Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 mai 2018
Antananarivo | 05h18
 

Politique

Parlement

Le nouveau code électoral de plus en plus contesté

mercredi 28 février | Ny Aina Rahaga

Plus la session extraordinaire avance, plus les trois lois organiques relatives aux élections se trouvent contester. Que ce soit à l’Assemblée Nationale, au Sénat où les lois devraient déjà être en travaux de commission ou pour les simples observateurs, ces projets de loi créent énormément de discussions.

Certaines dispositions de la loi sont trop floues et laissent donc trop de place à l’interprétation. Selon Imbiky Herilaza, juriste, la loi relative à l’élection ne précise pas la définition du cas de force majeure qui pourrait entrainer un report des élections. Pourtant, la Constitution est claire en ce qui concerne les dates de déroulement de celles-ci à savoir entre le 25 novembre et le 25 décembre de cette année. Cela relèverait d’une interprétation de la Constitution par la loi. Ce qui est tout à fait contraire à la Loi fondamentale.

D’autre part, la question de la non-condamnation comme critère d’éligibilité pourrait également être soulevé. L’article 6 de la loi relative à l’élection du président de la République dispose que « tout candidat à la fonction de président de la République outre les conditions de l’article 46 de la Constitution doit : n’avoir jamais été condamné pour crimes ou délits ». Cela soulève bien évidemment le cas de l’ancien président Marc Ravalomanana qui a déjà annoncé publiquement sa candidature. La condamnation doit pourtant avoir été notifié au concerné et n’est considérable que si celui-ci n’a pas fait opposition à la décision ou si les voies de recours ont été usées mais que la décision de la Justice soit restée la même. Seulement dans ce cas, une personne peut être considéré comme déjà condamné. Cette disposition de la loi permettrait certains calculs politiques en vue d’éliminer des candidatures si elle n’est pas précise.

Ressources

La loi relative au régime général des élections et des référendums a cette fois-ci prévu la question des financements des campagnes électorales. Les partis d’opposition ont soulevé le débat sur ce point. Selon Naivo Raholdina, député du parti MAPAR, la question du financement devrait aussi et surtout concerner celui qui sera le candidat de l’Etat, entre autre le parti HVM pour cette fois.

En effet, les candidats qui ont représenté le parti au pouvoir ont eu souvent tendance à se financer via les caisses de l’Etat et user de la prérogative de puissance publique. Malgré les lois qui en interdisaient l’usage, cela n’a rien empêché. Ainsi, la question de savoir qui aura à charge de vérifier et de contrôler les finances du lors parti au pouvoir de la prochaine élection présidentielle. Pour ce député, le régime actuel, vu son impopularité et son bilan, ne devrait logiquement pas emporter les élections d’où pour lui la nécessité de cette vigilance par rapport au parti au pouvoir. L’on constate toutefois que celui qui sera là cherchera toujours à se maintenir, que ce soit HVM, TIM ou MAPAR. Le but des élections pour tout parti politique étant de les emporter.

82 commentaires

Vos commentaires

  • 28 février à 09:16 | Tax boom (#10141)

    Que ce qui sont concernés pour l’adoption d’une loi fassent leur devoir sans pression ni quoi que ce soit. Et que la loi sur le code électorale ne favorisera pas le candidat d’État sinon ce serait une élection déséquilibré. tout les candidats potentiels doivent être sur le même pied d’égalité.

    • 28 février à 12:43 | Tsisdinika (#3548) répond à Tax boom

      Cher monsieur ou madame,

      Sans vouloir justifier les fourberies du Hvm et son candidat d’État pour s’accrocher au pouvoir, il faut être un tantinet honnête avec soi-même. Rajaonarimampianina a été le candidat d’État d’office en 2013 lorsqu’il a reçu le soutien de Rajoelina, chef d’état de fait, avec ce que cela implique d’utilisation de prérogatives publiques pour gagner les élections. Les députés Mapar n’étaient pas en reste. Rien que le fait de porter comme nom de parti un acronyme faisant figurer le titre et le nom du président de la transition en exercice les rendaient d’emblée candidats d’État, et le soutien et l’obéissance des autorités administratives au niveau local étaient implicitement exigés.

      Le TIM a fait pareil. L’ AREMA idem. Le PSD quant à lui a ouvert le bal.

      Comment pouvez-vous exiger de ce régime-ci qu’il soit le premier à changer ces pratiques alors qu’il y a pas si longtemps vous vous êtes dispensés de le faire lorsque vous aviez les rênes du pouvoir ? On ne récolte que ce que l’on sème et les loups n’engendrent pas de agneaux.

    • 28 février à 14:02 | Isandra (#7070) répond à Tax boom

      Tsisdinika,

      Alors là, vous êtes adepte de tsy hita izay maharatsy azy.

      Si l’on suit votre raisonnement, comme les prédécesseurs de Hery ont abusé le pouvoir pour faire gagner le candidat d’Etat, celui-ci a raison de le faire de même, bien qu’il nous ait promis le changement,...la raison pour laquelle nous l’avons élu,...

  • 28 février à 09:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Un code électoral contesté par des parlementaires béni-oui oui, si c’est vraiment le cas, serait-il bénéfique ou non au pays ?

  • 28 février à 09:30 | RABENJAMINA Ruddy (#10142)

    Les projets de loi pour cette session extraordinaire ignorent tous les intérêts de la Nation, par contre elles visent le bénéfice du parti au pouvoir afin de garder leurs chaises.
    Si les dirigeants actuel est vraiment patriote, qu’ils écoutent la voix des élus au moins. De même, les députés devront écouter la voix des peuples mais pas celle d’une Valise. L’Avenir de ce pays est entre les mains des Solombavambahoaka.

  • 28 février à 09:33 | lysnorine (#9752)

    « Le nouveau code électoral » : Ny tsizarizary aminy.

    Sitraka sy telina aloha ny namoahan’ Ingahy PM tamin’ny Internet ireo volavolan-dalàna momba ny fifidianana avy amin’ny governemantany ireo izay efa tafapetraka eny amin’ny Biraon’ny Antenimieran’ny Depiote sy ny Antenimieran’ny Senatera. Tsy fantatray raha mbola misy ihany ilay gazety amin’ny teny Malagasy famoahan’ny Fanjakana vaovao hatrizay hatrizay, fa tsara raha mba nivoaka tamin’izany gazety izany koa ireo volavolan-dalàna ireo mba hahafahan’ny sarambabem-bahoaka mamakafaka azy. Manarak’izany dia ilay TETI-bolavolan-dalàna mihitsy aloha ― na « AVANT-projet de loi » hoy ny teny frantsay ― no tokony nampahafantarina mialoha ny Vahoaka mba hahazoany maneho ny heviny. Aoka tsy hohadinoina mihitsy fa : ny Vahoaka no Andriamanjaka Tsitoha, tsy refesi-mandidy, ary loharano ipoiran’ny Fahefam-panjakana rehetra araky ny hevitry ny hoe Demôkrasia na Fanjakan’ny Vahoaka. Tsy mifanalavitra amin’izany fikatsahana MIALOHA ny hevi-bahoaka izany rahateo ny fahendren’ny Ntaolo Malagasy manao hoe : « Ny hevitry ny maro mahatakatra ny lavitra » ary « Ny hevitra tsy azo tsy amin’ny olombelona , koa samia mamoaka ny heviny. »

    Araka ny tatitra tao amin’ny Midi Madagasikara manko, dia nanambara tokoa ny PM fa azo heverina ny tolo-kevitra hanitsiana ireo volavolan-dalàna ireo raha ambony dia ambony ny tombon-tsoa ho an’ny Firenena tandroviny :
    « Code électoral : Le PM défend les projets de loi », Midi Madagasikara 27 février 2018,
    http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2018/02/27/code-electoral-le-pm-defend-les-projets-de-loi/

    « les projets de loi organiques sur les élections sont actuellement déposés à l’Assemblée nationale et au Sénat. [...]
    « Le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier de rajouter : [...] “Des PROPOSITIONS D’AMENDEMENT ne seraient pas à exclure si c’est dans l’intérêt supérieur de la Nation ”. »...

    Noho izany, amin’ny maha-olom-pirenena Malagasy ny mpanoratra ity, misoratra amin’ny lisi-pifidianana, ary manan-jo hifidy, dia manolotra ireto soso-kevitra ireto izy na mampahatsiahy ny efa narosony matetika dia matetika teto amin’ity sehatra ity ihany, ny amin’ny fanovàna heverina fa hahasoa raha voarakitra ao anatin’ny Lalàna Malagasy mifehy ny fifidianana. Araka ny mahazatra amin’ny mpamolavola sy mpanora-dalàna eto amintsika, dia mampalahelo fa teny frantsay sy fisainana frantsay ihany no ampiasainy hanefena lalàna malagasy. Azo heverina ho fihemorana ihany izany raha oharina amin’ny zava-bitan’ny Fanjakana Malagasy tamin’ny taon-jato faha-19 ! [ohatra iray fotsiny : « DIMY VENTY SY TELONJATO tamin’ny 1 alakarabo 1881, Ny Lalàn’ny Fanjakana - Lalàna mahazo ny vahoaka rehetra » nadikan’ny fanjakana kôlônialy ho « Code des 305 articles du 29 mars 1881 ».]

    I) Projet de Loi organique n° 05/2018 du 21 février 2018
    relative au régime général des élections et des référendums

    1) Fandravana ny CENI ary famerenana amin’ny Ministeran ‘ny Aty Tany ― mpanara-maso ny zara-tany na zana-paritany miadidy tena ― ny andraikitra rehetra mikasika ny fifidianana izay iarahany miasa amin’ny Statistika, sampan-draharaham-panjakana rahateo. Tsy misy heviny izany hoe « commission indépendante » izany, antokon-draharaha ivelan’ny Fanjakana ary tsy miankina aminy, kanefa manao raharaham-panjakana, AFA-TSY ny famoronana karazana fanjakana kely tsy lanim-bahoaka, handrafy ny fanjakan’ny Vahoaka : Rafitra nataon’i « FrançAfrique » letrezana manerana ny zanataniny Afrikanina taloha io handemena ny Fanjakan’ny Vahoaka MANDRA-PAHALEVONA azy tanteraka.

    2) Zavatra iray LEHIBE DIA LEHIBE dinganin’ny andininy faha-4 mikasika ny fepetra takina amin’ny olom-pirenena malagasy ka mahatonga azy ho AZO FIDINA dia ny tolo-kevitra efa narosonay teto :

    « Ary na zovy na zovy mikasa hilatsaka hofidina ho Filohan’ny Repoblika [na depiote, na senatera, sns., sns.] dia tsy maintsy manao fanambarana manantitrantitra fa : Tsy anisan’ny olom-pirenena-ana firenen-kafa izy, ka raha sendra nizaka zo-na firenen-kafa izy dia mampiseho ny porofo ara-panjakana manamarina fa efa nariany tokoa izany zony izany. »
    [ lysnorine 16 septembre 2017 à 09:15, @ rakoto-neutre 14 septembre à 13:07, « Election présidentielle 2018-Tout le monde conscient des enjeux mis à part le régime » ; http://www.madagascar-tribune.com/Tout-le-monde-conscient-des-enjeux,23267.html ]

    Araka ny fananarana ao amin’ny Baibolin’ny Kristianina izay azo ampiharina tsara amin’izany toe-javatra izany :
    « Tsy misy olona mahay MANOMPO TOMPO ROA ; fa ny anankiray ho halany, ary ny anankiray ho tiany ; na ny anankiray hombany, ary ny anankiray hohamavoiny. » (Matio 6:24)

    3) Fanafoanana ny « carte d’ électeur » : ISAKY NY MISY FIFIDIANA, ary ohatra iray volana mialohany, dia andefasan’ny mpandrahara amin’ny fokontany taratasy fanehana azy hifidy ny mponina ao amin’ny fokontany ka voasoratra ara-dalàna ao anatin’ny lisitry ny mpifidy eo am-pelatanany. Voasoratra ao anatin’io taratasy io daholo ny mombamomba an’ilay mpifidy rehetra izay tokony ho eo ampelatanan’ny fokontany ka io taratasy fanehana io no entiny hifidy amin’ny andro fifidianana. Mety ho very fihinana aloha ny mpanao bizina amin’ny kara-pifidianana fa tokony ho vosoroka kosa ny hala-bato fanao amin’ny fanefena sy fizarana kara-pifidianana maromaro tsy ara-dalàna.

    4) Tsara koa raha kapaina ny boeriboerika manalava taria amin’ny tsy antony (ohatra andininy faha 57, 61, sns., sns.)
    (Hotohizana)

    • 28 février à 09:44 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Le nouveau code électoral » : Ny tsizarizary aminy.
      (tohiny)

      5) « Le FINANCEMENT de la campagne électorale »
      « Les recettes du compte de campagne électoral ou référendaire »

      TSY AZO EKENA MIHITSY ny ao amin’ny andininy faha-73 manao hoe :

      mahazo mamatsy vola ny kandidà ny « personnes morales de DROIT PRIVÉ NATIONAL ». Dia tena heverin’ilay nanoratra an’io angaha fa donendrina (sao tahaka azy kosa aza !) izay rehetra mpivaofy ity volavolan-dalàna ity ka tsy avy hatrany dia mahatakatra fa : OLON-KAFA FIRENENA daholo no tena ao ambadiky ity hoe « personnes morales de DROIT PRIVÉ NATIONAL », na ny VOLA AMPIASAINY, na ny TENA MPITANTANA ny orinasa ! Izany hoe ompikelin’ireo OLON-KAFA FIRENENA ireo izay olom-boafidy novatsiany vola ka tsy maintsy hanatanteraka ny sitrapony rehetra. Izay ilay fivarotana tanindrazana sy ny harem-pirenena.

      « Ces contributions peuvent se présenter sous forme de NUMÉRAIRES (!!) , de dons, ..de concours en NATURE ou en prestations diverses. »
      Koa MAHATSIKAIKY ilay mody fanantitranteran’ny andininy faha- 74 sy faha-75 momba ny « personnes morales de DROIT ÉTRANGER »

      6) Article 123 – L’ordre de présentation des candidats ou liste de candidats dans le bulletin unique s’effectue par tirage au sort effectué par la Commission Electorale Nationale Indépendante en présence des candidats ou de leurs représentants. Nahoana moa no tsy ny filaharan’ny anaran’ny kandidà araka ny abidỳ fotsiny no ampiharina amin’ny fampiasàna taratasy fandrotsaham-bato tokana amin’ny fifidianana prezidà ?

      7) Article 174 – Lorsque le nombre de bulletins qui ont été trouvés dans l’urne est supérieur au nombre des émargements correspondants, il y a lieu de retrancher au hasard un nombre de bulletins égal à l’excédent constaté
      Mahavariana ihany ny mety hitrangan’izany !

      8) tsy takatray loatra ny ilana ny CHAPITRE VII : DU RECENSEMENT GENERAL [« MATÉRIEL » !] DES VOTES ET DE LA PROCLAMATION DES RESULTATS ankoatry ny fahazoana MAMADIKA NY VOKA-PIFIDIANANA. Rehefa vita ara-dalàna, voatontosa tsara daholo, ny PV-n’-ny fanisam-bato tanisain’ny CHAPITRE VI : DU DEPOUILLEMENT ka voampita tsara any amin’izay foibe hanao adisaona fotsiny ny isan’ny latsa-bato voalazan’ny PV isaky ny biraom-pifidianana ambany fileovany.

      Araka ny voalazan’ny andininy faha- 176 – Après la fin des opérations, le PRÉSIDENT du bureau électoral PROCÈDE SUR LE CHAMP à la PROCLAMATION DES RÉSULTATS DU DÉPOUILLEMENT et en dresse IMMÉDIATEMENT et PUBLIQUEMENT PROCÈS-VERBAL.

      Hamafisin’ny andininy faha-192 fa ireo PV ireo ange no tena fototry ny fahamarinan ’ny vokatry ny latsa-bato
      Article 192 – En cas de destruction, pour quelque cause que ce soit, des documents contenus dans les plis fermés émanant des Sections chargées du recensement matériel des votes et destinés, selon le cas, à la Commission Electorale Nationale Indépendante, à ses démembrements au niveau territorial ou à la juridiction compétente, ceux-ci procèdent aux vérifications d’usages et à la PUBLICATION DES RÉSULTATS PROVISOIRES SUR LA BASE DES PROCÈS-VERBAUX AUTOCOPIANTS dont l’Administration et les candidats sont également destinataires.

      En tant que de besoin, la confrontation des procès-verbaux peut être effectuée, selon le cas, au niveau de la Commission Electorale Nationale Indépendante, de ses démembrements ou de la juridiction compétente, à la demande des candidats ou de leurs représentants dûment mandatés à cet effet .

      II) Projet de Loi organique no 06/2018 du 21 février 2018 relative à l’élection du Président de la République.
      Ny tolo-kevitra lehibe iray narosonay teto momba io fifidianana prezidà io, dia mitaky fanovana ny lalàm-panorenana [lysnorine 16 septembre 2017 à 09:15, voatonona etsy aloha, http://www.madagascar-tribune.com/Tout-le-monde-conscient-des-enjeux,23267.html ] :

      « Fa ny zavatra iray lehibe mikasika ny fomba fifidianana, ka heverinay fa mihatra amin’ny ain’ny firenena mihitsy, dia ny fampiharina FIHODINANA TOKANA amin’ny fifidianana REHETRA ka amin’izay, izay nahazo latsa-bato be indrindra no avy hatrany dia voafidy. Efa naverimberinay matetika fa raha fihodinana TOKANA no nihatra tamin’ny fifidianana prezidà tamin’ny 2001 dia tsy ho nisy ireny korontana nahatsiravina tamin’ny 2002 ireny. Izay mpanao pôlitika miendrika ho « homme d’état » angamba mahatsapa izany avy hatrany.[...]

      Ka ovana toy izao ny andininy faha-47.3 :

      « Tokana ihany ny fihodinana amin’ny fifidianana izay ho Filohan’ny Repoblika. Voafidy ho Filohan’ny Repoblika avy hatrany izay mahazo latsa-bato be indrindra na firy na firy no nandray anjara tamin’ny fifidianana »

      Tapitra hatreo amin’izay ny ady hevitra tsy misy kitotony, tsy mamokatra na inona na inona, manodidina ny fihodinana faharoa !
      (Hofaranana)

    • 28 février à 09:50 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Le nouveau code électoral » : Ny tsizarizary aminy.
      (Tohiny sady farany)

      III) Projet de Loi organique n° 07/2018 du 21 février 2018 relative à l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale

      Ny soso-kevitra efa narosonay teto momba ny fifidianana depiote dia mitsipaka tanteraka ny andininy faha-4 sy faha-5 amin’ity volavolan-dalàna ity :

      Article 4 - Les Députés sont élus au suffrage universel direct au scrutin uninominal majoritaire à un (1) tour.
      Article 5 – La détermination des circonscriptions électorales, le nombre des membres de l’Assemblée Nationale ainsi que la répartition des sièges sont fixés par un décret conformément aux dispositions de l’article 70 de la Constitution.

      Toy izao no fivakiny [Lysnorine 16 septembre 2017 à 08:27 , http://www.madagascar-tribune.com/Tout-le-monde-conscient-des-enjeux,23267.html ]

      « [...] tsy azo atao ambanin-javatra mihitsy eto ny fanovana ny FOMBA HIFIDIANANA ireo depiote ireo mba hahafongana ny mpanao sotrobe lava tango mbetika manohana ny governemanta mbetika manohitra azy arakaraka ny hoe tambim-bola aman-karena omena azy, hono, hany ka tsy afa-manao ny asany ara-dalàna intsony ny governemanta fa lany andro manambitamby azy ireo, mitady “marimaritra iraisana” poaka aty. Ny fomba-fifidianana solombavam-bahoaka hisorohana izany mialoha dia ny fampifaninana LISITRA mirakitra anarana kandidà maromaro, tsy azo ovaovana, isaky ny “FARITRA 22” izay atao “fari-pidianana” ny solombavam-bahoaka izany, ka TOKANA ihany ny FIHODINANA , dia izay LISITRA nahazo latsa-bato be indrindra no avy hatrany dia lany, na firy na firy no mpifidy nandray anjara tamin’ny fifidianana. Izany hoe MIARA-LANY DAHOLO NY AO ANATY LISITRA. “Scrutin de liste majoritaire simple à un tour, sans panachage ni vote préférentiel” no fiantson’i Frantsa izany fomba fifidianana izany. Tsarovana fa nampiharina foana teto Madagasikara io « scrutin de liste majoritaire » io hifidianana ny depiote nandritra ny fitondran’Itpk Tsiranana afa-tsy teto Antananarivo Renivohitra. Arakaraka ny isan’ny mponina ao amin’ny “faritra iray” izany no isan’ny depiote anaty lisitra hofidiny. [...] ».

      Mazava ho azy fa arak’io fomba fidianana depiote io, dia tsy misy antony intsony akory ny mbola hikaonan-doha sy hampiadiana karajia ny amin’ilay hoe tsy maintsy misy antoko pôlitika manolotra ny kandidà ho depiote, sns., sns. ! [andininy faha-18 sy faha-19].

      Dia ho hita eo izay hafitsoky ny depiote sy senatera ary ny antoko mpanao pôlitika. Azo heverina hoe efa latsaka anaty hantsana lalina dia lalina ny firenena sy ny vahoaka malagasy, ka mijaridina ny fanontaniana hoe : Mety mba ho afaka hitraka kely ihany ve izy roa tonta sa vao mainka hilentika ka ho rendrika mandrakizay ?

  • 28 février à 10:14 | njarasoa (#10017)

    tout est clair maintenant, c’est pour cela que le gouvernement n’a pas laissé la société civile de regarder sur les textes qui seront soumis en Conseil de gouvernement et des ministres. un code électoral en ses faveurs et selon ses désirs.

    • 28 février à 11:20 | Eloim (#8244) répond à njarasoa

      Si ces lois sont votées avec la formule « béni oui-oui » à l’unanimité comme une lettre à la poste à l’AN, les troubles seront inévitables et re-bonjour la crise qui sera plus rude que la précédente. Des destructions inestimables sur tous les plans seront prédites et prévisibles. Gare aux initiateurs de ces projets qui accommodent en cachette, à leur façon habituelle et qui vont payés pour leurs actes de malversation dévastateurs, d’un ; et de deux, c’est une manière également de créer des tensions de troubles justifiant l’existence des cas de force majeure entraînant le report de l’élection, une formule dont les observateurs de la vie politique confirment du jour au lendemain. Quel gâchis d’avoir des politiciens qualifiés comme la risée du monde politique international.

  • 28 février à 10:55 | Turping (#1235)

    Lysnorine,
    Ilay resaka fanaovana politika @ io lalàna mikasika io nouveau code électoral Io tsy misy resaka mangarahara,fa resaka bizna, jiolamboto ny ai am-badika.
    Naninona moa izy io no tsy natao ,na novaina vao tonga teo @ fitondrana i Hery Rajaonarimampiana ?
    - Izao vao mikoropaka mody may volon-tratra daholo.
    Ilay resaka CENI ity raha manana ministeran’ny ati-tany manao ny asany tsara ,sy fanjakana tsy miankina @ any ivelany daholo tsy tokony ho latsaka lalina ity firenentsika ity .Etsy an-daniny miampy trotraka koa ny risoriso ,ny fanodinkodinana volam-panjakana,sns...
    Mazava fa ireo vahiny izay mitady koa ny tena tombontsoany @ zavatra mangarahara mety tsy ho sahy (gagnant-gagnant).Ny resaka jiolamboto no tena hibahana toerana izay mbola mampikoroso fahana ny vahoaka efa mandady fa tsy mandohalika intsony.
    - Ny tena mampalahelo dia lay politka mihitsy no tsy tena mibanjina @ famahana ireo olana izay mianjady @ valala be mandry ,ireo vahoaka izay nampindrana ny fitondrana.
    Raha firenena misy dikany ,,efa tokony programan’asa no tokony hifantohana lalina sy hiadiana ,@ izay programa heverin’ny kandida mandeha @ fahamarînana hampisondrotra lay firenena,ireo vahoaka.

  • 28 février à 11:00 | jangobo (#8776)

    Le nouveau code est conteste car l’Exécutif a agi unilatéralement dans sa publication, bien qu’il ait demande l’avis de l’Opposition pour ne pas être taxe de pensée unique.

    Le temps pris pour sa conception et son envoi aux mains des parlementaires montre déjà une intention manifeste de faire voter ce code comme une loi de finances ordinaire. Nos députés ne sont pas forts en calcul.

    Pour ce qui est relatif aux ressources, Rajao a déjà pris de l’avance avec ses Ministres et le THVM (télévision hery vaovao malagasy).

    Les personnes morales de droit prive national seront du genre societe Claudine, societe Ravato et societe VIVA

    Et comme le suivi de ces ressources est flou (propriété de l’état, fonds utilisés rien que les medias qui sont non payés car étant considérés comme propriétés personnels, …), l’abus par Rajao est flagrant.
    Et on n’entend plus parler du tribunal qui devait être créé pour juger le président et consorts.

  • 28 février à 11:10 | jangobo (#8776)

    C’est la CUA ou EASY PARK qui gere ces parkings ?
    Je me demande comment la Commune reçoit ce qu lui est du mais la gestion laisse a désirer car si c’est easy park, cela devrait passer par le trésor et l’utilisation d’ordinateurs pour le paiement de contraventions ouvre la porte a tous les abus. Un simple bout de papier qui peut etre rectifie a tout moment.A suivre de pres !?!

  • 28 février à 11:12 | arsonist (#10169)

    Si des Gasy ou non Gasy croient ou font semblant de croire que , de ces élections , une équipe de dirigeants sera élue pour mener la Grande Île sur une voie de développement ,
    alors ne leur en déplaise mais
    ils se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude .
    Il suffit d’avoir un peu de jugeote pour constater que depuis le 14 octobre 1958 toutes les équipes gasy qui se sont succédées pour diriger ce pays et ses populations n’ont fait autre chose que faire reculer la Grande Île .
    Ce qui différencie ces équipes entre elles c’est la rapidité avec laquelle chacune a fait régresser ce pays et ses populations . Régression sur tous les plans .
    La dégringolade la plus rapide avait eu lieu du temps de l’Amiral . Tout le monde s’accorde à le dire .
    L’ équipe du « charismatique » elle aussi avait fait régresser très rapidement les Gasy . Les illuminés fidèles de leur « charismatique » place naïvement toute la responsabilité de ce très rapide recul sur le dos de la Communauté Internationale en général , des USA en particulier. Ces illuminés ne se rendent même pas compte qu’en tenant ce langage ils reconnaissent de facto mais implicitement et clairement qu’ une mise sous tutelle non gasy de ce pays est préférable à un régime dirigé par leur « charismatique ». Une de ces illuminés émet le voeu de l’octroi d’un prêt de 90 milliards de dollars pour développer ce pays . Elle croit peut-être que pareille somme se trouve sous le sabot d’un cheval . Cette même illuminée souhaite que la Grande Île soit dotée de centrales nucléaires . Si cela devait se faire , ces centrales nucléaires ainsi que les sites d’enfouissement des déchets nucléaires devraient être localisés exclusivement dans le pays betsileo , et plus précisément en Isandra . Avec obligation officielle à toutes les personnes originaires de l’Isandra de rester ou retourner vivre à proximité de ces centrales nucléaires et des sites d’enfouissement des déchets radio actifs .
    Ah ! Elle a une belle équipe d’illuminés , hein ! leur « charismatique » !

    • 28 février à 13:02 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      Vous êtes genre de personne qui n’hésitez pas de faire adopter ses enfants au moindre problème, au lieu d’assumer ses responsabilités, en y faisant face.

      Compter sur les autres pour résoudre ses problèmes est une lâcheté. « La lâcheté est un péché, parce qu’aucune vertu n’est possible sans courage, ni aucun bien. Parce que la lâcheté est une forme d’égoïsme, face au danger. »

      Madagascar pourra s’en sortir dans cette misère, si tous ses enfants prennent leur responsabilités, en premier, les intellectuels,...et abandonnent toutes formes d’égoïsme,...

      A ce moment-là, les bailleurs et les investisseurs auront confiance en nous, en retour, nous trouverons facilement des financements combien nous voulons pour financer nos projets,...

      « Si cela devait se faire , ces centrales nucléaires ainsi que les sites d’enfouissement des déchets nucléaires devraient être localisés exclusivement dans le pays betsileo, et plus précisément en Isandra »

      Où est le problème, nous sommes prêts à faire le sacrifice pour les intérêts supérieurs de notre nation, bien qu’Anosy soit un central de stockage idéal hihihi !! si cela permettra les Malagasy d’avoir de lumière chez eux,...On n’est pas lâche comme vous,...

      De toutes façons, une fois produits et conditionnés, les déchets radioactifs sont destinés à être stockés définitivement dans des installations adaptées à leur nature, après rien à craindre,...

    • 28 février à 13:17 | Belakana (#7721) répond à arsonist

      Isandra,

      Je vous cite : « De toutes façons, une fois produits et conditionnés, les déchets radioactifs sont destinés à être stockés définitivement dans des installations adaptées à leur nature, après rien à craindre,... »

      Expliquez-nous, avec vos MOTS sans faire la pisse-copie (ce n’est pas une insulte) de quelle manière enfouir les déchets nucléaires. Pas de copié/collé SVP.

    • 28 février à 13:29 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Belakana,

      Si vous voulez avoir des explications précises, sans copier/coller, vous n’avez qu’à vous adresser au spécialiste, car moi, je ne le suis pas, et je deviens pro par ce qu’on m’a expliqué et ce que j’ai lu. Point.

    • 28 février à 13:54 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Inutile de tenter d’expliquer quoi que ce soit à une illuminée auto proclamée « pro en ce qui concerne les centrales nucléaires et les résidus radio actifs » .
      Ces gens-là, comme son « frère » de l’autre bord politique, croient qu’il suffit de dire et tous les problèmes et toutes les difficultés s’estompent.
      Quels fanfarons ignares !
      De plus ils se croient courageux avec çà .

    • 28 février à 14:28 | Belakana (#7721) répond à arsonist

      Isandra,

      Mais finalement, vous n’y connaissez rien en physique nucléaire et donc vous écrivez pour rien. Les Gasy λ ont d’autres chats à fouetter que de penser au nucléaire. Expliquez leur comment fonctionne un barrage hydraulique et ce qu’est un Mégawatt : est-ce un transistor, une résistance, un condensateur, un transfo, une puissance ou une intensité ?
      Au fait Isandra, qu’est-ce qu’un fonds de roulement ?
      La maison brûle, tout ce qui vous intéresse c’est de sauver les rideaux et le rôti qui se trouve dans le four.

    • 28 février à 14:52 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Belakana,

      Doit on s’y connaître en mécanique pour être pro pour une marque de voiture, par ex, volkswagen,...?

    • 28 février à 15:08 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Les foza sont bêtes . Et ils mourront bêtes .

    • 28 février à 15:54 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      Il vaut mieux etre bête qui assume ses responsabilités que soit disant intelligent lâche qui compte sur l’intelligence des autres pour sauver son pays,...

  • 28 février à 11:21 | jangobo (#8776)

    Je suis devant le THVM qui profite a coeur joie d’offrir des cadeaux au nom de l’epouse de Rajao.

    Le CEG RAZAKA d’Ambatondrazaka utilise des tracteurs du BNGRC, mains tentaculaires de Rajao pour la reparation du terran d’Ambatondrazaka.

    Le Fisandratana Mirindra de Rajao utilise l’education par le CISCO d’Amparafaravola pour prendre de l’avance dans l’election presidentielle a venir et ne jamais oublier de prononcer le nom du venere, omniscient et omnipotent Rajao..

    • 28 février à 14:08 | RAMBO (#7290) répond à jangobo

      Vous parlez de président omnipotent alors lisez ceci/

      Malheureusement pour Madagascar, les anciens présidents totalitaires (Ravalomanana, Zafy, Ratsiraka), qui ont été responsables de la décadence économique et de l’avilissement social du pays depuis 1973, et qui ont été éjectés hors du pouvoir par la rue, ne veulent en aucun cas accepter leurs propres défaites et le vent du changement.

      D’abord Ravalomanana, ce voleur milliardaire qui a confondu les caisses de l’Etat avec celles de ses entreprises et s’est enrichi par des biens mal acquis, et qui a utilisé l’église FJKM à des fins purement politiques ne peut détourner de sa malhonnêteté et de sa trahison envers les Malgaches. Les faits sont :

      en décembre 2008, lorsque le Fonds Monétaire Internationale (FMI) et la Banque Mondiale (BM) ont bloqué une aide de 35 millions d’USD à cause notamment d’inquiétant et suspect achat de l’avion Force One II et de l’application de la loi relative à l’exonération de la TVA et de la Taxe d’Importation de l’huile végétale (qui était à cette époque le monopole du groupe TIKO appartenant à Ravalomanana).
      La tension entre le Président et les bailleurs de fonds était à son paroxysme. Quelques années auparavant, Niels Marquardt, ancien ambassadeur des Etats-Unis, avait recommandé publiquement à Marc Ravalomanana de vendre TIKO pour mettre fin la confusion entre biens publics et intérêts individuels. Autrement dit, les Etats-Unis avaient demandé à l’ancien président de choisir entre la politique et l’entrepreneuriat, étant donné qu’universellement, l’exercice simultané de ces deux fonctions sont incompatibles et sont sources de conflit d’intérêt. Mais comme à son habitude, se croyant être seul maître à bord, avec un gouvernement apparemment contrôlé par ses hommes (les deux chambres : sénat et parlement et les communes dominés à 85 % par le TIM), le président déchu se permettait de snober et même d’ironiser l’ambassadeur des Etats-Unis.

      Ce dernier, bluffé par tant de hargne et de courage préférait flirter avec l’ancien président, plutôt que de sauvegarder sa dignité et son éthique.

      Il est même devenu l’un des amis intimes de Ravalomanana.

      En comprenant la personnalité controversée de l’ancien président, basée sur le leitmotiv : « tout s’achète, même les amis », les expressions et les défenses de l’ex-président destitué par le peuple par l’ancien ambassadeur est une véritable honte pour les Etats-Unis. Malgré la démission de Ravalomanana et la remise du plein pouvoir à un directoire militaire, dont Niels Marquardt fut témoin, ce dernier préférait axer ses interventions sur le soi-disant « coup d’Etat » de Andry Rajoelina ;

      - pour avoir une idée succincte des impacts positifs de ce conflit d’intérêts sur le développement exponentiel de la société TIKO (et inversement le chaos de l’économie malgache) en 7 ans, plusieurs sociétés ont été créées :

      TIKO OIL PRODUCTS ou TOP : huile alimentaire, situation de monopole,
      TIKO AGRI : collecte de matières premières,
      TOAMASINA PLANTS ou TOP II : système de production d’huile alimentaire, situation de monopole,
      IKO : tout ce qui est glace,
      TIA : produits à base de lait plus raffiné,
      TIKO FARM : élevage et dérivés, dont collecte de lait,
      FEED MILL : alimentation des animaux de la ferme, provendes,
      MBS : radio et télévision qui émettent partout sur le territoire, sans autorisation mais à titre d’essai, et qui utilisent les émetteurs et antennes de la RNM et de la TVM (au frais de ces derniers pour la location des satellites),
      MADA RADIO,
      RADIO FAHAZAVANA,
      « LE QUOTIDIEN » et « NY VAOVAONTSIKA » : presses,
      MAGRO : grande distribution, monopole sur les PPN (Produits de Première Nécessité), monopole sur les marchés publics (papeterie, articles de bureau, …),
      MBS IMPRIMERIE : travaux d’imprimerie,
      BLUE PRINT : travaux d’impression sur support, d’imprimerie, et vente de tout ce qui est papier,
      TIKO GROUP BTP : fabrication des produits pour BTP, comme les agglomérés, les buses, la vitrerie et même la peinture,
      ALMA : société de BTP, partenaire privilégié de l’Etat car les marchés sont attribués sans appel d’offres, mais aussi considérée comme sous-traitant attitré des sociétés multinationales (COLAS, SOGEA, …),
      CCM : bureau d’étude de génie civil et BTP, entreprise en connivence avec ALMA lorsque les appels d’offres sont obligatoires et quand le finan-cement provient directement des bailleurs, dans un système de passation de marché truqué,
      MANA : minoterie,
      FANAMBY RICE MILL : culture de riz à grande échelle, accompagné de vol de terrains et d’expulsion manu militari des propriétaires.
      Ci-dessus sont les sociétés connues « officiellement », et cela sans prendre en compte les actions acquises dans les grandes sociétés comme : SHOPRITE, SOAVONIO, hôtel COLBERT, GASYNET, …

    • 28 février à 14:13 | RAMBO (#7290) répond à jangobo

      Suite...
      D’autres projets servant à l’enrichissement personnel de l’ex-président Ravalomanana (abattoir à Andohatapenaka, Tiko Air : privatisation d’Air Madagascar qui était financièrement en difficulté, exportation monopolisée par la famille Ravalomanana de bois de rose et usine de bois dernier cri prévisionnellement installée à Sambaina) ont été mis sur pied ; sans compter les anciennes sociétés d’Etat qui ont été privatisées, dans des conditions floues, au profit de TIKO : SOMACODIS, ROSO, SINPA, SICE et les acquis abusifs des terrains domaniaux et des terrains titrés à des particuliers dans tout Madagascar. Cela avec recours aux autorités sur place en cas de complication (forces armées, maires, tribunal), comme ce qui a été détecté à Vohidiala Ambatondrazaka, Andranomanelatra, Ambohibary Sambaina (des centaines de milliers d’Ha), à Bongolava (un ranch de 100,000 ha, 1,300 ha), à Antsirabe (expropriation de la Société Madagascar Autruche), Betafo, Sambaina, Andohatapenaka (où l’Etat a payé 3 654 140 000 Ar ou 18 270 700 000 Fmg à la société ALMA pour l’aménagement du terrain : remblayage et viabilisation, etc.)

      Non assouvi de sa soif d’accaparer les richesses publiques - des terres à gauche et à droite - et convaincu que Madagascar fait partie de ses biens personnels, il s’arrogeait le droit de vendre des terrains domaniaux ou appartenant à des particuliers à des étrangers.

      En outre des cas les plus connus :

      la vente de 1,3 million d’Hectares de terres arables à Logistic Daewoo, dont aucun centime n’a été encore encaissé par l’Etat, en parallèle avec l’affaire liée à l’acquisition de l’avion « Air Force II » suivi d’un virement financier en guise de cadeau, à titre personnel, l’appropriation à titre personnel des îles Nosy Mitsio (Nosy-Be) et Nosy Hara (Majunga), des plaines d’Ihorombe, …
      Du temps de ce président véreux, les projets qui bénéficiaient d’importants financements étaient rattachés directement à la Présidence de la République : lutte contre le SIDA, Projet PIC, …Tous les contrats tournant autour du secteur minier ont été maintenus dans le noir total durant sa gouvernance, même pour des grands projets comme SHERRIT et QMM, alors que ces projets sont considérés comme les plus importants d’Afrique. Le contenu des contrats entre les entreprises détenteurs de ces marchés et l’Etat malgache n’a jamais été publié au grand public. C’est aussi le cas dans les contrats d’exploration pétrolière. Il en est de même pour les entreprises de fierté nationale (JIRAMA, AIR MADAGASCAR).

      La situation politique actuelle, qui frappe le domaine socio-économique malgache de plein fouet par le blocage de l’obtention de la reconnaissance internationale à travers les actions démoniaques des quelques pays néocoloniaux est sûrement la conséquence de ces ententes illicites, suscitées. Trop d’intérêts sont en jeu !

      Favorables à son entreprise embarrassante et hostile pour le peuple, les propos déplacés de cette crapule d’ex-président, les comportements déplaisants de ses consorts ont attisé la colère populaire.

      Même si la manipulation est la maladie des démocraties, l’arme du pouvoir pour convaincre les citoyens qu’il ne peut plus contraindre ; l’intolérance du peuple est à son plus haut degré devant des actes irrémissibles des politiciens détournés des grandes valeurs qui ont osé frapper au cœur de la société.

      Les uns prétendent incarner le développement et la justice, les autres tels que Lala Rasendrahasina la religiosité chrétienne et compagnie pour leurs propres intérêts, et pour des avantages étrangers et pensent que nous n’avons plus à juger, plus à apprécier, que c’est la carte forcée ; eh bien, ils se trompent.

      Le temps de soumission est révolu. Les pays arabes comme la Tunisie, l’Egypte ont eu la soif de changement comme Madagascar. Alors, pourquoi les organisations internationales sont-elles promptes à les aider et pourquoi au lieu de faire la même chose pour Madagascar, elles asphyxient et continuent à opprimer le peuple malgache ?

      Les ex-présidents malgaches qui ont osé trahir, sans vergogne, leurs compatriotes ont entamé une machination politique ici et là où les fléaux semblent le plus manifeste et le plus incommodant aux citoyens, dans les domaines auxquels les responsables politiques ont accordé une importance particulière, ou encore dans les secteurs ou ils perçoivent des intérêts particuliers, contrairement à la perception des citoyens qui ont compris la situation comme une entrave à toute tentative de réforme économique pour les bienfaits communs et du pays.

      Les événements politiques qui se déroulent à Madagascar et dans le monde seront dorénavant examinés de près et seront partagés au sens commun, avec liberté de ton et l’intransigeance d’esprit requise afin de repousser le terrorisme intellectuel et physique, l’intimidation morale. Par cette méthode, nous démonterons pièce par pièce les mécanismes relatifs à tout système néocolonial. Et ceci avec un humour corrosif et corpulent.

      Les partis, les mouvements, les corporations et les individus qui nous font le coup des bons sentiments pour obtenir notre approbation qui pourraient conduire à nos propres pertes et à la décadence des Malgaches seront traités comme ennemis du peuple.

      Le peuple malgache a cessé d’être dupe des manigances politiques des étrangers et des traîtres matérialistes, de ceux qui s’écartent du chemin de la liberté et du changement !

      Z.R. Rien que la vérité !
      Extrait jeudi 24 mars 2011

  • 28 février à 11:24 | Turping (#1235)

    Le nouveau code électoral de plus en plus contesté devient le bourreau de l’avancement réel.Il y a trop de manœuvres politiques , dilatoires qui prennent trop d’importance pour défendre les intérêts restrictifs .Alors que derrière ce code électoral, il devrait y avoir une espérance car les enjeux sont importants dans les mois et les années qui viennent pour réformer ce pays.Il y a des attentes pour qu’enfin les malgaches espèrent mieux dans l’amélioration de leur quotidien.Rien n’est gagné à l’avance , hélas ! Le pire s’annonce.

  • 28 février à 11:55 | Isandra (#7070)

    Il faut quand même reconnaître, la situation de l’époque deuxième république où toutes les élections étaient gagnées d’avance pour le régime en place, ils ne laissaient que muettes pour leur adversaires,...

    Par contre, aujourd’hui, la victoire d’un candidat dépend beaucoup de sa stratégie de communication. Les manipulations du régime en place n’ont pas beaucoup d’effet s’il sait provoquer un phénomène sur sa personne,...lequel formera et entraînera des vagues des soutiens(les églises, les groupes de zanak’i ou ethnies, les associations, les partis politiques,...) ne serait ce que superficiel,...Tout est possible avec la com,...

    • 28 février à 11:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Il faut quand même reconnaître, la situation de l’époque deuxième république où toutes les élections étaient gagnées d’avance pour le régime en place, ils ne laissaient que muettes pour leur adversaires,...est loin de nous actuellement,...

    • 28 février à 18:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vu ailleurs, lu sur un article du Midi aujourd’hui :

      "C’est un démarrage en trombe qu’ « Andry Rajoelina a opéré lors de son retour sur la scène politique malgache. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a éclipsé totalement l’actuel chef de l’Etat et son équipe de communication grâce à son aisance devant la caméra.Ce dernier s’est présenté sous un nouveau jour devant les téléspectateurs, endossant les habits d’un jeune politicien plein d’allant , mûri par les épreuves qu’il a traversées.

      Actuellement, Andry Rajoelina a pris l’ascendant sur ses adversaires potentiels sur l’échiquier politique malgache. Il a su envoyer un message d’espoir à une population résignée devant l’avalanche de mauvaises nouvelles qu’elle engrange quotidiennement. Il a mûri son plan de reconquête durant sa traversée du désert et c’est d’abord par sa science de la communication qu’il a réussi à séduire les téléspectateurs. Le message véhiculé a touché un maximum de public. Pour le moment, il agit sur la fibre émotionnelle, misant à fond sur la jeunesse de son locuteur. On s’aperçoit que ce dernier organise sa campagne comme un show. Après sa prestation télévisuelle d’il y a dix jours, c’est les retrouvailles avec ses partisans qui ont fait l’événement, le week-end dernier. Les simples citoyens semblent éblouis par les artistes qui se sont produits durant cet après-midi. Cette démonstration de force semble avoir laissé sans voix le camp d’en face qui peine à trouver la parade. Ce côté « événementiel » ne séduit pas tout le monde et provoque le scepticisme de certains observateurs. La forme est impeccable, mais le fond laisse à désirer. Sur les réseaux sociaux, des internautes s’interrogent sur le sérieux de cet IEM qui, jusqu’à présent, n’a pas été suffisamment expliqué. Les bailleurs de fonds et les scientifiques qui sont les partenaires de ce plan n’ont pas encore été présentés. C’est le redressement de la nation qui est mis en exergue sans en détailler les moyens. La campagne de communication de l’ancien président de la transition n’en est qu’à ses débuts et on attend de voir la manière dont il va tirer son épingle du jeu."

    • 28 février à 18:23 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Continuez comme ça Président, afin que chaque votre sortie soit un événement,...et que le phénomène Andry se forme,...

    • 28 février à 18:47 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Le petit magicien a su tirer profit de ses cours de rattrapage, dispensés en France pour se présenter comme un homme nouveau et prometteur face à un auditoire qui n’attendait que le messie, en chair et en os, pour exulter, après un quinquennat de disette !….
      Face à une faible concurrence, voir inexistante, il ne lui fut pas difficile de se montrer comme l’homme du renouveau mais du quel ? celui du réchauffé ?….
      L’important, c’est de croire, qu’importe les déceptions futures, de la simple routine !….
      Derrière ses paroles de « ressusciteur » de la nation, on n’attend plus que les heureux élus chargés de mettre les mains à la poche pour apaiser les derniers doutes de l’auditoire, cela va être fait après une sélection « rigoureuse » ! !…
      Le départ en fanfare de notre exilé, pour la bonne cause, est un sans faute, canalisant tous les espoirs qu’il semble, seul, à porter !…
      « il est des nôtres, il va fait son coup, comme les autres ! ».

    • 28 février à 19:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,...

      En fait, ce qui a suscité les intérêts des Malagasy sur lui, c’est le fait qu’il est revenu avec une nouvelle vision, en plus ambitieuse que les ceux-ci n’avaient pas l’habitude d’entendre venant des politiciens Gasy.

      Il change la façon dont on fait la politique,...convaincre les Malagasy avec des idées,...

    • 28 février à 19:35 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Je suis d’accord avec vous pour penser qu’il incarnerait une représentation « nouvelle » du pouvoir, mais où sont vos certitudes à son changement, par rapport à une transition, plus ripoux que jamais ?…
      C’est davantage le désert politique, qu’il l’entoure, qui fait de lui, un candidat du renouveau mais quand serait-il, s’il avait eu, en face de lui, des adversaires, autres que des has-been ?…
      Il n’a rien changé, il a simplement maquillé avec un certain talent, du réchauffé qui lui servira, si d’aventure, il dirigeait, à nouveau, le pays !…
      Convaincre avec des idées, c’est bien, mais les faire appliquer est une autre histoire dont nous connaissons la suite !…
      L’un a voulu conduire le pays comme une star-up et demain, notre prétendant, comme une agence de communication, cherchez l’erreur !.. !...

  • 28 février à 12:01 | kartell (#8302)

    La révision du code électoral est à l’image de la société, désarticulée où flou et opacité sont incontournables et omniprésents !…
    Nous n’allons pas sortir grandis de cette interminable réforme qui n’en est pas une, mais, qui s’avère être un grossier bidouillage de plus, voir de trop !….
    Chacun sent bien que derrière cette soudaine volonté du pouvoir, le risque d’un rejet majoritaire semble fédérer toutes les oppositions, opportunistes et éphémères, pour l’occasion !…
    Néanmoins, cela donne au pouvoir une manière, bien particulière à lui, d’occuper une partie des élus à ferrailler, au lieu de préparer une campagne sereine, plus en plus compromise !…
    Le pouvoir organise sa défense en multipliant les embâcles législatives pour détourner les regards et les critiques sur son bilan de pacotille, léger, comme une plume de canard ! …
    Lui sait où il veut en venir et où aller mais en laissant, ainsi, se poursuivre des débats sans fin, il compte prendre à revers, une opposition de principe, en imposant son diktat, au moment qu’il jugera opportun pour lui, seul !….
    Comment pouvait-il en être autrement ?
    Ces élections ne seront que la simple continuité de ce que nous subissons depuis un quinquennat, mais, avec plus d’intensité, encore, ce qui ne présume rien de bon, sinon celui d’être un spectateur, parmi la foule, à observer une comédie du pouvoir qui tourne au vinaigre !….
    Bon spectacle, à tous !…..

  • 28 février à 12:18 | saricine (#2893)

    Bonjour

    Contesté, bien sûr, un débat qui devait avoir lieu au moins un deux ans avant l’election présidentielle, surgit juste à 9 mois de la date prévisible.
    Comment veut-on que ça avance ? Alors que les tenant du pouvoir evitent le débat contradictoire, ils croient que l’utilisation de la force est encore le meilleur remède dans une république bananière : et c’est ridiculement vrai !
    Vrai car la population n’est pas encore prête pour subir un changement radical de mode de développement, de mentalité pour faire simple.
    Comment la faire faire subir ce changement radical, en opposition au moramora style ? Eh ben, il va falloir demander à Paul, mais il faudra attendre Paul ? Mais c’est qui Paul ? Le messie ? Non à ma connaissance c’est l’un des disciples de Jesus Christ ! Wah je suis encore hors sujet, il faut separer politique et religion selon les « elites » on ne les connait pas qui mais on les appelle « elites »
    Pour l’instant, les « elites malagasy » (s’ils existent) , n’ont pas encore fait les preuves de leur existence .

    On est cons a, on est vraiment des C.O.N

  • 28 février à 12:34 | LOVAXEL (#10217)

    Bonjour Saricine
    je ne sais pas si tu as raison
    de te placer parmi ce que tu nommes
    est-ce une hypothése ridicule de pesner que 50 disons 100 personnes détiennent le sort de la population malgache et que si au lieu de conserver 90 à 95 % des fonds, et 5 % pour le bien être collectif de la population, il était prévisible de faire 50/50 dans un premier temps
    ( Rome ne s’est pas faite en un jour ) , alors oui sans doute le peuple malgache sera respecté et mangera à sa faim déjà, le reste suivra

    • 28 février à 12:51 | saricine (#2893) répond à LOVAXEL

      Bonjour Lovaxel

      Je commence par moi même déjà, en mode « débat politique pour les nuls ».

      J’suis d’accord, Rome ne se fait pas en un jour, par contre il faudra bien me montrer où est-ce qu’on va aller car les démonstrations vues et exposées par les prétendants candidat ces derniers temps, me paraissent paradoxales : « fait ce que j’ai dit mais ne suit pas ce que j’ai fait » en malagasy : « mpitari-bato vilam-bava » donc ça ne me rassure pas, voyez-vous ?!

      Questions 50/50 : je ne suis pas contre le principe mais il faut abandonner aussi le fameux politikan’ny kibo e !
      Politique du ventre : pays des consommateurs, (je ne suis pas economiste excusez moi) ne soyez pas surpris si on est innondé des produits d’importation, nos restes d’entreprises vita malagasy se font couler par les (des) malagasy eux mêmes.

  • 28 février à 12:38 | arsonist (#10169)

    Désolé d’apparaître comme un rabat-joie une fois de plus .
    Mais ceux qui croient naïvement qu’il y aura de graves troubles si ces élections ne se déroulent pas de façon démocratique et transparente se trompent .
    Ces élections sûrement ne seront pas démocratiques ni transparentes .
    Et malgré cela il n’y aura pas de troubles non plus.
    Ce pays , qui a déjà touché le fond depuis longtemps , creuse ce fond afin de mieux s’enfoncer encore plus loin .
    Les élections ne sont pas la 1ere étape pour atteindre une voie menant à la liberté et au developpement .
    Au préalable il faut neutraliser l’armée gasy .
    Mais les populations gasy ne sont pas suffisamment solidaires ni bien organisées pour affronter avec succès cette armée gasy .

    • 28 février à 13:05 | saricine (#2893) répond à arsonist

      Bonjour arsonist

      Les malgaches sont quand même imprevisibles, ça peut partir en cacahuètes brusquement comme ça, mais sans repères.
      Et c’est cette imprévisibilité sans repères,je rejoins votre raisonnement ci dessus ; que profitent les politiciens verreux et les soient disant investisseurs maffieux , en faisant du business rapide tout en vidant le tresor de l’état.
      Comme je l’ai annoncé précédemment, république bananière = utilisation de la force = dictature

  • 28 février à 13:26 | FINENGO (#7901)

    Bonjour.
    Certaine personne ici, prône la stratégie de communication.
    Et d’après cette même Personne un Bon Communiquant est un Bon Candidat, car cette même personne, nous dit qu’avec la Com tout est Possible.

    Primo :
    Pour avoir un Point de vu pareil, il ne faut pas en avoir beaucoup dans la Boite
    Crânienne.

    Secundo :
    Effectivement toutes les élections à Partir de la 2ème République, n’étaient faites
    que sur des tonnes de Promesses non tenues.

    Tertio :
    Nous sommes à la veille de la 5 ème République, et le Procédé ne varie pas d’un iota,
    toujours cette fameuse Com, pour endormir le Peuple. L’ Amiral a bien étudié son
    stratège, d’avoir mis le peuple en soumission. Oui durant ses deux septennats de
    1975 à 1989 Ratsiraka avait oeuvré à formater le peuple pour priver à ce dernier, le
    droit de dire : NON, et c’est ce qu’il n’a jamais toléré L’Amiral rouge. Certains ont Payé
    de leur vie.

    Bien sure Ratsiraka n’est plus au Pouvoir, mais son oeuvre continue son bout de
    chemin, et tous Prétendants à la Plus Haute Marche du Pouvoir en usent avec
    délectation , de la faiblesse du Peuple. Ca me fait penser au : « leBâton ou la Carotte »
    quelque part .

    D’ailleurs, depuis, aucun des Chefs d’ Etat qui se sont succédé, n’aurait voulu y remédier. L’enseignement se délabre de plus en plus, les études sont pour ainsi dire réservé à une certaine classe. Et selon votre classe d’appartenance, les chances de réussite diffèrent.
    Dans ce Pays l’égalité des Chances n’existe pas, et même que l’égalité des droits tout simplement.

    Alors, je lance un appel en l’air, à qui voudra l’entendre.
    Peuple Malgache, ne soyez pas si passif, écoutez ce qu’ils vous disent et faites la part des choses. Tout ce qui brille n’est pas OR. Ayez de la méfiance,de la défiance et fait un Choix rationnel, ne votez pas pour Votez, mais votez pour un vrai changement et une vie Meilleure.

  • 28 février à 13:51 | vatomena (#8391)

    La démocratie est un mot appris de la bouche du colonisateur . Il a été retenu par l’indigène mais il n’a pas été compris.
    Tout comme l’expression " d’interet public ’’ .

  • 28 février à 13:51 | reviv (#9830)

    Ben voyons, je lis ci-dessus l’introspection......
    a savoir qu’ils se sont tous succédés au pouvoir.

    bien sûr que la ceni ne rime absolument à rien lorsque l’on se souvient que l’ancienne présidente de la cenit a été propulsée ministre d’état des affaires étrangères après validation du résultat des élections ( un retour d’ascenseur peut-être ?
    C’est une pure illustration de la mauvaise gouvernance sans honte bue.

    Mais la ceni n’est pas le seul organe à montrer du doigt car,
    tout est en doublon dans ce pays.
    Pour ne citer que :
    le dîna, le bianco, samifin et anti ceci ; anti cela et j’en passr ..... est à la rescousse du ministère de la justice inefficace( inutile) par ses petits et hauts fonctionnaires corrompus,

    dans la grande île, pays le plus appauvri du monde par ses poticiens et ses « hauts fonctionnaires »,
    les mêmes qui ont fait voter la constitution de 2010, font le malin de la critiquer aujourd’hui.
    Et pourtant, il suffisait de l’appliquer telle qu’elle est et pas l interpréter à tout va.
    Ces mêmes politiciens, très agiles dans l’exercice du mirage, excellent toujours dans le pipo pour flouer.

  • 28 février à 14:03 | SNUTILE (#1543)

    - Non maitrise de l’original française à traduire et déjà à traduction malgache « hésitante » qui est la nouvelle langue du pays depuis même pas un demi-siècle voir un siècle (langue neuve).
    - Cette nouvelle loi doit se travailler pendant les Cinq années du nouveau gouvernement en 2018.
    - Car il a une précipitation dans le Changement injustifié du CODE ELECTORAL avant l’indépendance de la France, qui est un exemple d’éducation exemplaire et non « à la va vite » comme un plaisir « de soulagement d’un désir passager ». Non c’est une loi pérenne d’exemple de Vie meilleure.
    - Quand un article de l’express parle du bulletin N°2 non la personne en elle même ne peut la présenter. C’est à l’administration requérante qui en fait la demande car c’est un document « des renseignements inclus ».
    Qui a accès au bulletin numéro 2 ?
    Modèle France : Article 776
    Modifié par LOI n°2017-1339 du 15 septembre 2017 - art. 1
    Le bulletin n° 2 du casier judiciaire est délivré :
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006138155&cidTexte=LEGITEXT000006071154
    SOUHAITONS QU’ILS PASSENT A AUTRES SUJETS PLUS PRIORITAIRE QUI EST LA DATE DE L ’ELECTION ET DES CANDIDATS SANS REPROCHE

  • 28 février à 14:18 | FINENGO (#7901)

    @ Belakana.
    Bonjour Belakana,
    Discuter avec l’illuminée de la république est une perte de temps.
    C’est ce type de personnage qui compte diriger Le Pays, sans même avoir la maîtrise de ce qu’elle avance. C’est l’image tout crachée de ceux qui se prétendent Politiciens au Pays.
    Oui la Politique de l’arnaque.
    Des Minables.
    Bonne journée.
    .

    • 28 février à 14:41 | Belakana (#7721) répond à FINENGO

      Hello Finengo,

      Sur ce forum, on voit beaucoup de pisse-copies (vous voyez à qui je fais allusion) lorsque l’argumentaire fait défaut. Notre ami cantonnier-coiffeur-videur-proxénète doit se fendre la poire.

      Bonne journée

    • 28 février à 14:42 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      « C’est ce type de personnage qui compte diriger Le Pays, sans même avoir la maîtrise de ce qu’elle avance. »

      Ne confondez pas le pro avec le spécialiste d’une chose,...Vous pourrez être pro par conviction sans être obligé de la maîtriser ses détails techniques. Vous devriez avoir confiance aux spécialistes, c’est leur boulot de s’en occuper,...il ne faut pas s’y mêler,...

      Les éléments que j’ai pu collectés m’ont permis de dire que le nucléaire pourra résoudre rapidement et adéquatemet notre problème de l’électricité,...

    • 28 février à 15:43 | Belakana (#7721) répond à FINENGO

      Réponse d’Isandra,

      "# 28 février à 14:52 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^

      Belakana,

      Doit on s’y connaître en mécanique pour être pro pour une marque de voiture, par ex, volkswagen,...?"

      Vous venez de démontrer par (a+b)² que vous ne connaissez rien. Votre savoir se limite à ε, aussi j’arrête avec vous de peur que l’on m’accuse d’améliorer votre QI.

      Passez une bonne journée.

  • 28 février à 15:24 | reviv (#9830)

    On peut imaginer que,
    le moins mal pour la grande île est le ré nouveau, tout à recommencer
    Les fossoyeurs et ceux qui ont successivement flirté-abusé le pouvoir par des moultes combines ou jeu de va et vient devraient être écartés par la sanction des urnes.
    Mais pour ça, il faudra,
    d’une part, des électeurs avertis, mâtures et sachant bien voter et pas des moutons.
    et d’autre part, par l’éradication de bourrages des urnes.
    Mais, connaissant la culture locale et l’avancement de la pourriture,
    cela relève de l’impossible et de la pure fiction.
    Ceci a le mérite d’être dit...

  • 28 février à 15:38 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Ne me fait pas Ch.ier avec ton Central Nucléaire.
    Oui ça on le sait. Tu es une PRO de la Konnerie et du non sens.
    Taches déjà de fournir de l’électricité avec les Groupes électrogènes que vous maîtrisez très mal, avant de penser au Nucléaire.
    Folie de grandeur, à vouloir péter plus haut que son Q.
    Fous moi le camp, je n’ai de temps à perdre avec toi aujourd’hui.
    Du vent, du vent ..!!!!

    • 28 février à 15:49 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      Papy, vous etes en train d’insulter la France qui utilise la konnerie comme vous dites, pour assurer le 80% de la consommation des Français. Et grâce à cette konnerie vous pouvez avoir chaud et la lumière chez vous,...

      C’est pour ça que je vous ai dit, vous aboyez pour tout ce qui bouge, pour juste aboyer,...

  • 28 février à 16:14 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Tu n’as rien compris à la Vie Isandra.
    Ce que tu ne sais pas certainement.
    Les Centrales Nucléaires en France sont de conception Française, c’est à dire construites par les Français, et qui ont les Maîtrises nécessaires pour la maintenance, l’entretien et les risques.

    Donc ne t’étales pas dans une déformation de non sens, en disant que j’insulte la France. En réalité ton niveau d’étude, d’éducation et de réflexion ne dépasse pas le bout de ton nez.
    Je me répète, tu n’est qu’une Minable, échanger avec toi n’est que perte de temps.
    Encore une fois du Vent, du vent ..!!!
    Qui veut dire : CASSES- TOI. Hors de ma vue.

    • 28 février à 16:21 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      Cela n’empêche que vous avez chaud grâce à ce que vous qualifiez la konnerie,...

      Les Français ne sont pas bêtes de garder le nucléaire jusqu’à maintenant,...

  • 28 février à 16:31 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    28 février à 15:43 | Belakana (#7721) répond à FINENGO ^

    Réponse d’Isandra,

    "# 28 février à 14:52 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^

    Belakana,

    Doit on s’y connaître en mécanique pour être pro pour une marque de voiture, par ex, volkswagen,...?"

    Vous venez de démontrer par (a+b)² que vous ne connaissez rien. Votre savoir se limite à ε, aussi j’arrête avec vous de peur que l’on m’accuse d’améliorer votre QI.

    Passez une bonne journée.
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    Isandra
    Que veux-tu nous expliquer.
    Même l’origine du mot Pro, tu ne le sais pas.
    Donc racontes tes Bobards à des plus Konnes que toi mais pas ici.
    Pro, vient du Mot Professionnel.
    Tu ne peux être Professionnel, que de quelque chose que Maîtrise de fond en comble.
    Tu te dis Pro du Nucléaire, qu’en sais tu du Nucléaire ??? Rien de rien.
    Tu Pourras te documenter, ça pourra t’éclairer éventuellement sur certaines choses, à condition de n’e pas être Konne, mais ça ne fera pas de toi Une Professionnelle du Nucléaire.
    Comme l’on dit Chaque mot à sa signification, chaque mot à son Poids. Alors quand on ne maîtrise pas la signification , c’est à dire le sens d’un Mot, on ne l’utilise pas. Tu veux te donner de l’importance, mais tu es un moins que rien Isandra. Tu n’es que le recueil de toutes les Konneries qui puissent exister.
    Je m’explique pour que tu comprennes. Tu es le Grand livre de la KONNERIE.

    • 28 février à 16:34 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Oups :.... de quelque chose que l’on Maîtrise de...........

    • 28 février à 16:56 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      Pour un borné, oui !

      Pro-russe : professionnel de la Russie,...hihihi...!
      Pro-Macron : professionnel de Macro..re-hihihi !
      Pro-nucléaire : professionnel du nucléaire,...re-re-hihihi !

  • 28 février à 16:40 | rayyol (#110)

    En tout cas plus sa l avance plus c est semblable
    Les pu-ain en seront toujours Maharente se prepare a trahir Hery pour retourner avec Andry .Et Andry avait jure que plus jamais et maintenant il lui baise le c-l
    C est ce que je disait il n y a qu un moyen de se faire élire a Madagascar
    Il faut avoir la pourriture de son cote et après vous êtes leur attache
    Comment voulez vous développer un pays de cette façon
    On recycle sans fin la meme m-rde .
    Et notre beau DJ ou en est t il avec ses beaux projets comme tout le reste que du vent pour le moment Comme désillusion sa promet Et c est ce que le peuple a comme choix

  • 28 février à 16:49 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO.
    C’est du déjà vu, déjà entendu.
    Comme ceux qui étaient là avant. Il est très facile de dénigré celui qui n’est plus en place, pour ne se laver mains en les accusant, exactement de ce que soi-même continue et perpétue.
    Ce système, ce procédé est devenu une signature Présidentielle à Madagascar.
    On critique pour ne rien changer. C’est devenu le fondement de la Nation Malgache.
    Des décennies que ça dure, alors je peux comprendre que vous continuez sur la même voie.
    Pourquoi changer les habitudes.!!!!!

  • 28 février à 16:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les élus et politiciens malgaches sont comiques !

    La loi est définie comme étant toute règle de droit, « formulée par écrit, établie par l’autorité compétente ». La loi proprement dit est une règle de droit générale et permanente votée par :

    - le Parlement, c’est à dire l’Assemblée et le Sénat.

    La loi stricto sensu émane donc du pouvoir législatif, c’est à dire du Parlement, selon le processus d’élaboration suivant :

    - vote, promulgation, et publication.

    Et cela va de soi, la loi ne peut pas édicter de mesure méconnaissant la Constitution. Et c’est seulement au Conseil Constitutionnel qu’il appartient de se prononcer sur la constitutionnalité d’une loi.

    On peut se demande donc les raisons derrières toutes les agitations dans le pays ?

    Le pouvoir et la classe politique malgache savent qu’il y a des élections tout les cinq ans dans le pays. Il n’y a pas une seule raison donc que le pays ne soit pas prêt.

    C’est un pays indépendant, signateur des plusieurs Traités internationaux dûment ratifiés par les dirigeants successifs. Il est dit « la mise en vigueur d’un Traité international » est subordonnée à sa ratification par le Président de la République, ou chef de l’État.

    Ce qui veut exactement dire, qu’il n’y a pas un seul pays qui oserait venir à Madagascar pour mettre en doute et lui disputer son indépendance.

    Malheureusement, en Afrique et à Madagascar, ce sont les élus et les dirigeants qui fragilisent l’indépendance de leurs pays, en affaiblissant l’État et les Institutions et en bafouant la Constitution de leurs pays.

    On ne sort pas d’une crise politique et constitutionnelle tant le pays ne se dote pas des processus et de loi électoraux dans lesquels les dirigeants et tous les leaders des partis politiques malgaches s’engagent solennellement à respecter.

    Le pays entrerait alors dans un processus de légitimation de ses élus et ses dirigeants :

    - on pourrait alors librement penser à l’avenir, politique, économique et autre du pays.

    Aujourd’hui, Madagascar ne fait que subir. Forcément, il ne peut pas avancer.

  • 28 février à 17:24 | Jacques (#434)

    Le consul général à court d’idées, ci-dessus, nous ressert une brocante d’autrui qui n’intéresse personne. Que dire des articles relatant des magouilles de Rajao, il suffit de creuser dans les « trésors » du célèbre papizano.

    Au fait, Monsieur le consul général, que pensez-vous des énormes konneries de l’un de vos compatriotes, le dénommé Luc Hervé qui ne cesse d’insulter le père Rajao sur les réseaux sociaux ? Vous, l’homme en Christ, iriez-vous le pardonner ou bien vous dites « c’est un taré qui ne sait pas ce qu’il fait » ?

    Beaucoup de gasy ici à Paris en furent choqués, et vous Monsieur le consul ?

  • 28 février à 17:35 | arsonist (#10169)

    Pour l’illuminée fidèle inconditionnelle de leur « charismatique » , refuser d’être instrumentalisé par les ignares que sont le lapinou et ses accolytes c’est être lâche .
    Comme si les Betsileo , comme cette illuminée elle-même , avaient fait preuve au moins une fois de non lâcheté dans leur histoire.
    Dans le passé , les Betsileo n’étaient-ils pas les seuls à avoir accepté sans combattre la domination merina ? Belle preuve de non lâcheté , n’est-ce pas ?
    Et les Betsileo n’avaient-ils pas demandé courageusement au Merina Radama de « pacifier » leur propre région Ivoamba , au lieu de faire lâchement ce boulot par eux-mêmes ?
    Au fait , c’est peut-être ça ne pas être lâche , selon les foza du côté du Betsileo.

    • 28 février à 17:57 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      Si quelqu’un avait fait un pari avec mois, j’aurait gagné. J’étais sûr que vous allez évoquer ce sujet,...quand j’ai écrit que nous de l’Isandra, nous ne sommes pas lâche comme vous,...

      Il ne faut pas confondre le courage avec la présomption.

      Avoir du courage ne veut pas dire que vous devez affronter le plus fort que vous avec lequel votre combat est perdu d’avance,...Cela nous amène à une autre qualité l’humilité,...mais, non pas la lâcheté,...

    • 28 février à 18:39 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Tiens ! L’illuminée fidèle de leur « charismatique » tenterait-elle de donner des leçons de vocabulaire ?
      Bof ! C’est comme tous les fidèles de leur ignare de « charismatique » : ils ne savent rien mais ils croient tout savoir et font ridiculement la leçon aux autres.
      Évidemment, quand on n’a pas passé trop de temps à l’école , on n’a aucune idée de l’étendue de ce que l’on n’a pas appris .
      Alors il reste les fanfaronnades .
      Pousser les Baomanga au casse-pipe, mais se planquer soi-même dans un endroit sûr . C’est çà être non lâche , n’est-ce pas ?

  • 28 février à 17:45 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Enfin tu as fini par démontrer, ton vide intellectuel.
    Pro- Macro, Pro-Russe, Pro- nucléaire.
    N’a rien avoir avec une connaissance ou une Maîtrise quelconque, de la chose, on peut est pro pour des milliers et diverses Raisons.
    Pro, vient du latin, et qui veut dire : pour.
    Donc j’en reviens toujours à ce que j’ai dit malgré tout.
    Tu es trop Konne, pour t’exprimer normalement, de façon à être compréhensible.
    Tellement que tu veux avoir le dessus sur tes interlocuteurs que tu blablates sans réfléchir à ce que tu dis et encore moins à ce que tu écris.
    C’est ni plus ni moins qu’une histoire de manque d’instruction et de maturité.

  • 28 février à 18:33 | ratiarivelo (#131)

    Marenina ry Rtoa Be ISANDRA fa tena mahamenatra marina ny hafitsokao eto @ny serasera****franchement : MAHAMENATRA FA HITA SY TSAPA fa tena rediredy ny olana very saina tsy manan-kolazaina fa lasa mirediredy ?? Marina maka rivotra kely any : IKALAMAVONY , au moins mba maka hevitra @ny PETY que je respecte beaucoup PLUS que TOI**** MAZAVA VE Rafotsy o ! samy tsara.

    • 28 février à 18:47 | arsonist (#10169) répond à ratiarivelo

      Pety , lui , avait suivi des études de droit à Andrianjato .
      Il n’était pas arrivé au terme de ses études , mais il avait au moins çà .
      Mais l’illuminée fidèle de leur « charismatique » est d’un affligeant manque d’instruction .
      Comment peut-on être aussi bête ?

  • 28 février à 18:45 | olivier2 (#9829)

    @ tsidinika ( qui ne répondra pas, car le mépris est l’arme des êtres supérieurs... LOL)

    Ce jour, je lis avec le plus grand intérêt votre post de 12:43 , dans lequel vous écrivez , morceaux choisis :

    « Sans vouloir justifier les fourberies du Hvm »

    « il faut être un tantinet honnête avec soi-même. « 

    « d’emblée candidats d’État, et le soutien et l’obéissance des autorités administratives au niveau local étaient implicitement exigés.
    Le TIM a fait pareil. L’ AREMA idem. Le PSD quant à lui a ouvert le bal. »

    « Comment pouvez-vous exiger de ce régime-ci qu’il soit le premier à changer ces pratiques alors qu’il y a pas si longtemps vous vous êtes dispensés de le faire lorsque vous aviez les rênes du pouvoir ? « 

    « On ne récolte que ce que l’on sème et les loups n’engendrent pas de agneaux. »

    QUEL ECLAIR DE LUCIDITE !

    Vous venez de résumer 60 ans de politique malagaso malagasy, en employant les termes EXACTS qui la caractérisent ! « fourberie » « le tim a fait pareil.. » « on ne récolte que ce que l’on seme ».

    OUI MONSIEUR TSISDINIKA, c’est bien la FOURBERIE et la MALHONNETETE GENERALE ( allez, disons « non punie » pour faire plus lisse) qui caractérisent TOUS les régimes qui se sont succédés..et donc forcément LEURS ELECTEURS !
    OUILLE !
    Faut pas oublier les zélecteurs !...Les faux innocents..

    Par contre, je vous plains sincerement quand vous demandez à un intervenant d’être « honnête avec lui même »..

    Non décidément vous méconnaissez profondément votre propre pays pour oser ESPERER ce genre de méa culpa qui n’existe que dans vos rêves les plus fous..

    Avoir raison , au jardin d’Eden, n’est pas un gage de réussite : LOIN DE LA !

    Un conseil : si vous souhaitez contribuer au développement de votre pays, tâchez d’inculquer des valeurs NOUVELLES aux futures génération : fidélité, travail, honnêteté, droiture...

    Bref, de la nouveauté...

    Bon courage.

     :)

  • 28 février à 19:10 | ratiarivelo (#131)

    Atoa arsonist : Masika fiteny i PETY fa anisan’ny LEHILAHY henoin’ny BESIMARO teny @ny iny faritr’i BETSILEO iny : surtout à IKALAMAVONY **** tena marina ny lazinao IZY rateo ko dia anisan’ny ny Mpitarika ny PARTI-POLITIQUE : TAMBATRA !! mahereza e ? samy tsara

  • 28 février à 19:25 | Jipo (#4988)

    @ Ny Aina Rahaga
    Votre texte du jour : d’ une lourdeur jamais égalée, vous frizez le ti nègre ôté : relisez-vous !
    « Cela relèverait d’une interprétation de la Constitution par la loi. Ce qui est tout à fait contraire à la Loi fondamentale. » d’ une clarté & légèreté : éblouissante !
    « se trouvent contester. » 👈 I ❤️ participe passé ...
    « la question de la non-condamnation comme critère d’éligibilité pourrait également être » : soulevé 👈 à moins que ce soit le critère qui soit soulevé 💪🏽 en ce cas on ne peut que saluer la performance , ya du Stalone dans l’ air ...

  • 28 février à 19:32 | saricine (#2893)

    Je m’adresse à Olivier2

    Cher professeur, bonsoir,

    Une belle leçon de vie venant de vous, 🎩
    Pour mémoire, avez-vous déjà consulter un p’tit bouquin concernant la culture , us et coutumes malgaches ? Ou avez vous déjà visité les différentes régions où il y a différentes cultures complémentaires, où l’on peut puiser pleine de sagesse ?
    Olivier2, 20 ans , ça vient juste de sortir de l’adolescence !
    Vous croyez que actuellement votre manière d’insulter, oui c’est le vrai mot « insulter » ; les autres qui vous hisse à votre trône du maître ?

    • 28 février à 19:57 | olivier2 (#9829) répond à saricine

      @ Saricine

      Il ne tient qu’à vous , cher ami, de nous prouver à tous que vous avez raison..

      60 ans que nous attendons..

      Crier « au loup » pour dissimuler vos carences (admirez la pudeur), est un procédé éculé et bien connu..

      C’est vous qui m’insultez et insultez la misere de ce pays en refusant de reconnaître la vérité...à savoir vos lacunes collectives et endémiques..

      Pour le reste..

      Une histoire sans fin...

       :)

    • 28 février à 20:12 | saricine (#2893) répond à saricine

      Olivier2

      Revenons à l’essentiel Olivier2 , plus que terre à terre si vous voulez :

      Traiter les gens de fourbes, de malhonnêtes, d’hypocrites et de corrompus, et tous les adjectifs du monde, pour moi si ça n’est pas insulter, donc c’est encore plus grave c’est de la diffamation que la justice de chez vous en sait très bien comment en traiter ? Hein !

      La méthode d’infantilisation, c’est bien connue aussi.

      Oui la transformation , ou si vous voulez le changement, ça n’est pas d’un changement d’une culture vers une autre culture. C’est plutôt de donner une certaine capacité adaptation de cette culture « insultée » à la réalité, actuelle. Je reconnais on ne doit pas attendre Paul pour que ça change.

    • 28 février à 20:34 | Belakana (#7721) répond à saricine

      Saricine,

      Avec tout le respect que je vous dois, permettez-moi de m’immiscer dans votre discussion avec Olivier2, je vous cite :

      "# 28 février à 20:12 | saricine (#2893) répond à saricine ^

      Olivier2
      .../...
      Traiter les gens de fourbes, de malhonnêtes, d’hypocrites et de corrompus, et tous les adjectifs du monde, pour moi si ça n’est pas insulter"...

      Vous écriviez donc « fourbes, malhonnêtes, hypocrites et corrompus », vous aviez oubliés menteurs. Ce ne sont pas des insultes à l’égard de ces apparatchiks, izany noho izy, izany no MARINA !!! Ndeha mitaraina any amin’i Rolly Mercia ; comme corrompu il n’y a pas mieux.

      Bonne soirée

    • 28 février à 20:38 | Belakana (#7721) répond à saricine

      Oups... vous aviez oublié

    • 28 février à 22:52 | saricine (#2893) répond à saricine

      Belakana
      Olivier2 ne parle pas uniquement des apparatchiks que vous dites, il englobe tous les malgaches , je lui ai déjà dit qu’il est l’un des photographes qui ne fait (sait faire) que des clichés. C’est pour ça !

  • 28 février à 19:53 | Mihaino (#1437)

    Chapeau bas Mmes & Mrs qui maîtrisent notre langue sur ce forum Mt.com . Inutile de vous citer car vous êtes nombreux. J’essaie depuis quelques temps de l’apprendre et de l’écrire correctement malgré des maladresses . Je suis surpris que notre PM Mahafaly a transmis au Parlement le nouveau code électoral en français !? Les autres projets de certains candidats sont bien écrits aussi en français.Tous nos députés et la plupart des électeurs maîtrisent -ils la langue de Molière ??J’en doute .Dès maintenant , des articles de ce nouveau code sont contestés et interprétés de façon différente par nos éminents juristes !??Traduit en bon malagasy comme le livre rouge de Ratsiraka en son temps , tout citoyen lambda serait à même de comprendre ce fameux code
    « Notre Pays a beau s’appliquer à affermir sa souveraineté nationale,à faire progresser sa prospérité économique et à entretenir ses bonnes relations internationales par tous les moyens, s’il néglige de développer sa propre LANGUE, qui doit jouer son rôle véritable ,l’édifice qu’il essaie de bâtir ne s’achèvera jamais. En effet, la langue d’une nation porte et épanouit , de façon irremplaçable, sa personnalité et sa culture, c’est-à-dire son identité et son âme. » (André Randriantsalama).
    Je peux ajouter qu’en 2018 , l’émergence que certains candidats déclarés et potentiels essaient de défendre et de proposer ne sera jamais atteinte . Mea culpa si je me trompe !

  • 28 février à 20:34 | olivier2 (#9829)

    Monsieur Saricine

    Quand Votre ami tsisdinika parle de « fourberie »..vous ne vous offusquez pas.

    Mais quand j’emploie le même terme..vous vous sentez insulté !

    Quel magnifique exemple de votre légendaire et toute endémique mauvaise foi..

    LOL

    Mais pour qui me prenez vous ?

    Croyez vous que vos echecs me réjouissent ?

    Vos echecs me pesent !

    Vos echecs me pourrissent la vie de tous les jours !

    Monsieur Saricine...Monseigneur..

    Je souffre personnellement du fait que les malagasy qui m’entourent, ne font STRICTEMENT
    RIEN pour que leur pays devienne un état de droit !

    Un pays à la dérive, avec des gens qui se trompent d’ennemis...
    Avec la complicité d’une masse immobile..

    venez me donner des leçons d’histoire , là ou je vous donnerai des leçons du quotidien..

    Règlez donc vos problèmes malgacho malagasy avec de l’argent malgacho malagasy avant de de vous offusquer..

    Mais celà, vous en êtes INCAPABLES, tellement persuadés que vous sortez de la cuisse de JUPITER..

    Tellement pourris par 20 ans de communisme agrémenté du reste..

    Comme dit votre ami Tsidinika , le MALAGASY : « on ne recolte que ce que l’on seme »

    OUI !!!!

    Vous récoltez ce que vous avez SEME !

    le chaos et la pauvrete !

    BRAVO

    • 28 février à 23:45 | saricine (#2893) répond à olivier2

      Olivier2

      Vous n’êtes pas mon ennemi Olivier2, je vous ai déjà dit que peut-être on est dans les mêmes combats mais pas dans « la même onde »

      La différence est que vous garder votre étiquette de photographe et moi mon esprit trop critique et patriotique

  • 28 février à 20:54 | FINENGO (#7901)

    @ arsonist
    Bonsoir,
    Vous vous posez la question de savoir :
    Comment peut-on être aussi bête ?
    Il n’y a qu’à écouter son discours à la Folle, elle se vente d’une descendance Nationaliste, qu’elle tient de son Grand-Père. En quelque sorte c’est inné chez eux.
    Je me qualifierais plus en Patriote. Et de ce fait le Nationaliste est mon ennemi, c’est un poison pour une république, se sont des gens qui voient plus leurs intérêts personnels, que les intérêts de la nation, et c’est bien son cas malgré ses diversions qui ne peuvent tromper personnes.

  • 28 février à 22:15 | lysnorine (#9752)

    Re : « Z.R. Rien que la vérité ! Extrait jeudi 24 mars 2011 », RAMBO 28 février à 14:08, 14:13 répond à jangobo

    Misy lahatsoratra niseho tao amin’ny Zinfos974 [any La Réunion] tamin’ny 5 Ôktôbra 2012 momba ny hivarotana ilay Boeing 737 nantsoina hoe Air Force One II [Madagascar : « Le Boeing de l’ex-président Ravalomanana vendu », https://www.zinfos974.com/Madagascar-Le-Boeing-de-l-ex-president-Ravalomanana-vendu_a48002.html]

    Nitarika mpamaky mitonona ho tsy mpomba velively an’Ingahy Ravalomanana ― « Allest » ― fa manadidy an’Ingahy Rajoelina sy mpamaky mpomba an’Ingahy Rajoelina ― « Gajik » ― hiady hevitra momba ny zava-bitan’ny andaniny sy ny ankilany. Tsara ampitahaina amin’ny « Z.R. Rien que la vérité ! Extrait jeudi 24 mars 2011 » voatonona etsy aloha ny voalazan’ireo mpifamaly ireo.

    « L’avion présidentiel Air Force One II, un Boeing 737-700 de 25 sièges, acheté par Marc Ravalomanana fin 2008 pour 60 millions de dollars (46 millions d’euros), va être vendu 24,5 millions de dollars (18 millions d’euros), a annoncé le ministère malgache des finances ce jeudi [4 Ôktôbra 2012] . Le nouvel acquéreur a pour l’instant souhaité garder l’anonymat. »

    ― A. Un avion de ce genre est avant tout un outil de travail indispensable pour un Président.
    Même si Madagascar est un pays pauvre, son Président a besoin d’un avion de ce genre.
    Actuellement, le Président de la Transition se sert soit de la compagnie nationale, dont il n’hésite à à modifier les programmes de vols pour ses besoins (certes gouvernementaux, mais tant pis pour les passagers commerciaux), ou utilise des JETS PRIVÉS, le plus souvent PRÊTÉS par un ou des OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES très en vue.
    Il est évident que ces PRÊTS sont INTÉRESSÉS .

    ― G. Effectivement, Zinfos a vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Cependant Allest se sert du fait d’un seul changement d’horaires ponctuel d’Air Madagascar en 2011 pour les besoins de la Présidence, qui a été très médiatisé et exhaustivement récupéré par l’opposition, pour laisser croire que c’est une habitude, ce qui est faux. Toujours cette sale mentalité de laisser entendre que tout est corrompu à Madagascar, donc qu’il vallait mieux garder l’ex corrompu ! [...]

    ― A. @« Gajik » et @ « Ces Inaptes qui Mènent le Monde à la Dérive » (désigné ici par CIMMD) [...].
    L’un me traite de sot, l’un dit que j’ai une salle mentalité.

    Que les deux me disent alors POURQUOI le Président de la Transition se sert de JETS PRIVÉS « PRÊTÉS » par des OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES . A ma connaissance, il ne s’en sert pas seulement par besoin démagogique ou pour se promener ou prendre des vacances ! Apparemment donc ce chef d’état a besoin d’un avion pour ses déplacements, et cela ne semble gêner ni Gajik ni CIMMD que Rajoelina se serve d’AVIONS PRÊTÉS ! [...]

    ― G. La question dans cette affaire d’avion n’ est pas de nier la nécessité de moyens de transport rapides et disponibles pour la présidence, mais de se souvenir que Ravalomanana a acquis cet avion beaucoup TROP CHER, dans un siècle où le peuple malgache survit avec 1 à 2 dollars par jour, dans un deal de corruption avec la Corée du Sud (projet Daewoo) et en passant par un financement public-privé via les îles Caïman. La moitié du montant, soit 30 millions de dollars, a été payée par les contribuables malgaches et l’autre moitié par Ravalomanana en personne de la façon qu’on sait.[...]

    ― A. [...] Mais que pensez -vous du fait que Rajoelina se fait prêter des avions par les individus qui ont les arrière-pensées que l’on sait ?

    ― G. [...] Quant aux prêts d’avions par des opérateurs privés, ce n’est qu’un épi-phénomène qui pallie à la relative indigence de l’Etat malgache. Les LIENS POLITICO-ÉCONOMIQUES AVEC LES GROSSES ENTREPRISES sont INDISPENSABLES , il suffit qu’ils soient contrôlés et les plus transparents possibles. COLLABORATION ne veut pas forcément dire corruption. [...]
    ― G. Hep, les ravalomaniaques et les blasés qui parlent toujours de corruption et d’enrichissement personnel comme votre seul modèle pour Madagascar, au lieu de toujours, sans même le lire, parler de « PROPAGANDE » au sujet du site MADAGATE, ouvrez le et ouvrez vos yeux sur les réalisations du « petit DJ » sans l’argent pourri les [des] bailleurs de fonds.

    Il agit, tourné vers l’avenir pendant que les autres geignent avec nostalgie sur un passé de corruption et d’inertie. Et l’HÔTEL DE VILLE d’ Antananarivo, en ruines depuis 30 ans, et celui de Toamasina, et les HÔPITAUX, qui les [a] relevés en quelques mois sans aucune « aide » toxique des bailleurs de fonds ? le « petit putschiste-DJ » ou Ratsiraka, ou Ravalomanana ?
    Pfff....

    Même avec la vérité en face de vos yeux vous continuerez toujours, avec la plus totale mauvaise foi, à nier l’évidence et à parler de propagande, normal vous ne savez que faire vous-mêmes de la propagande et éructer des fatwas contre le changement [...] http://www.madagate.com/reportages/photos/2693-madagascar-andry-rajoelina-montre-la-voie-de-lindependanc...

    (Hofaranana)

    • 28 février à 22:29 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re : « Z.R. Rien que la vérité ! ...
      Tohiny sady farany

      ― A. @Gajik, pfff,
      Justement, je ne suis PAS AVEUGLE, pour dire que ce que NOUS VIVONS à Madagascar.

      D’abord être anti-HAT ne veut pas dire pro Ra8.

      L’un est un petit C..., l’autre un grand C... . Mais comme choisir entre la peste et le choléra, j’ai la faiblesse de préférer encore le grand C...,

      Si encore la prise de pouvoir en 2009 s’était rapidement accompagnée d’un mieux vivre, je pourrai comprendre les fanfaronnades de Gajik et autres pro-HAT !
      Je passe ici sur les faits et cas de CORRUPTIONS, les ENRICHISSEMENTS PERSONNELS, qui, au passage, SE SONT DÉVELOPPÉS SANS HONTE PLUS ENCORE QU’AU TEMPS DE RAVALO.

      Au temps de Ra8 AU MOINS de très nombreuses RÉALISATIONS se faisaient, mais avec en corolaire une nette amélioration du niveau de vie général. De VRAIS PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DE PETITES ET GRANDES ÉCHELLES, des routes, ponts, ports, écoles, gares routières,silos, dispensaires, bureaux de quartier, adduction d’eau et électricité, etc, dans tous le pays. Le secteur privé se développait en parallèle, avec des projets ambitieux, sources d’emploi pour un très grand nombre. Ca, sauf être de mauvaise foi, c’était une réalité, et j’ajouterai, sans communes mesures avec ce qui se faisaient avant (SAUF 1ère RÉPUBLIQUE), et après.

      Ca ne veut pas dire non plus que le pays était au top, LOIN DE LÀ, mais la situation était franchement MEILLEURE . Entre le MAUVAIS et le PIRE, il y a une différence !!!

      Il est vrai, comme dit Gajik que « l’aide » toxique des bailleurs de fonds était bien présente. Les gens du pouvoir à l’époque se se servaient au passage, ne le nions pas.

      Mais COMMENT croyez vous que TGV FINANCE SES PROJETS ? Avec l’aide des contribuables ?

      Laissez moi rire !

      Nous ne somme pas sans savoir le gros de l’origine des gros financements : BOIS DE ROSE, OR, RACKET des grosses entreprises, POMPAGE des vaches à lait, tels la JIRAMA et Aid Mad (qui en sont DEVENUES MORIBONDES). Et bien sûr, pour ne pas déroger aux anciennes habitudes, les gens du pouvoir ou proches d’eux se gavent éhontément aussi au passage !

      Sans faire de procès d’intention, j’attends de voir le FONCTIONNEMENT DES NOUVEAUX HÔPITAUX. Déjà que ceux qui existent sont, depuis ces 3 dernières années, des mouroirs, ou même la seule compresse est payante (s’il y en a). L’oxygène sanitaire ? N’en parlons même pas, c’est depuis un luxe réservé pour quelques-uns qui peuvent se le payer à 100 000 ariary/jour (33 €).

      Temple du Rugby ? Déjà que la pelouse a du mal à pousser à Mahamasina !
      Amphithéâtre ? Celui qui était là suffisait amplement !

      PROJETS pour les JEUNES dit-on ? Priorité pour eux ? Les jeunes sont l’avenir de la nation dit-on avec raison. Mais encore FAUT-IL qu’ils puissent ALLER À L’ÉCOLE, encore faut-il qu’ils puissent MANGER, SE VÊTIR, AVANT de SE DIVERTIR !

      Je ne dis pas que ces réalisations pas forcément inutiles, je dis qu’elles sont d’abord POPULISTES et certainement PAS encore PRIORITAIRES. Mais je ne suis pas du tout sûr que le « peuple » les appréciera tant que cela ! Peut-être au début, juste le temps d’une campagne présidentielle, après, le peuple pourra toujours crever.

      En tous cas, au aura les jeux, avec en prime une fierté mal placée qui ne durera pas, mais certainement pas le pain.

      Oui, je petit DJ, en vraie CIGALE n’a qu’à SE CANTONNER SUR CE QU’IL SAIT FAIRE : faire chanter et danser. Il ne s’était même pas rendu compte du travail de FOURMI QUI SE FAISAIT AVANT LUI. Je préférais l’époque à posteriori bénie où mes enfants se gavaient de yaourt.

      Ah oui, vous parlez de l’HÔTEL DE VILLE que le DJ a reconstruit ! Ce bâtiment qui coupe dont l’esplanade coupe et détourne la circulation en centre ville ? Savez vous au moins que la FACTURE est LOIN D’ÊTRE PAYÉE ? Pour info, sachez que je suis très bien placé pour le savoir. Ce qui est sûr qui a été payé c’étaient les 2 milliards d’ariary que le gouvernement Ra8 avait payé en 2008 (juillet) à titre de participation et pour avance de démarrage des travaux. Pour infos encore, ce projet, de style colonial en version tarte à la crème, n’a même pas fait l’objet d’un appel d’offre.

      Parlons des INFRASTRUCTURES en place NON ENTRETENUES ; un petit pont, de 12 m, mais économiquement stratégique (sur la route de Tamatave) a mis 8 mois à être reconstruit !
      Deux ponts métalliques vitaux (Ambilobe et Manakara) se sont écroulés, ces 3 derniers mois, faute d’entretien et de règlementation. Je ne parle même pas de l’état des routes !

      C’est bien de parler et de fanfaronner sur les réalisations du régime, faut voir aussi ce qu’il délaisse au passage !

      TOUT DANS L’APPARENCE et RIEN DANS LE FOND !

      En plus, le DJ nous fait rire ! Il promet le Temple du Rugby pour dans deux mois ! Il rêve, je suis dans suis dans le bâtiment, et je peux dire qu’une telle infrastructure ne pourra être prête qu’en avril/mai 2012, et encore, en y travaillant jour et nuit. Déjà qu’il avait promis l’intégralité fonctionnelle des nouveaux hôpitaux pour juillet 2011 et l’amphithéâtre pour décembre 2011 (facilement vérifiable dans les journaux sérieux de l’époque -je ne parle ni de « la Vérité »- ni de Midi M/car). Mais comme on le dit souvent, à Madagascar, le temps ne compte pas...

      Je vois déjà la réponse de Gajik, qui bien sûr se contentera de relever que quelques uns des points que j’expose pour faire monter la crème !

      (NB : Nifarana teto ilay fiadian-kevitra fa tsy nisy tohiny intsony.)

  • 1er mars à 22:13 | lysnorine (#9752)

    @ Mihaino 28 février à 19:53
    « Je suis surpris que notre PM Mahafaly a transmis au Parlement le nouveau code électoral en français !? [...]

    « Tous nos députés et la plupart des électeurs maîtrisent -ils la langue de Molière ??J’en doute [...]

    « Traduit en bon malagasy comme le livre rouge de Ratsiraka en son temps , tout citoyen lambda serait à même de comprendre ce fameux code. [...]

    « [...] “Notre Pays a beau s’appliquer à affermir sa souveraineté nationale [...] s’il néglige de développer sa propre LANGUE, qui doit jouer son rôle véritable ,l’édifice qu’il essaie de bâtir ne s’achèvera jamais”. (André Randriantsalama) »

    Iombonan-kevitra tanteraka ireo nosoratanao sy André Randriantsalama ireo ny amin’ny toerana lehibe sady voalohany tsy maintsy tanan’ny FAMPIASANA ny tenin-drazan’ny tompon-tany Malagasy amin’ny fanaovan-draharaha REHETRA eto Madagasikara.

    Zavatra mihatra aman’aina izany ny amin’ny ho avin’ny Firenena Malagasy, ary FIADIANA voalohany sy mahomby indrindra amin’ny ADY FANAKANANA ny FANDROSOAN’ny FAHANTRANA sy ny FAHORIANA mianjady amin’ny sarambabem-bahoaka mitrongo vao homana ― tarigetra tokony ho voalohany indrindra ao an-tsain’ireto mikasa ho kandidà amin’ny fifidianana prezidà ka tokony hataony anisan ’ny loha-laharana ao anatin’izay prôgramany ! Antitranterinay tsara ny hoe FANAKANANA aloha no zavatra tokony ho kendrena satria : hevi-potsy sy kobaka ambava, volana hatenda fotsiny ny fampanantenana TENA fandrosoana ao anatin’izany dimy taona izany, na iza na iza rahateo no ho lany prezidà.

    Ny teny vahiny tahaka ny hoe « émergence », « taux de croissance », « taux de pauvreté », sns.sns., na koa ny teny filamatra bemiray hoe « fédéralisme sahaza », dia BOERIBOERIKA, tsy misy heviny amin’ny valalabemandry. Koa na inona na inona hevitra kendrena ho takatry ny sarambaben’ny tompon-tany Malagasy ka antenaina hankasitrahany sy hihetsehany ary hampivoatra azy dia izao ihany : SAININA amin’ny FOMBA FISAINANA Malagasy ary soratana amin’ny tenin-drazan’ny tompon-tany Malagasy avy hatrany fa tsy hoe : sainina amin’ny fomba fisainana vahiny, soratana amin’ny teny vahiny, dia avy eo vao havadika amin’ny fitenin-drazan’ny tompon-tany Malagasy.

    Tsikaritra ny fahasahiranana izaitsizy natrehan-dry Tpkl. Ravoajanahary Charles sy ny tariny tamin’ny fandikana amin’ny fitenin-drazana ny Livre Rouge, ny fandodonan’Ingahy Ratsiraka azy ireo, alohan’ny hikabariany azy tamin’ny Televiziônina. Hararaotinay kely eto no manasongadina ny fahondranondranan’ny mpanao gazety sasany mandikadika ho « tenin-dreny » ny fiteny fantatray fa fampiasan’ ny FIRENENA TSY MALAGASY : « langue maternelle » , « lengua materna » , « lingua madre » , « mother tongue » , « Muttersprache » . Tenin-drazana na fitenin-drazana no fantatry ny tompon-tany Malagasy miteny Malagasy. Sady mahatsikaiky, fihomehezana, no mampalahelo ny toe-tsaina manimba azy tahaka izany, kanefa fahita matetika amin’ny lahatsoratra an-gazety ankehitriny ny fahondranondranana tahaka izany ― izay fahotana mahafaty tamin’ny mpanao gazety fahizay ―, mitory fihemorana fa tsi-fandrosoana tsy akory.
    (Hofaranana)

    • 1er mars à 22:20 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Mihaino 28 février à 19:53
      « ... s’il [notre pays] néglige de développer sa propre LANGUE, qui doit jouer son rôle véritable ,l’édifice qu’il essaie de bâtir ne s’achèvera jamais”. (André Randriantsalama) »
      (Tohiny sady farany)

      Misy fanakianina ireto tsara homasahin’izay rehetra miezaka ny hampandroso ny firenena - izay TANDRA VADIN-KODINY ny fampandrosoana ny tenin-drazana .
      [Notsoahana avy amin’ny « Teny diso tsy mba kabary », nosoratan’i Jean Lequerre Rajoelisolo, misy fanampin-dohateny hoe : « Izay Tia ny Fireneny Tia ny Teniny », Trano Printy FJKM, Imarivolanitra, 1989, pp,. 42, 43]

      « 2. Teny frantsay gasigasiana :

      Ny fananantsika ny “tovona” mi, faha, voa, sns...) sy ny “tovana ” (na, ana, ina, sns...) no miteraka fahavoazana eto amin’ity fanagasigasiana ity.
      Jereo ange :ni-exposer ireo sary ireo ; no-prôpôzeko taminy izany ; ratsy fi-shooter-na ny baolina izy ka panalisé satria ny adversaire no voadonany. [...] »

      « 3. Teny vary amin’anana :
      Teraka avy amin’ireny fanagasigasiana sy fampideram-pahaizana ireny teny vary amin’anana : Tsy malagasy tsy vazaha !

      a) vokatry ny hakamoana na fahazaran-dratsy :
      Hoy ilay teknisina miteny amimn’ny tantsaha tao amin’ny faritanin’Ambatondrazaka :
      “Ny hanome courage anareo no ahatongavanay, ka antenainay fa hisy succès ny fivoriantsika, indrindra raha ni-satisfaire anareo ny conseil nomenay anareo”.
      Alao sary an-tsaina kely hoe izay mety ho fijerin’ny tantsaha io olona miteny aminy io !

      b) Noho ny tsy fahaizana mihitsy :
      Hoy ilay avara-pianarana tany am-pita : “Raha jerena ny structure dia efa actualisée mihitsy, ary rehefa no-examiner-nay ny organisation générale teo amin’ny réalisation dia résultat tangible no hita ka mety tsy hipetraka loatra ny problème.
      Aza fady, isao kely hoe ny teny malagasy sy ny teny frantsay ao anatin’io resaka io ! [...] mahamenatra ny tahaka izao. »

      Ahitana izany ministre de la Culture, ministre de l’Éducation nationale, ministre de la Communication, ministre de la Population, izany ny governemanta malagasy ankehitriny fa asa izay mba hataon’izy ireo na izay vitan’izy ireo ny amin’ny fampandrosoana ny fampiasana ny fitenin-drazan’ny tompon-tany Malagasy. Ny mahavariana anay dia izao : Nahoana isika ZATRA MANGALA-TAHAKA befahatany ny fanaon’ny any ivelany toa raha mikasika ny fiarovana sy fampandrosoana ny fitenin-drazanan’ny tompon-tany Malagasy, tsy mba naka lesona tamin’itony fikambanana na sampan-draharaham-panjakana itony na ny Fanjakana na ny Akademia Malagasy, sns. :

      - « Manifeste progressiste pour la défense de la française »http://www.defenselanguefrancaise.org/ [izay ahitana eo ampihandohany izao andinin-teny izao :
      « La langue, par la culture qu’elle véhicule, est l’âme et le cœur d’un peuple, son ossature mentale - Frédéric Mistral. »

      - « La délégation générale à la langue française et aux langues de France », http://www.culturecommunication.gouv.fr/Nous-connaitre/Organisation/Directions-d-administration-centrale/La-delegation-generale-a-la-langue-francaise-et-aux-langues-de-France

      - « Les organismes de la langue française », http://languedutravail.org/organismes-langue-francaise-qc

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 124