émis une déclaration selon laquelle ce parti de Marc Ravalomanana aurait été écarté malgré sa main tendue la lutte contre la Covid-19 et qu’aujourd’hui, le nom du parti aurait été évoqué dans ce qu’il qualifie de problèmes sociaux actuels. Cette formation politique affirme « ne pas être complice dans les difficultés rencontrées actuellement dans la gestion des aides provenant des partenaires » tout en réitérant sa demande en vue de plus de transparence. Une déclaration qui ne manque pas d’intriguer les observateurs de la vie nationale car arrive au moment où les foyers de tension semblent se créer en chaîne dans les Fokontany. La vigilance est de mise pour la population qui ne doit pas se laisser influencer ou se laisser provoquer par les fauteurs de troubles." La verite.mg

    • 7 août à 12:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Et il parait que le RMMD est en train d’organiser un nouveau attroupement pour accélérer un peu la propagation de ce virus.

    • 7 août à 12:14 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Bah, oui, distribuer des vivres est une tâche ardue pour les "dynamiiiiques", et celafoteaqui ? Panou, les fokontany, les cou raid etc.

    • 7 août à 12:14 | Zora (#10982) répond à Isandra

      Bonjour à tous
      Qui a commencé à organiser les attroupement depuis 2 jours ? Et puis pas de problèmes, on a le Covid organics préventif et curatif. Grosse bornée.

    • 7 août à 12:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Zora,

      C’étaient des attroupements spontanés à qui le Président ne s’attendait pas, surtout ceux d’Itaosy, fief de Ravalo,...

    • 7 août à 13:57 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Encore et toujours l’organe de propagande « La Pravda », en ce 21ème siècle mais avec la manière de Staline et Brejnef…en somme, une lecture politique selon la dialectique en vogue chez les tenants du pouvoir et des crapules de la République voulant, à tout prix et par tous les moyens possibles, conserver et préserver le culte des privilèges par l’usage de la force de la puissance publique.

      Pour apporter mes points de vue par rapport à la grande ligne des idées émises par l’extrait de l’organe La Pravda évoqué, je vais m’exprimer avec ma langue maternelle, celle de mes ancêtres afin d’apporter beaucoup plus de clarté à la tentative de désinformation et la machination politique dangereuse véhiculée à travers la manipulation orchestrée par le groupe d’enivrées derrière le pseudo…

      Misy ny efa nanambara hoe « raha tsy nisy aza i Ravalomanana Marc sy ny antoko TIM, dia tsy maintsy noforonina ny fisiany mba hanilihina ny rihitra… ».

      Marina tokoa tsy misy hokihanina izany fanambarana izany noho ny zavamisy sy lalantsaina tian’ny tompon’ny fahefana sy mpizaka andraikitra ara-panjakana voizina manoloana ny fahasahiranana sy ny fitavozavozana, ary indrindra ny tsy fahaizana mitantana ny Firenena ankehitriny.

      Ireto no fanambarana natao ambentin-teny sy angoantenda sesilany fahizany fony nandresy lahatra ny mpifidy ny mpanjaka mpitarika ny volomboasary, roa taona lasa tokoa izany :

      « …manana tetika sy paikady matotra hamadihana ny tantara, efa vonona sy efa eo antànana ny vola hanatanterahana izany, ary efa vonona sy efa eo ihany koa ireo manampahaizana rehetra hanatanteraka izany paikady izany… »

      Tao anatin’izany fihetsika sy fanambarana nigagana sy natao nanako ho rentany sy rendanitra izany nataon’ny mpanjaka volomboasary, dia izao no vontoatin-teny nambara ombieny niely patrana tetsy sy teroa :

      « …i Ravalomanana Marc sy ny TIM no nanimba sy namotika ny Firenena, nangorona ny harena, ary nivarotra ny tanindrazana, ary notondroina ihany koa io rangahy iray io fa Merina mpanavakavaka, Andriana tsy tia olomainty sy ngita volo, olona tia tena sy tsy nampandroso ny Faritra hafa ivelan’Analamanga… »

      Fa inona no zavamisy ankehitriny 19 volana ato afara ?

      Aleo aloha hotsorina avy hatrany fa efa nitondra 07 volana (volana jona ka hatramin’ny desambra 2018) ny volomboasary, miampy 15 volana ny taona 2019 sy 2020, izay tsara homarihina fa mbola tsy nisy Covid-19 teto amin’ny Firenena…
      Ary izao izy izany raha tsorina avy hatrany dia efa nitondra 07 volana miampy ny 19 volana, aleo tsy resahana ilay dimy taona tany aloha tsy ela akory…

       fangatahana sy fitalahoana ary findramambola atao avy any ivelany no misy eto fa tsy nisy vola efa vonona akory tany ampelantanany
       ilay nolazaina fa tetika sy paikady matotra dia tsy hainy sy tsy fantany akory ny fomba hanatanterahana azy, fa andrana sy kitsapatsapa foana no atao
       tsy hita akory hoe mba iza ireo nolazaina hoe manampahaizana ampy sy manana trainkefa hanatanteraka izany, toa olona votsa sy tsy misy atoraka, ary tsy ampy hafalalana no betsaka tonga nanontrona ary ny tena loza, dia olona voan’ny tazonkarena sy faingantànana ny maro…
       mihanaka ny aretina isantsokajiny (tazomoka, dengue, Covid-19, pesta), noana sy mosarena ny vahoaka, fadiranovana tsy manambola ny maroanisa, tsy misy ny asa mahavelona sy azo antoka, tsy mianatra ny ankizy, mirongatra ny halatra sy vaky trano, bokantrosa ny tokatrano sy fianakaviana maro
       ireo tetikasa vitsy mba miainga toa tsy mifanitsy intsony mihintsy mitondra mankany amin’ny vahaolana ho fanatsarana ny fiainambahoaka

      Dia inona indray ity paikady miainga sy atao ankehitriny ?

      Mbola tondroina ihany i Ravaloamanana Marc sy ny TIM mba hanodinana ny resaka sy entina hamitahana ny vahoaka maroanisa izay tiana sy heverina hosarihina hizotra any amin’ny fifandirana sy fifanenjehana ary ny disadisam-piarahamonina, sahala amin’ny natao fony nanaovana ny angoantenda, dia io fa mitetika ny hampiditra disadisa sy lonilony hamakiana sy hampiadina ny eny amin’ny fiarahamonina rehetra, dia io fa haroso indray ny resaka misovoka momba ny « foko sy karazana »…dia io indray fa rehefa mandeha lavitra any dia Antananarivo sy ny Merina indray no mody tondroina molotra, dia rehefa tonga andapa indray dia ny karazana sy saranga no lalaovina, dia avy dia tao indray izay hanodinana ny sain’ny olona sy ny fiarahamonina fa tsy tanteraka mihintsy ilay tetika sy paikady satria…mbola eo sy mbola manao politika i Ravalomanana Marc…

      Aoka izay !

      Efa ampy kosa ity famitaham-bahoaka tsy misy farany sy tsy ankiato ity, efa ianareo no mitondra teo tsy nisy nanelingelina sy tsy nisy nanembatsembana, ianareo no mamitaka ny tenanareo sy ny olonareo tamin’ny lainga sy famahanan-dalitra, ianareo no tsy mahay sy tsy ampy trainkefa…raha misy ny heloka na tsy fanarahan-dalàna ataon’i Ravalomanana, dia ento eo amin’ny fitsarana izy, fa izahay aza fitahana sy fahanana lainga lavareny sy mamoafady isanandro vaky eto…ary atsaharo ny fanenjehana sy ny fiketrehana indray hanafay an’Antananarivo sy ny vahoaka maroanisa…ary ny Merina ity.

      Hifampihinana eto isika « sun above » fa dia milaza izany izahay an ! efa nataonareo nihinana ny IEM aninareo izahay hatrizay 19 volana izay…

    • 7 août à 14:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Hita fa efa lany lainga, ka izay efa notatatana tany aloha ihany no averimberina sy hirahiraina lava eto. Izahay dia efa imbetsaka no namaly anio.

      Sao dia handinon’Ingahindriana fa nanomboka 15 Mars no nisy ny confinement teto, ary ny vols tamin’ny firenena sasany tahakan’i Chine sy Italie, sns efa nikantona talohan’io.

      Aminareo moa izany tsy tokony hisy fiatraikany amin’ny fanatanterahana ny Vina ity krizy ara-pahasalamana ity. Tena mahay noho ireo manam-pahaizana maneran-tany izany Ingahindriana.

    • 7 août à 14:54 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 7 août à 13:57 | Vohitra (#7654)

      Raha manam-pahendrena ry kaondrana isany dia mba mandinika sy tsy mamaly fa manala-baraka-tena.

      Inona no diso amin’ireo vohalazan’i Vohitra ireo. Na iray aza.
      Mbola tsy nilaza ny heviny ry Lé Kopé, ry Jacques, Turping, Kartell, Matoriandro, Vazaha ..., Lysnorine, mamabe sns ... (ialan-tsiny ny tsy voatonina, fa ny fo no mankasitraka).
      F’angamba ho loza fa ho sempotra tsy hafa-hiaina eo ry kaondrana isany.

      Koa satria tsara rindra ilay fitanisana sy famakafakana koa dia ny hambom-po tsy voahevitra no entin-dry kaondrana hamaliana izany.

      Tena misy marina ny gaigy fa tsy laingy. Eto amin’ity Serasera ity dia ahitana singany : ilay mpisotro "betsabetsa ro no mahery", i kotobe faralahy kapila tongotra havia, i "si pire encore", i andré sarim-bavy.

    • 7 août à 15:19 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Shalom,

      Fa angaha adino moa ny fomban ny Amiraly fahiny, isaky ny misy fanehoankevitra manohitra azy, dia iny ny Amiraly manao kabary milaza fa misy manomana fanonganam-panjakana, dia tsy ela aorian izay dia tonga ny DGID manao ny fisamborana ?

      Efa io ny MAPAREMA fa hamerina indray ny tantara e !

    • 7 août à 16:11 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Tsy zakan’ lohakelin’dry cocovid mintsy io atao hoe irdarema n’a maparema dévoly io.

    • 7 août à 18:24 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      # 7 août à 13:57 | Vohitra (#7654) répond à Isandra ^

      Ka raha izaho indray aloha dia tsy mahavita mamaky ireo roman ataon’ny robots ireto intsony fa ny eo ihany no miverina.Tsy mba mety lany rora fa hoatra ny mamolava tsy mitsahatra mirediredy "tsy mamo aho ho’aho".

      Ka raharahin’ny 6% inona anie izay lazainy eo fa efa mahafantatra ny tantara daholo ny olona.
      Tetika hidongiana toerana eto amin’ny forum ireo, ataon’ny vazaha hoe "occuper le terrain" na ny anglisy "flooding".

      Tsy manakana ny olona tsy ho afa-po ny resabe sy cinéma fa ny zava-misy tsy azo tapenana. Na hidradradradra cépamafote mais la faute à lulu eto tsy hampiova zavatra fa rehefa any anaty afobe angamba vao hahatsapa tena.

  • 7 août à 12:27 | betoko (#413)

    Zora
    Faudrait savoir ce que l’on veut .Si Andry Rajoelina était resté cloîtré chez lui ou dans son bureau , ses détracteurs diront " mais pour quoi il ne s’occupe pas de nous "
    De toute façon quoi Qu’il fasse cela n’arrêtera pas les critiques ,

    • 7 août à 12:41 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Vous avez raison, c’était le cas au mois de juin. Il s’éclipsait pendant un moment.

      Les détracteurs ont affabulé même qu’il est malade covid-19 et parti se soigner chez Maman.

    • 7 août à 13:20 | Zora (#10982) répond à betoko

      Même, si moi inconnue faisais de la distribution de nourritures, les gens affamés s’agglutineront autour de moi et j’aurai autant de succès. Simple logique...

  • 7 août à 12:43 | Vohitra (#7654)

    @ nez gros, saint augustin,

    D’abord, il faudra faire la distinction entre Analamanga et Antananarivo.

    Antananarivo, c’est la province, et englobe à la fois les Régions Analamanga, Itasy, Bongolava, Vakinankaratra.

    Tandis que la Région Analamanga est constitué de la Commune urbaine Antananarivo (Antananarivo ville), les Districts de Manjakandriana, Ankazobe, Anjozorobe, Andramasina, Ambohidratrimo.

    Peuple d’Ananalamanga, plus éduqué ?

    Autrefois, oui, mais non plus évident actuellement. Il existe une nette distinction entre les manières, les façons de penser, le respect des traditions ancestrales, l’ancrage culturel par rapport aux coutumes des Razana, la considération de la cohésion sociale, les rôles et place de l’argent dans les relations humaines, les liens et sentiments envers le « Tanindrazana » (lieu des sépultures et endroits sacrés), la foi et les croyances, la considération vis-à-vis du « vahiny » et du « vazaha ».

    Cette distinction se trouve à trois niveaux et catégories différentes de population :

     Celle qui vit à Antananarivo ville et y passe la majeure partie de l’année (sauf pendant les vacances et autres activités professionnelles en dehors de la ville)
     Celle qui vit temporairement une partie seulement de l’année en ville mais vit principalement dans et auprès du Tanindrazana
     Celle qui vit totalement dans les Tanindrazana mais passe rarement en ville , ou y passe pour des raisons obligatoires liées à ses activités ou des raisons de santé ou des raisons familiales.

    Ces deux dernières catégories sont les plus nombreuses en termes démographiques, et c’est dans ces deux dernières catégories que la population est encore très attachée et disposant d’ancrage culturel ferme et intangible vis-à-vis des traditions ancestrales et des coutumes traditionnelles inséparables avec le culte du Tanindrazana et des « fadintany » et du « fadinolona » bien que le christianisme y est implanté de plein pied, c’est le produit d’un syncrétisme témoin du passage des missionnaires…et c’est dans ces deux catégories qu’on trouve une population plus éduquée, je dirais à la façon et manière des ancêtres, mais moins instruite.

    Tandis que dans la première catégorie (Antananarivo ville), on y trouve les fonctionnaires centraux, ceux qui sont déconnectés des vraies réalités de la vie communautaire, les anciens d’Andafy, ceux qui imitent le mode de vie et manière des vazaha, ceux qui étaient venus pour la quête de travail et de ressources (exode rural), les politiciens en quête d’audience nationale, ceux qui y passent la période scolaire et étude universitaire, ceux venant des autres Régions pour des raisons de subsistance ou de quête de ressources…en somme, on peut y observer une diversité ethnique et une diversité de pratiques dans la vie en société…et on y trouve aussi une…très forte inégalité sociale en allant d’une infime partie très riche vers une grande majorité de pauvres et indigents, en passant par une portion de reliquats d’une classe moyenne en voie de paupérisation incessante… et c’est dans cette première catégorie qu’on trouve une proportion élevée de population instruite…mais faiblement éduquée par rapport à la manière du Tanindrazana et des ancêtres… et c’est le lieu et théâtre des mouvements populaires qui ont émaillé la vie de la Nation, et qui continue encore d’y jouer sa place et rôle dans l’histoire politique du pays…et c’est le lieu de prédilection des crapules de la République et des corrompus et des traitres à la Nation toute ethnie confondue…et c’est la ville à forte concentration de bidasses…et c’est la capitale du pays et chef lieu de la Région Analamanga…

    • 7 août à 19:35 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Tsy izy roa ireo ihany angamba no afaka mamaky, anefa mila dinihina koa ny zavatra nosoratana.

      Mazava ary misy ho sain-tsainina.

      Mety ho feno io na azo ampiana, anefa mety misy mihintsy koa ny handiso ka ny handika fotsiny hoe : Analamanga na Antananarivo dia ilay hevitra efa Gasy ntaolo "Merina na Ambaniandro".

      Ny antony handisona ny tantara "ANDROANY" angamba dia fiheverana foana fa misy tokoa ny dondrona (tena misy io). Anefa tsy miala amin’io hevitra diso io koa na ireo mahalala sy mahatakatra ka hoe : zarany aza io no resaka.

      Mandaitra io "any izany", tsy mandaitra io "efa tsy gaigy intsony tokoa ny olona".

      Mazava io tantara fanehoana io, mankasitra Vohitra.

      Fitaovam-piadina mihintsy io amin’ny sasany.

    • 7 août à 20:59 | spliff (#5871) répond à Vohitra

      @Vohitra,

      Miarahaba,

      Seriez-vous d’accord pour observer dans la faillite de la première catégorie, au moins en partie celle également des détenteurs des traditions - les nobles - à transmettre leur heritage de valeurs, en l’occurrence celle du devoir de servir... qui en elle-même est aussi associée aux principes de la relation à l’argent ?

    • 7 août à 21:28 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonsoir Spliff,

      Excusez moi, j ai un peu du mal a cerner le sens de la question, pouviez-vous apporter un peu de precision ?

    • 7 août à 21:55 | spliff (#5871) répond à Vohitra

      Ok Vohitra
      Mes excuses
      J’ai été un peu rapide en effet.
      Suis en salle de sport
      Je reviens vers vous asap
      👍🏽

  • 7 août à 12:56 | Isandra (#7070)

    Ils pensent quoi les Malagasy ? Voici le rapport de l’Instat :

    Le suivi s’effectue par enquête longitudinale d’un même échantillon de 1 240 ménages répartis dans tout le pays. La collecte des données de cette première vague a commencé en début du mois de juin 2020 et s’est terminée mi-juin 2020.

    En générale (à plus de 60%, toutes zones comprises), les ménages ont une perception positive sur le gouvernement.
    La tendance des perceptions des ménages sur le gouvernement ne dépend pas de leurs lieux de résidence. En effet, les avis des ménages diffèrent très peu des zones où ils se trouvent.
    Les ménages sont plutôt d’accord sur leur perception que le gouvernement est digne de confiance pour gérer la crise due au COVID – 19.
    Seuls 12,7% des ménages sont en désaccords sur ce dernier.
    Également, la majeure partie des ménages (à plus de 70%) trouve que le gouvernement est disposé et peut fournir des soins de santé, une assistance et aide suffisante pour faire
    face à cette crise.
    D’ailleurs, 89% des ménages ont l’intention de suivre les directives du gouvernement pour atténuer la propagation du coronavirus.

    • 7 août à 12:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Suite,

      Accès aux besoins essentiels :

      L’analyse des éventuels impacts de la pandémie COVID – 19 sur les conditions de vie des ménages portent principalement sur leurs accès aux besoins essentiels, dont les médicaments et les produits pharmaceutiques, l’achat des produits alimentaires dont le riz, l’accès à l’éducation, la santé,sans oublier les services financiers.

      - Accès aux produits pharmaceutiques (Médicaments)

      Moins de 25% des ménages ont eu des difficultés à se procurer des besoins essentiels à usage préventif comme les médicaments et les cache-bouches, en raison de la hausse
      des prix.
      Quel que soit le type de besoins auxquels les ménages ont eu à faire face, la majorité d’entre eux n’ont aucune difficulté à les acquérir. Dans l’ensemble, les résultats montrent que moins d’un quart des ménages enquêtés déclare avoir eu du mal à se procurer les besoins essentiels dont 21,3% des ménages sont confrontés à des problèmes d’acquisition des médicaments et produits pharmaceutiques, tandis que 11,8% sont ont des difficultés à se procurer des caches-bouches. Les raisons en sont multiples, mais celle quiest la plus évoquée par les ménages enquêtés est la hausse des prix.

    • 7 août à 13:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      - Accès aux produits alimentaires

      Environ la moitié des ménages dans les zones urbaines confinées ont eu des difficultés à s’approvisionner en riz. La hausse des prix en est la principale raison. Presque la moitié des ménages urbains confinés ont vécu au moins une journée de crise pour l’acquisition du riz depuis la déclaration de l’état d’urgence jusqu’au moment de l’enquête. Cette situation est principalement liée à la hausse du prix du riz sur le marché selon l’opinion des 84% des ménages enquêtés qui en sont concernés. Non seulement le prix de ce bien a relativement augmenté malgré les mesures prises par le gouvernement, mais l’on a constaté également qu’un bon nombre de ménages a vu la rupture de stock comme une autre raison.

      La hausse des prix est la principale raison qui a empêché les ménages d’acheter le riz depuis la première déclaration de l’état d’urgence. Depuis que la crise liée à la pandémie a commencé, une
      bonne partie des ménages enquêtés (84%) ont vu le prix du riz augmenter dans les points de vente. Une situation qui touche moins les ménages urbains confinées (75%) que les
      ménages dans les autres zones (Rural : 85%, Autre urbain : 86%). La deuxième principale raison en est la rupture de stock. Environ 9% des ménages en sont concernés parmi ceux qui ont eu des difficultés à acheter le riz ; un phénomène qui touche beaucoup plus les ménages urbains confinés (20%) que les ménages vivant dans les « autres urbains (8%) ou les ménages en milieu rural (7%).

    • 7 août à 13:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "La crainte de « ne pas avoir assez de nourriture pour son ménage » est la pire situation que la plupart des ménages ont vécue durant les 30 derniers jours de l’enquête. Ils représentent plus de 60% des ménages enquêtés."

    • 7 août à 13:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Et maintenant, vous devriez savoir pourquoi cette distribution des aides vivrières organisée par le gouvernement, tel le riz, la base d’alimentation des Malagasy.

      C’est pour optimiser et répliquer cette observation.

    • 7 août à 13:23 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Votre analyse est incomplète , car vous avez oublié la population qui criait famine en dehors des lieux de distribution .Bientôt , vous entendrez les bruits de casseroles qui vont envahir tous les endroits où la faim se fait sentir . Un peu de patience , car ce n’est qu’à ce moment là ,que vous constaterez l’ampleur des dégâts . Mais ,ce ne sont que les hallucinations des Andafy .

    • 7 août à 14:36 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      L’enivrée est-elle payée en fonction du nombre de posts véhiculant des insanités ?

      INSTAT n’a pas encore produit depuis trois années déjà les résultats détaillés de EPM après le RGP de 2018...

      Et les USD 2 millions de la banque mondiale alloués en 2019, déjà épuisés ou quoi ?

      Qui peut croire à la fiabilité et crédibilité d’ une enquête sommaire de juin à mi-juin 2020, et encore auprès de 1.200 menages ?

    • 7 août à 14:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lé kopé,

      Vous ne savez pas vraiment les Malagasy, malgré toutes les méprises que certains profèrent contre eux, ils savent quand même distinguer les fruits d’incompétence et les conséquences d’une crise, que ce soit politique ou sanitaire.

      Les Malagasy sont bien conscients que ces politiciens qui critiquent les perceptions de ce gouvernement face à cette crise, comment ils étaient quand ils ont gouverné et face à ce genre de difficulté,...Ils n’ont pas la mémoire courte comme certain le prétendait.

    • 7 août à 15:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      On sait que vous ne croyez et donnez crédible que les choses qui vous conviennent,...!

      Et tous les gens qui n’ont pas la même opinion que vous, ils sont soit malhonnête, soit dondrona,...!

    • 7 août à 19:43 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Bon vent e !

  • 7 août à 13:15 | nez_gros (#10715)

    La prostituée de l’Apocalypse, c’est Analamanga, c’est clair et net.
    Les elites intellectuels et bourgeois de cette region, parés de diamants et de l’or ont vendus leur âmes :
    - Culturellement, que du RAP, du Jazz, du classique, de la Bossa-Nova, du rock, tandisuqe ailleurs c’est toujours du Salegy, kilalaky, baoejy et antosy

    - Politiquement : promouvoir la démocratie occidentale, la réduction de natalité,la théorie du genre , c’est à Tana que cela se discute, et puis cela se répand partout dans toute l’île....

    - Economiquement : la liberalisation sauvage de l’economie, ce sont nos elites d’analamanga qui sont les têtes de pont...
    Je rappele, que La Chine a liberalisé son economie, mais pas sauvagement comme cela se passe à Mada...

    Les ANALAMANGOIS sont les plus diplômés et les plus instruits, ils sont les Lahimatoa des Malgaches, et c’est bien d’ailleurs, donc c’est au Lahimatyoa diplômés de proteger ses petit-freres... mais les font-ils...
    Demandons à Ratsirahonana, à Ramaholimihaso, à Andriamanjato etc....

    • 7 août à 13:19 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      où peut-être ils ne sont pas si Lahimato que cela, alors ils sont excusés, car je me suis trompés... t’as capté ou pas gros ???

    • 7 août à 14:18 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Voilà le nez gros avec ses penchants mal refoulés à forte tendance vers le tribalisme !

      Curieusement, avec les noms, qu’il cite, il n’y a que ceux des natifs et originaires de la Région Analamanga on dirait…es-tu un résidu de la formation de 2001 du flibustier ?

      As-tu oublié que Dadamonja a été élu Député à Antananarivo ville en 1982 à l’époque où il était un farouche opposant au flibustier ?

      As-tu oublié que c’était Antananarivo qui avait adoubé le Professeur Zafy Albert jusqu’à accepter de se sacrifier pour subir le massacre et crime perpétrés le 10 août 1991 par un flibustier ?

      Es-tu parmi les mercenaires coupeurs et spécialiste de dynamitage de ponts de 2002 qui s’étaient acharnés à isoler et mettre sous embargo Antananarivo, et là t’es encore en exil en Europe jusqu’à maintenant ?

      Vas-y accouche le nez gros !

    • 7 août à 15:14 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @vohitra, qui le Fulbistier, c’est celui qui se disait Tsy Mandohalika , et puis qui s’est rampé pour avoir une petite place à Neuilly/seine, celui qui a vendu Madagascar aux plus offrants après son echec économique , et donc a remboursé toutes les dettes des colons soi-disant spolié depuis 1972, ... non pas ce lown gros...quand même pas...

      Mais une chose est sûr, Ratsiraka, etait mauvais 2 fois(1975 et 1996), mais Les autres c’est plusieurs fois,
      - il faisait partie de 3 mousquetaires de bande à ratsiraka(Ratsiraka, Ndrema, Ndafy),
      - Puis ils n’etaient plus responsable, il accompagnaient ZAFY pour mieux l’enfoncer après, puis il y avait ranoribert
      - Puis ils se sont rabiboché avec Radidy (rebelotte en 1996)
      - Puis ils etait copain à RAVALO

      Puis ça continue en 2009, 2013, 2018, grand conseiller, grand chanchelier, grand par ci, grand par là...

      Sans parler les grds economistes et sociologues divers....

      Qu’ils soent grands.. tant mieux pour Madagascar... mais q’il ne produit rien , mais se contentent de copier-coller l’occident , cela est un scandale....

      Quand on est les plus diplômés, plus informés et plus cultuvés, on utilise ses diplômes, pour repenser la societé à ce qu’elle ne soit plus injuste... autrement tes diplômes les intellos lahimatoa , ne servent à rien que pour mieux appauvrir tes compatriotes

    • 7 août à 15:45 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Vas-y-mollo le nez gros, releve un peu ton nez au dessus du guidon et vois la realite en toute objectivite...

      Il y a a Analamanga les Mad Max, Roindefo, Tinoka, Ntsay, Fienena, Andreas, Kolo, Rabenirina J.J, ...et beaucoup d autres qui sont ailleurs tels Beriziky, Vital,...mais tu ne les cites pas, sont-ils des oublis volontaires ?

      Ne joue pas a ce jeu odieux le nez gros, c est trop facile a demarrer mais peut mener loin, tres loin...et c est pas bien du tout.

      Tu n as rien dit quand les Jaovato, les Ramparany...Claudine, Manorohanta...ont joue et s etaient bien accomode du...climat des affaires a Antananarivo, non ?

      Epargne-moi de tes histoires de lahimatoa et vavimatoa, de Dada, Dadatoa et Dadanaivo...

      Bref, chaque Region du pays a ses elites et intellectuels maintenant, mais aussi ses crapules et bandits...

    • 7 août à 16:33 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @gros Vohitra, pour toi Tinoka, Roindefo, Jaovato sont des intellos ? j’ai du rater quelque chose alors ! ces gars là avec Vital, Cluadine , Ntsay, Fienena sont des gros bras reconvertis dans la politique pour faire équilibre. t’as capté ou pas gros ?

      - Par contre , les beriziky, et la fienena felicité , ou Manorohanta, oui, mais force est de constater qu’ils ne sont pas nombreux...
      La majeure partie du regiment sont d’Analamanga,
      C’est un fait, et je n’en suis nullement pas triste, au contraire c’est notre fierté à nous face aux senegalais, aux chinois , aux Pakistanais , aux Indiens, aux Français...

      Le problème est de constater : Que ces gens Hyper-diplômé , n’arrivent pas à faire ou produire des réflexion , des pensées, des agendas project , digne de ce nom, pour sortir Madagascar de sa pauvreté...
      Ils se sont contenté d’êtres des vassaux de karana, et des Chinois, ou faire de copier coller des modeles occidentaux, pour être contre-maitre dans leurs propres pays, au lieu de vouloir être maître à part entiere... t’as capté ou pas gros ???

      Le seul Intelligence qui émerge c’est NEZ-GROS, T’as capté gros ou pas ????

    • 7 août à 16:55 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Il emerge le nez gros comme il disait...il est trop brillant...pour se couvrir de modestie et d humilite...mazava alina sady mangirana...

      Chapeau !

    • 7 août à 18:32 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à nez_gros

      # 7 août à 16:33 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros ^

      Ah, voilà, on commence à percer le mystère nez-gros, tu veux être prézidà gros ? le plus intelligent, assurément la tête est grosse aussi...

    • 7 août à 19:51 | ASSISE (#10453) répond à nez_gros

      hi hi hi !

      Raikitra ?

    • 8 août à 16:55 | cacatoès (#9758) répond à nez_gros

      Mapme be no mamaky ny soratany ity be orona ity ! 🤣 Lasany ilay orona daholo ny zavatra !
      Tsy Analamanga izany ny Great Whore e !!! Dinio tsara hoe iza no firenena mampianatra ny zavatra ratsy rehetra eran-tany io dia hitanao hoe iza marina io makorely io izay ho rava ho atsy ho atsy ! Analamanga zany tay parasy eo akaikiny.

    • 8 août à 17:23 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @cacatoès, T’as rien compris gros, faudra te faire une pfoto ou koi gro ? t’as capté ou pas ?
      toute proportion gardé gros, t’as capté ou pas, dans le contexte Malgacho -Malgache , Analamanga c’est eux qui ont fait entrer le loup dans la bergerie, ...
      avant d’arriver au centre de l’île , il faut passer par la côtes, l’avion n’existait pas..., les colons sont passé par les côtes sakalava et les côtes Betsimisaraka...
      Les Sakalava leur ont botté leur grosse fesse de colons. allez magouiller ailleurs... ! t’as capté ou pas.

      Puis fuiyant les côtes , ils sont arrivé chez Radama, avec des fusils, ranomaanitra, Tenue napoleonienne comme cadeau... Radama a mordu à l’hameçon... lui il a fait un deal tronqué avec eux.
      C’est Radama qui a fait entré le loup dans la bergerie.

      - Les Sakalavas , leur ont bottés les fesses, dégagez ! colons, t’as capté ou pas...

      Je parle d’Andriana, et certains Hova, hein, mais pas tous bien sûr... t’as capté ou pas ?

      et cela continue jusqu’à maintenant
      A manakara, a sahasinaka, a Androy , a Moramanga, a Madio tsyfafana, les gens se battaient ...
      certains MDRM d’Analamangois arrêtaient le combat, sans avertir les autres en province, avec les deputé françaises Ravoahangy, et l’autre pseudo poète qui lui n’est pas analamangois,
      Mais les Ralaimongo et Raseta et autres, c’est du Bluff ces gars là gros... t’as capté ou pas...

    • 8 août à 17:41 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à nez_gros

      8 août à 17:23 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros ^

      @cacatoès, T’as rien compris gros, faudra te faire une pfoto ou koi gro ?


      J’ai la nette impression que le gros veut écrire l’histoire à sa façon. Tout vient d’une frustration de problèmes ethniques personnels non résolus. Nez-gros a foncé droit le nez le premier dans le piège des anciens colons "diviser pour régner", tactique repris par nos robots actuels et qui a malheureusement l’air de fonctionner sur certains.

      Attention, intelligence implique distanciation avec toute émotion parasite, sentiment partial, pour pouvoir analyser les choses avec clarté. Désolée gros, je ne te choisirais pas comme prézidà !

    • 8 août à 18:29 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Bonsoir vazahagasy taratasy,

      Moi aussi, j’ai la nette impression qu’il est en train de semer ici les graines d’un tribalisme débridé dans un but très particulier, de plus il se veut être remarqué pour être un révisionniste de l’histoire, à sa manière et de façon très singulière…

      Un jour, il y avait quelques mois de cela, il avait même prôné ici les bienfaits du rongony, et il avait incité es jeunes Malagasy à la prise de ce stupéfiant ici dans les colonnes de MT…

      Et pour boucler le tout, il avait même proposé ici il y quelques jours de rompre les relations avec les partenaires techniques et financiers du pays, que le nez gros tient pour unique responsables des détournements de destination des financements extérieurs…sans parler de ses éloges intarissables en faveur des despotes-dictateurs socialistes…

    • 8 août à 19:22 | cacatoès (#9758) répond à nez_gros

      Miala tsiny fa tsy misy hifandraisany mintsy ny contexte tediavianao ampifandraisana. Sa takony oronao ilay soratra tamin’enao namaky azy ?🤔

  • 7 août à 14:11 | kartell (#8302)

    Le « bon samaritain « est parmi nous, merci qui ? sans doute, PB ?’...
    http://www.strategieslogistique.com/Bollore-Logistics-ouvre-un-bureau,10272

  • 7 août à 14:36 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les Chefs Fonkotany sont comme la grande majorité des élus à Madagascar :

    - ils ont été sanctionnés par les élections ou nommés par les autorités de l’Etat.

    Cela signifie exactement que ce ne sont pas forcément des personnes qui ont été formés pour administrer, gérer leurs quartiers et faire face éventuellement à des défis humanitaires, et aux pires crises comme aujourd’hui, une pandémie et une récession économique.

    Encore une fois, les dirigeants et les responsables des institutions malgaches s’en prennent aux Chefs Fonkotany pour s’excuser de leurs incompétences.

    Ces dirigeants semblent ne pas comprendre que le problème que la pandémie et la récession économique ont mis en évidence n’est autre que :

    - la faiblesse dangereuse de l’Etat et des Institutions.

    Il n’y a pas eu une explosion des matières dangereuses à Madagascar, mais les conséquences sur long terme de ce que la classe politique et dirigeante malgache font subir aux Institutions et l’Etat de leur depuis des années feraient autant des victimes qu’une explosion étaler dans les années à venir.

    Madagascar est un pays en faillite économique et l’incompétence de la classe politique à faire fonctionner correctement le système politique, pourtant assez moderne, que le pays possède cause en fait ce dysfonctionnement à la tête de l’Etat des Institutions.

  • 7 août à 14:53 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Ecarter les membres qui connaissent le mieux le terrain est d’ une stupidité sans nom, et porte ouverte au népotisme dont sont friands ces "comités mynistairiels « encore un boulevard ouvert aux copinages et favoritisme, l’ intégrité étant partie en vacance, on vous préviendra de son retour...
    Au lieu de nommer des observateurs d’ une autre province ou tout simplement des citoyens tirés au sort .
    Enfin pour aller distribuer des denrées PPN, ça fait cher payé, ils n’ ont donc rien d’ autres à faire ces "comités « ça me fait penser à l’ apprenti coiffeur honoris causa de l’ inauguration ...

  • 7 août à 16:04 | arsonist (#10169)

    Pendant le mandat de Rajaonarimampianina , le forumer RAMBO faisait des copier/coller des textes des services de l’état gasy pour soutenir et justifier tout ce que Rajaonarimampianina et acolytes faisaient .
    Des textes qui d’ailleurs étaient à mille lieues de ce qu’étaient en vrai les réalités gasy .
    Et la besileo foza femelle isandra contestait régulièrement les contenus de ces textes copiés/collés. .

    Et maintenant ce n’est plus Rajaonarimampianina qui est filoha .
    C’est le DJ fils de pub dont le niveau d’instruction frôle à peine celui d’une classe de 3e du secondaire qui a pris la place .
    Et figurez-vous que le pseudonyme RAMBO a disparu du forum .
    Peut-être le bonhomme est-il toujours là mais sous un autre pseudonyme .
    Qui sait ?

    Mais par contre , une autre forumer , la besileo foza femelle isandra , a pris résolument la place de RAMBO .
    Pour inonder ce forum de copier/coller de textes des mêmes services tenus par les mêmes personnels qu’avant pour justifier et soutenir tout ce que le DJ et ses acolytes font . [Tiens ! Cette dernière phrase ressemble étrangement à celle plus haut , quitte à mettre les verbes au passé et substituer Rajaonarimampianina à DJ] .
    En langage populaire c’est du "bonnet-blanc et blanc-bonnet" .
    Sauf que RAMBO , lui , prétendait être un alumni de Sciences Po Aix-en-Provence .
    Et c’est le DJ , l’idole des foza , dont le niveau d’instruction frôle à peine celui d’une classe de 3e du secondaire , qui avait débuté sa propagande politique pour les présidentielles gasy par un meeting à Sciences Po Paris .
    Sciences Po Paris pour l’un , Sciences Po Aix-en-Provence pour l’autre .
    Ces politiciens gasy ont de ces fantasmes !
    L’ambiance de ce meeting de propagande à Sciences Po Paris était désordonnée et tendue à l’extrême .
    Et pour cause : un intrus s’était introduit là où il ne devait pas être .
    À vouloir péter plus haut que son c.ul, le DJ est en train d’enfoncer ce pays et ses populations plus bas encore que le fond déjà touché et que l’on creuse pour descendre plus bas encore .

    Quelle cata !

    • 7 août à 16:12 | Oursvagabond (#9660) répond à arsonist

      @ arsonist (#10169)

      Bonjour,
      Etonnant que vous ne sachiez pas où est Rambo !

    • 7 août à 16:59 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Et si je savais où est RAMBO , est-ce que je révélerais cela sur ce forum ou ailleurs ?

    • 7 août à 17:42 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Rappel d’histoire :

      C’est Masin-joany là avait incité les andafys comme lui ici à venir nombreux perturber cette intervention, comme il a mentionné plus haut, des intrus mercenaires ont pu y introduire, et cela a provoqué un peu de désordres.

      Cependant, tous ces manigances n’ont pas suffit pour empêcher l’élection de cet homme, qui a réussi dans sa vie sur tous les plans et les domaines.

      PS : Ce n’est pas le fait que Rambo publiait ici les communications de la Présidence à l’époque que je contestait, mais, ce sont leur contenus qui ne reflétaient pas à la réalité, contrairement à ce que je publie ici.

    • 7 août à 19:31 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Il faut un minimum de grade universitaire pour avoir droit à un pupitre à Sciences Po .
      Le DJ n’a manifestement pas ce minimum .
      Et contrairement à ce que les foza prétendent , le DJ n’avait pas fait une conférence à Sciences Po Paris . Il avait tenu un meeting de propagande pour les présidentielles gasy . C’est une obscure association d’obscurs étudiants prétendus africains qui avait prétendument invité le DJ à faire ce meeting à Sciences Po Paris .
      Vers 18h la rue avait été envahie par les étudiants qui sortaient de leurs cours quelques minutes avant l’arrivée du DJ . Ces étudiants nous avaient écouté . Mais des présidentielles Gasy ils n’en avaient cure . Devant cette masse d’étudiants le service de sécurité de Sciences Po avait fait des appels au haut-parleur en anglais d’abord puis en français ensuite pour évacuer la rue .
      À son post ci-dessus , on apprend que la besileo foza femelle ne savait rien de ce qui s’était passé ce jour là . Car le petite vingtaine de personnes qui attendaient pour aller de fait au meeting étaient toutes des Gasy pré-sélectionnées par les médias sociaux au service du DJ . Les foza me prennent pour qui pour croire que j’allais participer à un meeting du DJ . Même pour lui apporter la contradiction.
      J’étais allé sur place pour converser aux vrais étudiants de Sciences Po . Je leur parlais de Mada et du DJ . Le jeudi matin j’étais seul . Le jeudi aprèm jusqu’à l’arrivée du DJ j’étais accompagné par deux Européens plus un autre qui nous avait rejoint plus tard .
      Quand le DJ et sa petite vingtaine d’audience sont entrés , ils restaient quelques vrais étudiants de Sciences Po et les vigiles de l’établissement pour échanger avec nous . Ces vigiles étaient de vrais géants africains . À la fin de nos échanges ils nous avaient confié que leurs pays vivent aussi les mêmes problèmes que Mada .
      J’ignore totalement ce qui se passait au meeting dans l’enceinte de l’établissement .
      Je n’y étais pas .

    • 7 août à 21:05 | poiuyt (#584) répond à arsonist

      à Arsonist :
      Moi non plus je n’y étais pas ; très peu pour moi d’épaissir la meute de joe.
      Ce dont on peut être sûr : joe a un réseau à Paris, la france-afrique, qui a réussi à lui obtenir une salle. Faisant quelques pubs, espérant remplir la salle avec des étudiants racollés à la sortie des cours.
      Que neni : rien n’en a été : rien. Joe a pu débiter son discours appris par cœur, devant tellement peu d’audience, que devant la photo prise ce jour-là, les techniques de photoshop ne pouvaient mentir. Donc, de cette histoire, les patrons de joe avaient fait l’oubli. D’où : il manquait les photos pour la propagande.
      Il est à remarquer que joe n’a pas du tout cette capacité d’avoir de la suite dans les idées ; pas autant d’imagination. Nul. Son truc : faire préparer des notes, ou plagier, et apprendre par cœur. A l’ONU, ses préparateurs lui avaient refilé un plagia. Chiche. Et le voilà lui, le dijéi, à la tribune de l’ONU.
      Une dame de l’intelligentsia gasy me disait que Joe ne voulait pas être président ; ce sont ses patrons qui l’avaient persuadé, presque forcé, disant : "Vas-y, tu pourras, nous t’aiderons. Vas-y." Je trouve que c’est vraisemblable. C’est dangereux pour la nation d’avoir un gars exécutant des ordres de l’étranger. Aujourd’hui, il n’y a qu’à voir où vont les richesses pour voir qui mène la danse. Toujours plus de pauvreté.
      C’était déjà le cas à Maputo : joe prenait ses ordres au téléphone dans le couloir, pendant les poses. Ratsiraka en a eu la phrase : "Il ne sait pas ce qu’il veut."
      C’est l’explication de l’absence de coordination dans ses idées-même : simple d’esprit, mais méchant. On voit aujourd’hui le nombre de bourdes dans la gestion qu’il fait du pays. On aurait dit qu’il est aujourd’hui affolé de ses fautes innombrables, et veut se rattraper en faisant des bains de foule, pour crier "Je vous aime", oubliant qu’il fait une faute récurrente et assassine de confinement.

      Il faut sortir de lui ; et le plus vite possible.

      L’ennui : il a déjà castré nos mâles, nos pères de famille, avec force répression et gaz. Ses patrons lui procurent encore des généraux. Il faudra être fort.

  • 7 août à 16:18 | SNUTILE (#1543)

    La constitution malgache à respecter :
    Rappeler le rôle du fokontany et son élection et son ancienneté dans la société où il vit .
    Il faut arrêter tout de suite de dénigrer le chef du fokontany qui est la référence la plus proche de chaque habitant dans sa circonscription.
    Et il doit être le doyen en principe. Si ce n’est pas le cas il va falloir trouver le bon.
    1- En ce qui concerne la liste établie : Ce qui ont déjà reçu leur droit à l’aide social ne doivent plus être intégrer dans la nouvelle liste sans mentionner déjà bénéficiaire effectif. En attendant que tout le reste soit aussi bénéficiaire effectif.
    C’est le patronat qui doit redistribuer les aides confiées par l’État en fonction de la liste de leur employé. Le fokontany se retrouve ainsi plus apte à gérer le reste de la population.
    2- Le fokontany gère ce qui n’ont jamais travaillé chez un patronat avec un numéro cnaps.
    c’est à dire les petits revendeurs de beignée, de brochette, ou à l’étalage au marché qui sont d’ailleurs sensés avoir des immatriculation de marchands au public, au bureau du fonkotany. Est-ce fait ? ou jamais fait ?

  • 7 août à 18:48 | vazahagasy taratasy (#10911)

    # 7 août à 16:18 | SNUTILE (#1543)

    Ma mère qui était chef de fokontany ne s’était jamais portée candidate. Elle était sollicitée pour les problèmes du quartier toute la journée.Je me rappelle même les nuits, des gens venaient pour qu’elle vienne régler des problèmes de famille, de voisinage etc. On l’a presque "forcée" à devenir chef de fokontany.

    Comme quoi, cette fonction consiste à connaître les problèmes de chacun et chacune, être au plus près de la vie quotidienne et appliquer la solidarité. Ce sont les seules entités depuis leur existence qui sont fidèles aux besoins du peuple. Ce n’est que depuis "orange mécanique" que ces personnes là sont discréditées.

    A force de démolir le sacré, comment s’étonner de la réaction du peuple, certains se posent des questions sur ce qui leur arrive sans même comprendre qu’ils sont les fossoyeurs de leurs propres tombes.

  • 7 août à 18:49 | arsonist (#10169)

    Si vous êtes colérique ou êtes allergique à certaines formes d’audace , alors il vaut mieux éviter de lire ce post .
    Si vous le lisez quand même et que vous jugez scandaleux son contenu , alors inutile de répondre avec des termes immodérés car vous étiez averti mais vous avez lu quand même .

    Dans le monde , y compris sur cette Grande Île,
    il y a des opportunités qui vous tendent les bras à un moment précis , mais auxquelles vous n’avez pas suffisamment réfléchi , donc vous n’en avez pas bien mesuré toutes les conséquences possibles , les peut-être bonnes comme les apparemment sûrement mauvaises.

    Voyez un peu ce qui suit .

    (i) Des forumers répètent à longueur de posts sur ce forum que les enfants d’Analamanga seraient les "lahimatoa" des Gasy .
    Si ces forumers pensent réellement cela alors ils se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude.
    Car moi perso , je refuse catégoriquement que l’on nous prenne pour les "lahimatoa" de qui que ce soit . Je tiens à ma liberté perso et à celle de mes semblables . Aucune étiquette à nous accoler .
    Si certains autres souhaitent être considérés "lahimatoa" ou "lahiaivo" ou "faralahy" des autres qu’eux-mêmes , libres à eux .

    (ii) Voilà déjà de nombreuses décennies que le système de gouvernement et d’administration centralisé (jacobin , disent certains) appliqué dans ce pays est en faillite totale et a mis les populations dans un catastrophique désastre permanent et allant grandissant . Tout bêtement, je suis convaincu que puisque çà ne conduit qu’à des cata en série , alors il faut arrêter çà et faire autre chose .
    Arrêter ce système centralisé , et le remplacer par un autre , décentralisé donc celui-là .
    Je penche même vers un système fédéral . Des états membres ou des lands membres ou des cantons membres ou des "toko" membres (gasy, ce dernier) . Peu importe le nom qu’on leur donne . Mais l’idée dominante est l’existence d’un pouvoir "régional" pour gouverner et administrer localement l’état membre . Les pouvoirs régaliens étant à la charge du gouvernement fédéral .

    (iii) N’en déplaise aux dubitatifs mais cette éventualité nous tendait les bras pendant la crise de fin 2001 - début 2002 . Souvenez-vous ! Des politiciens "côtiers" voulaient établir un état fédéral . Devant l’apparent refus des politiciens merina , ces politiciens "côtiers" avaient tenté un blocus à l’encontre de l’Imerina . Au lieu de négocier pour établir cet état fédéral , "ils" avaient débloqué la situation par la force . Ce fut une erreur , à mon avis . La preuve ? Tous les problèmes des Gasy ne font que continuer à s’empirer . Lors de son premier passage à Paris en tant nouveau filoha , "on" avait posé une question sur le fédéralisme à Ra8 . Il avait textuellement répondu que l’unité nationale est sacrée et qu’il n’en est pas question . Comme si fédéralisme implique négation de l’unité nationale . Quelle erreur !

    Conclusion :
    Si on applique les mêmes choses alors il est tout à fait normal que l’aboutisse aux mêmes résultats .
    Question : est-ce qu’avant la classe de 3e du secondaire on apprend aux élèves la règle :
    "Les mêmes causes produisent les mêmes effets" ?
    Probablement non , au vu de ce qui se passe à Mada .

    • 7 août à 19:30 | betoko (#413) répond à arsonist

      Pour une fois Ra8 avait raison , le fédéralisme C’est une manière d’ouvrir la boîte de pandore
      Il m’est arrivé d’aller un peu partout , et à chaque fois J’avais constaté le tribalisme , le tribalisme peut entraîner vers une guerre civile car chaque "foko" va l’interpréter à sa façon
      Rappelez vous de la déclaration de Mangalaza en 2001 sur les ondes d’une radio libre à Tamatave , il suffit d’un petit étincelle et ce sera un incendie incontrôlable
      La solution du moins une des solutions C’est la décentralisation effective , c’est ce qui se passe en ce moment

    • 7 août à 19:44 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      C’est bien ce que je pense :
      (i) les foza ignorent la maxime : "Les mêmes causes produisent les mêmes effets."
      (ii) il manque de l’audace aux Gasy ! gardons toujours ce qu’il y a déjà , il ne faut toucher à rien
      "Tano ny azo fa sarotra ny mila !"
      "Ramalina aza mifehy hazo tokana."
      "Niova fihitàna ka lanin’ny mamba".
      Dia ny fomba efa hita izao fa mampidi-doza dia tsy sahy ovaina ihany !

    • 7 août à 21:23 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Betoko,

      Il n y a pas de decentralisation reelle et effective a Madagascar actuellement, tout est decide a Antananarivo et centralise a Antananarivo, meme les Communes arrivent a peine a payer le salaire de leurs employes, et les investissements publics dependent de subventions venant de l Etat central...

      A mon avis, l autonomie des Regions reste la seule voie pour initier un developpement intrinseque et l appropriation des demarches locales et inclusives en faveur des Regions du pays.

      Commencons par repartir equitablement par Region les 1.043 milliards d Ariary du plan Marshall d abord.

  • 7 août à 19:42 | betoko (#413)

    Arsoniste
    Restons optimistes , il existe des pays plus pauvres que Madagascar .Nous nous avons plusieurs atouts , nous ne sommes que 26 millions d’habitants , laissons Andry Rajoelina organiser ses programmes et nous le jugeront le moment voulu et ne chercher pas à le saboter surtout

    • 7 août à 20:05 | ASSISE (#10453) répond à betoko

      Sabotage ?

      Misary gegy so ho lava velo !

      Ohatra ahoana loatra izao sabotage lazainao izao betokoX ? Hafahafa ity betoko raike ity ka.

      Rehefa SABORDER-nao tenanao ny sambo, efa io akaikinao io ny tatsambo, omeo azy rehefa tsy zaka. Mety handihy hiaraka ianareo amin’izay.

    • 12 août à 20:38 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Qui a bu boira.__Qui a failli faillira t il ?

  • 8 août à 00:29 | Antony (#9838)

    Ataovy ohatry ny tamin’ny 2009 e ! Iny manko no tena kapoaka ! Asivo dépôt isaky ny faritra izay tianareo ! Asaivo samy maka izay zakany avy ny olona.
    Andramo anie fa tonga dia hiakatra be indray ny fankafizan’ny olona.
    Andramo daholo izay azo andramana rehetra eh !
    Raha izaho aloha no teo, efa ela aho no niala : ny firenena afa-baraka, ny vahoaka raha tsy matin’ny Covid dia matin’ny hanoanana. Ny vahoaka toy ny valala voatango, very fanahy mbola velona. Efa miandry ho sarahina sisa fa resy !!!
    Dia lazao indray fa noho ny andraikitra iantsorohana no tsy maintsy ijanonana eo !
    Andraikitra inona ? Raha tompon’andraikitra izany, rehefa misy ny tsy mety dia manaiky fa tsy hoe i anona mihitsy no nahatonga an’iny... Izay no izy ry mpanohana tsy misy fepetra isany a ! Rehefa te hilatsaka any an-kady ianareo dia mandehana irery any fa izahay aza sintonina hanaraka anareo any koa.

    • 12 août à 17:48 | Isandra (#7070) répond à Antony

      Antony,

      Aza miteniteny foana, maniry loza eo, no manely vaovao tsy marina.

      Aiza misy vahoaka maty ny hanoanana izany ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS