Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 mars 2019
Antananarivo | 14h48
 

Politique

Projet de loi de finances 2019

Désaccord entre l’Assemblée Nationale et le Sénat

vendredi 14 décembre 2018 | Arena R.

La deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale sera clôturée officiellement ce vendredi 14 décembre. La loi de Finances initiale 2019 n’a pourtant pas encore été adoptée. L’inquiétude est manifeste au niveau de l’exécutif. Lors du conseil des ministres hier, le président de la République par intérim, Rivo Rakotovao a lancé que le passage de cette loi en deuxième lecture au niveau de la chambre basse présage la nécessité de prendre des dispositions afin d’éviter une situation bloquée dès le début de l’année. L’État doit en effet disposer d’une loi de finances dès le début de l’année pour affecter les ressources et déterminer les charges. Le projet de loi de finances ne semble pourtant pas faire consensus au niveau des parlementaires. En effet, cinq amendements des députés n’ont pas été adoptés par le Sénat.

Face à un désaccord entre le Sénat et l’Assemblée, la ministre des finances et du budget, Vonintsalama Randriambololona, précise que la loi en l’article 92 de la constitution autorise l’État à mettre en vigueur la loi de finances par voie d’ordonnance. Le président de la république en l’occurrence, Rivo Rakotovao aurait le plein pouvoir pour la promulguer. Les amendements adoptés par les deux chambres peuvent toutefois y être inclus, selon la ministre.

Pour éviter cela, les députés envisageraient d’adopter cette loi ce vendredi matin selon une source à l’Assemblée nationale. La hausse du budget alloué aux collectivités territoriales décentralisées (CLD), demandée notamment par les élus Mapar est un des points d’achoppement. L’augmentation du budget de fonctionnement de l’Assemblée nationale avec un surplus de 11 milliards d’Ariary, la modification de 5% du droit d’accise sur le réseau et téléphonie mobile au lieu des 8% préconisé par l’État font partie des amendements rejetés par le Sénat.

Concernant les élection à venir, à savoir les scrutins législatifs et communaux qui se tiendront en 2019, le projet de loi des finances 2019 prévoit des crédits conséquents à la Commission électorale indépendante (Ceni) en plus des subventions extérieures à travers le projet de Soutien au cycle électoral de Madagascar (Sacem) qui appuieront le processus. Le budget y afférent annuel prévu est de l’ordre de 44 milliards d’ariary soit un peu plus que l’ensemble des budgets alloués au Sénat (33 milliards d’ariary) et à la Haute Cour Constitutionnelle (9 milliards d’ariary).

Ce projet de loi de finances initiale prévoit entre une croissance économique d’une valeur égale à celle de cette année, 5,2%. Cela avec un PIB nominal de 45 570 milliards d’ariary en 2019 contre 40 409 milliards d’ariary en 2018. Le maintien de ce taux de croissance devrait être soutenu par le secteur secondaire, principal secteur porteur de l’économie depuis 2017, avec un taux de croissance de 7,5%. Les autorités comptent maintenir le taux d’inflation de 7,2% à 6,8% via les instruments de la politique monétaire et les mesures d’interventions sur l’offre domestique en cas d’occurrence de chocs.

A part le projet de loi de finances 2019 qui reste ainsi en instance d’adoption à l’Assemblée nationale, Rivo Rakotovao a également attiré l’attention hier au conseil des ministres sur l’urgence de l’adoption de la loi sur le recouvrement des avoirs illicites, la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Madagascar risquerait d’être classé dans la liste grise et pénalisé au niveau international faute d’adoption de cette loi.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 14 décembre 2018 à 10:45 | Jipo (#4988)

    Ah question budget, difficile d’ etre d’ accord ...
    Je ne peux que mettre en doute les chiffres annoncés avec une auto-prétention caractéristique à : ces parvenus !
    Il n’ y a eu que dévaluations, augmentations polymorphes, et ça parle de croissance avec 2$$ / pour 80% de la population !
    Vraiment de quoi donner une mention " spéciale " à notre honoris causa en ékonomie ...
    Falsification exemplaire, duperie, & embobinage à tous les étages des ministères kon-cernés.
    Exemple à suivre , pour la croissance ( VS vitagasy) azafady vous repasserez !
    Combien hery a laissé dans les caisses apres le dj et combien actuellement depuis son éviction , alors Me la ministre de l’ ékonomie vous voulez des forceps, ou préférez la césarienne ?

    • 14 décembre 2018 à 14:38 | Ibalitakely (#9342) répond à Jipo

      Ce n’est pas un désaccord mais plutôt une attente de qui prochainement va gagner pour la simple & bonne raison que dans la LFI mettra-t-on le fameux budget présidentiel de zandrikely ou non ??

  • 14 décembre 2018 à 10:57 | Isandra (#7070)

    De toutes façons, le sénat vit ses derniers jours. Le futur président, le jeune Charismatique, visionnaire supprimera cette institution budgétivore. De ce fait, ce genre de problème ne se reproduira plus.

    • 14 décembre 2018 à 11:18 | DanBe (#2256) répond à Isandra

      Ah bon ?

      C’est dans son programme ???

      Cela m’aura échappé alors...

    • 14 décembre 2018 à 11:50 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      ’’jeune charismatique visionnaire ’’ ! ? Qui ça ? Dieu ,peut etre ? —Vous tombez dans l’adoration ,Madame Isandra !!! Faut pas .!Souvenez vous du prophète Rambo ; ; Il a disparu de la scène

    • 14 décembre 2018 à 13:28 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      Lol. J’ai failli rigoler dis donc, il va perdre et exil Dubaï.

    • 14 décembre 2018 à 14:43 | Ra neutre (#9733) répond à Isandra

      Le visionnaire ? Pauvre isandra, il n’y a que les foza orana abrutis de ton genre qui croient encore en ce petit "rainilainga" démagogue. Bon séjour à Miami alors et n’oublie pas d’apporter ta chemise en coton de Tuléar !

    • 14 décembre 2018 à 14:46 | Harry (#10477) répond à Isandra

      vous abusez trop là

    • 14 décembre 2018 à 15:15 | dearmada (#10529) répond à Isandra

      Jeune charismatique ? Alzheimer à en devenir oui .Il oublie ce qu’il a dit , ce qu’il a fait ,ceux qu’il a rencontrés ....

    • 14 décembre 2018 à 16:55 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Ra Neutre

      chemise en coton de Tuléar

      Lol ! On va peut être épargner les petits chiots qui n’ont rien demandé ! Isandra va prêter un Lambahoany à son Idole, un Lambahoany manarampenitra je pense.

    • 15 décembre 2018 à 06:38 | lanja (#4980) répond à Isandra

      momba ny fanenjehana ny avoirs illicites, ireo zatra lalandririnina @ BDR , VOLAMENA sns dia tsy maintsy ho tsarain ny tantara, na ho el , na ho aingana, aza maika , tsy resaka nofinofy na valifaty, fa ny vahoaka sy ny mpamatsy vola mihitsy no tsy hanaiky ny gaboraraka tsisy farany ,ireo mpamatsy vola ny tetezamita, izay miafina tsy sahy mitonona anarana, dia tsy maintsy hipoitra ho azy eny ihany....ny tanin olona nobodoin ny vahiny, nobodoin ny gasy , na iza , na iza, dia tsy maintsy hiverina @ tompony , tsy fialonana vazavazaina eny @ 13 mai no hanaovana izany , fa fitsarana madio miainga @ porofo ,

  • 14 décembre 2018 à 15:35 | Marika (#9389)

    Tsy tadidiny hono fa nomena 5 milliards izy sy Ratsirahonana hanamboarana ny hotel de ville !
    Tsy tadidiny hono fa niteny izy teo anatrehan’i Onitiana realy fa maimaimpoana ny hopitaly manarptr.!
    Tsy tadidiny hono fa nanome toky ny mponin’Antsirabe izy ny hanamboatra ny lalàna eo an-tampon’
    tanàna.
    Tsy tadidiny hono fa rainilainga izy .

    • 14 décembre 2018 à 22:47 | Isandra (#7070) répond à Marika

      Marika,

      Ny dadanareo no mampifangaro zavatra, angamba lasa any amin’ny caisse Tiko indray II 5 Milliards io dia lazainy fa nomeny an-dRajoelina.

      Mazava tsara ny fanazavan’i Hajo fa Tsy nisy an’izany cheque izany.

      Raha ny momban’ny hôpitaly manara penitra indray misy zavatra tsy andoavam- bola tokoa hoan’ny tsy ampy fivelomàna. Fa iHery no tsy nanaraka an’ilay Teik’asa.

    • 14 décembre 2018 à 23:39 | Maestro (#7313) répond à Marika

      @ Marika

      Tsy tadidiny hono fa nanao " Coup d’Etat " izy.

  • 14 décembre 2018 à 15:42 | manga (#6995)

    La povre n’a même pas saisi l’origine de cette guerre intestine en sachant pertinemment que le MAPAR est majoritare a l’Assemblée tandis que 2/3 au moins du sénat ont désigné par Jodasy le traître.
    Mais encore pire, elle croit aveuglément en ce que projetait son gourou tout en niant la dissolution prochaine du parlement pour réorganiser le financement de la base qu’est le fokontany. Et non pour faire de Toamasina la copie conforme d’une des plus prestigieuses villes des USA.
    Non Isandra, même un bourriquet raisonne plus rationnel que les foza de votre espèce.
    Tant qu’on y est, dites à votre idi-ot de Norbert de cracher son venin avant de rejoindre ses aïeuls...

  • 14 décembre 2018 à 16:16 | lysnorine (#9752)

    Re Isandra 14 décembre 2018 à 10:57

    « Le futur président, le jeune Charismatique, visionnaire supprimera cette institution [sénat] BUDGÉTIVORE. »
    Inona no tena « BUDGÉTIVORE » ilaina fonganana ?

    Na oviana na oviana na taiza na taiza dia ny mpitondra fanjakana donendrina sy mpanao jadom-panjakana no tsy manaiky ny hisian’ny Antenimieram-Bahoaka ROA, MIFANDANJA, hanefy ny lalàm-pirenena sy hanara-maso ny fitondram-panjakana sy ny fandanidaniana ny volam-bahoaka. Ny hany ILAINA FOANANA tsy misy hataka andro amin’ny Sénat ankehitriny dia ity fisiana senatera TENDREN’ny prezidàn’ny Repoblika ity. Tsy maintsy OLOM-BOAFIDIM-BAHOAKA mivantana na tsy mivantana ny senatera rehetra.

    Raha ny fitsitsim-bolam-bahoaka indray no banjinina dia maro ny tolo-kevitra tsotra efa narosonay matetika teto, hanafoanana ny sampan-draharaha isan-karazany « BUDGÉTIVORE :
    [zahao ohatra
    1) lysnorine 25 novembre 2016 à 08:55, 09:20 & 21:40 répond à Gérard, ao amin’ny « Les députés forcent l’inscription des 4X4 dans la loi des finances 2017, jeudi 24 novembre 2016 » ;

    2) lysnorine 27 février 2017 à 09:39 & 09:55 ao amin’ny « Formations et pressions sur les CTD, mercredi 22 février 2017 »]

    Fa voalohan-javatra aloha, azo hitarafana tsara ny maha-mamy fo velona - tsy mitsinjo marina ny fahorian’ny sarambaben’ny vahoaka Malagasy mitrongo vao homana- ireo rehetra nirotsaka hofidina prezidà ireo dia izao : NA IRAY AZA tsy nisy nanao hoe hofoanany avy hatrany ny TOMBON-TSOA MANOKANA, TSY TOKO TSY FOROHANA, OMENA ny prezidà tsy amperin’asa intsony !

    (Hofaranana)

    • 14 décembre 2018 à 16:21 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re Isandra 14 décembre 2018 à 10:57
      « Le futur président, le jeune Charismatique, visionnaire supprimera cette institution [sénat] BUDGÉTIVORE. »
      Inona no tena « BUDGÉTIVORE » ilaina fonganana ?
      (Tohiny sady farany)

      Manarak’izany :

      - ny FANDRAVANA ny TAFIKA, misy ankehitriny izay tsy manan-draharaha hafa afa-tsy ny fanaovana Ramatahora ny vahoaka manohitra ny JADON’ny mpitondra sy mpanao fanjakana ; ny fanafoanana ny tombon-tsoa manokana isan-karazany fomenany manam-boninahitra ambony ary ny famerenana azy any amin’ny LAKAZERINA ka TSY HITSABATSABAKA amin’ny raharaham-pôlitika sahanin’ny olom-boafidim-bahoaka. Mazava ho azy fa tsy maintsy hiomana HIFANDONA amin’izay TAFIKA sy manamboninahitra MIOKO ny Vahaka Malagasy, Andriamanjaka Tsitoha eto Madagasikara, araka ny hevitry ny hoe « DEMÔKRASIA »

      - Ny FAMPIHENANA ny tombon-tsoa manokana sy tambin-karama (indemnités sy « avantages en nature » isan-karazany sns.) fomena ny ministra ;

      - Ny FANATSORANA ny FIRAFITRY ny ministera izay fandaniam-bolam-bahoaka fotsiny ankehitriny ary manasarotra ny fandraisana fanapahan-kevitra haingana no manokatra ny lalana fahazoana mangataka na mandray KOLIKOLY (corruption). Ny FANAFOANANA ny « direketera jeneraly » sy ny « direktera » rehetra amin’ny ministera. Foana miaraka amin’izany izany ny fandaniam-bola eo amin’ny fanomezana azy tombon-tsoa manokana (indemnités isan-karazany, avantages en nature tahaka ny logement, fiarakodia, bons d’essence, saofera, mpiasa an-trano sns.). Mazava ho azy fa foanana tahaka izany koa ny fandraisan’ny olom-panjakana ambony tahaka ny mpitsara isan-karazany ireo karazana « avantages en nature » ireo. Ny karama raisiny isam-bola fotsiny no ASONDROTRA araka ny TOE-BOLAM-BAHOAKA sy ny rariny sy ny hitsiny ;

      - ny FANAKATONANA AMBASADY maro tsy misy ilana azy ary fampihenana ny isan’ny mpandraharaha - avy amin’ny ministeran’ny Raharaham-bahiny IRERY ihany - amin’izay ambasady tànana :

      Hoy izahay momba izany tamin’iretsy post taloha voatonona etsy aloha :

      « Raha ny fijery azy tsotsotra avy ety ivelany, dia ankoatran’i Beijing (Sinina), Berlin (Alemanina), Môsko (Rosia), Parisy (Frantsa), Washington (Etazonia), azo hakatona tsara ireto ambasady malagasy any ivelany ireto, alahatra araka ny abidia :
      Afrika Atsimo, Alizeria, Belizika, [Fanjakana angilisy, Londra] Italia, Japananina, Kanada, La Réunion, Môrisy, Senegaly, Sohisy mbany ny karazany : UNESCO, Firenena Mikambana, Firaisana Afrikanina, sns.

      « Farany, tsy toko hihoatra ny FOLO ny isan’ny mpiasa amin’ny ambasady lehibe indrindra, dia : telo (3) ny TENA diplômaty, avy amin’ny ministeran’ny Raharaham-bahiny, ary anisany ny AMBASADAORO ! Roa (2) ny mpandraharaha avy amin’ny ministeran’ny Raharaham-bahiny (attaché des affaires étrangères) ; agent comptable, 1 ; sekretera/telefaonista/réceptionniste roa (2) ary saofera roa (2).

      « Ny Fanjakana tsy misy lanjany tahaka an’i Madagasikara eo amin’ny ny pôlitika fifandraisan’ny firenena eran-tany sady mahantra, dia tsy tokony hitobiana « fokonolona » MIDONANAM-POANA ny ambasadiny any ivelany. »

      Fehin-teny : Rehefa MAHAY mitsitsy ny volam-bahoaka tahaka izany ny mpitondra fanjakana Malagasy, dia tsy mila mandady sy mandohalika any amin’ny FMI intsony hitambezo tsy misy fiatoana fanampiana hampandehanana ny raharaham-panjakana Malagasy ANDAVANANDRO !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS