Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 09h37
 

Télécommunication

Orange Madagascar

Des premiers mobiles en langue malagasy

mercredi 27 août 2008 | Herimanda R.
Andrialalaina : « Le prix du poste reste inchangé ».

Une première dans les annales de la téléphonie mobile à Madagascar. La langue malagasy est intégrée dans les téléphones portables. L’initiative revient à Orange Madagascar.

Les menus qui sont dans ces téléphones sont entièrement rédigés dans notre langue. Jusqu’à maintenant, il n’y a que des langues étrangères (français, anglais, chinois, allemand, portugais, japonais, italien, espagnole, russe, roumain, turc, indonésien) qui y sont utilisées.

Nadia Andrialalaina d’Orange Madagascar a expliqué les raisons qui ont poussé cet opérateur à s’y lancer. « En introduisant notre langue dans les mobiles , il sera plus facile pour les Malagasy d’utiliser leur téléphone portable, la principale cible étant les ruraux et ceux qui ne comprennent pas les langues étrangères pour que ces derniers n’aient plus de difficulté dans la manipulation de leur poste. Avec ce nouveau procédé, nous sommes également proches de nos clients ». Francia Andriamampionona, un autre responsable d’ajouter que « c’est aussi une autre manière pour valoriser notre langue. Les autres pays promeuvent les leurs. Et pourquoi pas nous, les Malagasy » ?

Orange Madagascar a travaillé en étroite collaboration avec l’Académie malagasy pour la traduction des termes étrangers en malagasy. L’intégration de ces terminologies dans les téléphones portables sera assurée par des entreprises, principaux fournisseurs d’Orange en matière des terminaux. Celles-ci ne font qu’ajouter le malagasy dans la liste des langues sans supprimer les autres langues étrangères.

Orange Madagascar a commencé par le poste Alcatel OT S120, un poste d’entrée de gamme. Mais, d’autres postes plus performants pourront être dotés de cette nouvelle fonction.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS