Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h59
 

Santé

Lutte contre le coronavirus

Descente dans les quartiers où on a décelé des cas contacts

vendredi 3 avril | Fano Rasolo

Dans le but de découvrir tous les cas contact dans la Grande Ile, et pour prévenir la propagation rapide de la maladie virale à Madagascar, des descentes massives sont prévues dans tous les quartiers des villes où l’on a décelé des cas contacts du Coronavirus, selon la décision du président de la République, Andry Rajoelina d’hier.

« Après la réunion qu’il a tenue avec les responsables du Centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19 (CCO-Covid-19), le chef de l’Etat Andry Rajoelina a pris la décision d’effectuer des descentes massives dans les quartiers de repérage de cas contacts, comme à Ambondrona, Isotry, à Antananarivo et quelques quartiers de Toamasina. Ces quartiers sont à désinfecter entièrement pour éviter toute contamination », selon la porte-parole du CCO- Covid-19, la professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, hier.

Pendant les descentes, des consultations médicales seront effectuées. Les habitants de ces quartiers subiront aussi des tests de diagnostic rapide, particulièrement toutes personnes ayant eu des contacts avec les sujets contacts contaminés et qui sont déjà hospitalisés. La liste des quartiers où s’effectueront les descentes n’est pas encore communiquée.

Par ailleurs, demain sera une journée charnière, dans la mesure où c’est demain que sera connu le bilan de la situation globale du coronavirus dans le pays, pour pouvoir évaluer l’évolution du confinement et prendre une décision sur la poursuite ou non du confinement.

44 commentaires

Vos commentaires

  • 3 avril à 08:45 | vohitsara (#8896)

    Tsy maintsy tokony mbola ho tohizana ny fijanona an-trano. Ary tsy maintsy ahitàna vahaholana maharitra ny momba ireo sokajin’ olona marefo amin’ ny lafiny ekonomika-sosialy.

    • 3 avril à 09:16 | manga (#6995) répond à vohitsara

      Tohizina sa amafisina fa raha izao fitrangan-javatra izao dia mampiteny ny moana.
      Saingy ny loza aterany dia tsy pesipesenina satria hono "aleo mitsiatra voky toy izay maty noana" .Nefa etsy ankilany ilay tsenamora ahitana ilay varimora toa nondaosin’ny Korena (hihihi)

    • 3 avril à 12:00 | I MATORIANDRO (#6033) répond à vohitsara

      @ vohidoza

      Fa mitapi-tay marina v ny mason’lety sa aona e ???!!!

      Lisany ihany no miantso sy mamory vahoaka erak’io vodymototra io ka hoe tohizana tohizana.

      Reo fozaorana nofitahin’lisany ihany reo tsy mety mihiboka reo.

    • 4 avril à 08:10 | vohitsara (#8896) répond à vohitsara

      Ary tena tsy mety afaka ao am-bavan’ i Matoriantoandro mihintsy ilay "tay" an !

    • 4 avril à 08:54 | I MATORIANDRO (#6033) répond à vohitsara

      @ vohidoza

      Zany no fihinan’lisany fozaorana.
      Anontanio an’le misoratena ho mpanjakan’ baomanga.

      Dondrona.

    • 4 avril à 13:08 | vohitsara (#8896) répond à vohitsara

      Tena toa fahafinaretana be ho an’ ilay Matoriantoandro mihintsy ny mitsakotsako ilay "tay" ao am-bavany !

      Koa dia mandeha ho azy angamba ny azy ny fitokana-monina, satria maimbo-mantsina izy, koa tsy misy manantona.

  • 3 avril à 09:00 | Eloim (#8244)

    L’Etat a terminé avec le saga des "cas importés" qui sont plus facilement contrôlés à cause de la mise en quarantaine des ces passagers.
    Les vraies courses poursuites commencent avec les "cas contacts" où les acteurs optent pour la fuite en vacillant entre, la peur d’affronter l’offre de soins et du traitement et la sensation de disparaître à jamais lors qu’ils seront admis dans ces centres d’isolement.
    L’Etat, malgré sa détermination à affronter le pire, nos dirigeants sortent les grands moyens pour s’y mettre davantage alors que les mesures de confinement qu’ils décrètent n’étaient qu’à moitié suivie.
    Les secteurs informels représentant le 60% des marchands de le capitale sont les plus vulnérables et qui surpassent à négliger ces mesures portant sur le confinement décrétées par l’Etat. Alors, ces gens là vont être les victimes numéro un de ces cas contacts.
    Donc, les jours voire les semaines à venir nous réserveront l’avenir incertain quant à la propagation de ce fléau meurtrier.
    Quelles stratégies adoptons-nous pour faire face à de telle catastrophe et stopper la propagation que certains estiment de façon exponentielle ?

    • 3 avril à 09:36 | betoko (#413) répond à Eloim

      Déjà rester confiner et punir ceux qui ne le respectent pas .A Mayotte par exemple un imbécile vient d’écoper 3 mois d’emprisonnement car contrôlé 3 fois il a récidivé
      A lire aussi mon post plus bas au sujet des touristes qui ont fuit Nosy Be pour aller se réfugier à Nosy Lava selon le journal "Les nouvelles "

    • 3 avril à 16:57 | lanja (#4980) répond à Eloim

      Bekoto,

      punir ceux qui ne respectent pas le confinement, c’est pas la prison qui nous manque, c’est pas la nourriture qui manque ... excellente idée Betoko, bravo

  • 3 avril à 09:37 | rayyol (#110)

    Du déjà eu et vu tout a fait semblable sauf que la population etait moindre et les moyens de transport a leur debut seulement La population touchee les jeunes actuellement les courbes de mortalitees identiques medicament aspirine seulement 13 ans apres 1980 meme chose grippe hong kong Maintenant Chloroquine ets beaucoup antvirus Et pour quelle raison les gouvernements de Macron ne voulait pas appliquer
    https://grippe.ooreka.fr/astuce/voir/627289/grippe-asiatique les gens de 70 ans ont vecu cette periode et plusieurs ont survecu

  • 3 avril à 09:46 | rayyol (#110)

  • 3 avril à 09:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Ne soyons pas complice de la mauvaise gestion de cette pandémie importée car s’il y a des cas contacts ce que la mise en quarantaine n’a pas été respectée à la lettre par les concernés/les contaminés donc ne nous acharnons pas sur les victimes mais blâmons ceux qui n’ont fait pas leurs devoirs.

    • 3 avril à 10:12 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      Merci pour ce rappel et cette précision.

      On est victime de non maîtrise pour ne pas dire mauvaise gestion ou manque d’anticipation, de la propagation de cette épidémie de certains pays.

    • 3 avril à 10:32 | I MATORIANDRO (#6033) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @ inandra lohanangidina & moins qùe rien.

      N’y fitondrana tsy ampy atidoha izay lelafinareo no tompomarika samirery s’y manontolo @ fahatongavan’ty looozzz ity.

      Manomboka kenda Zao nareo noho io afo lalaovinareo io.

      Nankaiza Ono n’y mpanompon’y fasamalama no tsy heno mintsy ???!!! (...)

      Tohizo ihany io miherin’olona io.

      Manodiava anareo sy ny taranakareo n’y akon’ty lllooozzz nampidirinareo Ty.

    • 3 avril à 13:11 | Lefona Again (#10319) répond à plus qu'hier et moins que demain

      oui, blâmons les djihadistes qui ont profité du contexte pour attaquer !
      ....pour eux, ils ont pris cette attaque comme responsabilité ! Votre avis ?

  • 3 avril à 10:21 | Isandra (#7070)

    Jusqu’à maintenant, Madagascar réussit à appliquer le plan de prévention universel, en adaptant les réalités du pays, bien sur, là-dessus, on est bon élève. Par rapport aux autres pays, on anticipe bien, trop même, mais, mieux vaut trop faire que ne pas assez.

    « Pour l’heure, on peut dire que la stratégie que nous avons choisi est en réussite »,
    "notre objectif pour les 12 jours à venir est de faire en sorte que les personnes contaminées soient guéries »
    Dixit le Président.

    Ce n’était pas un geste de lèche botte, mais, un encouragement pour ce qui font des efforts, il faut les applaudir,...

    • 3 avril à 10:24 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Et merci Ravalo pour les Bidons, après chacun l’interprète comme il veut.

      Miasa miaraka ho fano-mboana.

    • 3 avril à 10:31 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Politiquement c est tres payant Les autres qui crèvent ailleurs dans l ile aussi aimerait avoir un peu d aide car ils crèvent aussi
      Mais c est pas grave ils ne sont pas rentable politiquement ils ne font pas parti des statistique De plus en plus je comprend l attitude de Finango devant votre comportement robot
      On vous programme chaque matin et voici ce que tu lit aujourd hui Penser ce n est pas le propre d un robot ne t y essai meme pas Me voici en train de faire le job de finengo qui aurait cru ah ah Mais c est le seul endroit ou je peux espérer passer mes messages

    • 3 avril à 10:36 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Ne chantez pas trop fort ,quand vous aurez l’épidémie, comme elle a eu lieue en Chine ,en Corée ou en Europe ,vous viendrez pleurer que l’on vous aide !
      Alors humilité et patience, car comme pour Trump, les après seront très difficile !

    • 3 avril à 10:45 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra lohanangidina.

      Manao mazika v ry tsy ampy atidoha sa aona ???!!!

      Sady tsy misy n’y Maty, tsy misy n’y sitrana ???!!!

      D’efa mitehaka Ono inandra.
      Mapme.
      Tena Mahay nareo an !!!

    • 3 avril à 11:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mpiesona antandro,

      Tsy resaka yaourt akory ity arentina ity ka hoe na azo hoanina, na mivadika.

      Efa misy olona tsy mihombo ny arentiny(stable) sy mihatsara ny fahasalamany, fa tsy azo atao ny maimay milaza fa sitrana rizareo, mbola arahi-maso tsara. Mety maharitra ela vao sitrana tanteraka.

    • 3 avril à 12:10 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra lohanangidina

      Marika tsy fahasitranana zany le fati-taratasy zarainareo iny v ???!!!

      LLLOOOZZZ

      Any ampaladian’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA hoah ny hevitra s’y tetika kotrehinareo.

      Zah koh otran’ maninona ; Hay moa n’y anapotika n’y Malagasy no tena tanjon’reo t@ fampidirana Ty aretina Ty.

  • 3 avril à 10:23 | rayyol (#110)

    Bekoto Va voir l express de Mada 4 kidnappeur d albinos arreté Pourquoi voler des organes ,kidnappe des albinos tu disait que je ne vivait pas a Tulear
    Tu sait le culte du diable des sacrifices humain tu y croit pas
    Les regions defavorises du sud voici ce qu elles subissent on y vole les enfants car les gens sont trop pauvres pour se defendre avec des 4x4 pourquoi c est tres payant et qui acete cette marchandise ceux qui ont beaucoup d argent pourquoi faire des rites sataniques messes noires adoratur du diable Sait tu combien il y avait de pauvres a ma porte ce matin comme tout les vendredi matin 60 est ce mon role de les nourrir que fait ton maitre
    Que fait le gouverneur, le maire ,le depute .La belle vie enfin la richesse Ils n ont plus a se préoccuper d être élu c est fait leur but profiter au max les autres on s en fout .
    Chez toi il y en avait combien a faire la queue de ces pauvres Le coronavirus c est une chose mais il y a tout un peuple qui creve quand meme On fait quoi on les oublient ils n entrent pas dans les statistiques donc on s en fout

  • 3 avril à 10:47 | rayyol (#110)

    Bekoto Isandra Vous avez une facon assez unique pour ainsi dire spéciale de compter Ceux qui sont sauves du coronavirus aucun mort sa fait les manchettes Ceux qui crèvent de faim de misère ou autre maladie on les oublies sa ne compte pas c est pas des morts importants .C est pour cela qu ils crèvent devant notre porte si on ne les aide pas souvent quand ils arrivent a nous trouver c est trop tard car ils ne savent ou aller ils sont chasses des hôpitaux que Andry a construits les médecins eux meme les chassent Ils n y vont plus car ils savent qu ils vont crever de toute facon Mais ce sont des pauvres donc pas importants

  • 3 avril à 11:14 | rayyol (#110)

    Crise après crise déjà 3 crises depuis 1957 Je les ai toutes attrapées et toutes vécues et survécus avant a peine si on en faisait mention la planète ne s arrêtait pas de fonctionner Les medicaments de l aspirine seulement et la médecine traditionnelle Les tres faibles mourait les plus forts survivait comme cela doit être Le seul changement comme le virus se deplace tres rapidement du aux moyen de transport C est bien de procéder au confinement pour l empêcher de saturer les moyens de traitement Il existe des traitements medicament qui n existait pas dans ces années la Dans certains pays comme la France c est comme si on avait fait expres de laisser crever les gens pourquoi interdire un medicament efficace juste avant le debut de la crise ceci ressemble vraiment a un complot Trump est l empêcheur de danser en rond pour toutes cette miserable bande de comploteur plusieurs pays etait impliquer dans cette manigance dont le Canada sauf que le Quebec n est pas le Canada et a contrer Trudeau Comme on a contrer Macron en France Mais celui ci se debat comme un diable dans l eau benite Il va en payer le prix Trudeau aussi

    • 3 avril à 12:09 | betoko (#413) répond à rayyol

      On on n’oublie personne loin de là mais Madagascar est immense et la tâche l’est aussi On ne peut pas satisfaire tout le monde même les grandes puissances ont du mal à l’exemple de Mayotte une toute petite île

  • 3 avril à 11:23 | Lefona Again (#10319)

    Zavatra voalohany tsy afaka hodisadisaina
    Na masque na tsia, na porteur na tsia, na confinés na tsia, na misy fanafody na tsia, na manan-karena na fahadiranovana, ny tena ilaina voalohany ary tsy mila vola dia...ny espacement 1 metatra raha ivelan’ny ankohonana.
    Ho vitan’ny mponina ve ny hanaja io espacement io ? Sarotra dia sarotra marina.
    Raha mahavita manapetraka io comportement io ny GVT, dia efa goavana be izany mba hampihemotra ny fiparitahan’ny virus. Mila terena mihitsy aza ny tsirairay raha ilainy izany.

    • 3 avril à 13:11 | manga (#6995) répond à Lefona Again

      Asa ny maso raha mbola mahiratra ihany, ny tanky atao fampitahorana eny analakely, moa ny ambany tanana mandohalika amin’ny fanomezana amidin’ny fanjakana mitondra ilay anarana hoe varimora eny am-tsenamora saingy tsy voaloko mavoadala ary tsy nasiana ny sarin’ny filou dradraina ho mamim-bahoaka.
      Tairo ary ataovy herinandro fotsiny raha mahasahy

    • 3 avril à 15:35 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      @ bleu - manga
      Ianareo ania ahita ho lazaina foana e !
      Raha mbola manana maso mandinika ianao dia mbola velona, ary zavatra tsara izany.
      Raha mbola manana saina koa ianao, dia mihevitra fa nanjary mahery setra ny fahefana mandefa tank !
      Nefa ny nahitanao azy zavatra iray, fa ny faharoa izay antony, dia mba aza adino.
      Rehefa mba miteny ny GVT hoe confinement no fepetra hoan’ny tsirairay sy ny rehetra, maninona no tsy manaja an’izany ny sasan -tsasany ? Sa hoe satria, na sanatria i ANR no nandika an’io ?
      Diso fahavalo ianao raha izany !
      Ny fahavalo voalohany dia io covid io !
      Na i ANR, na le 8, na i deba, na i mailhol....na izay tianao sy tsy tianao, dia miray fahavalo aminao. Mazava ve ?
      Na iza na iza no teo ampitondrana, dia tsy maintsy tohanana ankehitriny....hoy ny tsotsoka hoe " plus que jamais ! "
      Mba tsinjarao ny adidin’ny tsirairay, ny GVT, ny mpitsabo, ny marasily ary isika olom -pirenena tsiraray ( citoyen).
      Marina fa tsy hampidy-bola io confinement io, ary izay mba nahavita nitazona na nitahiry kely na indrindra tsy nanana firy dia hisedra ny mafimafy kokoa. Tsy misy afaka handahy izany !
      Ilay tsena mora izany dia fôpla ho anao.
      Io Kely mba atao sy hita maso io nefa toa raisinao ho fanalikana ny madinika sy fanodikodina ny saim-bakoaka. Tsy mahagaga intsony anefa io fihevitrao io, satria ianao tsy ao anisan’ny tena mahantra sy mizarizary ary ianao hita be fa voafehin’ny resaka politika.
      Tsy ao izany resaka politika izany anio.
      Ny politika mila olona velona fa tsy maty !
      Anio, dia ny mba tsy hamono antsika rehetra ny civid 19 no tanjona. Zavatra ambony sy mihaotra ny politika ny hitazona anao ho velona ! Mihaotra - supérieur- ny poltika, ny aina. Marina sa diso izany ?
      Nono izany dia tsotra dia tsotra ny fepetra anan-kitelo tsy maintsy hajain’ny tsirairay : confinement (mijanona an-trano) sy distanciation ( manisy elanelany raha hivelan’ny ankohonany ), ary manasa tanana, ary tsy mila vidina ireo !
      Inona no antony tsy hanaovana azy tsotr’izao ?
      Rehefa avy eo, voa maika tsara raha, misy masque, gant, dépistage..ets..ets.
      Ireo farany voalazako ireo no poltitikako anio, ary mikasika ny fahasalamana sy ny aina.

    • 3 avril à 17:11 | lanja (#4980) répond à Lefona Again

      Lefona Again

      Mila terena mihitsy ny tsirairay hanaja ilay 1m raha ilaina izany......ilay tank izany no anisany hampitahorana ireo tsy manaja ilay 1m, tsy manaja confinement, mety ka !

  • 3 avril à 12:19 | Tsisdinika (#3548)

    Le virus est maintenant lâché dans la ville. Tout le monde peut être atteint, et tout le monde peut être porteur.

    Pourtant, la plupart de nos concitoyens continuent à sortir et à circuler pour la simple raison qu’ils vivent littéralement au jour le jour. Quelles options ont-ils de toute façon ? Soit ils meurent du virus, soit ils meurent de faim, tout en priant pour que ce ne soit ni l’un ni l’autre. Il est vain de les contraindre à rester chez eux en raison premièrement de cette précarité mais également parce que "chez eux", leur espace de vie, c’est la rue !

    En effet, la plupart des "maisons" dans les "bas-quartiers", IIIG Hangar, Bekiraro, Antohomadinika, Andranomanalina...sont des cagibis misérables dont la principale utilité est de servir de dortoir et rien d’autre. Beaucoup parmi ces marchands de rue logent dans ces "dortoirs". Un point positif qui pourrait limiter la propagation serait le fait qu’ en raison des restrictions, beaucoup sont rentrés, à pied, au bled à Ambatolampy, Ambohimandroso, Antsirabe, ou Manjakandriana...mais étaient-ils sains quand ils sont rentrés là-bas ?

    Une mesure qui permettrait de contrôler la transmission est de rendre obligatoire le port du masque et le lavage des mains...dans la rue. La Corée du Sud, Taiwan ou Hong Kong sont moins affectés parce qu’avec l’expérience du SRAS ou le MERS, ils ont rendu le masque obligatoire et le lavage des mains.

    L’intervention doit être maintenant concentrée au niveau des 119 fokontany avec comme tâches prioritaires :

    1. La distribution gratuite de masques (fabriqués dans des ateliers locaux) et contrôle de leur port ;

    2. Le lavage obligatoire des mains par la mise à disposition et surveillance des bidons-robinets jaunes et de savons à chaque point de passage dans les rues et ruelles ;

    3. La prise de température aux mêmes points.

    4. Ensuite, importation de tests de détection rapide pour un dépistage systématique.

    5. Zonage sanitaire des quartiers.

    Les dons des PTF doivent en priorités servir à ces mesures et non à l’achat de véhicules et de matériels de propagande et d’indemnités.

    • 3 avril à 13:01 | Lefona Again (#10319) répond à Tsisdinika

      oui, mais sans la distanciation que je martèle ici et qui n’est pas dans votre liste, une fissure ébranlera vos recommandations qui sont justes et complémentaires : la distanciation non de dieu !!

    • 3 avril à 13:35 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Lefona again,

      Vous avez tout à fait raison. La distanciation à 1 m, voire 2 comme aux USA, pourrait sauver bien des vies. Reste à persuader les Gasy culturellement "zatra mitankisina" (à force de vivre à 10 dans 8 m2) !

      Dernière recommendation, lors du couvre-feu, il faudrait également désinfecter les rues et les ruelles.

  • 3 avril à 13:04 | rayyol (#110)

    Ici a Tulear la police annonce la fin du confinement car officiellement aucune trace de virus dans le sud Ils retournent donc a leur activité habituelle avant la crise Ils ont feliciter les gens d avoir collabore de la facon qu il l on fait Je peux assurer que tout le monde a prit la chose tres sérieusement

    • 3 avril à 15:06 | rayyol (#110) répond à rayyol

      La verite c est que des 4x4 avec magnétophone se sont promenés dans la ville annonçant la victoire sur le coronavirus pour le sud le confinement nest pas termine officiellement Mais officiellement le 5 ce sera fait Les gens ont déjà commencer a feter n ont pas attendu la date officielle pour crier victoire Mais nous savons que c est gagner

  • 3 avril à 13:30 | spliff (#5871)

    Bjr kartell,

    Petit hors sujet suite à vos quelques remarques sur ce que cette épidémie met en lumière à propos du libéralisme. Je vous cite :

    « Ici, il n’est pas question de vanter l’ idéologie morbide d’une quelconque collectivisation mais de préciser que certains secteurs de notre vie sociale doivent le rester, coût que coût !.. »

    Vous proposez là d’enrayer l’inexorable logique des profondeurs du mode de production Capitaliste, ce dont l’Histoire montre qu’aussi fort que cela est souhaité depuis des lustres, cette ambition n’en est pas moins irréalisable car strictement contradictoire aux nécessités d’évolution de sa propre nature.
    On peut en prendre pour exemple que malgré la pré-secousse pourtant hyper éclairante de 2008, rigoureusement aucune leçon n’en a été tirée « par ceux qui savent et qui pensent », de telle sorte que les institutions en sont rendues aujourd’hui à devoir faire des QE permanents rien que pour maintenir le flow fonctionnel des prêts inter-bancaires. C’est à dire maintenir un château de cartes à bouts de bras par des méthodes qui lui procurent des répits artificiels de court terme mais qui conduisent à sa propre destruction systémique.
    On aurait pu penser qu’en 2008, au vu de la clarté des signes, des changements d’orientation radicaux du mode de production auraient pu être impulsés par une logique humaine en quête de survie collective (« collective »n’étant pas ici connoté). Mais rien n’en a été, et vous relevez vous même que face à la présente détresse qui engage même la survie biologique de notre espèce, la logique du capital suit - imperturbable - le déroulé de sa nature, incarnée en l’occurrence par un secteur privé qui se maintient droit dans ses bottes bien arrimé aux logiques de ses raisons d’être de base.
    Le capital a en effet dû, dans le passé, s’accommoder du caractère « collectiviste » de certains secteurs de notre vie sociale, secteurs hérités de périodes régies par d’autres modes de fonctionnement. Mais dans son mouvement, le libéralisme les recadre systématiquement dans le mode opératoire spéculatif, le cœur même de son fonctionnement.
    Ce ne sont pas nos jus de crânes et autres mécaniques cérébrales aussi apparemment géniales qu’elles puissent être qui changeront le déroulé de ce mouvement inexorable. Les faits ne cessent de le montrer. Aussi aboutie et fine qu’elle ait été, la réflexion de Proudhon pour réformer la bête en faveur de l’humain ne fonctionne pas dans le monde réel. Il n’y a qu’à regarder autour de soi aujourd’hui.
    Toutes sortes d’idéologies qui se déclinent sur le spectre artificiel gauche-droite ou droite-gauche s’essayent à des des propositions réformistes de ce système de production... il n’y a qu’à voir le spectacle pitoyable qu’elles offrent pour juger de leur incompétence, laquelle incompétence reflète plus largement l’impuissance de l’homme face au phénomène. On notera au passage que même l’articulation gauche-droite commence à ne plus avoir cours...

    Les complots, il y en a toujours eu. La seule existence de « services secrets » aussi légaux soient-ils en témoigne. Après, que les imaginations donnent libre cours à leurs logiques aussi brillantes qu’elles puissent être, là n’est pas l’essentiel. Si toutes ne sont pas farfelues, elles ne sont in fine que distractions superficielles face à l’essentiel, l’essentiel qui est le déterminisme de l’histoire, en l’occurrence celui du système de production actuel que sa propre nature conduit à sa propre destruction... (les marchés ne sont pas indéfiniment extensibles)...
    Alors nous pouvons collectivement continuer à « débattre » à propos de telle ou telle nécessaire « réforme » du système capitaliste, mais cela ne serait que vaine parlerie, dans la mesure où celui-ci se dirige « full steam » vers son propre « Ground Zero » que nous devisions « intelligemment » ou pas. Seuls les faits comptent, et c’est ce qu’ils montrent.
    La seule chose qui soit authentiquement extrême, c’est cette réalité...

    • 3 avril à 18:13 | kartell (#8302) répond à spliff

      Bonsoir spliff,

      Merci d’ajouter un plus à nos préoccupations très medicalo-sanitaires mais il est vrai que la santé prime sur toutes autres considérations ce que nos gouvernants avaient fait mine d’oublier, hier ...
      L’immense crise sanitaire n’est rien, semble-t-il, face au tsunami économique qui se prépare pour demain où dans ce domaine nul besoin de tests ni de masques, chacun devra balayer devant son porte tout en étant dépendant des autres !..
      Le perso mélangé au collectif va devenir tendance sous peine de se noyer à l’intérieur de ses propres frontières, avis de tempête aux insulaires trop fier de l’être ! ....
      Qui aurait pu imaginer que le monstre libéral puisse un jour être terrassé par l’infiniment petit ? même Trump avait cru pouvoir l’éviter avant de se soumettre comme le plus petit des chefs d’état de la planète, un camouflet à leur grandeur de son égo !...
      Hier, le système communiste a été terrassé parce qu’il pourrissait sur un hors-sol idéologico-économique à l’état comateux sans vraiment prévenir et aujourd’hui, nous assistons à une sérieuse remise en question de son vainqueur qui se croyait invincible étant en position de monopole et plébiscité par tous, y compris les chinois !....
      Encaisser un double ko nécessitera un long temps de récupération d’autant personne ne sait dans quelles conditions l’économie mondiale redémarrera ....
      L’incertitude et l’absence de réponses en ce qui concerne la durée de cette remise sur pied font souffler un vent de panique au sein des pouvoirs qui n’ont plus la maîtrise de leurs avenirs mais celui uniquement du moins pire ...
      La situation est d’autant plus préoccupante du simple fait que cette planète est dirigée par une escouade d’hommes d’états qu’une démocratie mal en point a placés au pouvoir ...
      Le vieux clivage droite/gauche est devenu obsolète puisque l’unanimité aujourd’hui s’est faite en faveur d’une seule et même libéralisation devenue bible même en terre chinoise ..
      Le système hospitalier livré à l’appétit des libéraux a montré ses nombreuses faiblesses qui ont été payées comptant aujourd’hui tout en redonnant à un service publique malmené ses lettres de noblesse qu’il n’aurait jamais dues perdre mais qu’être renforcées ...
      En fait, ce système économique a cru qu’il était exempté de tout talon d’Achille sans envisager une seconde qu’une pandémie pourrait toucher toute la planète en quasi-simultanéité,la nouveauté a pris ici tout ce petit monde des certitudes à défaut et fort dépourvu
      Exemplaire et révélatrice, cette crise vient de démontrer que la monoculture voir la culture intensive en matière économique était d’une très grande fragilité, le toujours plus et le Wall-Strett ont trouvé leurs maîtres et leur viru ...
      A la fois pourvoyeuse et urgentiste de cette crise, la Chine sort gagnante en étant d’une réactivité prometteuse pour son économie à rebooster tout en laissant son concurrent direct aux prises avec la pandémie visiblement bien moins anodine que le claironnait un Trump fanfaron au possible ...
      Si 2008 avait été purement une crise à volet exclusivement économique celle d’aujourd’hui est l’unique conséquence d’un libéralisme poussé dans ses retranchements en faisant de la prévention sanitaire une préoccupation de seconde zone ...
      Si les conséquences seront planétaires, ce sont les plus pauvres qui porteront le poids essentiel du redressement ..
      Si 2008 a mis à l’écart ses acteurs celle d’aujourd’hui met en danger tout le monde sans exception voir pointe de son intérêt les plus âgés qui forment une cohorte importante parmi les plus puissants ...
      Cette pandémie « égalitaire » vient à l’encontre de l’état d’esprit d’un libéralisme qui privilégie les échelons et la hiérarchisation à tout prix...
      L’enfermement plutôt que le confinement offre une occasion supplémentaire de constater que la bouée de secours collective a un goût moyen-âgeux sans que cela pose la question de fond du quoi nous en sommes arrivés à ce stade primaire de défense individuelle...
      Aujourd’hui, la parole du politique n’est plus audible et la difficulté a été contournée en faisant parler le médical en lieu et place sans que cela n’interpelle le citoyen ...
      La société telle que nous la connaissons hier a du plomb dans les deux ailes, demain, l’inconnu est peuplé de craintes liées aux libertés, au penchant de certains d’installer un régime autoritaire et de plonger un peu plus profondément dans un système qui hier avait pourtant montré ses failles ...
      La prise de conscience collective aura-t-elle suffisamment de force pour imposer sa voix auprès des puissants ?, tout dépendra de la vigueur de mobilisation, à moins que les pouvoirs en place qui auront vu le boulet passé, près, considèrent que la reprise en mains nécessite désormais une main de fer dans un gant de velours...
      Allez savoir ....

  • 3 avril à 13:43 | Lefona Again (#10319)

    Rayyol, je sais que vous transmettez les infos mieux que l’AFP, concernant Mada et c’est une bonne chose !
    De grâce et SVP, est-il possible et attendre de vous de juste mettre les virgules et les points, dans vos posts ?
    vous écrivez de manière fluide, mais moi, personnellement, je dois relire 2 à 3 fois pour décoder.
    Ce n’est pas une critique mais ce sera plus fluide pour ceux qui vous lisent. Merci ! Autrement dit être à votre niveau de fluidité pour réagir !

    • 3 avril à 15:15 | rayyol (#110) répond à Lefona Again

      Je ne sait pas quel sorte de logiciel j ai dans mon ordinateur J ecrit une phrase et elle sort toute distortionne pleine de faute je passe mon temps a corriger donc je perd patience je ne sait pas mettre les accents Je ne ferai définitivement pas un bon secretaire Donc m excuse en autant que vous saisissiez le principal J aurai besoin d une secretaire J aurais pu avoir tout cela si j avait dit oui a un certain moment Je n
      entrerai pas dans ce sujet Finango serait trop content et passerait mon temps a m expliquer car ce serait vraiment entrer dans ma vie privee

    • 3 avril à 15:24 | rayyol (#110) répond à Lefona Again

      Je n entrerai pas dans les details Mais sachez que j aime profondément Madagascar et le Sud particulièrement Et que des circonstances qui ont fait que j ai refuser de m impliquer plus
      Si je l avait fait ce n est pas moi qui écrirait les textes je les dicterait tout simplement et l ecriture serait impeccable Je ne suit pas une personne de detail sa parait mais une personne d action de decision sa doit paraitre aussi

    • 3 avril à 21:00 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      ok ! tsy msy blèm ! tohizo ny manome vaovao, ary misaotra anao !!!

  • 3 avril à 14:55 | rayyol (#110)

    L OMS fait parti du complot ce sont les méchants et ceci sera evident pour tous tres bientôt Regarder leur pronostic pour l Afrique leur dizaine de millions de morts leur besoin absolument impensable du montant d argent Leur pronostic pour Madagascar totalement disjoncte Ils vont nous trouver sur leur chemin
    Faut ecouter le discours de leur directeur pour comprendre que l ame de cet homme appartient au d-able
    Comparer exactement la meme pandémie de 1987 et celle de 2020 C est exactement pareil point pour point Sauf que celle ci se transmet plus rapidement a cause des transports leur facilite le touriste etc qui n existait a toute fin pratique pas en 1987 et on soignait alors a l aspirine ou avec medecine traditionnelle maintenant avec tout les nouveau traitement medicament qui existe et dont certain sont tres efficace il n y a pas aucune raison que le pays ne contrôle pas la pandémie
    des morts si il y en aura les gens n arrêteront pas de mourir mais a un rythme normal
    Je gouvernement Malgache après un rate au depart s est tres bien reprit Et son plan de confinement fonctionne tres bien c est quand meme enorme ne pas avoir aucun mort alors qu un chiffre de 2% serait quand meme tres bien pour le moment avec les tests rapide c est déjà sous contrôle Donc on a fait preuve de beaucoup d intelligence et ce n est pas rien pour un pays qui vient de si loin Je leve mon chapeau aux dirigeants continuer comme cela et l avenir de Madagascar est assure En confinant les aéroports et en vérifiant les ports tout ce qui entre le contrôle est parfait et va bientôt pouvoir arrêter le confinement donc l economie locale va reprendre et alors il sera tres avantageux de developper celle ci car ce ne sont pas les marches qui vont manquer n ecouter pas les suppots du diable ni le chant des sirenes c est du pareil C est une occasion en or pour ce pays de se reprendre Car l attrait pour l exterieur va de beaucoup diminuer et par des mesures propres revaloriser les marches interieur

    • 3 avril à 15:36 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Mais je ne baisse pas la garde et serait toujours critique.
      Je serais l opposition le role que personne ve veut jouer a Mada .Je m associe toujours au gouvernant en vrai démocrate ce qui ne m empêche pas d être critique et non destructeur comme beaucoup de gens ici qui doivent apprendre le vrai sens d être démocrate
      Veut dire accepter de ne pas toujours avoir raison accepter la critique en autant quelle est constructive .

    • 3 avril à 15:43 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Et la bonne chose dans tout cela c est que sa ne coute pratiquement rien a Madagascar Les gouvernements Canadien et Americain En sont rendus a parles d injecter de l argent a coup de milliers de milliard chacun Quand on pense qu il faut qu ils soutiennent leur travailleur leur industrie ce serait trop long a tout raconter Un nouveau depart pour Madagascar

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS