Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 mai 2019
Antananarivo | 19h30
 

Energie

Jirama

Les syndicalistes exigent le remplacement du directeur général

jeudi 28 février | Arena R.

 

 

Face aux innombrables problèmes rencontrés actuellement par la société d’Etat fournisseur d’eau et d’électricité (Jirama), des syndicats du personnel de ladite société semblent jeter de l’huile sur le feu. Ils exigent la démission, voire le changement au sein de la direction générale de la société. Hier, lors d’une conférence de presse tenue à la sortie de l’inspection générale du travail où ils ont déposé une demande de grève générale dans 48 heures, ils pointent notamment le directeur général de cette société d’Etat.

Apparemment, le torchon brûle de plus bel entre les syndicalistes et le directeur général. Ce dernier n’aurait pas répondu aux demandes du personnel, via les syndicats, malgré les nombreuses tentatives de rapprochement que ces derniers auraient effectué. Des leaders des mouvements syndicaux n’auraient pas pu reprendre leur travail jusqu’ici et le mis en cause dans cette manifestation en vue serait à l’origine de la mauvaise gestion de la Jirama, causant sa difficulté actuellement.

La direction générale de la Jirama aurait opéré des changements en vue du redressement de cette société d’Etat. Des employés auraient été menacés de sanction pour diverses raisons. Pour lutter contre le vol d’électricité, des opérations de contrôle ont également été effectuées. Elles ont mis en cause aussi bien des particuliers que des techniciens au sein de la société pour complicité de vols. D’un autre côté, la direction générale n’a pas été épargnée par des critiques concernant ses dépenses trop excessives.

Actuellement, les syndicalistes exigent le remplacement du directeur général par n’importe quelle autre personnalité, cela ne fait rien, mais il faut qu’il soit remplacé. « Son remplacement est la seule solution », martèle, Haja Maminirina, président d’un des syndicaux du personnel de cette société d’Etat. Pour parvenir à leur fin, les syndicalistes menacent d’effectuer une grève générale d’ici deux jours si aucune décision ne sera pas prise par l’Etat.

Pour l’instant, le conseil des ministres tenu hier à Iavoloha ne semble pas encore penché sur cette situation. Il s’est uniquement cantonné à l’abrogation du décret de nomination du président du conseil d’Administration de la Jirama, ce après avoir décidé auparavant de changer les membres dudit conseil. Ce qui s’avère néanmoins un bon début pour les syndicalistes, parce qu’apparemment le régime fraîchement en place est en train d’opérer un grand changement au sein de l’administration dans le pays. 

Quelques jours plus tôt, le Premier ministre et le ministère de l’Energie avaient déjà ordonné un changement et une réactivité au sein de la société d’Etat fournisseur d’eau et d’électricité dans le pays. Outre le délestage qui devient de plus en plus répétitif, pour des raisons économiques, la Jirama doit également à des grognes des consommateurs relatifs à la hausse vertigineuse des tarifs et donc des factures. Ces situations devraient s’améliorer très vite, selon Christian Ntsay.

47 commentaires

Vos commentaires

  • 28 février à 08:54 | rayyol (#110)

    Les rats commencent a se dévorer entre eux C est le temps d un grand ménage Car comme partout ailleurs tout est pourri Quand la direction est trop occupée a s en mettre plein les poches et n est pas intéressé ou pas le temps de voir ce qui se passe au niveau inferieur

    • 28 février à 13:42 | tanguy37 (#7699) répond à rayyol

      ATTENTION !!! le bal va commencer:valse lente au debut,puis apres ça ira de plus en plus vite...va y avoir des cours pour apprendre a bien se tenir !!!!!!!je rigole,mais ça va faire du bien au pays !!

  • 28 février à 09:10 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Hier soir, dans une station privee de la capitale, un des leaders syndicaux avait affirme que les griefs retenus contre le DG est relatif a son appartenance politique d une part, et d autre part a cause de racisme, des propos et actes discriminatoires, et de mauvaise gestion.

    Un syndicaliste, toujours d apres une declaration apparrue dans la petite lucarne, disait que le DG actuel est juge inapte et incapable de realiser le contre vina et velirano du president.

    Bref, tout ce qu on peut dire a propos du contexte du moment, c est que la saison est devenue propice pour semer les graines des greves, c est dans l air du temps, et la greve des universitaires du cote de Vontovorona a ete accueillie par des grenades lacrymogene hier de la part des bidasses.

    La solution ? Mimero combien deja ?

    • 28 février à 09:14 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Errata : vina et velirano au lieu de contre vina....

  • 28 février à 10:26 | Vohitra (#7654)

    @ Lanja,

    Veuillez m en excuser si c est dans cette rubrique que j apporte mes points de vue par rapport a nos echanges d hier.

    Oui, je partage entierement votre opinion, apparemment, la lutte contre la corruption est devenue ces derniers temps le centre de la strategie de communication mediatique du nouveau regime en place. Il se peut que face a des lacunes notoires et les multiples difficultes dans le demarrage effectif de la mise en oeuvre du Velirano, la manipulation de masse est consideree quelque part comme etant la tactique pour amener la plebe a percevoir qu il y a quelques choses qui bougent deja dans la conduite des affaires nationales en attendant que les moyens soient disponibles pour s impliquer dans le Velirano.

    Aujourd hui 28 fevrier, c est la date butoir pour le depot de l Etat financier comportant les pieces justificatives de recettes et depenses lors de la derniere campagne de l election presidentielle.

    Est-ce que le MAPAR et K 25 vont s y conformer en bonne et due forme aujourd hui ?

    Et l hypocrisie a la Malagasy ne facilite pas les choses sur ce point : dans le texte de loi y afferent, il n y a pas de mesures contraignantes qui les oblige a s y plier.

    Et la declaration de probite qu ils avaient signe, ca signifie quoi a leurs yeux ?

    • 28 février à 11:01 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra :

      "Il se peut que face a des lacunes notoires et les multiples difficultes dans le demarrage effectif de la mise en oeuvre du Velirano, la manipulation de masse est consideree quelque part comme etant la tactique pour amener la plebe a percevoir qu il y a quelques choses qui bougent deja dans la conduite des affaires nationales en attendant que les moyens soient disponibles pour s impliquer dans le Velirano."

      Avant de palabrer ici, tachez de relire bien le velirano, vous pourriez constater que les luttes contre la corruption et les insécurités font partie intégrante des 13 Velirano. Donc, les réalisations de velirano a déjà commencé.

      Je peux déduire que vous, les détracteurs de ce nouveau régime d’un mois, vous confondez le velirano et les promesses.

      Comme quand on construit une maison, avant de creuser pour la fondation(miady fototra), on doit enlever d’abord les herbes qui poussent sur le terrain(misoroka bozaka), ce que c’est régime est en train de faire.

  • 28 février à 10:37 | Vohitra (#7654)

    Esperons que la Commission de Verification du Financement de la Vie Publique acceptera les regles de la transparence et et que le peuple Malagasy sans exception pourra prendre connaissance du contenu de ce rapport.

    Mais la question cruciale reste sans reponse : est ce.que les candidats et leurs partis politiques respectifs vont deposer aujourd hui leurs declarations sur le financement de leur campagne et propagande ?

  • 28 février à 10:42 | Vohitra (#7654)

    Rappelez vous que le gars en charge des etranges affaires est un banquier, et le texte de loi exige l ouverture d un compte unique pour le financement des campagnes. On verra la suite !!!

  • 28 février à 10:47 | Jo Brandon (#9919)

    Et voilà ! A Madagascar, les syndicalistes veulent être à la place de la Direction Générale ou du Conseil d’Administration. Surtout dans les Sociétés d’État.
    Or, on sait que parmi les syndicalistes de la Jirama, il y a des véreux. Comme celui qui a fait bénéficier des avantages à sa maîtresse, sous couvert du syndicalisme. Et les autres sont là, utilisant le syndicat juste comme un parapluie pour ne pas être licenciés en cas de faute.
    On sait aussi que les agents de la Jirama ont toujours contribué à sa perte : vols et détournements divers, ...
    Les syndicalistes ne savent pas leur rôle. Ils n’ont jamais appris ce qu’est un syndicat digne de ce nom. De toute façon, les partis politiques qui chapeautent ces syndicats ne savent pas former leurs membres.

    Ils veulent donc changer le DG parce que celui-là est certainement un empêcheur de tourner en rond ( c’est l’avantage d’une personne qui vient de l’extérieur et qui n’a pas été gangrénée de l’intérieur ).

    • 28 février à 11:10 | betoko (#413) répond à Jo Brandon

      Pas d’amalgame s’il vous plait Des bons syndicalistes au sein de la Jirama il en existe et la direction les avait mis au placard ou licenciés ,c’est comme à Air Mad Mais des profiteurs on en trouve partout
      Les syndicats ne sont pas d’accord quand l’ancien régime l’avait embauché car il ne répond pas aux critères voulus et voilà le résultat

  • 28 février à 11:23 | Isandra (#7070)

    Ca me tente fortement de me poser cette question, plus forte que moi :
    - Les employés de Jirama actuels sont- ils à la hauteur de l’ambition présidentielle ?

    • 28 février à 11:53 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Isandra,

      Mr Resampa Haja etait le PCA de la JIRAMA du temps de la HAT dirigee par Son Excellence, en meme temps il etait le SG de la HAT.

      Est ce qu il etait a la hauteur de la mission qui lui a ete confie a l epoque ?

      Juste apres la periode HAT pendant le regime de Rajaonarimampianina, il etait parti vivre et habiter a l ile Maurice, les mauvaises langues disaient qu il avait investi la bas.

      Je vous pose la question :
      Combien parmi ces contrats a amender ou a resilier etaient etablis quand il avait preside la JIRAMA ?

    • 28 février à 12:05 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Certainement pas , qui pourrait être à la hauteur de votre mentor jupiter qui doit vous "tenter" 48h/24 ???
      Ce qui est à nouveau une excuse de plus pour justifier son echec à obsolescence programmée ...
      Vous pourrez changer tout ce que vous voudrez tant que vous ne changerez pas les méthodes et mentalités, le résultat ne sera qu’ identique et de feindre réfléchir en vous grattant la tête , & vous demander qu’ est-ce qui ne va pas ...
      Et si vous viriez ce syndicaliste de m-rde pour commencer , voir le mettre au trou avec le président des 💡 ?
      De toutes façons tout ce qui peut venir de cette bande de bras cassés ne peut que donner le résultat que vous avez sous les yeux ( & allez avoir ) , mais le pompon : c’est que vous en redemandez : vive le nepotisme !

    • 28 février à 12:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Mais, où sont ils aujourd’hui...?

      Votre temps est encore figé en 2009, alors qu’entre temps l’équipe du président s’auto-assainissait,...!

      Nous avons une équipe renouvelée à 70%, qui travaille avec un président ayant pris la maturité et étant bien préparé, loin de ce qu’il était en 2009.

    • 28 février à 12:19 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Un corps sans tete ne va pas bien loin On n assainit pas par le bas Il faut degager le haut .Apres l on fait le ménage en bas Sinon c est la quadrature du cercle

    • 28 février à 12:23 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Pourtant c est tellement simple épurer c est un plaisir de frapper dans cette masse de fruit pourri Il n y a tout simplement pas de volonté .Si Andry n a pas plus de tete que cela son aventure va mal se terminer

    • 28 février à 12:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jipo,

      "Et si vous viriez ce syndicaliste de m-rde pour commencer"

      Balayez d’abord devant votre porte avant de parler de ceux des autres,...

      Occupez-vous de votre CGT réfractaire, et de gilet jaune casseurs qui rendent la vie de vos petits commerçants tous les samedis. Virez et enfermez tous ces gens là.

    • 28 février à 12:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jipo,

      qui rendent la vie de vos petits commerçants en enfer tous les samedis.

  • 28 février à 11:32 | Eloim (#8244)

    Efa hita foana hatr@ zay fa tsy ny fanovàna olona no mampandroso na tsia ny orin’asam-panjakana tahaka ny jirama. Ny DG zany dia mpanatanteraka ny lamin’asa apetraky ny CA, izay mandray baiko avy hatrany any @ Ministeran’ny angovo, ny PM ary indrindra ny Filoha. Ny DG dia toerana politika ka na tian’ny syndika na tsia dia tsy maintsy miova io. Torak’izany koa ireo mambra ny CA ireo. Dia politika vaovao indray izany no enti-mitantana ny orin’asa.
    Arahabaina aloha ny hevitra miposaka avy @ PM hoe ahena ny vidin-jiro ary aoka tsy asiana akamakama ny @ fandrafetana fiaraha-miasa.

    • 28 février à 13:10 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      @ isandra vous seriez en France vous seriez : "en marche", certes pas vers l’ Elysée ...
      Votre mauvaise foi ou 👻 transpirent au travers de la toile, avec vous déjà entendu parler des balck blocs ?
      En avez vous vu un seul éborgné, mutilé, blessé, arrêté ?
      Savez vous qu’ il y a des bandes de casseurs sollicités pour ne pas dire payés pour casser, et discréditer le mouvement des JG ?
      A titre d’ info ce mouvement est : anti raciste, A-politique, laïque , et contre toutes formes de violences et discriminations , renseignez-vous avant d’ ânonner comme un équidé que vous êtes ...
      Les usines ferment les unes apres les autres, les acquis sociaux sont " délestés" pour ne pas dire détricotés chaque jour par le larbin de bruxelles & rothschild , les services sociaux vidés de leurs moyens, les fleurons de notre industrie & économie vendus ou délocalisés, Ports, Aéroports, châteaux, vignobles , la crise de 2008 était un brunch comparativement à ce qui se prépare 👉par le plus grand des hasards👈, dire le contraire ne peut qu’ etre pur délire de conspirationniste, si ce n’ est facho ...
      Le chômage continue sa progression à la même vitesse que la paupérisation et l’ islamisation, mais chut faut pas le dire, ça fait complotiste, frondeur voir souverainiste si ce n’ est fondamentaliste !
      la dictature c’ est : fermes ta gueule et la démocratie c ’est : côzes toujours, vous la situez ou Renimalala ?
      Dénoncer cette situation est un DEVOIR ne pas le faire est , de la conspiration, de la collaboration de la trahison !

  • 28 février à 12:37 | Jipo (#4988)

    les coquilles d’ @rena ...
    " tentatives de rapprochement que ces derniers auraient effectué " : quel est le sujet mr @rena ?
    " le torchon brûle de plus bel " : bel est-il le sosie de beau ?
    " président d’un des syndicaux du personnel " : D ’ 1 des syndicats non ?
    " si aucune décision ne sera pas prise " : n ’est prise ?
    " ne semble pas encore penché sur cette situation. " vous êtes sur que ce n’ est pas : " DEJA " s’ etre penché ?
    " la Jirama doit également à des grognes des consommateurs", en plus de leur fournir des delestazes, ça fait beaucoup pour une seule société , va falloir penser à embaucher ...
    D’ en conclure que tout assainissement de situation provoque chez les Malgaches une levée de bouclier massive, tant dans les services du désordre, que troufions, ou fonctionnaires .
    De se rendre à l’ évidence que chaque fois que quelqu’ un a tenté de redresser le Pays, il a été évincé et se demander jusqu’ ou peut-on leur donner des responsabilités et particulièrement dans quelles limites ?
    De constater qu’ à chaque fois, nos prétendants sont victimes d’ abus polymorphes en embuscade , finalement faiblesse et responsabilité font aussi bon ménage que l’ alliance d’ une carpe et d’ un lapin ...

    • 28 février à 13:37 | MALIBUC (#9345) répond à Jipo

      En bon Français, on ne dit pas :
      Bon homme, mais :
      Bel homme.
      De même que l’on ne dit pas " des grognes"
      Mais : à la grogne des consommateurs.
      Et j’ai pas signalé vos fautes d’hortographe.
      Soyez indulgent !

  • 28 février à 12:58 | Vohitra (#7654)

    Le terme en langue Malagasy " velirano " signifie " promesse solenelle ".

    Quand Isandra dit supra qu il y une confusion entre velirano et promesse dans ma perception des choses, alors la, c est la confusion qui commence a s installer durablement dans l esprit un peu controverse d Isandra.

    A moins qu Isandra ne soit pas un gasy....

    • 28 février à 13:14 | Behantra (#9165) répond à Vohitra

      Eny hoy aho ry nandra !

      Mafy any zany manosika apondra very zany

      Ka ndriko any zany tsy gasy ???

    • 28 février à 13:19 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Alao hasiana fehezanteny kely

      Nanao velirano tamin’ny vadiko aho fa hotia azy mandrakizay, ho profon’izany dia nampanantena azy aho fa hividy famantaranandro rolex hoazy.

    • 28 février à 13:37 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Izany hoe ny hevitr Isandra dia mazava tsara ankehitriny : nampanantena antsika fotsiny izy, fa tsy hoe nanome toky antsika ny hahatanteraka izany.

      Mazava loatra ny hevitra tiany hampitaina manomboka izao !!!

    • 28 février à 14:03 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Aza avadika ilay resaka.

      Anisan’ny lalàna iray ahafahana manatanteraka ny velirano izay nataony ny fanantaterahana an’ireny fampanantenana izay nataony ireny. Mifampiankina izany,...

      Ka ny nahatonga ny fanazavana anie ilay ianareo miventiventy ny Velirano. Tsy tongasaina hoe efa manomboka izy io.

    • 28 février à 14:49 | lanja (#4980) répond à Vohitra

      efa mihezaka tsikelikely sahady izy mianakavy manambotra ny sain ny olona, ....efa manomboka matahotra sahady kanefa vao manomboka ..... NY VELIRANO tompoko dia teny malagasy, milaza fanao malagasy izay tokony hampifamatotra andaniny sy ankilany, ary manana ny hasiny toy ny FATIDRA sns, tsy fanaon ny vahiny, noho izany dia tsy voatery HO ADIKA TENY VAHINY , ny fanafangaroana azy @ promesse dia hafahafa ihany, ny toky no mitovy @ promesse, mety misy fitaka io ary tsy voatery hampifamatotra....ny VELIRANO dia toa tsy fantatry ny nanao azy sy ny mpomba azy akory, ny velirano dia tsy tokony ho tenenina akory any @ resaka politika raha ny hevitro.... manao velirano fa hanangana building mora , miami, dia mety ve raha mpianatra mba mitaky hanamboarana ny tranony honenany no darohana sy ratraina.... tsy maintsy ho ratsy no hiafaran ny mpamitabahoaka, , tsy ho avelan ny tantara ....

    • 28 février à 16:22 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra sy Lanja,

      Aza handino fa misy procédures hoatran’izao izay tsy maintsy hanjaina vao azo atao ny asa : Fa tsy atao bodongerina hoatran’ny fanaon’ny sasany :

      Extrait de Conseil de ministre 27/02/19 :

      04 ENDROITS ONT ETE DECLARES UTILITES PUBLIQUES POUR AMENAGEMENT DES ROUTES, DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DANS LE CADRE DU PADEVE »
      Le ministre de l’Amenagement du Territoire, de l’Habitat et des Travaux Publics a proposé en conseil des ministres 04 projets de déclaration d’utilité publique à savoir à
      1- Antsiranana ville : dans le Fokontany Ambalavao, Mahatsara, Mangarivotra, Avenir et Lazaret Nord, Soafeno, Tsaramasoandro, Grand pavois et Tanambao V
      2- Fianarantsoa ville : dans le Fokontany Anosy manodidina ny farihy, Fokontany Anjomà
      3- Toliary ville : dans le Fokontany Betania Tanambao, Andakoro, la route d’Ambohitsabo RN9, le fokontany Ambohitsabo et le fokontany Antaravay.
      4- La digue rive droite de la rivière Sisaony, de la digue rive droite du canal Onikely à Vahilava et de la digue rive droite du canal. Onikely à Ikanga, dans la commune rurale de Soavina, région Analamanga.
      En conséquence, des expropriations pour cause d’utilité publique auront lieu dans les conditions prévues par l’ordonnance n°62-023 du 19 septembre 1962. Ces domaines sus cités sont restitués à l’Etat, après les enquêtes administratives publiques, parcellaires de commodo et incommodo. Des indemnisations auront lieux suivant les textes en vigueur."

      Anisany fisorohana bozaka daholo izany.

    • 28 février à 17:11 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Ny vanimpotoana maintso ahitra dia manahirana sy sarotra ho anay gasy ny mandalo sy miaina azy.
      Mbola tsy azo hotazana izay nafafy sy nambolena, tsy ampy ny sakafo, kely ny ampelan-tanana.
      Fa aiza moa ilay 200.000 Ariary isam-bolana karama farany ambany nampanantenaina ireny ?

      Mbola misoroka ahitra ve sa misoroka olona ianareo izao ?

    • 28 février à 17:53 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      @ malibouc .
      Merci pour votre collaboration ...

  • 28 février à 13:14 | Isandra (#7070)

    Rayyol,

    "Un corps sans tete ne va pas bien loin On n assainit pas par le bas Il faut degager le haut .Apres l on fait le ménage en bas Sinon c est la quadrature du cercle"

    Notre situation ne nous permet pas d’aller précipitamment. La corruption y est généralisée. Si on fait un sondage pour la corruption, on pourra imaginer que plus de 70%(avec prudence) de Malagasy l’ont déjà commis au moins une fois dans sa vie, volontairement ou pas. La corruption est devenue faisant partie de notre vie quotidienne, que ce soit dans une affaire privée ou public.

    Il faut comprendre aussi qu’il y a deux types de personnes y sont impliqués, la première qui l’utilise volontairement pour leur gagne pain ou leur affaires, et la deuxième qui y est involontairement ou accidentellement impliqué à cause du système.

    De ce fait, nos solutions devraient tenir compte cette situation, pour éviter que les punitions ne soient injustes et que les racines du mal ne puissent pas s’échapper.

    • 28 février à 15:01 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      " que les racines du mal ne puissent pas s’échapper."
      On compte sur vous !
      pour bien les "con-server" ...

    • 28 février à 15:29 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Ceci fait x annees que cela dure Il faut prendre action peut importe si l on casse du verre Il faut en finir une fois pour toute Ce que vous préconisez rien ne se fera jamais Il faut des decisions peut importe qui va subir ou souffrir Le peuple subit depuis trop longtemps Le temps est a l action sinon vous n en sortirez jamais C est facile a organiser Il faut etre complètement impotent pour agir comme on le fait maintenant Personne n a de couil-es dans toute cette bande Aucune personne de caractère capable de prendre des decisions

    • 28 février à 15:33 | rayyol (#110) répond à Isandra

      On degage tout ce qui bouge a la tete du monstre On met des equipes de releve et l on reprend le tout en main c est le genre de situation ou j excelle et que j adore

    • 28 février à 15:35 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Ouvrez vos yeux Andry l a dit aucune pitié pas d état d âme ,Qu est ce que l on attend pour agir

  • 28 février à 13:57 | Turping (#1235)

    Entre le changement de tête et de loi , il y une confusion !?.
    - La révision de tous les contrats de la JIRAMA avec ses fournisseurs selon les syndicats devrait -être faîte depuis longtemps avant même l’élection même du nouveau PRM ;
    - Donc , d’après les syndicats le DG actuel est impliqué dans la conclusion de nouveaux contrats avec des fournisseurs .La loi 98032 qui est à l’origine de ce déficit de l’entreprise ,.
    Conclusion : Bon pour que le "velirano " (promesse) tant prôné par le PRM soit exaucé ,il faudrait décapiter une tête mais non pas la pratique de la corruption ,les détournements ,....C’est pathétique !
    - Donc ,logiquement à la démission du DG actuel pour que la JIRAMA redevienne une société performante ( non JIRAMAty).
    - Paradoxalement ,les syndicats sont d’accord avec le fait que la JIRAMA importe directement des carburants servant à faire fonctionner ses centrales thermiques .

    • 28 février à 14:14 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : il y a t-il une confusion ?

    • 28 février à 15:37 | rayyol (#110) répond à Turping

      Les Syndicat on se les met ou l on veut C est la tete de l Hyde qu il faut abattre Apres on s occupe des membres

    • 28 février à 17:51 | Jipo (#4988) répond à Turping

      Servant à arrondir leurs "faim" de mois vous voulez dire ?

  • 28 février à 17:49 | Jipo (#4988)

    @ rayyol .
    Voue en etes à combien de têtes ???

    • 28 février à 18:38 | rayyol (#110) répond à Jipo

      Pas comptes il y en a trop

  • 28 février à 18:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    Rajoelina a dit au pays ses objectifs. Ce que le Président malgache a oublié de mentionner c’est que ces objectifs ont des coûts.

    Le régime est encore dans une période de constituer son équipe. Il est encore difficile de comprendre comment Rajoelina va gouverner et où il va conduire son pays. Toutefois, une chose est assez claire et très bien comprise par la classe politique et les élites malgaches :

    - l’Etat malgache est un des États les plus pauvres de la planète.

    Ce qui, à mon humble avis, doit faire réfléchir, pas uniquement le régime mais aussi les syndicalistes et la Société Civile, surtout le monde économique.

    Il faut que les uns et les choses cessent de faire croire à la population malgache qu’ils peuvent accomplir un miracle.

    Ce qui est gênant et très désagréable avec les politiciens et dirigeants malgaches ce qu’ils, un, semblent ne pas vouloir admettre que leur pays est très pauvre. Et deux, d ‘un côté, quand ils ne sont pas aux affaires, ils pensent que les problèmes de leur pays sont uniquement ceux des élus, des gouvernants et du président, de l’autre, le président fait croire qu’il est le seul responsable politique, économique et juridique du pays.

    • 28 février à 19:13 | Jipo (#4988) répond à diego

      "Toutefois, une chose est assez claire et très bien comprise par la classe politique et les élites malgaches :
      - l’Etat malgache est un des États les plus pauvres de la planète."

      Vu comment ça se bouscule au portillon pour avoir un siège, vous soit vous êtes le seul lucide, soit votre affirmation est totalement erronée ...
      S’ il n’ y avait pas de fric à se faire croyez-vous que les protagonistes se précipiteraient comme ils le font pour avoir un siège ?
      Pas de fric pour les 90% de la population OUI mais pas pour les 10% restants qui vont se le partager, après y avoir murement " réfléchi & bien compris" ...
      le Patriotisme c ’est aussi ça !

  • 28 février à 20:28 | cacatoès (#9758)

    Efa kelikely dia tsy mahazo manoratra eto intsony ireo izay mbola manao diso tsipelina amin’ny teny gasy sy teny vazaha fa ry zareo akademisiana gasy sy vazaha ihany hono noho hafaka hifanasa vangy eto !!!
    Misy be hoahoa amin’ny virtual fa amin’ny tena izy mba ohatran’iza re !!!! LOL

  • 1er mars à 14:45 | Jo Brandon (#9919)

    Je persiste et signe : les syndicats à Madagascar ne connaissent pas leur vrai rôle. J’en sais quelque chose. Ils sont un instrument politique. Les syndicalistes de bonne foi existent bel et bien, mais ils sont naïfs. Ils y sont car ils veulent être protégés.
    C’est pourquoi je ne reprendrai jamais les syndicalistes licenciés comme ceux de Air Mad.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS