Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 23 octobre 2020
Antananarivo | 11h45
 

Société

Journalisme

Détention d’Arphine Raheliarisoa : Amnesty International réagit

vendredi 10 avril | Mandimbisoa R.

Amnesty International s’est saisie de l’affaire de détention préventive de la journaliste Arphine Rahelisoa. Dans un communiqué en date du 9 avril, cette organisation internationale détention préventive de la journaliste et appelle à sa libération immédiate. « Les autorités malgaches doivent libérer immédiatement et sans condition une journaliste incarcérée après avoir été accusée d’avoir critiqué le président pour sa gestion de la riposte au COVID-19, a déclaré Amnesty International. Elles doivent également « veiller à ce que le droit à la liberté d’expression tant pour les journalistes que pour le grand public soit garanti », poursuit le communiqué.

Amnesty International rappelle que « Depuis 2016, le code de la cybercriminalité ne prévoit plus de peines de prison pour la diffamation et les insultes en ligne. Par conséquent, les journalistes ne peuvent plus être condamnés à des peines d’emprisonnement pour des infractions liées à la diffamation ou aux insultes. Bien que Gérard Rakotonirina, président de l’Association des journalistes de Madagascar confirme qu’Arphine Raheliarisoa est une journaliste professionnelle accréditée, les autorités refusent de la reconnaître comme telle ».

En raison de la pandémie du Covid-19, Arphine Raheliariso ne sait quand son procès aura lieu, ce qui signifie qu’elle pourrait passer de longs mois dans des conditions mettant sa vie en danger, s’inquiète Amnesty International. « En raison du risque accru de la transmission de maladies infectieuses dans des conditions d’insalubrité et de surpopulation carcérale, Amnesty International a demandé au gouvernement de désengorger d’urgence les prisons du pays, en mettant particulièrement l’accent sur la libération des personnes en détention préventive ».

Parallèlement à cette déclaration d’Amnesty internationale, une demande de liberté provisoire d’Arphine Raheliarisoa a été déposée au niveau du tribunal, selon son avocat, maître Willy Razafinjatovo alias Olala. En début de semaine, la défense a déjà fait opposition à la mise en détention préventive, mais la chambre de détention l’aurait refusé. Lors d’une conférence de presse tenue à Ankadifotsy hier à son étude, Me Olala qualifie une fois de plus d’injuste la détention de cette journaliste. Maître Olala appelle ainsi les responsables, mais surtout les chefs d’église du FFKM à se prononcer sur la question et à demander la libération de la directrice de publication du trihebdo Ny valosoa.

C’est la deuxième fois qu’Arphine Raheliarisoa est accusée de « diffusion de fausses nouvelles par les autorités judiciaires malgaches », rappelle le communiqué d’Amnesty International. La dernière fois remonte au septembre 2019. Elle était accusée avec deux autres journalistes de diffuser de fausses nouvelles après avoir publié des photos d’hélicoptères appartenant à l’armée malgache, mais elle était acquittée.

71 commentaires

Vos commentaires

  • 10 avril à 09:32 | Midabetsy (#8062)

    Afaka manompa ny amnesty internationale ve zany ny olona rehetra ?
    Ny olana dia ny journaliste ntsika eto DAGO mihintsy no bordel indrindra fa ny eto Tanà. Raha vao nahazo loko politika de tonga any @ fanatisme.
    Tsy misy intsony ny fanajana eo amin’ny raiamandreny sy ny zanaka.
    Tena taratrin’ny fiaraha-monina ankehitriny zao zava-misy zao.
    Raha vao misy zavat-mitranga de hiantso Vahiny - communauté internationale ......
    MARIKINY FAHAKELEZAN-DOHA DAHOLO ZAO
    Fa inona no niantombohan’ny olana ?
    TSY FANAJANA NY ASA IZAY NATAO.
    Mitovy @ manompa ny vahoaka Malagasy ny manompa ny filoha na tsy nifidy azy aza ny tenako.
    RAHA IANAO TOMPONY AZA TSY MANAJA NY FILOHANAO IZA NO HANAJA AZY ?
    Ho anareo mpitondra dia tokony hahataty enjehina ianareo fa tsy crime zany ompa zany !!!!!!!!!!! ka aza gadraina ny olona

    • 10 avril à 09:58 | Florent (#10866) répond à Midabetsy

      Tsy aleo ny lehibe no mitarika sy hanoro lalana ny vahoaka. Izany hoe, angatahana izy rehetra mpitondra mba tsy hiteniteny foana.
      Raha ny lehibe no manome lesona mivilana, aza gaga raha manaraka an’izay daholo ny vahoaka. Raha te-hoajaina, dia mahaiza manaja tena.

    • 10 avril à 10:32 | Shalom (#2831) répond à Midabetsy

      Jereo ny fanalikana ny mpitondra indrindra fa i DJ ataon’ny maro eto amin’ity fiseraserana ity ary izaho no voalohany. Izay ve dia manameloka ny mpitantana ny gazety M.T.?
      Fantatr’ireo mpitondra ireo aho, zandriko mahafantatr’ahy ireo manamboninahitra minisitra sy lehiben’ny etamazaoro isan-karazany ireo. Raha misy tsy tantiny ny soratro ohatra, tsy ny mpitantana ny M.T. mihitsy no ahiliny ho gadraina fa izaho no tokony ho samboriny.

    • 10 avril à 12:37 | ASSISE (#10453) répond à Midabetsy

      Efa miantso ianao, indrindra ny Olobe, Manampahefana, Mpitondra firenena, eny fa na ny sokajin’olona isan-karazany "publique" hoy ny fiteny azy.

      Mahaiza mahatanty sy mahazaka resahan’ny olona rehefa be resaka eto @ tànàna.

      Fanontaniana kosa : inona moa ny hatao hoe manompa, eto ?

      Ny fomba fiasan’ny mpanohitra sy ny toherina anie, hatreto aloha, dia tsy misy afa tsy ny hatao hoe : fihantsiana.

      Iza ary no diso ?

  • 10 avril à 09:51 | goba001 (#1662)

    C’est une question de liberté d’expression sy resaka droit fondamental io voakitika io. Ny tenako mipertraka aty Nouvelle-Zélande ary aty, ny mpanao gazety dia afka manakihina tsara mpitondra fanjakana !!! Mitovy amin’izay ihany ny any Frantsa (satria mino aho fa io no fantatrao kokoa). Boone réflexion !

    • 10 avril à 10:32 | FINENGO (#7901) répond à goba001

      @ goba001 (#1662)

      Hello, bitch.

      You think you only know New Zealand, and France for the hatred you have for her.

      New Zealand and France are not the only places where you can criticize or insult the leaders, including the President of the Republic.

      When do you plan to bring your two brothers or sisters living in France to New Zealand ?

      A word of advice, wait until you have New Zealand citizenship before you do anything. Because at the moment you’re just a foreigner, lost in the middle of the Maoris.
      You have another solution to hope to get the Nationality sooner, it is to Marry a Maori, because you will have less chance with a New Zealander of European origin.
      Don’t try to fart higher up your arse, because you’re just a miserable little uprooted Malagasy girl lost in New Zealand.

      For now, go and get fucked by a fat Maori man.

    • 10 avril à 12:46 | ASSISE (#10453) répond à goba001

      Manan-karena loatra isika, fomban-tany sy pitsopitsony ara-piaraha-monina io resaka io fa tsy PIB akory an, ka mora ny miteny hoe : "tsara ny maka tahaka" dia mahazo valiny avy hatrany manko ianao avy eo hoe : "tsy mifanaraka ny soa toavina" ka manahirana ny hiresaka hoe : fanakianana eto amintsika.

      Mivadika faniratsiràna/fanompàna ilay resaka raha vao manakihana ianao.

      Ny mpisehoseho rehetra, somary tompom-pahefana manko ny ankamaroany, dia tsy mahatanty sady tsy mahazaka hatao resaka. Fanasoahasoana ihany no tena tiany na hamarina azy any am-dava-piringa aza izany.

      Qui vivra verra izany ve ?

  • 10 avril à 10:23 | betoko (#413)

    Amnesty International rappelle que « Depuis 2016, le code de la cybercriminalité ne prévoit plus de peines de prison pour la diffamation et les insultes en ligne.
    Ah bon on peut insulter en ligne un magistrat , un membre des forces de l’ordre et surtout le président de la république quand on est journaliste ? M’étonne beaucoup ,
    Une autre fille animatrice de télévision est mise en prison pour avoir diffusé des fausses nouvelles dans les réseaux sociaux , dont voici le teneur que publie le journal la vérité

    Les faits méritent d’être retracés. A l’époque, c’est-à-dire en mi-mars dernier, la voix féminine entendue dans cet enregistrement a avancé que 200 personnes auraient été contaminées dans la Capitale et que 70 autres le furent aussi à Toamasina. Pire, certains patients auraient même été emportés par le COVID-19. Enfin, la jeune femme a affirmé que les journalistes ont reçu des menaces si jamais ils s’avisaient à rapporter l’information. Face à cette rumeur évoquée et largement partagée, l’Etat a mis sur la table la somme de 5 millions d’ariary à tous ceux qui peuvent aider à l’identification du visage qui se cache derrière cette voix. Ce qui fut chose faite mercredi dernier.
    Et l’imbécile Finengo qui soutient cette jeune fille avait publié ici sa déclaration

    • 10 avril à 10:46 | Shalom (#2831) répond à betoko

      F’iza no milaza aminao fa io mpanao gazety io no nanao ilay resaka henanao iny ? Ny site-n’ny gazety Valosoa no hoe maniratsira ny filohanareo DJ (fanompana hono ! P … tain de DJ), izay no hanagadrana azy.
      Malalaka ny fitenenana ry nama, izay tsy mahatanty mihidy any an-davaka.
      i Jesosy aza mbola nompain’ilay jiolahy iray na dia izy efa eny ambony hazo fijaliana aza koa maika fa i DJ Bacc-13 !
      Manao raha anie io fitondranareo io e !
      Jereo ny sabotage-n’ny Real TV kanefa ny relais dia handrasana miaramila 24/24 7/7, satria Real TV nanao ny valan-dresak’i "Sang 7+1".
      Hararaotiko io fa toa mitovy amin’ilay "Sang 7+1" nilaza mialoha hoe "mba hidio amin’izay ny faritr’habakabatsika".
      Hoy izy mantsy tao amin’io valan-dresaka nataony tao amin’ny REAL TV io hoe "tsy tokony hanaiky hatao andrana amin’io vaksiny io isika eto Madagasikara, ny an’i Suède aza voalavo no hanaovany ny andrana".
      Kay moa i DJ nilaza iny resaka iny afak’omaly, ka hoy aho hoe : sao dia izay ary no ni-saboter-ndry karilahy ny Real TV satria saika hanao rediffusion io valandresak’i "Sang 7+1" io ?
      Ny ahiahy tsy ihavanana hoy ny Ntaolo izay.

    • 10 avril à 11:13 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      betoko (#413)

      Oui le Jomaka Vazaha Taratasy.
      Je soutiens cette Jeune Femme, que ceci te déplait.
      Quand un Président de la République ne supporte pas les contrevérités en faisant taire ceux qui s’y aventurent, cela signifie que l’on vit sous un régime dictatorial le Jomaka.

      Si cette jeune Femme aurait diffusé des fausses informations, l’Etat n’a pas le moyen de démentir et son seul recours n’est autre qu’un appel à la délation pour la modique somme de 5 Millions d’ariary et de mettre sous verrou celui qui gène.

      On voit bien que ton DJ Bac-7 n’a d’autre solution que la répression pour faire taire ceux qui ne sont pas du même avis que lui.
      Et je me répète le Jomaka Vazaha Taratasy, que ceci n’est autre que de la Dictature. Ton Mentor le Bac-7 est à l’image de son Parrain l’Amiral des Chiottes. A quand passera t’il à la vitesse supérieure en les éliminant physiquement.

      Pour terminer, hier j’ai répondu à ton post, où tu fais preuve d’un complexe d’infériorité très marqué, jusqu’à étaler ta vie privé qui n’intéresse personne. Plus tu avances en âge, plus ça te ronge l’existence.
      Est-ce la Maladie d’ Alzheimer qui pointe son bout de nez ????
      Si pour l’heure ça ne l’est pas, ça lui ressemble beaucoup.
      Vas consulter avant qu’il ne soit trop tard le Vazaha Taratasy.
      Tu es une belle Pourriture le Jomaka.

    • 10 avril à 13:16 | ASSISE (#10453) répond à betoko

      ==Ah bon on peut insulter en ligne un magistrat , un membre des forces de l’ordre et surtout le président de la république, quand on est journaliste ? ==

      Ny tany tan-dàlàna tompoko dia mahazaka fanakianana.

      Ireo olona voalazanao rehetra ireo, eny hatramin’ny mpanao gazety aza dia olona azo kihanina daholo.

      Magistrat : didy tsy azo hivalozana, tompon’ny fanagadrana
      Force de l’ordre : tompon’ny basy maimbo vava sy ny tanjaka
      Président de la République : mibaiko ny Magistrat sy ny Force de l’ordre, tompon’ny Fahefana
      Journaliste : tompon’ny penina sy ny soratra amin’ny fampahalalam-baovao

      Iza no tsy mahatanty sy tsy mahazaka ?

      Misy mijery isan’andro ny fombafomba fiainana sy fanaon’ireo rehetra voalaza ireo koa handalo ilay fitsarana daholo izy ireo indray andro any.

  • 10 avril à 11:45 | tsimahafotsy (#6734)

    Des journalistes emprisonnés, l’émetteur de Réal TV saboté, une jeune fille arrêtée à cause de ses publications sur FB, un mpikabary arrêté par un juge imbu de ses pouvoirs lors d’un discours de mariage parce que ce dernier s’est senti insulté, un chanteur du Nord interdit d’antenne et j’en passe...
    La crise du coronavirus nous mène doucement et inexorablement vers une dictature sournoise, infecte, ignoble à la Corée du Nord.
    Les Malagasy sont passifs devant ces événements qui portent une atteinte grave à la démocratie.
    Parler démocratie et liberté d’opinion dans une période où la survie est un combat quotidien pour 99% des Malagasy, c’est comme pisser dans un violon. C’est discourir dans le désert. C’est une réflexion d’un bourgeois à l’abri des besoins diront certains.
    Mais il ne faut pas avoir la mémoire courte.
    L’amiral aux mains rouges qui a donné sa retraite pour exister sur les médias a procédé dès le début de son mandat exactement comme Rajoel aujourd’hui. Nous savons tous où çà nous a mené. La pire des dictatures que Madagascar ait jamais connue.
    Une dictature source de tous nos maux : instabilité politique, dégradation de l’Education nationale, insécurité, dahalo qui font régner la terreur, corruption, népotisme, pillage des ressources nationales, destruction de l’environnement.
    Mais quand les Malagasy se réveilleront, si jamais ils se réveillent, il sera trop tard. Faire l’autruche n’a jamais résolu les problèmes.
    Pontifier sur le coronavirus et les projets mirifiques et utopiques de Rajoelina, çà fait passer le temps pour ne pas regarder l’essentiel :
    le pouvoir vivre ensemble dans une démocratie libre.

    • 10 avril à 16:15 | saint-augustin (#9524) répond à tsimahafotsy

      Bonjour TSIMAHAFOTSY,
      Je vous pose la question:vous avez vu l’interview De Mr RAVALOMANANA par les deux journalistes de REAL TV jusqu’à la fin ?.j’ai regardé jusqu’à la fin avec le lien que ELENA a donné hier sur ce site.C’est très instructif.
      Quel est votre avis ?
      Merci beaucoup.

    • 10 avril à 20:36 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Saint-Augustin
      oui je l’ai regardé en partie.
      Je trouve qu’il s’est posé en homme responsable, soucieux du vivre-ensemble.
      C’est la moindre des choses de la part d’un ancien président.
      Pour le reste des banalités d’usage.

  • 10 avril à 11:54 | betoko (#413)

    Finengo vendrana
    C’est à cette jeune fille d’apporter ses preuves , pourquoi elle ne l’avait pas fait , pourquoi elle s’est cachée
    Suite à notre discutions d’hier
    Ce n’est pas du tout dans le but de faire des étalages quand je disais que je me suis occupé des scolarités de quelques gosses et c’est grâce à ma double nationalité
    Nombreux sont ceux qui font la même chose et on les voit à la télé ou dans les réseaux sociaux Exemple Mme Andry Rajoelina , des députés , des anonymes aussi Toi tu vois le mal partout , fais toi soigner par un psy
    Tu ne supportes pas que quelqu’un ose te contredire et c’est toujours toi qui devrait avoir raison Ici ce n’est pas comme à l’armée où on devrait t’obeir et à l’aveuglette
    Pov khon débile batard

    • 10 avril à 16:47 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Pour St Augustin ,
      je me permets de m’ingérer à votre questionnement ,même s’il ne m’est pas adressé personnellement .J’ai comme vous visionné l’interview de Ra8 et je vous livre mes impressions
      Comme d’habitude , le laitier a étonné plus d’un par son sens pragmatique, et il a répondu à toutes les questions avec pertinence .Loin de moi de jouer les lèches bottes ,car il n’est pas au pouvoir ,et même pendant son règne ,je n’ai jamais cherché à rentrer dans son clan .Je tiens simplement à signaler que j’ai déjà mentionné dans mes post précédents, que les données de recensement doivent être fiables, pour avoir une lecture réelle de la Pandémie .De plus , il a insisté sur la courbe démontrant le pic , la stabilisation et la récession de cette maladie , en spécifiant toutes les étapes ,que nous devons encore traverser .
      Malgré ses dérives comme le mélange des genres , l’emprisonnement de certains de ses concurrents , la gabegie et la mégalomanie de ses Tiko-Boys (j’en ai rencontré) , le laitier reste le seul dirigeant Malagasy qui a su comprendre que les infrastructures routières , la santé , l’éducation , la sécurité sont les bases de développement d’un Pays . Que ceux qui prétendent faire mieux lèvent la main ... A bientôt sur Fortaleza ...

    • 11 avril à 18:48 | saint-augustin (#9524) répond à betoko

      Bonjour lé Kopé,
      On a prévu de passer les vacances de Pâques à FORTALEZA,et on passe toujours par Lisbonne car Lisbonne-Fotaleza c’est 5 heures de Vol alors que Paris-Fortaleza on doit passer par RIO ou Sao Paulo:9H + 5h=14 heures de Vol.(on l’a déjà fait )
      Mais Corona virus en a décidé autrement .
      Pour nous ce n’est qu’une partie remise.
      A bientôt

  • 10 avril à 12:31 | Vohitra (#7654)

    Teo amin’ny Ntaolo, dia nomena haja sy voninahitra tokoa ny olonkendry, ary notolorana Hasina satria natao hitsinjo ny fiarahamonina sy ny taranaka, ary nisahana andraikitra goavana teo amin’ny fametrahana fandaminana ho fandrindrana ny fiainan’ny ambanilanitra…

    Ny olonkendry tokoa no nomena andraikitra, ary na tsy nanampahaizana aza ireto Ntaolo dia nahavita sy nahatontosa ny andraikitra nosahaniny : nisy fahalemana satria voky sy ampy sakafo ny ambanilanitra…

    Ny olonkendry dia tsy sarotim-boninahitra mihintsy, ary tena manana fanetrentena tokoa, ary sakaizan’ny tafa sy ny dinika ifanakalozana…

    Aoka hazava tsara ny resaka eto : samy hafa ny antsoina hoe « tsikera » sy ny « ompa ».

    Ny « ompa » dia miresaka zava-pady sy fanosena ny zo sy mirakitra ny mamoafady ara-piarahamonina…

    Ny « tsikera » dia fanehoankevitra maneho ny fisian’ny tsy fandraisan’andraikitra, ny tsy fahazoana fahafahampo amin’ny fanapahana, ny tsy fahatomombanana amin’ny fanatanterahana ny andraikitra sy fanamby natao, ary ny ahiahy manembatsembana ny zo sy ny aina ary ny fivelomana…

    Azo antoka ve ny fitakiana haja sy voninahitra ao anaty tahotra sy herisetra ?

    Voninahitra inona no andrasana ao anaty fampiasankery ?

    Ny Amnesty International moa dia i Georges Soros izay mpanefoefo erantany no mpamatsy vola azy, ary vondrona iray miparitaka manerantany, ary ekenteny sy maneho hevitra tafapaka hatrany amin’ny filankevitra fivoriambe eo amin’ny Firenena mikambana mihintsy…

    Marihina fa ny resaka momba ny « genre et approche genre », izany hoe ny resaka « mirazo sy miralenta, ary ny fivoizankevitra fanehoana izany », dia ny Amnesty International no tompomarika manerantany tamin’ny fanaovana ny lobbying manerantany mikasika izany…

    Tsy tsapan’ny fiara « mazda » matevina anoloana ve izany safelika sy tsindry iraisampirenena izany e ?

  • 10 avril à 13:01 | Isandra (#7070)

    Ce Arpha H n’est pas une journaliste, elle n’a pas même de la carte de presse, de ce fait, il ne s’agit pas du tout délit de presse, mais, simple délit, des insultes contre une personnalité.

    La liberté Oui, mais, l’anarchie Non.

    De toutes façons, le TI n’a plus aucune crédibilité.

    • 10 avril à 13:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Nous ne pouvons accepter qu’on traite d’assassin notre Président, qui fait des efforts et tout, actuellement pour protéger et sauver des vies.

      L’impunité de leur Dada est déjà insupportable, on ne doit plus ajouter une autre.

    • 10 avril à 13:31 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      ==Nous ne pouvons accepter qu’on traite d’assassin notre Président, qui fait des efforts et tout, actuellement pour protéger et sauver des vies.==

      Mazava ho azy araka io voalzanao io "il fait tout" (le bon/le mauvais ?), tandremo tsy hibolisatra fa mahay vava ilay iraika izay "imbécile".

      ==L’impunité de leur Dada est déjà insupportable, on ne doit plus ajouter une autre.==

      Ito resaka "impunité" ito dia mahagaga, fa dia nahoana loatra ? Tsy mitady "supportable" izany fa raiso ny andraikitra/fepetra, any aminao anie ny barea izao e !

      Aza sahirana manao "avocat-n-Devoly" eto hoy aho aminao, sao hahazo "imbécile" @ ilay iray iny eo koa.

      Rehefa mety ny ataony dia tsy tokony harahanao resabe intsony.

    • 10 avril à 13:46 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      "...n a plus aucune credibilite..." selon une poubelle ambulante pourvoyeuse de debilites et d idioties contaminant le site...

      Il n y a pas de doute, les cancres et les parasitocrates de ton espece qui poussent le calife nuit et jour a commettre les derapages et autres derives incessantes de gouvernance...

      Tu n as d autre objectif que le maintien d un systeme qui te permet de voler, piller, accaparer, detrousser ce pauvre pays...

      Meme pas une once de patriotisme chez toi, rien que l apologie des bandits et truands comme slogan et motivation...

      Une necrophage et nuisible de ton espece qui ne fait que pousser le pays vers le chaos et la deliquescence instititionnelle...

      C est dommage que ton pseudo porte le nom d un District du pays, tu le deshonores !

    • 10 avril à 14:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      On ne veux qu’ un système qui favorise le respect des autres.

    • 10 avril à 14:20 | observateur (#3486) répond à Isandra

      C’est le comportement qui favorise le respect, pas un système.
      Par exemple, avec ce que j’ai vécu, je n’ai aucune estime pour le corps des forces armées malagasy, les politiciens de tout bord, le système judiciaire.
      Ce n’est pas définitif, ils peuvent redorer leurs blasons avec des actions en ce sens, le respect ne se décrète pas

    • 10 avril à 14:24 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      ...les autres ?

      Le respect et honneur coulent de source sans qu on ait besoin d en quemander vis a vis de ceux qui ont l humilite, la sagesse, la prevoyance, le sens des biens communs, le sens de justice et equite...

      Il est rare que les voyous, les bandits, les truands, les menteurs...en recoivent.

    • 10 avril à 14:27 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Mahaiza hono mankasitraka e ! hahaha

    • 10 avril à 14:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Observateur,

      C’est le comportement qui favorise le respect, pas un système.

      Revenez sur terre. On n’est qu’être humain, notre cœur a tendance à faire le mal, c’est pourquoi, il nous faut un système pour mettre la balise.

    • 10 avril à 15:03 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Ne mélangez pas tout, il faut baliser pour éviter de "faire le mal", c’est clair
      Mais je ne suis pas du tout obligé de respecter qui que ce soit parce qu’il me l’ordonne. Et le fait de ne pas respecter quelqu’un n’est pas illégal, je repète, le respect, ça se mérite

    • 10 avril à 16:04 | saint-augustin (#9524) répond à Isandra

      Bonjour ISANDRA,Vous dites que Mme ARPHA n’a pas de carte de presse.Et pourquoi tout ce monde a affirmé que c’est une journaliste et que tout ce qu’elle publie dans son face book elle les fait visionnez par le Ministre de l’intérieur y compris son soutien à Mr RAVALOMANANA et l’ancien candidat à la Mairie d’ANTANANARIVO candidat de Mr RAVALOMANANA :j’ai regardé son journal sur FACE BOOK. Vous pouvez verifier.
      Le peuple veut la vérité .
      Tout ce qui soutient qu’elle est journaliste :montrez-nous sa carte de presse Mr et Madame s’il vous plait.
      Si ce n’est pas le cas ,je suis triste pour MCar car vous êtes irréconciliables !
      Soyons honnêtes dans nos arguments.

    • 10 avril à 16:32 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Saint Augustin,

      Elle est reconnue par ces gens comme journaliste, parce que tout est politique ici, mais, officiellement, elle n’a pas de carte de presse.

      La page Facebook dont elle est l’administrateur, n’est pas considérée comme une journale, ni page d’information, ce n’est qu’une page politique pro-Ravalo, de propagande politique.

    • 10 avril à 16:42 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Elle est la directrice de publication du journal Ny Valosoa
      Qui est habilité à délivrer les cartes de presse ? Si elle n’en possède pas, pourquoi ?

    • 10 avril à 16:52 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Le président de l’ordre des journalistes de Madagascar (O.J.M) est formel la dessus : Mme Arphine Rahelisoa est journaliste et inscrite au sein de l’OJM en tant que telle de manière indiscutable.

      Et l’actuel titulaire du portefeuille au sein de la communication avait milité avec elle il y a quelques années de cela au cours d’un mouvement mené dans le but de défendre le droit à la liberté d’expression…

      Dis, est-ce que la vérité change selon les régimes au pouvoir chez nous alors ?

    • 10 avril à 16:58 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous contredisez donc les déclarations du président de l’ordre des journalistes à Madagascar .Ce Monsieur a clairement affirmé l’appartenance de cette Dame à sa confrérie .De toute façon , c’est vous qui êtes aux manettes, et tout ce que vous dites vaut parole d’évangile . Mais rassurez vous ,tous les habitants de cette île peuvent faire la part des choses , et la certitude est la premère marche vers la décadence ...

    • 10 avril à 23:19 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Jereo ireto lien ireto, izay malalaka sy azontsika jerena. Milaza fa mpamono olona ny filoha frantsay.
      Nogadrain’ny fitsarana frantsay ve ny tompon-dahatsoratra ?
      Izany no atao hoe fahazoana miteny, tsy nisy nanery ny filoha hipetraka eo amin’io toerany io, ireo no fahitan’ireo olona mpanoratr’azy, zon’izy ireo ny miteny izany.
      Nefa kosa rehefa raha sanatria tsy mahatanty izany ilay filoha dia miala :

      https://www.revolutionpermanente.fr/Covid-assassin-Macron-complice

      https://www.mesopinions.com/petition/sante/coronavirus-gouvernement-assassin/84077

      http://marcrousset.over-blog.com/2020/03/macron-assassin-son-gouvernement-ideologue-anti-nation-et-anti-frontieres-est-coupable.html

  • 10 avril à 13:20 | Jacques (#434)

    Q’en rajouter, on est à babakotoland où il est tabou de dénigrer le bac-3. Interdit de dire "P.utain de DJ", la journaliste l’a appris à ses dépens. Mais au fait, a-t-elle vraiment proférer des insultes à l’endroit de ce cancre-voleur-pilleur ?

    https://www.youtube.com/watch?v=Zu4mQ-qec5s

  • 10 avril à 13:35 | observateur (#3486)

    Sous d’autres cieux, les insultes ne sont pas des motifs d’emprisonnement, et les dirigeants ne perdent pas de temps à traquer ceux qui diffusent des fausses nouvelles (infox), ils se contentent de les démentir.
    Pourquoi c’est différent à Madagascar alors ? les dirigeants adorent être brossés dans le sens du poil et ne sont plus assez crédibles pour démentir quoi que ce soit, donc, ils font les gros bras comme à leurs habitudes (ça ne date pas de ce régime).
    Pour résumer : tout dans les muscles, rien dans la tête. Oh, m*rde ! On va me f*utre en taule maintenant ?

    • 10 avril à 13:55 | Isandra (#7070) répond à observateur

      Observateur,

      Cependant, vous pouvez critiquer sans traiter des autres assassins.

      Je pense que même en France, si un journaliste ose traiter Macron d’assassin, il n’hésiterait pas de le poursuivre.

    • 10 avril à 13:58 | observateur (#3486) répond à observateur

      Des amendes sont faits pour ça, non ? l’emprisonnement devrait être reservé pour des délits plus graves

    • 10 avril à 14:29 | Isandra (#7070) répond à observateur

      Observateur,

      D’accord, mais pour les récidivistes comme elle, les amendes ne suffisent plus, il faut appliquer les sanctions plus sévères.

      Un ami s’amusait de faire la copie écran ce que la page qu’elle gère publiait depuis une année, franchement, on voit bien que les auteurs sont de frustrés, pleine de haine. Un moment donné, il faut que ça s’arrête.

    • 10 avril à 14:35 | observateur (#3486) répond à observateur

      mesures plus sévères : une amende plus importante suffirait non ?
      Disons alors qu’après avoir été emprisonnée et qu’elle récidive encore, ce sera le peloton d’exécution ?

    • 10 avril à 14:52 | Isandra (#7070) répond à observateur

      Observateur,

      C’est prouvé que ce genre de sanction n’est pas efficace. Une sanction a pour un but, pour que la personne ne reproduise plus la même infraction ou même délit, mais, si le contraire qui arrive, il faut appliquer une autre, parce que la première n’était pas efficace.

      En France, par ex, à propos de confinement, si vous avez déjà reçu plusieurs PV, après vous risquez d’un emprisonnement.

    • 10 avril à 14:56 | observateur (#3486) répond à observateur

      Vous comparez l’incomparable : l’emprisonnement après plusieurs PV pour la France est motivé par le fait que la personne met en danger les autres avec l’épidémie.
      Mais vous risquez quoi avec quelques commentaires sur les réseaux sociaux ?

  • 10 avril à 13:51 | Isandra (#7070)

    « Elle était accusée avec deux autres journalistes de diffuser de fausses nouvelles après avoir publié des photos d’hélicoptères appartenant à l’armée malgache,. »

    C’est une récidiviste.

    Le problème ces soi-disant journalistes devaient être éducateurs et montrer aux autres comment bien utiliser les réseaux sociaux pour les biens de tous, ils montrent les mauvais exemples. Les insultes et les injures y inondent actuellement. Les jeunes ne connaissent plus nos valeurs, le respect d’autrui et des rayamandreny, le fihavanana, ils peuvent sans hésitation insulter et injurier n’importe qui, la plupart des leurs publications et commentaires sont insupportables.

    Pour freiner tout cela, il faut des mesures, le confinement.

    • 10 avril à 14:02 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Tena mpamaky gazety sy mpihaino onjam-peo ary fahitalavitra ve ianao io ?

      Sa ianao ilay mpitsikera ny ankilany dia mpanasohaso ny andaniny fotsiny ?

      Ny tsy zakan’ny lohanao ihany izany no azo resahana fa ny mankarary an-doha ny hafa tsy misy dikany ô ?

      Tsy mbola nahazo sa mahatoky fa tsy hahazo "imbécile" ianao satria mpanasohaso ny sasany ?

    • 10 avril à 14:04 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Elle était acquittée lors de ce premier procès si je ne m’abuse, il n’y a donc pas de récidive.
      Insulter et injurier n’importe qui, c’est donc condamnable uniquement lorsque ce ne sont pas les partisans du régime qui le font ? Très bien
      "la plupart des leurs publications et commentaires sont insupportables." Et alors, répondez-les ou ignorez-les, c’est ça la discussion à armes égales ! pas avec des intimidations car vous avez les flingues

    • 10 avril à 14:29 | betoko (#413) répond à Isandra

      Vous êtes sûre qu’elle n’est pas journaliste ? Pourant toute la presse et media disait que c’est sa profession
      A propos de Realy Tévé , il me semble que Onitina Realy avait déjà un avertissement de la part de Madame ? Lalatiana Rakotondrazafy lui demandant de régler son statut car elle n’est pas en règle vis à vis de la loi .
      Si elle a fait la soude oreille , est ce dans le but de provoquer le gouvernement ?

    • 10 avril à 14:32 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Bah non, il faut absolument insister qu’elle ne soit pas journaliste, sinon, son emprisonnement serait illégal :)

    • 10 avril à 14:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Observateur,

      Précision : Ces sont des commentaires truffées des insultes et des injures.

      Vous êtes alors partisan de l’œil pour l’œil, malheureusement, nous n’avons pas reçu cette éducation, quand quelqu’un vous insulte, il faut l’insulter aussi.

      Ce qu’on nous a inculqué, ceci : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, ».

    • 10 avril à 14:45 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Je m’en fous si ses commentaires étaient truffés d’insultes ou d’autres choses, ce ne sont que des mots. D’ailleurs, rien ne prouve que c’était elle qui les écrivait, mais ça, c’est une autre histoire.
      Vous avez donc tellement peur des mots que ça mérite un emprisonnement ?

    • 10 avril à 15:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Observateur,

      Le mot est parfois plus dangereux qu’un épée à double tranchant.

    • 10 avril à 15:04 | NTMO (#10005) répond à Isandra

      Bravo donc à cette journaliste d’avoir été parfaitement affûtée et d’avoir fait mouche.

    • 10 avril à 15:06 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Faites moi savoir à l’instant où vous connaissez une personne hospitalisée après avoir été blessée par des insultes écrites, je porterai plainte tout de suite ! lol

    • 10 avril à 15:08 | observateur (#3486) répond à Isandra

      J’oubliais, on dit aussi que la vérité blesse : il faudra donc absolument la cacher et emprisonner quiconque qui osera la dire tout haut

    • 10 avril à 15:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Observateur,

      Demandez aux victimes de harcèlement, vous pourriez après voir claire.

    • 10 avril à 15:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      NTMO,

      Bravo donc à cette journaliste d’avoir été parfaitement affûtée et d’avoir fait mouche.

      Le message de la justice est bien transmis à qui veulent entendre.

    • 10 avril à 15:20 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Le harcèlement est personnel, dans le cadre de la vie privée ! ici, c’est un homme politique, critiqué pour sa gestion du pays et des affaires publiques, c’est complètement différent ! Autre chose ?

    • 10 avril à 15:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Observateur,

      On parle de mot qui touche la vie en général, non seulement la politique.

      Les harceleurs et les insulteurs passent souvent leur messages à travers de quoi ?

    • 10 avril à 15:46 | observateur (#3486) répond à Isandra

      Peu importe, tant qu’il ne s’agit pas de la vie privée, la parole doit être complètement libre et tout le monde se doit de supporter les critiques, constructives ou non. Et si je constate en observant les faits que les dirigeants sont des idiots ou des assassins, ce n’est même plus une insulte :)

    • 10 avril à 16:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Observateur,

      Vous voyez, cette facilité de prononcer ce genre des mots qu’on doit bannir, parce qu’il s’agit de l’affirmation gratuite. Vous avez raison, ce n’est plus une simple insulte, beaucoup plus que ça.

      Vous ne rendez pas compte et mesurez la gravité de ce que vous faites, vous êtes en train de traiter assassin un homme qui décrète les mesures pour protéger le peuple et donne les consignes pour sauver leur vie. Si ce peuple vous croit, comment il considère ces consignes et ces mesures données par un assassin ? Vous les poussez inconsciemment ou pas. au suicide généralisé Ce que vous souhaitez ?

    • 10 avril à 17:42 | NTMO (#10005) répond à Isandra

    • 10 avril à 20:38 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Azafady fa tsy marina mihitsy hoe angidimbin’ny miaramila manao fanazaran-tena no teo Mahamasina.
      Lainga ny filazana izany ary lainga saingy araka ny lazain’ny namana iray hoe rehefa ny fitondrana no miteny dia heverina ho izay no tena marina ?
      Ireo sinoa mamotika an’i Mahamasina amin’izao fotoana no nentin’io angidimby io.
      Hanontanio i Théophile ilay CEMGAM vao niala teo iny.
      Satria ve i Théophile notendrena ho lehiben’ny etamazaoro kanefa Ecole de Guerre aza tsy natao dia mahavatra mamoron-dainga hiarovana ani DJ ?
      Inona no nampiala azy tsy ho lehiben’ny etamazaoro ? Satria hono hoe hisotro ronono ?
      Tsia ! Satria tsy zakany ny hozon’ny zanak’Ambohitrimanjaka toa azy noho izy tsy miaro an’Ambohitrimanjaka amin’ny resaka tanamasoandro kanefa zanaky ny eny ray sy reny.
      Manodiava leiroa ny todin’ireo Razana izay avelanao ho viravirain’ny sasany toa izao ny taniny, mahazo ny kely ianao anio fa ny tody tsy ho zakanao sy ny taranakao mandrakizay.

    • 10 avril à 20:47 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Mba jereo ireny Gilets jaunes tany frantsa ireny : Firy no mikiakiaka sy mitondra soratra hitam-bahoaka sy izao tontolo izao hoe : "Macron assassin" ? Nisy ve ny nogadraina ?
      Rehefa mitsofoka ao tompoko dia mahatatesa.
      Tsaroantsika angamba ilay tenin’i Kolonely Ratsimandrava (minisitry ny ati-tany) fony izy nanao valan-dresaka tamin’ny mpanao gazety ka izy namaly ilay mpanao gazetin’i "Basivava" : ompay aho raha ompainao, fa ny lazaiko hoe raha lehilahy ianao, afaka mifampitana isika rehefa mivoaka ity efitra ity.

    • 11 avril à 07:30 | observateur (#3486) répond à Isandra

      @Isandra
      "Vous voyez, cette facilité de prononcer ce genre des mots qu’on doit bannir, parce qu’il s’agit de l’affirmation gratuite."
      Vous feriez mieux de partir vivre à la Corée du Nord, vous ne survivriez pas à quelques titres d’un journal satirique

      "Vous ne rendez pas compte et mesurez la gravité de ce que vous faites, vous êtes en train de traiter assassin un homme qui décrète les mesures pour protéger le peuple et donne les consignes pour sauver leur vie. Si ce peuple vous croit, comment il considère ces consignes et ces mesures données par un assassin ? "
      Si ce peuple me croit, un anonyme commentateur sur MT.com au lieu de sa majesté avec tout le média officiel, vous êtes très mal barrée alors car votre président, et toute l’administration avec, n’est pas assez crédible pour que son peuple l’écoute. Libre à vous de faire la politique de l’autruche en taisant les voix dissonantes. "...qu’on doit bannir", pff, qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre !
      Pour vous faire un dessin, si quelqu’un disait du mal du Père Pedro gratuitement, ce ne serait pas pris au serieux car presque tout le monde le respecte toujours grâce à ses réalisations avec Akamasoa, même s’il a activement participé au putsch de 2009

  • 10 avril à 16:58 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    ANR, n’assassine pas notre pays !

    - Madagascar est-il toujours un état de droit ?

    Dans un état de droit, les organes de l’état ne peuvent agir que sur la base et dans les limites des règles qui s’imposent a eux ! L’état de droit constitue une protection contre l’arbitraire des autorités étatiques et est conçu dans l’intérêt des citoyens.

    - Madagascar est-il devenu définitivement un état policier ?

    Dans un état policier malgré l’existence de règles, les organes de l’état agissent selon leur bon vouloir sans être tenu au respect des règles qu’ils ont pourtant édictés.

    Faute d’adhésion d’une part de plus en plus importante de la population qui rejette sa politique, ANR et sa conduite de l’État semblent ne plus pouvoir fonder sa puissance que sur la force et sur la violence.

    - Faut-il encore se bercer de l’illusion que nous vivons dans un état fondé sur une véritable légitimité politique ?

  • 10 avril à 17:00 | Tsisdinika (#3548)

    Beaucoup d’animosité encore aujourd’hui sur le forum, quel que soit le sujet abordé.

    Je veux juste rappeller à tous un événement qui s’est passé il y a environ 2000 ans, ce même jour de la semaine de la Pâque (sans s, fête juive), à cette heure-ci de l’après-midi : un homme est mort sur une croix après avoir agonisé des heures, tout cela pour réconcilier Dieu avec ses créatures, et ses créatures entre elles. Il est l’Agneau Pascal véritable, préfiguré par les agneaux pascaux dont le sang, étalé sur les montants de porte des Hébreux, offrait la protection contre le fléau amené par le destructeur sur les premiers-nés des Egyptiens.

    Dans ce contexte mondial d’épidémie, ce fléau contre lequel personne ne peut rien, le sang pascal est pour nous disponible par la foi, pour notre protection.

    Et pour notre guérison (surtout que personne n’a encore rien à proposer), ce matin-là, cet homme a été fouetté à cause de nos iniquités, mais par ses meurtrissures, nous avons été guéris (Esaïe 53)

    Beaucoup de chrétiens célèbrent Pâques chaque année machinalement. Et le plus important pour certains, c’est le lundi qui suit. Cette année pourtant, Pâques n’est plus synonyme de vacances, de chocolat, d’oeufs ou de kawitry. Comme les Hébreux en Egypte, chacun célèbre Pâques chez soi, la porte bien fermée, avant le départ pour sortir de l’esclavage de l’Egypte. Un signe des temps.

  • 10 avril à 17:00 | Tsisdinika (#3548)

    Beaucoup d’animosité encore aujourd’hui sur le forum, quel que soit le sujet abordé.

    Je veux juste rappeller à tous un événement qui s’est passé il y a environ 2000 ans, ce même jour de la semaine de la Pâque (sans s, fête juive), à cette heure-ci de l’après-midi : un homme est mort sur une croix après avoir agonisé des heures, tout cela pour réconcilier Dieu avec ses créatures, et ses créatures entre elles. Il est l’Agneau Pascal véritable, préfiguré par les agneaux pascaux dont le sang, étalé sur les montants de porte des Hébreux, offrait la protection contre le fléau amené par le destructeur sur les premiers-nés des Egyptiens.

    Dans ce contexte mondial d’épidémie, ce fléau contre lequel personne ne peut rien, le sang pascal est pour nous disponible par la foi, pour notre protection.

    Et pour notre guérison (surtout que personne n’a encore rien à proposer), ce matin-là, cet homme a été fouetté à cause de nos iniquités, mais par ses meurtrissures, nous avons été guéris (Esaïe 53)

    Beaucoup de chrétiens célèbrent Pâques chaque année machinalement. Et le plus important pour certains, c’est le lundi qui suit. Cette année pourtant, Pâques n’est plus synonyme de vacances, de chocolat, d’oeufs ou de kawitry. Comme les Hébreux en Egypte, chacun célèbre Pâques chez soi, la porte bien fermée, avant le départ pour sortir de l’esclavage de l’Egypte. Un signe des temps.

    • 10 avril à 17:12 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Une variante du même post mais plus pertinent par rapport au sujet de l’article suit en bas.

  • 10 avril à 17:10 | Tsisdinika (#3548)

    Pâques, c’est le moment de libérer les prisonniers.

    Il y a environ 2000 ans, ce même jour de la semaine de la Pâque (sans s, fête juive), à cette heure-ci de l’après-midi : un homme est mort sur une croix après avoir agonisé des heures, tout cela pour réconcilier Dieu avec ses créatures, et ses créatures entre elles. Il est l’Agneau Pascal véritable, préfiguré par les agneaux pascaux dont le sang, étalé sur les montants de porte des Hébreux, offrait la protection contre le fléau amené par le destructeur sur les premiers-nés des Egyptiens.

    Dans ce contexte mondial d’épidémie, ce fléau contre lequel personne ne peut rien, le sang pascal est pour nous disponible par la foi, pour notre protection.

    Et pour notre guérison (surtout que personne n’a encore rien à proposer), ce matin-là, cet homme a été fouetté à cause de nos iniquités, mais par ses meurtrissures, nous avons été guéris (Esaïe 53). Un peu plus tôt, il a été jugé et un criminel emprisonné du nom de Barabbas, lequel devait être exécuté, a été libéré à sa place.

    Beaucoup de chrétiens célèbrent Pâques chaque année machinalement. Et le plus important pour certains, c’est le lundi qui suit. Cette année pourtant, Pâques n’est plus synonyme de vacances, de chocolat, d’oeufs ou de kawitry. Comme les Hébreux en Egypte, chacun célèbre Pâques chez soi, la porte bien fermée, avant le départ pour sortir du prison qu’était l’Egypte pharaonique pour eux. Un signe des temps.

    • 11 avril à 10:15 | vatomena (#8391) répond à Tsisdinika

      Dans l’histoire de l’humanité des hommes ont été mis à mort apres des tortures plus violentes que seigneur Jésus a pu subir avant d’etre mis en croix .La couronne d’épines ce n’est rien à coté de l’horrible empalement en usage courant à cette époque. Jésus était promis à la résurrection - pas les autres malheureux démembrés ou dépecés.

    • 11 avril à 11:06 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Vatomena,

      Vous avez tout à fait raison. Il existe des méthodes d’éxecution plus horribles mais cela ne diminue en rien la valeur du sacrifice de Jésus. Le fait que son supplice aurait été plus pénible que celui d’un autre n’aurait pas rendu son sacrifice plus acceptable pour Dieu. Non.

      En effet, le but d’un sacrifice est d’offrir une victime expiatoire, un agneau choisi sur la base de son innocence afin que sa vie considérée sans taches soit acceptable pour racheter la vie d’un coupable. L’ agneau est égorgé pour que son sang coule. Qu’il soit empalé ou autre n’y change rien. Concernant la Passion du Christ à Golgotha, c’est une oeuvre rédemptrice de l’Agneau de Dieu et non juste une scène de torture ou une exécution sordide. Personne ne prend la vie du Fils, c’est lui qui l’offre. Il a pris la place de Barabbas (qui veut dire "fils du Père") sur cette croix, lui qui s’est qualifié de "Fils de l’homme". L’ innocent se laissant maltraiter pour qu’un criminel coupable retrouve la liberté et une deuxième chance de changer de vie.

      Il ne s’agit donc pas de s’émouvoir et se scandaliser sur le supplice qu’a dû endurer le Seigneur mais de s’approprier son sacrifice pour obtenir la réconciliation avec Dieu et de vivre libre de l’esclavage du mal que nos convoitises aveugles nous font passer pour désirables.

  • 11 avril à 08:17 | jules (#2904)

    Mada le pays sous dictature depuis 50 ans. Le DJ ne déroge pas à la règle, il est meme le pire, car il a fait replonger le pays dans la grande pauvreté depuis le coup d’état de 2009.
    Le traité d’assassin n’est qu’une vérité évidente. Le covit19 est largement sous évalué, vous le paierez dans peu de temps.
    De toute manière à Mada il n’y a rien à faire sauf crever.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS