Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 08h41
 

Editorial

Dépressions

lundi 19 janvier 2009 | R. C.

Depuis samedi, l’île se trouve coincée entre deux masses nuageuses ! Plus précisément de deux dépressions. L’une se trouve dans l’Océan Indien, à l’Est de Mananara Avaratra, tandis que l’autre est localisée dans le canal de Mozambique, au large de Maintirano. D’après les météorologues, en dépit de leurs puissances de feu, ces deux phénomènes ne remplissent pas encore les critères qui permettraient de les qualifier de cyclone. Toutefois, cyclones ou pas, dépressions ou non, les résultats restent les mêmes : de l’eau partout. Du coup, la pluie tombe avec abondance dans les parties Nord, Ouest et centrale du pays, avec parfois des trombes d’eaux venues du ciel. Déjà, les conséquences se font sentir un peu partout. A Antananarivo, les coupures intempestives de l’électricité accompagnées de vents violents ainsi que la montée des eaux dans presque tous les quartiers rendent la vie de tous les jours presque insupportable. Dans les régions côtières, les crues des fleuves montent en flèche et les courants deviennent de plus en plus violents à cause de surplus d’eaux. La sortie en mer est interdite pour les pêcheurs et les marins qui se trouvent ainsi au chômage technique.

La masse

Toutefois, dans une logique renversante, les populations de Toamasina, d’Antsiranana et de Mahajanga, et dans une moindre mesure celle d’Antananarivo accueillent avec soulagement la pluie. A cause de la chaleur suffocante de ces dernières semaines. Les orages bien que précédées de forte chaleur ont effectivement pour conséquence immédiate de faire baisser le mercure. La nature respire à nouveau et les agriculteurs sont soulagés. De même, en ville, la pluie décourage certains conducteurs à sortir leurs véhicules réduisant ainsi la pollution atmosphérique et les émissions de gaz par les pots d’échappements. Moins de voitures, moins de circulation et de trafic et moins de pollution. Pour peu que cela intéresse la masse.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS