Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 juillet 2019
Antananarivo | 16h18
 

Politique

Gouvernement

Christian Ntsay mise sur la restauration de la paix et de la sécurité

vendredi 12 juillet | Arena R.

Toujours dans le cadre de la mise en œuvre de la politique générale de l’Etat, le Premier ministre, Chrisitan Ntsay s’est rendu mercredi dans les villes de Tsaratanàna, de Mandritsara, d’Andilamena et de Besalampy. Les visites font suite à la mise en place de la sécurité pérenne, pour la restauration de la confiance entre gouvernants et gouvernés. Le Premier ministre a expliqué que les descentes sur terrain permettront au gouvernement d’expérimenter sur la mise en place de dispositifs de lutte permanente contre l’insécurité afin d’éviter le recours aux opérations de maintien de l’ordre pour chaque cas de banditisme surgissant.

Le chef du gouvernement a reconnu que le peuple a enduré trop d’anxiété, de doute, d’injustice, de souffrances extrêmes s’ajoutant à la pauvreté, et vit actuellement une certaine instabilité. Contrairement aux idées qu’on s’est fait jusqu’ici, la défaite de notre pays n’émane d’aucune influence étrangère, mais de certains citoyens malgaches malintentionnés. « Ce phénomène traduit un manque de patriotisme », a-t-il regretté.

En application des engagements du président de la République envers le peuple, l’Etat mise ainsi sur des solutions pour restaurer à très court terme la sécurité. Ce, afin que la faculté de parvenir à l’émergence de Madagascar soit ouverte. Aussi, faut-il considérer en premier lieu la restauration de la justice sociale, par la responsabilisation de tous les élus ainsi que de tous ceux nommés dans l’Administration, continuait-il.

Une fois de plus, Christian Ntsay a souligné que dorénavant, aucun comportement indigne de la part des responsables territoriaux et de ceux des services déconcentrés ne sera toléré car c’est à travers ces responsables régionaux que le peuple apprécie le régime en place. Il a pris exemple du cas de certains fonctionnaires qui se sont permis de céder illicitement des terrains domaniaux appartenant à des districts, cela prouve que l’intérêt de l’Etat ainsi que l’Etat de droit ne sont pas respectés. Concernant ces affaires, des investigations seront menées, et si éventuellement des infractions sont constatées, les initiateurs de tels actes seront incarcérés.

Le Premier ministre a affirmé que les irrégularités perpétrées par certains agents du ministère de la Justice constituent un des facteurs de blocage de la confiance réciproque. En effet, ajoutait-il, certains n’exercent pas correctement leur fonction comme il se doit, alors les hauts responsables devraient procéder périodiquement au contrôle de la qualité des services rendus par leurs subordonnés. Par ailleurs, le Premier ministre a rappelé que la Justice statue au nom du peuple malgache, aussi une prise de responsabilité dans une optique de justice sociale s’impose-t-elle pour maîtriser les actions des malfaiteurs qui agissent au détriment du peuple, pour ne parler entre autres que des meurtres, des viols, des incendies préméditées, des déceptions. Le Premier ministre a été ferme en annonçant la fin de la plaidoirie pour les malfaiteurs.

Concernant particulièrement le trafic de zébu, le Premier ministre a émis des propos de conscientisation quant au déclin du pouvoir d’achat de certains de nos compatriotes qui est causé par la prépondérance des actes de banditisme. Il a souligné qu’il revient aux chefs de Districts ainsi qu’aux délégués administratifs territoriaux de contrôler et de vérifier l’authenticité des fiches individuelles de bovins, et que tous les citoyens ne devraient pas hésiter à dénoncer les malfaiteurs. Il a également expliqué qu’un gigantesque réseau de malfaiteurs, devenu une machine à trafic de bovins existe dans le domaine, et que la recherche des initiateurs nécessite la participation de tout un chacun. Il a surtout insisté sur le fait que seul le règne de la justice sociale peut aboutir à la refonte du pays et de son histoire.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 12 juillet à 10:30 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Des extraits tires de l article :

    Le Premier Ministre :
    - a explique
    - a reconnu
    - a affirme
    - a rappele
    - a emis des propos
    - a souligne

    Est-ce qu il commence a avoir un gout prononce pour les discours ?

    Et a quand les resultats tangibles ?

    Répondre

    • 12 juillet à 11:28 | betoko (#413) répond à Vohitra

      A quand des résultats tangibles ? Il y en a déjà beaucoup ,mais pas perceptible pour certains

  • 12 juillet à 11:24 | lullynana (#10682)

    Aiza ny vokatra ?

    Répondre

  • 12 juillet à 12:00 | rebey (#9809)

    il est partout NTSAY, il sent que game is over pour lui, avec andry comme au temps de Rajao, faut changer souvent du PM, histoire de distribuer les places.
    Faire tourner son effectif, on s’en fout du résultat
    Maintenant Isandra ou Betoko PM

    Répondre

    • 12 juillet à 12:01 | rebey (#9809) répond à rebey

      c’est pour vous dire....!!!!

    • 12 juillet à 16:10 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      Rebey,

      Au moins, meme s il n y a pas encore d avancee significative en matiere de progres socio-economique, on sait que l Administration a un chef. Et que le Chef parle et discute et donne des directives a ses subordonnees.

      Pour le reste, on ne peut pas le tenir responsable de tous ce qu il n a pas promis, et si la machine administrative tourne au ralenti, il n est que le Chef, tout juste un Chef.

      Pour le reste, adressez-vous au Calife....

  • 12 juillet à 13:10 | kartell (#8302)

    Le premier ministre fait la tournée des popotes pour rassurer ceux qui ne le sont pas vraiment et on les comprend...
    Sauf que nous ne sommes plus en campagne électorale mais en plein exercice d’un mandat dont le président s’était fendu d’éradiquer toute forme d’une insécurité, travail de titans !...
    Aujourd’hui, les paroles explicatives ne suffisent plus car il faudrait que ce gouvernement passe de la théorie électorale à la pratique gouvernementale, ouille !....
    Venu en moralisateur de la vie publique, notre chantre tente de repositionner les menaces du quotidien en implorant un retour improbable au civisme citoyen...
    On frôle un certain discours religieux qui donne à ces tournées un petit goût étranger de propagande inspirée par une com devenue le gri-gri d’un pouvoir, nouveau concept ...
    Certes, un mieux est à reconnaître mais lorsque l’on sait jusqu’à quel état de délabrement des lieux le précédent quinquennat avait rendu les clés du camion, on est en droit d’exiger plus que ce qui a été jusqu’ici proposé en guise d’amuse-gueule !...
    Dévoiler les mécanismes faisant fonctionner ces réseaux mafieux loin d’être un scoop !n’a aucun intérêt pratique tant que le pouvoir ne met pas les mains dans le cambouis et qu’il n’amorce pas une lutte plus conséquente qui proposera plus de problèmes en interne qu’il n’ose l’avouer publiquement !....

    Répondre

  • 12 juillet à 14:25 | Marylyn (#10429)

    tout simplement pour inciter les gouvernants et enfin adopter les mesures draconiennes de lutte contre l’insécurité. La multiplication et la généralisation de l’insécurité qui ont connu une progression impressionnante des dernières années ,ont poussé les organisations de la société civile, du secteur privé, et les syndicats des travailleurs à se regrouper, pour d énoncer ensemble, cette situation.

    Répondre

  • 12 juillet à 15:37 | tiryco (#9153)

    Toute l éducation ès à revoir
    Faudrais commencer dès la maternelle
    Et peut être dans 20 ans
    On pourra espérer un mieux

    Répondre

  • 12 juillet à 19:18 | Jipo (#4988)

    bonjour.
    " d’expérimenter sur la mise en place de dispositifs de lutte permanente contre l’insécurité afin d’éviter le recours aux opérations de maintien de l’ordre pour chaque cas de banditisme surgissant."
    ça commence bien @rena on expérimentent la mise en place et non "sur" ; si si j’ en suis sur !
    Etes vous sur de banditisme " surgissant " ? ah ! "les sauvageons ", ils vont déranger les services d’ ordre dans leur partie de dominos !
    Au faite : ils sont payés pourquoi les opérateurs "des opérations du maintien de l’ ordre" ???
    Ouvrir une faculté pour l’ émergence dans le but d’ y parvenir , quelle lumineuse idée , souhaitons lui tout le succès qu’ elle mérite, devoir de résultat oblige ...
    "si éventuellement des infractions sont constatées, les initiateurs de tels actes seront incarcérés." : Est-ce possible ??? (certains fonctionnaires qui se sont permis de céder illicitement des terrains domaniaux appartenant à des districts, cela prouve que l’intérêt de l’Etat ainsi que l’Etat de droit ne sont pas respectés).Vous allez vous faire accuser de conspirationniste là didon ...
    " les hauts responsables devraient procéder périodiquement au contrôle de la qualité " qu’ est ce que vous faites dans la vie ? " je contrôle la qualité " oté !!! et subsidiairement la date de péremption ...
    et pour continuer, cherry/ the cake :
    "quant au déclin du pouvoir d’achat de certains de nos compatriotes qui est causé par la prépondérance des actes de banditisme" de 2$$ /J ne me dites pas que vous allez descendre plus bas ! manifestement à Madagascar tout est possible, même l’ impossible que l’ on croyait monopole des Français ...
    et pour finir
    " Le Premier ministre a été ferme en annonçant la fin de la plaidoirie pour les malfaiteurs." ???
    Si les malfaiteurs n’ ont plus accès au prétoire pour plaider mais ou va-t-on ??? une fermeté qui va en faire trembler plus d’ un : dahalo de tous pays unissez vous car vous allez trembler !
    Le règne de la justice zoziale PTDR, et il incombe à qui ???
    Ouf , quel article !, @rena nous a envoyé du lourd là ...

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS