Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 octobre 2018
Antananarivo | 20h56
 

Politique

Présidentielles 2018

Une conjoncture politique alarmante

mardi 25 septembre | Fanambinantsoa

A la demande de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) a effectué l’audit de la liste électorale d’après le président de la CENI. L’OIF a rendu publiquement compte de son travail et promet prochainement son rapport avec ses recommandations.

D’après cet audit, 32 inscrits sur 10 000 sont des mineurs. L’OIF a aussi recensé 12 000 doublons et a instruit la CENI de la manière de les corriger ; une liste rouge est donc apposée à la liste électorale. Pour le président de la CENI, ce ne sont que de petites erreurs qui peuvent être corrigé. L’objectif réel de l’audit d’après ses dires consistait surtout à détecter des manœuvres et manipulations de la liste électorale. D’ailleurs rien n’est parfait et même aux États-Unis, la liste électorale ne l’est pas. Cela n’empêche poursuit-il que l’OIF a déclaré que l’on peut poursuivre le processus. Le président de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) confirme que le calendrier est immuable.

Pendant ce temps, les initiateurs de la Charte de bonne conduite multiplient leurs interventions et donnent rendez-vous dans quelques jours à tous les candidats pour la signature de cette Charte. Mais qu’attendre des candidats par rapport à cette Charte qui n’est pas une loi ? La loi oblige les candidats à désigner et à remettre les noms de leur trésorier. L’ont-ils tous respecté cette loi ? A ce jour, ils ne sont qu’une quinzaine sur les trente six (36) à s’y conformer.

Et quand la Charte interdit aux candidats la publication de résultats officieux mais qu’ils doivent attendre dans le calme la proclamation des résultats officiels par la HCC, c’est-à-dire quand les carottes sont cuites, le scepticisme est grand. Le scénario de 2001-2002 avec les revendications de confrontations pèse lourd dans le ciel brumeux. Les grandes manifestations des partis politiques et de partisans du candidat contestataire hantent les esprits.

C’est ce désarroi ambiant qui a certainement poussé les Raiamandreny Mijoro et l’ancienne présidente de la CENI-Transition et ancienne ministre des Affaires étrangères Béatrice Atallah, à sortir de leur mutisme. Ils ont appelé au calme, à l’humilité des candidats et à leur patriotisme. A l’endroit de la HCC et de la CENI, ils les encouragent de résister aux tiraillements d’origine politique et d’observer la neutralité dans l’exercice de leur mission. Par rapport aux autres entités impliquées dans le processus électoral (gouvernement, forces de l’ordre) ils les appellent à œuvrer pour la patrie et de veiller à la sécurité avant, pendant et après les élections. Béatrice Atallah n’a pas oublié les représentants des candidats auprès de la CENI et de ses démembrements qu’elle a exhortés à la vigilance pour la sincérité des votes et des résultats.

La géopolitique en coulisse

Au vu des ces interventions simultanées la tentation d’adhérer ou du moins d’évoquer les craintes de troubles durant les élections ou après les élections est grande. Des analystes politiques et des mauvaises langues prédisent un avenir proche encore plus difficile pour le pays. L’ancien ministre de la Communication, Vonison Andrianjato ne donne que deux (2) ans de stabilité politique au prochain président de la République pour plusieurs raisons mais surtout parce que la convoitise entre les multinationales et les grandes puissances étrangères pour les ressources du sous-sol de Madagascar se fera plus intense et leur pression plus grande. Tout cela par rapport aux supposés accords tacites avec l’étranger conclus par la grande majorité des candidats qui sont en lice. Il est convaincu que presque tous ces candidats sont aidés, appuyés par des étrangers. Il note les gisements de fer de Madagascar d’autant que la production de l’acier tend à la baisse en raison du tarissement des grands gisements dans le monde. L’ancien ministre de la Communication et ancien co-porte-parole du gouvernement rappelle toujours les milliards de milliards de mètres cube de gaz, les gisements de diamants et de pétrole du Plateau continental dans le sud de Madagascar.

En tout cas, que signifie ce paragraphe de la Charte qui évoque la refondation ? Un changement de constitution est déjà dans les programmes de certains candidats si certains ont déjà déclaré que le Sénat est inutile. Et puis aux dernières nouvelles, un candidat à la magistrature suprême est traîné par dix individus, dont quatre ont finalement désisté, devant le tribunal à Anosy hier 24 septembre 2018 pour une affaire nébuleuse d’usurpation de titre et une question de cent millions (100 0000 0000) ariary.

Bref, politiquement il n’y aura pas de miracle dans le pays. Il faut compter sur les égos des candidats, les incompatibilités d’humeur et rancœurs tenaces.

21 commentaires

Vos commentaires

  • 25 septembre à 10:15 | arsonist (#10169)

    With the following link an interesting text about events which happened just before the 2009 coup can be obtained.

    It is not a fake news.

    Thanks, lys-norine !
    For a long time now I have been convinced that that Malagasy Army is completely rotten.

    https://wikileaks.org/plusd/cables/09ANTANANARIVO68_a.html

    • 27 septembre à 13:50 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Ny tena marina dia hoe tia izesta no betsaka ka misy izao mpanara-maso izao hoe, mpanao audit izao hoe dia izany oif frantsafrikana izany ve tena nahita tokoa ohatra hoe olona zato na arivo efa maty mbola ao anaty lisitra, na koa hoe olona marotahaka an’i Rakoto nipetraka tao Andravoahangy vao nifidra anim-bolana izay any Beroroa, raha tsy lazaina eto ny amin’arivo aman’alina efa NANARY NY FIZAKAN-TENA MAHA OLOM-PIRENENA MALAGASY sns. Na ny fokontany noforiporonina aza tsy harany ka OK ilay audit aho hoe.

  • 25 septembre à 10:16 | rayyol (#110)

    Est ce que l on peut faire du propre avec du sale Quand l on regarde tout les argents sale qui traine partout sur la planète et qui ne demande qu a trouver une niche
    L on peut comprendre la pression qui s exerce sur un des pays le plus pauvre au monde avec l un des peuples les plus docile au monde
    Et l un des plus riches en ressource naturelles
    Et des politiciens parmi les plus corrompu de la planète
    L equation est facile a résoudre

    • 25 septembre à 10:48 | vatomena (#8391) répond à rayyol

      Dans les richesses naturelles de Madagascar faut il compter le volume des eaux , la pluie ? Les zones séches du pays sont tres étendues . En ville de Tananarive il arrive que l’eau soit rationnée à la fontaine . Sans eau il n’y a pas d’industrie ,il n’y a pas d’extractions possibles__ Paralysie - C’est comme pour Jirama

    • 25 septembre à 10:54 | Maestro (#7313) répond à rayyol

      @RAMBO

      Tu pourrais nous éclaircir Monsieur « RAMBO » sans mentir ? Pour l’instant on va éviter les liens Photos !!!!!! Mis ça ne nous dérangerait pas de les mettre à la vitesse juste V6

      Copié collé

      MANGATAKA FANAMPIANA FA IZAO NO MAHAZO NY TANANA MISY ANAY. 😥😭😭😢 MIJALY MARARY. LAFO I MADAGASIKARA ! TSY MISY HO AN’NY FARA MANDIMBY INTSONY. MIANGAVY MBA ZARAO ITY RAHA MBOLA MISY FO MITEMPO SY MISY RA MALAGASY AO ANATINAO.
      Mampalaelo ny mponina ao Ampitambe Moramanga amin’izao fotoana izao fa dia voafantsika ny tranon’izy ireo taoriana ny didim-pitsarana izay milaza fa teratany vahiny no tompon’ny tany.
      Amin’izao dia eny an tokotany no mandry ny fokonolona, misy ny vehivavy bevohaka ary maro ny ankizy.
      Manao antso avo aminareo malala tanana mba hanome izay fohy, entina hitsinjovana azy ireo.
      Marihiko fa tsy miditra amin’ny resaka politika ny tenako fa amin’ny maha mpanakanto sy fiarovako ny zon’ny Malagasy mpiray tanindrazana amiko no hijoroako eto !

    • 25 septembre à 15:33 | tsirah (#10314) répond à rayyol

      manakarena tena manakarena madagasikara fa ny olona toa an’io ravalomananana sy rajoelina io no tena mampahatra ity firenena ity noho ny fitiavantenanany ka ry zareo no manakarena tena milliardaire fa ny vahoaka mitrongo amin’ny tany voa homana. koa mahaiza mifidy ry malagasy fa tsy olon-dratsy tao ireo no andeha ho vidina aaa !!!!

    • 25 septembre à 17:55 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Je n ai ,pas toute les données mais ou je suis a Tulear l eau souterraine est en abondance et a faible profondeur c est de l ignorance tout simplement cause par une extreme pauvreté Je fournit meme mes voisins J ai une énorme consommation d eau et en ai a volonté tout au long de l année et ai forer moi meme le puit a faible cout
      Mon exemple commence a porter fruit Grace a mon entêtement mon exemple est suivi
      Assez que j ai reussi a donner du travail a une dizaine de Malgache et contribuer a la formation d une petite entreprise qui déborde déjà de contrat le tout bénévolement Ce ne sont pas les idees qui manquent Amener du gaz de l electricite un aeroport connecte a l afrique un port potable vous ne reconnaitrez pas le sud Je manque de temps pour vous resumer toutes les possibilités qui existent ici Ma vie ne sera pas assez longue Mais j ai de la relève que je suis a former

    • 25 septembre à 18:00 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Maestro Éclairez moi Je regrette de n avoir aucune idee de ce que vous insinuez

  • 25 septembre à 10:27 | Isandra (#7070)

    Si un charismatique qui a déjà montré ses preuves pendant une période difficiles avec des menaces de troubles, est élu, Madagascar sera tranquille, il n’y aura pas de conflit, ni vengeance, car il est pressé d’appliquer son programme, n’aura pas de place dans son agenda ce genre d’égo.

    Il est plus qu’urgent de mettre sur rail vers l’émergence ce pays, c’est maintenant ou jamais.

    • 25 septembre à 10:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Avec des « si », l’enfer peut devenir un paradis.

  • 25 septembre à 10:51 | Tsisdinika (#3548)

    J’hallucine en lisant ceci : « Il note les gisements de fer de Madagascar d’autant que la production de l’acier tend à la baisse en raison du tarissement des grands gisements dans le monde. L’ancien ministre de la Communication et ancien co-porte-parole du gouvernement rappelle toujours les milliards de milliards de mètres cube de gaz, les gisements de diamants et de pétrole du Plateau continental dans le sud de Madagascar. »

    C’est le nouveau ministre de la désinformation ou quoi ?

    Le fer n’est nullement au bord du tarissement dans le monde. Au contraire, l’offre surpasse la demande avec le ralentissement industriel et infrastructurel en Chine et les cours s’effondrent. De plus, le fer de Madagascar est en majorité du magnétite titré à 35% Fe en moyenne, bien loin des hématites à 65% exploités par la majorité des majors dans le monde. Le gisement géant de Simandou en Guinée par exemple n’est même pas encore exploité et il y plus de 2 milliards de tonnes de reserves.

    Aucune preuve jusqu’ici de gisements de gaz, de pétrole ou de diamants dans les limites du plateau continental sud de Madagascar. À moins que l’ancien ministre finance lui-même une expédition d’exploration scientifique et étaie ses dires avec des données fiables, il doit immédiatement arrêter le café.

    • 25 septembre à 19:41 | LeFou (#10163) répond à Tsisdinika

      @ Tsisdinaka : arrêtez de donner des faits ! Vous empêchez de rêver les habituels utopistes qui sévissent sur ce site...

  • 25 septembre à 12:36 | betoko (#413)

    Ce qui me fait peur c’est un remake de 2002 ,
    Au vu de cet article des transactions sont certainement en train de naître en coulisses avec les multinationales et surtout avec les grandes puissances
    Madagascar sera t il le prochain terrain de jeu des vendeurs d’armes et de canon ?

    • 25 septembre à 12:55 | Maestro (#7313) répond à betoko

      Parce que pour vous la CI passent leur temps à jouer aux Gendarmes et Voleurs ? Je vais vous mettre sur la Voie : l’Hémisphère Sud est le dernier « Poumon Écologique » qui reste pour l’Humanité. Elle en a déjà perdu un parce que à l’école ils ont oublié de dire aux enfants que les plantes absorbent le CO2 la journée et participent au maintien de notre Équilibre Médicale.

  • 25 septembre à 14:19 | komi (#10299)

    Amiko aloha dia tsy misy tonga lafatra e !! Fa atreto kosa dia tena mahafapo ny fomba fiasan’ireto CENI ireto e. Tena hita be ny ezaka ataony amin’ny fanomanana mba ho fifidianana mangarahara sy eken’ny rehetra no hitranga eo

  • 25 septembre à 14:33 | Tsix (#10296)

    Efa fantatra mazava fa miasa ho an’ny vahoaka malagasy ny CENI fa tsy miasa ho an’ny antoko politika. Lasa lavitra loatra ny tetika ataon’ireto mpanakorontana ireto. Na izany na tsy izany dia mametraka fitokisana amin’ny CENI sy ny fanjakana ny vahoaka mba hirosoana amin’ny fifidianana mirindra.

  • 25 septembre à 14:39 | betoko (#413)

    Maestro
    Les pays qui polluent le plus sont la Chine , l’Inde et les États Unis L’écologie c’est le dernier de leur souci Les profits d’abord

  • 25 septembre à 15:02 | Nomena (#10351)

    Tsy misy ny lafatra fa miezaka ny hanatratra ny faratampony no tokony atao, ary izay no ilana ny fiarahamonina eo amin’ny sehatra iraisam-pirenena ka inoaka ary hitako fa manitra fangaraharana ity fifidianana ity.

    • 26 septembre à 15:21 | sasa (#10303) répond à Nomena

      Ny CENI no efa noakinana hikarakara ny fifidianana ka tsy tokony haratsiana ny fomba fiasan’izy ireo,manitsy ny tsy mety ataon’izy ireo no tokony atao-tsika fa tsy manakiana be fahatany fotsiny.

  • 25 septembre à 15:35 | sasa (#10303)

    Io na ratsy na tsara ataonao dia tsy maintsy misy foana ny mpanakihana,ny hita aloha atreto dia miasa ny CENI ary mahafampoa ny fomba fiasany,fifidianana mangarahara no tanjona ka tsy maintsy ny fomba rehetra izy ireo mba hisian’izany mangarahara izany.

  • 25 septembre à 20:31 | SNUTILE (#1543)

    Tout le monde est bouleversé, ne sait plus à quel Dieu se vouer quand cent millions s’écrit avec quatre zéro en vérité 100 000 000 Ariary ou 10 000 000 000 Ariary (dix milliards).

    Il est évident que les candidats sans trésorier sont des opportunistes qui ne respectent pas la loi conventionnelle. Comment vont-ils réussir à la Présidence sans l’outil de base de travail.

    C’est manque de discernement, ne montre pas l’exemple républicain à suivre pour la liberté à l’égalité et à la fraternité.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 268