Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 05h39
 

Politique

2009

Des raisons d’espérer

vendredi 2 janvier 2009 | R. C.

L’année nouvelle présente
quelques raisons
d’espérer même si, par les
temps qui courent, cela
sonne comme de la provocation
pour certaines âmes.
La première raison d’espérer
reste et demeure l’organisation
par la Grande île
du XIIIème Sommet des
chefs d’Etat et de gouvernement
de l’Union africaine
en juillet à Ivato. Elle va
créer indéniablement du
travail pour des centaines,
voire des milliers de Malgaches.
Tous les secteurs
de l’économie seront affectés.
Dans la même foulée,
l’organisation de cette rencontre
internationale va
apporter de nouvelles compétences
et des transferts
de technologies au pays
dans différents domaines.
Plus, elle changera carrément,
en bien, la physionomie
de plusieurs communes
et districts qui feront
l’objet de sérieux liftings.
On en a déjà quelques
aperçus du côté d’Ivato où
de nouveaux immeubles
sont sortis de terre en un
rien de temps.

Liste additive

La deuxième raison
d’espérer a trait à l’assainissement
du milieu politique.
Certes et c’était prévisible,
cela ne plaît pas à tout le
monde. Mais une loi reste
toujours perfectible. Du
coup, sa mise en place
promet de belles joutes et
de grosses polémiques car
certains partis se réclamant
de l’opposition risquent de
faire sécession en vue de
prendre part au festin du
financement des partis promis
par le pouvoir. Beaucoup
espèrent en effet figurer
sur une liste additive
des bénéficiaires après le
premier partage des 10 millions
ariary aux formations
ayant honoré le rendezvous
d’Iavoloha.

Visibilité

Enfin, la troisième raison
d’espérer sera le fait
que les gros investissements
étrangers dans le
pays, notamment dans les
mines et récemment dans
les terres (affaire Daewoo),
sortent définitivement la
Grande île de l’anonymat
mondial. Désormais, tout
ce qui se passe ici fait l’objet
d’attention quelque part
dans le monde. Plus particulièrement
dans la presse
internationale avide de
type d’informations. Cette
visibilité offre à chaque
citoyen l’occasion de se
faire entendre au delà des
frontières naturelles du
pays, à condition bien évidemment,
qu’il sache
recourir aux technologies
de l’information, le langage
du XXI ème siècle. De
même, tous ceux qui ont
des choses à dire sur la
marche des affaires nationales
ou sur tout autre sujet
« intéressant » ont la possibilité
d’être entendus, si
tant est qu’ils sachent saisir
cette nouvelle opportunité.
Pour cela, il faut s’armer de
foi et d’espérance.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS