Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 mai 2021
Antananarivo | 23h11
 

Economie

Jirama - Agence française de développement

Déblocage immédiat des fonds

vendredi 11 mai 2007 | Lanto

8 millions d’euros soit 20 milliards d’ariary. Une subvention de l’Agence française de développement pour permettre à la Jirama de réaliser des investissements prioritaires en vue d’augmenter ses capacités de production d’énergie tout en réduisant ses coûts. Ensuite, de consolider la gestion durable du secteur, par la mise en affermage dont la date butoire de l’application n’est jusqu’ici fixée. L’accord de financement a été signé hier par le Ministre des Finances et du budget, Andriamparany Radavidson Benjamin, le directeur de l’AFD Denis Castaing et l’Ambassadeur de France, Alain Le Roy.

La première tranche d’un montant de 10 millions d’ariary sera mobilisée immédiatement après les appels d’offres. Elle servira de financement pour les travaux de réhabilitation et de conversion au fuel lourd de centrales thermiques de production électrique dans plusieurs villes, notamment Toamasina, Toliara et Diégo.

Concernant la situation à Diégo, les séances de délestage s’expliquent par l’insuffisance de la puissance disponible selon les propos du directeur général adjoint de l’électricité, Dieudonné Raoelijaona. En effet, la puissance disponible n’est que de 3500 kwh, or le besoin est de 7000 kwh. Ceci est dû à la détérioration d’un groupe de la société Henri Fraise, de deux groupes de l’Electricité de Madagascar et de celles de la société Enelec.

Face à ce problème, Enelec va procéder à l’installation de 5 groupes de 1500 kwh chacun. Ces groupes devront être fonctionnel au mois d’août. Entre temps, la société Henri Fraise va remplacer le groupe qui n’est pas opérationnel, outre la réparation de deux groupes avec le don de l’AFD. Deux groupes de 1000 kwh provenant de l’Afrique du Sud devront être opérationnel dans deux semaines.

Le même cas se pose à Nosy-be. La puissance disponible est largement insuffisante, soit de 300 kwh pour un besoin de 3000 kwh. Afin de pallier au problème, le projet Pôle Intégré de Croissance va financer la location de groupes en attendant les trois autres de 2400 kwh, importées des Etats-Unis, qui seront à Madagascar dans deux mois.

A propos de l’installation des 40 groupes relevant du financement propre de la Jirama, les appels d’offres sont lancés, le dépouillement des offres est en cours, a affirmé le ministre de l’Énergie, Patrick Ramiaramanana, présent à la cérémonie.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS