Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 octobre 2018
Antananarivo | 20h06
 

Société

Jirama

Coupures d’électricité tournantes : ce serait le prix de l’accord ?

vendredi 28 septembre | Fanambinantsoa

Cela fait maintenant plusieurs jours de suite que les abonnés de la JIRAMA dans la capitale et ses environs vivent de nouveau des coupures d’électricité communément appelées délestage. La JIRAMA a en effet averti sa clientèle et a procédé à des coupures d’électricité dans plusieurs quartiers. Les 25 et 26 septembre derniers par exemple, des coupures d’électricité ont affecté les quartiers d’Ifarihy, Ambohimangakely et Ambodin’Isotry. D’autres quartiers les ont subies tour à tour pour cause d’entretiens/travaux. Ces coupures diurnes (de 9h à 16h) dans des quartiers populaires et populeux privent de nombreux ménages qui travaillent pour leur propre compte de leurs ressources ou de compléments de leur revenu hebdomadaire ou mensuel. Une portion non négligeable des habitants de ces quartiers de la capitale vivent de petits métiers évoluant souvent dans l’informel cherchant la survie au jour le jour, qui par de petites gargotes et de commerce de jus naturel fabriqué sur place à la demande, qui pour de petits ateliers de soudure ou de petite maison de coiffure. Il est évident que les marchandises qui nécessitent un réfrigérateur ou un congélateur en souffrent.

La corde au cou !

Aux coupures diurnes pour entretien.Travaux s’ajoutent des coupures nocturnes qui n’épargnent que de rares quartiers. Le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures le confirme : ce sont des coupures tournantes en raison de l’incapacité de la Jirama à produire davantage d’électricité et ces coupures tournantes interviennent notamment aux heures de pointe car il est injuste que l’on fasse supporter les 23 mégawatt manquant par un seul quartier. Aux heures de pointe la capitale engloutit 220 mégawatts. Il semble donc que les fournisseurs de carburant de la Jirama refusent d’augmenter la quantité pour pouvoir combler ce manque pour les centrales thermiques. Dès lors la Jirama ne peut que faire avec ce dont elle dispose car elle a un stock de dettes de 850 milliards ariary à gérer et à éponger quotidiennement. Serait-ce donc le fruit des accords conclus par l’État malgache avec les quatre compagnies pétrolières importatrices et distributrices de carburant ?

En tout cas, le contenu de ces accords n’a pas été rendu public sauf que les parties prenantes ont convenu des prix à la pompe à appliquer jusqu’à la fin de l’année. Les contreparties demeurent évidemment un secret pour les consommateurs de carburant et l’opinion public en général.

A ce propos, il est clair que l’atteinte de la vérité des prix en matière de carburant à la pompe n’est que chimère. La marge de manœuvres de l’État face à ces pétroliers est très étroite. D’ailleurs en réponse aux vifs souhaits/exigences du FMI par rapport à la mise en œuvre de la vérité des prix à la pompe dans les stations-service, la ministre des Finances a fait comprendre que c’est impossible pour l’année en cours car c’est complexe ; l’Etat qui accumule des dettes, doit en même temps veiller aux volets sociaux et ses corollaires.

Quant à la production d’électricité de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, elle connaît aussi des difficultés et n’est pas en mesure de fournir les 23 mégawatts dont la Jirama a besoin aux heures de pointe nocturne. Le 15 août dernier, le responsable de la centrale a fait part aux journalistes que les travaux supplémentaires causés par l’érosion et l’ensablement qui s’ensuit dans les vannes d’évacuation d’eau vers la centrale entraînent d’importantes répercussions sur l’approvisionnement en électricité de la capitale. Autrement dit, ces travaux provoquent une diminution de la production d’énergie. Quand est-ce que l’huile lourde de Tsimiroro viendra-t-elle nous sortir de ce cercle ? Il n’y a pas à l’importer ; elle est là, à notre portée !

7 commentaires

Vos commentaires

  • 28 septembre à 11:35 | dominique (#9242)

    Bjr : A Sambava c’est une habitude de tous les jours rares sont les soirées avec de l’électricité et jamais de jirama avant 10H du matin ou c’est très rare mais les coupures a répétition on connais ça sur le bout des doigts et les extinctions des feux a 17/18 H c’est pratiquement tous les jours le summum a été connu ici en Juillet et aout dernier 2 mois sans pratiquement RIEN !! ils ont bousillé les 2 groupes sur les 3 existant et des groupes neuf de 1 an et demi .. Motif : ils ont eut trop d’entretient et l’huile qui sert a les entretenir disparait dans les voitures de qui ?? cherchez c’est pas dure a trouver et de la revendre a bas prix c’est encore plus simple et on refait le niveau du groupe avec des huiles de vidanges usagées a mort ; bénéfice net plus d’électricité pour pratiquement toute la ville pendant 2 mois !!! et tout le monde est comptent ; ici a Sambava la jirama c’est la honte complète du pays faire pire c’est impossible comme gestion et la disparition du fioul qui sert a alimenter ces groupes je ne vous en parle même pas ; 50% est avalé par ces 3 groupes le restant est parti en évaporation même un chimiste n’y comprendrai rien ! c’est comme za a Madagascar ....

    • 28 septembre à 11:54 | arsonist (#10169) répond à dominique

      Mais, Dominique, il faut quand même que ces gens-là aient ce qui leur faut pour mener la « belle vie ».
      Vous préférez qu’au lieu de détourner ce qu’il faut pour faire fonctionner des groupes électrogènes ils aillent voler la vanille des autres ? Ce qu’ils font déjà d’ailleurs.
      Soyez plus compréhensif et surtout très-très tolérant , Domi !
      Et laissez-vous plumer sans râler comme ça !

  • 28 septembre à 15:28 | Christianna (#10313)

    Tsy tokony hahagaga izao satria tsy vao izao ange vao nisy délestage eh, misedra olana ara-bolana ny JIRAMA dia izany no mahatonga an’izao , ohatra ny olana rehetra mitranga ihany io !

    • 28 septembre à 23:04 | kunto (#7668) répond à Christianna

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - RAMBO et les soutiens d’Hery M vous êtes ou ??????? RAMBO vous vous cachez ??????

      - Et oui Mr RAMBO la vérité prends l’escalier ...

      - Mais je suis neutre et je dis : l’insalubrité de Madagascar et les délestages c’est la faute aussi des Présidents passé avant Mr Hery M ...

  • 28 septembre à 23:11 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE GASY d’Antananarivo

    - Propreté - Jiro - Rano = C’est la base du développement , pensez à ça avant vos blablablas 2020 /2030 ...

    - Même pas capable de nettoyé un pays : Donc vos blablablas 2020 ou 2030 c’est IMPOSSIBLE voyons ...

    - La vérité fait mal : mais c’est la vérité ... Le mensonges ne fait pas avancez ...

    • 28 septembre à 23:18 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny Patriote Gasy d’Antananarivo

      - Tant qu’on soutiendra ces incapables : ils ne changeront pas ..

      - Question ? dans ces 36 candidats il y a t’il quelqu’un capable juste de rendre propre nos rues ??????

      - 1 seul peuple = Malagasy ( unis on est plus fort )

      - 1 seul ennemi = la pauvreté ( si on veut on peut vaincre la pauvreté )

  • 29 septembre à 07:53 | tikitikitika (#10412)

    Salama e !
    Toa tsy mahagaga intsony izany delesitazy izany amin’ny toe-tsain’ireo mpitondra nifandimby teto Madagasikara ireo. Rehefa tonga eo amin’ny fitondrana dia ny FITIAVAN-TENA no ambony indrindra.
    Izay angamba no hisian’ilay hoe FITIAVANA eo amin’ny famantarana ny Repoblika ? Rehefa mahita ireo fiara-mpanjakana raitra dia raitra ary vaovaobe maneranan’ny lalana eto andrenivohitra ianao dia talanjona ary manontany tena hoe : ny vidin’ireo fotsiny ve dia tsy efa mahavita izay vitany eo amin’ny fandoavana ny trosa ahafahana mampiodina ny milin’i JIRAMA ?
    Manan-karena tokoa ny fanjakana arak’izay voalazan’ilay depiote iray izay.

    Mampalahelo !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 265