Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 00h51
 

Médias

Média public

Des tranches horaires inviolables

mercredi 25 septembre 2013

Le directeur général de l’Office de la radio et de la télévision nationale (Ortm), Johary Ravoajanahary, a diffusé à l’intention des démembrements de l’Ortm dans les faritany, une note relative aux directives à observer en cette période propagande électorale. D’après cette note, il est strictement interdit aux radios et télévisions publiques dans les faritra ou régions, de produire et de diffuser des émissions de propagande électorale. Aucune couverture médiatique de déplacements de candidat ou d’événements entrant dans le cadre de la campagne de propagande dans les régions ne peut être effectuée et diffusée par les représentations de la RTM dans les régions. Le scrutin étant national, toute production et diffusion ne peut dès lors provenir que du siège à Antananarivo.

Les radios et télévisions des faritany ne peuvent donc procéder aux décrochages durant les émissions diffusées depuis Anosy. Les tranches horaires définies par la Cenit doivent être respectées par toutes les antennes de la radio et télévision nationale.

Ces tranches horaires inviolables sont les suivantes pour les antennes de la radio nationale :
- entre 8h30 et 9h40 ; entre 15h et 16h ; entre 21h30 et 22h30 tous les jours car elles sont réservées aux spots des candidats,
- les 3mn 30 pour chaque candidat tous les jours sont les suivantes : entre 13h30 et 14h30 ; et entre 20h15 et 21h15,
- les débats se déroulent entre 17h30 et 18h30.

Les antennes de la télévision nationale dans les faritany doivent, elles aussi, respecter les tranches horaires inviolables suivantes :
- entre 9h et 10h pour les spots ; entre 12h et 13h ; et entre 17h et 18h ;
- les 3mn 30 pour chaque candidat tous les jours sont les suivantes pour la télévision : 18h15 à 19h20 ; puis entre 20h15 et 21h20 ;
- les débats sont programmés entre 21h30 et 22h30.

Johary Ravoajanahary précise cependant que les radio et télévision nationales peuvent annoncer sous forme de publicité payante, le passage des candidats et appeler les citoyens à participer aux meetings.

Recueilli par Bill

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS