Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 mai 2018
Antananarivo | 15h42
 

Interview

Interview

Christine Razanamahasoa : « Les négociations sont suspendues »

vendredi 18 mai | Vavah Rakotoarivonjy


Christine Razanamahasoa, ancienne ministre de la Justice, députée de Madagascar élue sous la bannière du Mapar, représentante de l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina lors de la médiation dirigée par Joachim Chissano, médiateur de la SADC, dans le cadre de la crise actuelle, nous accorde une interview dans laquelle elle nous livre des informations sur ces négociations
.

Madagascar-Tribune.com  : Où en est-on avec la médiation initiée par la communauté internationale à laquelle vous avez représenté l’ancien Président de la Transition, Andry Rajoelina ?

Christine Razanamahasoa : Pour l’instant, elle est en suspension. Les médiateurs de la communauté internationale sont déjà rentrés chez eux. En attendant la reprise de cette médiation, chaque partie se concerte sur les questions essentielles qui devraient être évoquées pour aboutir à un accord politique. Mais le dialogue malgacho-malgache continue. On ne sait pas encore ce qui pourrait sortir de ce dialogue. Néanmoins, pour moi, le CFM (ndlr : Conseil pour le Fampihavanana Malagasy) fait une réaction tardive. Cette structure a été mise en place depuis l’année dernière, mais elle n’a rien fait depuis. Ce n’est qu’à l’arrivée de la Communauté internationale qu’elle bouge. C’est intriguant. Finalement, peut-il faire quelque chose ?

MT.com : Y a-t-il eu des points qui vous convenaient plus lors des négociations dirigées par les médiateurs de la communauté internationale ?

C.R. : Je ne vois pas. Les propositions faites jusqu’ici ne nous conviennent pas, surtout pas à nous les 73 députés. Mais, il y a aussi, d’un autre côté, les dirigeants des partis politiques, parce que l’accord politique décidé à l’issue de ces tentatives de médiation de part et d’autres devrait également concerner les chefs de partis. Mais comme je l’ai dit plus haut, les négociations sont suspendues. De toute façon, l’établissement d’un accord politique ne s’effectue pas à la va-vite. On ne peut faire un forcing. Il faudra trouver un équilibre entre les parties prenantes.

MT.com  : Les 73 députés étaient-ils représentés lors de ces négociations dirigées par les médiateurs de la communauté internationale ?

C.R. : Pas encore. Maître Hanitra Razafimanantsoa et moi représentaient respectivement Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, nos chefs de partis. Mais les 73 députés n’ont pas encore été représentés.

MT.com : Quelle sera la suite de la manifestation sur la place du 13 mai en attendant la reprise des négociations ? Un des députés pour le changement avait annoncé que le mouvement va se durcir ?

C.R. : Le mouvement se durcit et va encore se durcir jusqu’à ce qu’on arrive à notre objectif final : la démission ou la déchéance de Hery Rajaonarimampianina.

MT.com : Y aurait-il un risque d’affrontements vu que les parlementaires pro-régime ont annoncé qu’ils feront tout pour défendre le régime ?

C.R. : Ces gens-là ne devraient plus s’afficher en public. Ils devraient avoir honte. Est-ce qu’ils pensent qu’on pourra effacer ce qu’ils ont fait. C’est à cause d’eux qu’on arrive à la situation actuelle. Ils en sont entièrement responsables. Personne ne devrait les écouter. Ils devraient se soumettre à une longue et profonde réflexion, parce que tout cela est de leur faute. C’est vrai que le différend entre l’opposition et le régime remonte à loin. Mais la goutte d’eau qui a fait déborder la vase a été cette corruption grave au niveau de l’Assemblée nationale. Il ne faut plus alors les écouter.

MT.com : Y a-t-il des mesures que les 73 députés vont prendre par rapport à ces tentatives de perturbation de la manifestation, à l’instar de ce jet de cocktail Molotov qui s’est produit à Ankatso, mercredi ?

C.R. : C’est triste de constater qu’ils (ndlr, les pro-régimes) n’hésitent pas à tuer. Mais nous laissons aux forces de l’ordre et à la Justice de faire leurs devoirs. Parce que quiconque va au-delà de la loi, il mérite d’être sanctionné, selon la loi en vigueur.

MT.com : Mais dans la situation actuelle, est-ce que vous, les 73 députés, vous croyez que la loi est appliquée et que la justice est équitable à Madagascar ?

C.R. : La loi, la justice, est le dernier rempart. Il faudra donc que nous ayons confiance en la justice. Tant pis pour les forces de l’ordre qui auraient préféré soutenir les dirigeants que le peuple a désormais désavoué.

MT.com : Pouvez-vous nous affirmer alors qu’il n’y jamais eu d’accord politique établi jusqu’ici, contrairement à ce qui a véhiculé dernièrement ?

C.R. : Une esquisse d’un accord politique peut exister, mais ce n’était pas à l’issue de la médiation dirigée par les médiateurs de la Communauté internationale, actuellement en suspension. D’après ce que nous avons entendu, ni la médiation initiée par le CFM, ni celle dirigée par le FFKM (Conseil œcuménique des églises) n’ont abouti à un accord politique. Il se pourrait que cette esquisse existe à l’issue de la rencontre initiée par le CFM, mais actuellement cet organe n’est encore qu’à mi-chemin de sa démarche. Il envisage d’organiser une rencontre au sommet avec les 3 anciens et l’actuel président de la République.

63 commentaires

Vos commentaires

  • 18 mai à 09:11 | njarasoa (#10017)

    Tout ce que j’ai à dire c’est que faut pas trahir le peuple, parce que son exigence est la démission de Rajaonarimampianina et ses consorts sans condition et rien d’autre.

    Répondre

    • 18 mai à 10:51 | Marika (#9389) répond à njarasoa

      Jusqu’ici , vous êtes irréprochable ,nos vous soutenons entièrement.
      Gardons bien notre cap sans dérivation pour atteindre l’objectif final, soyons crédible au yeux de la population , surtout ne pas la trahir .

    • 18 mai à 12:30 | Tsisdinika (#3548) répond à njarasoa

      Tout d’abord arrêtez de parler au nom du peuple. La foule n’est pas le peuple. Le peuple s’exprime par la voie des urnes ou par la voix de ses représentants (lesquels ne doivent pas s’exprimer dans la rue mais dans des lieux dédiés). On ne peut avoir de vraie démocratie en dehors d’un état de droit. Dans un état de droit, pouvoir et force reviennent à la loi, non au peuple ou à la « mobilisation populaire ».

      Qu’est-ce qui a amené les 73 députés à manifester ? N’est ce pas le non-respect de la loi. Est-ce qu’on peut alors réclamer le respect de la loi en enfreignant la loi (un bon coup d’état comme en 2009) ou en posant des conditions contraire à la loi ? Non, évidemment.

      Bref, laissez Rajao terminer son mandat (il doit dégager c’est sûr) pour la stabilité économique du pays afin que les honnêtes gens puissent gagner leur vie et que les capitaux dont on a tant besoin ne partent pas ailleurs encore une fois. Cette année est une année électorale. Ne sacrifions pas notre pays aux ambitions de politicards tellement impatients de reprendre du service qu’ils ne veulent plus attendre même quelques mois.

      Certains candidats sont maintenant en plein préparatif pour les élections. Ils commencent à déployer petit à petit la machine à gagner avec des moyens qui laissent rêveur. Il est évident qu’ils disposent de plusieurs milliards d’Ariary pour leur projet. Et pourtant, ils vont faire campagne en dépensant tout cet argent pour dénoncer la pauvreté à Madagascar !! Pauvre pays.

    • 18 mai à 13:23 | Isandra (#7070) répond à njarasoa

      Tsisdinika,

      Au départ, on voulait battre Rajao dans une élections démocratique, par contre, leur agissements(interdiction sur interdiction, les lois électorales scélérates, etc) étant mauavaise augure pour une élection libre, transparente, crédible, qui ont provoqué cette manifestation.

      Et le massacre perpétré par les militaires qui ont poussé le club de 73 à rajouter dans leur revendications le départ du chef suprême des armées,...

  • 18 mai à 09:16 | LOVAXEL (#10217)

    solution

    élections en novembre 2018

    maintien au pouvoir du PRM pour lui sauve"r la face , il a déjà assez de soucis en famille en ce momemt

    démission du PM et nomination d’un PM des opposants
    refonte du gouvernement

    dissolution AN et Sénat
    nomination Président AN provisoire

    et voilà , le PRM pourra continuer à inaugurer les fontaines des bidonvilles et les hôpitaux sans médicaments et sans électricité

    accompagné de son épouse le temps de l’illusion pour elle de la réusssite sociale

    Répondre

    • 18 mai à 11:31 | akam (#7944) répond à LOVAXEL

      - Un regime de transition comme t’evoques est inutile. HRM est le maitre absolu, d’apres la constitution, il fait ce qu’il veut !C’est un regime presidentiel, il peut dissoudre l’AN comme t’evoques mais cela lui coute du fric. Il peut terminer son mandat de cette facon et comme tu dis tout en continuant son agenda en inaugurant ceci ou cela….
      - He ben, le peuple inculte ne retiendra que son image et donc pourquoi pas sa reeelection ? manipulant la democratie comme pratiquent les 73 contestataires n’est qu’un pari ! Occulter cette instabilite chronique ne sera qu’un retour de manivelle pour les 73 contestataires.
      - C’est extra-constitutionnel ce qu’ils font, on ne dissout pas les institutions de cette facon ! Bricoler la democratie de cette facon n’est pas digne de ces personnes arborant l’echarpe. Non seulement c’est la devaluation de ce qu’ils representent mais c’est surtout l’instrumentalisation de cette fonction. « J’arbore l’echarpe et donc je peux me permettre de tout ». Il n’y a qu’au babakoutoland qu’on gesticule pareil !

  • 18 mai à 09:41 | Isandra (#7070)

    Merci Ra-Krisy pour ces explications, vous avez raison, « C’est à cause d’eux qu’on arrive à la situation actuelle », ils sont entièrement responsables, nous ne réclamons que la justice, l’égalité soient appliquées sur tous les domaines,...

    Et « Le mouvement se durcit et va encore se durcir jusqu’à ce qu’on arrive à notre objectif final : la démission ou la déchéance de Hery Rajaonarimampianina. »

    Répondre

    • 18 mai à 10:34 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Vos explications sont vagues et imprécises .
      Quel serait les motifs pour créer encore une situation d’exception qui nous le savons ne profite qu’aux affairistes et opportunistes qui volent pus facilement l’argent de l’état .
      Certains clans des 10 000 veulent cela ,une énième transition pour se remplir encore plus les poches sur le dos du peuple et c’est la seule raison de cette contestation !
      Vade retro satanas .

    • 18 mai à 11:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALI,

      L’objectif final est simple, une élection libre, transparente, crédible dans laquelle tous les citoyens pourront se présenter quelle que soit son ethnie, s’il le veut...et que le résultat sera accepté par tous et reflète vraiment le choix de la majorité du peuple,...

      Là, si les autres trouvent que ces anciens sont truand, roublard, etc ils n’ont que élire un autre,...chacun est libre et responsable de son choix, et que le meilleur gagne...

      Et après cette élection, personne ne devrait plus pleurer que le pouvoir est toujours entre les mains d’untel, etc.

    • 18 mai à 11:23 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      « L’objectif final est simple, une élection libre, transparente, crédible dans laquelle tous les citoyens pourront se présenter quelle que soit son ethnie, s’il le veut...et que le résultat sera accepté par tous et reflète vraiment le choix de la majorité du peuple,... »
      Ok ,mais alors quid de cette tentative de coup d’état le 21 avril ?
      L’expression viens de HR ,il doit savoir de quoi il parle !
      1 coup d’état réussi en 2009 et une tentative en 2018 votre charismatique devient un pro !
      Pas très démocrate tout ce merdier !
      Vu le degré de bordel et de l’activisme de votre camp , cette pantomime pathétique plonge encore et encore ce pays dans le chaos ,mais c’est sans doute le but recherché par votre clan .
      Aucun démocrate au monde ne se retrouve dans ce mouvement ,c’est clair ,non ?

    • 18 mai à 11:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALI,

      Depuis quand une mobilisation populaire est considérée comme coup d’Etat...?

      http://www.liberation.fr/france/2018/04/05/le-5-mai-francois-ruffin-veut-faire-la-fete-a-macron_1641171

      Est ce que ce Ruffin Machin est en train de fomenter un coup d’Etat ?

      Ce n’est qu ’une révolution comme tant d’autres pour que les choses changent,...

    • 18 mai à 11:50 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Vos parallèles avec ce qui se passe en France sont plus que fumeux

      Les militaires ont été sollicités c’est eux même qui l’ont déclarés en conférence de presse
      Par qui ?
      J’en ai parlé avec mon chien il me dit que ce n’est pas lui !
      Qui a voulu retenter le coup d’état de 2009 ?
      Ruffin n’a rien a voir avec votre putschiste ,

    • 18 mai à 11:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALI,

      On ne sollicite publiquement pas les militaires pour faire un coup d’Etat,...si on voulait le faire vraiment, on procéderait autrement,...

    • 18 mai à 12:19 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Qui a dit que le sollicitation avait été publique ?
      Ce sont les militaires qui ont déclarés ensuite en public ,qu’ils avaient été sollicité secrètement .
      Vous prenez vraiment les gens pour des imbéciles !
      C’est votre coté démocrate qui veux cela ?

    • 18 mai à 12:46 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      N’engage que moi, mais dire que Hanitra a représenté le laitier, d’autant que Christine pour RAJOELINA attirent quelque peu mon attention.
      Est-ce que les deux leaders n’ont pu trouver quelqu’un d’autre (hors de ceux et celles qui mènent sur la place du 13 Mai) pour les représenter à cette consultation déjà vouée à l’échec ?
      Qu’elles honorent ceux qu’elles ont défendu et continué à défendre : elles ne doivent s’exprimer qu’au nom de ce « peuple » qui croit aveuglement en elles.
      Qu’elles ne répètent plus des choses visant progressivement à ternir l’image...

    • 18 mai à 13:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALI,

      A mon avis, déjà le mot sollicitation n’est pas adapté au coup d’Etat,...pour moi, le mot adapté au coup d’Etat, c’est surenchère,...

      Les manifestants n’ont demandé que les militaires leur rejoignent, du coté du peuple, c’est tout,...

  • 18 mai à 09:49 | RABEMIFALY Giovani (#10160)

    Les médiations et le « ni...ni.... » de 2013 nous a conduit dans la crise d’aujourd’hui. Cette fois ci, les communauté international n’ont rien a reproché du mouvement des députés pour changement car il s’agit d’un requête de déchéance dicté par la constitution Malgache.

    Répondre

    • 18 mai à 10:27 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RABEMIFALY Giovani

      Non ,non et non ,ce n’est pas à 6 mois des élections que l’on tente un coup de force pour démettre le PRM actuel .
      Quels seraient donc ces motifs impérieux qui imposerait cela ?
      HR n’a rien fait pendant son mandat ,il n’est pas le seul,son prédécesseur était dans le même cas et d’autre comme Ratsiraka on fait pire !
      Donc que cette contestation servent pour élire(dans les délais prévus par la constitution) un autre PRM ,cela devrait être le but .
      Andry Rajoel joue son jeu pour l’accès au pouvoir dans des conditions plus que douteuse ,les lois des clans mafieux passant avant ceux de la république !
      Il ne faut pas oublier que si les militaires l’avaient suivi le 21 avril ,il en serait à son deuxième coup d’état ,quel démocrate !
      C’est quoi son problème,il n’a plus d’argent pour mener son train de vie princier en France !
      Pourquoi se cache t-il ainsi ,qui voudrait le tuer ?

  • 18 mai à 10:31 | RAMBO (#7290)

    Andraso eo i Paoly raha ny fampitsaharana ny Filoha no any tokana kendrenareo !

    La Bande des 73 croient vraiment qu’ils ont l’approbation de tous les Gasy . Non ! La preuve, leur tentative d’amener les étudiants de l’Université était un échec cuisant pour cette Bande...Ce sont les étudiants eux même qui ont montré leur refus avec ce cocktail molotov ...mais quand Christine dit qu’ils veulent tuer... Ch.R. : C’est triste de constater qu’ils (ndlr, les pro-régimes) n’hésitent pas à tuer....c’est encore une fausse accusation...on ne peut pas tuer avec une bouteille de cocktail molotov... D’ailleurs,Ils sont repérés les auteurs...ce ne sont pas des faux étudiants ou des gros bras envoyés par le régime comme ils affirment à la Place du 13 mai...ce sont bel et bien des étudiants qui ont leur carte d’étudiant. Ce qui veut dire que beaucoup de franges de population comme les Etudiants, le Fonctionnaires et l’Armée n’adhèrent pas à ce mouvements de la Bande des 73. Seuls les badauds et les habitués du Magro continuent à suivre Christine et Hanitra vers une destination inconnue.

    Répondre

    • 18 mai à 11:23 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,

      Vous êtes vraiment tombé dans votre illusion, comme tous les HVM, d’ailleurs, vous vous faites croire que la mobilisation s’essouffle, pourtant, la réalité se présente autrement, la manifestation prend l’ampleur, se durcit, s’étend dans tout Madagascar.

      Vous ne regardez que les images de la place de 13 mai, avant et après la manifestation que les journaleux pro-HVM ont prise, et diffusée...Comme il est dit : vous avez les yeux, mais vous ne voyez pas,...

      Hier, par exemple, plusieurs syndicalistes remplissent le rang et ça va se multiplier cet week-end,...

      Réveillez-vous regarder la réalité, ça bouge partout, MIALA RAJAO devient célèbre tout le monde l’utilise même dans les allée des quartier,...

    • 18 mai à 11:51 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

    • 18 mai à 13:48 | takaka (#8449) répond à RAMBO

      Grand merci Rambo. Pour une fois que je suis d’accord avec toi. Et qu’est-ce qu’elle fait là cette idioty de Kirisy very vola tany Genf ?

    • 18 mai à 18:45 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Les avocats du Président de la République Hery Rajaonarimampianina, accompagnés par 79 députés et 85 sénateurs, sont venus ce matin du 18 mai 2018, déposer le Mémoire en défense du Président Rajaonarimampianina auprès de la Haute Cour Constitutionnelle à Ambohidahy, en réponse à la requête en déchéance du Chef de l’Etat déposée par les 73 députés de l’opposition.

      Ces parlementaires ont notamment martelé qu’ils étaient majoritaires face aux députés de l’opposition. Ils ont également souligné que la décision finale revenait uniquement à la Haute Cour Constitutionnelle et que personne ne devait exercer de pression sur elle. Le respect de la constitution, de la démocratie et de l’Etat de droit doivent primer sur toutes les actions, ont déclaré les parlementaires venus à Ambohidahy. Ils dénoncent et condamnent le coup d’Etat ainsi que tout acte de déstabilisation. Des centaines de personnes sont venus soutenir ces parlementaires devant le siège de la HCC. Ils ont notamment réclamé que cessent les manifestations et les troubles qui nuisent, non seulement à leurs gagne-pain, mais aussi à la scolarité et à l’avenir de leurs enfants.
      Pour le moment, la Haute Cour Constitutionnelle ne s’est pas prononcé sur le délai de sa prise de décision, à l’issue du dépôt de ce mémoire de défense du Président de la République.

      Distribué par APO Group pour Présidence de la République de Madagascar.

      Media files
      Présidence de la République de Madagascar

  • 18 mai à 11:05 | Revolutionnaire (#10137)

    RAJAONARIMAMPIANINA : Corrompu, traitre, assassin, mafia = OUT !!!!

    Répondre

    • 18 mai à 12:37 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Revolutionnaire

      Révolutionnaire de pacotille !
      Corrompu ,qui ne l’est pas en ce pays ?
      Traitre : à qui ? à Rajoel ,à ce clan qui ne représente qu’une infime partie du peuple Malagasy ?
      Assassin :l’est-il autant que celui qui a commandité les opérations militaires dans le sud contre les soit disant dahalos .Des centaines de civils tués sans jugement sans procès des villages brûlés,des viols des rackets par milliers .Rajoel mérite aussi ce qualificatif !
      Mafia ,qu’est donc le clan qui soutien Rajoel si ce n’est un clan mafieux de le pire espèce !

    • 18 mai à 13:44 | RAMBO (#7290) répond à Revolutionnaire

      Isandra
      Vasoka be ny Bande des 73...nangataka tsy nahazo ê !
      https://www.youtube.com/watch?v=-zXwSock8gU

    • 18 mai à 15:16 | Isandra (#7070) répond à Revolutionnaire

      Rambo,

      Réveillez vous Rambo, il ne faut pas essayer d’esquiver la réalité, car tôt ou tard elle vous rattrapera,...

      https://www.youtube.com/watch?v=_vqbWbO8p88

      https://www.youtube.com/watch?v=HwzUG3bHeTc

  • 18 mai à 11:07 | kartell (#8302)

    Discussion surréaliste, d’une ancienne mafieuse qui se dissimule derrière les ruines, fumantes, d’une démocratie ( « je fais confiance en la justice, ect ») pour valider son rôle de porte-serviette de son clan et de son mafieux de chef, vénéré !…..
    On peut, ainsi, mieux comprendre pourquoi, les intervenants extérieurs ont décidé de quitter ce pays, où derrière des aspects faussement démocratiques, ces représentants, de reprises de justice, s’insèrent dans ce débat de chiffonniers, loin d’être d’un quelconque, niveau politique, loin s’en faut !….
    La langue de bois ( de rose) est utilisée jusqu’à l’excès parce que derrière ces annonces, creuses et prétentieuses, qui n’ont aucun poids politique, se dissimulent des aspects, bien moins respectables, voir délétères qui minent un état, de plus en plus faible !….
    L’avenir du pays est une nouvelle fois, mal engagé, car en laissant aux charognards, ces places privilégiées du « débat », ( semble-t-il engager ?), on donne toutes les chances de voir le pays poursuivre son chemin sur la piste, des désillusions et des frustrations !….
    Circulez, il y a rien à voir, ni à espérer !…..

    Répondre

    • 18 mai à 12:22 | kartell (#8302) répond à kartell

      Extrait de la Gazette de ce matin :

      « En 2009, un expert en matière d’histoire politique de Madagascar avait annoncé ce qui suit : « Ravalomanana n’a plus guère de base sociale dans le pays. S’il se maintient au pouvoir malgré sa perte de crédit et de légitimité, ce sera au prix d’une crise politique chronique paralysante. Cela dit, je ne vois pas Rajoelina redresser la situation, il n’a pas les moyens matériels et humains pour cela… . Cela dit, je ne vois pas Rajoelina redresser la situation, il n’a pas les moyens matériels et humains pour cela… » Ironie du sort, le constat est encore d’actualité et est plus valable pour Marc, Andry et aussi le président en fin de mandat qui tente de se maintenir. »
      Noël Razafilahy

    • 18 mai à 13:30 | saricine (#2893) répond à kartell

      Kartell

      Juste pour faire un peu le point, la GDI n’est pas non plus la référence au niveau débat contradictoire en terme de l’information.

      Après, chacun peut dire de bon lui semble.

    • 18 mai à 14:22 | hafatse (#9818) répond à kartell

      Merci saricine pour cette precision, de plus citer « un expert » sans le nommer c’est n’importe quoi.

  • 18 mai à 12:29 | Ibalitakely (#9342)

    Raha ny lehiben’antoko tsirairay & ny mpiara-dia akaiky aminy no manao izany accord accord izany alohan’ny vokatra tadiavin’ny vahoaka & ny depiote 73 dia midika fa mitsivalam-pandry amin’ireto farany, vahoaka + depiote 73, izy ireo izany & raha sanatria tokoa ka lasa izany no ho fandehany dia nahay nandrebireby izany ny CI iarovany an’IlaiJao. Miandry & mijery !!

    Répondre

    • 18 mai à 13:21 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Raha sanatria tokoa ka izany no hiseho dia avy amin’izay ny sasany amin’ny hoe « ka ny lehibenareo aza manaiky koa inona indray ? ». Sady tsy hijanona eo fa mitohy amin’ny hoe « gadrao any daholo ireo & ny forogony fa tena nanahirana. ». Izay mbola mitady latabatra boliboly amin’ity mpitondra mpamono olona ity amin’izao fotoana dia mpiray tsikombakomba aminy
      * asa na i Deba sa iza no mba tia hamerina ny fifanarahana toy ny teny Soanierana & Andrainarivo ?? Miala letsy aloha Ilejao izay vao misy resaka hafa.

  • 18 mai à 12:42 | Isambilo (#4541)

    Razanamahasoa oublie que tout le monde n’a pas la mémoire courte. En tout cas, après avoir été délogée d’Amparibe, elle a encore de quoi se vêtir.
    Miala Rajaonarimampianina, Razanamahasoa. Ny nendra eo ihany !

    Répondre

  • 18 mai à 12:55 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    11:06 > CONJONCTURE POLITIQUE
    Selon un communiqué de l’Union Africaine, le Président de la Commission de l’Union africaine (UA) suit de près l’évolution de la situation à Madagascar et, à cet égard, relève avec regret que malgré les efforts conjugués du Haut Représentant de l’UA, des Représentants et Envoyés spéciaux de la Communauté de Développement de l’Afrique australe (SADC), des Nations unies et de l’Union européenne (UE), les parties prenantes malagasy campent toujours sur leurs positions conjoncturelles« éloignées des exigences de l’intérêt supérieur du pays », au risque d’aggraver la crise et rendre hypothétique la poursuite du processus électoral.

    « éloignées des exigences de l’intérêt supérieur du pays. »
    Voila le vrai problème ,ce qui compte pour ces gens ce sont leurs grand intérêts de caste de clans prédateurs
    L’intérêt supérieur du pays, de la nation ,ils en ont rien a faire !
    Et c’est comme cela depuis 1973 ,les ineterets des clans composant la caste des 10 000 passe avant tout .
    C’est ce qui explique le fiasco malagasy !
    Faudrait que la majorité commence à comprendre cela !

    Répondre

  • 18 mai à 12:57 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    On n’administre pas un pays de 25 000 000 d’habitants pour l’intérêt de 10 000 personnes .
    Ces 10 000 fussent-ils nobles,instruits,intelligents n’ont pas plus de droits que les autres !
    En temps qu’instruits ils ont des devoirs envers la nation ,c’est évident et non l’inverse !

    Répondre

    • 18 mai à 13:17 | Marika (#9389) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Ali,

      Vous arrêter un peu avec votre 100000 de mes deux,vous parlez dans les nuages et personne ne vous suit.
      Occupez-vous de votre France Musulmano-africaine et laissez les gasy resoudre eux-même leurs pbs.
      On a vraiment pas besoin d’un conseiller politique Fçais pour trouver la solution à Mcar. Nous sommes
      assez grands pour nous débrouiller tout seul et enfin notre pb restera notre pb pas le vôtre.

    • 18 mai à 13:47 | Tsisdinika (#3548) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Arrêtez avec vos 10 000 à la fin. C’est un chiffre que vous lancez à la ronde sans aucune preuve.

      Ce qui est sûr c’est que les 1% les plus fortunés au monde ont accaparé 82% de la richesse créé dans le monde en 2017. Comme quoi, c’est pas seulement à Madagascar que ce phénomène se passe. Toujours est-il qu’on ne vous entend pas beaucoup protester contre ce fait. Un autre fait injuste qu’on ne vous voit pas dénoncer c’est que parmi les dix premières fortunes à Madagascar, il n’y a que 2 Malagasy, et encore c’est par gentillesse qu’ils ont été comptabilisés. Même parmi les riches, les nôtres sont pauvres. Vous parlez d’une injustice.

      Une question à votre endroit : la foule qui vient faire la grève tous les jours sur la place du 13 mai fait-elle partie des 10 000 ?

    • 18 mai à 16:38 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Marika,
      On a vraiment pas besoin d’un conseiller politique Fçais pour trouver la solution à Mcar. Nous sommes

      Ah oui pas besoin de conseiller Frantsay !
      Peut être devriez vous essayer vu l’état de votre pays .
      Une telle déliquescence qu’il faudra sans doute dans un proche avenir une tutelle internationale ,peut être même avec des Français !

    • 18 mai à 16:45 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Marika,
      On a vraiment pas besoin d’un conseiller politique Fçais pour trouver la solution à Mcar. Nous sommes

      Ah oui pas besoin de conseiller Frantsay !
      Peut être devriez vous essayer vu l’état de votre pays .
      Une telle déliquescence qu’il faudra sans doute dans un proche avenir une tutelle internationale ,peut être même avec des Français !
      Sous les Français ce pays était en voie de développement ,on peut dire apres 45 ans de gestion purement gasy qu’il est plutôt aujourd’hui en voie de sous développement .
      Quel progrès !

    • 18 mai à 19:41 | vatomena (#8391) répond à ALIBABA SANS LES 40

      le savoir faire des français a disparu avec les derniers colons .C’est le savoir faire gasy qui aujourd’hui fait notre PIB national .la misère généralisée d’aujourd’hui est notre oeuvre .Nous en sommes responsables .Il est vain de chercher ailleurs à qui la faute ..

  • 18 mai à 13:46 | Tsisdinika (#3548)

    Arrêtez avec vos 10 000 à la fin. C’est un chiffre que vous lancez à la ronde sans aucune preuve.

    Ce qui est sûr c’est que les 1% les plus fortunés au monde ont accaparé 82% de la richesse créé dans le monde en 2017. Comme quoi, c’est pas seulement à Madagascar que ce phénomène se passe. Toujours est-il qu’on ne vous entend pas beaucoup protester contre ce fait. Un autre fait injuste qu’on ne vous voit pas dénoncer c’est que parmi les dix premières fortunes à Madagascar, il n’y a que 2 Malagasy, et encore c’est par gentillesse qu’ils ont été comptabilisés. Même parmi les riches, les nôtres sont pauvres. Vous parlez d’une injustice.

    Une question à votre endroit : la foule qui vient faire la grève tous les jours sur la place du 13 mai fait-elle partie des 10 000 ?

    Répondre

    • 18 mai à 16:20 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Tsisdinika

      je vous promet j’arrête avec mes dix milles !
      Si vous voulez je peux prendre 9999 ou 10001 ou 9998 enfin c’est comme vous voulez !

  • 18 mai à 13:53 | kartell (#8302)

    Le fait nouveau, car, il y a existe, si, si, aujourd’hui, serait le suivant :
    Les trois clans, celui, au pouvoir et les deux ex, commencent à prendre, visiblement, conscience, que quelque soit, le prochain élu, celui-ci ne bénéficiera plus des largesses de la communauté internationale, rituellement, cocufiée par le passé et par conséquent, l’enthousiasme à prendre le pouvoir, en sachant cela, n’intéresse, guère, notre trio infernal !….
    D’où cette tentative, hyper-médiatisée, de rabibochage pour tenter de faire croire à une réconciliation nationale, qui ne pourra t’être, que celle des coquins, entre copains !
    Même, l’armée, pourtant, très critique et interventionniste, avec ce monde politique, hésite à prendre les devants, de peur de se faire désavouer par la communauté internationale, en se voyant, par avance, couper le robinet des dollars, si d’aventure, elle osait franchir l’étroit rubicon, démocratique !….
    Nous en sommes là, aujourd’hui, avec un simulacre, envisagé, de réconciliation, plus chère à cette C.I. qu’à notre microcosme politique, qui joue son avenir, et potentiellement, sa survie dans le contexte actuel !…
    Ne soyons pas étonnés de voir cette perspective aboutir, sauf qu’elle n’aurait pas été obtenue dans un but, salutaire, pour repartir sur des bases nouvelles, mais, simplement en laissant supposer à un semblant de neuf, alors qu’il ne serait qu’un grossier recyclage, du vieux et de l’obsolète !….

    Répondre

    • 18 mai à 14:19 | saricine (#2893) répond à kartell

      Kartell

      Le problème ce n’est pas l’accord donné par les CI ou non, le problème c’est la possibilité ou non d’avoir une majorité au niveau parlementaire, c’est à dire qu’aucun parti pour l’instant sera susceptible de dominer l’assemblée nationale ou le senat.

      Car seules cette stabilité parlementaire et institutionnelle qui conditionne le projet au long terme avec les CI.

      Sinon, les financements resteront comme d’habitude dans le cadre de petits projets contre la pauvreté, des actions caritatives, des financements parallèles qu’on ne pourra pas tracer au niveau de la loi des finances.

      Voilà pourquoi, la majeure partie de la cause de cette pauvreté chronique.

    • 18 mai à 15:00 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ saricine

      Le problème essentiel, vital et faiseur de président de clan, c’est l’argent, surtout celui qui vient de l’extérieur, plus facile à détourner, sans avoir sur le dos les écolos et autres défenseurs, d’une cause perdue !…
      La société n’est pas baignée par une culture politique mais par un clientélisme de passe-droits, de privilèges qui impose son tempo d’instabilité, de querelles, de retournements de vestes en karcherisant toute réconciliation durable, si cette dernière avait cours !….
      Voilà pourquoi, nous n’aboutirons à une trêve durable parce qu’il n’y a la place que pour un seul clan, les autres devant se contenter de ce qu’ils avaient grattés, la fois précédente !…
      En fait, la solution n’est pas à chercher dans cette miraculeuse réconciliation des frères mafieux, mais, dans l’espoir inatteignable, aujourd’hui, de l’émergence, inespérée, d’une nouvelle classe politique qui n’est pas encore née, faute de géniteurs !...

  • 18 mai à 14:22 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    comme / la photo de quand date -t-elle ?
    Et ils ne l’ ont pas encore noyée , elle faisait moins la fière cueillie à la sortie du lit ...

    Répondre

  • 18 mai à 14:23 | tsimahafotsy (#6734)

    Courrier d’un zanatany à tsimahafotsy pour son école détruit par le dernier cyclone.

    / .Félicitations pour l’ouverture de ton école. Pour ma part avec un curé espagnol sur Tuléar j’ai financé un approvisionnement en eau potable d’un village. Mais quand tu liras la suite, je ne suis pas certain d’avoir fait une bonne chose.

    A plusieurs reprises Je voulais investir et revenir au pays (je suis un zanatany) mais après plusieurs tentatives j’ai décidé de ne plus rien faire, car c’est désespérant de voir comment …. (sans commentaire) ….

    C’est triste à pleurer que de lire dans la presse : madagascar le seul pays au monde qui a régressé (c’est fort comme mot) sans avoir vécu de guerre ou de conflit armé ...et qui continu à creuser sa tombe …

    Né à Majunga, et ne voyant aucun signe positif de ce pays, pour ma part j’ai décidé d’aller de l’autre coté du canal du mozambique pour faire quelque chose …au moins la-bas, le pays est conscient de la richesse qu’il a …une vraie lutte anti-corruption … une économie qui prospere avec intelligence …du vrai socialisme … et des gens qui sont volontaires pour sortir de leur « misère », travailleurs fiers et sans orgueil, et sans la convoitise du voisin …

    Quand je lis les nouvelles de certains pays d’afrique c’est globalement positif, avec des tentatives réelles de sortir une économie à long terme, avec également des problemes comme partout, … mais Mada c’est le seul pays ou les nouvelles sont quotidiennement : crises politiques, ou alors l’ong X, Y ou Z a envoyé ou donné ou …., ou alors l’équipe de foot ou de boules … bla bla bla …, ou alors nature en danger … il faut sauver les A, B, C ….

    Jamais on ne lit quoi que ce soit sur la prospérité du pays, l’economie, les engaments de la banque mondiale, la volonté des gens à … à croire que Mada c’est des conflits permanent pour le pouvoir, et une fois qu’on y est on ne fait rien à part piller le pays avec la complicité de tous les malfrats francais, ensuite le pays passe son temps à tendre la main pour faire l’aumône, et quand la main est vide on la coupe avec la bénédiction des politiques en disant « que la misere c’est à cause du sale vazaha » car il faut bien faire diversion vis-à-vis du peuple qui creve la faim et que l’on appauvrit, …. Et question de remplir le journal on y met quelques trucs culturels ou sportifs question de faire croire que tout va bien …

    Je n’ai aucune nostalgie de l’époque ou j’y ai vécu (58 à 72), personnellement j’avais mis beaucoup d’espoir sur l’apres Ratsiraka, j’ai meme contribué à la prise de pouvoir de Marc, en me disant que les malgaches allaient enfin pouvoir prendre leur pays en main et faire avec intelligence un vrai paradis sur terre ….eviter les erreurs du passé, et surtout éviter toutes les erreurs de la France (aussi bien chez elle que sur son ex empire colonial) et de l’europe, mais je me suis trompé …

    Marc est comme les autres … Pas un pour sauver l’autre … On ne va pas refaire le monde,…et encore moins Mada.

    Pour ne pas finir comme l’ile de paques … il n’y aurait qu’une solution : créer des centaines d’états dans l’état … chaque ville ou village se séparerait du pouvoir national afin de devenir TOTALEMENT autonome … responsabiliser le peuple à petite échelle dans un premier temps … c’est clair qu’il faut commencer par l’éducation en apprenant à pêcher un poisson et planter du riz avec intelligence … le seul pays rizicole qui n’est pas en mesure de faire 3 récoltes par an.

    Désolé, pour cette introduction tres critique et négative … et je peux comprendre qu’on me traite de sale con … mais de voir ce pays partir à la dérive et aucun espoir de retour par ses politiques et son peuple c’est insupportable. Il faudrait sacrifier 4 générations pour sortir le pays de la spirale dans laquelle il est entré … mais qui est prêt à faire ca ?

    Si tu lis ca à tes élèves, ils ne vont pas comprendre ce qui s’est passé entre 1966 et aujourd’hui … il faudra avec beaucoup d’objectivité dire la vérité … une vérité qui dérange, mais ce n’est peut-etre pas politiquement correcte … /
    fin de citation.

    J’ai honte d’être Malagasy avec les politiciens de ce pays ,
    et je suis consterné par les commentaires haineux et débiles de certains forumistes qui nous donnent des leçons de « démocratie » à distance ,en restant collés 24/24 heures sur MT,
    et j’essaye de sauvegarder ma fierté d’être Malagasy dans mon engagement pour l’école pour les enfants pauvres et fragiles de mon pays.

    Répondre

    • 18 mai à 16:34 | akam (#7944) répond à tsimahafotsy

      - Ton zanatany est un vrai co...nlong. Fervent defenseur du « diviser pour regner ».
      - Si t’as du sang gasy, t’as pas a avoir honte car t’as pas choisi tes parents.
      - Ici au faux-rhum, on s’enivre et c’est tout.

    • 18 mai à 22:54 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      @ akam. Et pourquoi ce serait un co…nlong, bonhomme ? Parce qu’il énonce une vérité qui te dérange ? Ose dire que le constat que ce zanatany fait est faux.

  • 18 mai à 14:23 | FINENGO (#7901)

    Bonjour,
    A Madagascar on va de surprises en surprises, d’inventions en inventions.
    Quelqu’un pourra t-il m’expliquer ici, de quel genre de médiation s’agit-il, car si je comprends bien c’est une Médiation que je Qualifierais de : Médiation d’ Etat.

    Il existe bel et bien la Médiation éducative, la Médiation judiciaire, et la Médiation Civil.
    Mais une Médiation d’ Etat n’a jamais existé nul part ailleurs dans le Monde, en particulier dans le Contexte ou il se déroule à Madagascar.

    C’est certainement ce que (Tsisdinika (#3548) ) m’a fait comprendre hier quand il me disait que la Gouvernance Malgache doit se différencier, du type de Gouvernance à la Française.
    Je dirais soit. Mais Pour quel intérêt, pour quel avantage et surtout pour quel résultat.
    Car faire la Médiation des Pourris, est quelque chose qui sort du sensé, on s’engage dans une absurdité sans nom.

    Entreprendre une Médiation pour les Pourris n’est autre chose, que d’entretenir, la Pourriture existante, qui signifie, le refus de changer quoique ce soit.
    Je vais me répéter, malgré que ça donne de l’urticaire à certains.
    Madagascar est une drôle de République, qui n’a son égal nul part ailleurs.

    Répondre

    • 18 mai à 20:01 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      Akam ,si tu es gasy ,si tu travailles à la ruine de ton pays ,tu dois lui rendre des comptes . Ne demande pas des comptes au zanatany. Le malagasy est assez grand pour faire son propre malheur .Il le montre chaque jour .

  • Répondre

    • 18 mai à 18:32 | Mihaino (#1437) répond à benantsa

      Juste un commentaire quand même Benantsa : Qui sont les 164 parlementaires ???
      - Les députés pro HVM sont composés de retourneurs de veste car le HVM n’avait aucun député au sein de l’AN au début .
      - Les sénateurs sont composés de personnes qui ont voté à 100% et sans amendements les lois électorales votées avec forcing à l’AN , entraînant la crise actuelle !
      Comme la décision finale de la déchéance ou non du PRM Hery est entre les mains de la HCC , je pense que personne ne saura imaginer à ce moment précis la suite de cette manif !
      Enfin , le mot « majoritaire » est dépassé actuellement car la donne a complètement changé et mieux vaut attendre les résultats des futures élections incessamment sous peu !
      Wait and see......

  • 18 mai à 15:46 | lysnorine (#9752)

    « est-ce que vous, les 73 députés, vous croyez que la LOI est appliquée...? »

    Asa raha hadinon-dRatoa depiote-mpitsara MPANONGAM-PANJAKANA tamin’ny 2009 tokoa ireto lalàna nampianarana azy ka nahazoany ny mari-pahaizany.

    Amin’ny maha-depiote azy koa dia tokony hifantoka ao an-tsain’izy sy ny depiote « 73 » aloha izao voalazan’ny lalàm-panorenana izao :

    Andininy 73.2 Tsy misy Solombavambahoaka na dia iray aza azo enjehina sy samborina noho ny heloka bevava na heloka tsotra mandritra ny fotoam-pivoriana raha tsy nahazoan-dàlana tamin’ny Antenimiera, RAHA TSY HOE TRATRA AMBODIOMBY.

    Article 73.-2. Aucun député ne peut, pendant les sessions, être poursuivi et arrêté en matière criminelle ou correctionnelle, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée, SAUF EN CAS DE FLAGRANT DÉLIT.
    Izay FANDIKAN-DALÀNA rehetra mety nataon’ireo « depiote 73 » ireo hatramin’ny 21 Aprily no ho mankaty ilay antsoin’ny teny frantsay hoe : « FLAGRANT DÉLIT CONTINU » na fitomandavana ny fahatratrarana ambodiomby.

    Toy izao ary no andininy sasantsany ao amin’ny CODE PÉNAL na ny Fehezan-dalàna famaizana sy fanasaziana azo anombanana ny mety ho fandikan-dalàna nataon’ireo « depiote 73 » ireo na mbola ataony :

    LIVRE III
    DES CRIMES, DES DELITS ET DE LEUR PUNITION

    TITRE PREMIER
    Crimes et délits CONTRE la CHOSE PUBLIQUE

    CHAPITRE PREMIER
    Crimes et délits CONTRE la SÛRETÉ DE L’ÉTAT

    SECTION II
    Des crimes CONTRE la SÛRETÉ INTÉRIEURE DE L’ÉTAT

    § 1er.- Des attentats et complots dirigés contre le Chef de l’État ou CONTRE LE GOUVERNEMENT
    Art. 87 - (L. 84-001 du 12.06.84)
    [...]
    L’attentat dont le BUT, soit de DÉTRUIRE ou de CHANGER LE GOUVERNEMENT soit d’exciter les citoyens ou habitants à s’armer contre l’autorité est, puni de la déportation dans une enceinte fortifiée

    §2.- Des crimes tendant à TROUBLER L’ÉTAT par la GUERRE CIVILE, l’illégal emploi de la force armée, la dévastation et le pillage publics

    Art. 91 - L’attentat dont le but sera, soit d’exciter à la guerre civile en armant ou en portant les citoyens ou habitants à s’armer les uns contre les autres, soit de PORTER la DÉVASTATION, le massacre et le pillage dans une ou plusieurs communes, sera puni de mort.

    Le complot ayant pour but l’un des crimes prévus au présent article, et la proposition de former ce complot, seront punis des peines portées en l’article 89, suivant les distinctions qui y sont établies.

    Les AUTRES MANŒUVRES et ACTES de nature à COMPROMETTRE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE ou à OCCASIONNER DES TROUBLES POLITIQUES GRAVES, à PROVOQUER LA HAINE du Gouvernement malgache, à ENFREINDRE LES LOIS DU PAYS, seront déférés aux TRIBUNAUX CORRECTIONNELS et punis d’un EMPRISONNEMENT d’un an au moins et de cinq ans au plus. Les coupables pourront, en outre, être INTERDITS, en tout ou en partie, des DROITS d mentionnés en l’article 42, pendant CINQ ANS au moins et DIX ANS au plus, à compter du jour où ils auront subi leur peine. L’interdiction de séjour pourra aussi être prononcée contre eux pendant le même nombre d’années.

    [Art. 42 - Les tribunaux jugeant correctionnellement pourront, dans certains cas, interdire, en tout ou en partie, l’exercice des droits civiques, civils et de famille suivants :
    1° De vote et d’élection ;
    2° D’éligibilité ;
    3° D’être appelé ou nommé aux fonctions de juré ou autres fonctions publiques ; ou aux emplois de l’administration ou d’exercer ces fonctions ou emplois ;
    (...) ]
    Art. 95 - Tout individu qui aura INCENDIÉ ou détruit, par l’explosion d’une mine, des édifices, magasins, arsenaux, vaisseaux, ou autres PROPRIÉTÉS APPARTENANT À L’ÉTAT [cf RTM, 2009], sera puni de mort.

    CHAPITRE II
    Crimes et délits CONTRE LA CONSTITUTION


    SECTION PREMIERE
    Des crimes et délits relatifs à l’EXERCICE des DROITS CIVIQUES

    Art. 109 - Lorsque par ATTROUPEMENTS, voies de fait ou MENACES, on aura EMPÊCHÉ un ou plusieurs CITOYENS [cf fonctionnaires des ministères] D’EXERCER LEURS DROITS CIVIQUES, chacun des coupables sera puni d’un emprisonnement de six mois au moins et de deux ans au plus, et l’interdiction du droit de voter et d’être éligible pendant cinq ans au moins et dix ans au plus.

    Art. 110 - Si ce crime a été commis par suite d’un PLAN CONCERTÉ pour être exécuté soit dans toute la République, soit dans un ou plusieurs districts, soit dans un ou plusieurs arrondissements communaux, la peine sera le bannissement.

    Art. 226 - (Ord. 62-013 du 10.08.62) Quiconque aura publiquement par actes, par paroles, ou par écrits, cherché à jeter le discrédit sur un acte ou une décision juridictionnelle, dans des conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice ou à son indépendance, sera puni d’un à six mois d’EMPRISONNEMENT et de 5 000 à 100 000 francs d’AMENDE. [...]

    Art. 227 - (Ord. 62-013 du 10.08.62) Sera puni des peines prévues à l’article 226, quiconque aura publié, AVANT l’intervention de la décision juridictionnelle définitive, des commentaires TENDANT À EXERCER DES PRESSIONS sur les déclarations des témoins ou SUR LA DÉCISION DES JURIDICTIONS d’instruction ou de jugement [cf HCC].

    Répondre

    • 18 mai à 16:28 | Isandra (#7070) répond à lysnorine

      Lysnorine,

      Samy mandretirety ny lalana io sy ny fomba hy interpreteny azy. Raha ny tena marina ireo député ireo dia tsy manao afatsin’ny fanehoan- kevitra, fa tsy mandrahona hamono, na handroba fahefana amin’ny basy amina tafondro arakan’ny eritreretinao. Ary hatramintsika miteny izao dia tsy mbola nisy zavatra nosibain’ireo mpitolona ireo

      Ary tena manana zo hanao izany rizareo arak’ity voalazan’ny lalam-panorenana ity :

      Article 10.- Les libertés d’opinion et d’expression, de communication, de presse,
      d’association, de réunion, de circulation, de conscience et de religion sont garanties à tous
      et ne peuvent être limitées que par le respect des libertés et droits d’autrui, et par
      l’impératif de sauvegarde de l’ordre public, de la dignité nationale et de la sécurité de l’Etat.

      Ny mpitondra izao no madika lalàna tamin’ny fandrarana tamin’ny voalohany iny famoriam-bahoaka iny(réunion public),...

    • 18 mai à 16:51 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 18 mai à 16:28 répond à lysnorine

      Mba vakio tsara aloha ny voasoratra :

      « Izay FANDIKAN-DALÀNA rehetra METY nataon’ireo « depiote 73 » ireo hatramin’ny 21 Aprily no ho mankaty ilay antsoin’ny teny frantsay hoe : « FLAGRANT DÉLIT CONTINU » na fitomandavana ny fahatratrarana ambodiomby.­­[...]

      « Toy izao ary no andininy sasantsany ao amin’ny CODE PÉNAL na ny Fehezan-dalàna famaizana sy fanasaziana azo ANOMBANANA ny METY ho FANDIKAN-DALÀNA nataon’ireo « depiote 73 » ireo na mbola ataony :

      Satria tsy mpitsara na manam-pahaizana manokana momba ny Lalàna ny tenako, dia ankiniko amin’ny matihaninana ― ka mbola afaka mandanjalanja araka ny lalàna velona, amin’ny mizana tsy mitongilana, ny toe-java nitranga na mitranga ― ny valin’ ny hoe : Nisy na misy fandikan-dalàna ve ataon’ireo « depiote 73 » ireo hatramin’ny 21 Aprily no ho mankaty ?

    • 18 mai à 17:21 | Isandra (#7070) répond à lysnorine

      Lysnorine,

      Ny mpitondra no mandika ny lalàm-panorenana izay ambonin’ny lalàna rehetra, mandrahona ireo mpiasam-panjakana, kanefa ny article 33 ny lalam-panorenana dia mamela ny hanaovan’ny rehetra grevy.

      Rehefa tsy rariny ny lalàna iray, dia tsy misy tokony hakato azy, hoy i St Augustin.

  • 18 mai à 16:44 | Jacques (#434)

    Ah, comme si c’était encore hier, cette fin de l’année 2013 où les forumistes d’aujourd’hui qui traitaient le père Robinson d’ivrogne n’allant pas pouvoir gérer le bled en cas de victoire à l’élection présidentielle et que, par ailleurs, ces mêmes forumistes encensaient et supportaient le père Rajao substitut (à l’insu de son plein gré, disait l’autre...) du bac-3 interdit de participation aux « festivités » par la communauté internationale. Changement de décor, un peu plus de 4 ans plus tard, ils cautionnent la démarche empreinte d’illégalité (c’est le cas de le dire) de ces 73 députés dits pour le changement (oui, seuls les idiots ne changent pas) qui, il n’y a pas encore si longtemps, se faisaient aussi débaucher à travers des mallettes comme les 75 autres qui lèchent les marmites du régime, qui consiste à faire évincer par la rue le président qu’ils avaient élu démocratiquement (sic). Les propos de la mère Christine sont en effet très clairs : la porte pour Rajao sinon.... Pas de compromis, donc.

    Mais n’en déplaise aux impatients, Rajao ne va pas se laisser dicter par la rue et il n’a pas si tort que cela. Il va user de tous les recours à sa disposition et je ne m’étonnerai pas d’une réponse de la HCC (Jean Éric, c’est le pote à Rajao) qui mettrait fin aux espoirs des 73 dits pour le changement de voir Rajao tomber.

    Au fait, supposons que Rajao tombe et son gouvernement avec et ainsi que le sénat (exigences des 73) alors qu’aucun accord politique n’a été conclu jusqu’à présent, quelle autorité va-t-on mettre à la place des déchus pour gouverner le pays ? Une nouvelle transition gérée par le bac-3 ? Une nouvelle transition conduite par Ra8 ? Une nouvelle transition régentée par l’amiral d’eau douce ?

    Le vaudeville à la babakoto n’est donc pas prêt de s’éteindre.

    Répondre

  • 18 mai à 17:01 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je n’ai pas trouvé un mot assez dur pour qualifié l’hatitude du régime à l’endroit de cette députée, l’humuliant publiquement sur histoire de logement ; le régime osait même toucher à l’ancien président Zafy Albert.

    Mais quand on apprend que 73 députés sont sortis de l’Assemblée et ont invité la population à descendre dans la Rue, non pour manifester une mécontentement de la politique du régime, mais demander la démission du président ?

    - Un, j’ai dit, elle a tort, elle fait fausse route !

    - Deux, on touche de facto à l’État et à la Nation. Par conséquent, on se doit de bien réfléchir aux multiples conséquences politiques et judiciaires d’une telle demande, au niveau national et international !

    - Trois, le TIM et Ravalomanana et le MAPAR et Rajoelina, et les 73 deputés n’obtiendront jamais la moindre légitimité internationale à la place des 13 Mai.

    Inutile donc de persister. Vous voulez défaire ce que la CI vous a imposé en 2013 et venir en suite demander à la même CI et à la SADEC dont Madagascar membre, pour vous reconnaître, légitimer le prochain régime ?

    La démission d’un président élu et légitime n’est pas quelque chose de banale et loin d’être un événement non dramatique politiquement et mettrait la Constitution et les Institutions judiciaires du pays à rude épreuve.

    Madagascar a été trainé dans une Transition illégale. Une Transition inconstitutionnelle qui a duré cinq ans, a été dirigé par des non-élus, de surcroît, ils se sont attribués la légitimité d’organiser un référendum, installant une IVe République.......

    Il me semble qu’une élue aujourd’hui, qui a occupé une ministère régalienne durant la transition inconstitutionnelle, vient domander ni plus ni moins, la démission du président qui a été bien élu, légitime constitutionnellement et juridiquement, s’y serait mal prise en evoquant à la Nation, aux représentants de la CI et de la SADEC, une quelconque légitimité de ses démarches et celles de ses 72 collègues et leurs partis politiques et leurs leaders politiques respectifs.

    La démission de M. R. Hery à quelques mois de la fin de son mandat, et les mandats de tous les parlementaires malgache, aura des conséquences politiques, économiques incalculables et cela va de soi, le prolongement de la crise Constitutionnelle.

    L’objectif non dit est en fait de refuser au pays la tenue des prochaines élections aux dates prévues. Par ailleurs le président et ses alliés ont une grande part de responsabilité de cafouillages entourant la tenue des élections......

    Répondre

    • 18 mai à 19:56 | isoarha (#8297) répond à diego

      Bonjour,
      Le régime était dans son droit quand il l’ avait mise à la porte. Poir le cas de Zafy, c’ était une histoire mafieuse mélangeant des abus de pouvoir des responsables de l’ équipe de Rajao....d’ ailleurs, comme la.plupart ses affaires sur Mcar, il n’y a pas de suite juridique ni d’ avis de la Bianco dessus.
      Le président actuel se défend, il est dans la ’ légalité’( est le mot à la mode ces derniers temps sur l’Ile), et je suis à peu près du mm avis que vous sur ce que vous avancez .
      J’ai une question, vous qui est un produit pur et dur du ratsirakisme, qu’aurait fait l’amiral à la place de Rajao ?

  • 18 mai à 21:26 | SNUTILE (#1543)

    Qui peut décoder ces citations :

    - ...d’autres devrait également concerner les chefs de partis

    - ....Est-ce qu’ils pensent qu’on pourra effacer ce qu’ils ont fait.

    - ...Christine Razanamahasoa, ancienne ministre de la Justice, députée de Madagascar élue sous la bannière du Mapar, représentante de l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina lors de la médiation dirigée par Joachim Chissano, médiateur de la SADC,

    - ....C’est vrai que le différend entre l’opposition et le régime remonte à loin.

    Répondre

  • 18 mai à 23:19 | FINENGO (#7901)

    @ akam

    Comme pour beaucoup sur ce forum, la vérité vous dérange.
    Tsimahafotsy a entièrement raison dans toutes ses énumérations, et il a toutes les raisons du Monde d’avoir une Honte d’être Malgache.
    Tsimahafotsy n’a jamais dit qu’il regrettait d’être Malgache. Non.!!!
    Il ressent une honte d’être Malgache et c’est bien le cas des personnes sensées.
    Car voyez-vous, il n’y a que les abrutis qui peuvent en être fière de la situation du Pays.
    Bien sure si vous faites parti de ces Personnes qui déplument le Pays à le mettre à nu, je peux bien comprendre que vous n’ ayez aucune honte d’être Malgache, car vous avez la fierté d’être riche et plus qu’il en faut au détriment de tout un Peuple et d’une Nation.
    En toute franchise, il faut reconnaitre que c’est dégueulasse tout de même.Non ????

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 322