Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 janvier 2020
Antananarivo | 11h37
 

Société

Réunion régionale africaine de l’OIT

Christian Ntsay appelle à la responsabilité des dirigeants africains

vendredi 6 décembre 2019 | Mandimbisoa R.

A la 14e réunion régionale africaine de l’OIT, à Abidjan, Côte d’Ivoire, le Premier ministre malgache, Christian Ntsay, a indiqué que les situations des mouvements de l’Afrique sont disparates et les économies africaines reposent sur les formalités et la ruralité du monde du travail. Les enjeux de la structure démographique se cristallisent de façon plus critique à travers la formalité et la ruralité des économies africaines, a notamment remarqué le chef du gouvernement malgache.

« L’Afrique avec environ 1 milliard d’habitants aujourd’hui. Elle détient le taux d’emploi informel le plus élevé au monde, soit plus de 85% des emplois existants, et dont 42% des travailleurs informels exercent des activités sur terrain agricole. Le taux d’emploi informel atteint jusqu’à 95% chez les jeunes, et cela pose un enjeu fondamental de l’avenir du travail en Afrique car ces jeunes sont pour la plupart pauvres et mal formés. Ces évolutions démographiques sont considérées comme à la fois une menace et une opportunité pour l’Afrique », a-t-il lancé à la tribune de l’OIT.

En tant que chef du gouvernement et non moins ancien responsable de l’OIT dans l’océan Indien, Christian Ntsay a reconnu que « les défis sont énormes en Afrique dans un contexte de faible niveau de diversification économique, de productivité, et d’industrialisation. Les opportunités d’emploi restent limitées, et les économies informelles et rurales procurent un travail de très faible qualité ; même si l’on doit reconnaître que les emplois informels et ruraux constituent un réel amortisseur de la fragilité du marché du travail. »

Pour faire face à cette situation, Christian Ntsay indique que l’implication et l’engagement des acteurs du monde du travail doivent reposer sur des principes et des objectifs nouveaux et ambitieux pour répondre aux enjeux de l’informalité et de la ruralité des économies Africaines. En effet, les gouvernements doivent, entre autres, s’engager à promouvoir une politique monétaire et financière qui favorise le financement des économies pour des investissements innovants dans les secteurs bancaires et financiers, ciblant l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes dans les secteurs informels.

Le chef du gouvernement malgache lance également que « l’Afrique doit avoir l’ambition de nourrir l’Afrique, l’Afrique doit avoir l’ambition d’habiller l’Afrique, l’Afrique doit avoir l’ambition de loger l’Afrique. Le secteur privé africain, entrainé par le mouvement d’instauration de zones de libre échange continentale africaine, doit jouer un rôle fondamental pour répondre à la vision de l’Agenda 2063 d’une Afrique intégrée, prospère, et pacifique. L’Afrique doit entrer dans une nouvelle ère d’industrialisation plus audacieuse en développant et en utilisant des technologies plus adaptées au monde productif et à l’organisation du travail conforme aux modes de pensées Africaines et aux riches cultures Africaines. »

35 commentaires

Vos commentaires

  • 6 décembre 2019 à 10:01 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Misaotra sy mankasitraka an’Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina sy ny Fitondram-panjakana ary ny Governemanta Malagasy tarihin’Atoa Premier Ministre Ntsay Christian mahatsapa izany ary indrindra efa mitondra vahaolana ho @ izany mba hisian’ny tena fandrosoana sy ny fampiroboroboana ny tanora Malagasy eo @ sehatry ny asa sy ny Fandraharahana izay, ka nanangana ny tetik’asa FIHARIANA izay manosika sy manampy betsaka ny Tanora Malagasy eo @ sehatry ny fandraharahana indrindra ny asa fa tena antokin’ny fampandrosoana tokoa izany.
    Mankasitraka tompoko !

  • 6 décembre 2019 à 10:21 | nez_gros (#10715)

    Balaiye devant ta porte ou demissionne gros, et arrêtes de donner des leçons.
    tu demissionnes pas , car la place est juteuse, hein ? gros ! tous corrompus, et donneurs de leçons. t(as capté ou pas ?

    • 6 décembre 2019 à 10:30 | I MATORIANDRO (#6033) répond à nez_gros

      Tena marina io volazanaoa io gros.

      Fa tsy azon’lerony mintsy le izy e.

      Tsy m’capté ry le tsy mamango reo.

      Efa voan’ny alzheimer ray trano.

      Mahakasika ty pm milodaloda ty fotsiny koa de zao :

      VAHAO NY OLAN’REO dockers PORT TOAMASINA FA NY FANJAKANA MIHINTSY NO MANANDEVO SY MANAMBAKA OLONA ETO MADAGASIKARA ;

      RAH TS’ZANY DIA MIALA FA MApme FOTSINY.

      Samia velonaina.

    • 6 décembre 2019 à 10:50 | betoko (#413) répond à nez_gros

      Pour quelle raison ce premier ministre devrait démissionner et a t il détourné de l’argent de l’État pour dire qu’il est corrompu et est ce que vous lui aviez trouvé un remplaçant ou bien pour vous inutile de nommé un premier ministre ce qui serait anticonstitutionnel

    • 6 décembre 2019 à 17:19 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      Ce PM doit rendre compte, qu’il arrête sa fausse naïveté ; PM de HERY, RIVO, et ANDRY (3 plus grands magouilleurs) , et on va nous dire qu’il est innocent ? mais gros, qu’est ce que tu racontes ?

      1)EX directeur de la BIT Madagascar, expert de l’OIT, il n’a rien fait, et n’a rien vu, pour les travailleurs malgaches , sous payés, sans contrat, et surtout des arriéré de salaire de plus de 10 ans en pagaille

      2)2018 : PM comptable seul, des faux listes électoraux, avant l’arrivée de TGV, lors de l’élection présidentielle

      3)Comptable avec TGV des faux listes lors de la législative , et de la municipale 2019

      4)Coupable de la mauvaise organisation du baccalauréat 2019.

      le seul qui a travaillé avec plusieurs magouilleurs en une seule année : HERY, RIVO, ANDRY , et on va venir nous dire qu’il est innocent ? mais gros, qu’est ce tu racontes gros ?

  • 6 décembre 2019 à 10:57 | olivier2 (#9829)

    Un premier Ministre Malgache qui vient donner des leçons à d’autres pays africains beaucoup plus développés que le sien...

    "l’Afrique doit avoir l’ambition de nourrir l’Afrique,"...dit le premier ministre du pays qui importe des centaines de milliers de tonnes de Riz par an..depuis des DECENNIES !

    Rayyol a du avoir une é.rection..

    LOL

    • 6 décembre 2019 à 11:53 | Shalom (#2831) répond à olivier2

      "l’Afrique doit avoir l’ambition de nourrir l’Afrique" : raha izay no lazainy dia vitany ve ny mankasitraka ny fanotofana ny tanimbary eny Ambohitrimanjaka ?
      Resaka tiana aharitra fotsiny itony, mba tsy hitenenana hoe resake.
      Adino ve va ry Manorohanta anie ka saribakolon’ny frantsay ? Ary iza moa i Manorohanta ? Cousine-n’i Ntsay Christian izay tohanana sy eken’ny frantsay ; izay no naha-voatery an’i DJ hanolotr’azy ho PM satria noteren’ny frantsay.
      Aza adino koa fa fony nisy ireny fihetsehana tany Diego nitaky ny ampifamatorana ny faritr’i Diego amin’i La Frantsa, noho ny nandroahan’ny fanjakana malagasy ny miaramila frantsay tany, iza no nanakarama ny olona hanao ny fihetsehana no sady nandoro ny saina malagasy ? Ny ray aman-drenin’i Manorohanta sy ry Ntsay !
      Mba nahita sy nahatsapa marina tokoa izany atao hoe fambolena izany ve izy hatr’izay niainany ? No sahy miresaka famokarana ankehitrio ? Sa hovokisana inona ny vahoana afrikana ? Ho vokisana amin’ireo boatin-tsakafo nafarana avy any Frantsa angamba ?

    • 6 décembre 2019 à 19:17 | rayyol (#110) répond à olivier2

      C est dans votre tete cela personne ne donne de lecon mais des intérêts commun existe C est ainsi que l Afrique doit et va se développer Certains ont des courtes vues d autres des visions a long terme Faut former les jeunes aujourd hui pour avoir les dirigeants du futur certain se disent sa sert a quoi de toute facon je vais mourir Nous allons tous mourir ou est ce que la mort existe réellement Faut avoir une ambition et la transmettre Si vous n en avez pas vous êtes sur du résultat L experience m a montrée mainte et mainte foi qu un rêve peut sembler oublier irréalisable mais une fois au fond de votre esprit imperceptiblement la 1er chose que vous savez il s est concrétiser sans que que vous sachiez pourquoi et vous en êtes le plus surprit Certains appellent cela la pensée positive

  • 6 décembre 2019 à 11:08 | FINENGO (#7901)

    Encore un qui ne sait quoi faire dans son Pays, qui joue au donneur de leçon.
    Occupe-toi de ton Misérable Pays avant de t’occuper de ce qui se passe ailleurs.
    Avant de dire que l’Afrique doit avoir l’ambition de nourrir l’Afrique, donne-toi l’ambition de nourrir ceux qui sont dans le Sud de ton Pays qui Crève de Famine et de malnutrition.
    Un Gouvernement de Cabots Pestiférés.

    • 6 décembre 2019 à 16:17 | betoko (#413) répond à FINENGO

      La dernière fois que tu étais dans le sud malgache c’était quand ? Bien sûr il y a de la misère dans tout Madagascar même dans les pays très industrialisés et toi au lieu de nous critiquer occupe toi de la misère en France d’abord .
      Dans le sud malgache même si la population ne mange qu’une fois par jour pour certains ce qui est deplorable , mais ils ne crèvent pas de famine comme jadis en Éthiopie ou même dans certains pays d’Europe ou d’Amérique du nord ou du sud
      Depuis des années et surtout depuis l’élection d’Andry Rajoelina le gouvernement fait tout pour que la famine ne sevisses plus dans le sud

  • 6 décembre 2019 à 13:25 | Vohitra (#7654)

    Et à nouveau, encore et toujours, le ridicule ne tue pas !

    Mais qu’est-ce qu’il fait chez lui ?

    Et en plus, c’est quelqu’un exerçant une mission de responsabilité politique et détenant un pouvoir de décision énorme et capital !

    « l’Afrique doit avoir l’ambition de nourrir, habiller, loger…l’Afrique… »

    Encore de la blague à profusion, mais, est-ce qu’il n’est pas africain lui ?

    Mais monsieur, les pauvres ruraux ne veulent pas rester dans l’informel, mais ils sont obligés de le faire car ils sont en situation de survie, alimentaire et financière et sécuritaire…

    Quel paysan, avec son lopin de terre de 0,2 hectare, pourra se permettre d’enregistrer formellement son exploitation familiale ?
    Qui peut déclarer formellement ces deux ou trois sacs de grains secs vendu sur le marché hebdomadaire ?

    Savez-vous que ce sont ces misérables paysans qui paient vos frais de voyages pour se permettre d’ânonner inutilement sur ces tribunes internationaux à travers leurs consommations en payant les TVA ?

    C’est de la honte monsieur !

    Parler plutôt de reformes agraires monsieur…nuance avec les reformes foncières…

  • 6 décembre 2019 à 13:40 | olivier2 (#9829)

    Depuis les nationalisations de Ratsiraka..Le libérateur communiste des malgaches..Le botteur de Q des Français..

    Citez moi un seul chef d’état malgache, un seul gouvernement malgache..

    qui s’est soucié de rétrocéder de manière FORMELLE les terrains domaniaux..ne serait-ce qu’une PARTIE de ces terrains domaniaux, aux PAYSANS ?

    la réponse est = AUCUN.

    Citez moi les noms de tous les caciques des pouvoirs qui se sont succédés qui ont mis la main sur toutes les meilleures terres ( ex plantations coloniales, gisements de métaux, de pierres..)... :

    TOUS

    On dirait que vous n’êtes pas au courant...

    c’est dommage..

    • 6 décembre 2019 à 14:18 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Sachant pertinemment que je vais m’adresser à un débris humain colonisant, habitant dans de vestiges de mangroves, et en supposant qu’il est dans ses instants de lucidité…

      Il y avait eu dans ce pays un ministère s’appelant MDRRA (Ministère de Développement Rural et de Réforme Agraire), après il y avait eu un autre à la suite MPARA (Ministère de la Production Agricole et de le Réforme Agraire).

      Et des actions de cessions foncières destinées aux paysans avaient été menées dans le temps notamment dans les périmètres de la basse Betsiboka à travers la FIFABE à Marovoay, et dans le Lac Alaotra dans le cadre du SOMALAC. Et ces deux structures sont des sociétés d’Etat à l’époque.

      Il y avait eu des processus d’organisation et structuration sociale en faveur des bénéficiaires, et des transferts de responsabilité dans la gestion des structures hydro-agricole…et le pays avait pu exporter facilement des excédents rizicoles à cette époque…

      Pour ne pas trop encombrer ta réflexion, je vais m’arrêter maintenant, pour ne pas trop te fatiguer…

      Dis, Voahangy avait pu ramener du fric hier soir ? Il fait chaud maintenant, profite-toi pour te laver et te raser. Et essaye de balayer un peu cette case…

    • 6 décembre 2019 à 21:29 | rayyol (#110) répond à olivier2

      My my c est un siege en règlede l surexcitation Il faut en rire est ce qu il on tous prit leur dose de vitamine aujourd hui ou leur medicament pour l Alzheimer
      La gang de ptit vieux s excitent attention c est mauvais pour le cœur vous allez avoir un coup de sang De toute facon ce que vous dite ne changera pas grand chose heureusement certains aiment perdre leur temps c est le votre faite en ce que vous voulez

  • 6 décembre 2019 à 14:34 | olivier2 (#9829)

    Tu es tres gentil camarade

    mais concrètement, les paysans sont ils propriétaires de nos jours ?

    c’est la seule réponse que j’attends

    • 6 décembre 2019 à 14:39 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Bien evidemment avec des titres fonciers...

  • 6 décembre 2019 à 14:41 | olivier2 (#9829)

    Je t’en remercie

    Mais cela n’existe pas dans les régions que je fréquente..

    Comme quoi..

  • 6 décembre 2019 à 14:58 | olivier2 (#9829)

    je sais que tu ne vas pas me croire..

    Mais j’ai eu l’occasion de mener des projets avec plusieurs MILLIERS de paysans qui n’ont jamais eu le début du commencement d’un titre foncier...pendant que d’anciens gouverneurs s’étaient accaparé les terres des anciens colons..

    Et parmi le gens que je côtoie, AUCUN ne dispose d’un titre foncier en Bonne et due forme..

    les maisons sont construites sur des terrains qui ne leur appartiennent pas..les rizières NON plus..

    Promis, je me suis lavé, et j’ai laissé la Vodka au congélateur..PROMIS !

    PS : ma femme ne s’appelle pas Voahanguy

    MDR

  • 6 décembre 2019 à 14:59 | olivier2 (#9829)

    je sais que tu ne vas pas me croire..

    Mais j’ai eu l’occasion de mener des projets avec plusieurs MILLIERS de paysans qui n’ont jamais eu le début du commencement d’un titre foncier...pendant que d’anciens gouverneurs s’étaient accaparé les terres des anciens colons..

    Et parmi le gens que je côtoie, AUCUN ne dispose d’un titre foncier en Bonne et due forme..

    les maisons sont construites sur des terrains qui ne leur appartiennent pas..les rizières NON plus..

    Promis, je me suis lavé, et j’ai laissé la Vodka au congélateur..PROMIS !

    PS : ma femme ne s’appelle pas Voahanguy

    MDR

    • 6 décembre 2019 à 15:27 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      C est pour cette raison que je parle de reformes agraires, sachant que ce pays est a majorite paysan, et que des debouches commerciaux existent dans les pays de l ocean indien...

      Mais, les mensonges et les incompetences des dirigeants prennent le dessus...

      Sans parler de la faiblesse de l education et instruction...

      Et oui, ca j en disconviens pas, de nombreux mais pas tous, de nombreux instruits sont des hypocrites...

      Mais votre maniere de l aborder qui est choquant pour certains

    • 6 décembre 2019 à 15:42 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Ce debut de reussite dans les reformes agraires avaient ete freinees et perturbees par deux faits majeurs ici :

      - l immixion de la politique et la creation et expansion de la Procoops de l Amiral

      - l incitation menee par des politiciens irresponsables pour attiser des rivalites ethniques et tribales

      Je ne parle meme pas de ce service public ou au bas mots, 90 % des fonctionnaires sont des corrompus notoires : le service des domaines et topographiques.

  • 6 décembre 2019 à 15:41 | olivier2 (#9829)

    Des paysans Betsileos, Merinas, Antandroy, Betsimisarakas, Bezanozanos, Antemoros..

    J’en ai rencontré en en rencontre encore des milliers..c’est mon boulot..

    Je n’en connais AUCUN qui détient des titres fonciers..Ce sont les notables du coin qui en ont...et ils ne sont pas des "paysans"...

    Merci de m’avoir répondu.

    je n’ai pas fini de choquer..c’est comme ça..

     :)

    • 6 décembre 2019 à 15:50 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Et ces notables sont pour la majorite soit des anciens dirigeants et politiciens soit des riches qui s etaient impliquer dans la corruption pour se lancer dans l accumulation fonciere soit des usuriers...

  • 6 décembre 2019 à 15:55 | olivier2 (#9829)

    si vous m’avez lu et compris...c’est déjà pas mal.

     :)

    • 6 décembre 2019 à 16:02 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Je sais ce qui ce passe dans mon pays, j y habite, et suis issu d une famille paysane, et j aime le contact social.

  • 6 décembre 2019 à 16:04 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le PM malgache n’a pas tout à fait raison.

    Il est un peu facile et superficiel pour le PM malgache, , à mon sens, de questionner la politique économique de l’Afrique, quand on sait que Madagascar occupe le 4e place des pays les plus pauvres en Afrique.

    Madagascar est mal placé pour donner de leçon économique à l’Afrique, et critiquer la politique de développement africain quand le PM invite la Chine à développer son pays, soi disant attraper son retard en développement, et les dirigeants africains qui se sont endettés avec les banques chinois sont en crise économique dangereusement aujourd’hui, exemple, l’Afrique du Sud, l’un de puissance économique et militaire africaine......

  • 6 décembre 2019 à 16:09 | Jipo (#4988)

    @ Mandimbisoa R.
    Bonjour et merci pour ce succulent article , vous nous changer d’ @rena et ses problèmes tant de grammaire que de conjugaisons .
    Je me demande bien ce que pense notre émérite noceur des bals poussières de la prestation de son illustre PM ???

    "les gouvernements doivent, entre autres, s’engager à promouvoir une politique monétaire et financière qui favorise le financement des économies pour des investissements innovants dans les secteurs bancaires et financiers"
    A l’ image de ce qu’ il incarne, et dont ses administrés excellent, celui qui n’ est pas "biznessman " a raté sa vie, quant à l’ informel, qui nourrit facilement 50% de la population, une conversion dans la finance est des plus urgente, si l’ on veut etre le Soros du Mozambik, ou le goldman sax de l’ OI, va falloir choisir entre le moramora et malaky , mais on s’ en fout on est pas pressé...
    Ntsay devrait postuler pour devenir le futur représentant de L’OUA, car avec des solutions aussi lumineuses, la zirama risque de se retrouver au chômage sous peu !
    Dans un autre chapitre Air Mad vient d’ annuler un vol sur Paris, dont la raison reste un secret d’ Etat certainement , tout va pour le mieux au Pays de l’ émergence ...

    • 6 décembre 2019 à 16:18 | Vohitra (#7654) répond à Jipo

      Jipo,

      A quoi sert de persister a diriger un pays si on n est meme pas capable de cerner les realites socio-economiques de son pays ?

      Et partant de cette question, pourra t il trouver la vraie solution a un probleme qu il n a pas bien cerne ?

  • 6 décembre 2019 à 16:11 | olivier2 (#9829)

    Je ne vais pas aller vérifier si les titres fonciers dans l’alotra Mangoro sont aux noms de paysans ou de notables...

    je n’en ai ni le temps ni la volonté...

  • 6 décembre 2019 à 17:19 | FINENGO (#7901)

    @
    6 décembre à 16:17 | betoko (#413) répond à FINENGO ^

    La dernière fois que tu étais dans le sud malgache c’était quand ? Bien sûr il y a de la misère dans tout Madagascar même dans les pays très industrialisés et toi au lieu de nous critiquer occupe toi de la misère en France d’abord .
    Dans le sud malgache même si la population ne mange qu’une fois par jour pour certains ce qui est deplorable , mais ils ne crèvent pas de famine comme jadis en Éthiopie ou même dans certains pays d’Europe ou d’Amérique du nord ou du sud
    Depuis des années et surtout depuis l’élection d’Andry Rajoelina le gouvernement fait tout pour que la famine ne sevisses plus dans le sud
    ..............................................................................................................

    Oh la Grande Gueule !!!!
    Dis-moi depuis quand ton Rajoelina s’est soucié de ce qui arrive à la Population du Sud du Pays ??
    Comme ton Mentor adore la COM, si ce que tu dis serait exacte, les journaux pro Bac-7 n’auraient pas manqué d’en faire la Une, idem pour les médias télévisés.
    Depuis qu’il est au Pouvoir, bientôt un an, tu pourras me dire combien de fois il était dans le sud.

    Oui dans certains pays il a aussi des Misérables.
    Mais ce que tu oublies c’est que là on parle te ton Pays. Et en plus les Miséreux d’ailleurs sont 100 fois mieux considérés que ceux de ton Pays.

    En ce qui concerne la France il faut que tu le saches l’imbécile de binational que :
    Seul pour le Resto du Coeur en France il y a 73 000 Bénévoles et 133,5 Millions de repas distribué par an, 30 Mille Bébés et leurs mères aidées.
    Sans compté la Croix Rouge, le Secours Populaire et les commerces qui jouent le jeu,.
    Dans ton Pays tu as l’équivalent de ce que je t’ai cité ?????
    Bien sûr que NON. Que tchi. Nada.

    Encore heureux que des ONG se démènent à la Place d’un Pouvoir abruti et inutile.
    A l’image de ton Premier Ministre qui n’a de leçon à donner à Personne, surtout pas à des Pays Africains qui s’en sort mieux que son Pays en ruine.
    Des Dirigeants Incapables d’entretenir et de faire progresser leur Pays et ça a le culot d’aller revendiquer des îles que même leurs Reines et leurs Rois dans le temps ignoraient leur existence.
    Des bons à rien, des hypocrites, des bandits, des voleurs, tout ce qui tient de la Pourriture est le vrai reflet de vos Dirigeants.
    Aller du vent. Tu me fais gerber.
    Aurais-tu l’équivalent de ceci à Babakotoland ???
    https://www.restosducoeur.org/chiffres-cles/

    • 6 décembre 2019 à 21:52 | rayyol (#110) répond à FINENGO

      Tout ce que vous dites tous est absolument vrai je le reconnait et tous le reconnaissent
      Mais la difference il y a une volonte un réveil hâtif mais jamais trop tard sa s appelle l espoir la journée ou le president va pouvoir s il le peut jamais récupérer du personnel competent pour mettre en charge des ministères les choses vont commencer a changer
      Pour le moment les gens sérieux honnête ne veulent pas se salir pas tous mais il reste encore trop de cette pourriture alentour du pouvoir .
      Tout le monde m est tombe dessus quand j ai dit que tout absolument tout etait pourri dans l administration publique maintenant vous dites que j ai raison Je ne dit pas que les gens ne sont pas foncièrement honnête
      Mais c est de leur survie qu il s agit de leur famille a ce moment la un humain normal fera tout ce qui est possible pour les siens
      Sa commence lentement a se former Ex le nouveau maire j ai confiance il y a un debut a tout Du moment qu il y a une volonte Et il y en a une Malgre tout les négatifs qui deviendront de plus en plus rare par selection naturelle

    • 6 décembre 2019 à 22:06 | rayyol (#110) répond à FINENGO

      J habite le sud Je me soucie de tout ce qui advient a la population du Sud Le president aussi pourquoi pas et vous le savez tres bien vous aussi pourquoi pas d autres Et vous que faite vous ,moi ce que je peux et trop peux et le president de meme Ce n est pas necessairement une question de sous C est une question de mentalité qu il faut changer Moi j y habite jour après jour je vois ce qui ne vas pas Les dirigeant c est la le mal A date tous des profiteurs Tulear 2 l ancien maire épouvantable heureusement il est parti L espoir c est tout ce qu il reste . Nous allons être bientôt fixer C est dur de ne pouvoir agir .

    • 6 décembre 2019 à 23:35 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      A Chaque visite de notre président bien aimé au pays de la soif et de la faim, j’aimerai savoir combien de milliards d"ariary il a laissé pour améliorer le sort de chacun.
      Donner à manger un jour ne suffit pas .C’est cruel. C’est tous les jours que le ventre crie famine ;Tous les trésors des iles éparses ne suffiront jamais à chasser les famines devenues éternelles . Les beaux discours ,les promesses, qui a la naiveté d’y croire ?. Le colon ,lui, en !avait souci Le malgache au naturel ne se soucie guére de son compatriote du sud. Il n’est pas de sa tribu ....

  • 6 décembre 2019 à 18:19 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut faire une explication politique et économique simple sur l’Afrique et Madagascar, où tout semble très compliqué !

    En lisant ce que le PM a dit dans son discours, qui se veut avant tout un discours économique, je retiens une chose, l’absence de la Politique.

    Après des années de colonisation et des années d’études aux pays des ex colonisateurs des élites africaines et malgaches, il n’y a pratiquement pas une Culture Étatique en Afrique et à Madagascar.

    Exemple frappant et inquiétant aujourd’hui, l’incapacité des cinq pays au Sahel de se coordonner, politiquement et militairement pour faire face aux menaces terrorismes....ils ont besoin de la France et de l’EU pour défendre leurs États et Institutions, leurs territoires, sans annoncer clairement qu’ils ont besoin de la France, comme pour la monnaie, il y a bien des banques africaines mais elles ne sont pas indépendantes.....

    Les résultats sont là, les dirigeants africains et malgaches, après plus de 50 ans d’indépendance de leur pays n’ont toujours pas arrivé à se doter des États et des Institutions forts.

    Par conséquent, il est pratiquement impossible d’avoir une stabilité constitutionnelle, mécaniquement il y a une instabilité politique permanente. En économie, j’espère que le PM en est conscient, il y a trois facteurs producteurs :

    - Capital, Travail et Confiance....faisons le compte si l’Afrique et Madagascar ont la volonté politique et économique de réunir et obtenir ces trois facteurs ! C’est un rêve bien évidemment.....il faut impérativement déjà une stabilité politique pour obtenir la Confiance des Institutions économiques, mécaniquement des investisseurs sérieux !

    Les dirigeants et élus Africains et Malgaches doivent vite comprendre que les origines des crises politiques, Constitutionnelles et économiques sont :

    - la faiblesse de la Politique, autrement dit, la faiblesse ou l’inexistence d’un État et des Institutions.

    Les politiciens africains et malgaches, ici, Mr Ntsay, font des discours des hommes politiques occidentaux, des pays industrialisés où les États et les Institutions politiques, régaliennes, et les institutions éducatrices, économiques et administratives fonctionnent et au service du pays et de la population.

    Il faut faire des discours simples, l’Afrique n’est pas l’Europe et Antananarivo n’est pas Paris.

    L’Afrique et Madagascar sont endettés, pour faire quoi, car on constate que le continent noir et Madagascar n’ont pratiquement pas fait la moindre investissement étatique solide à long terme dans aucun domaine, par exemple :

    - les Élections, l’Education, Énergie, Santé, Sécurité, Infrastructures, Télécommunications, Transports, Environnement, Eaux, Eaux Usées, Sanitaire, et enfin, dans les secteurs de l’Agroalimentaire.

    Si l’économie informelle existait en Afrique et Madagascar, ce qu’il n’y aurait pas, à la base, des autorités pour mettre de l’ordre.

    Le « droit » mettrait de l’ordre dans tout cela si seulement il était respecté....il y a ce qu’on appelé le « droit fiscal », peut-être que réformer le droit fiscal permettrait à l’Etat de mieux collecter les impôts, seuls revenus pour faire vivre l’Etat....penser vite, agir vite et comprendre vite, Investissements étatiques....si l’Etat ne savait pas collecter les impôts, il se priverait des moyens, et les Institutions financières internationales ne lui feraient pas confiance....

    ...et la fameuse corruption, dans tous les lèvres, l’origine est essentiellement la faiblesse des Institutions Judiciaires et l’ensemble de l’Etat et des Institutions régaliennes qui permettront d’identifier rapidement les corrupteurs et les corrompus...

    Bien évidemment qu’il y a des bonnes choses à retenir dans le discours de Mr Ntsay, mais je note qu’il est un peu, beaucoup, hypocrite :

    - la définition même d’une régression politique et politique économique hasardeuse, sur le long terme, est une coopération étroite avec la Chine, un pays « Dictatorial » pour le développement des secteurs qui représentent les intérêts nationaux malgaches, comme l’Éducation, Énergie, Sécurité, Infrastructures et les Télécommunications !

    L’une des bases essentiellement de développement, tompoko, est :

    - le « droit » de l’homme....les apports de l’homme, humain, à la Société sont vitaux.

    • 7 décembre 2019 à 00:40 | rayyol (#110) répond à diego

      Vous donnez le defi mais aucun embryon de solution Le problème c est que l Afrique n est pas l Europe ni L Amerique .Pourquoi L Européen L Américain ont aussi beaucoup souffert la rigueur du climat etait sans pitié pas de place pour les faibles ils etait automatiquement éliminer la conquête du sol menait a de cruel combat
      Les droits de l homme ils se sont battus et sont morts pour
      Ces pays se sont faits dans la misère et violence extreme
      Combien de morts la dernière guerre qu on dit mondiale L es souffrances maladies epidemies tout cela les droits de l homme de la femme combien de batailles avec les autorités les gouvernements qui ressemblait beaucoup sinon plus violents que les Africains Un pays sa se construit un gouvernement sa se forme
      Vous, vous presentez le gouvernement tel qu il devrait etre mais pour devenir comme il devait etre il y a un long cheminement et il ne se fait pas sans douleur Comparez l histoire Malgache la mentalité Malgache vous voyez vite la difference
      Car c est bien de difference dont il s agit Vous voudriez soudainement vous trouver dans la peau de l Européen de l’Américain mais c est impossible
      Vous débutez a peine le cheminement tout est a faire tout est a former
      Le peuple des qu il est éduquer un peu fuit vers la facilitée va offrir ses talents a ses anciens maitre
      Sa l avance pas vite un pays dans ces conditions
      Et ceux ci du meme coup dénigrent leur pays ne se rendant pas compte qu ils en sont responsables de l état actuel grand parleur petit faiseur Et pour clore le tout si ils le pouvait voudrait bloquer tout changement ne veulent meme pas en entendre parler Vraiment pitoyable ces gens difficile d avoir du respect pour ceux ci

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS