Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 mai 2019
Antananarivo | 19h22
 

Politique

Plate-forme de l’opposition

Demande d’une nouvelle République

samedi 31 janvier 2009 | Rakotoarilala Ninaivo, Rédaction internet

« Nous appelons le peuple malgache, tout entier, à œuvrer de manière solidaire pour exiger le départ immédiat des dirigeants actuels et pour mettre en place une nouvelle République ».

Telle est la demande de la plate-forme de l’opposition. Une république réellement démocratique et garante de l’intérêt général selon la qualification de cette plate-forme.

Pour atteindre cet objectif, les membres de ladite plate-forme s’associent au maire de la capitale Andry Rajoelina. Ainsi, ils ont fait une déclaration hier, au Carlton Anosy. Une déclaration qui soutient le maire de la capitale dans la mise en place d’une transition. Les membres de la plate-forme de l’opposition affirment avoir pris cette décision suite au communiqué du maire Andry Rajoelina, annonçant la mise en place à court terme d’un régime de transition.

Aussi ont-ils fait la déclaration suivante : « nous soutenons fermement la volonté du maire d’Antananarivo Andry Rajoelina, de diriger le Régime de Transition. Nous donnons mandat à Andry Rajoelina de mener, en notre nom, toute discussion utile à la mise en place du dit Régime de Transition ».

La plate-forme de l’opposition, représentée par Jean Lahiniriko et Marson Evariste, Alain Ramaroson, ou encore Pierre Houlder, souligne l’importance du caractère provisoire de la transition. Leur principal objectif est l’entrée dans une nouvelle République, la quatrième.

Cette plate-forme semble donc surenchérir par rapport aux positions jusqu’ici exprimées par Andry Rajoelina. Celui-ci a en effet seulement évoqué un gouvernement de transition, sans bouleversement de la structure des institutions.

Cliquer ici pour voir les images

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS