Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 13h22
 

Socio-économique

Commune urbaine d’Antananarivo

Des conseilleurs municipaux dénoncent une manque de transparence du budget

mardi 4 février | Mandimbisoa R.

Le budget primitif de la Commune d’urbaine d’Antananarivo (CUA) sera soumis au vote du conseil municipal ce mardi 4 février. Le montant total de celui-ci s’élève à 106 milliards d’ariary, selon les conseillers municipaux de Komba. Ces derniers ont pourtant indiqué lors d’une conférence de presse tenue dans la commune hier que le budget manque de transparence et ne reflète pas les projets de société répondant aux besoins immédiats de la population.

Sandaniana Hasimahery révèle en effet qu’aussi bien en matière d’investissement que de dépenses, le budget indique de grosses sommes d’argent consacrées pourtant aux achats de matériels et aux travaux de construction. Malgré tout, il n’est pas précisé dans le document de quels travaux il s’agit réellement. Par ailleurs, il révèle également que les recettes de la CUA pour 2020 n’atteignent même pas la moitié du budget proposé.

Dans le programme 4 de ce budget, il est prévu que 25 milliards d’ariary seront consacrés aux infrastructures. Mais nous ignorons complètement la nature de ces infrastructures, regrette-t-il. Il est également indiqué que 3 milliards de cette somme seront également consacrés à l’achat de matériels de transport. Hilda Ravelonahiana a pour sa part pointé du doigt l’utilisation de près de 4 milliards d’ariary pour l’achat de tablettes pour 10 000 élèves de l’École primaire publique (EPP) inscrits dans ce budget.

Avec cette somme, on pourra largement aider les parents à acheter des fournitures scolaires pour leurs enfants. Cette conseillère municipale propose d’ailleurs d’acheter avec cette somme des kits scolaires qu’on distribuera par la suite aux nombreux élèves. « Avez-vous réalisé qu’il y a en ce moment des directeurs d’écoles qui refusent des élèves parce que les parents de ces derniers n’ont pas pu payer leur cotisation pour les enseignants-Fram », s’interroge-t-elle.

Les conseillers municipaux de Komba ont également évoqué le cas du salaire des employés de la commune dont le nombre a connu une hausse de plus de 600 personnes. Le budget qui leur est consacré s’élève à 24 milliards d’ariary, soit la moitié des recettes de la CUA. Cela, sans parler de la hausse du tarif de consultation prévue auprès des centres de santé de base gérés par la Commune d’Antananarivo-Renivohitra. Si le budget primitif est voté, la consultation coutera 3 000 ariary pour les adultes et 2 000 ariary pour les enfants dans les CSB de la capitale.

Face à cette situation, les conseillers municipaux de la liste Komba ont indiqué qu’ils ne voteront pas pour ce budget si aucune modification n’est apportée.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 4 février à 10:01 | lancaster (#10636)

    Si les conseillers municipaux commencent à faire des états d’ame, le maire n’y arrivera jamais. Certes ils peuvent demander des explications, mais de là à ne pas voter le budget, c’est des enfantillages pour exister.
    La solidarité des élus, surtout ceux du même bord, doit être de mise naturellement. Les explications se feront en conseil municipal, mais peuvent continuer tout au long de l’annee Directement avec le maire et son staff.
    Il ne faut pas perdre de vue les résultats attendus et donc tenir compte des délais pour les atteindre. Il n’y a que 12 mois /an, pas 13 ou 15. Seulement 12. S’il faut attendre la prochaine session du conseil municipal, c’est autant de temps de perdu. Une CUA intelligente. C’est ce qu’il faut.

  • 4 février à 10:49 | Vohitra (#7654)

    Ces conseillers assument convenablement leurs roles en tant membres de la structure deliberative de la CUA, les contribuables ne peuvent que vous remercier, bon courage.

    Dis donc, les recettes ne couvrent meme pas la moitie du budget propose alors ? Et comment ou qui va combler le deficit ?

    Et encore les manques de transparence budgetaire, des constructions et equipements inscrits, mais on ne sait pas lesquelles et ou, et quels materiels...ce n est pas du budget ca...

    C est pareil dans la LFI 2020 avec les 770 milliards inscrits mais non affectes !

    Bizarre ! Est- ce l innovation alors ?

    Sache que c est notre argent a nous les contribuables qu on vous donne pour realiser ce que vous devez faire...

    • 5 février à 02:49 | Raptors (#10849) répond à Vohitra

      Vohitra (#7654)

      Bien dit !

      Merci

  • 4 février à 15:01 | Ibalitakely (#9342)

    Io indray ilay tetika an-dàlana toa vao mianatra kilalao fanorona. Zavatra nitsipitsipin’i André Rajoël fony izy mbola kandidà, dia miala any ny misy kitro ny lelany hilaza fa fanatanterahana rano velesina. Mba efa voadinika ve ohatra ny fampianarana na ny mpampianatra na ny mpianatra @ fampiasana izany tablettes izany [orinasan’iza indray no nahazo ny bizina ??] ; ho fananan’ny ankizy tanteraka ve sa ampanofaina sa ampindramina sa karakory ; iza no hafaka iantoka fa voakolokolon’ny ankizy tanteraka ireo fitaovana ireo, sns ?? Dia lasa sarety alohan’ny omby (tsy misy parasin’omby !!) foana ny tadiavina itondrana ilay firenena, atao ahoana moa fa tia ifidy azy eo.

  • 5 février à 00:35 | jules (#2904)

    Il faut bien rembourser les frais de campagne et se gaver un peu lorsqu’on est élu !!!

    Mada le royaume de la corruption dans toute sa splendeur.

  • 6 février à 09:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    No comment !

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS