Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 septembre 2018
Antananarivo | 00h06
 

Communiqué

Union européenne

Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton sur Madagascar

mardi 31 janvier 2012

Le porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait ce lundi 28 janvier la déclaration suivante :


« La Haute Représentante, qui a suivi avec préoccupation les événements survenus récemment autour du retour de l’ex-président Ravalomanana à Madagascar, réitère son soutien aux efforts de médiation de la SADC visant à la résolution de la crise malgache.

Elle note et soutient, dans tous ses termes, le communiqué du Comité ministériel de la Troïka de l’Organe de la SADC, du 26 janvier 2012, soulignant l’importance pour tous les acteurs politiques malgaches d’accélérer la mise en oeuvre des éléments clé de la Feuille de route, dans les délais impartis et dans le respect de sa lettre et de son esprit.

La Haute Représentante, qui s’est réjouie des progrès satisfaisants réalisés jusqu’à cette date avec la mise en place progressive des Institutions de la Transition, réitère la volonté de l’UE d’appuyer politiquement et financièrement le processus de transition en cours, en étroite collaboration avec la communauté internationale, pour autant que ce processus soit consensuel et puisse aboutir à la tenue d’élections crédibles, libres et transparentes permettant le retour rapide à l’ordre constitutionnel. »

4 commentaires

Vos commentaires

  • 31 janvier 2012 à 12:07 | iarivo (#5822)

    Voilà encore un exemple concret comme quoi la CI n’a que dalle du contenu de la feuille de route et de la manière où elle sera appliqué !!!

    L’argent n’a pas d’odeur et les investisseurs internationaux sont de plus en plus impatient à venir placer leur capitaux à Madagascar avant que la Chine, la Turquie, l’Inde, la Russie, etc., ne sature le marché local.

    Pour cela, l’Union européenne n’attend plus que le feu vert des médiateurs de la SADC.

    Et les médiateurs de la SADC seront à la hauteur de leur tâche, c’est-à-dire des élections fiables, transparentes et consensuelles dès cette année ... et cela selon leur propre définition qu’ils donneront à ces qualificatifs !

    Iarivo,
    Légaliste un Jour, légaliste TOUJOURS !

    • 31 janvier 2012 à 16:03 | DIPLOMAT (#846) répond à iarivo

      Iarivo,

      J’abonde dans votre sens.

    • 1er février 2012 à 03:40 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à DIPLOMAT

      Le dernier Sommet 2012 de l’U.A. à Addis Abeba, des problèmes à ce haut niveau existent entre anglophones et francophones africains ... sans les Malagasy (heureusement !!!). Pas de président de l’U.A. pour le moment, jusqu’au mois de juin 2012.
      Comme quoi, l’U.A. tombe, comme M/car, dans une phase de transition ... Quelle ironie du sort !!!

      L’U.A., comme Zuma, Fransman et autres ont d’autres
      priorités que la feuille route de M/car. Eh oui !
      C’est clair que M/car, Ravalomanana en particulier, c’est le dernier de leurs soucis ... de la SADC, de L’U.A.
      Y a de plus urgent pour les membres de l’U.A. que le « dossier M/car » :
      Les urgences ?
      - La présidence de l’U.A.,
      - les problèmes de l’Afrique occidentale : le Sénégal qui s’y met ...
      - Les 2 « Somalies »,
      - l’adaptation du Nord africain qui ont fait leurs révolutions : Lybie, Tunisie ...

      Concernant l’Union européenne, elle suit tout simplement le cours politique à M/car tout en aidant humanitairement et lancer quelques « bricoles » d’ordre privé ...
      Les potentialités minières, agricoles et touristiques de M/car intéressent tout le monde et ... La France se voit depuis toujours prioritaire ... (Ce que Ravalomanana n’ a pas compris en traitant « personnellement » avec les Coréens : la société Daewoo en particulier, qui n’a rien à voir avec les voitures ...).

      Je veux en venir que nos problèmes internes, c’est à nous de les résoudre comme des grands et responsables de nos actes et non recourir à n’importe qui, ignorant notre « cuisine ». L’Afrique du Sud s’en fout ... C’est trop long pour eux ...

      Ce qui est désolant : aucun de nos politiciens et responsables (ministres, députés, sénateurs, dirigeants, professeurs, magistrats...) n’a jamais écrit un livre,un mémoire ou des mémoires sur la gouvernance à M/car depuis l’indépendance. Il n’y a que des Européens sur ce créneau ...
      Ce qui fait vraiment défaut : les écrits sur l’angle de vue, l’optique, l’approche ... d’un Malagasy « tsotra », d’un Malagasy « vazaha an-taratasy », de tout Malagasy ... sur M/car depuis l’Indépendance.
      C’est pas interdit pour se reconnaître, s’identifier, ... et aiderait nos politiciens, nos dirigeants et surtout nos descendants à comprendre ...

      Sur ce plan, j’attends depuis des années un pavé des Tontons Basile RAMAHEFARISOA, BEKAMISY, etc ... Rien que leurs forums sur internet ...! Rien ...!

      Cà peut être rigolo, sans se moquer !

      La poltique, ... j’en fais de la pratique tous les jours concrètement et c’est très enrichissant ... Dès fois c’est marrant, dès fois c’est décevant ou ennuyant, souvent on découvre ... que l’imagination et les idées de l’être humain sont infinies ...!

      Et si je dis Ravalomanana ne peut pas rentrer pas avant 6 mois ... C’est pas acquis !!! Il peut rentrer demain, dans un an, ou ne va jamais rentrer ... !!!
      Celà dépend de plusieurs paramètres que personne ne maîtrise pas ...
      Le problème du consensus ! Ratsiraka a été écarté ! Pourquoi pas Zafy qui n’a rien à voir ... Ils l’ont gardé seulement pour que l’ affaire « malgacho-malagasy » ne se limite pas ’« exclusivement » entre les Merina : Ravalomanana et Rajoelina.

      Ce qui est sûr, le Gouvernement sud africain a comme priorité la présidence de l’U.A. donc doit s’occuper des affaires de l’ Afrique de l’Ouest francophone (Côte d-Ivoire, Sénégal, ...), de la corne de l’Afrique (Somalie) et des pays arabes (Egypte, Tunisie, Lybie, ...) qui ont fait leur révolution. Et sont de bons « contribuables » au sein de l’U.A. ...
      Où ... M/car fait figure de parent pauvre sur ce plan.

      Et, heureusement, nous avons notre île inviolable, une langue commune, des espaces, de la flore et de la faune spécifiques et souvent uniques au monde ...

      N’empêche, comme tout le monde, on n’est pas à l’abri des atavavismes anachroniques, d’arrivisme tonitruant, ...

      Bref ! Le cas M/car, c’est comme les poupées russes ... Plus t’es curieux, plus t’en as et te fous dans la m.
      Eh oui !

  • 31 janvier 2012 à 19:55 | Zafimaro (#3479)

    1.La Conférence Episcopale des Evêques Catholiques de Madagascar est concernee par la crise politique de Madagascar. Les Evêques Catholiques de Madagascar sont actifs dans la vie politique de Madagascar. C’est un fait indisputable et desirable. C’est bien que ces gens qui vivent de par les collections monaitaires des croyants soient activement engages pour aider les croyants.
    2. Un Evêque est nommé par le Pape. Alors, comment se fait-il que ce chef-d’etat etranger, le Pape qui est le chef-d’etat du Vatican, nomme-t-il ces gens, Evêques Catholiques de Madagascar, qui vivent de par les collections monaitaires des croyants de Madagascar, et qui sont activement engages pour aider les croyants de Madagascar ? Est-ce que cet etat etranger (Le Vatican) a le droit de s’ingerer dans la vie sociale et politique de Madagascar, et nommer une personne comme eveuqe, disons amoral et immoral comme celui qui hait les Tananariviens qui ont une peau plus claire que le sien, pour manipuler la vie des gens a Madagascar ?
    3.Un Evêque peut être élevé par le Pape au rang de Cardinal. De plus, ce chef-d’etat etranger va nomme un eveque comme cardinal. Donc, rien n’empeche ce chef d’etat etranger Pope Benedict XVI aussi connu comme Joseph Aloisius Ratzinger, de nommer un cardinal pour convoyer ses idees qui ne sont pas toujours acceptees par tous les catholiques, pour ne pas dire plus.
    4.Les Evêques, nommes par cet etranger Europeen, sont regroupés au sein de la Conférence épiscopale qui choisi parmi ses paires son Président.Et c’est ce Président de la Conférence épiscopale, elu parmis les eveques nommes par cet etranger Europeen, qui est le Chef de l’Eglise Catholique à Madagascar. Avec quelle sauce idiote les etrangers, et les Europeens en particulier, nous mangent-ils ?
    5.A prevue, “pour une question de commodité et de praticité” (pour le bien de qui), voici le chef-d’etat etranger qui represent les interets des Europeens comme la france et Sarkozy, Pape avec un nom qui rappelled Benoit XV de la premiere guerre mondiale et Saint Benoit le bienfaiteur des Europeens, il choisit l’Evêque (nomme par l’ etranger) d’Antananarivo pour être le Cardinal (nomme par l’etranger), et la Conférence épiscopale des Evêques (tous nommes par l’etranger) lui confie également la représentation de l’Eglise Catholique (L’etat du Vatican) auprès de l’Etat de Madagascar !
    6.Le Nonce, ou la nonciature n’est autre que l’ambassadeur du Vatican à Madagascar. Il représente le Vatican et le Pape auprès de l’Etat et auprès des Diocèses. Donc, quand l’ancien Nonce nigerien Augustine Kasujja a critique le chef d’etat de Madagascar a propos de la liberte de la presse, il etait la voie du Pape, le chef d’etat etranger qu’il represente. Et quand le Nonce Irlandais courant Eugene Martin Nugent se mure dans un mutisme absurde quand le regime du dictateur sevit lourdement sur la population catholique et non-catholique de Madagascar, il est aussi la voie muette du chef d’etat etranger qui ne veut pas condemner les abus de pouvoir, les radio et journaux fermes, les gens condamnes ou mis en prison illegalement, les opposants qui disparaissent, parfois avec femmes et enfants sans que l’on sache se qui se passé !
    Pourquoi ne pas avoir une eglise catholique de Madagascar au lieu de cette eglise catholique Romaine qui oppresse ?
    7.La Conférence Episcopale des Evêques Catholiques de Madagascar va se réunir face à la situation du pays.
    8.Un Evêque est nommé par le Pape et reste en fonction à vie, exceptionnellement il peut demander une retraite auprès du Vatican si physiquement il ne peut plus assurer sa fonction.
    9.Un Evêque peut être élevé par le Pape au rang de Cardinal en fonction de la taille et les enjeux du Pays (Madagascar n’en a qu’un mais un pays peut en avoir 2 ou plusieurs Cardinaux), le Cardinal n’est pas le Chef de l’Eglise, mais il a le pouvoir entre autre l’élection du Pape en cas de décès de celui-ci.
    10.Pour le cas de Madagascar, les Evêques sont regroupés au sein de la Conférence épiscopale qui choisi parmi ses paires son Président avec un mandat limité. Et c’est ce Président de la Conférence épiscopale qui est le Chef de l’Eglise Catholique à Madagascar.
    11.Par contre pour une question de commodité et de praticité, généralement le Pape choisi l’Evêque d’Antananarivo pour être le Cardinal, et la Conférence épiscopale des Evêques lui confie également la représentation de l’Eglise Catholique auprès de l’Etat, et des autres Eglises comme la FFKM compte tenu qu’il est basé dans la capitale.
    12.Le Nonce, ou la nonciature n’est autre que l’ambassadeur du Vatican à Madagascar. Il ne peut pas parler au nom de la Conférence des Evêques, mais il représente le Vatican et le Pape auprès de l’Etat et auprès des Diocèses. Comme tout ambassadeur, il présente sa lettre de créance auprès de l’Etat.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 211