Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 05h25
 

Transport

Région Analamanga

Confinement : les mesures de circulation durcissent

lundi 6 juillet | Fano Rasolo

Mesures plus strictes. Aucune autorisation spéciale de circulation n’est plus valable dans la région Analamanga. Les anciennes autorisations délivrées lors du premier confinement total ne pourront plus ainsi être utilisées. Au mois 500 militaires sont déployés pour faire respecter les mesures de confinement dans les quartiers.

Les transports en commun, les bus urbains et suburbains sont interdits de circulation et seuls les taxis peuvent circuler. Les voitures particulières de transport d’employés et agents publics qui exercent des services essentiels peuvent circuler. Les occupants des voitures, limités à deux personnes par banquette, doivent toutefois se munir de pièces d’identité justifiant leur métiers. Les véhicules des particuliers qui assurent leur ravitaillement personnel seront également autorisés à circuler avant midi. Les véhicules à deux roues, moto ou vélo ne peuvent transporter qu’une seule personne.

Les taxi-villes peuvent circuler 24h/24 mais à partir de 14 heures ils ne peuvent assurer que les services d’urgence. Le transport des malades et l’achat de médicaments sont principalement considérés comme motifs de déplacement d’urgence.

Les camions transportant des marchandises sur l’axe de la route nationale numéro 2 (RN2) ne doivent avoir que deux personnes à bord, un chauffeur et son aide. Les camions circulant dans les autre axes de la région Analamanga peuvent transporter trois personnes, un chauffeur, un aide et un convoyeur. Les camions sont autorisés à circuler entre 14 heures et 20 heures, début du couvre-feu. Les dépouilles mortelles ne peuvent plus entrer et sortir de la région. L’évacuation sanitaire terrestre est autorisée si le malade est muni d’un certificat médical délivré par des médecins fonctionnaires d’Etat.

Par ailleurs, les transports aériens restent suspendus, à l’exception des vols spéciaux d’évacuation sanitaire ou de rapatriement de ressortissants étrangers, de transport de marchandises par avion cargo. Leur décollage et atterrissage doivent cependant s’effectuer avant 10 heures du matin.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 6 juillet à 09:50 | betoko (#413)

    Est ce que les responsables avaient entendu parler de ces 200 ouvriers agricoles qui ont quitté Ambatondrazaka pour rejoindre leur famille à Antsirabe à pieds .Selon ses dire ils étaient embauchés par des patrons à Ambatondrazaka pour couper le riz et leurs patrons n’ont plus le moyen de les payer , raison pour la quelle ils sont obligés de renter chez eux à Antsirabe. I
    Quel courage

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS