Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 11h38
 

Politique

Commission électorale

CENI : les nouveaux membres au grand complet

samedi 20 novembre | Mandimbisoa R.

Les nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sont au grand complet. Le président de la République a nommé son représentant au sein de cet organe chargé de l’organisation des élections dans le pays, en la personne d’Arsène Retaf Andrianarisedo Dama, un ancien membre de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) et non moins époux de l’actuelle ministre du travail et de la loi sociale, Marie Gisèle Ramampy.

De son côté, la Cour suprême a également officialisé son représentant dans cet organe, en la personne de Tiana Ifanomezantsoa Randrianarivonantoanina. Et la nomination de ces deux derniers membres de cet organe a été officialisé par un communiqué de la présidence de la République diffusée hier soir.

Outre ces deux derniers membres, la société civile y est représentée par deux personne en la personne de Jacques Michael Ravalitera et d’Andoniana Andriamazaray, l’ordre des avocats par Guy Georges Razafindrabe Jeannot, l’Assemblée nationale par Houssein Abdallah, le Sénat par Laza Rabary Razafimamonjy, la Haute Cour Constitutionnelle par Roger Marc Fidimiafy et l’ordre des journalistes par Soava Andriamarotafika.

Lors du dialogue politique avec l’Union européenne, hier, les dirigeants malgaches ont rappelé que Madagascar est un Etat de droit et les institutions telles que la HCC et la CENI ont été mises en place conformément à la Constitution et aux lois en vigueur et que leur indépendance est garantie par cette Constitution. Ce, pour répondre à la demande de l’Union européenne de voir « la fluidité » et le « bon déroulement » de l’élection présidentielle en 2023.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 20 novembre à 11:38 | Vohitra (#7654)

    Madagascar, depuis la révolution foza, est devenu un pays au top des innovations en matière de, faisons usage de la formule consacrée du jour, hold up électoral…

    D’abord, l’institution érigée en tant que juge électoral fait partie aussi de l’organisation et de la supervision de l’ensemble du processus électoral…

    Ensuite, on dirait que les institutions électorales font partie du patrimoine de quelques familles : Madame Le ministre est une ancienne juge électoral, et maintenant, son mari va organiser aussi les prochaines élections…il en est de même d’un membre du cabinet du Président dont l’épouse fait partie aussi des juges électoraux actuellement…sans parler des nombreux juges électoraux qui font partie de la mouvance politique de Son Excellence…ou bien du Directeur de la chaine audiovisuelle de Son excellence qui va organiser aussi les prochaines élections…

    Sur ces points, il n’y a rien à ajouter…le train de Son excellence est en train de rouler à grande vitesse pour l’amener à destination vers l’horizon 2023…

    • 20 novembre à 12:51 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Molotov,

      Les dates des élections ne sont même pas fixées, et cette CENI, dont les membres viennent juste d’être nommés, les détracteurs annoncent déjà l’hold up électoral, comme si un Molotov annonçait les fumées dans un désert sans feux.

      Ce procès de la composition des membres est un faux procès, parce qu’auparavant, c’était le ministre de l’intérieur nommé par le régime, dont les collaborateurs étaient 100% désignés par lui-même, aucun autre entité, alors que dans cette CENI, il y a des représentants des entités, notamment, de la société civile, l’ordre des avocats, etc, sont loins d’être qualifiés pro-régime.

      Je pense que les opposants anticipent déjà leur défaite,...Au lieu de faire des efforts et de trouver une bonne stratégie pour gagner, ils préfèrent la victimisation imaginaire pour provoquer une crise. Et une crise se termine souvent par la création d’un gouvernement d’union nationale, là ils auront la chance d’y participer.

    • 20 novembre à 13:44 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      « Sur ces points, il n’y a rien à ajouter…le train de Son excellence est en train de rouler à grande vitesse pour l’amener à destination vers l’horizon 2023… »

      Finalement, c’est Ingahindriana se résigne que son excellence est populaire, vues ses réalisations et ses efforts ici et là, dont les fruits seront à récolter en 2023.

    • 20 novembre à 14:58 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Entre un sinistre personnage et arnaqueur bien connu...et la popularite en tant qu homme politique...il y a une faille tres profonde difficile a franchir...

      Effectivement, en 60 ans d independance, seul un grand menteur devant l eternel d un tel acabit osera en faire une confusion !

    • 20 novembre à 15:12 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Il va de soi que les gens comme vous, qui se contentent d’exposer leur théories dans les amphis et sur les réseaux sociaux, au lieu d’affronter le peuple dans les élections, qui attendent qu’on livre chez eux dans leur confort le pouvoir, ne gagneront jamais les élections.

  • 20 novembre à 12:38 | arsonist (#10169)

    Rien à redire :
    ce sont bel et bien des membres de la maffia foza
    qui ont pour mission
    de faire ré-faussement-élire coûte-que-coûte
    le DJ bac-3 Bokassa gasy !

    Pauvre pays !
    Pauvres populations Gasy !

    • 20 novembre à 13:32 | Inglewood (#6780) répond à arsonist

      Le pays s’achemine inexorablement vers une crise ; mais celle ci sera plus violente que les précédentes. Tous les ingrédients y sont.
      On en reparlera.

    • 20 novembre à 13:45 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Cette soi-disant crise n’existera que dans l’imaginaire de ZD comme l’élection de leur Dada en 2018.

    • 20 novembre à 15:19 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ah !
      Si l’affrontement des vahoaka contre les foza et leurs forces d’oppression est enfin déclenché ,
      alors tant que je suis en vie j’y prendrai part .

      Je me suis toujours demandé
      si une personnalité foza
      et un membre des forces d’oppression foza
      brûlent de la même manière .

    • 23 novembre à 11:01 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Marina tokoa izany, izay firenena tratry ny covid 19 rehetra dia lasa faharoa avy any @ rambony daholo. Ka na corona virus na inona tonga (nampidirina) eto, tsy maintsy atao ny fampiadiana andevo na colisée, ny kianja barea (fatsy bareà) na fantatra izao aza fa tsy hampidi-bola firy & indrindra indrindra tsy mila ny hevitry ny depiote, TSY MAINTSY ATAO.

    • 23 novembre à 11:08 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Dia i Kotozafy ihany no Alexis, & na triplon na quadiplon, izao tsy maintsy 2nd mandat tahaka an-dRa8. Raha tsy izany dia hanafatra fitaovam-piadiana antsokosoko indray aho hananganako milisy.

  • 20 novembre à 15:22 | lé kopé (#10607)

    Cela s’appelle "faire l’autruche", c’est à dire nier les faits existants , et la réalité . Le réveil sera douloureux . Mieux vaut être haï par les dirigeants (comme vous et votre clique), que par le peuple. "Aleo halan’Andriana , toy izay halambahoaka" .Votre méthode à espionner tous les forumistes , en identifiant leur IP, sont dignes des méthodes des régimes totalitaires. Mais vous ne savez pas tirer des leçons de l’Histoire , qui est une rupture , et continuité . Oyé , oyé !!!

  • 21 novembre à 14:17 | Ra-Jao (#282)

    Les mercenaires du hold up électoral sont en place. Cela n’augure rien de bon pour l’avenir de notre pays. Depuis que rajoely fait partie du paysage politique, depuis 2009, la descente en enfer de notre pays a commence !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS