Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Transport

Trafic aérien

Coup de force de la France, Air Madagascar interdite de vol

lundi 28 septembre | Mandimbisoa R.

Coup de théâtre pour les voyageurs malgaches ou étrangers qui voulaient se rendre dans la capitale française, Paris, ce lundi 28 septembre. La compagnie aérienne nationale, Air Madagascar, a annoncé dans la nuit de dimanche qu’elle devrait « annuler le vol MD050 », en partance d’Antananarivo. « Nous avons été informées par l’aviation civile française que les vols d’Air Madagascar au départ d’Antananarivo ne pourront plus prendre de passagers jusqu’à nouvel ordre », communique la compagnie aérienne malgache.

Le vol MD050 aurait dû quitter l’aéroport international d’Ivato pour un retour le 30 septembre. Il fait partie de ses vols exceptionnels organisés sur réquisition des autorités malgaches pour rapatrier les ressortissants malgaches bloqués en Europe, vu que l’espace aérien malgache n’est pas encore officiellement ouvert.

L’information qui circule en haut lieu sur les raisons de cette décision de l’aviation civile française est que la compagnie aérienne française, Air France, chercherait à supplanter Air Madagascar dans ses dessertes. La compagnie aérienne française se sentirait lésé dans le cadre de l’opération aérienne entre Madagascar et La France. La compagnie aérienne malgache ayant la possibilité de transporter des voyageurs en partance d’Antananarivo, dans le cadre des vols de rapatriement des citoyens malgaches bloqués en Europe, Air France aurait alors demandé à ce qu’une réciprocité soit de mise dans le traitement réservé aux deux compagnies invoquant l’accord aérien liant Madagascar et la France. Air France a interpellé ainsi l’aviation civile française et l’Ambassade de France dans le pays dans ce sens.

Au mois de juillet dernier, La France s’est déjà prise à la Chine en décidant de réduire le nombre de vols opérés par les compagnies aériennes chinoises vers Paris, au nom d’une réciprocité, pour permettra à Air France d’augmenter ses fréquences vers la Chine.

Si les autorités malgaches restent encore silencieuses par rapport à cette décision de l’aviation civile française, Jean-Hervé Fraslin, conseiller des Français de l’étranger élu à Madagascar, a réagi sur sa page Facebook face à la situation. « Souhaitons que les compagnies Air France et Air Madagascar soient toutes les deux autorisées à opérer dans les deux sens, avec les mêmes règles administratives et sanitaires. C’est de toute évidence la meilleure solution pour les passagers ». « Faire voler des avions à vide dans un sens ou dans l’autre apparaît comme une absurdité économique et environnementale », rajoute-t-il.

L’un des enjeux de cette période post-confinement est certainement la reprise des liaisons aériennes entre les différents pays du monde mais le coup de force de la France à obtenir au plus vite la reprise de ses vols dans le pays risque de faire brûler le torchon entre les deux pays.

91 commentaires

Vos commentaires

  • 28 septembre à 09:12 | Einstein (#3390)

    Je comprends parfaitement la position de la compagnie aérienne française.
    En plus ces avions malgaches peuvent ramener des virus clandestins sur le sol français.

    • 28 septembre à 09:36 | betoko (#413) répond à Einstein

      Propos injurieux , partisane et raciste. C’est le contraire, le coronavirus sévit de plus en plus en France Nous avons peur qu’ Air France nous ramène cette pandémie chez nous .Le nombre des contaminés en France augmente de jour en jour contrairement à ce qui se passe à Madagascar

    • 28 septembre à 10:20 | FINENGO (#7901) répond à Einstein

      @ betoko (#413)

      28 septembre à 09:36 | betoko (#413) répond à Einstein ^
      Propos injurieux , partisane et raciste. C’est le contraire, le coronavirus sévit de plus en plus en France Nous avons peur qu’ Air France nous ramène cette pandémie chez nous .Le nombre des contaminés en France augmente de jour en jour contrairement à ce qui se passe à Madagascar
      **********************************************************************

      Oh le Betoko Vazaha Taratasy l’écervelé.
      De quels propos injurieux, partisans et raciste parles-tu ???
      Je Pense que les Passagers venant de France, d’Europe où d’ailleurs ne sont pas des Touristes, mais des Malgaches qui veulent renter au Pays, qu’ils soient Porteurs du Covid-19 ou pas.
      On parle des cas importés. Oui. Mais des importés par des Malgaches mais pas des Français, ni d’Européens. Même les Pédophiles Habitués à des séjours à Nosy Be s’abstiennent d’y venir.

      Le Tourisme dans son ensemble à Babakotoland est en Berne.
      Les Crevettes, et les Crabes palétuviers qui se vendent à Prix d’or à Antsiranana dans les Hôtels et les Restaurants, se vendent aux Marchés à des Prix dérisoires par les Pêcheurs n’ayant plus d’Hôtels, ni de restaurants acheteurs. Il n’y a pas qu’à Antsiranana d’ailleurs ça concerne tous les coins des sites Touristiques du Pays.

      C’est bien beau de vouloir mettre sur le compte des Français et des Européens, mais les Premiers concernés sont les Malgaches voulant retourner au Pays.
      Comme tu as l’habitude de dire tu es une vraie Langue de P.U.T.E le Betoko kely ati-doha.

    • 28 septembre à 14:13 | Rainingory (#11012) répond à Einstein

      Finengo, 👍👍👍👏👏👏, bien renvoyé.
      Quel *** ce betoko fozalahy qui se la coule douce sa retraite à La Réunion en attendant ! Mais quel *** !

    • 28 septembre à 15:26 | Maestro (#7313) répond à Einstein

      @ Bekoto

      La France a tout à fait raison ! Quand on sort un chiffre lambda de malades et de morts alors qu’il y en 100 fois plus la punition est la. Continuez comme ça avec le chiffrage bac - 13 et vous verrez que les bac + ont toujours raison .

  • 28 septembre à 09:58 | kartell (#8302)

    Ce nouveau développement des relations bilatérales n’est pas une surprise mais un simple prolongement des relations entre les deux pays qui a pris son essor après la décision française de conserver ses îles éparses ...
    En demi-teinte, les susceptibilités étaient actives dans la coulisse où le revirement français avait été reçu comme une provocation à l’égard d’un anniversaire qui devait être l’apogée d’une reconquête alors qu’il fut celui de la frustration et du confinement...
    À cela s’est greffé les réticences du pouvoir à accorder à AF la possibilité d’organiser les vols de rapatriement de ses ressortissants pris en effets collatéraux de cette discorde qui semble prendre de l’épaisseur et de la vigueur ...
    Le décor ainsi posé ne tient pas compte des problèmes inhérant au contentieux financier entre les deux compagnies ainsi que les passes-droit accordés à la concurrence qui sont un peu la cerise sur ce différent devenu aujourd’hui le sujet qui va permettre à la rancoeur de s’exprimer avec vigueur...
    Mais que l’on ne se trompe pas en chargeant de facto cette décision française qui comme à sa bonne habitude va permettre d’oublier l’essentiel : la disproportion de la sanction qui d’un côté est peanut tandis que du côté Malagasy, c’est une autre affaire !...
    Verra-t-on Éthiopian airlines ou Turkish Airlines venir au secours en apportant tout ce qui semble manquer dans les bonnes familles de la capitale subissant de plein fouet ce made in France devenu inaccessible ?’..
    Plus sérieusement, ce bras de fer engagé met en fil rouge une compagnie aérienne qui virevolte pour essayer d’éviter le crash financier dans un contexte qui aujourd’hui va se montrer intransigeant et où le syndrome de la poussière sous le tapis n’aura plus aucune utilité...
    Bref, le grand perdant dans cette affaire de patriotisme déplacé et de camouflet à la Fachoda devra passer en mode moderato pour éviter d’ajouter au naufrage d’une compagnie un crash plus important dans des relations bilatérales proches d’un divorce digne d’une télé-réalité !...

    • 28 septembre à 13:10 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      Ce nouveau dilemme cornélien est la face cachée de l" iceberg . Si des problèmes subsistent entre les deux Pays , avec les îles éparses comme toile de fond , cette nouvelle équation risque de plomber les ailes de notre compagnie aérienne agonisante .Après avoir été la vache à lait des régimes successifs , notre fierté Nationale (Air Mad) , ayant pour emblème le Ravinala ,et les slogans révolutionnaires (Tolompiavotana), semble actuellement traverser les heures les plus sombres de son existence .Ce n’est pas la bonne volonté ,ni la prétention de ses pilotes qui vont faire décoller ces appareils .Ils sont tributaires de l’incompétence de nos dirigeants qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs ...bourses .Le tourisme qui est annoncé comme le fer de lance de notre émergence , ne trouvera aucune issue tant que le transport aérien , la sécurité , les infrastructures (routes), ,l’Education et la Santé (et la liste n’est pas exhaustive) ne seront pas remis à niveau . Mais , les besoins fondamentaux, décrits par la Pyramide de Maslow semblent être le nœud Gordien qui entrave toute tentative de développement . Des Pays limitrophes , comme nos voisins de l’île Maurice , ou des Seychelles ont réussi à tirer leurs épingles du jeu. Sommes nous les damnés de la terre(Frantz Fanon) alors que nous possédons cent fois plus de potentialités qu’eux ? Le général de Gaulle l’avait déjà prédit à l’aube de notre Indépendance : "Madagascar est un Pays d’avenir, avec des potentialités , et ...le restera ".Il ne tient qu’à nous , de changer ce destin , car nous en avons la possibilité ? Mais pas la volonté .

    • 28 septembre à 14:21 | Rainingory (#11012) répond à kartell

      ils ne sont pas d’ailleurs en train de recruter un nouveau DG en ce moment, si ce n’est pas encore fait, qui veut s’y sacrifier ?

  • 28 septembre à 10:03 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Ne soyons pas nunuche, dans les relations entre pays quel qu’ ils soient il n’y a pas d’amitiés, ni d’inimitiés, il n’y a que des intérêts (politiques, économiques ...).

    En voyant les choses froidement, La France suit donc la logique de ses intérêts et la moindre de ses intérêts est la réciprocité dans cette affaire.

    Cordialement
    YaR

  • 28 septembre à 10:38 | gaston (#8335)

    Certains ici ne connaissent pas l’historique aéronautique de la France et l’importance qu’elle représente dans le monde/ pour info : ADP, Vinci à eux deux gèrent la plus grande plateforme mondiale aéroportuaire, dont Outre les aéroports parisiens, il en gère de nombreux autres via deux filiales. D’abord TAV Airport, le gestionnaire d’aéroports turc dont il détient 46%, qui vient de récupérer 389M€ après la fermeture anticipée de l’aéroport Atatürk Istanbul. TAV Airport gère 15 aéroports dans le monde, dont ceux d’Ankara, Tbilissi et Zagreb. Son autre filiale (à 100%) ADP International gère une vingtaine d’aéroports dans une dizaine de pays, dont la Jordanie, le Chili (Santiago), Madagascar etc ... Et c’est encore la DGAC Française qui gèrent l’aviation civile Malgache, ce n’est pas un coup de force comme le dit le titre de l’article, mais simplement remettre "l’église au centre du village".

    • 28 septembre à 14:25 | Rainingory (#11012) répond à gaston

      sauf erreur de ma part, ce n’est pas l’asecna qui gère l’aérien gasy ?

  • 28 septembre à 10:51 | Isandra (#7070)

    Je tiens à coller ici ces phrases de Rinah Rakotomanga :

    "Tiavo ny antegna fa ny an’olo tsy omeny...
    Quand les Malagasy taclent les Malagasy, les non Malagasy se frottent les mains.
    Quand les non Malagasy tapent sur les Malagasy, les autres Malagasy applaudissent
    . Voilà où nous en sommes aujourd’hui. Loin de nous le sentiment d’appartenance à une nation à un pays quelque soit sa situation riche ou pauvre. Certains d’entre nous préfère ce des autres qu’ils n’obtiendront jamais de toute manière. Loin de nous de défendre notre intérêt, très loin de nous de soutenir les nôtres quoiqu’il advienne. Nos dirigeants y arriveront seuls soyez en rassuré mais ensemble nous arriverons loin très loin." Rinah Rakotomanga.

    • 28 septembre à 11:24 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Il fallait dire pareil quand elle était dans l’opposition.

      Nous n’avons pas là pour donner un chèque en blanc à Rajoelina.

    • 28 septembre à 14:59 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Ses bilans avec le Flibustier , en étant la collaboratrice du PM de l’époque , ses empreintes avec la transition de 2009 , et son implication actuelle ne plaident pas en sa faveur .Elle devrait plutôt se faire discrète pour ne pas subir la colère de la population ,qui n’a plus rien à se mettre sous la dent . Vous êtes les seuls à croire à la crédibilité de ce régime . Les habitants de la Capitale du Betsileo viennent de vous le rappeler en se soulevant contre les forces de l’ordre récemment. Quand cette population , reconnue pour être servile , (car ayant encore gardé le respect des valeurs ,des autorités et des aînés par tradition ),sort de son sommeil et de sa léthargie , c’est qu’il y a péril en la demeure . Même si tous les voyants virent au rouge , les tenants du pouvoir continuent de croire en leur chimère . Mais ,certains se préparent déjà pour un exil doré ... Le détournement de fonds Publics est passé par là ! Le problème d’Air Mad n’est qu’un aperçu de ce qui nous attend ...

    • 28 septembre à 16:24 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Ny olona misavoana toa an i Rinah Rakotomanga ireny dia manimba endrika ny fitondrana, miteniteny fona , voalohany raha malagasy no resahina dia tsara raha atao teny gasy fa tsy manalabaraka tena ohatry ny foza etsy amin ny ’canal andriantany, mihosina loto sady mivandravandra.

      Hitan ny olona ny nanjo ny air mad t@ air bus n ingahy Dj,
      Tsy miafina erantany ny rediredy momba ny CVO,
      Sns sns

      Ka tsymisy resaka "tacle" izany fa hadalàna miseho masoandro fotsiny izao, sarotra hafenina ,
      HS kely fa toy izany koa ny fitantanana ny bois de rose nandritra ny tetezamita, lasa nangina tsy hita intsony izay ho lazaina rahefa nanapak evitra momba ireo nosy lazaina ho be harena ny olona , mora lotra ilay hoe "on parle de restitution", kanefa esty ankilany miharihary lotra ny bradérie mahazatra anao , na te hanampy aza ny mpiray tanindrazana , tonga hatrany chine ny braderie ka sarotra hefanina

  • 28 septembre à 11:25 | betoko (#413)

    Deux informations intéressantes à lire
    1- À propos de l’assassinat de Dalil Radjian sur Madagate.org
    2-Sur l’Express de Madagascar , la conférence de presse de Mr le maire d’Antananarivo sur RTA hier soir

    • 28 septembre à 11:51 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Sa première intervention en tant que maire, mais, je la trouve sans faute, belle prestation.

      Il a pu prouver que la majorité des Tananariviens n’ont pas élu n’importe qui,... comme ils avaient fait pour Andry R en 2007, celui-là non plus n’est pas n’importe qui, c’est un homme de l’année à l’époque.

  • 28 septembre à 11:42 | arsonist (#10169)

    "Coup de force de la France" titre la rédaction de MT.com .
    Mais peut-on appeler cela un coup de force ?
    En tenant compte des mesures d’ordre sanitaire,
    pas encore draconiennes mais qui tendent à le devenir si l’état sanitaire du pay ne s’améliore pas,
    prises par les autorités françaises la semaine dernière et qui commencent à être mises en application ce lundi ,
    il n’est pas surprenant que la France ait pris cette décision à l’endroit de la compagnie aérienne gasy .
    Soupçonner des arrière-pensées commerciales derrière cette mesure prise par les autorités françaises est peut-être de bonne guerre pour les foza .
    Mais les foza eux-mêmes , en persistant dans leur attitude "cou raid foza" de vouloir imposer au monde leur ridicule pisse-mémée , ne jouent-ils pas la partie contre eux-mêmes ?
    Mais pour l’instant , les victimes de ce coup d’arrêt contre AirMad sont essentiellement ceux des résidents à Mada consommateurs des biens de consommation importés ? Ils n’en seront pas privés, bien sûr . Mais avec leurs habituels tours de passe-passe et en payant plus cher (mais ils en ont les moyens) ils trouveront bien moyens pour ne pas se priver des bonnes choses .
    Les populations gasy miséreuses sévères , elles , sont totalement indifférentes à tout cela . Comme d’hab , quoi ! Alors , à quoi bon nous inquiéter .

  • 28 septembre à 11:47 | Besorongola (#10635)

    L’HISTOIRE SE RÉPÈTE MAIS NE SE RESSEMBLE PAS !
    On verra la capacité de Rajoelina dans une négociation de haut niveau ! Va t il céder devant maman ou d’enteter par fierté !
    Il n’a pas trop le choix, il va cèder.

    Espace aérien européen

    Sortie de Air Madagascar de l’annexe B
    vendredi 17 juin 2016 | Bill
    Un grand bol d’air pour Air Madagascar ; après 5 ans d’interdiction de survol et de desserte des pays de l’Union européenne, la compagnie nationale sort enfin de la liste B. Le Comité européen sur la sécurité aérienne, formé des représentants de la Commission et des Etats Membres de l’Union Européenne, a donné son opinion et c’est ainsi, selon le communiqué émanant de la Délégation européenne à Madagascar que la Commission européenne a pris la décision, ce jeudi 16 juin 2016, de sortir Air Madagascar de l’annexe B de la liste des compagnies aériennes interdites de voler dans l’espace aérien européen. L’analyse de ce Comité s’est basée sur des rapports d’audit purement technique et conformément aux règles internationales de sécurité aérienne.

    La sortie d’Air Madagascar de l’annexe B est une excellente nouvelle pour la compagnie, qui ne devra plus faire face à des restrictions pour opérer sur le territoire européen, mais aussi pour l’ensemble du pays et ses efforts de redressement économique. Cette décision confirme le progrès important de la compagnie en ce qui concerne le respect des standards de la sécurité aérienne. La Commission européenne va continuer à suivre le respect des normes techniques que la sureté aérienne requiert.

    Plus besoin donc d’affréter des appareils auprès d’autres compagnies pour desservir les pays de l’union Européenne.

    Le chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina, s’en félicite et a souligné « Air Madagascar appartient à tous les malagasy et nous pouvons tous nous réjouir de cette bonne nouvelle. C’est une opportunité pour tout le personnel de la compagnie de retrouver la concorde et d’unir les efforts dans la relance de la société ». Le président Rajaonarimampianina a tenu, à l’occasion, à rendre hommage aux efforts conjugués de l’Aviation civile de Madagascar (ACM), du ministère des Transports et de l’ambassadeur de l’Union Européenne, qui ont contribué à l’obtention de ce résultat

    • 28 septembre à 12:02 | betoko (#413) répond à Besorongola

      Hery Rajaonarimampianina à rendu hommage aux efforts de l’ACM ? Entre voleurs C’est tout à fait normal
      Qui avait pu convaincre Andry Rajoelina à acheter les deux Air Bus 340 trop gourmands en kérosène et revendre le Boeing 767 plus compétitif ?

    • 28 septembre à 12:06 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Qui joue avec le feu :Airmad ou Airfrance ? pot de fer contre pot de terre— Rajoelina va -t-il se heurter à un donateur ancestral au gouvernement malgache. Qui va assurer la paye de tous les fonctionnaires ? Le trésor malgache....

    • 28 septembre à 12:26 | saint-augustin (#9524) répond à Besorongola

      Besorongola,
      Et si on profite de demander à la France de vendre tous ces biens mal acquis et donnez au peuple malgache ?Qu’est-ce vous dites.
      Merci de votre réponse.

    • 28 septembre à 14:04 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Besorongolo — Depuis 60 ans Madagascar se fait bercer et nourrir par l’aide des étrangers dont la France . Est ce que Madagascar va rembourser un jour ou se faire entretenir pour l’éternité . La France sera t elle un jour remboursé des sommes perdues dans la colonisation du pays .La seconde richesse de Madagascar à l’exportation : c’est la vanille .Or l’introduction et la culture de la vanille sont un fait colonial. Et la vanille aujourd’hui n’apporte pas un ariary à l’’ancien colon.Il a perdu sur tous les tableaux .

    • 28 septembre à 20:36 | lysnorine (#9752) répond à Besorongola

      Re : Besorongola 28 septembre à 11:47
      « On verra la capacité de Rajoelina dans une négociation de haut niveau ! Va t il céder devant maman ou d’enteter par fierté ! »

      Il s’agit là d’un FAUX DILEMME, étant donné que :

      (1) le président de Madagascar est un ressortissant français (citoyen français, doté donc de la nationalité française) ;

      (2) la France, en 2009, l’a sponsorisé pour le COUP D’ÉTAT contre le régime LÉGAL, présidé par le président ÉLU Ravalomanana, et que son ambassadrice à Madagascar l’a mis à l’abri, dans sa résidence même, des poursuites LÉGALES pour une RÉELLE ET AUTHENTIQUE ATTEINTE À LA SÛRETÉ INTÉRIEURE DE L’ÉTAT ici, mais pas comme dans l’exemple actuel du « mégaphone » du journaliste-politicien Rolly MERCIA !

      « Il n’a pas trop le choix, il va CÈDER. »
      Il suffit de se rappeler ses fanfaronnades et pantomimes à propos des « ÌLES ÉPARSES ».

      Devant les propos plus qu’ insolents et méprisants de l’ancienne ambassadrice de France envers la mairesse d’Antananarivo d’alors et du président Macron, ces derniers temps, le président et les dirigeants Malagasy auraient SIMPLEMENT dû faire ce que les dirigeants des États qui se respectent et RESPECTENT LEUR PEUPLE font :

      ROMPRE LES RELATIONS AVEC LA FRANCE ou du moins GELER TOTALEMENT LES RELATIONS DE MADAGASCAR AVEC LA FRANCE.

      Cependant, la LÂCHETÉ CARACTÉRISTIQUE des dirigeants et politiciens Malagasy pour tout ce qui touche aux relations avec l’ancienne puissance coloniale EXCLUT TOTALEMENT une telle politique, pourtant VITALE et PRIORITAIRE, pour les relations extérieures de Madagascar, et partant, pour un développement bien compris. Il vaut mieux alors qu’ils arrêtent leurs babillages stériles et se taisent.

    • 28 septembre à 20:55 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Mais lysnorine ,

      Le DJ ne pourra jamais rompre avec la France , non seulement parce qu’il est de nationalité française ,
      mais surtout parce que ses commanditaires appartiennent à une frange bien connue de la droite française ,
      à laquelle d’ailleurs vous faîtes clairement allusion ci-dessus .

      Les membres de cette frange de la droite française a beaucoup investi sur le DJ .
      Et ils espèrent un très rapide et très juteux retour sur investissement .
      D’ailleurs les différents cas de ce retour sur investissement font sans le dire directement l’objet de très animés échanges sur ce forum .
      [J’ai utilisé le vocable "animés" pour adoucir le caractère réel de ces échanges]

  • 28 septembre à 12:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Nos dirigeants ne doivent pas faire la grosse tête en se mettant à l’écoute de tous, en accompagnant ceux qui marchent et en relevant le secteur économique à genoux n’est-ce pas ?
    Se mettre à l’écoute des gouvernés est non seulement une honneur mais également un devoir pour les dirigeants qui ne peuvent pas tout faire en cette période de crise : Un problème identifié est à moitié résolu n’est-ce pas ?
    De toute façon les besoins de nos opérateurs ne se limitent pas à des moyens financiers mais peuvent être également des coups de pouce de rien du tout voire des facilitations dans certains sens, c’est à travers l’écoute voire la mise en place d’une plate forme d’échange qu’on puisse les évaluer n’est-ce pas ? C’est le moment ou jamais de s’y atteler si le régime veut encore sauver les meubles voire le peu qui reste pour relever notre pays n’est-ce pas ?

  • 28 septembre à 12:09 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tsy mahazo mankany frantsa ny fiaramanidina malagasy.

    Tsy mahazo mikabary any @ tanin’i Trump ny lehiben’ny hadedahana.

    De inona koa ny manaraka ???!!!

    Efa manombokaa manao sakana ny mpanohitra avy atoa anatiny.

    Tena ihiboka ao ambatokely no hiafana’le mpanao voalobo-jaza.

    Ny sodomita mandeh ihany etsy andaniny.

    Samia velonaina.

    • 28 septembre à 12:42 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Rehefa ny vola no tsy voasakana sy ny entana miditra sy mivoaka, dia tsy ahaoanay izany.

      Izao aloha ny vola tonga tonga ihany, tadidiavin’ny sasany iarahana mitantana, ahafahana miasa tsara.

    • 28 septembre à 13:44 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      @ isandra

      Mialà amiko ry satana.

    • 28 septembre à 16:01 | Ngeda (#10235) répond à I MATORIANDRO

      - Misaotra Matoriandro, marina daholo ny Teninao. Indrisy tokoa mantsy raha ny Firenena iray ny Filohany tsy mba nianatra tsara tan’Antsekoly dia izao no vokany : Tsy rarahin’ny olona satria sarotra hoan’izireo ny Hiresaka mitombona aminy. Ny Fidedadena eo hiany faha aho koa ny Famavainan’andoha no tena manjaka : Menatra isika Malagasy, Filoha tsy tokony hipetraka amin’io Toeran’io no mitantana ny Ntontolo hihainan-tsika tsy hihisy mihintsy izany Fifanajana ho Hohazo aminy Firenena eran-tany. Mahonena eeh !

    • 28 septembre à 17:16 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Quand les non Malagasy tapent sur les Malagasy, les autres Malagasy(dont Ngeda) applaudissent. dixit Rinah R

      Ngeda ne sait pas que c’est complètement faux ce que écrit Dominique, Air Mad est propriétaire des avions, renseignez-vous.

  • 28 septembre à 12:18 | Vohitra (#7654)

    Yom kipour Shalom !

    • 28 septembre à 18:49 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      tikatevu ve techatemu !
      Mankasitraka Vohitra ary tsy hoe "any Ierouchalaïm ravin-taona" fa ataontsika hoe "Aty Analamanga ravin-taona".
      Ho an’ny malagasy Tia Tanindrazana rehetra

    • 28 septembre à 18:56 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      Tsy dia fantatro ny momba azy ’ty , fa dia izao ry ’Nao an !
      Misaotra anareo mitsam’ koa no sady mirary soa ho anareo !

  • 28 septembre à 12:45 | Nalisoa (#10185)

    alors que le nombre de nouveaux cas de contamination au coronavirus en France ne cesse d’augmenter, et je trouve que la décision prise par le gouvernement malgache est très juste.

    • 28 septembre à 13:16 | Yet another Rabe (#4812) répond à Nalisoa

      C’est cela la réciprocité,

      Il est donc juste qu’ Air Fou (Mad en anglais) ne puisse rapatrier les ressortissants malgaches depuis La France (pour ne pas exporter le virus à Madagougou) puisqu’ Air France ne peut pas rapatrier les ressortissants français depuis Madagougou (afin de protéger ces français du covid s’ils rentrent en France)

      Comme cela tout le monde sera préservé de ce méchant virus n’est-ce pas ?
      Chacun reste chez soi et les vaches (covid 19 en l’occurrence) seront bien gardées. 😤

    • 28 septembre à 14:41 | Rainingory (#11012) répond à Nalisoa

      tsy haiko na zaho no doma fa tsy azoko ilay nalisoa ity hoe "décision prise par le gouvernement malgache" !
      fa angaha tsy ny décision an’ny aérien frantsay no resahinao eto ? sa resa-poza ?

  • 28 septembre à 12:57 | vorona (#8254)

    à betoko
    Les deux A340 n’ont pas été achetés mais sont en location et l’un des deux ne peut pas être piloté par un équipage Air Mad.
    Avec la baisse du pétrole beaucoup d’A340 volent dans le monde dont 6 ou 7 chez Air France.
    Un aussi dans l’armée de l’air .
    Concernant les interdictions d’entrées ou très contrôlées en France il n’y a pas que Madagascar, ça concerne une dizaine de pays dont la Chine !
    Les règles en aéronautique ne sont pas dictées par la France mais par une organisation européenne pour l’Europe et Mondiale pour le reste !

    • 28 septembre à 15:18 | lé kopé (#10607) répond à vorona

      Merci pour votre information et vos connaissances aiguisées dans l’Aéronautique . Votre Pseudonyme ne vient pas de l’effet du hasard , et certains qui se vantent sur ce forum d’être des spécialistes en la matière devrait en prendre de la graine ...

    • 28 septembre à 15:33 | lé kopé (#10607) répond à vorona

      Pouvez vous nous dire pourquoi l’un des AirBus 340 , ne pourrait pas être piloté par un équipage Malagasy . Bien que la plupart de ces aviateurs ait fait leur formation à Arivonimamo , ils ont tous obtenu leurs "qualifs" à Toulouse , siège social d’Airbus ...Merci d’avance.

  • 28 septembre à 12:57 | dominique (#9242)

    Déjà Air Madagascar n’est PROPRIETAIRE d’aucun avions c’est uniquement de la location !!!!
    et je pense que la France renvoie la monnaie de leurs pièces aux (dirigeants) Malgaches ! car depuis des mois c’est des autorisations sur paperasses d’autorisations suivant l’humeur du gourou principal pour pouvoir que Air France puisse arriver a Ivato et le tout ! pour pouvoir en plus rendre service de rapatrier beaucoup de monde de part et d’autre ! et en plus louer les Air Bus A340 avec les problèmes pas possibles dans le payement de ces locations !!! donc le ciel français renvoie la monnaie au ciel de Madagascar .... (quand on est président pour faire chier les gents et sans un avion et sans un sous en poche on commence par fermer sa grande gueule ) .... point

    • 28 septembre à 13:19 | Isandra (#7070) répond à dominique

      Dominique,

      Avant de vociférer telle ânerie, renseignez-vous bien.

    • 28 septembre à 14:44 | Rainingory (#11012) répond à dominique

      le filou s’en fout, ses gosses sont déjà à l’abri 😆😆😆

    • 28 septembre à 15:02 | Isandra (#7070) répond à dominique

      Rainingory,

      Sa famille est à l’abri avant même son entrée en politique, sans être obligé d’immigrer à ailleurs, de faire les fraudes fiscales, mais tout en restant au pays, payant les impôts et taxes...Voilà, un véritable modèle de notre future génération.

    • 28 septembre à 16:10 | Ngeda (#10235) répond à dominique

      Bravo, bien dit Dominique. Tu piges maintenant Isandra, petite Peste !

    • 28 septembre à 17:17 | Isandra (#7070) répond à dominique

      Quand les non Malagasy tapent sur les Malagasy, les autres Malagasy(dont Ngeda) applaudissent. dixit Rinah R

      Ngeda ne sait pas que c’est complètement faux ce que écrit Dominique, Air Mad est propriétaire des avions, renseignez-vous.

    • 28 septembre à 17:52 | dominique (#9242) répond à dominique

      Isandra !!...je suis très bien renseigné et air Madagascar ne possède aucun Air bus A340 en total propriété c’est uniquement une location et en plus très difficile a payer (ça c’est l’habitude ici) ..
      ils sont propriétaire de deux petits Wintch 8 places vieux de 30 ans et 1 tout petit modèle de Boïng qui lui également est très vieux et bon pour bientôt la casse !!!! même les ATR qui font le réseau intérieur ne sont pas l’entière propriété de Air Madagascar c’est encore une sous location !!!! Air Madagascar est propriétaire de cours en d’air et ferai mieux déjà de payer ses dettes car ça chiffre par milliers d’Euros ....

    • 28 septembre à 17:59 | Vohitra (#7654) répond à dominique

      Rainingory a bien spécifié « le filou » dans son post, et curieusement, chose qui ne se passe pas souvent, le larbin est arrivé à identifier de qui il s’agit en un rien de temps qu’il n’en faut dans ses habituels réflexes quotidiens…

  • 28 septembre à 14:38 | arsonist (#10169)

    "Coup de force de la France : Air Madagascar interdite de vol" , titre cet article de presse .

    Juste une question :
    En quoi cette interdiction influerait-elle sur la vie de plus de 99% des populations gasy ?
    Surtout de la vie des populations gasy miséreuses sévères qui sont très largement majoritaires dans ce pays .

    • 28 septembre à 14:45 | Rainingory (#11012) répond à arsonist

      👍👍👍

  • 28 septembre à 15:52 | gaston (#8335)

    @ Rainingory
    sauf erreur de ma part, ce n’est pas l’asecna qui gère l’aérien gasy ? NON !!
    Asecna (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar).

    La société concessionnaire Ravinala Airports, formée par le Groupe ADP (35 % de l’actionnariat via sa filiale ADP Management), le groupe Bouygues (20 %) au travers de Bouygues Bâtiment International et Colas Madagascar, filiale de Colas, à parité, et Meridiam (45 %), assure depuis le 23 décembre 2016, l’exploitation des aéroports internationaux d’Ivato à Antananarivo et de Fascène à Nosy Be, à Madagascar, dans le cadre d’un contrat de concession signé pour une durée de 28 ans avec le Gouvernement de la République de Madagascar.

    En application du contrat de concession, la société concessionnaire, Ravinala Airports, assure, dans une première phase, la conception, la construction et l’exploitation des infrastructures suivantes :À l’aéroport d’Ivato, à Antananarivo :
    un nouveau terminal international de 17 500 m² avec une capacité initiale de 1,5 million de passagers ;
    la rénovation du terminal existant pour y accueillir le trafic domestique ;
    le renforcement de la piste et son resurfaçage complet ;
    la mise en conformité technique et environnementale des installations ;

    • 28 septembre à 19:06 | Rainingory (#11012) répond à gaston

      @gaston
      j’ai réagit asecna par rapport à ce bout de phrase de votre part :
      "Et c’est encore la DGAC Française qui gèrent l’aviation civile Malgache"

  • 28 septembre à 16:03 | Vohitra (#7654)

    ’ Aza entinareo aty andrenivohitra izay fomba nahazatra avy any ambaniVohitra misy anareo any...’

    Fantatrareo ve hoe iza no olona milaza ho manampahefana nahasahy niteny izany omaly ?

    1- fa angaha heverinao fa olona tsy mahalala fomba sy tsy zarizary fitaizana ny avy any ambaniVohitra ?

    2- fa angaha tsy fantatrao fa ny Razambe sy ny taranaka nandimby nanorina ny tanana ho renivohitra dia avy any ambaniVohitra ?

    3- sao dia hadinonao ny tantara fa fady nidiran olona toy ny reninao ny tanana sy ny renivohitra hatramin ny 1810 ? Ary tena sarotiny ny amin izany Ny Ombalahibemaso...

    4- sao dia hadinonao sy tsy fantatrao tokoa fa misy tambaniVohitra anie ny mponina eo amin ny Firaisana faha-5 sy faha-6 eto andrenivohitra ?

    5- fa inona sy ahoana moa no fijerinao ny mponina avy ambaniVohitra ? Mahantra sy tsotra fiaina ve ka tokony hailika sy horoahana hiala amin ny tanindrazany eto ?

    Afaka mirehareha ny olona avy any ambaniVohitra toa ahy satria tsy mba toetsaina sy fitaizana nomena anay ny handatsa sy hampijaly ny mahantra fadiranovana ka izy ireo indray no mbola saziana hampandoavina lamandy...

    Efa maty tokoa ilay Rangahy lehibe olonkendry nanangana sy nitaiza anao, ary zanaky ny avy ambaniVohitra teny Avaradrano, tsy Izy mihintsy no hiteniteny foana hivarilavo toa anao izao fony fahavelony...

    Dia ho sanatriavina tokoa ve ho nitaiza zana-baratra izy nanangana sy nanabe anao ?

    • 28 septembre à 19:19 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      iza re ? tsa nanaraka anay omaly

    • 28 septembre à 19:51 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Rainingory,

      Mampidibola ny saka minoanoana sy ny alika mitabataba amin ny alina, ny mahantra mangataka...

    • 29 septembre à 00:01 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Vohitra,
      i le vazaha io, izany ara moa hoe vazaha ilery, inona no azo andrasana avy @ ireny.
      Aza i Matoriandro moa no maheno io tantara io, fa asa fotsiny.
      Amin’izay mbola andrandain’iretsy foza mahafeno vovo iretsy ihany ilery.
      Tsy maninona fa ity ny rohy hoan’izay te-hamaky e :
      https://aoraha.mg/28/09/2020/fanamby-aminny-fitantanana-hanova-anantananarivo-ao-anatin-ny-enim-bolana-ny-benny-tanana/

  • 28 septembre à 16:19 | vorona (#8254)

    à ké kopé
    En fait j’ignore la finalité sinon pour l’avoir entendu dire et dans mon utilisation périodique des vols Air Mad (une quinzaine A/R CDG/Tana) à l’arrivée à Ivato voir l’équipage avec des tenus Air France dans le hall d’arrivée et au départ à la présentation du commandant de bord qui annonce son nom ainsi que la ou le chef de cabine. Le personnel de bord étant au couleurs d’Air Mad ! Mon dernier datant de mi-décembre peut être cela a changé ? Il arrive à l’embarquement surtout à Roissy de voir les pilotes qui s’affairent pour le départ à travers les vitres du cockpit .La seule fois ou j’ai vu par hasard un pilote Air Mad c’est au cours d’un arrêt prolongé Marseille à cause des pistes bloquées par le gel à Roissy le commandant est venu parler avec les quelques voyageurs restant en cabine . Bien sûr lorsque le pilote se présente et donne son nom je sais qu’il est Air Mad !!

  • 28 septembre à 16:56 | Besorongola (#10635)

    LE TORCHON BRÛLE ENTRE MAMAN ET L’UN DE SES ENFANTS !

    Les relations diplomatiques entre la France et Madagascar se compliquent

    Les relations entre les deux pays sont tendues depuis plus d’un an et ce nouvel épisode va compliquer les relations diplomatiques.
    La France commence t elle à regretter d’avoir soutenu cet enfant terrible qui est ingrat comme un ado qui se prend pour un adulte et pourtant n’arrive pas à assumer seul ses responsabilités ?
    Pire que les nationalistes, les soutiens de Rajoelina sont les plus virulents pour dénigrer la France. Ils mordent cette main qui les nourrit mais ils finiront par comprendre que quand on n’a pas assez de muscles il faut éviter de jouer dans la court des grands.

    Tout a commencé au mois d’avril quand Rajoelina accuse les européens et donc la France de minimiser le CoVid Organics parce c’est un produit africain. Mais ce que Rajoelina n’a pas compris c’est que partout dans le monde s’il existe un seul remède contre le Covid-19 tous les pays vont se ruer là dessus. Si vraiment cette tisane est le remède miracle Madagscar serait le premier pays à afficher 0 cas. N’a t on pas dit que le CVO était curatif et préventif ? Des l’annonce de Rajoelina en avril tous les projecteurs étaient braqués sur Madagascar mais les résultats escomptés n’étaient pas au rendez vous. Seuls les encartés Mapar qui vantent et trouvent l’efficacité du CVO.
    Mitady hanao zaza mihanta amin’i Maman Rajoelina ka i Maman ihany no manome fa I Rajoelina dia miandry masaka fotsiny.
    La France n’est pas un pays rancunier. En 1975 Ratsiraka a demandé son départ de Madagascar et les français étaient partis sans le moindre coup de feu. La suite nous connaissons, le jour où ça allait mal pour Deba il s’était réfugié chez Maman.
    Ensuite Rajoelina s’est vu pousser des ailes et a osé demander la restitution pure et simple des îles éparses alors que sous Rajao la cogestion était en bonne voie . La réponse de Macron est sans appel. Ici c’est la France !
    Mais en réalité même la Grande île c’est la France parce que c’est Maman qui nourrit les élites Gasy. Alors Rajoelina se doit d’adopter un profil bas ou bien faire comme Rajao c’est de faire appel à Xi Jiping pour rendre jalouse la France.

    • 28 septembre à 17:57 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Le gasy DJ est en même temps de nationalité française .
      Et il est bien de rappeler pour la n-ième fois que c’est l’équipe de Sarko-Guéant , du temps de leur présence au palais de l"Élysée , qui a poussé et soutenu le DJ pendant le coup d’état et la transition .
      Sarko avait agi ainsi , suite aux comportements très maladroits et très humiliants de Ra8 à l’encontre de la France .
      Dès que le tandem Sarko-Guéant avaient quitté le palais de l’Élysée , souvenez-vous : le DJ était convoqué par Fabius au Quai d’Orsay .
      Les instructions de Fabius étaient directs et très clairs : le DJ doit quitter le pouvoir .
      Et ce dernier s’était exécuté .
      Mais à leur tour les socialistes avaient dû quitter le pouvoir aussi en France .
      Et Macron est arrivé au palais de l’Élysée .
      Quelques sarkozistes attardés avaient réussi à noyauter les équipes de Macron .
      Coucou ! Et voilà le DJ qui revient sur le devant de la scène .
      Après les Présidentielles françaises en 2022 , les idées sarkozistes à propos de Mada survivront-elles encore au pouvoir en France ?
      Si la réponse est non , alors je ne donne pas cher de la survie du pouvoir foza .

  • 28 septembre à 17:20 | betoko (#413)

    Vorona
    Nombreux sont les pilotes malagasy qui volent sous d’autres cieux car ils trouvent que leur salaire chez Air Mad est trop bas
    Si Air France trouve que l’Air Bus 340 est plus rentable pour quoi cette compagnie française utilise des Boeing 767 ou 777 pour les trajets CDG ile de la Reunion , CDG ile Maurice ou CDG Tana ?

    • 28 septembre à 19:25 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Betoko ,
      A vous entendre parler , vous avez un carnet d’adresses bien fourni .D’abord , vous aviez mis dans votre tableau de chasse les enseignants expatriés , avec leurs salaires mirobolants , mais aussi des Officiers Généraux , et maintenant , vous parlez des salaires des pilotes à Air Mad , qui n’ont rien à envier avec ceux de l’Etranger , surtout ,quand ils sont combinés(les salaires) avec les différents trafics illicites ...Il ne vous reste plus qu’à côtoyer votre Calife et le Président Gaulois pour couronner le tout . Quelles relations !!! Bravo .

  • 28 septembre à 17:23 | Besorongola (#10635)

    L’amour inconditionnel d’une Maman

    Maman occupe une place importante dans notre vie. Or, bien souvent, notre société l’ignore ou le dénie au profit de la compétitivité, la carrière, l’argent et le pouvoir. Pour moi, Maman a une importance primordiale car l’ Amour d’une Maman n’a pas de prix et il est inconditionnel et il est Celui Qui se rapproche le plus de l’ Amour Universel.
    Quand on ne peut pas s’en passer des câlins et des soutiens de Maman on se doit de rester sage et obéissant car Maman ne nous veut que du bien !

    • 28 septembre à 18:37 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Maman est parfois masiaka be ronono :

      « La rencontre entre les autorités malgaches dirigées par président de la République, Andry Rajoelina, d’un côté, et le ministre français en charge de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, d’un autre s’est soldée par la signature des accords de partenariat. La France débloquera un appui budgétaire de 240 millions d’euros en guise de son soutien à la mise en œuvre du Plan émergence Madagascar."

      On se focalise là-dessus, car à ce moment, elle est en détresse à cause de ce virus, cela provoque la bipolarisation.

  • 28 septembre à 17:39 | Besorongola (#10635)

    L’AMOUR D’UN PAPA.
    11 Jesus dit encore : « Un homme avait deux fils. 12 Le plus jeune dit à son père : "Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir". Et le père leur partagea son avoir. 13 Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre. 14 Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l’indigence. 15 Il alla se mettre au service d’un des citoyens de ce pays qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. 16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait. 17 Rentrant alors en lui-même, il se dit : "Combien d’ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim" ! 18 Je vais aller vers mon père et je lui dirai : "Père, j’ai péché envers le ciel et contre toi. 19 Je ne mérite plus d’être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers". 20 Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut pris de pitié : il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. 21 Le fils lui dit : "Père, j’ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d’être appelé ton fils" 22 Mais le père dit à ses serviteurs : "Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le ; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds. 23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, 24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé". Et ils se mirent à festoyer.

  • 28 septembre à 18:01 | olivier2 (#9829)

    https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Covid-19-L-Institut-Pasteur-de-Lille-a-t-il-trouve-la-molecule-miracle-1704601

    Maman va t elle encore une fois sauver les perpétuels ingrats ? Ces morbaks arrogants et révisionnistes ?

    Pendant que les non fozas ..amis de fozas ( oui mais cepaleurfote hein) dissertent sur la quadrature du cercle..vicieux et endemique...

    La matiere grise « andafienne »avance..

    CVO contre Institut Pasteur..

    Deux REFERENTIELS bien différents..

    Comme d hab en réalité..

    😂😂

    • 28 septembre à 18:33 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier02,

      Vous allez provoquer la rage, car vous êtes en train de démentir leur affirmation.

      Selon les grands spécialistes de tout, anti-foza et tout ce qui les touche ici, cette maladie n’a pas besoin de médicament, elle se guérit toute seule,...

    • 28 septembre à 18:42 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Tiens ! Un post du vil colonialiste attardé qu’ est l’olivier qui semble très apprécié par la besileo foza femelle isandra .
      Normal ! Entre une foza gasy et un Vazaha vil colonialiste attardé , le courant ne peut que bien se passer , non ?

    • 28 septembre à 19:27 | Rainingory (#11012) répond à olivier2

      t’es vraiment necon la Isandra, t’as pas capté que le colon se moque de toi et de ton cvo de *** ? pire, il dit que ce sont tes ennemis les Andafys qui sont en train de trouver le remède 😅😂🤣😭 mais qu’elle est necon 😆😅😂🤣😭

    • 28 septembre à 19:37 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Rainingory,

      Il est plus nauséabonde de lire un commentaire d’un Malagasy insultant des Malagasy comme lui, que lire un commentaire d’un non Malagasy se moquant des Malagasy.

    • 28 septembre à 19:42 | Rainingory (#11012) répond à olivier2

      no souçaï Isandra

  • 28 septembre à 18:54 | olivier2 (#9829)

    @ Isandra

    Soyez rassurée amie du Betsileo.

    Le chercheur Franchouillard vous donnera gratuitement la recette anti covid..

    C est un « principe » qui échappe A vos détracteurs.. pourtant hautement éclairés..

    Mais bon la consanguinité semble evidente non ?

    MDR

    • 28 septembre à 19:03 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      << 28 septembre à 18:01 | olivier2 (#9829)
      << Pendant que les non fozas ..amis de fozas ( oui mais cepaleurfote hein) dissertent sur la quadrature du cercle..vicieux et endemique...

      Question pas innocente du tout :
      Qu’est-ce qu’elle a à voir avec le corona-virus
      cette "dissertation sur la quadrature du cercle"
      à laquelle le galois franchouillard vil colonialiste attardé l’olivier fait allusion ?

    • 28 septembre à 19:35 | Rainingory (#11012) répond à olivier2

      quel nar co, il se fout de la leugue de la faible d’esprit, sa pote, quel dégueu 🤮

    • 28 septembre à 19:37 | Rainingory (#11012) répond à olivier2

      Isandra, la prochaine fois choisit mieux tes potes, c ça les colons

    • 28 septembre à 19:51 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier 02,

      Avec plaisir, mais, pas de deux poids deux mesures,...et pas de sens unique.

      Nouveau médicament de l’IP pour les Malagasy,...
      et le CVO pour les Français et Françaises,...!

      Voilà la véritable Réciprocité.

    • 28 septembre à 20:11 | Rainingory (#11012) répond à olivier2

      Isandra, en fait tu me fais plus pitié qu’autre chose avec ta naïveté, tu avales sans te poser de questions tout ce que raconte, et le DJ, et le colon, et en plus tu les défends, mais réagit bondiou !

  • 28 septembre à 19:22 | arsonist (#10169)

    Diantre !
    A l’exemple du DJ gasy dont le niveau d’instruction frôle celui d’une classe de 3è du secondaire ,
    cette personne-ci , dont le niveau d’instruction est douteux aussi , veut conquérir l’Elysée .

    [Extrait]
    Ses projets des deux prochaines années ? "Gagner l’élection présidentielle de 2022", a-t-elle répondu sans ambages au quotidien britannique ...
    "J’ai combattu l’élite française. Maintenant je veux être présidente."
    [Fin de l’extrait]

    I’m sure that my Londoner friends, reading this, have been laughed a lot !

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/dans-la-presse-britannique-rachida-dati-dit-vouloir-gagner-l-%C3%A9lection-pr%C3%A9sidentielle-de-2022/ar-BB19uAgO?ocid=msedgdhp

    • 28 septembre à 19:42 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      A cause de foza encore reste en travers de votre gorge, vous trouver notre Président partout,...Je vous préviens que ça c’est un début de quelque chose,...!

    • 28 septembre à 19:47 | betoko (#413) répond à arsonist

      Mauvaise langue
      Même si je ne le suis pas de son côté politiquement Rachide Adady est une femme très courageuse .Elle avait commencé dans la vie active comme femme de menage et aide soignante et elle est devenue haut magistrate

  • 28 septembre à 19:24 | Isandra (#7070)

    Pourquoi Macron n’arrive pas non plus percer sur la scène internationale ?

    L’extrait de l’Analyse de Challenge :

    "La realpolitik a des exigences qui ne se conjuguent pas toujours avec le triomphe des bonnes intentions. Aujourd’hui, Emmanuel Macron change donc de pied sur tous les fronts qu’il a ouverts sans obtenir les succès qu’il espérait, sans doute pêchant par maladresse et arrogance. Il n’a pas affaibli la France plus qu’elle ne l’était, mais il ne lui a pas redonné la place qu’il imaginait en recourant à la manière utilisée pour conquérir l’Elysée. Emporté par ses formules, et non sans arguments, il avait, par exemple, en novembre dernier, décrété l’OTAN ’’en état de mort cérébrale’’ pour inciter les pays de l’UE à se lancer dans une authentique politique de défense. L’effet fut le contraire de celui recherché, soulevant l’inquiétude en Allemagne et dans les pays de l’Est européen, tous obsédés par les appétits russes. Le propos fut d’autant plus mal interprété qu’Emmanuel Macron, préoccupé par l’unilatéralisme d’un Donald Trump prêt à tous les deals à condition qu’ils soient favorables aux Etats-Unis, amorçait en même temps un virement de bord vers le Kremlin, recevant l’été dernier Vladimir Poutine à Brégançon, doutant de l’efficacité des sanctions européennes à l’endroit de Moscou depuis les crises en Crimée et en Ukraine, plaidant pour « une architecture européenne de sécurité et de confiance entre l’union européenne et la Russie. »

    Même si elle n’est pas si loin au fond de la position de ses prédécesseurs à l’Elysée, sa nouvelle approche de la Russie au lieu d’apaiser ses partenaires de l’UE ravive aussitôt leurs inquiétudes. Voici donc le Président contraint une fois encore de corriger le tir. Le 7 février dernier devant les stagiaires de l’Ecole de Guerre à Paris, il s’inscrit dans la lignée de tous les successeurs du général De Gaulle en défendant la force nucléaire de dissuasion française mais il innove aussi en proposant aux Européens « un dialogue stratégique » et une réflexion sur « la dimension authentiquement européenne » des forces nucléaires de la France, laissant du coup penser qu’elles pourraient palier aux défaillances de l’OTAN. Nouvelles interrogations du coup chez nos partenaires et autant de doutes qu’il lui a fallu désamorcer lors de la conférence sur la sécurité qui réunissait à Munich, ce samedi 15 février, tous les experts occidentaux. Il y plaide une accélération de la construction européenne, demande à l’Allemagne de presser le pas, notamment en matière de sécurité face aux défis soulevés par la Chine, la Russie et le repli américain, et veille bien à préciser qu’il y a deux piliers pour l’Europe : l’UE et l’OTAN. Il confesse enfin son impatience et demande que l’UE prenne des risques.

    Peine perdue. Lors de la même conférence, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, tout en se disant favorable à un dialogue stratégique, déclare, alors qu’il avait confié en août 2016 que le candidat Trump était ’’porteur de haine’’ : « L’Union européenne, même à long terme et en dépit de tous les progrès, ne peut garantir la sécurité de tous ses membres. » Fermez le ban, tous les regards européens demeurent en fait tournés vers Washington.

    Nul doute que ces propos ne décourageront pas Emmanuel Macron tant son énergie est grande. Cependant, même si elle l’éloigne de ses lourds tracas hexagonaux, la scène internationale est elle aussi bien difficile à séduire. Sa méthode, faite de déclarations fortes ou provocatrices pour déplacer les lignes, n’y a pas plus d’effets qu’en France, voire crispe plus encore les situations qu’elle ne contribue à les dénouer."

    • 29 septembre à 14:56 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à Isandra

      "le président allemand Frank-Walter Steinmeier, tout en se disant favorable à un dialogue stratégique, déclare, alors qu’il avait confié en août 2016 que le candidat Trump était ’’porteur de haine’’ : « L’Union européenne, même à long terme et en dépit de tous les progrès, ne peut garantir la sécurité de tous ses membres. »"
      Voila une bonne raison, pour la France, de quitter cette UE germanophile. Pendant que l’Allemagne se gave en affaiblissant ses partenaires, la France assure la tranquillité de l’Europe en envoyant ses troupes se faire insulter et tuer.
      Que la France s’occupe de sa propre sécurité et laisse les pays européens se démerder.
      Les français ont voté contre la constitution européenne en 2005 et Sarko les a enfumés en 2007, avec le traité de Lisbonne, un copié-collé du texte de 2005.
      Après le Brexit, vite le Frexit. Dès que la France aura quitté l’UE, cette dernière implosera rapidement. Chacun chez soi, les vaches seront bien gardées.

  • 28 septembre à 19:36 | Jacques (#434)

    " Nous avons été informées par l’aviation civile française que les vols d’Air Madagascar au départ d’Antananarivo ne pourront plus prendre de passagers jusqu’à nouvel ordre "

    Clair, net et précis.

    Le foza jomaka-betoko-dadanaivo-vazaha-taratasy-d’ambatomanga, lui, n’y a rien compris, il y a vu plutôt (voir son post ci-dessus) du " Propos injurieux , partisane et raciste ".

    Plus sérieusement, la France semble subir en ce moment une nouvelle offensive du coronavirus et ne veut pas aviver le feu qui brûle en son sein, elle ne veut pas tenter le diable. Ainsi les personnes en provenance de Madagougou où le virus n’est pas vaincu par le fameux préventif-curatif CVO risquent en effet de compliquer les choses. Une petite fessée, question de rappeler au bac-3 qu’il ne faut pas trop enquiquiner Maman qui fournit le pèze régulièrement.

    Au-delà des épisodes Îles Éparses qui ont vu le bac-3 bomber ridiculement le torse ou encore l’éviction de Corsair du ciel malgache (https://www.air-journal.fr/2017-12-23-corsair-international-freine-dans-son-developpement-vers-madagascar-5192240.html) la France ne serait-elle pas tout simplement en train de signifier à Madagougou qu’il n’y a pas de phénomène sans cause ?

  • 28 septembre à 19:41 | Besorongola (#10635)

    𝐋𝐄 𝐅𝐈𝐇𝐀𝐕𝐀𝐍𝐀𝐍𝐀 𝐂’𝐄𝐒𝐓 𝐄𝐍𝐓𝐑𝐄 𝐀𝐔𝐓𝐑𝐄...𝐂𝐄𝐋𝐔𝐈-𝐂𝐈 !

    Covid-19 : Madagascar malade de ses enterrements ratés
    Confinement et distanciation sociale ont grandement affecté le rituel funéraire très codé.

    Par Laure Verneau Publié le 15 septembre 2020 à 18h00 - Mis à jour le 16 septembre 2020 à 10h49

    Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du « Monde Afrique » depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction du « Monde Afrique ».

    Le corps d’un patient décédé du Covid-19 repose dans l’une des chambres de l’hôpital universitaire d’Andohatapenaka à Antananarivo, le 20 juillet 2020, en attendant son inhumation.
    Le corps d’un patient décédé du Covid-19 repose dans l’une des chambres de l’hôpital universitaire d’Andohatapenaka à Antananarivo, le 20 juillet 2020, en attendant son inhumation. RIJASOLO / AFP
    Toute la maisonnée est là, veillant depuis deux jours sous les néons blafards. Au milieu de la pièce, le voile blanc de la moustiquaire recouvre le cadavre du chef du fokontany (quartier) décédé deux jours plus tôt d’un arrêt cardiaque. Depuis, sa dépouille est veillée dans un recueillement quasi monacal, entrecoupé seulement à intervalles réguliers par le coucou suisse qui ponctue les heures ou les chants de prière. Dans cette veillée « mixte », les cantiques traditionnels succèdent aux évangéliques avec le plus grand naturel.

    Ce qui est moins « normal », c’est le remplissage du lieu. Ils devraient être bien plus nombreux à veiller le mort. Mais à cause de l’arrêt des transports et de la peur de la contamination au coronavirus, une partie de la famille manque à l’appel. « Des absences qui nous rendent tristes car notre famille aurait besoin d’être épaulée dans la douleur », chuchote Tsiry, un proche du défunt.

    Dans cette cérémonie, où chaque geste à un sens, un homme entre et tend une enveloppe au fils aîné du défunt. Symbolique et matériel à la fois, ce geste sert à marquer la solidarité des proches grâce à un don d’argent pour aider à couvrir les frais. C’est le cycle de la solidarité et du fihavanana, qui peut se traduire par la paix ou la solidarité.

    Accompagner le deuil
    Et une fois ce don effectué, l’homme à l’enveloppe fait un tour de salle pour serrer les mains de chaque convive. Même en période de Covid-19, difficile de supprimer ce contact physique, d’autant que, comme le rappelle Tsiry, « ce geste est une façon de demander le repos pour l’âme du mort auprès du Créateur ».

    Dehors, dans la nuit épaisse de cette fin d’hiver, une dizaine de personnes se relaient autour d’un feu où le repas des invités mijote dans des marmites en aluminium. « Du riz avec des brèdes, et aussi des saucisses malgaches. Du café et du thé, parce qu’il faut bien tenir toute la nuit ! », détaille l’homme. « Et surtout, surtout, pas de sel dans le repas. C’est fady [tabou] ! Il faut une nourriture neutre pour accompagner le deuil. Se régaler lors d’un décès serait déplacé », précise-t-il, pour qu’on comprenne ce rituel savamment codé.

    La veillée va continuer jusqu’au lendemain après-midi. Un enchaînement de gestes et de codes divers. Puis, il restera à envelopper la dépouille dans un linceul avec une corde passée sept fois autour des membres. Ensuite, le corps sera emmené vers le cimetière dans un bus dont on aura préalablement arrosé les roues de rhum.

    « Heureusement, le chef était natif des hauts plateaux. Il va pouvoir être enterré dans le caveau familial, auprès de ses ancêtres », soupire le jeune homme, visiblement soulagé qu’il ne soit pas bloqué loin de chez lui à cause des restrictions de déplacement dues au Covid-19.

    Des rituels très ancrés
    Durant la pandémie, d’autres ont eu moins de chances et certains morts n’ont pas pu retrouver la terre de leurs ancêtres. Comme les autorités ont formellement interdit le transport des dépouilles hors de la région de la capitale, les non-natifs d’Antananarivo n’ont pas pu rejoindre le tombeau de leurs ancêtres, et les familles ont dû louer en catastrophe des emplacements dans les cimetières de la ville. « J’ai perdu deux oncles et deux cousins. On a juste eu droit à une nuit de veillée. Et encore seulement pour les très proches. Plus rien n’est comme avant », déplore Aïna, une artiste plasticienne.

    A Madagascar, la mort s’accompagne d’une série de rituels très ancrés. Même si, partout, les grandes étapes sont identiques – prières, enveloppement du défunt, préparation du tombeau, enterrement –, les détails diffèrent d’une région à l’autre. Le fihavanana est un principe fondateur de la société traditionnelle malgache, au point qu’il est cité en préambule de la Constitution de la Troisième République.

    Dans ces conditions, « il ne faut pas sous-estimer l’impact psychologique que représentent les mesures de distanciation sociales lors des cérémonies funéraires, explique Mahery Andrianahaga, historien spécialisé dans la culture et le patrimoine malgache. Il y a les rituels en soi, c’est-à-dire les gestes, mais, au-delà, la présence de toutes les personnes montre que le vivant ne sera pas oublié ». Pour ce scientifique, « beaucoup de familles ont vécu comme un accablement supplémentaire le fait qu’un des leurs meurt dans ces conditions qui pouvait être lues comme un châtiment divin ».

  • 28 septembre à 19:42 | Besorongola (#10635)

    𝐋𝐄 𝐅𝐈𝐇𝐀𝐕𝐀𝐍𝐀𝐍𝐀....𝐒𝐔𝐈𝐓𝐄.
    D’autant que le renforcement du sentiment d’isolement et d’abandon est couplé à une superstition faisant craindre que, mal accompagné, le défunt ne trouve pas le chemin pour rejoindre ses ancêtres. Dans la famille d’Aïna, un nouvel ensevelissement aura même lieu pour éviter ce risque. « Comme les funérailles de mon premier oncle n’ont pas pu se tenir dans son caveau originel, nous attendons le déconfinement total des régions pour faire une cérémonie de réensevelissement », explique la jeune femme.
    Comme elle, « beaucoup de familles attendent le moment opportun pour se rattraper en quelque sorte », précise Mahery Andrianaga. Rituels de commémoration, visites et retraites de prière seront donc à l’ordre du jour une fois le retour à la normale car, comme le dit un proverbe malgache, « les morts ne sont vraiment morts que lorsque les vivants les ont oubliés ».

  • 28 septembre à 20:10 | arsonist (#10169)

    On sait que les foza sont durs à la détente . Normal , compte tenu de leur niveau d’instruction .
    J’ai clairement écrit plusieurs fois ici que j’ai vomi les foza en 2009 , lors du coup d’état .
    Et que depuis , j’ai horreur , mais alors repoussante horreur , des foza .
    Ces bestioles nécrophages .
    Beuuurk !
    Mais malgré cà , les foza croient toujours que je mange de ces nécrophages .
    Très durs à la détente , on vous dit !

    << 28 septembre à 19:42 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
    << Masin-joany,
    << A cause de foza encore reste en travers de votre gorge, vous trouver notre Président partout,...
    << Je vous préviens que ça c’est un début de quelque chose,...!

    • 28 septembre à 20:18 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      << 28 septembre à 19:37 | Isandra (#7070) répond à olivier2 ^
      << Rainingory,
      << Il est plus nauséabonde de lire un commentaire d’un Malagasy insultant des Malagasy comme lui, que lire un commentaire d’un non Malagasy se moquant des Malagasy.

      Réponse !
      Erreur ! Il n’a pas insulté des Gasy ! Mais il n’a pas dit du bien des foza ! Nuances !
      Mais que peut bien comprendre une besileo foza femelle à propos de nuances ? Rien , évidemment !

  • 28 septembre à 20:17 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il n’y a pas visiblement une communication fluide entre l’Aviation civile malgache et l’Aviation civile française !

    A cause de la pandémie, tous les pays ont fermé leurs frontières terrestres et aériennes. Il revient à chaque pays et notamment à chaque compagnie aérienne de se renseigner avant d’organiser les vols de rapatriement de leurs citoyens retenus à l’étranger.

    S’il y avait un quelconque problème, ce qu’il n’y aurait pas une bonne communication.

    Il aurait été plus simple que le gouvernement malgache demandait à Air France de rapatrier les citoyens malgaches bloqués en France et peut-être ramener les français et les malgaches qui veulent rentrer en France.

    On est dans la gestion politique d’une pandémie, forcément un peu plus compliqué et la preuve est là, souvent administrativement assez poussif.

    La vraie question aujourd’hui et à moyen et à long terme serait peut-être tout simplement la survie d’Air Mad.

    Le gouvernement doit faire preuve de lucidité et anticiper déjà comment aider Air Mad. Un problème que toutes les transports aériens, privés ou sous contrôle de l’Etat, doivent affronter aujourd’hui, demain, à long terme.

    La reprise des activités aériennes ne seront pas pour cette année, au mieux, au milieu de l’année prochaine, pour les compagnies aériennes qui pourraient survivre de la récession économique.

    Il y a une catastrophe économique dans monde, le gouvernement malgache doit être conscient, pour faire face aux multiples problèmes que Madagascar doit affronter aujourd’hui et demain.

  • 28 septembre à 20:33 | arsonist (#10169)

    Le covid-19 révèle bien des choses !

    Un article paru dans un "magazine très connu dans le monde de la recherche scientifique" ,
    sur lequel l’olivier , le franchouillard galois vil colonialiste attardé , s’appuie pour donner de la crédibilité aux résultats annoncés obtenus par un labo .

    S’ensuit alors un marchandage entre ce Vazaha sympathisant foza et la besileo foza femelle isandra .

    (i) << 28 septembre à 18:01 | olivier2 (#9829)
    https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Covid-19-L-Institut-Pasteur-de-Lille-a-t-il-trouve-la-molecule-miracle-1704601
    << La matiere grise « andafienne »avance..
    << CVO contre Institut Pasteur..
    << Deux REFERENTIELS bien différents..
    << Comme d hab en réalité..

    (ii) << 28 septembre à 18:54 | olivier2 (#9829)
    << @ Isandra
    << Soyez rassurée amie du Betsileo.
    << Le chercheur Franchouillard vous donnera gratuitement la recette anti covid..
    << C est un « principe » qui échappe A vos détracteurs.. pourtant hautement éclairés..
    << Mais bon la consanguinité semble evidente non ?
    << MDR

    (iii) << 28 septembre à 19:51 | Isandra (#7070) répond à olivier2 ^
    << Olivier 02,
    << Avec plaisir, mais, pas de deux poids deux mesures,...et pas de sens unique.
    << Nouveau médicament de l’IP pour les Malagasy,...
    << et le CVO pour les Français et Françaises,...!
    << Voilà la véritable Réciprocité.

    Conclusion :
    Et voilà ! C’est ici que les Athéniens s’atteignirent !

    • 28 septembre à 20:42 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Je suis certain que la pisse-mémée foza n’intéresse guère les Françaises et les Français .
      A l’exception bien sûr du galois franchouillard vil colonialiste attardé : à savoir , l’olivier .

  • 29 septembre à 00:52 | Rainingory (#11012)

    Hasaiko ianao ampitaha ny antony nanomezan’ny BM fanampiana maika ihatrehana ny Covid-19 etsy ankilany, ary etsy andaniny ny hitanao anio vao mivoaka ny trano ianao fa hoe nataon’ny fanjakana marina hanatanterahana izany tokony hatao ho an’ny mponina izany.
    Aza ny lelavola ihany no ampitahao fa ny fampanantenana hoavy ara-pahasalamana ihany koa.
    Dia mba refeso hoe ny elanelana hitanao.
    https://youtu.be/zUDzdREPYDA

  • 3 octobre à 23:41 | Kanra (#10985)

    Dommage de se prendre la tête avec des coups de gueule pour une décision que tous pouvaient prévoir.

    Les situations ne reste pas inchangées soit elles évoluent ou regressent.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS