Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 décembre 2018
Antananarivo | 18h49
 

Economie

Assemblée nationale

Des mutations apportées par les députés au projet de loi de finances 2019

vendredi 30 novembre | Fanambinantsoa

Les députés ont modifié certains contenus de quelques rubriques du projet de loi des finances 2019 qui leur ont été présenté par le gouvernement. D’après les députés dont les corrections ont été confirmées par la ministre des Finances et du Budget, les subventions en faveur de la Jirama ont été réduites. Par contre, les indemnités allouées aux chefs de fokontany ont été augmentées. Les députés ont aussi révisé à la hausse jusqu’à 400 milliards d’Ariary les allocations aux CLD ou Comité Local de Développement (CLD) qu’ils président ; de même que le budget alloué à l’Assemblée nationale a été augmenté jusqu’à 11 milliards d’Ariary.

En tout cas, le projet de loi doit encore être examiné par les sénateurs. Et puis la ministre des finances, rajoute que le dernier mot revient à l’entité qui examine la constitutionnalité des lois avant sa promulgation, pour signifier que quelque part, il y a des règles à observer, notamment l’équilibre entre recettes et dépenses et le plafond de déficit budgétaire à respecter.

Quoi qu’il en soit, les subventions en faveur de la Jirama ont baissé. Cela n’empêche qu’elles ne peuvent laisser indifférent quoi qu’en dise le gouvernement. Le ministre de l’Énergie et des Hydrocarbures a insisté sur cette baisse : 350 milliards d’Ariary en 2017, 300 milliards d’Ariary en 2018, et dans le budget initial 2019 ces subventions ne sont plus que de 255 milliards d’Ariary. Mais croyant bien faire, les députés les ont encore réduites à 205 milliards d’Ariary pour transférer les 50 milliards d’Ariary à d’autres postes.

D’après le ministre de l’Énergie et des Hydrocarbures, l’initiative des députés n’a pas pris en compte les conséquences de cette réduction qui peut engendrer une hausse des prix des services offerts par la Jirama qui est criblée de dettes des fournisseurs de gasoil et d’huile lourde. Le ministre d’ailleurs précise que ces arriérés de paiement datent du mois de juillet dernier au mois de novembre pour l’instant ; et que leur règlement devait s’effectuer par l’intermédiaire de ce budget 2019.

Toujours est-il que les députés ont ignoré d’autres subventions aux intérêts de certains groupes ou lobby. Des analystes ont en effet scruté ce projet de loi et ont noté les subventions allouées par l’État à des entités industrielles évoluant dans le secteur textile. Ces subventions s’élèvent à 17 milliards d’Ariary. Aux yeux de ces analystes politico-économiques qui se présentent comme des iconoclastes, l’État n’a pas au fond réduit les subventions à la Jirama mais a contourné les critiques et a déplacé les subventions en faveur de ces unités industrielles. Ces analystes avancent comme raison de ces subventions les difficultés de certaines unités industrielles à investir pour l’adoption du fuel oil à la place du gazole. Le fuel lourd est moins onéreux mais surtout économiquement rentable même en matière environnementale car il dégage moins de souffre que le gazole.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 30 novembre à 11:47 | Vohitra (#7654)

    Avec cette augmentation du budget alloue au CLD, les deputes sortants auraient les possibilites de se faire reelire en orientant les priorites dans l usage de ces fonds en fonctions des souhaits et aspirations de leurs partisans. Et pourquoi pas, en laissant trainer leurs mains dans les caisses

    • 30 novembre à 14:24 | jayo (#10317) répond à Vohitra

      mila tonga saina fotsiny ireo mba ho tena andeha @rariny sy ny hitsiny ny asa iandreketany satria efa tsy fotoana tokony hisian’ny olana hafa intsony izao fa efa mila fiovana ny firenena

  • 30 novembre à 14:21 | jayo (#10317)

    tokony mba samy ho tonga saina fotsiny izay rehetra voakasika mba ahay hitantana sy hanao izay hampisy ny lamina sy fandrosoana satria efa maro raha ny olana miajady @ny vahoaka,

  • 30 novembre à 14:30 | Toutoun (#10298)

    Mila atao mazava tsara alohan’ny hidiran’izay mpitondra vao2 ireo teti-bolam-panjakana ho avy, mba tsy hisavoritahan’ny fiainam-pirenena indray.

  • 30 novembre à 15:05 | komi (#10299)

    Tena mahagaga mihintsy ireto depiote ireto fa rehefa resa-bola dia tena liana tanteraka izy ireo na dia hatramin’ireo tsy hiota hatrizay aza dia tonga daholo. rehefa misy tombotsoa manokana marina dia mavitrika ny sasany. Tsy fitiavan-tanindrazana intsony no misy eto fa fitiavan-tena

  • 30 novembre à 16:09 | Tsix (#10296)

    Olona maro an’isa no mandinika sy mamakafaka ity drafitra ary ataoko angamba fa hisy fiantraikany any amin’ny mafinika ny fanovana izay nentina, mba tsy ho lany fotoana fotsiny ireo tamin’ny fandinihina izany.

  • 30 novembre à 16:59 | Gérard (#7761)

    CLD, dotation à l’assemblée, les députés se servent dans la caisse, tout simplement ! le ministère devrait dénoncer clairement ces abus

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS