Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 17h56
 

Santé

Santé publique

Covid-19 : Bilan épidémiologique

mardi 22 juin

Dernière situation de la Covid-19 du 20 juin 2021

NB : Tous les chiffres ainsi que la localisation par région des cas de contamination ci-dessous sont tels qu’indiqué par le CCO.


- Cas confirmés : 14
- Décès : 02


- Décès : 02

  • Matsiatra Ambony : 01
  • Vakinankaratra : 01

- Nouveaux cas confirmés : 14 cas trouvés sur 513 testés

  • Analamanga : 04
  • Matsiatra Ambony : 06
  • Atsimo Andrefana : 01
  • Vatovavy Fitovinany : 01
  • Analanjirofo : 01
  • Ihorombe : 01

- Formes graves : 62

- Cumul du 23 mars 2020 au 20 juin 2021

  • Contaminés : 42 137
  • Guéris : 41 548
  • Décès : 904
  • Tests : 212 433

2 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin à 08:52 | arsonist (#10169)

    (i) L’Afrique du Sud va disposer d’un centre de transfert de technologie ARMmessager.
    Il est annoncé que cette nouvelle technologie [avec l’ARNtechnologie bien sûr] ouvre des perspectives prometteuses en matière lutte contre les cancers.
    https://www.swissinfo.ch/fre/toute-l-actu-en-bref/vaccins--un-premier-site-de-transfert-de-technologies-arn-messager/46723316

    Voici des extraits du texte que vous verrez si vous cliquez sur le lien ci-dessus.

    "L’OMS a annoncé lundi à Genève un futur premier centre sur les vaccins ARN messager en Afrique du Sud."
    "Le personnel sera encadré pour savoir comment utiliser la technologie et des licences devraient permettre de fabriquer des doses. Des négociations ont lieu avec plusieurs entreprises prêtes à partager leur savoir-faire."
    "L’OMS avait lancé un appel en avril dernier pour le lancement de tels centres de transfert de technologies. Des dizaines de réponses ont été obtenues, d’entités prêtes à recevoir le savoir-faire ou d’entreprises prêtes à les partager."
    "Outre le site sud-africain, une évaluation d’autres infrastructures possibles sera faite dans les prochaines semaines. Ces mécanismes vont rassembler aussi des institutions financières ou des universitaires."

    (ii) Je suis un peu surpris par le fait que c’est la technologie de l’ARNm que l’on essaime dans divers endroits de la planète, plutôt que la confection de la pisse-mémée du dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy, lequel a annoncé en grande pompe au monde entier que sa décoction à lui va sauver le genre humain.
    Il n’y a pas de justice ! Je vous jure !

    (iii) D’après cet article de swissinfo, l’OMS a lancé son appel à candidature pour ces centres de transfert de technologie en avril dernier.
    Il est quasi-certain que Madagougou n’y a pas donné de réponse.
    Non seulement parce que les Madagougouesques détenteurs des pouvoirs de décision disposent déjà de leur pisse-mémée à eux, mais surtout parce que le niveau de la science, de la médecine moderne et de la technologie à Madagougou n’est plus ce que cela avait été au temps de l’ "Université Fondation Charles de Gaulle d’Antananarivo Madagascar".
    [Madagougou n’est plus tout à fait Madagascar]

    Mais il n’y a pas de regret à avoir.
    Au contraire, les Madagougouesques doivent se féliciter d’avoir une médecine basée sur des miracles et des superstitions.
    Puisque tous les Madagougouesques y trouvent leur compte.

  • 22 juin à 11:02 | I MATORIANDRO (#6033)

    tsy mahay ninin.

    ranon’iem an fopla

    Cvoplosy Fopla.

    INONA ARY NO ATAO ?

    Mtsy maintsy aongana reto cocovid reto satria ireo asa na zavatra niampangany an’ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA dia nataony avo folo heny.

    MMMMMIIIIIAAAAARRRRRAAAAA_____ MMMMMAAAAANNNNNPOOOOONNNNNJJJJJAAAA.

    TSY MAINTSY ESORINA RETO DONDROM-BELONA RETO.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS