Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 juillet 2024
Antananarivo | 08h46
 

Politique

Gouvernement collégial

Christian Ntsay : « Il n’y a pas de crise politique à Madagascar… »

jeudi 21 septembre 2023 |  4442 visites  | Mandimbisoa R.

« ll n’y a pas de crise politique à Madagascar, c’est une perturbation du processus électoral qui existe ». La déclaration est du Premier ministre Christian Ntsay, chef du gouvernement collégial, qui est intervenu sur la chaîne de télévision nationale, TVM, hier soir dans le cadre d’une émission spéciale. Entouré de la plupart des membres du gouvernement, il a défendu la décision de la HCC qui a confié la présidence par intérim au gouvernement collégial. Il s’est dit prêt à continuer le processus électoral malgré les contestations.

Dans son intervention télévisée, Christian Ntsay a insisté sur la tenue du scrutin présidentiel le 9 novembre prochain. « Cette date n’est pas choisie par hasard, puisqu’elle est conforme aux dispositions de la loi fondamentale en vigueur, à l’instar de la démission du président de la République en exercice 60 jours avant le scrutin », a-t-il affirmé. Celui qu’Andry Rajoelina a nommé à la tête du gouvernement depuis le début de son mandat a affiché sa redevabilité au président sortant tout au long de l’émission. A plusieurs reprises, il a insisté sur le fait que Andry Rajoelina a respecté la Constitution en démissionnant de son poste.

A la question relative au garant de la neutralité de l’élection pour qu’elle soit acceptée par tous, le chef du gouvernement a tourné autour du pot pour répondre finalement qu’il appelle les instances chargées de l’organisation des élections et du traitement des résultats ainsi que leurs proclamations, comme la CENI et la HCC, à agir en toute transparence. Il n’a pas touché mot à la neutralité de son gouvernement pour dissiper tous soupçons dans la tenue de cette élection.

-----

90 commentaires

Vos commentaires

  • 21 septembre 2023 à 09:13 | MALIBUC (#9345)

    Mascarade, tout ça n’est qu’une mascarade........
    La société civile condamne, dix des candidats réfutent la candidature du DJ, même des anciens magistrats et des députés sont contre.
    Les lois et la constitution sont bafoués aux yeux de tous mais la communauté internationale et les représentants du G7 restent muets, c’est donc qu’il y a un intérêt à ce que Mr HO gagne ces élections ? non ?

    • 21 septembre 2023 à 10:06 | walesa (#5863) répond à MALIBUC

      Malibuc, nous savons tous, que la corruption n’est pas un privilège de la mafia au pouvoir à Madagascar. Elle est présente partout dans le monde et dans toutes les instances internationales qui nous envoie de l’argent. Ne soyons pas naïfs : la charité n’existe pas ! On nous donne qqes argent en contrepartie de qqes choses. Chaque signature d’un prêteur demande une récompense ou au moins un pot de vin... c’est comme ça, que ça marche ! Et Madagascar a une réputation d’être un pays parmi le plus corrompu et donc facile pour les détournements bilatérales. Et voici pourquoi certaines pays et leur institutions soutiennent et vont encore soutenir le prezida Ravatomanga et sa qlique de Mr Ho !

    • 21 septembre 2023 à 10:13 | vatolahy (#11348) répond à MALIBUC

      les candidats ne sont pas encore élus .ils ne peuvent donc prétendre que à ce jour ils sont une représentation populaire

  • 21 septembre 2023 à 09:57 | Saint-Jo (#8511)

    « ll n’y a pas de crise politique à Madagascar, c’est une perturbation du processus électoral qui existe ». La déclaration est du Premier ministre Christian Ntsay, chef du gouvernement collégial.

    Comments :
    1. Un filoha de nationalité française gardée au grand secret au moment où il s’était porté candidat aux Présidentielles Madagougouesques en 2018,
    qui était élu,
    qui avait terminé son mandat
    et qui, malgré sa nationalité française forcément avouée puisque divulguée, voit sa candidature validée par la corrompue HCC,
    2. un président de sénat qui refuse d’assumer une de ses responsabilités sans toutefois démissionner de son poste
    3. une HCC qui déclare être incomptente pour appliquer cetains articles de la loi constitutionnelle madagougouesque
    hé ! ben ! tout ça réuni n’est pas une crise politique grave , même pas une crise politique tout court,
    selon ce collabo du très catholique authentique vrai français DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne hi-han de cas raté taré !

    Wow ! Quel toupet !

    • 21 septembre 2023 à 18:40 | zana tany06 (#9886) répond à Saint-Jo

      Exact , vos propos sont justes et dure mais ils sont avérés . Mais dans ce foutoir il va falloir quand même cité la France qui en quelque sorte est RESPONSABLE de n’avoir rien fait en 2018 pour empêcher Mr RAJOELINA de se présenter a la candidature suprême . La France connait la loi malgache sur la nationalité et connait la constitution malgache.
      De ce fait la France est responsable de ce citoyen français qui usurpe un poste de président de la république malagasy. Soit la France est de mèche a tout ce bordel qui peut déraper dans un rotaka « manifestation populaire » qui va amener des victimes des exactions de tout genre et la France sera en plus d’être responsable sera également COUPABLE de ces désordres dont Madagascar n’a pas du tout besoin en ces temps difficiles .

    • 21 septembre 2023 à 20:18 | bekily (#9403) répond à Saint-Jo

      Tout ce que décrit St Jo est juste
      Zanatany o
      la FRANCAFRIQUE , dans tout le parcour de Rajoelina de 2009 à ce jour, est le MAITRE D’OEUVRE , ce fut déroulement du type parfaitement ORCHESTREE PAR LA FRANCE derrière !!!!
      j’ai l’impression que vous n’en avez pas la certitude , mais seulement des doutes...
      Comme beaucoup de Malgaches encore bernés....certains croient même que rien ne peut se faire sans reni-malala !!!!
      Jereo ny zava-doza rehetra natao ny tsotsoka tany Afroka , si teto antsika (aza adino 2009 !!!!)
      Namono aza natao ny tsotsoka ( Sankara et d’autres encore)
      La françafrique est un système mafieux qui n’agit jamais en face , mais manipule parfaitement derrière jusqu’au meurtre ou au putsch pour préserver les INTERETS FRANCAIS !!!
      en plaçant des chefs d’Etat corrompu à leur cause....

  • 21 septembre 2023 à 10:17 | Isandra (#7070)

    C’est un homme de la situation, qui montre sa fermeté et surtout sa prudence.

    La stratégie des opposants, c’est de créer un environnement imaginaire de troubles, pour qu’on puisse reporter cette élection, pour ce faire, ils multiplient des déclarations sur déclarations, en faisant parler des groupuscules des associations des quartiers, de petites branches des associations, etc il y a même qui se permettent de parler au nom de grandes entités sans autorisation,...Le but de tout cela, c’est de faire croire aux gens que leur cause est populaire, et nombreux rejoignent à eux, mais, les Malagasy ne sont pas dupes, jusqu’à là, les effets escomptés ne viennent pas, la descente massive et spontanée dans la rue.

    Ce qui passe et pèse plutôt dans l’opinion, ces candidats font tout cela, parce qu’ils ont peur de Rajoelina.

    • 21 septembre 2023 à 10:41 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Parait il , au vu de ce qui se passe dans les anciennes Colonies Française , que la France ne veut pas qu’une crise politique majeure éclate à Madagascar. Manifestement 6e Dan , sorti du chapeau du magicien , n’est pas l’homme de la situation car n’est pas un Rassembleur. Les Russes sont entrain de plier bagages , vous êtes au courant je pense , Why ??????

    • 21 septembre 2023 à 11:18 | bekily (#9403) répond à Isandra

      La très grande pauvreté n’est pas imaginaire....
      Le responsable de cette très grande pauvrete n’est pas moins imaginaire : le Français André Rajoelina !!!!

    • 21 septembre 2023 à 11:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Andry Rajoelina est il l’homme de la situation ?

      C’appartient aux Malagasy de la répondre, ni aux opposants, ni à la France, etc, leur réponse sera connue dès 09 Nov, mais, en attendant, ce sont Ntsay avec ses ministres qui dirigent le pays, et assurent les affaires courantes, surtout, la stabilité,...

    • 21 septembre 2023 à 11:40 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Andry Rajoelina est il l’homme de la situation ?

      Bien sûr que c’est aux Malgaches de décider , heureusement ( le doute est permis ) ! Ils vont choisir et la Communauté Internationale cette fois ci ne va pas commettre la même « Crime » qu’auparavant tout Pays confondus. En tout cas la France ne sera pas un Pays de planque dixit Moussa Darmanin. Ntsay assurera peut être l’intérim mais on n’a jamais vu un entraineur compétent et diplômé mettre un numéro 9 dans un but. Comprendra qui voudra !!!!

    • 21 septembre 2023 à 11:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bekily,

      Manque de discernement, comme d’hab.

      Madagascar était pays riche, avant l’arrivée de Rajoelina au pouvoir.

      Une piqure de rappel, un extrait d’un rapport de la banque mondiale, avril 2014 :

      « Nous constatons que le taux de pauvreté n’a pas diminué entre 2001 et 2005 et a plutôt augmenté de 71 à 75 pour cent de la population. Nous estimons que l’incidence de la pauvreté a de nouveau augmenté à partir de 2005...Madagascar est ainsi devenu l’un des pays les plus pauvres au monde »

    • 21 septembre 2023 à 11:49 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Vous l’avez lu je pense ce rapport.

      Corruption in Madagascar has been a longstanding and significant issue. It affects various aspects of the country, from politics and government to business and everyday life. Here are some key points about corruption in Madagascar :

      Political Corruption : Corruption has been a pervasive problem in Madagascar’s political sphere. It has manifested through bribery, embezzlement, and other corrupt practices within government institutions. This has hindered the country’s development and the delivery of public services.

      Economic Impact : Corruption has had a detrimental impact on the country’s economy. It discourages foreign investment, distorts the business environment, and undermines economic growth. The diversion of public funds into corrupt practices deprives the government of resources that could be used for infrastructure development and poverty reduction.

      Transparency International’s Corruption Perceptions Index : Madagascar consistently ranked low on Transparency International’s Corruption Perceptions Index, which measures perceived levels of corruption in a country. This low ranking indicates that corruption is widely seen as a problem by both citizens and international observers.

      Natural Resource Exploitation : Madagascar’s rich natural resources, including minerals and timber, have been subject to corruption. Illegal logging and mining activities often involve corrupt practices, contributing to environmental degradation and loss of revenue for the country.

      Anti-Corruption Efforts : The Malagasy government, with support from international organizations and donors, has made efforts to combat corruption. These efforts have included the establishment of anti-corruption agencies and the introduction of anti-corruption legislation. However, progress has been slow, and the effectiveness of these measures has been a subject of debate.

      Challenges : Several factors contribute to the persistence of corruption in Madagascar, including weak institutions, low salaries for public officials, and a lack of awareness and education about the harmful effects of corruption.

      Civil Society and Media : Civil society organizations and the media have played a crucial role in exposing corruption and advocating for accountability. Investigative journalism and advocacy campaigns have helped shed light on corrupt practices.

      It’s important to note that combating corruption is a complex and long-term process that requires the commitment of both government and civil society. The international community also plays a role in supporting anti-corruption initiatives in Madagascar. Efforts to address corruption are essential for promoting good governance, economic development, and social justice in the country.

    • 21 septembre 2023 à 12:01 | bekily (#9403) répond à Isandra

      LOL !!!
      Manque de discernement de ma part ???
      Bemolotra et vous DELIREZ COMPLETEMENT DANS VOS CONTRE-VÉRITÉS
      Madagascar est toujours un pays très riche en ressources..
      Ressources que la MAFIA FRANCAFRICAINE Ravatomanga, Rajorlina et consorts exploitent à mort dans leurs PROPRES INTERETS ( souvent sous forme de commission ou pourcentage en rétrocession «  : L’AFFAIRE ROMY VOOS EST REVELATRICE ! » )
      Votre arrogance et veulerie sans fin se moquent complètement de cette MISERE PROFONDE que vit le peuple que vous méprisez.
      5* pays le plus pauvre du monde , même un gosse de dix ans comprendrait !
      Vous ignorez le sens elementaire du terme discernement ,
      tel le PERROQUET DU GABON QUE VOUS ETES !!!!

    • 21 septembre 2023 à 12:15 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Faut il faire in dessin pour qu’ Isandra comprenne que les revenus issus des ressources du pays vont dans la cagnotte du systeme gouvernemental MAFIEUX ???
      L’argent est DETOURNE du budget de l’Etat
      Et par voie de conséquence ne sert pas à couvrir les besoins de la population
      Comment expliquer autrement cet ECART ABYSSAL DE NIVEAU DE VIE entre des trop riches et des trop pauvres ????
      Mais à quoi bon répéter ce que tout le monde sait pertinemment...

    • 21 septembre 2023 à 12:23 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Bekily

      Faut il faire in dessin pour qu’ Isandra comprenne que les revenus issus des ressources du pays vont dans la cagnotte du systeme gouvernemental MAFIEUX ???

      Bonjour.

      L’arrestation de cette criminelle qui travaille au plus haut sommet de l’Etat Malgache chez les anglais suffit pour démontrer qu’à tous le niveaux il y a des profits pas très catholiques. D’où la nomination de Nstay pour que personne ne fouille mais ça c’est une très mauvaise idée !!!!
      Comme dirait l’autre l’exemple vient d’en Haut .

    • 21 septembre 2023 à 12:30 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Ik n’est pas question de reporter les Elections , comme l’a suggérée la Communauté Internationale , mais il s’agit de veiller à ce que ces élections soient régies d’une manière transparente , inclusive , crédible et respectée par tous . Contrairement aux avis des fossoyeurs de La République , il est encore temps d’y remédier , si une volonté Potitique est envisagée . Est ce que c’est le cas ? La réponse est sans appel ... négative . Tout le monde est convaincu que la refonte de la liste électorale est une mascarade , avec l’introduction des jugements supplétifs , et l’annulation de 600000 votants dans la région d’Analamanga , et le création de plusieurs bureaux de vote fictifs dans le Sud et le Nord du Pays . Sans parler de la composition de La Ceni , et de la HCC, qui est une association de flagorneurs et de corrompus . De plus , l’interdiction de réunion des partis d’Opposition ...dans un lieu clos , avec les moyens répressifs des bidasses en folie , démontre la partialité de ce Gouvernement . En tout cas les dés sont jetées , les carottes sont cuites , et il n’y a plus d’échappatoire pour tous ceux qui ont pillé le Pays , car le peuple a faim . Ventre affamé n’a point d’oreilles . Patria o Muerte ,Vinceremos Masina ny Tany Ndrazana. Salut les Copé.

    • 21 septembre 2023 à 13:43 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Un Start Up Néerlandais a bossé un peu sur Mr Ho et en reprenant le n°3 son erreur d’addition etc il vous met à disposition un logo.

      0=3

      J’avoue il y a de l’idée ! Il faut juste le meubler un peu .

    • 21 septembre 2023 à 18:45 | zana tany06 (#9886) répond à Isandra

      Peur du système RAJOELINA il y a de quoi lol . Toutes critiques envers le régime est sanctionné immédiatement par un passage en prison avec un interrogatoire bien musclé. On ne peut pas en vouloir au peuple de ne pas manifester par trouille.

      La solution c’est le vote encore le vote et toujours le vote même si le système va tout faire pour arranger les chiffres. déja en 2018 sans l’aide des Russes on sait pas si il aurait été élu !!! La France comme d’habitude à laisser faire et à menti par omission.

    • 23 septembre 2023 à 19:02 | bekily (#9403) répond à Isandra

      O oui
      CONNAR EST :
      * Parfait petit pantin
      * petite Esclave soumise..néanmoins à grande bouche gourmande
      Miam, miam le fric de la corruption orchestrée par la francafrique depuis 1960
      ..

    • 23 septembre 2023 à 19:10 | bekily (#9403) répond à Isandra

      O oui
      CONNAR EST :
      * Parfait petit pantin
      * petite Esclave soumise..néanmoins à grande bouche gourmande
      Miam, miam le fric de la corruption orchestrée par la francafrique depuis 1960
      ..

    • 23 septembre 2023 à 19:11 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Isandra
      O oui
      CONNAR EST :
      * Parfait petit pantin
      * petite Esclave soumise..néanmoins à grande bouche gourmande
      Miam, miam le fric de la corruption orchestrée par la francafrique depuis 1960
      ..

  • 21 septembre 2023 à 10:24 | Isandra (#7070)

    𝐐𝐮𝐞𝐬𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝’𝐢𝐧𝐭𝐞𝐫𝐩𝐫é𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 !
    "Curieux ! La loi pourrait être interprétée de mille façons. Elle pourrait, le conditionnel est de rigueur, avoir différents sens selon l’angle de vue et en fonction du rapport de force. Quelqu’un est jugé coupable et mis en détention par un juge. Quand le rapport de force change, un autre juge le libère du fait qu’il n’est pas coupable. Deux interprétations différentes voire contradictoires !
    Aux Etats-Unis, des innocents ont perdu la vie en passant par le « couloir de la mort » pour une question d’interprétation de la loi. Un juge condamne à mort. Un autre prescrit une à perpétuité. Un autre, libère pour un même cas. Ceci étant valable du côté de la défense ou de la mise en accusation. Les avocats interprètent aussi la loi selon l’angle qui intéresse leurs intérêts. A chacun son interprétation du délit et de la loi.
    Les hommes de loi, juges ou avocats, sont considérés par le commun des mortels comme des personnalités puissantes pour la simple raison qu’ils manipulent la loi sur le bout des doigts selon la vision correspondant à leurs intérêts ou aux intérêts du régime ou des clients qu’ils défendent. On se rappelle des « considérant » à n’en plus finir du président de la HCC, de l’époque, quand il voulait asseoir une idée allant dans le sens de son point de vue ou de celui qu’il voulait défendre. Pour les juristes sinon les hommes de loi, le noir pourrait devenir blanc et le blanc en noir !
    A Madagasikara, le pays risque le pire ! En cause, une question d’interprétation d’un article de la Loi fondamentale. Une bonne ou mal interprétation selon le camp où l’on se trouve qui vire au chamboulement. Il semble que personne, de quelque bord que ce soit, ne se rende pas compte du péril qui guette le pays. Quand l’édifice prend feu, on aura plus le temps ou l’occasion de s’expliquer sinon de se justifier. Ce qui urge à ce moment critique c’est d’arriver à éteindre l’incendie si ce n’est pas déjà tard ! De toute façon, en cas de catastrophe de ce genre, la responsabilité appartient toujours à tout le monde.
    Au moment où le président du Sénat, Herimanana Razafimahefa, a pris la décision de renoncer au poste de Président de la République, par intérim, ce qu’exige la loi, Art 52 alinéas 1 et 2, il ne se rend pas compte de l’impact de sa décision. C’était là le problème ! Et quand la Haute Cour d’Ambohidahy, après avoir pris acte de la vacance de poste, déclenche de sitôt l’activation de l’Art 52 alinéa 3. Pour le simple citoyen, il n’y a pas de violation de la loi. Mais, la politique y voit autrement. En effet, le collectif des 10 candidats, sinon le conseil juridique qui les assiste, y voient autrement. Ainsi, les 10 candidats proches de l’Opposition se lancent dans des interprétations parfois gratuites et rejettent la décision de la HCC d’avoir remis le pouvoir à un gouvernement collégial. Et on s’entremêle pour une question d’interprétation."

    • 21 septembre 2023 à 10:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      C’est peut-être en raison de cette multiple interprétation tordue faite par les juristes Gasigasy, Siteny aurait préféré recourir aux conseils d’une juriste Vazaha, tena mena sofina, plus objective sans parti pris, ni préjugé,...

    • 21 septembre 2023 à 12:17 | grain de sable (#11509) répond à Isandra

      « La loi pourrait etre interprété de mille façons » qu elle dit iandra
      Voui dans un pays comme la france ou dans son code penal y a ces 2 lignes « le mensonge n est pas considéré comme une manœuvre frauduleuse » y a pas de souci effectivement nos psykiatres reconnaissent bien les miraculés de lourdes le chef d etat voyou va pas à Marseille pour autre chose cette semaine que nous prendre en« tenaille »...expression employée par napoléon 3 l etron pion du mi6 rosbif mais là on s ecarte de dago voui la sœur d un ministre qui achète cash de france une machine aux usa...que son frère ministre en exercice dédouanne..😊
      L or c est une drague pour pomper l or
      il est à qui et a qui les taxes l administration fr gasy ?
      c est pas des questions à poser à des francé ça et pour causes l élection mal-gache tombe bien tiens c est les dieux😉😊

    • 21 septembre 2023 à 12:20 | bekily (#9403) répond à Isandra

      La loi est interprétée par la Justice
      Mais la Justice est complètement bafouée en dictature comme en autocratie :
      Soit jugulee
      Soit corrompue
      Nous sommes dans une réelle AUTOCRATIE ,
      Tout est conçu DANS l’interet de l’autocrate Rajoelina.....
      .....qui lui même n’est que le pantln de la francafricaine ravatomangaesque....

    • 21 septembre 2023 à 13:09 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Selon vous , « La Loi peut être interprétée de milles façons » . Vous ne croyez pas si bien dire , car vous et votre clique sont les spécialistes en la matière . Cette pratique mafieuse a commencé en ...2009 , avec la nomination des plus hauts gradés de l’époque , qui étaient des usurpateurs . Car après avoir « torturé » dans le camp de CAPSAT , ceux qui représentaient l’élite de l’Armée Malagasy (avec des coups de pieds dans les fesses , selon Patrick le fauve) , le « plus ancien au grade le plus élevé » était en cachette , car il était menacé de ...mort ,s’il ne suivait pas vos instructions. Vous aviez alors intronisé avec faste , par l’aide du Juriste faiseur de rois , mais sans qualité ...votre Calife . D’autres dysfonctionnements et irrégularités se sont enchaînés , notamment le changement des accords de Maputo et d’ Addis Abéba... Et la liste n’est pas exhaustive , mais le pire est cette ignorance de l’Art 42 entraînant l’annulation de la candidature de votre Leader Bien Aimé , tout en repoussant d’un revers d’une main ...l’Article 43... le mal aimé. Le Député d’Ampanihy Ouest , un transfuge de l’IRD , juriste et membre de la Haute Cour de justice a confirmé cet art 43 , avec un autre Juriste , candidat à l’Election Présidentielle , Rakotomahanina James Franklin (James Brown de par sa coiffure) . Le Professeur Emerite à La Sorbonne , Dominique Rousseau , spécialiste de Droit Constitutionnel, a confirmé qu’en ayant acquis, par Naturalisation le Nationalité Française , votre « Dieu » ne peut plus concourir au poste de la Magistrature Suprême .
      Mais selon vos convictions , « La Loi peut être interprétée de mille façons » , et cette conviction vous arrange bien . Nous n’avons vraiment pas les mêmes valeurs , mais cela , on l’avait compris depuis belle lurette .

    • 21 septembre 2023 à 14:03 | spliff (#5871) répond à Isandra

      Isandra,

      Vous dites donc explicitement que la lecture et l’application de la loi par le régime n’est qu’interprétation. Puisque là réside la nature des choses selon vous.
      Laquelle lecture vous justifiez par la présence d’un « danger ».
      Laquelle application vous est permise par un rapport de force actuel en votre faveur.
      L’ultime facteur étant donc le rapport de force selon vous, restez au moins cohérent(e) avec vous même en évitant d’avancer l’argument de la démocratie pour vous justifier pour tout et n’importe quoi.

      Dans un autre référentiel ou une autre logique, on peut considérer que la pauvreté extrême des populations de Madagascar contre laquelle rien de substantiel n’a été fait [ pendant ce dernier mandat a minima ] constitue Le Danger prioritaire à considérer.
      Ce de quoi peut ainsi donc découler une autre interprétation de la signification de vos pratiques pour vous maintenir [ par le rapport de force dont vous révélez l’usage par vos soins ], et qui consiste à considérer que votre « interprétation » est erronée.
      La différence étant que vous bénéficiez de la disponibilité de la force en votre faveur pour « appliquer » votre lecture.
      Je ne sais pas si vous vous rendez compte de l’odeur que prend le terme « Démocratie » dans votre bouche quand vous vous vautrez dans la subversion des principes à qui mieux mieux tout en révélant vous-mêmes vos inepties en essayant de faire du « raisonnement »… vous pouvez toujours traiter les gens de « gasy gasy » comme vous voulez, mais soyez sûr(e) qu’à ce jeu vous les battez à plate couture… nothing new here though…
      Et croyez-moi, personnellement ce n’est pas faute d’avoir sincèrement essayé de considérer le verre plutôt à moitié plein qu’à moitié vide à votre endroit pendant un petit temps vu la difficulté objective de la tâche. Mais compte tenu de vos pratiques et de la constance de la malhonnêteté dont vous faites preuve, c’est juste impossible sur la durée… vous incarnez le malheur de ce pays tout en vous la pétant bien bruyamment…

      Les vents tournent. C’est une « loi » de la physique. Ça ne s’interprète pas. Ça s’observe en temps voulu.

    • 21 septembre 2023 à 15:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Spliff,

      Les interprétations changent, quand la politique s’en mêle, et souvent à géométrie variable. La binationalité de JL Robinson, Kolo Roger, si je ne cite qu’eux, etc, ne dérangeaient pas certains, et n’a pas provoqué autant polémique, pourtant, eux aussi, ils étaient candidat à la présidentielle.

      A propos de l’article 42 du CDN, je n’entre plus sur le fond, mais, dans la procédure.

      Dans l’application d’une loi, d’autant plus, une loi laquelle n’a jamais été appliquée tel le cas de cet article, la parole de la ministre de la justice a de valeur importante, dans la mesure où elle a et elle seule a la compétence juridique d’envoyer un circulaire pour instruire aux juges la modalité d’application de loi.

      Et un article de loi a besoin d’une juridiction pour l’appliquer, et qu’un fait n’est pas un délit tant qu’une juridiction compétente ne le constate pas et ne le classifie pas, parce qu’il ne peut pas s’appliquer tout seul. Ce n’est pas le cas de Rajoelina, jusqu’à ce jour, aucune juridiction n’a constaté sa situation, si elle correspond à ce qui est stipulé dans cet article 42, et sa version de fait n’est encore entendue par aucun tribunal. De ce fait, cet article ne lui est pas appliqué, il reste citoyen Malagasy par entier comme le cas de tous ces Malagasy naturalisés depuis 1960, à qui cet article aurait dû être appliqué.

      En outre, vous avez cité des juristes, moi, je citerai un expérimenté, qui était connu par sa capacité d’expliquer les lois : Voici, un extrait d’un article d’un journal :
      « Joint par téléphone, Honoré Rakotomanana, ancien président de la Haute cour constitutionnelle et non moins ex-président du Sénat, évoque l’article 55 comme condition d’application de l’article 42 cité plus haut, de la nationalité malgache, et qui dispose : »(…) les décrets déclarant qu’un individu a perdu la nationalité malgache, (…) sont publiés dans le Journal officiel de la République".

      Et d’ajouter que, « puisque lesdits décrets n’ont jamais été publiés, l’article 42 est frappé de désuétude ».

      Enfin, comme Rajoelina a pu fournir le certificat de nationalité délivré par le tribunal compétent, la position de la HCC est normale et logique, elle respecte bien l’article 79 du CDN, qui stipule : Lorsqu’une question de nationalité est posée, la charge de la preuve incombe, conformément au droit commun,
      - soit à celui qui prétend avoir ou non la nationalité malgache ;
      - soit à celui qui prétend qu’un individu a ou n’a pas la nationalité malgache.
      Le certificat de nationalité, délivré conformément aux articles 87 et suivants, fait foi jusqu’à preuve contraire de la nationalité malgache.

    • 21 septembre 2023 à 20:49 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Copié -Collé ...

    • 21 septembre 2023 à 21:59 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Isandra
      on s’en fout de la nationalité de KOLO :
      il ne briguait pas la MAGISTRATURE SUPREME : chef d’Etat ....
      Il n’avait jamais eu la responsabilité de toute la machine administrative de l’Etat et de la force armée ( police, armée, gendarmerie) comme un chef d’Etat !!!
      Impossible d’être aussi bornée que vous l’êtes pour ne pas comprendre une situation claire comme eau de roche !!!!!!
      Le problème de risque de CONFLIT D’INTERET NE SE POSAIT PAS pour Kolo ni pour n’importe qui d’autre que Rajoelina !!!
      Et comme le note Le Kopé
      votre papier collé................est stupide

    • 21 septembre 2023 à 22:07 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Isandra
      encore une stupidité de votre part !
      Siteny prend un avocat non malgache....peut être aussi pour avoir l’assurance que cet avocat ne sera pas perquisitionné ou menacé par votre police corrompue..................
      Ma pauvre :
      Vous avez un sacré complexe d’infériorité !
      Persifler et faire croire que cet avocat étranger est plus compétent qu’un avocat malgache ???
      GROSSE NAIVE !
      Sachez qu’il existe en France bon nombre d’avocat ...quasiment au SMIG...
      Certains le sont parce-qu’ils n’ont pu réussir à de meilleurs concours qu’à l’obtention d’un CAPA...
      Ou qu’ils n’ont eu de meilleures place dans le privé...
      Tous les avocats français ne sont pas forcément des Dupont-Moretti ou autres « cadors »

  • 21 septembre 2023 à 10:24 | nez_gros (#10715)

    Requinqué après sa rencontre avec les « Ambassadeurs » hier, NTSAY hausse le ton, sûr de lui
    Merci qui ???

    • 21 septembre 2023 à 13:27 | vatolahy (#11348) répond à nez_gros

      J’aimerai savoir si le malgache Rajoelina né malgache s’est enrichi à milliards en détournant à son profit toutes les aides internationales ou si cette richesse vient de la prédation exercée chaque jour sur le misérable paysan de rizière

  • 21 septembre 2023 à 10:46 | Ibalitakely (#9342)

    Imaginer un peu un chauffeur de taxi brousse qui dit bien connaître & sa voiture & la route qu’il va emprunter. Lorsqu’il roule sur une belle route ce chauffeur blablatteur disait à ses passagers « moi je conduis toujours bien quelle que soit le type de route. Mais lorsque la route devient de + en + médiocre, voire même presque impraticable, il ne veut pas céder totalement sa place en tant que conducteur, mais par contre il demande à quelques-uns de ses passagers » que l’un d’entre vous prend le volant, un autre s’occupe du levier de vitesse, puis un autre de l’essuie-glace & du clignotant & quant à moi je rete m’occuper des pédales !! Pendant tout ce temps les policiers qui voient la voiture passer font semblant de regarder dans leurs portables. Vakivakim-botry ho tody sa ho very, RAZAKANDRAINY Jean Verdy alias DOx.
    * & les policiers au bord des chaussées continuent d’être toujours très préoccupés avec leurs portables.

    • 21 septembre 2023 à 11:27 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Ouè msé lé PM empéché/PRM par intérim, il n’y a point de crise politique à Madagasikara, & c’est pourquoi non seulement des élus sont remplacés [comme en tant de tAtezamihitatra] par des responsables désignés vous y compris, mais aussi dans les rues de la capitale il y a + de bebaoty gesticulants que de simples individus qui circulent. De gaga elà e ??

    • 21 septembre 2023 à 11:31 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      [comme en tant de tAtezamihitatra], lire [comme au temps de tAtezamihitatra].

    • 21 septembre 2023 à 13:16 | lé kopé (#10607) répond à Ibalitakely

      Le déraillement du train reliant Manakara à Fianarantsoa hier , est un exemple précis de cette gabegie . Et dire que les wagons seraient des bonnes occasions , achetés avec des Millions d’Euros avec l’argent du peuple , alors que la photo qui montre le chassis dans un état lamentable , est encore une preuve irréfutable de leurs ignominies . On nous aurait menti ???
      De toutes façons , jusqu’au bout , d’autres révélations couronneront la fin de leur mandat .

    • 25 septembre 2023 à 11:28 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Salut (#10607),
      Je n’ai pas eu le tps de vous plutôt dire que c’est depuis 2010 que ce foza volomboasary a acheté deux Airbus A340 qui sont, depuis 2019, devenus des poulaillers victimes des intempéries & de la cannibalisation [des pièces moteurs y compris, disparaissent petit à petit] sur le nouveau tarmac de l’extension de l’aéroport d’Ivato (tout à fait visibles tout près de la piscine ou foyer de la BANI, ou encore du côté de la commune d’Ambatolampy Tsimahafotsy ou d’Ambohimarina).

  • 21 septembre 2023 à 10:55 | Albatros (#234)

    « ......, c’est une perturbation du processus électoral qui existe » !!!. 🤣
    Comme en 2009 ?!.

    La mouche « Ntsay-Ntsay » veut endormir le Peuple gasy !.

    « Il s’est dit prêt à continuer le processus électoral malgré les contestations. » !
    Contrairement au Président du Sénat, la « mouche » se dit prête, certainement lui aussi, pour des « raisons personnelles », à assurer le job !.
    Ah !, les « raisons personnelles » sont impénétrables !.
    Pour le Vahoaka, il reste toujours les « raisons de la Colère ».

    Je sens que nous allons avoir 7 semaines de « bourrage de crâne » passionnantes sur ce site !.
    Les « vautours » s’accrochent (ou s’accrocheront. C’est selon votre choix !), à l’os jusqu’à la dernière miette de pitance !.

    @+

  • 21 septembre 2023 à 11:04 | Saint-Jo (#8511)

    [Extrait d’un autre article du jour de MT
    Saisie record. Les douaniers de la Réunion ont saisi 642 450 produits alimentaires de contrefaçon dissimulés dans un container en provenance de Chine en transit à la Réunion et à destination de Madagascar.

    Comments :
    Hé ! Oui !
    Encore heureux qu’il y a l’Étranger qui veille au grain !

    Madagougou est un territoire où les fraudes, les non-respects des règles établies sont généralisés sur tous les plans et à tous les niveaux de la société madagougouesque : de l’échelon le plus bas jusqu’à l’échelon le plus haut dans tous les services publics et privés.

    Surtout au sein du monde politique. Du technicien de surfaces [quand il y en a !] jusqu’au président de la République fozaesque, en passant par les ministres, les députés, les sénateurs et autres gouverneurs désignés !

    Plus corrompues que le sont les armées et la police fozaesques, cela n’existe nulle part au monde.

    Le peuple madagougouesque ?
    Complexe à dire.
    Mais la plupart du temps un peuple désespérément amorphe, qui semble encaisser tous les coups sans se défendre.
    Sauf en de très rares cas localisés dans des endroits plutôt enclavés [Ikongo, par exemple].

    Normal, car les membres de la classe politique opposante à ceux qui exercent le pouvoir serrent les fesses.

    Ces types n’ont même pas l’idée de conseiller à ceux du peuple,
    qui osent manifester contre les abus du pouvoir,
    d’avoir des moyens pour se défendre contre les assauts des forces de répression fozaesques,
    et de ne pas se laisser tirer comme des lapins !

    Alors, tout le monde ne fiche rien
    et attend
    que la liberté
    et la sécurité du peuple
    tombent miraculeusement du ciel
     !!!

  • 21 septembre 2023 à 11:21 | rakotobe (#7825)

    " Il n’y a pas de crise politique à Madagascar..
    il y a une perturbation...."
    Pas de crise mais juste un peu de friture sur la ligne quoi...
    Je pense qu’il y a surtout LA BARRIÈRE DES LANGUES ..🤣
    et un Gouvernement collégial ghettoisé

    • 21 septembre 2023 à 11:50 | Albatros (#234) répond à rakotobe

      « Langues de bois »,
      « langues de p..... » ,
      « langues de vipères » !.

      On a le choix !. 😜

  • 21 septembre 2023 à 11:33 | Besorongola (#10635)

    UNE FEMME DE COUILLES !

    Une hôtesse de l’air est placée en garde à vue et sera jugée le mois prochain pour avoir appelé à la révolte sur les réseaux sociaux
    Bruno Minas • Réunion
    Sur Facebook, elle s’appelle Foutsie Tsotsy et compte une dizaine de milliers de fans. Dans le civil, les voyageurs connaissent bien son sourire, elle s’appelle Sylvia Randriantsotsy, et portait l’uniforme d’hôtesse de l’air sur Air Madagascar.

    Depuis qu’elle est descendue de l’avion, la jeune femme se déchaîne sur les réseaux sociaux contre les gouvernants, la corruption, l’injustice, la censure. Ses têtes de turcs sont les membres de la famille présidentielle.

    Dans un de ses nombreux posts, elle a demandé aux soldats, dont les familles vivent aussi la misère généralisée du peuple malgache, de prendre leurs responsabilités : « sauvez-nous ; sauvez Madagascar ». Il n’y a eu qu’une cinquantaine de partages, sans doute à l’étranger car les internautes de la grande île sont prudents.

    C’en est trop pour les autorités : Foutsie est libre certes, mais inculpée, et sera jugée le 30 octobre, 10 jours avant la présidentielle pour « incitation à la révolte militaire ».

    • 21 septembre 2023 à 11:39 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      & en ce moment bon nombre de gens veulent bien savoir ce que pense l’autre Rakotoarisoa, en l’occurance Jean Eric l’ancien président de la HCC ??

    • 21 septembre 2023 à 12:20 | grain de sable (#11509) répond à Besorongola

      nana à denfendre cette foutsie courageuse

    • 21 septembre 2023 à 15:35 | Jipo (#4988) répond à Besorongola

      Bonsoir, vous me l’ avez enlevé de la bouche
      https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/madagascar-une-internaute-rebelle-devant-la-justice-1429724.html
      Je remarque que notre mandimbisoua s’ est bien abstenu d’ en parler, quant à cet article , il n’ est pas signé contrairement à ceux du soutien au rat des bals poussières ...
      Non il n’ y a pas de crise à Dago, juste un nouveau coup d ‘ Etat : cautionné par la CI !
      Mais on est dans la « transparence et l’ inclusivité » alors ? tout baigne ...
      Au pays des 🐒, les 🤡 sont rois !

    • 21 septembre 2023 à 22:14 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      interdiction d’exprimer librement ses idées ????????
      ben je l’écris : DESCENDEZ CE CONAR de son siège...!!!!
      et bravo Foutsie pour votre courage et patriotisme !!!!

  • 21 septembre 2023 à 11:36 | Besorongola (#10635)

    LA MAYONNAISE MONTE, LES CONTESTATIONS S’ÉLARGISSENT... LE COLLECTIF DES ADMINISTRATEURS CIVILS MONTENT AU CRÉNEAU À LEUR TOUR.

    https://fb.watch/nb77pDusMW/

    • 21 septembre 2023 à 22:18 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      espérons globalisation ,
      jusqu’à
      la GREVE GENERALE
      rappellons le un exercice de LIBERTE PUBLIQUE et non un appel à l’insurrection !!!
      * cetains tendent à croire que grève générale signifie forcément "bain de sang comme en 2009 ???
      * C’est tomber dans le piège de l’intimidation de ce régime pourri et corrompu.

  • 21 septembre 2023 à 11:37 | Besorongola (#10635)

    EXTRÊME PAUVRETÉ À MADAGASCAR !

    Madagascar : vie chère et extrême pauvreté, le quotidien des habitants de Tananarive

    Madagascar est en proie à une très grande pauvreté. Un taux de chômage très élevé et peu de perspectives de développement. Une situation à laquelle les habitants le plus pauvres doivent faire face et se débrouiller chaque jour pour survivre
    ACDK / CV, TC et AC • Publié le 19 septembre 2023.
    Conçue pour accueillir une population de 500 000 personnes, Tananarive accueille aujourd’hui plus de trois millions d’habitants. Une ville surpeuplée avec plus de 70% des gens qui vivent dans l’extrême pauvreté. Le salaire minimum est de 250 000 ariary, soit 50 euros.

    Témoignage d’une femme de ménage malgache dans ce reportage de La Réunion 1ère

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=pfbid0KJkC7J26abzfFATNdiyy6vJANtdKvGi8v1bYe8C9j7UyGiizqviLqNAVcbAWSmn3l&id=100057697530328&sfnsn=scwspmo

  • 21 septembre 2023 à 11:42 | Besorongola (#10635)

    TSY AMPY SOLAITRA !

    https://fb.watch/n1BDbBBl0j/

  • 21 septembre 2023 à 11:47 | Besorongola (#10635)

    MR HO A DÉMISSIONNÉ MAIS LA PASSATION DU POUVOIR N’A PAS ENCORE EU LIEU !
    CE QUI VEUT DIRE QUE MR HO A TOUJOURS LE POUVOIR DANS SA POCHE. NTSAY N’EST QU’UNE MARIONETTE !

    https://fb.watch/nbL17ySHvt/

  • 21 septembre 2023 à 11:51 | Isambilo (#4541)

    Si ce n’est qu’une perturbation, il n’est pas nécessaire de venir à la télé !
    Mais il sent bien que ça sent le roussi et qu’il faut qu’il se montre.

  • 21 septembre 2023 à 11:53 | Besorongola (#10635)

    LE DESPOTISME AU SOMMET DE L’ETAT !
    POURQUOI LES 11 CANDIDATS N’ONT PAS CONFIANCE À LA JUSTICE MALGACHE ?

    Le procureur général de la cour suprême de Madagascar RAKOTOMANDIMBY Benjamin Alexis est membre du Conseil Suprême de la Magistrature et en même temps Conseirller Spécial de Mr Ho donc il travail pour la Justice malgache et en même temps pour l’exécutif. La séparation du pouvoir judiciaire et le pouvoir exécutif n’est pas respectée.

    La femme de ce Procureur général RAKOTOBE ANDRIAMAROJAONA Vololonirina Christiane est membre de la HCC. La neutralité de la HCC est douteuse.

    Dama Arsène Andrianarisedo, ancien membre de la Haute cour constitutionnelle (HCC) et époux de l’actuel ministre de la fonction publique, Gisèle Ramampy.

    Gisèle Ramampy, également magistrat, a tenu simplement a souligné hier qu’il y a des procédures à suivre dans la poursuite d’un magistrat comme Herilaza Imbiki. En tant que membre de gouvernement, il ne devrait pas non plus être jugé dans une juridiction ordinaire, si les faits dont on l’accuse sont confirmés. Autrement dit, l’ancien ministre de la Justice ne risque rien. Gisèle Ramampy a été juste nommée ministre de la justice par intérim pour protéger Imbiki.

    En févier 2022, Gisèle Ramampy, également ministre du Travail et de la Fonction publique a remplacé par intérim Imbiki Herilaza démissionnaire suite à un délit de corruption .

    En presque 5 ans de mandat, le régime actuel a procédé à 4 remaniements du gouvernement. Andry Rajoelina a également changé 4 fois de directeur de cabinet au sein de la Présidence. À chaque fois, il est mis en garde sur son choix, mais ne veut rien écouter. En un seul mandat présidentiel, Andry Rajoelina a dû octroyer des postes clés à un entourage louche pour honorer les promesses faites à ceux qui ont contribué à le faire élire : des députés incompétents, des ministres incompétents, des maires criminels, des gouverneurs voleurs, des sénateurs incapables et des juges corrompus ont tous été placés quelque part pour rendre des comptes et pour assurer Andry Rajoelina. Cependant, ces individus sont malintentionnés.
    Malgré sa connaissance de son passé criminel, Andry Rajoelina a quand même nommé Tinoka Roberto ministre à trois reprises. Condamné pour l’utilisation de faux diplômes pour intégrer des écoles prestigieuses spécialisées dans la diplomatie et l’administration, Tinoka Roberto fait partie de ces pions à scandale que Andry Rajoelina a quand même tenu à avoir dans son équipe.
    Tinoka n’est pas un cas isolé, car la majorité des membres de ce régime, si ce n’est tous, ont un passé douteux dont Andry Rajoelina est informé.

    • 21 septembre 2023 à 11:54 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Lire en la justice...

    • 21 septembre 2023 à 11:57 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      TRAVAILLER À LA PRÉSIDENCE AVEC MR HO EST UNE OPPORTUNITÉ RÊVÉE POUR S’ENRICHIR VITE.

      Le 11 mars 2023, la Gazette de la Grande île avait fait un article entier consacré à la mise en garde d’Andry Rajoelina face au passé douteux de Philippe Tabuteau, conseiller spécial d’Andry Rajoelina arrêté avec Romy Voos au Royaume-Unis. Le titre était « Inquiétude et interrogation : Un vazaha « affairiste » à la Présidence. (l’intégralité de cet article en bas).
      Depuis 2019, les scandales au sein du gouvernement se sont multipliés. Des crimes et des abus de pouvoir perpétrés par des gens qui ne sont là que pour maximiser leurs profits avant de disparaître. Tous ceux qui accèdent à un poste clé s’empressent d’en abuser. Corruption, favoritisme et népotisme règnent actuellement à Madagascar. Tout cela a commencé avec Andry Rajoelina, donc il n’est certainement pas la victime des conséquences de tous les mauvais choix qu’il a faits.

  • 21 septembre 2023 à 12:05 | Besorongola (#10635)

    RAIKITRA NY ANGAREDONA !

    Émission « Angaredona » : HCC, CENI et Gouvernement collégial sur le banc des accusés
    Une nouvelle semaine, une nouvelle stratégie. L’émission « Angaredona » a tenu sa promesse. Comme il fallait s’y attendre, il s’agit d’une tribune où les députés de l’opposition se sont relayés afin de pointer du doigt les différentes infractions et non-respect des lois en vigueur remettant en cause l’Etat de droit dans le pays. La Haute Cour Constitutionnelle (HCC), la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et le Gouvernement collégial ont été les principales cibles de toutes les critiques émanant de ces élus. La crédibilité de ces institutions ont été remises en cause et à entendre les différentes interventions, elles ne font que suivre la voix de leur maître, l’ancien président Rajoelina, et œuvreront certainement pour sa réélection. Les députés déplorent la violation répétitive de la Constitution et les différentes transgressions des lois favorisant le non-respect de l’Etat de droit.

    Impartialité
    Le député d’Ampanihy Ouest n’a pas manqué de revenir sur les différentes interprétations des lois de ces derniers jours. Il était le plus critique par rapport aux dernières décisions de la HCC. Selon lui, le Tribunal constitutionnel d’Ambohidahy n’a pas respecté certaines dispositions de la Constitution lors de la mise en place du Gouvernement collégial. « L’application des lois est stricte. L’article 46 de la Constitution est clair », a-t-il précisé tout en soutenant qu’il ne reconnaît pas ce Gouvernement collégial. Les élus de la Chambre basse n’ont plus aucune confiance à ces institutions, donc en l’organisation de l’élection. Certains d’entre eux vont même jusqu’à demander leur suppression. « Supprimer la Commission Électorale Nationale Indépendante pour une autre structure plus crédible qui va refaire la refonte de la liste électorale et reprendre l’organisation des élections depuis le début », a par exemple soutenu Me Hanitra Razafimanantsoa, durant son intervention, avant d’ajouter que « toutes les contestations devraient se faire avant la tenue de l’élection et non pas après la proclamation des résultats ». Quoi qu’il en soit, il faut souligner que l’émission « Angaredona », d’hier, a pu regrouper plus de 40 députés, selon les chiffres rapportés par le député du Ve Arrondissement, Fetra Ralambozafimbololona.

  • 21 septembre 2023 à 12:11 | Besorongola (#10635)

    DÉRIVE TOTALE POUR MAINTENIR MR HO AU POUVOIR !

    La constitution malgache, bien qu’étant la loi « suprême » qui régit le pays, semble malheureusement être utilisée de manière abusive par les politiciens à Madagascar. Plutôt que de servir de cadre pour garantir l’État de droit et les droits fondamentaux, elle est souvent détournée pour justifier des actions contraires à ses principes. Des exemples de telles manœuvres politiques incluent l’intervention directe d’Andry Rajoelina pour empêcher une motion de censure contre le gouvernement de Ntsay Christian, ainsi que l’ingérence du pouvoir exécutif sous la présidence d’Hery Rajaonarimampianina. Si l’on se réfère à l’histoire, le gouvernement de Ntsay Christian a été confronté à deux motions de censure, toutes deux interrompues par l’intervention de l’exécutif.

    Il est préoccupant de constater que la constitution malgache est régulièrement bafouée par le régime actuel. Même les membres de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), censés être les gardiens de la constitution, semblent ne pas la respecter, notamment à travers des actes tels que la nomination de Florent Rakotoarison, un individu associé à des actes criminels environnementaux. Cette situation soulève des questions sur l’éthique et la moralité de ceux qui sont censés protéger la constitution.

    Il est crucial de rappeler que la constitution d’un pays est censée être un pilier de la gouvernance, garantissant la stabilité politique, la protection des droits des citoyens et le respect de l’État de droit. Cependant, si elle est systématiquement ignorée et manipulée à des fins personnelles, certains pourraient remettre en question son utilité. Néanmoins, l’exemple du Royaume-Uni, qui fonctionne sans constitution écrite, montre que l’existence d’une constitution n’est pas nécessairement la cause des problèmes, mais plutôt son respect et son application appropriés qui sont essentiels. La situation à Madagascar suggère plutôt que le défi réside dans la mise en œuvre correcte de la constitution et le respect des principes démocratiques qui devraient la guider.

  • 21 septembre 2023 à 12:29 | Isandra (#7070)

    En guise de l’approbation de la présidence par intérim au gouvernement collégial, l’Allemagne, membre important de l’Union européenne :

    "COOPÉRATION - L’Allemagne accorde une enveloppe de 45 millions d’euros au gouvernement malgache pour soutenir trois projets de développement.
    Antananarivo, 21 Septembre, 12h14 - 45 millions d’euros. C’est le total du montant accordé par le gouvernement allemand au gouvernement malgache par le biais de la coopération avec le KFW. Ces fonds seront alloués à trois projets de développement distincts.
    ⭕Selon les explications du ministère de l’Economie et des finances, une enveloppe de 10 millions d’euros sera dédiée au développement du secteur de l’économie maritime, pour le projet pêche côtière durable III. Un montant similaire de 10 millions d’euros sera affecté au secteur de l’environnement, notamment pour des projets liés à l’agroforesterie et au reboisement.
    ⭕Les 25 millions d’euros restants seront octroyés au Fonds de Développement Local (FDL) pour soutenir efficacement les initiatives de développement communal et de décentralisation."

    • 21 septembre 2023 à 12:41 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      N’écrivez pas que ce qui vous arrange !!!!

      Le second projet d’un montant de 25 millions d’euros (120.532.500.000 MGA) concerne le programme de
      Développement Communal Inclusif et de Décentralisation III. L’objectif étant d’améliorer l’environnement socioéconomique de la population à travers l’amélioration des infrastructures communales, le renforcement de capacités des
      communes dans le domaine de la gouvernance locale et des circuits économiques, ainsi que le renforcement de
      capacités du Fonds de Développement Local dans les Régions de DIANA, BOENY, Androy, Anosy et Atsimo Andrefana.

  • 21 septembre 2023 à 12:34 | Besorongola (#10635)

    LA SADC POURRAIT ENTERER EN SCÈNE COMME EN 2002 !

    Les 11 candidats ont été reçus lundi 18 septembre par l’Ambassadeur de L’Afrique du Sud. . De nombreuses questions liées à la situation du pays ont été soulevées par ces groupes candidats. Ce collectif des 11 candidats ont partagé leurs préoccupations concernant les dispositions de la constitution entourant le transfert du pouvoir, notamment la mise en œuvre des dispositions de l’article 46, poursuit le rapport. Ils ont exprimé leur mécontentement face au manque de transparence du processus électoral qui mine la confiance dans la CENI. Ces groupes candidats ont souligné leur volonté de poursuivre les élections, mais ils exigent qu’elles se déroulent de manière équitable et permettent la libre circulation et les réunions. L’ambassadeur a déclaré qu’il informerait le siège de cette réunion importante et urgente. Il a noté que la SADC dispose de nombreuses structures, telles que des mécanismes politiques, de sécurité et de paix, qui cherchent à aider les pays membres, en particulier pendant la période électorale. Le président de la Zambie, M. Hakainde Hichilema, le dirige et ces préoccupations lui seront transmises, ont poursuivi les médias. L’atmosphère préélectorale de Madagascar se dégrade si l’on regarde la situation actuelle. Il y a déjà eu une déclaration faite par l’Union européenne et de nombreux pays sur les nominations par Mr Ho des magistrats proches du pouvoir à la tête des institutions.

    • 21 septembre 2023 à 12:45 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Il leur reste de rencontrer Poutine, leur cinéma sera parfait.

      Le PM est clair, l’homme de la situation, cette élection sera tenue à la date prévue par la loi, tsy miandry matahotra na tsy vonona.

    • 21 septembre 2023 à 13:22 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      Mr Ho a imaginé toutes ces scénarios depuis longtemps pour passer en forcing car il est conscient qu’il est impopulaire. Si cette élection se passe avec justice et équité MR HO n’a aucune chance de passer. En imitant Putin, Mr Ho a voulu faire de Rajaonarimampianina un Medmedev en 2014 mais cela n’a pas fonctionné. Cette fois ci c’est Ntsay le nouveau Medmedev et après avoir tiré la leçon de 2014, Mr Ho ne veut pas faire la passation du pouvoir de peur que Ntsay le trahisse. Même démissionnaire, MR HO détient toujours le pouvoir et plusieurs marionettes sont à sa botte.

      Ce n’est pas par peur d’affronter Mr Ho aux urnes que ces 11 candidats ne lâchent pas l’affaire mais c’est d’empêcher le plan machiavélique de Mr Ho de se réaliser. La Ceni et la HCC ainsi que la justice et l’armée sont dans le coup, pas par conviction mais corrompus jusqu’aux moelles. Rien n’empêche le ceni de publier un résultat bidon en faveur de Mr Ho et rien n’empêche la HCC de valider ce faux résultat qui ne reflète pas le verdict des urnes. Toutes réclamations pour irrégularité seront rejetées systématiquement par la justice et si des manifestations de colère s’organisent l’armée est là pour les réprimer sévèrement et la boucle est bouclée.

      Mais cette fois ci cela ne va pas marcher car les 11 candidats possèdent chacun des représentants sur tout le territoire pour surveiller le déroulement du scrutin. Toute fraude sera dénoncée avec les PV comme preuve.

    • 21 septembre 2023 à 14:03 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      @ Besorongola,

      Le seul scénario auquel, il n’a pas songé, c’est un report sine die, de ces élections..
      D’autant que démissionnaire, on le voit mal, reprendre la direction du pays, sans créer un tollé généralisé..
      Le pays ne se laissera enfermer, une seconde fois, dans une transition, abusive…
      Le point faible de ses ruminations préventives est qu’il n’avait pas envisagé cela, trop, sûr, d’être réélu, sans problème !..
      D’ou, le risque de voir Ntsay tenir un discours jusqu’au boutiste qui comporte, fort heureusement, un véritable garde-fou : le financement sous conditions du G7 !..
      On constate qu’ici, l’ingérence est une bonne chose !..

    • 21 septembre 2023 à 17:49 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Rien n’empêche le ceni de publier un résultat bidon en faveur de Mr Ho et rien n’empêche la HCC de valider ce faux résultat qui ne reflète pas le verdict des urnes.

      C’est la loi laquelle empêchera de faire n’importe quoi, et la peur de ce peuple, qui a mis la limite à ne pas franchir.

      Apparemment, vous êtes encore figé dans les années 80, mais, il est évident cette époque est révolue, nous sommes en 2023, où les dirigeants ne peuvent plus faire n’importe quoi. La CI ne sera jamais complaisante des fraudes massives, comme tous les citoyens, et malgré votre mépris contre ces gens placés dans ces institutions, ils n’accepteront jamais de faire les choses impardonnables, lesquelles pourraient faire plonger notre pays dans une crise profonde et ravageuse.

      La preuve que Rajoelina ne compte pas gagner cette élection avec la tricherie, ni fraudes, il investit beaucoup dans la stratégie et dans la propagande électorale, qui sera à l’Américaine, je ne dirai pas comment seront les moyens, avec la mobilisation générale des oranges. Il travaille avec des spécialistes de communication internationaux, qui sont payés chers pour que sa propagande soit plus poignante et efficace. Il ne fait pas tout cela et ne dépense pas autant d’argent s’il est sûr d’être réélu avec les fraudes...Ce sont plutôt ces moyens de propagande qui font peur de ses adversaires.

    • 21 septembre 2023 à 18:35 | Maestro (#7313) répond à Besorongola

      @ Isandra

      Se présenter à l’élection en étant Français déjà c’est une fraude. Point Barre !
      Après les spécialistes internationaux seront là, nous en premiers , et rien ne passera. C’est la Feuille de Route imposée !

  • 21 septembre 2023 à 12:40 | dupenard (#11227)

    c’est ce qui s’appelle « faire de la politique », il a été à l’école du Français André Rajoel, qui c’est enfui dans son pays, en France. Ce triste personnage Christian Ntsay EST UN MENTEUR ;

    • 21 septembre 2023 à 20:23 | bekily (#9403) répond à dupenard

      pareil !!!!
      il est pourri jusqu’aux os comme CONAR !!!

  • 21 septembre 2023 à 12:40 | Isandra (#7070)

    • 21 septembre 2023 à 12:54 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      solution ny fifidianana ihany

      Avec triche et autres menaces ou à la régulière comme au temps des Westerns ? Le 6 e Bonnet d’Ane est parait il Kanosa, donc je connais déjà la réponse. lol

    • 21 septembre 2023 à 14:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      C’est l’utilisateur de l’épée qui a peur d’être tué avec l’épée.

      La majorité de ces candidats ont déjà dirigé le pays, ils savent pertinemment les mauvaises pratiques qu’ils pratiquaient, du coup, ils ont peur que ce régime les imite, reproduise les mêmes choses,...

      Alors que pas forcément, ce n’est qu’un procès d’intention, ils condamnent déjà ces deux institutions, pourtant, on est juste dans la phase I de cette élection, la réception de candidature.

    • 21 septembre 2023 à 20:25 | bekily (#9403) répond à Isandra

      une ELECTION PREPAREE POUR ETRE DU PIPEAU ????
      avec coup d’état institutionnel pimentée de corruption massive de toutes les institutions ???
      resaka ambony vavahady !

  • 21 septembre 2023 à 13:05 | Isandra (#7070)

    La prise de conscience ou une nouvelle stratégie ?

    Après avoir boycotté la dernière réunion organisée par la CENI, la plupart des candidats ont envoyé de représentants pour assister la réunion organisée par la HCC, ce matin, dans le cadre de cette élection présidentielle.

    Bon, ce sont leurs partisans qui n’arrivent plus à les suivre, certains réclament le report, voire l’annulation de cette élection, tout en continuant leur pré-campagne.

    La réponse de l’énigme : L’un de ces candidats, soi-disant contestataires a déclaré sur un quotidien qu’un mois de propagande ne suffit pas pour sillonner Madagascar.

    Ben oui, je rajoute que quelques mois ne suffisent pas pour se préparer pour une élection importante telle la présidentielle, il faut plus. D’où la longueur d’avance de Ravalo et Rajoelina, qui n’ont jamais cessé de se préparer et d’entretenir leur bases.

    • 21 septembre 2023 à 17:23 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Tout le monde sait que vous préfériez Ravalomanana comme adversaire « resy lava » selon les orangeades. Mais cette fois ci il y un intrus qui s’invite dans la court des grands qui va contrecarrer vos plans machiavéliques. Il va siphonner l’électorat côtier de Mr Ho et il a plus de chance de l’emporter.
      Vu le contexte actuel, si l’un ou 2 des 11 passent les autres vont le soutenir.

    • 21 septembre 2023 à 20:27 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Isandra
      arrète ton discours de PERROQUET DU GABON
      mavandy
      mpandainga
      mpisoloky

    • 21 septembre 2023 à 20:35 | bekily (#9403) répond à Isandra

      eh oui Besorongola
      * il est COTIER ....cela changera un peu ou plutôt ENFIN
      * il est un MANAGER , donc avec un bon entourage , on peut es^pérer qu’il saura faire
      * il a diplomé ....à l’inverse d’un bac - 3
      * il est jeune , dynamique et on peut dire ...plus que plaisant
      * il a du charisme
      * du sang nouveau...on verra plus tard (faut jamais donner la communion sans confession ...N’IMPORTE QUI EST A SURVEILLER DE PRES !!! )
      =========================================> en tout cas : pas de casserole encore .....
      En tout cas l’aventure avec Siteny voudra le coup ....
      Reste à toute l’opposition de se rallier à lui pour avoir la certitude de DEGAGER LE CONAR (objectif principal)

  • 21 septembre 2023 à 13:19 | kartell (#8302)

    Ntsay s’empale dans un déni qui avait trouvé ses origines pendant la pandémie, porté, à bout de bras, par son binational, et, aujourd’hui, il ne fait que mettre ses pas, dans ceux, de celui avec lequel, il doit tout, de son ascension, politique !..
    Nier, une telle évidence, c’est, avant tout, protéger le régime des accusations de manipulations et de passe-droits dont Rajoelina avait été le commanditaire avant d’en être, désormais, le prévenu ..
    Visiblement, devant une certaine effervescence, provoquée par cette affaire d’état, Ntsay, droit dans ses bottes, percées, réitère sa position, psychorigide : « circulez, y a rien à voir, les élections, en avant, toutes » !..
    En réalité, sa marche de manœuvre est plus que réduite, « ou, ça passe, ou, ça casse ! ».
    D’autant plus, que sa réunion avec les G7 n’aura pas apporté les soutiens, escomptés, puisque, non, seulement, les aides n’ont pas été décaissées, mais, ils auraient mis en garde, ce régime, affaibli, contre un effet gabonais, avec lequel, ils ont prévenu qu’ils laisseraient faire, sans intervenir !..
    Sorte d’incitation, voilée, à l’armée à creuser cette éventualité, le cas, échéant, tout en connaissant, par avance la position, attentiste des G7 qui lui donne un rôle de garde-fou, incontrôlable..
    Visiblement, la situation est en train de se figer vers un blocage politique où chacun reste camper sur ses positions, l’âne refusant d’avancer, la carotte est de mauvaise qualité !.
    On ne voit pas dans ces conditions, de frein à main, bloqué, ce qui pourrait faire avancer les choses, surtout, si, parallèlement, les aides ne venaient pas adoucir, les mœurs du marigot !..
    On touche ici, au cœur de la politique endémique, où l’absence, totale, de négociations dans ce domaine en particulier, pèse sur un débat qui vient de se transformer, en gué guerre ouverte, à distance !.
    L’autoritarisme et l’unilatéralisme de ce régime trouvent, ici, ses grosses limites, trop, habitué, hier, à imposer ses rêves fantasmés, en l’absence d’opposition ouverte..
    Mais, qui, aujourd’hui, se heurte à une opposition, plus libérale que politique, qui se rebiffe et se cabre !..
    Ce régime est contraint, inexorablement, d’emprunter, à ses risques et périls, la voie, dangereuse, de l’autoritarisme pour se faire obéir, coûte que coûte !..
    À faire de son quotidien, médiatique, des annonces, répétitives, de mises en garde, Ntsay fragilise son discours, convenu, qui ne calme pas, mais, attise les braises d’une opposition qui prend conscience de la vulnérabilité d’un gouvernement, collégial, intérimaire, qui n’a aucun pouvoir, sauf celui d’appliquer les directives du patron, exilé.
    On ne sortira de cette impasse par ces menaces réitérées, d’une fermeté, trompeuse, car elles préfigurent un blocage de ce processus électoral, qui, dans les conditions actuelles, ne peut avoir lieu, en l’absence de financements et de participation de tous les inscrits au scrutin.
    Dans cette épreuve de démocratie, « participative », ce régime, en très mauvais élève, ne pourra, à lui, seul, être celui, qui serait en capacité, de débloquer le conflit..
    En cas l’entêtement de sa part, on pourrait craindre, effectivement, une solution, illusoire, à la gabonaise puisque le copié/collé est une spécialité, endémique et que ce G7 en aurait fait allusion !..

  • 21 septembre 2023 à 13:35 | Besorongola (#10635)

    POURQUOI MR HO DOIT PARTIR ?

    https://fb.watch/nbRpfBi6Ht/

    • 21 septembre 2023 à 14:30 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      Vidéo qui en dit beaucoup sur les ressorts sociologiques qui prévalent à Madagascar, par l’exemple de cette femme manifestement d’un niveau d’éducation élevé qui doit se contenter d’être femme de ménage dont on connaît tous la dureté du quotidien misérable.

  • 21 septembre 2023 à 14:19 | Albatros (#234)

    @ Besorongola (post de 13:22).

    Bonjour Besorongola !.
    Je trouve très pertinente votre remarque :
    « En imitant Putin, Mr Ho a voulu faire de Rajaonarimampianina un Medvedev en 2014 mais cela n’a pas fonctionné. Cette fois ci c’est Ntsay le nouveau Medvedev et après avoir tiré la leçon de 2014 ».

    Et votre allusion au futur possible est tout à fait crédible :
    « Rien n’empêche le CENI de publier un résultat bidon en faveur de Mr Ho et rien n’empêche la HCC de valider ce faux résultat » !.
    Même les membres du « gouvernement collégial » par intérim, pourraient-y trouver leurs « intérêt » !.

  • 21 septembre 2023 à 14:25 | Albatros (#234)

    Juste une petite question (presque hors sujet !) :

    Quelqu’un, peut-il me dire si le Premier ministre (Coluche aurait dit le 1er sinistre !), Christian Ntsay, a, lui aussi, demandé la nationalité française ?!.

    • 21 septembre 2023 à 14:28 | Shalom (#2831) répond à Albatros

      Il l’a comme sa Soeur Manorohanta…

    • 21 septembre 2023 à 15:10 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Merci Shalom !.

      Il a la nationalité depuis l’indépendance ou il l’a demandé depuis ?!.

  • 21 septembre 2023 à 15:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    En politique, comme en sport, il ne devrait pas y avoir d’ennemis mais juste des adversaires, le temps d’un match, comme le temps d’une élection n’est-ce-pas ? Après on se serre la main, sauf pour les « malagasy mody mihavana » n’est-ce-pas ? Que veut-on pour ce pays ? Un Soudan bis ? Non, on préfère une élection bouclée, mais pas bâclée, qu’une guerre civile n’est-ce-pas ?
    Ce pays a besoin de tout le monde, sans exclusion, pour réussir son décollage post-électoral contrairement à ceux qui véhiculent la division en tous genres, notamment ceux qui stigmatisent les institutions dirigés par les « hutus » de mada, comme s’ils voulaient réfaire un Rwanda bis pour développer ce pays n’est-ce-pas ?

    • 21 septembre 2023 à 16:21 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      DONC vous êtes pour cet ersatz de gouvernement !
      On dirait que chez vous c ‘ est le dernier qui a causé qui a raison ?
      Et ceux qui sont contre « véhiculent la division « ...
      Allez donc véhiculer votre soutient à ces pourris , sans la majorité , votre place est chez les oranges, avec les écrevisses et autres denrées avariées n’ est-ce pas ? .
      Vous allez bientôt pouvoir nous chanter : razoléina ouak / !

  • 21 septembre 2023 à 16:05 | Isandra (#7070)

    ELECTION - Dix candidats à la présidentielle rencontrent les hauts conseillers à la HCC
    Antananarivo, 21 septembre, 15h45 - Un rendez-vous, en attendant la suite. Les membres de la Haute Cour constitutionnelle (HCC) reçoivent dix candidats à la présidentielle, jeudi à Ambohidahy. La réunion, qui s’est tenue à huis clos, a duré près de deux heures.
    ⭕Les candidats ne se sont pas étalés sur le contenu des discussions après la réunion. « Tout ce qu’on peut dire va peut être interprété. Il y a mille et une interprétations », explique Jean-Jacques Ratsietison, l’un des membres du collectif des candidats.
    ⭕Cela ne l’empêche pas de qualifier de "très bonne chose”, l’initiative . “Les discussions sont ouvertes et ils (les membres de la HCC) ne sont pas fermés. C’est une très bonne chose pour éviter une crise politique avant, pendant et après l’élection”, lance-t-il.
    ⭕𝐓𝐫𝐨𝐢𝐬 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐚𝐛𝐬𝐞𝐧𝐭𝐬 à 𝐀𝐦𝐛𝐨𝐡𝐢𝐝𝐚𝐡𝐲. 𝐈𝐥 𝐬’𝐚𝐠𝐢𝐭 𝐝𝐮 𝐩𝐫é𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐬𝐨𝐫𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐀𝐧𝐝𝐫𝐲 𝐑𝐚𝐣𝐨𝐞𝐥𝐢𝐧𝐚, 𝐝𝐮 𝐝é𝐩𝐮𝐭é 𝐒𝐢𝐭𝐞𝐧𝐲 𝐑𝐚𝐧𝐝𝐫𝐢𝐚𝐧𝐚𝐬𝐨𝐥𝐨𝐧𝐢𝐚𝐢𝐤𝐨 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐒𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐃𝐚𝐧𝐢𝐞𝐥𝐚 𝐑𝐚𝐝𝐞𝐫𝐚𝐧𝐢𝐫𝐢𝐧𝐚. "Les rencontres vont se poursuivre”, lâche Jean-Jacques Ratsietison, sans donner plus de détails.
    ⭕Le collectif de dix candidats avait qualifié de « coup d’Etat institutionnel » les décisions de la HCC, validant la candidature du président sortant Andry Rajoelina et le transfert des pouvoirs du chef de l’Etat par intérim au gouvernement. Il avait boycotté une séance de travail avec la Cour sur la procédure de requêtes, soupçonnant cette dernière de partiale.
    ⭕La HCC s’est défendue et avait insisté sur la légalité de ses décisions. Le Premier ministre Christian Ntsay persiste à dire la tenue du premier tour de la présidentielle le 9 novembre."

    • 21 septembre 2023 à 16:34 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      maintenant que la quenelle est positionnée, le complice peut annoncer la tenue des élections, ya plus qu’ à enfoncer , mais vous croyez que ceux à qui vous avez l’ intention de la mettre vont collaborer ? HCC, CENI, ou dégénérés en uniformes ?
      La complicité de ces deux vendus ne légalisera rien à ce second coup d’ Etat !

  • 21 septembre 2023 à 16:26 | Jipo (#4988)

    canal baobab / grain de sable : meme pathologie 🤪

  • 26 septembre 2023 à 05:26 | umberto (#10893)

    Il n’y a pas de crise politique : tout va bien !!

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS