Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 novembre 2018
Antananarivo | 06h13
 

Société

Razafimahaleo Herizo

Décès d’un poids lourd

samedi 26 juillet 2008 | R. C.
JPEG - 46.3 ko
Herizo Razafimahaleo, un Leader de l’opposition.

Tôt ce vendredi, Razafimahaleo Jossicher Herizo, 53 ans, a rendu son dernier souffle. Ce passionné d’économie appliquée en politique vient de succomber à une maladie qui l’a cloué sur le lit de l’hôpital depuis le 17 juillet dernier. Il termine ainsi un parcours en dent de scie entamé vers la fin des années 80. Révélé au public en 1989 grâce à sa nomination en tant que conseiller « économique » du président de l’époque, Didier Ratsiraka, cette étiquette d’économiste va lui coller à la peau toute sa vie durant. Ses dernières interventions publiques ont d’ailleurs trait à ce sujet notamment quant il a vertement critiqué l’achat d’un Boeing 737 à l’usage exclusif du chef de l’Etat. « De l’argent jeté par la fenêtre et qui aurait mieux servi la population s’il était utilisé à bon escient », dénonce l’ex- candidat à l’élection présidentielle.

Tenter le diable

Effectivement, Razafimahaleo Herizo a la politique chevillée au corps. Après ses déboires avec l’ancien régime de Didier Ratsiraka, il a mis un bémol à une ambition qui le dévorait. Mais c’était comme tenter le diable. Du coup, en 2006, après avoir sillonné le pays pendant huit mois en solitaire, il décide, pour la quatrième fois de sa vie, de se présenter au scrutin présidentiel. Pour la quatrième fois, il fut battu dans un combat qu’il qualifie « d’inégal » tout en dénonçant « les fraudes électorales » jugées à l’origine de sa défaite et de celle des autres candidats.

Union sacrée

Depuis 2007, l’ex-vice-Premier ministre et l’ancien député n’a plus voulu prendre du recul. Comme si sa mort aujourd’hui, imprévisible hier, lui dictait de hâter le pas. Ainsi, il tenta de redynamiser une opposition groggy par son échec en décembre 2006. Sur ce point, il était à deux doigts de réussir l’union sacrée des opposants si ce n’est le refus ferme mais poli de Zafy Albert. Lequel campe sur sa posture initiale refusant toute légitimité à Ravalomanana Marc. En tout cas, avec sept autres chefs de partis, il a su donner corps à une opposition certes systématique mais beaucoup plus percutante et persuasive. Par ses prises de position toujours argumentées, il a obligé à plusieurs reprises le pouvoir en général et le chef de l’Etat en particulier à réviser leur credo.

Détermination

C’est lui, par exemple, qui a poussé à l’erreur le ministre de la Communication dans sa réponse aux opposants demandant l’égal accès de l’opposition et du pouvoir aux médias publics. En effet, le titulaire du poste devait dire que « les débats ‘démocratiques’ ne contribuent pas au développement donc ce n’est pas nécessaire de donner la parole à la radio et à la télévision nationales, aux opposants ». Razafimahaleo a même mis à mal l’ambassadeur des Etats-Unis dans ses « vertes critiques contre les opposants ». Pour éteindre le feu et réparer la faute, Antsahavola a dû dépêcher son N°2 pour dire du bien de l’opposition. Récemment encore, il a lancé le « défi suprême » au pouvoir en révélant que « l’opposition dispose d’un bon programme que le Map » et qu’elle était prête à assumer les responsabilités. Mais la mort en a décidé autrement. Il reste maintenant à savoir si la détermination du fondateur du Leader Fanilo, de Afoma, de Varatrafo, de Stedic, de L’Express de Madagascar, etc survira à son départ pour un monde meilleur ? Bref, ce qu’il faut retenir du parcours de Razafimahaleo Herizo reste le fait que c’est un homme qui a tout donné, par l’amour de la patrie, sauf vendre son âme au diable.

- Curriculum Vitae

Herizo Jossicher RAZAFIMAHALEO
• Gérant et Administrateur de Sociétés
• Né le 21 février 1955 (53 ans) à Ihosy
• Marié, 2 enfants

- Parcours politique

1992-2002 : Président du LEADER FANILO

1997-1998 : Vice Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères de la République de Madagascar

1993-1996 : Ministre de l’Industrie et du Tourisme de la République de Madagascar

1993 : Elu député de Madagascar

1992 : Président- Fondateur du parti politique Leader Fanilo
Libéralisme Economique et Action Démocratique pour la Reconstruction nationale

1989-1991 : Conseiller économique à la Présidence de la République
Formation

• Maîtrise ès Sciences Economiques, Université de Madagascar
• Master of Business Administration (MBA), University of Michigan Ross School of Business (USA)
• Diplôme de l’International Capital Markets Program, Euromoney Training London (UK)
• Diplôme de l’Executive Program, John F. Kennedy School of Government, Harvard University (USA)
• Diplôme du Wolfson Course (Management Program), University of Cambridge (UK)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 141