Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 juin 2021
Antananarivo | 15h29
 

Santé

Santé publique

Covid-19 : Bilan épidémiologique

jeudi 20 mai

Dernière situation de la Covid-19 du 18 mai 2021

NB : Tous les chiffres ainsi que la localisation par région des cas de contamination ci-dessous sont tels qu’indiqué par le CCO.


- Cas confirmés : 59
- Décès : 03


- Décès : 03

  • Analamanga : 02
  • Atsimo Atsinana : 01

- Nouveaux cas confirmés : 59 cas trouvés sur 274 testés

  • Analamanga : 24
  • Atsinana : 01
  • Diana : 02
  • Alaotra Mangoro : 11
  • Matsiatra Ambony : 09
  • Atsimo Andrefana : 03
  • Menabe : 01
  • Anosy : 05
  • Sofia : 03

- En traitement : 1 159
- Formes graves : 311

- Cumul du 23 mars 2020 au 18 mai 2021

  • Contaminés : 40 385
  • Guéris : 38 449
  • Décès : 777
  • Tests : 197 527

2 commentaires

Vos commentaires

  • 20 mai à 14:49 | zoom2024 (#11092)

    LES NOUVEAUX PROCÈS DE NUREMBERG 2021

    Une équipe de plus de 1 000 avocats et de plus de 10 000 experts médicaux dirigée par le Dr Reiner Fuellmich a entamé des poursuites judiciaires contre le CDC, l’OMS et le Groupe de Davos pour crimes contre l’humanité.
    Fuellmich et son équipe présentent le test PCR défectueux et l’ordre aux médecins d’étiqueter tout décès par comorbidité comme un décès Covid comme une fraude.

    LE TEST PCR N’A JAMAIS ÉTÉ CONÇU POUR DÉTECTER LES AGENTS PATHOGÈNES ET EST DÉFECTUEUX À 100% À 35 CYCLES.

    Tous les tests PCR supervisés par le CDC sont fixés à 37 à 45 cycles.
    Le CDC admet que les tests sur 28 cycles ne sont pas admissibles pour un résultat positif et fiable.
    Cela à lui seul invalide plus de 90% des cas présumés de covid / « infections » suivis par l’utilisation de ce test défectueux.

    Outre les tests défectueux et les certificats de décès frauduleux, le vaccin « expérimental » lui-même est en violation de l’article 32 de la Convention de Genève.
    En vertu de l’article 32 de la IVe Convention de Genève de 1949, « les mutilations et les expériences médicales ou scientifiques qui ne sont pas nécessitées par le traitement médical d’une personne protégée » sont interdites.

    Selon l’article 147, la réalisation d’expériences biologiques sur des personnes protégées constitue une grave violation de la Convention.

    LE VACCIN « EXPÉRIMENTAL » EST EN VIOLATION DES 10 CODES DE NUREMBERG QUI PRÉVOIENT LA PEINE DE MORT pour ceux qui cherchent à violer ces lois internationales.

  • 20 mai à 17:34 | zoom2024 (#11092)

    Petite pépite d’un débat d’une commission au Sénat US sur le Covid :

    "Nous savons d’après SarsCov1 que l’immunité naturelle durera toute une vie. Il protège également contre SarsCov2" !

    (La fameuse immunité croisée que le Professeur Raoult à maintes fois expliqué. C’est aussi valable pour tous les autres Coronavirus, par exemple ceux du Rhume. On comprend pourquoi beaucoup sont totalement asymptomatique au Covid, et surtout les enfants !)

    Écoutez surtout les derniers mots.
    "Si vous avez une immunité naturelle, le risque d’effets indésirables est 2 à 3 fois plus élevé en vous vaccinant."

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS