Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Editorial

Conjoncture cacophonique

mardi 26 juillet 2011 | Bill

Raharinaivo Andrianatoandro tape sur la table pour manifester son mécontentement et celui des membres du Congrès de la transition (CT) qu’il préside envers l’Exécutif. Son discours officiel d’ouverture de la session extraordinaire de ce lundi 25 juillet n’a pas été tendre envers le régime mais surtout envers l’Exécutif. Raharinaivo Andrianatoandro a même insinué qu’aucun membre des institutions de cette transition ne peut se prévaloir d’être plus légitime que d’autres, aussi ne faut-il pas s’acharner à dénigrer le Congrès. D’autant plus que c’est un organe du Parlement qui confectionne et à qui on confie l’adoption des lois ; seraient-ce alors des lois au rabais ou sans aucune valeur tels ces membres du Congrès qui les ont pondues ou adoptées qui vont régir le pays ? En tout cas, le Premier ministre, présent lors de la cérémonie, a encaissé et s’est contenté de dire que c’est la démocratie et la liberté d’expression et d’opinion.

De son côté, le général Rasolosolo Dolin, président du Conseil supérieur de la transition (CST), ne cesse de répéter qu’il faut trouver une issue à la crise ; et la seule issue est constituée par les élections. Mais lesquelles ? Des ministres et des parlementaires médiatiques réclament les communales et les territoriales. Pour les autres, la voie unique pour sortir de la crise est la stricte application de la feuille de route, c’est-à-dire les élections législatives jumelées aux présidentielles. Mais de plus en plus de voix de chefs de partis réclament la séparation des deux scrutins. Et si une partie penche pour des législatives en premier, une autre partie cherche à persuader que les présidentielles résoudront plus rapidement la crise et engendreront la reconnaissance internationale.

Tout cela fait un vacarme dans lequel les explications fournies par le ministre porte-parole du gouvernement, malgré leur volonté affichée de clarifier, se perdent et ne font que semer la discorde et le flou. Ce n’est pas la première fois, dit-on, que la HAT change de propos. Les législatives avaient déjà été prévues en mars 2010, mais le projet avait été abandonné. Après les assises régionales de 2009, il devait se tenir les assises nationales mais elles ont été abandonnées au profit des Dinika Santatra. Aujourd’hui, tout laisse à penser que, pressé de partout, le régime veut à tout prix des élections cette année et le choix ne peut plus que se fonder sur des questions de timing car tout doit être fait avant la saison des pluies. En d’autres termes, l’on serait encore prêt à abandonner ce qui avait été paraphé le 9 mars 2011 pour courir après une reconnaissance internationale, hypothétique dira-t-on au rythme où l’on est parti. De même qu’on avait juré qu’il ne sera plus jamais question de modifier de quelque manière que ce soit la feuille de route paraphée, de même, on serait prêt pour signer cette feuille de route qui sera amendée. Qu’est-ce à dire ?

57 commentaires

Vos commentaires

  • 26 juillet 2011 à 08:38 | da fily (#2745)

    Welcome et bon courage...

    L’idée même qui persiste, est que d’élections il n’y aura pas, en tout cas la volonté n’y est pas. Si d’aventure elles se passent, ce ne sera qu’un avatar perlimpimpin pour faire passer une énième couleuvre, et dans quelles conditions je vous prie ? Si cette HAT se sent pressée de partout, c’est bien qu’elle n’a pas eu la volonté réelle d’y faire quoi que ce soit, et que la pression vient surtout de l’état de nos finances qui sont à veau l’eau, et que la hat a besoin de la manne extérieure, et rapidement, c’est uniquement cela. Je suis prêt à parier que si nous n’avions besoin d’aucun budget extérieur pour nous sortir de la panade, la HAT aurait envoyer valser reconnaissance internationale, élections, réformes, légalité et tout le bazar !

    D’ailleurs, le conditionnel systématiquement employé par Bill dans la conclusion de son article montre, s’il le fallait encore, le doute et l’instabilité qui prévaut au sein de ce pouvoir. La certitude n’est qu’ utopie, et le jeu politicien auquel se livrent que ce soit les CT, congressistes, ministres de la HAT retarde allègrement toute résolution de fin de crise, et pour cause. La dernière nouvelle faisant état d’une énième probable signature fait déja penser qu’on va vers des propositions gigognes dilatoires qui seront, de toutes manières, justifiées par la HAT et le PHAT...Mais il se trouve des défenseurs de cette cacophonie, des HAT-addicts qui brassent toutes les justifications inimaginables, des avocats dont la fumante plaidoierie s’accommode plus d’effets de manches, que d’argumentations sensées. Il se dit que les semeurs de vent seront balayés par la tempête, j’en viens à souhaiter un typhon.

    A l’est de Maputo, pour le moment, vraiment rien de nouveau...surtout pas la cacophonie de cette volière d’oiseaux de mauvaise augure.

    • 26 juillet 2011 à 10:11 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      Soufflons ensemble une boule de vent et espérons un effet boule de neige..

      c’est bien ça votre philosophie cher DA FIL"Y" ???

      Quant à CAV qui clamait la voix de la démocratie !! Il ess si FIER D’AVOIR UNE sSI BELLE PREUVE DE SON MENSONGE... pas plus.

      Et RAHARINAIVO lui souffre juste du syndrome de Stockholm comme une grande partie du peuple d’ailleurs, y compris et surtout BORIS...

    • 26 juillet 2011 à 10:35 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Bonjour Zozoro...

      Syndrome de Stockholm dites_vous ?

      Peut-etre ! Sauf que Boris n’est pas le.... Ravisseur de Dafily ni des magroistes ....le ravisseur lui est à Sandton.

    • 26 juillet 2011 à 11:24 | ZOZORO (#5338) répond à Boris BEKAMISY

      Lapinou/capsat/FRANCE et surtout JUIFS LOCAUX tiennent le pays en otage depuis deux ans...

      BORIS

      Toujours fidèle au poste et fidèle à lui même et ses balivernes... A sandton Boris se trouve l’équipe alpha de l’anti-terrorisme. Malheureusement ils sont loin d’être spécialisé en prise d’otage, juste bon pour les yaourts !

      SUn TZU Boris, ça vous dit ?
      - 1 : connaitre son ennemi et ne jamais le sous estimer (loin d’être le fort des magroistes comme vous dites)
      - 2 : avoir une stratégie de guerre : objectif et tactique (incluant bien sûr l’infiltration). On n’a que des froussards comme DA FIL"Y" qui se réfugient dans les mots : REFUGIES VOUS ETES, REFUGIES VOUS SEREZ !

      Conclusion : lapinou n’est pas si fort c’est juste que ses adversaires sont si faibles...

      BORIS

      Parlons maintenant des anti-HAT !!

      Savez vous que ces anti HAT sont en fait des ANTE-HAT... Faites le tours pour confirmation visuelle.

      ses ANTE-HAT ne veulent pas vraiment avancer, ils veulent un retour en arrière.

      CHE à l’ère ZAFY
      Da fily à l’antiquité voire moyen age ou plus proche shakespeare..
      RAKOTOPITAZANA (désolé ami) à l’AGE DU LAIT...
      Et j’en passe...

      Boris et ses pro font du surplace et tout le monde se dit vouloir avancer...

      Et on est là vous comme moi... Nous on essaie de trouver un terrain d’entente mais on nous accuse de multiveste (et par on que je veux bien précédé d’un "C" je veux dire vous BORIS...

      Donc question pertinente : QUE DEMANDE LE PEUPLE (les peuples parce qu’il y en a plusieurs) ?

    • 26 juillet 2011 à 11:56 | Isandra (#5450) répond à ZOZORO

      Hors sujet peut-être, mais c’est quoi le "JUIFS LOCAUX" ?
      je suis un peu perdu !

    • 26 juillet 2011 à 12:02 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ZOZORO

      zozoro,

      "Qu’entendez-vous par juifs locaux" ??

      Je suis largué.

      Merci de votre explication.

    • 26 juillet 2011 à 12:10 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ZOZORO

      Zozoro...

      IL y a un chapelet des verités dans votre post ci-dessus et je vous cite...

      "ses ANTE-HAT ne veulent pas vraiment avancer, ils veulent un retour en arrière :
      CHE à l’ère ZAFY
      Da fily à l’antiquité voire moyen age ou plus proche shakespeare..
      RAKOTOPITAZANA (désolé ami) à l’AGE DU LAIT...
      Et j’en passe..." Fin de citation

      Encore un C.on de Zozoro ...pour Bekamisy....je croyais que ce terme est revolu dans la bouche d’un nouveau Zozoro qui repousse dans le milieu....hat_quatique.... approche multiveste oblige...!

      Je sais et je m’en felicite que JE DERANGE BCP DES FORUMISTES....quand on veut bouger les lignes , il ne faut pas le faire dans les dentelles...bref casser les oeufs pour faire des ommelettes

      Ce C. que vous attribuez à Boris ne LE derange pas ...Boris est loin d’etre un Zafy de José Kely.....

      L’Engouement que Boris Bekamisy suicite sur ce forum en est une preuve irrefutable.....meme Zozoro devient un fan malgré lui et ses insultes faciles.

    • 26 juillet 2011 à 12:40 | poiuyt (#584) répond à ZOZORO

      Zozoro, le Président Ratsiraka est le seul à avoir agi envers nos JUIFS-LOCAUX négativement, comme des objets de détournements de la colère populaire ; il court-circuitait régulièrement les mécontentements du peuple tanaien faiseur de roi en faisant procéder à des opérations anti-karana ; personne n’y comprenait rien, même aujourd’hui, on se demande quel fut vraiment le fond de l’histoire, que l’on suppose personnel

      nous sommes un peuple pacifique, et les étrangers et malfrats indigènes exploitent sans vergogne ce qui est appelé les inconvénients de notre avantage. C’est bien d’avoir d’avoir des gens nationalo-patriotes chez soi

      avant de procéder aujourd’hui à la shoah à Madagascar, il faut connaître l’expérience de l’Ouganda avec Idi Amine Dada, et voir si nous avons de quoi substituer à cette présence plutôt subie d’un peuple "soi-disant" malgache

      fa raha ny hanao saignée no tarigetran’ ireo olona tsy manana na fanajana na fitiavana, sy mpanao coup d’état, dia ndao

      inty misy lecture :

      http://www.politique-africaine.com/numeros/pdf/076076.pdf

      bonne lecture , c’est un peu long

    • 26 juillet 2011 à 12:45 | poiuyt (#584) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Zozoro, Qu’est ce qu’un juif local ? mdr ah ah ah mdr

    • 26 juillet 2011 à 13:02 | hrrys (#5836) répond à ZOZORO

      excuses-moi vous êtes ailleurs avec votre théorie et vos roman là .On est dans une situation exceptionnelle de crise .Il n’y a qu’une solution
      pour sortir de cette impasse faire savoir à R8 de son statut de "réfugié
      politique " .Le rapport de force fait état et des vainqueurs(les peuples )
      et des vaincus (R8 et ses consorts).Mettez-vous le pieds sur terre
      arrêtez un peu ces bla ,bla,bla.Voir la vérité en face.Souvenez-vous du
      Pdt Ratsiraka .Il a respecté ses obligations de taire(de réserve) .
      Homme de paille des américains vos dada ne cesse de oua oua oua .
      La situation est renverser

    • 26 juillet 2011 à 14:15 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à poiuyt

      Poiuyt...

      Je trouve très lache et fetsifetsy de votre part d’inciter à partir de SON CONFORTABLE CANAPE DE PARIS ..... la SAIGNEE à Madagascar ou de proner la vertu d’un KPO ( avec ses victimes collateraux qui rallongeront la liste martyrs du 7 Fevrier...)

      Les juifs locaux , c’est sùr, s’en sortiront, par contre les OUTILS CLASSIQUES ou ceux qui sont connu par leur execeptionnel PB ( perimettre brachial) et leurs corteges d’eternels affammés vont perir comme des mouches du coté du Tatezan’i Bekiraro ou de Vasakôsy...

      Pourquoi ne viendriez vous pas à Madagascar jouer le Charles BLE GOUDE de cette cause ....perdue d’avance ??
      Zozoro lui tourne en rond...se contentant de l’appât hat-quatique...

    • 26 juillet 2011 à 14:26 | DIPLOMAT (#846) répond à poiuyt

      Bonjour Poiuyt,

      L’incitation à la haine raciale,et surtout l’extermination d’une communauté, n’est pas justifiable.
      Les profiteurs de tous bord perdureront toujours Poiuyt, si l’application d’une règlementation stricte et juste ne se fait pas.
      C’est là le point faible des profiteurs (malfrat) , et c’est là qu’il faut être intransigeant.
      Si vous parvenez à faire appliquer la loi, rien que la loi, vous remplirez les prisons, et en expulserez plus d’un.
      Celà éviterait déjà de punir des innocents.
      Vous verrez que trés vite , aprés quelques "affaires" bien médiatisées, et particulièrement humiliantes, chacun rentrera dans les rangs, et celà sans aucune éffusion de sang.
      Que certains que vous dénoncez ici se comportent comme des moins que rien, certes, mais pas nous Poiuyt... pas nous !

    • 26 juillet 2011 à 15:10 | rakotopitazana (#4820) répond à ZOZORO

      Zozoro !
      Rakotopitazana = retour à l’AGE DU LAIT, que je pourrais traduire par
      ANTE-HAT = retour à l’ ERE DU LAITIER, c’est quand même dans les normes , non ?
      Par contre pour Boris, qu’on le traite de singe ou que vous lui attribuez un C.ON à tout va, çà ne le dérange pas, mais quand on le qualifie de GRANDE GUEULE INOFFENSIF, là çà le fait tiquer. C’est à n’y rien comprendre.

    • 26 juillet 2011 à 15:42 | poiuyt (#584) répond à DIPLOMAT

      c’est agréable de lire à travers votre "pas nous", Diplomat : "pas moi, ni vous" ! Très sympa !

      pas Zozoro, ni le poiuyt, n’avons sérieusement de projet de passage à l’acte à proprement parler. Les politiques font ainsi des fuites pour avoir un aperçu de l’opinion sur une idée avant de confier l’ ... exécution (si j’ose dire) ; c’est juste comme une idée dont l’accessibilité et la réalisation est en question ; apparemment, elle est irréalisable, donc inintelligente (telligente !) ; que Zozoro et le poiuyt et peut-être un autre copain, constatons ici sur ce forum être inintelligible, donc incompréhensible pour une démocratie pacifiste dont profitent les malfrats indigènes, et les juifs malgacho-français dont on peut douter sérieusement de quel nationalisme ou de quel patriotisme, ils pourraient parler ; malgache pour saigner, français pour injecter, karana pour être

      on peut croire que si le Président Ratsiraka remet çà aujourd’hui, ce sera avec plus d’écoute, et tant pis pour les dégats, car qui ne connait pas à Tana de quelle éthnie malgacho-étrangère vient le coup d’état ?

      la question suivante est : avons-nous des jokers ?

      les allemands avaient utilisé des trains à bestiaux ; pour nous cela aurait été leur tgv ; vite fait, bien fait ; passons

      à Zozoro

    • 26 juillet 2011 à 16:07 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à rakotopitazana

      Rakotopitazana
      Pour vous aider à comprendre....

      L’OFFENSIVE de charme des SINGES qui nous gouvernent n’est pas du tout C.ONne....malgré l’humeur de Zozoro.

      Je peux donc encaisser ses pluies ....d’insultes INNOFENSIVES , j’ai un gros dos...

      L’Essentiel c’est que La strategie de l’alliance nouvelle entre Juifs locaux et Singes autochtones avec l’appui strategique hexagonale ....s’est averée EFFICACE malgré l’emergence d’une Poiuytozozorologie , qui elle ,est battue en breche...

      Rakotompitazana a bien compris maintenant...!!!

    • 26 juillet 2011 à 16:10 | RRabetafika (#4116) répond à poiuyt

      Poiuyt,

      A l’aube du 21ème siècle, au moment où le pays a besoin, plus que jamais, de la mobilisation de tous ses fils, l’heure de l’introspection, de la réflexion et de l’examen de conscience a sans doute sonné pour les vieux briscards et les jeunes apprentis sorciers (auxquels vous semblez appartenir) de la (mauvaise) vie politique malgache qui, manifestement, n’ont rien d’autre comme programme d’action qu’alimenter et raviver la haine raciale viscérale entre leurs frères et soeurs en général, et la chasse aux minorités ethniques en particulier, y compris les "juifs locaux" comme vous les appelez, c’est à dire, à clairement parler, pousser tous les Malgaches, quelles que soient leurs origines, à se haïr et à s’entretuer.

      Le Tribunal de l’’Histoire les appréhendera et les jugera un jour, j’en ai la profonde conviction.

    • 26 juillet 2011 à 16:26 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RRabetafika

      MadagasikaraKO !

      Mijoroa , Mitraka , Aza kivy , aza ketraka... fa mbola manana... RRabetafika ianao.

      Tsia ,tsy toa an’i Poiuyt ,sy .....Bekamisy (!?) na Zozoro avokoa akory ny Zanakao !!

    • 26 juillet 2011 à 16:34 | RRabetafika (#4116) répond à Boris BEKAMISY

      très drôle Boris !

    • 26 juillet 2011 à 16:44 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RRabetafika

      Si si ...RRabetafika....j’abbats mon chapeau !!!

    • 26 juillet 2011 à 16:58 | RRabetafika (#4116) répond à Boris BEKAMISY

      tout ce qui se passe confine des fois au découragement, comme si on donnait des coups d’épée dans l’eau. Et comme on ne vit qu’une fois, on a de temps en temps la tentation d’abandonner, de tout laisser tomber et d’aller voir ailleurs ...

    • 26 juillet 2011 à 16:59 | da fily (#2745) répond à ZOZORO

      froussard, rien que ça ! ben faut pas avoir peur de dire des koonnery sur ce post !

      Enfin, si ça vous rassure d’être à la hat, avec Rakotomaditra et Raharinaivo, j’ose épérer que l’herbe est plus verte ! mpamadika est-il mieux que kanosa ?

      Aza mamadibadika lela ry ra-zozoro, ary aza fatratra milaza azy mahavita noho ny sasany, efa niampita teny ianao, ataovy ny mission raha lehilahy...avy eo hiresaka ny toiny foana isika.

    • 26 juillet 2011 à 17:24 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RRabetafika

      Oui..Helas...RRabetafika

      La tentation est grande ....devant ce sentiment d’avoir un Pays maudit...habités par des clans des fous qui passent leur temps à SE NEUTRALISER..... malgré la richesse naturelle extraordinaire de cette BELLE ILE UNIQUE....

    • 26 juillet 2011 à 17:27 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      une autre des idées du poiuyt, non recopiée d’ailleurs, émise en son temps au début de ces 2,5 années de néo-colonalisme était la transformation de Mada en département français, tant qu’à faire, avec le jeu flou, en fait égoïste du Quai ; alors tout ou rien pour nous ; il semble qu’un parti est en train d’en faire son leitmotiv ; voie sans issue aussi pour les pôvres francophiles

      le petit malgache devrait être roi et souverain chez lui, quand bien même il ne serait pas très futé, ainsi il devrait pouvoir signifier où se trouve la dead-line, signifier qu’au de là c’est très dangereux ; que fait-on aux mpila ravin’ahitra pour beaucoup moins que financer un coup d’état ?

  • 26 juillet 2011 à 08:40 | hrrys (#5836)

    le présidentiel et le législative bon choix

    • 26 juillet 2011 à 09:10 | Parole (#2602) répond à hrrys

      Comme cela est bien dit...

      La HAT est coincée. Son fantasme de reconnaissance internationale ne deviendra réalité que le jour où un accord politique entre Ravalomanana et Rajoelina sera signé (et respecté svp). Tout le reste n’est que diversion.

    • 26 juillet 2011 à 09:48 | RRabetafika (#4116) répond à Parole

      Bonjour à tous,

      Madagascar fait figure d’originalité en n’arrivant pas à trouver une solution à la plus grave crise sociopolitique qu’elle ait jamais subie depuis son indépendance. Cette crise qui dure depuis plus de deux ans et demi maintenant, faut-il le souligner, lamine son économie et détruit la vie de la grande majorité de ses habitants. C’est désespérant et, surtout, honteux aux yeux du monde entier.

      S’il n’y a plus de limites aux turpitudes quotidiennes de nos hommes politiques, nos partenaires internationaux qui tentent d’apporter leurs contributions à la résolution de cette crise immonde finiront sans doute bientôt, eux, par s’en lasser et abandonner la partie. Par désespoir de voir ceux-là incapables de s’accorder sur un règlement fraternel, consensuel et définitif de leurs querelles ignominieuses.

      Il n’y a que nous, Malgaches, qui avons le devoir ... et le pouvoir de mettre fin à cette situation insupportable et inacceptable. Il n’y a pas d’autres alternatives. Il est criminel d’espérer que Madagascar continuera de monopoliser l’attention bienveillante du monde. La famine dans la corne africaine, les guerres en Afghanistan et en Lybie, les attentats en Norvège, les championnats du monde de natation en Chine sont des sujets d’actualité beaucoup plus brûlants par rapport à nos querelles intestines ridicules et sans fin.

      « Il faut savoir arrêter une guerre » disait récemment le Président français Nicolas Sarkozy. A nous de ranger au placard nos égoïsmes, nos rancœurs et les haines des uns contre les autres. Il faut se remettre au travail, très vite. La mondialisation de l’économie n’attend pas. Le pays a besoin de tous les bras et du concours de ses fils, qu’ils soient sur place ou à l’extérieur, chacun dans sa spécialité. Nos hommes politiques, eux, doivent donner l’exemple, au lieu de s’accrocher désespérément à la défense et la protection de leurs seuls intérêts égoïstes et criminels !

    • 26 juillet 2011 à 10:26 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RRabetafika

      clap clap clap clap clap ...RRabetafika clap clap clap

      finalement y a encore des rares... Sages dans ce Pays des fous..., des criminels egoistes.

    • 26 juillet 2011 à 10:29 | Jipo (#4988) répond à Parole

      Bonjour , permettez de " re-dire " que la diversion , entre autre pour s’obstiner à rester au pouvoir , a plus qu’ assez duré et qu’ils cherchent vraiment le baton pour se faire caresser le postérieur et plus , le tout au détriment de leurs compatriotes , c’est ce " nationalisme " voir " solidarité " qui dérange le plus , les observateurs que quoi que ce soit d’autre , il y a dequoi comprendre certains " Djihadistes " car avec un terreau pareil , c’est à se demander comment il y en ait pas plus qui aient déjà germés , voir poussés ?

    • 26 juillet 2011 à 10:41 | Turping (#1235) répond à RRabetafika

      Chers Compatriotes,
      à RRabetafika ,
      Ce que vous dîtes est juste ,mais les problèmes toujours évoqués sur ce forum n’apportent pas souvent de solutions .
      Normalement l’accession de la HAT au pouvoir ,s’il était le leader en tant que putschiste en renversant Ra-8 au pouvoir aidé par la France aurait pu mieux faire que son prédécesseur ,si c’était la logique la à suivre,pour l’intérêt du peuple et la Nation d’un pays souverain qu’il fallait protéger avant tout.
      Or,ce n’était pas le cas .
      Je ne suis pas pour qui que ce soit mais je regarde avant tout l’avenir de Madagascar ,de nos concitoyens ,de nos familles etc....qui sombre dans les ténèbres.
      Au temps de Ra-8 ,au moins il y avait eu une croissance de 5% sur l’économie malgache.
      Maintenant c’est la décroissance négative.
      Les chômages , la fermeture des usines , les misères ,les insécurités ,braquages ,tueries prennent et gagnent du terrain.
      Je pense comme vous aussi ,que si on ouvre bien les yeux et que si les dirigeants ont la moindre conscience que bâtir des villas ,acheter des 4x4 sont leur priorités ,eux et ses proches et ceux ou celles qui bénéficient les postes clefs, c’est l’anarchie total.
      Etablir un état de droit, redressement du pays , et le choix vers la voie de la vraie démocratie permettra de sortir le pays de l’impasse.
      Madagascar ne doit pas être dirigé par les politiques étrangères, selon leur besoin et leurs intérêts et qu’en contrepartie ,ces pays donnent de l’argent pour renverser les pouvoirs mis en place choisis par le peuple .
      Ainsi les marionnettes placés au pouvoir qui ne connaissent pas du tout l’essor économique comme l’Asie ,l’Amérique du Sud comme le Brésil restent dans l’impasse et le désintérêt total du pays.
      Voilà ,par contre Madagascar ne doit pas rester en autarcie et de s’enfermer sur lui même mais devrait adopter
      de développement durable.
      Madagascar ne ressemble pas à la corne de l’Afrique où la sécheresse sévit en permanence.
      Par ses ressources naturelles, Madagascar est un grand pays miné par les divisions et l’inconscience.
      L’avenir et les opportunités sont du côté des pays en voie de développement actuellement et nous ne devrions pas louper cette occasion .
      Comme la Chine ,il y a 30ans , on aurait jamais imaginé ,qu’elle allait dépasser le Japon et dépassera les USA surendettés actuellement en 2050.
      Regardez l’Inde !!!!!!
      Masina ny tanindrazana .
      Misaotra tompoko !!!

    • 26 juillet 2011 à 11:01 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Turping

      Turping

      Vous n’avez rien compris ! vous vous posez de mauvaises questions inutiles...

      IL n’est pas question de COMMENT arriver à un taux de croissance de 5% PENDANT LA CRISE ou la TRANSITION...

      La question aujourd’hui est de savoir COMMENT sortir de la crise ou de la Transition....pour developper , DANS LE CADRE D’UN MANDANT ELECTIF un Programme de gouvernement permettant de generer un Taux de croissance 5 ou 10 %

      Accuser la Transition parce qu’il n’arrive pas à atteindre une croissance de 12% n’est qu’une ...discours politique politicienne qui n’a pas de sens ....et que RRabetafika denonce...

    • 26 juillet 2011 à 12:32 | RRabetafika (#4116) répond à Boris BEKAMISY

      Vous avez raison Boris et parlons de nouveau, pourTurping, ce dont nous avons déjà discuté récemment sur un autre topic :

      Les richesses qui proviennent d’un développement apparent de notre pays ont toujours été mal réparties et ne profitaient, à la limite, qu’à une poignée de gens qui gravitaient et continuent de graviter autour du pouvoir. On aura beau faire un taux de croissance du PIB à deux chiffres, si cette richesse n’est pas redistribuée équitablement, au profit de la majorité de la population en particulier, ce n’est que poudre aux yeux (discours politicien) et ce sera toujours le ferment le plus fertile pour une nouvelle révolution de plus en plus violente.

      C’est pour cela aussi qu’il faut dire que pour cette population laminée par la crise, la seule et véritable préoccupation, aujourd’hui, ce ne sont pas les élections, quelles qu’elles soient ! C’est quasi-exclusivement la recherche de la pitance quotidienne dans ce monde totalement absurde où la surconsommation et l’opulence la plus criante du plus petit nombre cohabitent avec la famine et l’indigence la plus dégradante du plus grand nombre, dans cette Grande Ile qui fait partie des pays les plus pauvres du monde et qui ne doit, désormais, sa survie qu’à l’afflux des aides internationales et au développement d’une économie parallèle informelle où le népotisme, le copinage, l’affairisme, la vénalité et la corruption rongent, comme un gigantesque cancer, tous les rouages de la vie politique, économique, financière, sociale et culturelle du pays.

      Illustration de ce tableau apocalyptique : hier et aujourd’hui affaires des bois de rose, braquage des "salaires" des soit disant parlementaires et trafics de tortues. Et demain ça sera quoi d’autres ? Ca serait comique et particulièrement hilarant si ce n’était pas si dramatique !

    • 26 juillet 2011 à 12:45 | Turping (#1235) répond à Boris BEKAMISY

      A Bekamisy,
      Je pense que vous essayez de dénaturer la discussion sur ce forum.
      Vous avez bien lu mon post et que vous même qui avez rectifiez mon propos récemment qu’au temps de Ra-8 ,il y a eu au moins 5% de croissance mais non pas 7à 8%.
      Si vous voulez parler de 12% de croissance maintenant c’est de l’utopie.
      Comme moi , RRabetafika a dénoncé que depuis ce pouvoir putschiste mis en place par un coup d’état que vous protégez depuis 2ans 1/ maintenant . Sortez- moi un peu les choses positives mises en places depuis 2ans 1/2 ???
      Rajoelina essaie de s’accrocher ,perdurer au pouvoir avec un bilan calamiteux.
      Ce n’est pas le personnage lui même qu’on dénonce mais son bilan qui met les malgaches dans une situation de misères !!!!
      Pensez-vous qu’il fera mieux avec son bilan actuel ???
      Je n’y pense pas.
      Cela dépend de ce qu’on sème ce qu’on récoltera plus tard.
      Ce qui sème le vent , récolte la têmpete.
      Si vous ne regardez pas plus loin que l’Horizon , ce n’est même pas la peine de discuter.
      On n’est pas là pour jeter la poudre aux yeux mais en tant que compatriote je dénonce le dysfonctionnement mis en place.
      Auparavant , ce n’était pas le paradis non plus il y a 3ans mais au moins Madagascar a su aller vers l’avant en excluant Ratsiraka.

    • 26 juillet 2011 à 12:48 | DIPLOMAT (#846) répond à Jipo

      Jipo ;

      Ce rappel n’est en effet pas inutile.
      Il est consternant de lire que même entre eux, ils ne parviennent pas à parler d’une seule voix.
      A croire qu’ils ont l’éternité devant eux, alors qu’il ya péril dans la demeure.
      Il est évident que cette situation profite à certains.

      La Démocratie vu par Camille Vital pour parler de "liberté d’expression" a de qoui laisser plus d’un perplexe.

    • 26 juillet 2011 à 12:53 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RRabetafika

      RRabetafika...

      Vous avez tout fait raison...et le sombre tableau que vous venez de brosser refletent les principales problematiques de Madagascar ...depuis 50 ans ( mais pas seulement pendant la transition)

      La question pertinente ,maintenant ,est de CONCEVOIR un NOUVEAU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT à partir de ce DIAGNOSTIC que vous venez de livrer

      IL s’agit de schematiser un ARBRE à OBJECTIFS à partir de cet ARBRE de PROBLEMES que vous venez de resumer et de concevoir UNE STRATEGIE EFFICACE pour sa mise en oeuvre.

      Ce ne sera pas le SEMANTIQUE de DAFILY qui va aider à la conception de PROGRAMME ECONOMIQUE et de GOUVERNANCE....

      Avec nos potentialités c’est facile de faire une croissance à 2 Chiffres à Madagascar, mais il faut proteger cette croissance par PLUS D’EQUITE et de JUSTICE SOCIALE et dans la CULTURE DE L’INTERET GENERAL

      Ravalomanana a generé une croissance de 5% mais cette croissance a été fragilisé et fracassé parce qu’il incarnait lui meme l’INJUSTICE et l’EGOISME une ATTITUDE que les malgaches ne tolereront jamais ....malgré les tonnes et des tonnes des DISCOURS DEMAGOGIQUES...

      Capitalisons donc les experiences positives et plutot negatives de Ravalomanana et tirons des leçons pour eclairer l’avenir.

    • 26 juillet 2011 à 12:55 | Turping (#1235) répond à RRabetafika

      Je viens de lire aussi RRabetafika,
      O.K !!!
      RRabetafika = proche de Boris = pro HAT et qui défend le bilan actuel.
      Si vous voulez un peu une discussion de qualité ,sortez un peu de la réalité .
      Au lieu de dénoncer comme un faux semblant ou protéger la HAT , je pense que les lecteurs un peu branchés ne s’engouffrent dans vos mascarades ne correspondant pas à la réalité actuelle des choses.
      Déjà 2ans et 1/2 du pouvoir de Radomelina ,Rajoelina et qui essaie de persister ,perdurer n’arrangera pas la situation du pays.
      Personne ne vous soutien du fait que Madagascar n’a pas la situation meilleur depuis 21ans 1/2.
      Je ne suis pas pro Ra-8 non plus, mais au moins Madagascar n’a pas connu une telle situation à son époque.
      Misaotra Tompoko !!!
      Misotra Tompoko

    • 26 juillet 2011 à 12:57 | Turping (#1235) répond à Turping

      erratum : ne vous soutient ; depuis 2ans 1/2

    • 26 juillet 2011 à 13:01 | RRabetafika (#4116) répond à Turping

      Turping,

      sans vouloir remuer le couteau dans la plaie ou refaire l’Histoire, j’ai été de ceux qui ont soutenu que très objectivement, Marc Ravalomanana était encore le seul homme politique malgache, depuis l’indépendance de l’île, à avoir eu une vraie vision du développement de son pays, et à tenter de se donner les moyens de faire avancer les choses. En quelques années, il a réussi ce que personne d’autre n’a fait, ne serait-ce que pour les infrastructures routières, l’éducation ou le développement de l’agrobusiness. La cécité politique dont il a fait preuve restera pour moi totalement incompréhensible, car les signes avant-coureurs de son déclin étaient là, bien visibles, notamment lorsque le TIM perdit la mairie de la capitale aux élections municipales du 12 décembre 2007.

      Sa réélection à la Présidence de la République en décembre 2006, difficilement acquise, lui est dans doute montée à la tête et lui a fait croire que tout lui était désormais possible et permis. D’où l’abus - jusqu’à la lie - d’une position dominante, non seulement inacceptable sur le plan des principes, mais également intenable sur le long terme. Réputé personnage, plus d’instinct que de raison, il aurait peut-être dû écouter davantage ses conseillers, les plus lucides et les plus honnêtes d’entre eux. Il y en a eu. Cela lui aurait évité de commettre les trois erreurs politiques majeures qui lui furent fatales (fermeture de la radio Viva, Force One bis et Affaire Daewoo). Il doit continuer à s’en mordre les doigts jusqu’au sang !

    • 26 juillet 2011 à 13:15 | Turping (#1235) répond à Boris BEKAMISY

      Boris,
      Bien sûr que depuis 50ans , depuis l’indépendance Madagascar n’a pas pu mener une politique d’indépendance à 100% et la discussion récente sur la françafrique où presque tous les présidents des anciens pays ex- colonisés sont sous l’autorité de Jacques Foccard dans la plupart.
      Tous les pays francophones en générale ,sont sous l’emprise de la forme du néo-colonialisme ,y compris actuellement par le coup d’état perpétré par Rajoelina il y a 2ans 1/2, c’est ça la réalité et le problème de fond.
      Néanmoins au temps de Tsiranana ,Ramanantsoa , les choses allaient encore bien même si les français étaient toujours à côté ,notre mère fratrie.
      Maintenant ,le gâteau est partagé .
      La chine et les pays émergents veulent avoir la main longue sur Madgascar.
      Le pouvoir actuel est incapable de gérer la situation.
      Vu ,aussi qu’un pouvoir anticonstitutionnel n’est pas reconnu internationalement ,cela ne fait qu’empirer les choses.
      Solution : une élection rapide en passant par la voie des urnes est la meilleur solution.
      Les malgaches ne sont pas dupe des misères qui mettent le pays au chaos actuellement.
      Misaotra Tompoko !!!!

    • 26 juillet 2011 à 13:18 | DIPLOMAT (#846) répond à Turping

      Bonjour Turping,

      Pardon Turping, mais je vous invite si vous avez le temps de relire le Post de RRABETAFIKA.

      Son 1er Post incite les Malgaches à se positionner au dessus des parties et à trouver en urgence une solution politique responable (tout un programme).
      Son 2 ème post reconnait qu’il y a toujours eu des richesses, mais que la redistribution quelques soit les tenants du pouvoir, ont été insuffisante, voire inexistante.
      Il prend comme exemple les différents scandales de pillage de patrimoine.

      Je comprend de RRABETIFIKA qu’il est grand temps que M/car ne contente plus de dirigeants moyens ou calamiteux, mais de l’excellence , et de la rigueur. Si Madagascar n’adopte pas cette stratègie , il sera toujours dans l’errance et l’approximation, ouvrant ainsi la porte à de nouvelles déconvenues.

      Nous sommes donc bien loin du pro-utell ou pro untell , je vous rassure, mais si l’espace d’un instant, celà avait bondir l’autre âne, croyant en trouver RRabetifika, enfin un allié.

      En tout cas, ce que vous postez , m’est sympatique, et celà je tenais à vous en faire part !

    • 26 juillet 2011 à 13:25 | RRabetafika (#4116) répond à Turping

      Turping,

      RRabetafika dans la même mécanique analytique que Boris : OK !

      Par contre, Pro-HAT ? vous y aller un peu fort ! Je ne suis qu’un simple observateur de la vie politique de notre pays. Ma ligne de conduite a toujours été la neutralité, l’objectivité et l’honnêteté intellectuelle. Simple déformation professionnelle. C’est pour cela que je n’utilise pas de pseudo : je signe toujours mes articles et mes points de vue de mon vrai nom.

      Lisez ... ou relisez 50 ans de vie politique dans madaonline.net, janvier 2010.Vous comprendrez mieux !

    • 26 juillet 2011 à 13:26 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Turping

      Turping

      Je ne pense pas du tout que RRABETAFIKA est pro_Rajoelina....ce n’est qu’un RACCOURCI de votre part

      Mais meme s ’il/elle SERAIT anti-RAJOELINA je suis tout fait d’accord avec ce qu’il/elle dit ....j’apprecie beaucoup sa maniere de raisonner, sa posture objective et réaliste .

      La monde politique Madagascar ne se RESUME pas du tout entre Pro_Rajoelina et pro_Ravalomanana Turping , loin s’en faut....là vous n’avez qu’un regard très ETROIT du probleme

      Si vous voulez faire des DISSERTATIONS sur RAJOELINA et sa responsabilité dans la difficulté socio-economique actuelle....vous pouvez le faire...Mais moi je trouve que le PROBLEME est PLUS GENERAL ..... il s’agit de l’ECHEC d’une classe politique qui a trop perdu son temps à ETHNICISER la politique à Madagascar ce qu’on appelle POLITIQUE POLITICIENNE dans les jargons plus sages moins directs.....

      L’essentiel c’est de OSER TIRER DES LEçONS pour le FUTUR ..à part ça c’est du Blabla...à la Turping..

    • 26 juillet 2011 à 13:36 | Turping (#1235) répond à RRabetafika

      A RRabetafika,
      Je sais que Ra-8 n’est pas le Dieu ,et je ne suis pas pour lui non plus.
      Certes ,il a fait des erreurs ,en gérant l’état comme son entreprise.
      Le comportement autoritaire qu’il a adopté ,etc ...
      Et qu’à un certain moment ,il y a eu abus etc...
      Je n’étais pas d’accord non plus que Ra-8 allait vendre Madagascar au Coréens.
      Mon vrai soucis ,dans l’état actuel des choses ,c’est ce pouvoir de transition , où rien n’avance.
      On persiste , on s’accroche pour perdurer , programmer une élection présidentielle incertaine.
      Voilà, laissons les malgaches choisir leur président avec le programme que chaque candidat doit avancer pour être crédible aux yeux des électeurs.
      Ma vision c’est de voir le bilan actuel où rien ne va pas du tout.
      Quels sont les vrais projets actuels du pouvoir en place ???.
      Tous les jours , en lisant Midi Madagascar ,on ne parle que des vols , de braquage ,fermeture des écoles , salaire insuffisant , la pauvreté etc....
      Pourquoi ne programmer une élection rapide au lieu de tourner autour des mensonges , d’ingérence etc......
      Je vous dis que si le kilo du riz dont Madgascar qui est l’un des producteurs mondial auparavant ne cesse d’augmenter , un des indices le plus simple...on peut tolérer.
      Et que les PPN ne cessent d’augmenter , là on est d’accord que la transition a des difficultés et que les choses s’arrangeront.
      Pensez-vous que récemment , le vol perpétré à Tsimbazaza ? l’argent destiné pour payer les salaires du membre de CT s’est volatilisé comme ça dans la nature et que les contribuables simples qui paient les impôts ,sont les premiers victimes pour remplacer cette perte.???
      Tout ça fait partie de l’ingérence actuellement même si ça a déjà existé un peu auparavant , ne fait que s’empirer.
      Conséquence=pouvoir actuel =incapable=2ans 1/2 de transition ,c’est trop
      Merci

    • 26 juillet 2011 à 13:49 | hrrys (#5836) répond à Turping

      Permettez-moi de répondre à votre suggestion .D’un point vous avez l’ultime raison d’invoquer la mauvaise gestion du pouvoir actuel de cette crise .De l’inexpérience peut-être il y a également de tantely afa-drakotra ou voyez-vous tous les adala de ce pays régalent jusqu’ à
      ses petites gorges .Mais l’autre point, je vous invite à faire une petite précision .Croyez-vous que le retour de R8 rend les choses dans une situation normale ?

    • 26 juillet 2011 à 13:54 | Turping (#1235) répond à Boris BEKAMISY

      Boris,
      Peut-être qu’il ne l’est pas pro- HAT Rrabetafika comme vous.
      J’analyse aussi le problème ,en ne prenant pas partie de quiconque.
      Le problème sur l’ethnie ,si avez avez lu mes précédents posts ,est l’un des handicaps ne faisant pas avancer le pays.Là ,je suis d’accord.
      Mais ce n’est pas tout.
      Le changement de" MENTALITE" qui met à côté la division pour régner , une politique mise en place par les colons.
      Les dirigeants qui se sont succédés sont tombés dans le piège pour la plupart.
      Le reste et le contenus des mes propos ne sont pas des blalaba comme comme vous le dîtes.
      Seulement, ici on discute ,et qu’il n’y a pas de solutions concrètes.
      C’est là ,le blabla !!!!
      Le problème de fond que RRabetafika n’a pas dit : c’est l’adoption et le choix d’un pays vers une démocratie un peu plus souple permettant les enfants du pays de tous horizons d’anticiper pour Madgascar.
      Misaotra Tompoko !!!

    • 26 juillet 2011 à 14:23 | Turping (#1235) répond à RRabetafika

      RRabetafikaika,
      Vous devriez être un poète aussi.
      Vous avez presque tout dit sur Madagascar mais la solution apportée à la crise n’est pas élucidée.
      Vous parlez ,que les élections ne sont pas nécessaires dans l’état actuel des choses telles qu’elles soient et qu’il fallait seulement trouver une pitance aux rites que les malgaches ont hérité de leur dirigeant qui font la même chose.
      Justement , si on fait la comparaison entre la peste ,le choléra et la grippe ,
      je pense qu’un choix peut amener un pays vers une sortie de crise.
      Le choix forcé , le pouvoir anticonstitutionnel actuel ne sera pas la sortie vers le paradis...
      D’où ,le choix d’une élection présidentielle rapide en passant par la voix des urnes.
      Pour moi, contrairement à votre idéologie, les élections sont nécessaires néanmoins en vue de la communauté internationale que Madagascar est un pays souverain après on discutera du reste.
      C’est l’étape primordiale.
      Ce que j’ai dit à mes précédents posts qu’un nouveau personnage capable d’avoir , toutes les qualités et savoir corriger les défauts du passé sera le bienvenu .
      Madgascar

    • 26 juillet 2011 à 16:51 | da fily (#2745) répond à RRabetafika

      Messieurs, merci pour ces échanges, on sent que ça concerne tout le monde, même si on ne fait qu’échanger, mais les fora sont là pour ça. L’idée principale étant une prise de conscience de l’état de ce pays, ce pouvoir nous pourvoit bien en polémiques, et c’est un mal pour un bien.

      Retracer la chronologie ne servira plus à grand chose, le temps ne nous laisse pas le temps justement. La principale question est : "tout ça pour ça ?" Là, il devrait avoir une profonde réflexion, et on se demande qui est capable de se poser cette question cruciale. Est-ce que cet Air force one et cette foutue radio VIVA méritaient ce dérapage qui nous propulse dans l’indicible ? Est-ce que ceux qui ont choisi à notre place ont été vraiment mus et motivés par un réel changement ? Ca c’est une autre question.

      Le tort peut-être de certains, dont je suis, est d’avoir eu raison déja assez tôt sur la tournure qu’allait prendre ces évènements. Nonobstant des talents de devins, c’est la "qualité" même du politicien malagasy qui a facilité le diagnostic. Les preuves à longueur de pages depuis 2 ans et demi ne sont que des ruades dans des portes ouvertes. Voilà pourquoi nous sommes encore quelques uns à soutenir non pas un retour à la légalité (vous m’en direz tant), mais à cette consensualité et le retour des exilés pour remettre les choses à plat, c’est un minimum et c’est vital pour le restant de notre vie politique, et c’est maintenant pas dans 5 ou 10 ans.

      Nous savons tous qu’au moins un abcés est crevé, que notre qualité politique en général se situe encore au niveau de l’estomac et la possession de biens, que nous avons de réelles ressources que beaucoup nous envient, mais que nous sommes dans l’incapacité tout seuls, d’en tirer quelque chose. Puisque nous sommes encore techniquement et matériellement faible, il faut être meilleur ailleurs, voir excellents pour avoir le RESPECT et la pertinence de pouvoir dire non en cas de besoin : alors soyons déja lucides, mettons un point d’honneur à respecter au moins nos engagements, donnons de la valeur à ce que nous disons, craignons simplement le parjure comme si c’était simplement de la vulgaire traitrise. Si concrétement les idées de profond changement animent les hommes et les femmes de ce pays, alors la société pourra évoluer, le progrés trouvera simplement sa voie.

      Je suis assez en osmose avec la ligne de Rabetafika, les élections dans l’état actuel de nos institutions et surtout de ceux qui les tiennent, ne vaudront pas un pet de mouche, à l’instar de cette constitution-poubelle traitée uniquement dans le but que vous savez. La refonte à laquelle la HAT a failli dans sa démarche est pourtant cruciale et inévitable, et il est vrai que savoir ces personnes s’en cogner le bilboquet est révoltant. Nous savons maintenant qu’il n’ont aucune mission que celle déja observée depuis des décennies : se gaver à tout prix.

      Le retour à cette feuille de route amendée n’est qu’une preuve de plus de notre incapacité du moment à évoluer, à nous remettre en cause, mais il faut en accepter aussi bien les grandes lignes que ses amendements. Sans ce réequilibre, point de salut, point de crédibilité et point de paix sociale. C’est obligatoire, ne serait-ce que pour ceux qui ont voté en leur âme et conscience, pour ceux qui ont tout perdu, pour ceux qui veulent le VRAI changement aujourd’hui, pour ceux qui éspèrent encore an ce pays et ses hommes, pour ceux qui veulent sanctionner par le vote les grandes gueules, pour ceux qui n’ont pas le choix d’une vie autrement, pour ceux qui ont perdu quelqu’un pendant cette crise, pour nous tous enfin qui refusons de laisser cette terre péricliter et qui nous devons de léguer autre chose que tout ce fatras à nos enfants.

    • 26 juillet 2011 à 23:05 | el che (#344) répond à RRabetafika

      Bonsoir à tous !

      Rrabetafika,
      Ce que vous dîtes nous ramene à la question : comment pratiquer une bonne gouvernance ?
      Aujourd’hui, nombreux sont conscients des problèmes qui nuisent au pays.
      En premier lieu, le comportement des dirigeants de ce pays, qui assouvissent d’abord leurs besoins personnels…, au détriment du peuple.
      -  Ensuite, il existe une corruption larvaire et généralisée à divers échelons de la société.
      -  La mauvaise répartition des richesses laisse sur le carreau la population la plus faible.
      -  Des programmes socio-économiques inexistants, et sur lesquels auraient pu se mobiliser positivement une population convaincue de leur bien-fondé.
      Ceci nous ramène à la pratique saine et objective de la démocratie
      Il ne faut pas chercher l’exception malagasy, quand le pays est classé parmi les plus pauvres du monde. Il est préférable regarder ce qui se pratique autour de soi, et d’opter pour des solutions les plus adaptées à notre nation.
      Le principe fondamental de l’organisation de l’état reste le partage équilibré du pouvoir, afin d’éviter qu’une personne, ou un groupe de personnes ne puissent abuser du pouvoir conféré par le peuple. Le système consiste à obliger les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire à collaborer ensemble, tout en exerçant un droit de contrôle mutuel, pour toujours éviter les abus et exaction. "Le pouvoir arrête le pouvoir" (Montesquieu)
      Pour cela, chaque organe institutionnel doit être doté de véritables pouvoirs propres, avec des instruments juridiques clairs, protégés par la puissance publique.
      Et c’est seulement après ces bases solides que l’on pourra échafauder des perspectives sereines pour la nation, à savoir la bonne gouvernance, des programmes politique, économique et social au profit du plus grand nombre. Ce sera aussi sur ces bases que l’on pourra lutter efficacement contre la pauvreté, la corruption, les enrichissements sans cause, la mauvaise gestion des fonds publics et des patrimoines nationaux, la violence, etc.
      Ces mêmes notions peuvent être déclinées à d’autres instances au sein des fokonolona, des entreprises, etc.
      Ce sont les citoyens eux-mêmes qui peuvent apporter une solution à cela .Ils doivent au besoin se révolter, et d’imposer leur doléances. Certes, il est difficile de disserter de problème de société, quand toute son énergie passe par la recherche de sa pitance quotidienne.
      Voilà des pistes de réflexion, qui mérite, à mon humble avis, débat.

  • 26 juillet 2011 à 09:10 | randria (#5203)

    c’est à l’image de celui qui conduit la transition tout ceci, c’est vraiment du petatoko. Les "parlementaires" non elus s’agitent pour ne rien faire tandis que le lapinou se permet des vacances de star sans scrupule avec l’argent public alors que des hommes et des femmes dans le pays désespérés cherchent au jour le jour ce qu’ils auront à manger

    • 26 juillet 2011 à 13:20 | DIPLOMAT (#846) répond à randria

      Randria,

      Voilà qui est bien dit !

    • 26 juillet 2011 à 15:53 | rakotopitazana (#4820) répond à randria

      Io zany le oe PETATSANGA MANAO PETATOKO ! ôtsan tena tsy poinss zany an !Ary le BANGO SARITAKA LASA VAKITAMPONA, tena efa mivadik’ondana mintsy, tsy menatsa kory lery miady ny tsy anjaran’ny tena

    • 26 juillet 2011 à 16:18 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à rakotopitazana

      Io zany le hoe PETATSANGA mivarodronono halatra .....
      Ka ny fivalanana mipiriritra sisa ...no tsy laitra ...ka de ny mamafy abobo avy.... no heverina fa fanafodiny.....

    • 27 juillet 2011 à 10:16 | rakotopitazana (#4820) répond à Boris BEKAMISY

      Tsy ronono halatsa kosa io Raboris a ! Ary efa niofana manokana t@ ny fiterena ronono io lehilahy io talohan’ny naha-prezidà azy ; zany oe tsisy atahorana ny ampivalana ra tsy oe angaha efa tratran’ny kankan’ny gidro kely tany an’alà tany !
      Fa ny tena mahatsikaiky de ’ty niofana ho mpampanao kilalaka de milingilingy ary @ mpanao danse de salon ! tena mamenatsa !!!!!!!

  • 26 juillet 2011 à 09:55 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    - Représenter est le fait pour une personne ou une assemblée d’agir légitimement au nom d’une ou d’un ensemble de personnes plus large.

    "C’est le principe de la députation".

    Le Peuple est à considérer au sens large du terme.

    Toute partition sociale n’a plus lieu d’être.

    Le Peuple prend en main son destin et il n’est plus guidé selon le bon vouloir de "X" et son instrument est l’élection.

    "La représentation du Peuple est un passage obligé dans le processus".

    L’élection législative avant le l’élection présidentielle.

    POUR QUOI ???

    L’élection législative est "précédée" ou "jumelée" par l’élection du pouvoir personnel,la présidentielle.

    - La législative ne peut,dès lors,qu’avaliser la présidentielle en lui fournissant une majorité présidentielle,contingent de (N+1) de godillots au service du pouvoir personnel.

    "Le parti majoritaire n’est pas une union pour la "Majorité Parlementaire" mais une union pour la Majorité Présidentielle,bref,Union pour "MON" Pouvoir".

    - L’élection mixte mi-majoritaire mi-proportionnelle,avec prime au gagnant,assurant une majorité stable est un scrutin démocratique-

    Deux questions :

    1-Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ??

    2-Quels enfants allons-nous laisser à ce monde.

    "LE BIEN DU PAYS DOIT ETRE LE PREMIER OBJECTIF,et NON PAR LE CALCUL PARTISAN".

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 juillet 2011 à 10:55 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      - Elections communales et régionales"

      "Projet du Ministre de l’Intérieur"

      - "Représentatif proportionnel à plus forte moyenne afin de dégager rapidement ,en un (01) scrutin :

      - des conseillers municipaux,

      - des maires,

      - des conseillers généraux (régionaux ???)

      - et des chefs de "REGIONS".

      Ces projets de lois donnent un certain avantage aux partis politiques (ou alliance politique) disposant d’une certaine envergure,au détriment des indépendants et des petits partis .

      Avec ce mode de scrutin,les chefs de Régions seront issus des partis politiques (ou formations politiques) qui ont obtenu le maximum des maires dans une circonscription régionale . cette stratégie réduirait en même temps le nombre des partis politiques qui ont vu leur nombre croître de manière exponentielle entre mars 2009 et mars 2011 ;

      - "IL APPARAIT DONC QUE LES PREMIERES ELECTIONS,à brève échéance,SERONT DES SCRUTINS COMMUNAUX et REGIONAUX"-

      et NON

      Les législatives et la Présidentielle ;

      recueilli dans la gazette de GDI.

    • 26 juillet 2011 à 12:03 | DIPLOMAT (#846) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Bonjour Basile R.

      Merci bcp pour ce rappel de droit constitutionnel.
      Ce rappel permet de se rendre compte pécisemment des enjeux .

      J’allais utilisé le mot stratègie, mais en relisant l’edito, je suis resté consterné par une maladresse ou lapsus de Mr Camille VITAL .

      " En tout cas, le Premier ministre, présent lors de la cérémonie, a encaissé et s’est contenté de dire que c’est la démocratie ".

      Maladresse ou Lapsus car Madagascar est tout aujourd’hui tout sauf une démocratie .

      Quand aux errements ou Zizanie par rapport aux "prétendues" élections, au sein des propres institutions et la HAT, ne montrent pas l’exemple pour parler d’une seule voix pour mener une négociation nationale.
      Que dire alors vis à vis des interlocuteurs de la CI ?

      Il serait quand même temps de reprendre les choses en main et d’afficher un peu de sérieux !

    • 26 juillet 2011 à 14:04 | thubert (#459) répond à DIPLOMAT

      Bonjour,

      On sent l’après apogé du Régime des "bandes de voleurs en haut lieu". Le démission des équipes en place est inévitable. Maintenant, à qui le tour ? car on sait déjà que ceux qui seront élus vont remplir leur poches à leur tour.
      Eny hoa Ramalagasy, malagasy be fivoarana !

      thubert

  • 26 juillet 2011 à 18:36 | Lekivy (#1953)

    A propos des élections, le cafouillis actuel aurait pu être évité si la nouvelle constitution votée avait été murement réfléchie et sans favoriser quiconque en particulier. En effet, suivant le type de régime adopté par la constitution, l’ordre des élections aurait dû en découler logiquement.
    Malheureusement, le dernier referendum devait surtout justifier l’éligibilité d’un candidat, et le reste étant de la frime.
    D’autre part, nos politiciens ont la fâcheuse manie de faire primer les personnes par rapport aux idées, si bien que tout un processus de médiation ayant abouti aux résolutions de SANDTON a été bloqué par le cas d’une seule personne.
    Tant que la médiation ne résout pas ces questions de fonds, la crise persistera et se renouvellera.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS