Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 18 mai 2024
Antananarivo | 04h09
 

Santé

Santé publique

Covid-19 : Bilan épidémiologique

mardi 22 juin 2021 |  763 visites 

Dernière situation de la Covid-19 du 20 juin 2021

NB : Tous les chiffres ainsi que la localisation par région des cas de contamination ci-dessous sont tels qu’indiqué par le CCO.


- Cas confirmés : 14
- Décès : 02


- Décès : 02

  • Matsiatra Ambony : 01
  • Vakinankaratra : 01

- Nouveaux cas confirmés : 14 cas trouvés sur 513 testés

  • Analamanga : 04
  • Matsiatra Ambony : 06
  • Atsimo Andrefana : 01
  • Vatovavy Fitovinany : 01
  • Analanjirofo : 01
  • Ihorombe : 01

- Formes graves : 62

- Cumul du 23 mars 2020 au 20 juin 2021

  • Contaminés : 42 137
  • Guéris : 41 548
  • Décès : 904
  • Tests : 212 433

2 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin 2021 à 08:52 | arsonist (#10169)

    (i) L’Afrique du Sud va disposer d’un centre de transfert de technologie ARMmessager.
    Il est annoncé que cette nouvelle technologie [avec l’ARNtechnologie bien sûr] ouvre des perspectives prometteuses en matière lutte contre les cancers.
    https://www.swissinfo.ch/fre/toute-l-actu-en-bref/vaccins--un-premier-site-de-transfert-de-technologies-arn-messager/46723316

    Voici des extraits du texte que vous verrez si vous cliquez sur le lien ci-dessus.

    « L’OMS a annoncé lundi à Genève un futur premier centre sur les vaccins ARN messager en Afrique du Sud. »
    « Le personnel sera encadré pour savoir comment utiliser la technologie et des licences devraient permettre de fabriquer des doses. Des négociations ont lieu avec plusieurs entreprises prêtes à partager leur savoir-faire. »
    « L’OMS avait lancé un appel en avril dernier pour le lancement de tels centres de transfert de technologies. Des dizaines de réponses ont été obtenues, d’entités prêtes à recevoir le savoir-faire ou d’entreprises prêtes à les partager. »
    « Outre le site sud-africain, une évaluation d’autres infrastructures possibles sera faite dans les prochaines semaines. Ces mécanismes vont rassembler aussi des institutions financières ou des universitaires. »

    (ii) Je suis un peu surpris par le fait que c’est la technologie de l’ARNm que l’on essaime dans divers endroits de la planète, plutôt que la confection de la pisse-mémée du dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy, lequel a annoncé en grande pompe au monde entier que sa décoction à lui va sauver le genre humain.
    Il n’y a pas de justice ! Je vous jure !

    (iii) D’après cet article de swissinfo, l’OMS a lancé son appel à candidature pour ces centres de transfert de technologie en avril dernier.
    Il est quasi-certain que Madagougou n’y a pas donné de réponse.
    Non seulement parce que les Madagougouesques détenteurs des pouvoirs de décision disposent déjà de leur pisse-mémée à eux, mais surtout parce que le niveau de la science, de la médecine moderne et de la technologie à Madagougou n’est plus ce que cela avait été au temps de l’ « Université Fondation Charles de Gaulle d’Antananarivo Madagascar ».
    [Madagougou n’est plus tout à fait Madagascar]

    Mais il n’y a pas de regret à avoir.
    Au contraire, les Madagougouesques doivent se féliciter d’avoir une médecine basée sur des miracles et des superstitions.
    Puisque tous les Madagougouesques y trouvent leur compte.

  • 22 juin 2021 à 11:02 | I MATORIANDRO (#6033)

    tsy mahay ninin.

    ranon’iem an fopla

    Cvoplosy Fopla.

    INONA ARY NO ATAO ?

    Mtsy maintsy aongana reto cocovid reto satria ireo asa na zavatra niampangany an’ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA dia nataony avo folo heny.

    MMMMMIIIIIAAAAARRRRRAAAAA_____ MMMMMAAAAANNNNNPOOOOONNNNNJJJJJAAAA.

    TSY MAINTSY ESORINA RETO DONDROM-BELONA RETO.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS