Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 12h34
 

Société

Triple meurtre à Imerintsiatosika

Deux personnes jetées à Tsiafahy, cinq autres en liberté provisoire

mardi 4 septembre | Arena R.

Deux personnes ont été placées sous mandat de dépôt et ont passé leur première nuit à Tsiafahy samedi, dans le cadre de l’affaire de triple meurtre odieux suivie d’un viol à Imerintsiatosika survenue dans la nuit de dimanche 26 août. Cinq autres personnes dont le jeune homme ayant vu pour la dernière fois vivantes et pour la première fois mortes les victimes ont bénéficié d’une liberté provisoire. La famille ayant assisté au déferment au tribunal d’Arivonimamo est incrédule et dit ne pas satisfaite de cette décision du tribunal.

Pour les proches des victimes, le triple meurtre a dû être commis par plusieurs personnes et non seulement les deux qui sont envoyées à Tsiafahy. Ils pensent que des meurtriers sont encore en liberté, peut-être parmi les suspects en liberté provisoire, peut-être non. Mais ils ont promis de les découvrir par tous les moyens, avec l’aide des forces de l’ordre qui mènent déjà leur enquête.

La perquisition effectuée au domicile de l’un des deux personnes jetées à la maison de force de Tsiafahy a permis de découvrir des vêtements et un mouchoir immaculés de sang. Les tests de groupe sanguin réalisés sur les tâches de sang retrouvées sur ces étoffes ont révélé que c’est le même sang que celui des victimes. Tout cela a fait de cet individu et d’une autre personne qui lui est très proche, les principaux suspects de ce meurtre.

Mais pour confirmer leur culpabilité et celle des autres personnes impliquées dans cette affaire, le tribunal attend encore les résultats des tests ADN sur les spermatozoïdes retrouvés sur la mère de famille violée et assassinée ainsi que sur les suspects. Au moins cinq tests doivent être effectués, mais l’une d’entre elle coûte environ 5 millions d’ariary du fait qu’il faudra envoyer les résultats à La Réunion pour leur certification. Selon les explications d’un magistrat, cette somme doit être débloquée par un service auprès du ministère de la Justice sur ordonnance du tribunal.

Les interprétations sont pourtant multiples et diverses à Imerintsiatosika par rapport à cette somme. Les rumeurs ont circulé comme une trainée de la poudre, indiquant que les forces de l’ordre auraient réclamé 25 millions d’ariary aux proches de la victime en échange de l’incarcération des suspects. Beaucoup estiment que la libération provisoire des cinq autres suspects dans cette affaire est due au non-paiement de cette somme à la gendarmerie. Mais une source auprès du tribunal explique que ce n’est pas le cas et que les suspects ont été libérés en attendant les autres preuves dont les résultats des tests ADN pouvant les inculper, mais cela ne veut pas dire qu’ils sont tirés d’affaire.

En effet, le procès de toutes personnes impliquées dans cette affaire de triple meurtre aura lieu le 24 septembre prochain. Une affaire à suivre.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 4 septembre à 08:38 | Toutoun (#10298)

    Manoloana ny tsy fandriam-pahalemana misesy @zao dia tena ilaina mihitsy ny fiaraha-mientan’ny rehetra mba hahamora ny asan’ny mpitandro filaminana.

    • 4 septembre à 14:58 | tsirah (#10314) répond à Toutoun

      mahatoky ny mpitandro ny filaminanana sy ny fitsarana ankehitriny ny vahoaka malagasy amin’ny fanenjehina ireo tsy matao tody sy ny fanasazina azy ireo

  • 4 septembre à 11:00 | Jipo (#4988)

    @rena R .
    Toujours cette déformation génétique du : « DEJA » !!!
    "des forces de l’ordre qui mènent 👉déjà👈 leur enquête. !!!
    Nous voilà « DEJA » rassurés !!!
    A votre avis : DEJA , ils sont payés : pourquoi ???
    A croire que vous mettre à devenir réactifs vous arrache quelque chose , les hémoroides, 1 poil dans la main , le BPM du palpitant à 160 ???
    C ’est pas DEJA mais : SEULEMENT, ENFIN, PENIBLEMENT , LABORIEUSEMENT, mais Ô grand jamais déjà !!!
    Vous avez DEJA : ENTENDU , KOMPRIS ???

    • 4 septembre à 15:03 | tsirah (#10314) répond à Jipo

      na inona na inona lazaina tena efa azo lazaina fa mikely aina ny mpitandro ny filaminana amin’ny fanenjehana ireo olona mpangalatra sy jiolahy ka efa tena miendry mpiderana tanteraka ary mila ny fanampiantsika izy ireo hahazoana ny vaovao farak’izay haingana mba tena ho mora ny fisamborana ireo mpankorotana firenena ireo

    • 4 septembre à 15:04 | tsirah (#10314) répond à Jipo

      na inona na inona lazaina tena efa azo lazaina fa mikely aina ny mpitandro ny filaminana amin’ny fanenjehana ireo olona mpangalatra sy jiolahy ka efa tena miendry mpiderana tanteraka ary mila ny fanampiantsika izy ireo hahazoana ny vaovao farak’izay haingana mba tena ho mora ny fisamborana ireo mpankorotana firenena ireo

  • 4 septembre à 15:27 | Jipo (#4988)

    @ tsy rat vous pouvez répéter ?

    • 4 septembre à 23:57 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Jipo, vous ne devinez pas à qui vous vous adressez ? Au conseiller du Rajao.

    • 7 septembre à 00:01 | goba001 (#1662) répond à Jipo

      jipo,
      shut up !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 450