Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 21 octobre 2019
Antananarivo | 10h02
 

Politique

Elections législatives

Des mécontentements violents à Toliara II

samedi 1er juin | Arena R.

Des procès-verbaux électoraux de trois communes sur 26 du district de Toliara II ont été réduits en cendres dans la nuit de jeudi à vendredi. Selon le rapporteur général de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Fano Rakotondrazaka, ces documents se trouvaient dans le bureau de la Section de recensement des matériels de vote (SRMV) dudit district qui a pris feu vers 2 h du matin.

D’autres matériels comme des ordinateurs ont également été consumés par les flammes, selon le responsable de la Commission électorale. Néanmoins, les procès-verbaux des 23 autres communes du district ont pu être sauvés. Et pour le traitement des résultats électoraux dans cette circonscription électorale, la Ceni peut compter sur les copies déjà envoyées en possession de la Commission électorale du district (Ced).

Dans ses explications, le rapporteur général de la Ceni indique que ce bureau du SRMV a été incendié, comme pour dire que l’acte a été volontaire, voire prémédité. Mais pour éviter de se prononcer officiellement sur cette situation, il élude en lançant qu’une enquête est actuellement ouverte et en cours pour déterminer les circonstances de ce drame post-électoral. Quand est-ce qu’on saura alors la suite ? Cela dépend effectivement de l’avancée de cette enquête.

Des sources locales, joint par téléphone, expliquent par ailleurs que les mécontentements des électeurs par rapport aux tentatives d’un ou des candidats à détourner les voies sont à l’origine de cet incendie. Las des irrégularités et des récurrentes fraudes électorales, les électeurs qui se sentent lésés se rebifferaient contre les entités en charge de l’organisation des élections. La Commission électorale et la SRMV.

Outre ces expressions violentes de leurs mécontentements et de leurs frustrations, la population, des candidats et leurs partisans des différents districts envisageraient également de manifester dans les rues prochainement. Par rapport à cela, le Premier ministre, Christian Ntsay, a réuni les membres du gouvernement chargés de la sécurité dans le pays pour prévenir ces risques de manifestations pouvant mettre en cause l’ordre public et causer, par ricochet, un nouveau climat de déstabilisation du régime et notamment de l’administration dont il dirige.

Dans un communiqué relatif à cette réunion au palais de Mahazoarivo, la primature a indiqué qu’eu égard aux éventuels contentieux électoraux, seule la Haute cour constitutionnelle (HCC) est habilitée à statuer en dernier lieu sur le sort des doléances relatives aux élections, et que le gouvernement exhorte tous les candidats et leurs partisans ainsi que tous les partis politiques concernés, d’opter pour les voies de recours prédisposées par les lois en vigueur afin de faire valoir leurs droits.

« Toute personne qui s’est portée candidat à cette élection a préalablement pris connaissance des dispositions légales et réglementaires régissant le processus électoral, et est tenue de s’y conformer, jusqu’à la proclamation des résultats officiels », déclare le Premier ministre, avant de condamner « tout acte de déstabilisation » et d’appeler toutes les parties prenantes aux élections et aux citoyens « à faire primer le respect du calme et de l’ordre public ».

32 commentaires

Vos commentaires

  • 1er juin à 09:54 | dahalo (#8794)

    "seule la Haute cour constitutionnelle (HCC) est habilitée à statuer en dernier lieu sur le sort des doléances relatives aux élections"
    J’admets qu’i faut toujours se référer cette institution concernant les irrégularités sur les élections mais jusqu’à preuve du contraire aucune fraude électorale n’a été sanctionné dans ce pays et aujourd’hui c’st ce qui frustre les gens qui ont été témoin de ces fraudes. Déjà le faible taux de participation à ces élection est un message clair sur la crédibilité de ces élection pour 75% des citoyens, mais si en plus les résultats se font encore contester un peu partout on en arrive à se demander quelles confiances les malgaches ont encore envers ces élection, à la CENI, et à la HCC.

    • 1er juin à 10:55 | poiuyt (#584) répond à dahalo

      les coups d’état successifs, dont celui réservé aux dernières élections, et prouvé par la préposition de véhicules et limousine blindés, auront lésé durablement une frêle éducation et civilisation gasy. Le fahendrena gasy est à terre, annihilé, vilipendé par la France et la Chine, invitées par des indigènes. Il est difficile de croire qu’en ces temps de la fin, où l’espèce humain est à la veille d’être déclaré "en extinction", que le malgache soit à jamais mieux qu’un sous homme sale, s’accrochant au premier évangéliste, pour s’oublier, sans respect pour la soi-disant autorité d’un état livré à un gugusse déshumanisé, renommé sans savoirs, sans amour (combien encore de morts si Ra8 aurait tenu ?), placé par l’occident, contre la Chine

      Ou alors, il faut changer les échelles de valeur

      Pauvre pays

      Chaque jour, penser au présent : c’est vrai à Mada plus qu’ailleurs. Il n’y a pas d’espoir. D’où l’infinité des gangs de tous genres. Ce n’est pas du tout les répressions qui arrêteront la faim, et le désir. Alors sus !

    • 1er juin à 12:04 | betoko (#413) répond à dahalo

      A qui la faut si on a comptabilisé que 75% de la population n’ont pas voté , c’est à cause des HVM le quel avait soudoyé 79 députés . Selon certaines presses ces 79 ex députés non réélus passeront devant les tribunaux bientôt . Peut être que cela servira de leçon à tous les politiciens véreux et qu’enfin la population votera pour les prochaines élections

  • 1er juin à 10:44 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    N ’est-ce pas le fief de notre cher noceur des bals poussières, la région ou il a le plus capitalisé de scrutins ?
    Je propose de pucer tous les dahalo ainsi que les opposants au régime et particulièrement les pro Ravalomanana, afin de préserver la paix civile et Miami beaches en gestation ...
    Etonnant que ce soit à cet endroit ou se concrétisent ces événements, ? des gens recommandables quoi ...

  • 1er juin à 11:43 | kartell (#8302)

    Nous assistons à une poursuite logique de la dégradation d’une société qui s’est ghettoïsée sous l’effet récurrent d’une élite et d’une caste qui ont confisquées le pouvoir à son unique profit...
    Il reste peu de marge pour la contestation qui a trouvé dans cette violence et dans la destruction sa seule manière de remettre en cause un ordre établi, néanmoins loin d’être irréprochable et limpide .....
    Les uns utilisent la seule opportunité qui leur soit donnée en libre-service en offrant à ceux qu’ils contestent, la justification de leurs agissements et de leur légitimité à procéder ainsi...
    Dire que le climat soit tendu est un euphémisme mais il est exacerbé par des élections dont les urnes cachent certains petits secrets rendant ainsi une image de frustration à certains perdants qu’ils expriment à leur manière...
    Une société ainsi fracturée et segmentée est loin de pouvoir prétendre à une unité nationale vantée par un pouvoir qui prend en la matière de grandes libertés à arrondir des angles saillants pour démontrer le contraire à l’international...
    Il semble que ce pouvoir n’est pas pris acte que la manière manu-militari intolérable et la chape de plomb imposées qui avaient servi le régime du sous-marinier sont révolues et qu’il faille aujourd’hui vivre dans une forme de contestation permanente qui certes s’exprime par des actes inadmissibles quoique « culturels » ...
    Le pouvoir aussi propre sur lui qu’il le laisse paraître doit se préparer à se confronter à une forme remise en cause de son autorité par des éléments d’une société qui entendent s’exprimer comme électeurs frustrés en empruntant le chemin des voyous et de la délinquance....

    • 1er juin à 12:53 | rayyol (#110) répond à kartell

      C est la suite normale a une situation déjà pourrie qui couve depuis 10 ans Quand on laisse des gibiers de potence se presenter aux elections Que peut t on espérer comme résultat Les gens de Tulear connaissent bien ainsi que moi .Pas besoin d enquete Si la justice avait et faisait son travail des situations comme celle ci n arriverait pas

  • 1er juin à 13:01 | betoko (#413)

    A lire en première page du journal la gazette de la grande île
    Hery et Voahangy Rajaonarimampianina ,à quand leur arrestation , ? Suive une dizaine de noms tous trempés dans des malversations pendant son régime

    • 1er juin à 13:28 | ratiarison (#10248) répond à betoko

      Resaka FIFIDIANANA no resaka eto ry "BETOKO -Vongany fa tsy misy resaka Voahangy na Rajaona*** fa aza manondin-dresaka ilay VONGANY ity !!! mba misaina fa aza mirediredy : MAZAVA ! marina raha tsy tena efa voa mihintsiny ny SAIN’IAHALAHY ny vody no misaina mialoha !! MAZAVA ve ry tsy misaina a ? efa hataon’ny SASANY fanalan’andro fa mbola tsy tonga saina ****samy tsara

    • 1er juin à 13:57 | walesa (#5863) répond à betoko

      La mascarade de fifidianana â ,Morombe. Renseignez vous auprès de la population de ce district ! Votre candidat y est un vrai pourri !

    • 1er juin à 19:49 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Betoko

      Et votre Bac -3 n’a rien à déclarer Bekoto ? Et vous même ? Vous avez une explication vous concernant ? Je commence à me demander si on se connait pas par hasard car une coïncidence ça va, deux c’est peut être le hasard mais là !!!!! C’est pas méchant Bekoto mais " il ne faut pas appeler la Police quand on est soit même voleur " comme dirait l’autre.

  • 1er juin à 14:16 | FINENGO (#7901)

    La franchise est une rareté sur ce forum.
    Très peu sont ceux qui osent dire les choses par leur nom.
    Certainement sous couvert du "Politiquement correct", on arbore des propos hypocrites, sous prétexte, de ne froisser personne.
    Eh !!! Ben M E R D E alors ! ! ! !

    Depuis quelques décennies une très Grande partie du Peuple Malgache, sont devenus des Moutons de Panurge, à l’exception du sphère dirigeant, qui lui-même, avait élaboré la descente aux enfers du Pays et de son Peuple, afin de pouvoir faire du profit, et à s’enrichir dans la démesure.

    Le Peuple Malgache a perdu tous les repaires, qui faisaient de lui un Peuple respectable.
    A l’heure où l’on parle, partout dans le monde, quand on parle du Peuple Malgache, ça n’évoque que de la pitié, de l’incompréhension. Et ceci en particulier pour ceux qui auraient connu Madagascar et son Peuple quelques décennies en arrière, dans toute sa splendeur.

    L’origine du mal n’est autre que l’Amiral des égouts le dénommé Didier Ratsiraka, qui régna 22 années durant à la tête du Pays, et qui a vilipendé aussi bien le Pays que le Peuple.
    Le Boky mena qui était sa fierté, était fait dans le but de formater tout un Peuple.
    La Malgachisation de l’enseignement, dans le but d’abrutir le plus Grand Nombre, et de délimiter leur horizon.

    S’en suivent les élections, et au pays des Babakoto, c’est à celui qui baise mieux l’autre, suivi d’un coup d’Etat, et d’une période de Transition qui dura 4 ans, presque l’équivalent d’un Quinquennat.
    Entre temps la corruption prend de plus en plus de l’ampleur, et devient pour ainsi dire une règle de Gouvernance, et pour une grosse partie de la population, elle est devenue un mode de vie, voir un gagne pain, dans le sens d’arrondir sa fin du mois.
    Aucune branche de l’administration n’est épargnée, et même dans le milieu civil.
    Du Plus Hauts Placés, aux Petits Plantons, chacun trouve son compte.
    Donner une enveloppe en sous table pour avoir un document qui est sensé à être gratuit, tel un Acte de Naissance, est devenu une normalité.
    Pour un passeport, sans compter ce que l’on doit s’acquitter pour l’obtention, il vous faut glisser un sous table pour que la personne qui s’en occupe le fasse et dans un délai raisonnable.
    Des douaniers qui rackettent les Passagers aussi bien à l’Arrivée qu’au Départ à l’aéroport d’Ivato.
    Des douaniers corrompus jusqu’à l’os, qui deviennent les complices des Trafiquants de haut vol, pour des espèces endémiques, de l’or, des pierres précieuses, les Bois de rose et j’en passe.
    Le Trafic d’Etre Humain vers les pays Arabes est la cerise sur le gâteau.
    Jusqu’à pouvoir acheter son Diplôme Universitaire, du jamais vu dans le monde. Il n’y a qu’à Madagascar que ceci se fait au grand jour. UNE REPUPLIQUE de la HONTE.

    Les Gendarmes et les Policiers ainsi que l’Armée, je n’en parle pas.
    Au même titre que les Douaniers, ils sont tous Pourris jusqu’à la Moelle.
    En réalité ils ne sont qu’à l’image des Dirigeants.

    A Madagascar des Clans se sont formés, et se relayent au Pouvoir, et Chacun met à profit son passage au sommet de l’Etat, pour que lui et son Clan, vandalisent encore et encore le Pays au détriment de toute une Nation.
    Plus de 40 ans que ça dure.
    Bientôt le 60ème anniversaire de l’indépendance, qui n’est autre que, plus de 50 ans d’autodestruction, entreprit par les Malpropres du Pouvoir.
    Et ça revendique des îles dont eux même n’y ont jamais mis les Pieds, et même si intérêts y sont dans ces îles, à qui cela profitera ??
    En tout cas pas à la Nation.
    Il y aura comme d’habitude, un groupuscule qui s’en mettra plein les Poches, au détriment de toute une NATION livrée en pâture.

    Quelle Bande d’ IGNOBLES ! !!!

    • 1er juin à 15:35 | betoko (#413) répond à FINENGO

      Nous attendons un autre messie après Ra8 en la personne de Finengo pour installer une dictature à la Corée du nord .Que tous les pourris soient passés par les armes et sans procès

    • 1er juin à 20:05 | tiryco (#9153) répond à FINENGO

      Beaucoup d gens pensent comme vous
      Madagascar est une honte

  • 1er juin à 15:43 | betoko (#413)

    Ratiarison
    Menetra vé hianao râ toa la miresaka zavatra hafa eto
    Mahazo manoratra an’izay tiny eto ,misy aza miteny ratsy be tsy misy mimenomenona ,sa avanao Hery sy Voahangy

  • 1er juin à 16:44 | FINENGO (#7901)

    Suite et fin.

    Que les MAGOUILLES de toutes sortes, sont devenues permanentes à chaque type d’élection, rien de bien surprenant. De la Présidentielle, à l’élection d’un Maire, rien de Propre, rien de Démocratique, rien ne se fait dans les règles. Tout, comme dans la vie courante de chaque individu, les Magouilles gèrent leur quotidien pour survivre.

    Que des Bureaux de vote son vandalisés et que divers matériels y afférent aussi, rien de bien surprenant non plus.
    Dans une République de Voyou, ce n’est qu’une normalité parmi tant d’autres.
    Je reviens à ce que j’ai dit plus haut.
    A qui baisera mieux l’autre ! Et tous les moyens sont bons pour y parvenir, y compris le Meurtre. C’est du déjà vu, et plus d’une fois.

    Et pour terminer, à chaque Quinquennat ses Vassaux.
    Ratsiraka, lui avait les siens, pour n’en citer qu’un Diego.

    Le Hery Rajaonarimampianina, en avait également et je ne cite que le plus Virulent
    à l’époque : Rambo.

    Le Rajoelina lui non plus n’en manque pas de Vassaux. Les Deux qui se prostituent corps et âmes, quitte à renier Père et Mère, sont : Betoko le Dondrona, et l’Isandra la Vendrana.

    Alors, des Plages qui vaudraient celles de Miami, et de la Côte d’Azur ???
    Vous pourriez toujours y croire, mais en ayant une patience illimitée.
    Idem pour la nouvelle Capitale.

    Sans oublier cette déclaration fracassante au sujet des îles éparses, qui n’était autre qu’un leurre, pour endormir un peu plus un peuple déjà anesthésié, et certains qui se disent intellectuelles, qui se font bercer et berner pire qu’un nouveau né, par un Politiquement Correct, d’un Voyou Charlatan, sous prétexte qu’il est le premier Dirigeant Malgache à dire ouvertement au Président de la République Française, et je Cite : De trouver une solution sur la gestion ou la restitution des îles éparse aux Malagasy.
    Une drôle de manière de revendiquer quelque chose, que l’on considère comme dû.
    Que sous-entend le mot Gestion, avant de dire Restitution ??????????
    Je me pose la Question.
    Pas vous ????

    Le fait que ce genre de déclaration soit dit devant le Grand Publique, laisse à penser, que tout a été préparé et fomenter entre lui, et le Président Français, pour que lui Rajoelina puisse accroître sa popularité, dans la mesure que la France veut casser les Branches sous les pieds des Chinois, pour redevenir le Maître des lieux.

    En règle générale ce genre de conflit se traite et se règle en cercle fermé, entre Quatre Murs, avec des personnalités de Haut vol d’un côté comme de l’autre.
    Ce n’est pas le cas présent.
    A qui veut croire, croit.
    Mais ne prenez pas le Monde, pour des non réfléchis.

    • 1er juin à 18:00 | betoko (#413) répond à FINENGO

      On n’a rien à foutre des commentaires d’un tout petit toutou caporal vatatay
      Concernant les îles éparses va te coucher petit roquet ,arrête d’aboyer Ce sera un congestion les îles éparses .
      Elles appartiennent à Madagascar ,mais nous n’avons pas le moyen de les sécuriser ni de l’exploiter .Vaut mieux être avec La France pour sa congestion que de faire appel à d’autres pays

  • 1er juin à 18:08 | betoko (#413)

    CO-gestion et non congestion
    Autre chose .La BRGM va restituer tous les archives secrètes . de l’ancien ORSTOM .Est ce que cela signifie qu’enfin on va connaitre que sont devenus les corps des deux pilotes malgaches qui ont convoyé ces archives en 1975 ,dont paraît il leur avion a disparu mystérieusement

  • 1er juin à 18:17 | ratiarison (#10248)

    Tsy misy Resaka havana izany eto ry VONGANY A !! Ialahy no tsy misaina fa resakin’ny Mpangetotra an-tsena no betsaka ambaran’ialahy !!! Marina fa mahazo milaza izay tiany hambara eto @ny forum Mazava ! fa ny an’ialaly resaka tsy misy lohany na vodiny MITOVY tsara be @ny fisainan’i LETY mazava ! mirediredy fahatany *** manao resakin’ny KELY SAINA ??? Marina tsy misy ampiana ny SORATANy i " FINENGO " momba an’ialahy : tsy ampiana na anesorana FA TENA marina Safononoka ny hamaranako azy dia tsotra : TRAFO-KENA ome-mahery................****an’ialahy no manohy sy mamarana azy ?? samy tsara

  • 1er juin à 18:21 | ratiarison (#10248)

    IALAHY io ry BETOKO no tena vatatay surtout @ny fisainana VONGANY cervelle de moineau MAZAVA

  • 1er juin à 18:26 | FINENGO (#7901)

    Parlons toujours des îles éparses.
    Les îles éparses, n’ont jamais été connues des Malgaches, jusqu’à l’année 1896 ou, la France rattache ces îles à Madagascar pour Gestion, car Madagascar était une Colonie Française où se trouvaient Autorités administratives et autorités Militaires.

    Quand Madagascar a eu son indépendance, le Général de Gaule aurait pu céder les îles éparses aux Malgaches, mais ce que beaucoup de monde ignore, étant rattachées à Madagascar durant la colonisation ne font des îles éparses des Terres Malgaches. Nuance !!
    Comme si l’on disait, que tous Français restés à Madagascar après que Madagascar soit indépendant sont tous Malgaches par définition.
    Il faudrait être un inculte pour le croire et pour l’admettre.

    Alors à l’indépendance de Madagascar, la France n’a fait que récupérer ses biens. Donc les îles éparses.
    Encore si la découverte de ces îles avait été faite par des Malgaches, le problème se poserait autrement et la revendication malgache aurait eu un sens.
    Mais jusqu’à preuve du contraire ce n’est pas le cas.
    Puisque l’on y est, pourquoi l’Etat Malgache ne demanderait pas non plus le Rattachement des îles Comores, Mayotte comprise, ainsi que l’île de la Réunion et l’île Maurice, tant que l’on y est.

    C’est la France qui avait emmené les îles éparses dans le giron Malgache, en tant que Biens Français. La France est donc le seul Maître à pouvoir décider, s’il les cède aux Malgaches ou, elle garde ses biens.
    André Oraison ou, André LEKON, il va falloir qu’il réfléchisse à ce qu’il avance.
    Hein !!!! le Grand KON de Betoko.

    • 1er juin à 20:39 | lé kopé (#10607) répond à FINENGO

      Bonjour à tous, ne perdons pas de tps à discuter des incohérences de quelques individus que nous connaissons tous sur ce Forum, mais faisons une rétrospective aussi succincte soit-elle. Finengo a parlé de la dérive de notre Amiral qui, en plus, entraîna de nombreux exils volontaires... Mais revenons au début du 20è siècle,et même dès la colonisation(1896) ; plusieurs de nos ancêtres se sont battus pour notre liberté mais sont malheureusement méconnus de nos compatriotes. Respectons nos martyrs mais ne suivons pas la devise de Galliéni : " diviser pour régner".On nous a tous monté les uns contre les autres pour ébranler notre unité, par ex Merina contre "Côtiers" d’où MDRM et PADESM en 1947 et j’en passe. La dernière trouvaille de l’équipe du" Gourou " de connivence avec mére PATRIE est la tentative de scission entre Diaspora et notre propre famille restée au PAYS. Mais où vont les familles de nos dirigeants ,avant ,pendant et après leur règne ? ne nous laissons pas endormir par ces collabo et regardons la réalité en face et quelles sont les obstacles à notre développement : la corruption, l’insécurité ,les routes,la santé,l’objectivité ,la mentalité et bien d’autres... Je suis persuadé que nous voulons tous une meilleure espérance pour notre peuple donc poussons un cri : MALAGASY de tous les Pays "UNISSONS NOUS"

  • 1er juin à 18:39 | FINENGO (#7901)

    @ betoko (#413)
    1er juin à 18:00 | betoko (#413) répond à FINENGO ^

    On n’a rien à foutre des commentaires d’un tout petit toutou caporal vatatay
    Concernant les îles éparses va te coucher petit roquet ,arrête d’aboyer Ce sera un congestion les îles éparses .
    Elles appartiennent à Madagascar ,mais nous n’avons pas le moyen de les sécuriser ni de l’exploiter .Vaut mieux être avec La France pour sa congestion que de faire appel à d’autres pays
    ............................................................................................................
    Oui bien sûr, l’espoir d’une restitution, te donne vrai semblablement une Congestion du cerveau.
    Imbécile va !!!
    Aller va te coucher au pied de ton Maîtra le Teckel.

    • 1er juin à 19:28 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      Salut, frérot. Rien à rajouter ni à retrancher à tes propos. Je plussoie à 200%. Juste pour préciser que parmi les partisans de Rajao (il faut faire l’exégèse de tout ce qu’il a pondu ces 12 derniers mois pour bien s’en rendre compte), il y a Lysnorine. Il n’est pas fan que de Rajao, d’ailleurs, c’est aussi un groupie de Ravalo. Il a préconisé, plus d’une fois, l’alliance entre ses 2 champions pour faire la nique à la France et pour favoriser un éventuel ancrage de notre pays à la Chine. Ce type qui est un facho dans l’âme, au même titre que St Jo, plus dangereux car formaté à l’école soviétique, a la haine de la France ; une haine qu’il veut assouvir en nous plongeant dans une alliance avec ces nouveaux envahisseurs que sont donc la Chine et d’autres pays émergents. Lui et ses amis nous ont vendus aux Russes et aux Nord-Coréens en 75, on en paie toujours le prix. Ça n’a pas servi de leçon… Tout sauf la France où ce bouffon est planqué comme tous les nationalistes du forum qui crient haro sur le pays qui les héberge. Des chiens qui mordent la main qui les nourrit.

      Tu passeras le bonjour à l’autre idiot du village d’Ambatomanga. Rien qu’à voir son pseudo, j’ai mal au crâne. Un âne bâté !

  • 1er juin à 23:04 | Isandra (#7070)

    Il faut se méfier de toutes ces contestations, car la plupart de ces indépendants sont des HVM, qui n’ont pas osé se présenter au nom de leur parti et pourraient cacher derrière cette étiquette d’indépendant pour foutre les troubles dans le but d’affaiblir ce nouveau régime.

    Ils ne digèrent toujours pas leur grande claque électorale que le peuple leur a donné, jamais dans ce pays un Président sortant n’avait fait tel score aussi minable 8%. Ils en veulent au Président, car ils pensent que ils ont échoué à cause de lui,...!

  • 1er juin à 23:28 | FINENGO (#7901)

    @ zanadralambo (#7305)
    Salut Frérot !!!
    La Connerie est à son comble.
    Les Fachos sévissent, et veulent faire croire, à qui veut croire, à une République exemplaire.
    Mais nom d’un chien !!!
    Exemplaire en quoi ????
    C’est la Question qui se pose.
    Une République de la Honte, qui n’a aucun égard, même en vers son peuple.
    Une République qui vend son âme, et qui tue son peuple.
    Une République dirigée par des Voyous, qui ne pensent qu’à leurs G U E U LE S et qui font abstraction de tout ce qui les entoure.

    En conclusion c’est un pays que l’on peut qualifier de tous les noms, et des noms les plus exécrables qui puissent exister, et que l’on s’abstiendrait d’appeler République, pour ne pas ternir celles qui méritent l’appellation dans toute sa splendeur.

    Tient au passage je te fais remarquer Frérot que le Teckel Betoko, m’appelle Caporal à son dernier poste. Mais purée à quand m’appellera t-il Maréchal ce misérable retraité d’Ambatomanga, qui d’après ses dires concurrence le Père Pédro, dans sa générosité.

    Je ne demande qu’à croire.
    Mais des doutes persistent et pour cause, ceux de la bande, je les appelle, et ceci, autant qu’ils sont, les Salauds, les ignobles de la République.

    Bon Week-end Frérot et mes Hommages à la Famille. !!!

  • 2 juin à 11:20 | Isandra (#7070)

    Toutes les occasions sont bonnes pour les opposants pour affaiblir ce régime.

    Avec tel comportement, le régime devrait il rester gentils comme il se montre depuis le début ?
    Parfois, il faut arrêter, il faut avancer, car avec ce genre de chienlit on ne peut pas avancer.

    Les problème dans ce pays, après l’accession au pouvoirs de Ravalo, qui a montré un mauvais exemple, que la politique et le pouvoir rapportent beaucoup plus que les business normaux, les affairistes s’y bousculent, ils dépensent énormément, quand ils échouent, ils foutent les troubles,...la récupération de leur argent oblige.

  • 2 juin à 15:50 | Ibalitakely (#9342)

    Ny fantatra aloha dia raha teto anivon-tany toa Analamanga na Ambatondrazaka no nisy toy izao dia asa fotsiny izay ho lazain’ny Ireo Rehetra Dondrona ato @ ity forum ity izay latsaka any @ tsinainy ny atidohany.

  • 3 juin à 10:00 | lysnorine (#9752)

    @ lé kopé 1er juin 2019 à 20:39 répond à FINENGO

    « Mais revenons au début du 20è siècle,et même dès la colonisation(1896) ; plusieurs de nos ancêtres se sont battus pour notre liberté »

    C’est certainement une contre-vérité historique dans l’ensemble..

    Revenons par exemple à la CONQUÊTE et la PACIFICATION par la France de l’ouest Sakalava...due essentiellement au CORPS DES MILICIENS MALAGASY qui s’est créé et étoffé rapidement au lendemain de la prise de possession, avant même la loi du 6 août 1896 qui déclara Madagascar colonie française.

    Citons quelques extraits du JOMD du 20 mars 1897.(pp. 268, 269)

    « Jusqu’à ce jour, en dehors de quelques ports depuis longtemps occupés par les Européens, NOTRE INFLUENCE N’AVAIT PAS ENCORE PRÉVALU CHEZ LES PEUPLADES INDÉPENDANTES DE LA CÔTE , ou sur certains points du littoral occupés par d’anciens postes hovas.

    M. le Capitaine de vaisseau Le Do, commandant la Division Navale de l’Océan Indien, a commencé, AVEC LE CONCOURS DE LA MILICE, d’importantes OPÉRATIONS sur la côte Nord-Ouest et dont le BUT est de SOUMETTRE LES POPULATIONS CÔTIÈRES À NOTRE AUTORITÉ , d’imposer le programme politique adopté par le Résident Général, et enfin, de PRÉPARER DES VOIES DE PÉNÉTRATION VERS L’INTÉRIEUR.

    « M. le Commandant Le Do a FAIT ÉTABLIR des POSTES à Soalala, dans la baie de Baly, et à Ampassindava, dans la baie de la Mahajamba.

    « D’autre part, M. le Lieutenant de vaisseau Sagot Duvauroux, Commandant du “Météore”, OPÉRANT AVEC LE CONCOURS DE LA MILICE, commandée par M. l’Inspecteur Lescarret, A BRILLAMMENT ENLEVÉ, le 4 et le 11 Février, les postes d’Andranasamonte et de Maivarano.

    « Parti de Majunga le 25 février, et ayant à son bord, M. le Vice-Résident Ponty et 52 MILICIENS, M. le Commandant Le Do est arrivé le même jour à Baly, village de la baie du même nom...Il s’est rendu le lendemain, à SOALALA en face de Baly...La reine SAFY TAMOU, APRÈS AVOIR FAIT QUELQUES DIFFICULTÉS, a ACCEPTÉ volontairement l’installation d’un POSTE DE MILICE à Soalala...Le prince indigène Saïdina, qui jouit d’une grande popularité dans le pays, a été désigné pour commander le POSTE de Soalala dont l’effectif n’est actuellement, que de 13 hommes, mais qui SERA RENFORCÉ par les soins de M. le Résident de Majunga...

    « De la baie de Baly, M. le Commandant Le Do a fait route directement pour la baie de Mahajamba, où a été également installé un POSTE DE MILICE, au village d’AMPASSINDAVA, qui est le plus important de la région. Les habitants ont fait le meilleur accueil au détachement français et ont, eux-mêmes, hissé le pavillon tricolore sur leur village. La reine d’Ampassindava, Karamy, et son mari, Ali Ben Omar n’ont fait aucune objection à l’INSTALLATION DU POSTE , et ont CÉDÉ, SANS DIFFICULTÉS, une des plus belles maisons du village pour ABRITER LES MILICIENS...

    « Pendant le séjour de M. le Commandant Le Do, dans la Mahajamba, les CHEFS de plusieurs villages de la région se sont présentés à lui et ont protesté de leur DÉVOUEMENT À LA FRANCE .

    « D’autre part, M. le Résident Troupel a pu de son côté ENLEVER PLUSIEURS POINTS IMPORTANTS , dans l’estuaire de la LOZA, et y INSTALLER des POSTES DE MILICE.

    (à suivre)

    • 3 juin à 10:09 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ lé kopé 1er juin 2019 à 20:39 : Milices Malagasy et « pacification » de la côte ouest.
      (suite)

      « Les opérations qui ont abouti à l’occupation d’ANDRANASAMONTE et de MAIVARANO, dans la Loza, ont eu lieu du 2 au 11 février.

      « M. Troupel, administrateur de Nossi-Bé et M. l’inspecteur Lescarret, avec UNE COMPAGNIE DE MILICE.

      « Le 3, à 6 heures du matin, le bâtiment arrive à ANOROTSANGANA où il débarque un DÉTACHEMENT DE MILICE destiné à ce poste..

      « L’enlèvement d’ANDRANASAMONTE présente une grande importance, car ce poste formera une EXCELLENTE BASE pour les opérations qui doivent être dirigées quelques jours plus tard contre MAIVARANO.

      « Les HOVAS, au nombre d’environ 600, se disposent à opposer une vive résistance et ont élevé plusieurs retranchements sur les bords d’une rivière qui couvre le village.

      « Dès qu’il est à l’ancre, le « Météore » ouvre le feu de son artillerie sur Andranasamonte...Mais il est trop tard pour songer à une attaque le jour même. Le lendemain, à 5 heures du matin, les troupes remontent la rivière, réparties dans des pirogues et dans les embarcations du « Météore ».... A un tournant brusque du cours d’eau elles sont reçues par une vive fusillade qui part d’un retranchement en terre commandant la rivière à courte distance.

      « M. Lescarret débarque avec le GROS DE SES MILICIENS pour courir à l’ASSAUT de l’ouvrage ...Andranasamonte est enlevé à 8 heures 1/2 du matin, après un vif engagement...

      « Quelques MAKOAS habitant les villages voisins, viennent se mettre sous notre protection ; les MILICIENS S’EMPARENT d’un troupeau de 300 BŒUFS.

      « Le lendemain 6 février, dès l’aube, les HOVAS, au nombre de 7 à 800, tentent un vigoureux RETOUR OFFENSIF sur le village. La compagnie de débarquement qui avait regagné, la veille, le « Météore , accourt au bruit de la fusillade, sous le commandement du lieutenant, de vaisseau, Sagot-Duvauroux. De NOMBREUX INDIGÈNES des environs, armés de sagaies et de fusils, SE JOIGNENT À ELLE .

      CE RENFORT DÉGAGE LES MILICIENS QUI TENAIENT TÊTE , depuis le matin, dans toutes les directions, et bientôt toute la troupe RÉUNIE repousse définitivement l’attaque et met les Hovas en fuite.

      Le 7, M. Lescarret pousse une reconnaissance vers MAIVARANO...
      Maivarano n’est pas brûlé et l’ennemi l’occupe encore.

      L’ATTAQUE a lieu le 11 février ; elle est faite en même temps par terre et par l’embouchure de la Loza, et est EXÉCUTÉE, D’UN CÔTÉ PAR LA MILICE , de l’autre par la compagnie de débarquement du « Météore »...l’opération est déjà terminée ; le matin même, M. Lescarret venu d’Andranasamonte avec SA MILICE , a enlevé Maivarano que les rebelles ont incendié avant de l’évacuer...

      M. Lescarret s’est INSTALLÉ dans ce dernier poste avec 3 gardes et 120 MILICIENS...

      Le « Fabert. » qui a ARBORÉ , le 26 février, le PAVILLON FRANÇAIS sur les îles JUAN DE NOVA et EUROPA, est rentré à Majunga. M. l’enseigne de vaisseau Matha, qui a accompli heureusement cette mission a également visité le port de MAINTIRANO ; il s’y est rencontré avec M. Lafosse, agent des Messageries Maritimes qui l’a conduit chez le roi indigène ALIDY.

      LA SUZERAINETÉ DELA FRANCE SUR CETTE PARTIE DE LA CÔTE N’EST PAS ENCORE ÉTABLIE ; les peuplades Sakalaves qui l’habitent ont conservé leurs instincts pillards. Enfin,-le pavillon qui flotte sur la case d’Alidy est encore le PAVILLON ROUGE des Sakalaves...

      En résumé, l’installation des postes de SOALALA et de la MAHAJAMBA , l’enlèvement d’ANDRANASAMONTE et de MAIVARANO , la prise de possession de JUAN DE NOVA et d’EUROPA, et enfin, la reconnaissance de MAINTIRANO COMMENCENT de la façon la plus heureuse la réalisation du programme d’OCCUPATION DES CÔTES..

      (à suivre)

    • 3 juin à 10:22 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      (à suivre)
      @ lé kopé 1er juin 2019 à 20:39 : La création des MILICES Malagasy.
      (suite et fin)
      À propos de ces MILICES qui ont pris une part active à cette pacification :

      1) CREATION D’UN CORPS DE MILICES à Madagascar par l’arrêté du 23 mars 1896 du Résident général de France à Madagascar, Hippolyte LAROCHE.

      2) « la Résidence générale organise pour la police des campagnes, une MILICE INDIGÈNE composée d’officiers et de sous-officiers français. Les engagements sont reçus à la Résidence générale tous les jours ouvrables de 7h 1/2 à 10h 1/2 du matin.
      « Les miliciens sont HABILLÉS aux frais de l’Etat et touchent une SOLDE MENSUELLE de 20 francs, à laquelle s’ajoute une INDEMNITÉ de 3 francs pour ceux qui ont une FEMME . Nous encourageons les hommes de bonne volonté à venir s’enrôler dans cette troupe, appelée à rendre de grands services à la CAUSE DE L’ORDRE, et dans laquelle ils trouveront un salaire rémunérateur, en même temps que la mission la plus honorable à remplir. » (JOMD,10 avril 1896).

      3) « Azo tsahivina eto fa ny Résidence Génerale mba hampilamina ny any ambanivohitra, dia efa mamory miaramila malagasy officiers sy sous officiers frantsay. Ny olona izay te-hilatsaka ho isan’ izany miaramila izany dia mahazo mandatsaka anarana isan’ andro afa-tsy ny alahady eny amy ny Résidence Générale hatramy ny 7 sy 1/2 ka hatramy ny 10 sy 1/2 maraina. Ny fanjakana no miantoka ny fitafian’ ny miaramila, ary izy ireo dia homena karama $4 isambolana. Fanampin’ izany izay manambady dia mahazo s5 koa. Ny lehilahy mazoto dia amporisihina hilatsaka ho isan’ izany miaramila izany izay tokony hahavita raharaha lehibe amy ny fampandriana ny tany, ka sady hahazo karama ampy no hanana izay anjara RAHARAHA BE VONINAHITRA indrindra hatao. ( JOMD, 17 avril 1896) »

      4) « FILAZANA
      « Ny lehilahy matanjaka tsy marofy na fotsy na mainty hatraminy 18 taona ka hatraminy 30 taona dia mahazo milatsaka ho miaramila (MILICE NY ZANA-TANY) ka roa taona no fetrany ipetrahany amy ny Milice, kanefa azony havaozina araka izay tiany.
      « Ny Administration no miantoka ny fitafiany sy ny TRANO IPETRAHAN’ny miaramila MIARAMILA atao hoe : MILICIENS.
      « Ny karamany isam-bolana dia ariary a.4. - Raha MANAMBADY dia hampiana s.5 isam-bolana ho any ny vadiny ary s.2 c.4 v.5 isam-bolana koa, ho any ny ISAN-JANANY NA FIRY NA FIRY isan-janany na firy na firy.
      « Ny olona te-hilatsaka ho milicien dia mahazo manatona isan-andro hatrarniny 8 ka hatraminy 11 maraina ny Bureau Milice ao Ambatonakanga, aminy tranon-dRatefy. » (JOMD, 1 Mai 1896)

      Au vu de l’histoire de Madagascar depuis sa colonisation, il est fort douteux que votre appel «  : « MALAGASY de tous les Pays "UNISSONS NOUS" » soit entendu des politiciens et assimilés et donne lieu à quelque chose de concret.

  • 3 juin à 10:17 | lysnorine (#9752)

    @ lé kopé 1er juin 2019 à 20:39 : Milices Malagasy et « pacification » de la côte ouest.
    (suite)

    « Les opérations qui ont abouti à l’occupation d’ANDRANASAMONTE et de MAIVARANO, dans la Loza, ont eu lieu du 2 au 11 février.

    « M. Troupel, administrateur de Nossi-Bé et M. l’inspecteur Lescarret, avec UNE COMPAGNIE DE MILICE.

    « Le 3, à 6 heures du matin, le bâtiment arrive à ANOROTSANGANA où il débarque un DÉTACHEMENT DE MILICE destiné à ce poste..

    « L’enlèvement d’ANDRANASAMONTE présente une grande importance, car ce poste formera une EXCELLENTE BASE pour les opérations qui doivent être dirigées quelques jours plus tard contre MAIVARANO.

    « Les HOVAS, au nombre d’environ 600, se disposent à opposer une vive résistance et ont élevé plusieurs retranchements sur les bords d’une rivière qui couvre le village.

    « Dès qu’il est à l’ancre, le « Météore » ouvre le feu de son artillerie sur Andranasamonte...Mais il est trop tard pour songer à une attaque le jour même. Le lendemain, à 5 heures du matin, les troupes remontent la rivière, réparties dans des pirogues et dans les embarcations du « Météore ».... A un tournant brusque du cours d’eau elles sont reçues par une vive fusillade qui part d’un retranchement en terre commandant la rivière à courte distance.

    « M. Lescarret débarque avec le GROS DE SES MILICIENS pour courir à l’ASSAUT de l’ouvrage ...Andranasamonte est enlevé à 8 heures 1/2 du matin, après un vif engagement...

    « Quelques MAKOAS habitant les villages voisins, viennent se mettre sous notre protection ; les MILICIENS S’EMPARENT d’un troupeau de 300 BŒUFS.

    « Le lendemain 6 février, dès l’aube, les HOVAS, au nombre de 7 à 800, tentent un vigoureux RETOUR OFFENSIF sur le village. La compagnie de débarquement qui avait regagné, la veille, le « Météore , accourt au bruit de la fusillade, sous le commandement du lieutenant, de vaisseau, Sagot-Duvauroux. De NOMBREUX INDIGÈNES des environs, armés de sagaies et de fusils, SE JOIGNENT À ELLE .

    CE RENFORT DÉGAGE LES MILICIENS QUI TENAIENT TÊTE , depuis le matin, dans toutes les directions, et bientôt toute la troupe RÉUNIE repousse définitivement l’attaque et met les Hovas en fuite.

    Le 7, M. Lescarret pousse une reconnaissance vers MAIVARANO...
    Maivarano n’est pas brûlé et l’ennemi l’occupe encore.

    L’ATTAQUE a lieu le 11 février ; elle est faite en même temps par terre et par l’embouchure de la Loza, et est EXÉCUTÉE, D’UN CÔTÉ PAR LA MILICE , de l’autre par la compagnie de débarquement du « Météore »...l’opération est déjà terminée ; le matin même, M. Lescarret venu d’Andranasamonte avec SA MILICE , a enlevé Maivarano que les rebelles ont incendié avant de l’évacuer...

    M. Lescarret s’est INSTALLÉ dans ce dernier poste avec 3 gardes et 120 MILICIENS...

    Le « Fabert. » qui a ARBORÉ , le 26 février, le PAVILLON FRANÇAIS sur les îles JUAN DE NOVA et EUROPA, est rentré à Majunga. M. l’enseigne de vaisseau Matha, qui a accompli heureusement cette mission a également visité le port de MAINTIRANO ; il s’y est rencontré avec M. Lafosse, agent des Messageries Maritimes qui l’a conduit chez le roi indigène ALIDY.

    LA SUZERAINETÉ DELA FRANCE SUR CETTE PARTIE DE LA CÔTE N’EST PAS ENCORE ÉTABLIE ; les peuplades Sakalaves qui l’habitent ont conservé leurs instincts pillards. Enfin,-le pavillon qui flotte sur la case d’Alidy est encore le PAVILLON ROUGE des Sakalaves...

    En résumé, l’installation des postes de SOALALA et de la MAHAJAMBA , l’enlèvement d’ANDRANASAMONTE et de MAIVARANO , la prise de possession de JUAN DE NOVA et d’EUROPA, et enfin, la reconnaissance de MAINTIRANO COMMENCENT de la façon la plus heureuse la réalisation du programme d’OCCUPATION DES CÔTES..

    (à suivre)

  • 3 juin à 12:58 | Marylyn (#10429)

    Comme le proverbe malgache dit :"La bouche que l’on ne surveille pas amène le malheur" Il suffit d’attendre avec patience la vérité absolue, tous ces gestes ne nous mènent nulle part, surtout si on veut réellement ce qu’on appelle changement de notre patrie ; les dégâts ne nous causent que des problèmes et des problèmes !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS