Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 11h48
 

Société

« Amitié Madagascar - Chine »

Circoncisions de la fraternité !

samedi 4 août 2007 | Manou

Les activités sociales des membres de l’association « Amitié Madagascar/Chine » se poursuivent ! Pour la troisième fois consécutive, une séance de circoncisions collective a été opérée par l’association au Cité « Les Jardins du Siècle » à Antanikatsaka, dans la commune de Bemasoandro-Itaosy avec la collaboration de divers partenaires dont des sociétés chinoises installées dans la capitale évidemment, l’équipe médicale chinoise de Mahitsy et l’infirmerie de garnison d’Ampahibe.

Consolidation des relations

Ayant représenté son gouvernement à l’occasion, la conseillère auprès de l’ambassade de la République Populaire de Chine à Madagascar a mentionné que les actions de l’association visent à renforcer la coopération bilatérale ayan déjà été établi ente les deux pays depuis des dizaines d’années.

Sur le plan purement médical, elle a précisé que la circoncision, une des coutumes remontant dans la nuit des temps, constitue une mesure parmi tant d’autre pour prévenir de certaines maladies dont la
transmission du Vih/ Sida. Pour le président de l’Amitié Madagascar/Chine, Rabarijohn Lucien, l’association a présenté un bilan positif depuis sa création en 1989. Des projets plutôt économiques sont envisagés dans l’avenir avec beaucoup plus d’ouverture sur le partenariat extérieur. Une centaine de garçonnets de Bemasoandro-Itaosy ont bénéficié gratuitement des opérations de circoncisions à l’américaine durant la séance. Il a été rappelé durant la manifestation que la Chine a toujours œuvré en faveur du bien-être social du peuple malagasy : le protocole d’accord sur le don de 2 millions de yuans de médicaments anti-paludiques a été signé voici moins d’une semaine.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS