Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 19h30
 

Politique

Elections

Début timide des dépôts de candidatures pour les municipales

vendredi 30 août | Arena R.

Le dépôt de candidatures pour les élections des maires et des conseillers municipaux a débuté hier au niveau des bureaux des Organes de vérification et enregistrement des candidatures (OVEC) dans tout le pays. Faible affluence en tout cas pour le premier jour à l’OVEC de Nanisana où doit être déposé les candidatures pour la mairie d’Antananarivo.

Alban Rakotoarisoa alias Gangstabab, artiste chanteur, et fondateur du parti « Antoko politika madio » (APM) est l’un des premiers a déposé son dossier hier à Nanisana. Comme il l’avait annoncé il y a deux ans, Gangstabab brigue la magistrature de la ville d’Antananarivo Renivohitra. Ayant déposé son dossier tôt hier dans la matinée, il a dû remettre un dossier incomplet. Le Trésor public aurait refusé dans un premier temps de recevoir le paiement de la caution de 10 millions d’ariary, fixée par l’État pour assurer l’impression des bulletins uniques, sans une instruction de la part des responsables. Ce n’était qu’à partir de 11h que la caution a pu être versée et la quittance remise à Nanisana.

Les noms des candidats des grands partis politiques, comme l’IRD ou le TIM restent pour le moment un suspense pour la ville d’Antananarivo. A part celle de Gangstabab, la candidature de l’ancienne journaliste et présidente de l’association des conducteurs de taxis de la capitale (FTAPR), Clémence Raharinirina a été déclaré officiellement. On s’attend en tout cas à un duel assez rude pour les concurrents notamment à Antananarivo où les enjeux politiques restent importants.

Le dépôt des dossiers sera clôturé le 12 septembre prochain à 17 h. 1 695 sièges seront à pourvoir dans le pays pour les prochaines élections fixées au 27 novembre prochain.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 30 août à 10:51 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hi3 !

    - Sao de heverinao ,fa mitovy @ le asa fampimehezana tsy de mapme akory ary izy ty ry le baba a ???!!!
    - Ny tokotaninao dia tsy misy afa-tsy ao @ vivi nanitrika.

    Fa resaka hafa mintsy ty lazaiko ty r’inandra sy ry kelitoko fozaorana a :

    - Nilaza indray hono ilay kandidan’ny mpandravatafaraitsitomponandraikitra fa nisy hosoka ny fifidianana ny filohan’ny baolina kitra !!! Tena misy olona mivadika atidoha tokoa.
    - Kobokobonin’ny marina angamba reto mpanao politikan’ny 3 mipetraka 1 mandeha ireto ka dia milaza tsy anontaniana ???!!!
    - Rehefa ry zareo no mandresy de madio tsy misy pentina ny fifidianana fa rehefa ny hafa no mandresy azy dia hoe feno hosoka !!!

    EEEIIIISSSSYYYY E.

    Mitsakotsakoa vatokely hoy ny hiran’le mpisoratena ho mpanjakan’ny baomanga.

    Samia velonaina.

  • 30 août à 11:31 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    N’est-il pas préférable de laisser l’IRD réaliser toutes ses promesses en faveur de la ville, capitale politique et administrative du pays ?

    L’histoire a révélé que seul(e) le candidat du pouvoir et régime politique en place qui pouvait apporter un changement significatif dans la situation de la ville des milles, une situation devenue catastrophique en termes de salubrité et hygiène, sécurité, aménagement et urbanisme, incivisme des habitants, remblais irréfléchis et problématique de gestion foncière, et forte concentration de population en deçà des possibilités permises par les infrastructures existantes, et pour le moins lieu de prédilection des politiciens de tous bords en mal de notoriété et désirant se faire entendre afin de pouvoir accéder au cercle de crapules potentielles et réelles pour la République.

    N’est-il pas préférable de transférer la capitale dans une autre ville chef lieu d’une autre Région du pays afin de pouvoir juguler cette situation devenue ingérable avec le temps ? A dire vrai, ce statut diffus et peu reluisant compte tenu du contexte bassement politique n’a jamais apporter un réel développement et progrès pour la population de la ville d’Antananarivo, et n’a fait que défigurer de façon presque irréversible et à une vitesse phénoménale ses atouts touristiques et legs historiques (architecture, aménagement hydraulique marquant l’empreinte d’une civilisation millénaire…) laissés par ses fondateurs il y a plus de 4OO années de cela…

    Et le pire dans le contexte, c’est de laisser la ville d’Antananarivo accueillir et abriter et accumuler en son sein des propriétés accaparées à coup de pillage et vols organisés et autres richesses créées fruit de dépravation de mœurs au vu et au su de tous sans scrupules, sans soucis de dignité aucune…

    Non, Antananarivo mérité mieux que ça, Antananarivo devra renouer avec la discipline, la rigueur, la justice, le respect des us et coutumes, son histoire, ses caractéristiques topographiques et sa culture, le respect de ses monuments… et surtout pas de cette monumentale délire de culture du béton armé et défiguration à outrance à coup de remblayage monstre…et bannir et rendre justice pour tout ces accaparements de terrains domaniaux qui font légion…

    • 30 août à 16:23 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Si les sages pouvaient vous entendre ? dommage qu’ ils soient partis si loin ...
      Et l’ espace ayant horreur du vide : ait été remplacé par des crapules !

  • 30 août à 17:12 | lé kopé (#10607)

    Bonjour ,eh oui ,si les sages pouvaient nous entendre ,comme dit Jipo ,tout part en vrille pour ne pas parler vulgairement, et cela depuis belle lurette . D’après la chanson de Olombelo Ricky ,"ils" ont tout dévalisé notre patrie, et sont partis avec les richesses du pays et les filles en cadeaux .Qu’est ce qu’on a fait pour mériter tout cela ? Peut être une petite tentative de réponse ? arrêtons de prier le Dimanche et de voler les poules tout de suite après , bref arrêtons les hypocrisies et soyons honnêtes ,mais je crois que c’est au dessus de nos moyens . Quand on vole les ossements de nos ancêtres dans les tombes pour de l’argent ,et quand un officier de l’ordre publique s’octroie une station d’essence ,et se la fait garder par des agents de l’état ,cela fait partie du quotidien. Ce n’est qu’une goutte d’eau par rapport aux décideurs de tout temps ,qui ont ont mis le Pays dans cet état délabré. Mais le Pape sera là bientôt pour laver leurs pêchés.

    • 30 août à 17:45 | FINENGO (#7901) répond à lé kopé

      @ | lé kopé (#10607)
      Bonjour
      Le Pape serait là pour laver leurs pêchés dites-vous ???
      Oh que non !!!!
      Je ne pense pas.
      Souvenez-vous que la venue du Pape Jean-Paul II à Madagascar, avait emmené Ratsiraka dans sa chute. Car l’écho en international était négatif, vu la politique qui a été menée et vu la pauvreté grandissante de l’époque.
      Alors il ne serait pas étonnant que le même effet se reproduise pour le Bac-7, vu cette pauvreté généralisée, mise à part pour les 10 % des sangsues connues et reconnues.
      Et le Bac-7 n’est pas d’une odeur de Sainteté, cette visite risquerait de lui jouer un sale tour.
      A suivre de très près.
      Bon week-end à vous !!

    • 30 août à 19:07 | Vohitra (#7654) répond à lé kopé

      Qu est ce qu on a fait pour meriter tout cela ?

      Nous, evidemment, on n a rien fait car le debut de la descente en enfer pour la ville d Antananarivo avait ete initie par un Amiral en nous imposant d une main de fer le socialisme scientifique.

      Emporte dans sa demarche de creation d un parti de masse, l Arema, il avait laisse l indiscipline s instaurer, et il suffit d etre un revolutionnaire et disposer par la suite le droit de contribuer a une urbanisation sauvage, et l Amiral avait meme appuye la creation d Association de voyous et malfaiteurs en ville pour terroriser la population, surtout ceux qui avaient tente de s opposer a ses reves marxistes.

      Mais l Amiral n est pas le seul responsable de cette degradation et desorganisation dans la ville. Il etait appuye dans cette funeste entreprise de demolition par un autre parti d obedience communiste l Akfm/Kdrsm dirige a l epoque par le pasteur Andriamanjato Richard, un pur produit de l Antehiroka, un parti qui avait domine a travers ses aparatchicks la gestion de la ville.

      Affaiblis par l age et le poids des humeurs de la rue, les revolutionnaires d antan avaient laisses la ville tour a tour aux mains de crapules gaves d yaourts et drapes de chemise orange, des loups aux dents acerees et voraces, tres avides d espace de predation, bien domestiques par leurs dompteurs aux teints basanes et friands d epices portant des barbes et satroka bory...

  • 30 août à 17:44 | Jipo (#4988)

    Plus de 10 caractères ...
    https://www.youtube.com/watch…

  • 30 août à 17:46 | Jipo (#4988)

    C’ est vaovao ça vient de sortir ???
    Votre commentaire a bien été enregistré et est en attente de relecture avant publication. ???

  • 31 août à 11:09 | titynana (#10701)

    Vondron’olona mpanao politika manana ny harena rehetra ao amin’ity firenena ity. Marina ve izany ? Mila manakana azy ireo isika !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS