Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 octobre 2021
Antananarivo | 00h18
 

Economie

Zone de libre échange

« Des règles claires », exige la S.T.

vendredi 22 août 2008 | Antso Rajaobelison

« La Savonnerie Tropicale dispose des moyens nécessaires pour satisfaire les besoins du marché. Elle n’a pas peur de la concurrence si les règles de jeu sont claires », clame Nadine Ramaroson. La mise en vigueur de la loi sur la concurrence, l’application des mesures de protection des consommateurs répondent aux conditions requises pour une concurrence équitable. Elles impliquent une certaine rigueur sur la qualité des produits mais aussi un respect des différentes exigences régissant les sociétés industrielles (certificat d’analyse, origine, date de péremption, numéro de lot).

Marché inondé

Le marché est inondé par différents types, et marques de savons. Ils proviennent de l’Australie, de l’Europe, de la Chine, de l’Indonésie, de l’Afrique du Sud et d’autres encore. On note un déséquilibre important de la demande et de l’offre sur le marché local. Si la demande est estimée à 45 000 t par an, l’offre atteint les 85 000 t. Une situation qui, même avant l’application de la zone de libre échange était bien réelle.

Cible

Selon toujours, Nadine Ramaroson, les 42 années d’expériences acquises constituent un atout majeur en terme de connaissance du marché malgache qui, reste intéressant vu l’effectif croissant de la population. Par ailleurs, l’intérêt que portent les autres membres de la SADC confirme une potentialité exploitable dudit marché. De ce fait, la Savonnerie Tropicale compte maintenir sa stratégie sur le plan local.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS