Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 13 août 2022
Antananarivo | 01h25
 

Opinions

Grâce du 26 juin 2011

Crimes de sang, non ; pédophilie et détournements de deniers publics, oui ?

lundi 27 juin 2011 | Bill

Le président de la HAT, Andry Rajoelina, a fait preuve de son intransigeance en matière de crimes de sang mais a fait bénéficier de la grâce les autres crimes dont le viol, la pédophilie et le détournement de deniers publics. Certes, il ne les a pas expressément énuméré dans son discours ce dimanche 26 juin 2011. Mais implicitement, cela peut tout simplement signifier que ces crimes (hors crimes de sang) sont amnistiables et du moment que leurs auteurs sont âgés de 65 ans et plus, ils peuvent recouvrer toutes leur liberté et leurs droits civiques, car Andry Rajoelina a même utilisé les mots « famotsoran-keloka ». En d’autres termes, ils sont blanchis et peuvent récidiver.

Parmi les personnes connues du grand public pour avoir été condamnées pour crimes de sang et au cœur de l’actualité ces derniers mois, figurent Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Coutiti Assolant. Mais Coutiti est encore mêlé à l’affaire BANI Ivato et il n’a pas encore l’âge requis, tandis que Didier Ratsiraka a plus de 65 ans. Mais l’amiral Didier Ratsiraka a déjà fait l’objet d’une mesure spéciale de la part du président de la HAT. Celui-ci avait réitéré à son retour d’Afrique du Sud que Didier Ratsiraka pouvait rentrer librement dans le pays. Cette décision avait même été confirmée par la ministre de la Justice qui lui avait indiqué la procédure à suivre pour ne plus être inquiété par la Justice. Il reste donc Marc Ravalomanana qui aurait du sang des vicitmes du carnage du 7 février 2009 sur ses mains.

Pour ainsi dire, l’amnistie promulguée par le président de laHAT était partiale et injuste vis-à-vis des victimes des événements du 10 août 1991 et des 26 et 27 janvier 2009. La mesure est tout aussi injuste à l’égard des victimes de viol et à l’égard de la lutte contre la pédophilie que conduisent les organisations internationales et les Ongs et sociétés civiles locales. Que diront les acteurs de la lutte contre les crimes financiers ? En tout cas, les FIZOMA (associations pour la défense des intérêts des personnes âgées) et autres peuvent se féliciter de la mesure en faveur des vieilles personnes détenues qui sont en train de purger leurs peines ; mais les victimes et surtout le contribuable qui trime pour demeurer dans la loi et survivre, qu’en pensent-ils si les grands voleurs à col blanc sont amnistiés ? N’est-ce pas quelque part encourager ceux qui sont à la veille de leur retraite à voler l’argent du contribuable ? N’est-ce pas quelque part inciter des vieux retraités du pays ou ceux issus d’Europe à satisfaire leurs fantasmes et autres pulsions sexuelles sur des mineures ? Quand des sociétés civiles et des personnes de bonne moralité et de bonne volonté ne cessent d’alerter l’opinion sur la tendance des vieux à s’en prendre à de toutes jeunes filles pour satisfaire leurs penchants érotiques, on ne voit pas vers quelle destination s’oriente le navire Madagascar à bord duquel nous sommes tous.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 27 juin 2011 à 08:49 | N.R. (#2958)

    Vous avez raison Bill, que le chef de la transition laisse la justice faire son travail et que nous soyons tous égaux devant la justice.

    • 27 juin 2011 à 09:29 | Ravao (#5319) répond à N.R.

      BJR, chez nous on doit changer de lois suivant les circonstances, comme ça la justice n’aura pas de problèmes. A ma connaissance, même ceux qui ne croient pas en Dieu connaissent les Dix commandements sur lesquels se basent nos lois. C’est l’application des lois qui va de travers : quand c’est mon adversaire politique, il n’y aura jamais d’amnistie pour lui:nouvelle loi qui tombe un 26/06, pédo et vols de toutes sortes, ce sont les oeuvres de mes copains alors touche pas à mes potes. Pédo, ce n’est pas ce député à grande gueule ? Copains. Bois de rose, terrains qu’on donne aux étrangers ?Copains !Une dernière nouvelle que vous ne savez sûrement pas : dans la nuit du 26, la maire d’anjoma nadihizana (tiens c’est où ?) a été assassiné. A bout portant. PA. Par des gosses de 8,9,11 et 14 ans. Ambovombe centre : toujours la commune : 10 mois de salaire non payés ! laissons la justice faire son travail.

  • 27 juin 2011 à 09:41 | Maharaka (#576)

    Le mot partialité n’a pas de sens pour qualifier les décisions d’un chef de l’état quand il applique son pouvoir d’aministie. C’est entièrement à son gré. Voilà le résultat, donc, félicitations aux chanceux et surtout, courange ! courage ! pour les malheureux.

    C’est vrai que blanchir des condamnés des pédophiles, détournement des deniers publiques n’est pas bon mais le crime de sang est au top des cas les plus horribles pour la culture malagasy : "aleo very tsikalakalambola toy izay very tsikalakalampihavanana".

    Mais je sais que si le PHAT opte pour une aministie générale, Bill n’a pas réagi car Dada va être bénéficiaire. NON ?

    • 27 juin 2011 à 10:03 | Ravao (#5319) répond à Maharaka

      Maharaka ô, quand on b.... une fillette de 8 ; 10 ans et même plus contre sa volonté , je peux te dire qu’elle ne vit plus une vie. et celui qui a fait cela va pouvoir le refaire chaque fois qu’il en a envie car notre DJ lui donne la permission ? Aberrant comme système. A croire qu’ils n’ont ni soeur,ni mère encore moins une fille.

  • 27 juin 2011 à 10:10 | Jipo (#4988)

    Une prouesse de plus à mettre à l’actif d ’ Iznogood ,je pense particulièrement à cette jeune fille qui a été abusée par l’intermédiaire de son directeur d’école .La démonstration de la perdition des valeurs,et l’orientation vers une politique sans foi ni loi ,est chaque jour un peu plus avérée, avec le bagage de l’ intéressé, rien d’ étonnant , Shame ...Carton rouge pour la révolution orange.

  • 27 juin 2011 à 10:22 | Mandinika (#2986)

    Actuellement, la politique c’est "Comment exclure Mr. Marc Ravalomanana".
    Masina ny Tanindrazana !

    • 27 juin 2011 à 11:19 | Ravao (#5319) répond à Mandinika

      Loin de radoter, je répète quand même ce que j’ai écrit pour que nous FASSIONS TRES ATTENTION : "ne me dites pas que la solution est un autre Ratsimandrava ou un autre Sibon guy, car le petit ne va pas y laisser que des plumes" A bon entendeur salut !

  • 27 juin 2011 à 11:20 | kotondrasoa (#3872)

    Un président qui n’a pas l’âge mental pour être président ne peut pas savoir qu’il n’a pas à être partial.
    Un président élu est un président de tous les Malagasy et l’âge mental insuffisant du petit ne peut pas lui faire comprendre cela. De toute façon, il aura du temps pour apprendre car son mandat va jusqu’en 2014, dixit Litakely.
    Ratsiraka était dans un hélicoptère, semble-t-il le 10 août 2011, Ra8 était à Iavoloha le 07 février 2009, lors du suicide collectif inconscient des salariés varimasaka en ce temps, car il faut dire que les meneurs d’alors, sans avoir été blessés sont actuellement des nantis, en citant Dolin, Président du CST, Monja Roindefo, riche à milliards avec des Hummers, Ramaroson chef de bande et gardien des voitures de Ra8.

  • 27 juin 2011 à 14:14 | australe (#4568)

    LE PARDON CERTAINEMENT PAS POUR LES PEDOPHILE JE NE PARDONNE PAS A ANDRIAMISEZA ALAIN D AVOIR VIOLES DES PETITES FILLES SANS DEFENCE ET D AVOIR MENACE LES PARENTS DE PRISON SI IL PORTE PLAINTE HONTE SUR TOUTE CETTE FAMILLE QUI SE CACHE DERRIERE UN NOM JAMAIS JE NE PARDONNERE CET INDIVIDU VIOLEUR VOLEUR MANIPULATEUR LA PRISON A VIE POUR CE SALOPARD D ANDRIAMISEZA

    • 27 juin 2011 à 14:58 | Jipo (#4988) répond à australe

      Il faut réouvrir ANALALAVA , tout simplement : " OH DIEU " ! .
      et de prétendre représenter le Peuple Malgache !

    • 27 juin 2011 à 21:32 | Ravao (#5319) répond à australe

      SVP Australe. Quand on n’est pas au courant de certaines choses, on est à côté de la plaque. cette affaire Alain Andriamiseza/viol : c’est quoi ? Ce n’est pas une curiosité malsaine mais je suis une mère de famille : deux filles et j’ai beaucoup aimé un film : "Mais qu’avez-vous donc fait à Solange ?" ainsi qu’un livre :"Je réclame la peine de mort"

  • 27 juin 2011 à 14:22 | Edos (#823)

    Le pingouin aliéné mental vous salue et vous crie : Hic Hic Hic pour l’indépendance des pingouins,

    Alors Bill ! on dit quoi ? Ne pas amnistier les crimes de sang mais amnistier les viols et les détournements de fonds publics ? C’est quoi ce shmilblick ? Qu’est ce que c’est ce raisonnement ? Oh là là là...Bill, à ce rythme on aura un film qui s’intitulera : "Bill m’a tué !".

    Bon, reprenons tout dès le début :
    Il y a d’abord "amnistier". Donc, une mesure exceptionnelle qui signifie rendre effective l’"impunité" (ben oui, puisqu’on l’oublie) de certains crimes ou délits lorsqu’une certaine circonstance (politique) l’exige . C’est d’abord une mesure "politique" avant d’être juridique. Mais l’amnistie n’est pas simplement "impunité" mais peut également être un acte qui répare une certaine injustice commise à des adversaires politiques sous les oripeaux des lois. Bon bref ! Il y a amnistie.

    Qui en bénéficie ?
    En tout cas, pas ceux qui ont commis des crimes de sang. Ouf ! Au moins l’impunité n’a pas touché ceux-là, ceux qui ont la gâchette facile et qui aiment faire couler les sangs des innocents. Déjà c’est très bien !

    Mais, disait Bill, les "violeurs" sont amnistiés, ainsi que les "détourneurs de fonds publics". Et là c’est injuste. Ah bon ? D’abord, on aimerait bien savoir si Bill est déjà content de savoir que ceux qui ont commis des crimes de sang n’ont pas été amnistié. Dites nous au moins que cela vous fait déjà plaisir car conforme à votre principe de légaliste et de démocrate bon teint. Ne soyez pas timide, dites le nous. Ok !
    Mais, le viol disait Bill. Bill parle de quel viol ? Les viols commis par les zanadambo en 2002 contre les partisans de l’AREMA et qui ont été auto-amnistié par Ravalomanana ou le viol commis par le membre du CST récemment et encore tous les viols commis par d’autres condamnés qui croupissent en prison ? Ayant une lecture différente de Bill (la mienne est une lecture de Pingouin), je ne crois pas que la déclaration de Rajoelina consiste à "amnistier" les violeurs de Madagascar. Bon, mais puisque Bill dit que c’est cela, alors, je me gratte un peu la tête.

    Le détournement de deniers publics maintenant. Je ne vois pas non plus où Bill veut en venir, car lorsqu’il parle de détournement de deniers publics, parle-t-il de Ra8 avec l’achat de ses avions "air-force-zéro", de l’usage de l’argent ayant payé les mercenaires, toutes les utilisations par Ra8 de deniers publics qui n’ont reçu aucun aval du parlement (punaise il y en avait des millions de dollars hein !!!) OU Bill parle-t-il d’autre chose ? Bill n’est pas très clair aussi là dessus.

    Ou est-ce encore et toujours cette funeste manie de vouloir éliminer le "tonton Sôla" que Ra8 a injustement condamné pour détournement de deniers publics pour l’empêcher de mesurer avec lui dans des élections ? Si Bill parle de "tonton Sôla", peut-on dire que c’est justifiable ? Car ainsi, Bill n’est plus quelqu’un qui se soucie de faire triompher l’Etat de droit (Car sinon, il n’aurait pas attendu l’amnistie de Andry pour le contester mais aurait dû rabâcher dans sa ligne éditoriale qu’un condamné ne doit pas se trouver chez lui ou ailleurs mais en prison. 3 ans que cela dure, Bill n’en a jamais pipé mot. Amnésie ? Ou comme d’hab, un signe de mauvaise foi ?) mais simplement qui se soucie d’éliminer - pour la nième fois, Tonton Sôla (PTDR). Pu.tain, vous avez peur à ce point de ce mec, sans dék...?

    Bon, allez pour aller plus réglo, Bill devrait revoir ses leçons de Droit. Car en n’amnistiant pas les crimes de sangs, Andry Rajoelina semble avoir éliminer de son champs d’amnistie la "catégorie des crimes" (et oui, frère Bill, les crimes ne se valent pas mais sont hiérarchisés, heureusement car sinon les voleurs de poules auraient pu subir les mêmes sanctions que les assassins...) la plus grave. Le détournement de fond n’y fait pas partie (et oui, sinon fallait pas se servir de la justice pour commettre l’injustice car celle-ci se répare, et ne jamais amnistier)...et pour le viol, je ne crois pas que Andry Rajoelina parlait de cela puisque cette amnistie générale ne signifie pas et ne se lit pas "amnistier tous les crimes en général commis par tous les prisonniers de Madagascar"...Un problème de ouïe mon frère Bill ? Il faut vite aller voir le vétérinaire(*) pour ne pas que cela s’envenime.

    Toujours l’aliéné mental vous salue...

    (*) : les pingouins ne consultent pas les médecins mais les vétérinaires

    • 27 juin 2011 à 15:03 | mijajika (#5712) répond à Edos

      Edos >>>> une seule question :
      Commment Tonton sola a-t-il fait pour devenir si riche maintenant ?

    • 27 juin 2011 à 15:31 | Maharaka (#576) répond à mijajika

      mijajika,

      Allez demander plutôt cela à Mme Renée Rajaonarivelo, une mère débrouillarde et courageuse. Elle n’a jamais quitté le territoire national malgré les inombrables intimidations du régime de Ra8 en son encontre.

    • 27 juin 2011 à 17:04 | basyvava (#4699) répond à Maharaka

      Mijajika et Mahazaka,

      Arrêtez de dénigrer tonton sola, c’est un homme politique honnête et qui a le sens de l’Etat, il n’a jamais détourné de deniers publics, Edos le pingouin qui a travaillé avec lui au ministère du budget peut le confirmer. Les exonérations, les dessous-de table etc...que les adversaires politiques tentent de lui mettre sur le dos ne sont que des fruits de leur imagination, il faut apporter les preuves, n’est-ce pas ? Même les dossiers qui ont été transmis au tribunal pour sa condamnation ne tiennent pas la route, ce sont des dossiers montés de toute pièce pour entâcher la réputation de cet homme politique. Le FMI pourra vous apporter les preuves que le recouvrement fiscal était parfait, que tous les conteneurs étaient correctement taxés, que des voitures neuves ne rentrent pas en "admission temporaire"....Aucun opérateur (karana, gasy, sinoa) n’a pu avoir des faveurs ou des exonérations, R8 non plus ne l’a pas acheté.

      Pierrot vit chichement de sa retraite (de haut fonctionnaire). Il n’est pas du tout riche comme vous le prétendez. Pendant son exil en France, il vivait dans un petit studio d’un HLM en banlieu (15é étage sans ascenceur), il envoyait ses factutes EDF et télécom à Dédé Ratsiraka. La location de salles et les déplacements de pré-campagne en province ont été financés grâce aux cotisations des membres du MDM. Maintenant qu’il est ministre des tas de choses, ses déplacements et meeting de pré-campagne sont entièrement supportés par le peuple (il est malin le bougre).

      Bref, Pierrot est le seul homme politique hônnete, patriote, démocrate, rassembleur, vive tonton Sola ! tonton sola président ! (depuis le temps qu’il attend ça).

      Ando Rabekoto.

  • 27 juin 2011 à 16:38 | Rivohanitra (#142)

    Mais où va-t-on ?

    Avec un criminel à la tête de l’Etat, on réfléchit avec ses fesses, donc on peut amnistier des pédophiles. Alors là franchement ?

    Arrêtons les dégâts !

  • 27 juin 2011 à 18:49 | SNUTILE (#1543)

    Qui peut expliquer cette histoire de pédophilie, qui entrave la justice ? Est-ce qu’avoir 65 ans et plus à Madagascar signifie une condamnation automatique ?
    Prudence et Clemence vont de paire .

  • 27 juin 2011 à 21:20 | Raharisoa (#3030)

    omeo tehaka be fa misy fivoarana e ! tsara fa tohizo. Mpanjono ao anaty koveta ho a no be dia be....

  • 28 juin 2011 à 11:31 | Lucie (#101)

    Le dévoiement du terme et de la notion de justice est , tous pays confondus , d’une généralité dramatique et affligeante . Et l’on voit encore mieux combien ceux qui se croient au-dessus des lois sont les premiers à faire la morale aux petites gens .

    - 1) L’indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs est-elle une réalité à Madagascar ?

    Les pouvoirs successifs en place apprécient le « sur mesure » , en clients de luxe qu’ils sont , locataires plénipotentiaires et (ils l’espèrent) à vie d’une charge souvent usurpée . Aussi , la Constitution , la Justice , l’Armée , le Parlement : tout celà est rapidement mis à la botte du dirigeant . La notion de justice est alors fluctuante : « ce qui est juste , est ce qui va dans mon intérêt. » Et comme tout ou presque reste impuni , la notion de faute est , bien sûr , une « divagation de l’esprit confus des opposants » .
    L’on voit bien que toutes ces manœuvres ne servent que des intérêts personnels , partiaux et partisans et l’on voit bien que la Justice n’est qu’une péripatéticienne tarifée et manipulée sans vergogne .

    - 2) Le spectacle écoeurant et permanent des donneurs de leçons .

    Si tout cela se passait au théâtre ,ce serait assez divertissant .
    Autour du même thème : « Illustrez votre notion de la Justice » , les interprètes seraient jugés tantôt : cocasses , ridicules , hystériques , obsessionnels , naïfs, paranoïaques . Au choix .
    Mais voilà …l’état d’épuisement social , psychologique , matériel dans lequel se trouve plongée la population malagasy depuis des mois , ne lui permet pas d’apprécier ces détestables performances d’acteurs .
    Et celà ne fait plus rire personne .

    - 3) La tentation est forte de se rendre justice soi-même .

    Puisque l’Etat ne représente rien et que la Justice n’est pas indépendante , et que finalement tout çà n’est plus que du virtuel … autant revenir à la réalité de nos vies misérables et appliquer notre propre justice .
    Pourquoi ne pas s’inspirer de la charia , par exemple ? « Tout criminel sera puni par là où il a péché . » Le voleur aura la main coupée , le violeur sera castré etc…

    Il est évident que telle n’est pas la solution et que chacun aspirant à vivre sereinement dans un monde où la Justice et la Vérité seraient impartialement respectées , tous doivent rendre compte de leurs actes et ce , quel que soit leur âge .
    Sinon , ce serait trop facile .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS