Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 octobre 2020
Antananarivo | 01h29
 

Coopération

Lutte contre le coronavirus

« C’est l’heure de la solidarité africaine » dit Andry Rajoelina

samedi 2 mai | Mandimbisoa R.

« C’est l’heure de la solidarité africaine », soutient Andry Rajoelina qui multiplie ses discussions avec les dirigeants des pays de l’Afrique, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Il a discuté hier, en visioconférence avec de nombreux chefs d’Etat africains dont le Mali, l’Egypte, le Congo, ou le Rwanda… et en présence du président de l’Union africaine, Cyril Ramaphosa.

L’objectif est certainement de se partager des expériences sur la gestion de la crise sanitaire en période de coronavirus et discuter des stratégies à mener pour faire face à la pandémie sans oublier de parler du Covid-Organics (CVO) qui fait son chemin en Afrique et que Andry Rajoelina a offert généreusement à certains pays africains.

« Si on veut laisser une nouvelle Afrique à nos enfants, c’est nous tous qui devrons nous engager pour changer le cours de l’histoire et la vie de nos concitoyens. L’avenir compte sur nous et repose sur nos épaules, car personne à par nous, frères et sœurs africains, ne pourra et ne saura changer notre situation plus que jamais aujourd’hui. Alors que le reste du monde tourne enfin vers l’Afrique et commence à constater notre potentiel, nous devons défendre nos valeurs et le bien de notre peuple. Plus que jamais, l’Afrique est fière et déterminée », a-t-il lancé à l’endroit de ses homologues africains.

Comme Andry Rajoelina, beaucoup croient que le coronavirus et notamment le CVO pourrait propulser la solidarité de l’Afrique. Le président du Sénat, Rivo Rakotovao, l’a admis lors d’une émission télévisée hier soir : « Que cette maladie puisse rassembler l’Afrique ». L’ancien chef d’Etat par intérim a témoigné qu’il y a eu des projets allant dans le sens de ce rassemblement, notamment en matière économique, comme la mise en place d’un marché commun de l’Afrique, mais ce n’était pas facile, regrette-t-il.

L’espoir pourrait alors venir de la réponse que le président malgache initie et partage avec les autres pays d’Afrique. Sur le plan politique et géopolitique, il s’agirait d’un grand pas pour Madagascar et pour l’Afrique. Le président malien, Ibrahim Boucar Keïta a même parlé d’une « Afrique, continent de la Renaissance ». Idem pour le président congolais qui a réitéré son encouragement et félicitation à Andry Rajoelina, tout en évoquant de « moyens africains pour des solutions africaines ». Le président rwandais, Paul Kagamé, a parlé d’un « plan global de réponse dans le continent » pour faire face au virus, impliquant certainement tous les pays d’Afrique.

186 commentaires

Vos commentaires

  • 2 mai à 08:52 | Dadabe (#9116)

    Globish, mon amour...

    Arsonist, autrefois Saint-Jo (et nul ne sait ce que nous réserve demain, surtout au point géographique du Pôle nord), s’exprime dans un parfait malgache et en connaît de nombreux particularismes régionaux. Je le sais par mon fils aîné et ma tendre amie, moi-même étant bien incapable de lire et de comprendre le malgache (hormis quelques mots, par politesse).
    Arsonist, aussi, a l’élégance d’écrire en français (qu’il maîtrise parfaitement) notamment lorsqu’il évoque Georges Brassens dont il apprécie l’insolente plume. Enfin, pour s’amuser et faire rager quelques uns sur ce forum (il y réussit d’ailleurs parfaitement !) Arsonist écrit en anglais, ne serait-ce que pour rendre hommage à Bob Dylan qu’il vénère, et je le comprends.
    Notons, par ailleurs, que plus de 90% des revues scientifiques et techniques sont écrites en anglais ! En Chine, en Inde, en Allemagne, en Russie, au Japon, l’anglais est la langue de communication dans les domaines de la science, de la médecine, des nouvelles technologies, de l’espace etc... A tel point que diriger une trentaine d’ingénieurs au Canada sans parler un mot d’anglais, semble très improbable. Sauf peut-être pour un vieillard délirant confiné dans la ’’forêt’’ sauvage, au plus près de la nature mais en permanence connecté à internet... Passons.
    Les scientifiques français se sont eux-mêmes et depuis longtemps mis à cet anglais qui n’est certes pas celui de Shakespeare. Il s’agit plutôt d’un anglais d’usage pratique, une des formes possibles de ce qu’on appelle désormais le ’’globish’’, avec ses propres règles simplifiées, son propre vocabulaire et son propre accent !
    Pas de quoi chipoter, donc, comme le fait un certain planeur sentencieux qui, par ailleurs, n’a aucune remarque à faire sur le français déplorable de huit forumistes sur dix, d’autant moins que le sien est également loin d’être parfait ! Bref, les khons étant destinés à le rester et peut-être même, un jour, à voler en escadrille, n’insistons pas de trop, ce serait perdre notre temps...

    • 2 mai à 08:55 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Oh, my Queen !

      Cela dit, permettez-moi quelques souvenirs personnels : après sept années d’anglais en France, j’ai séjourné un bon moment en Angleterre (chez des parents du côté de mon père, à Bromley, banlieue très middle-classe aisée, au sud de Londres). Et là, ô stupeur, j’ai réalisé que seule la reine d’Angleterre pouvait me comprendre ! Dans les meilleurs lycées parisiens, on ne m’avait appris que l’anglais d’Oxford !!!
      A part Elizabeth II, aucun britannique ne comprenait cette langue avec ses expressions et son accent d’avant la vieille queen Victoria, sauf peut-être quelques fils de lords, plus ou moins dégénérés. Je me mis donc à l’anglais de la rue. Tout de même pas le parler populaire de l’est londonien. Non, moi je vivais au sud de Londres chez des gens très convenables (un peu chiants, mais convenables). Puis, au gré de mes voyages, mon anglais assez moyen devint très vite une sorte de ’’globish’’ pour jeune Français dilettante, au vocabulaire limité mais parfaitement compris dans le monde entier, surtout par les Indiens et les Pakistanais ! Et c’est bien cela le but du jeu : être compris !
      Vous l’aurez sans doute deviné : moi, je comprends bien Arsonist et, surtout, je ne suis pas un petit correcteur aigri : sur les smartphones et autres tablettes, les nouvelles technologies s’en chargent très bien et, en outre, on s’en contrefiche royalement. Isn’t it, my dear Queen ?

    • 2 mai à 08:56 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Quand les narcisses...

      Bromley, les escapades à Londres, les excursions à Rochester, les pique-niques à Brighton, avec une petite préférence tout de même pour Eastbourne. C’était de belles échappées dans le... Sussex ! Pardonnez-moi ce petit rapprochement phonétique mais, aux oreilles d’un jeune ’’frenchie’’ qui avait encore beaucoup à apprendre de la vie, cela donnait quelques audaces. Bref, de tendres instants me reviennent à la mémoire. Je n’avais pas encore 20 ans et, aux yeux de la loi, j’étais toujours mineur, autant dire irresponsable, et j’en profitais plus ou moins sagement !
      Aux beaux jours, lorsque renaissaient les ’’daffodils’’ (les narcisses en anglais !!!), les petites Anglaises et surtout les jeunes Suédoises qui, elles aussi prétendaient effectuer un voyage d’études, se montraient un tantinet délurées... Invariablement, cela s’achevait par des cours de langue très accélérés. Le ’’french kiss’’ avait bien entendu la faveur des blondeurs nordiques et, avec mon cousin et quelques amis pourtant très britanniques, nous étions tout à fait disponibles pour des ’’ démonstrations’’ gratuites. Quelque part, dans mon fatras de souvenirs ’’confinés’’ à Paris, je dois bien avoir quelques vieilles photos jaunies qui, peu à peu, s’effacent...
      De ces années-là, je conserve aussi le goût particulier du ’’fish and chips’’ dont je faisais souvent ma collation de midi, et celui, délicieux, des tranches de ’’bacon’’ sans lesquelles il n’y avait pas de ’’breakfasts’’ dignes de ce nom. Depuis, il me semble que le goût et les textures ont changé, à moins que ce soit moi, ce qui est fort possible. Mais, passons, c’était il y a un demi-siècle...

    • 2 mai à 08:57 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Wight is wight...

      A la fin de l’été 1970, après une longue escapade maritime jusqu’aux Îles Scilly (merveille des merveilles quand un peu de sang celte coule dans vos veines !), j’étais revenu à Bromley afin de préparer mon retour à Paris. C’est alors qu’un autre cousin, une sorte de saxon plus roux qu’un Écossais, me proposa de l’accompagner sur l’île de Wight. Je n’avais pas suivi l’actualité et Facebook n’existait pas encore. Mais comment avais-je pu ignorer ce rendez-vous pourtant évident ? Toujours est-il que, un an après celui de Woodstock aux USA, ’’the’’ mythique festival de Wight me tendait les bras ! Incredible !
      Après avoir rallié Southampton puis trouvé le moyen de rejoindre Newport, il nous fallut parvenir à East Afton Farmhouse, sur la côte ouest de l’île, et négocier deux entrées au marché noir (une fortune !). En clair, nous n’avons pu assister qu’au deux derniers jours du festival et encore pas tout le samedi. C’est ainsi que j’ai à moitié raté Miles Davis (Faut le faire !).
      Mais, écoutez bien les petits jaloux : j’ai tout de même pu, malgré la foule, déguster la prestation des Doors avec un Jim Morrison un peu fatigué (Il est mort à Paris, l’année suivante), planer avec The Who, me ’’réveiller’’ le dimanche avec Donovan, découvrir les Moody Blues puis un Jimi Hendrix plutôt décevant ou ’’ailleurs’’, enfin applaudir Joan Baez er rater Leonard Cohen car mon cousin, qui était surtout venu pour écouter les Jethro Tull (il était un fan absolu du flûtiste Ian Anderson), avait ensuite décidé qu’il était temps de repartir avant la grande cohue du lundi matin... Bon, quand un gros saxon roux de 25 ans, qui vous dépasse d’une bonne tête, décide quelque chose, vous oubliez votre petite fierté de blondinet de 19 ans et vous le suivez. Dieu sait, pourtant, si j’aimais et aime toujours ’’Suzanne’’ !
      PS - Désolé, Arsonist, Dylan est également venu à Wight, mais c’était l’année précédente et je n’y étais pas...

    • 2 mai à 09:20 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Dadabe
      Voici un message que Lefona again vous a envoyé mercredi dernier Qu’en pensez vous ? 29 avril à 07:42 | Lefona Again (#10319)

      @dadabe
      Ce matin, ..ce n’est pas le soir, et demain n’est pas la veille d’hier. Les biens pensants et les biens élevés le savent, pas les autres.Près de chez nous, le train ne passe plus tous les jours, et incroyable, depuis qu’ils sont hors service, aucune crevaison de déclarée. J’ai vu sur MBS tv qu’on parlait d’un sous-marin naufragé dans le désert et que toute une salle de cinéma s’est endormie lors de la projection du film " le grand sommeil ". Mais que fait ce gouvernement ?
      De toutes les façons ké sera sera et l’aloe vera !! Vous en conviendrez !
      Ce matin donc, j’ai décidé de ne pas aller aux courses car j’ai perdu mes baskets et je n’y vais que si j’arrive prems !! Par ailleurs je trouve les tamarins trop acidulés, ce qui n’est pas normal, et que les letchis sont pénibles à gober, si on ne les épluche pas ! On nous cache quelque chose j’vous dis ! Personne n’ose dénoncer celà ! Mais dans quel pays vit-on ?
      Je me souviens que la nuit dernière, dans le lit, j’ai entendu madame péter, et j’ai acquiésé car elle a articulé ! Elle m’a mis au parfum sur un truc qui allait se produire : on sera dans la m...erde !
      Je n’ai pas fermé de l’oeil, mais c’est comme si à un moment donné j’ai fait un cauchemar : j’ai vu JS Bach jouer du mafana ! "en haut, en bas, à gauche, à droite ..". Je me suis réveillé

      La suite vous pouvez la lire en allant sur M.T du 29 avril ,à la page "santé" dont le titre est " Un numéro vert pour les questions autour du Covid Organis . En le lisant vous n’allez pas mourir bêtement je vous assure (lol)

    • 2 mai à 09:46 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      Is the asshole betoko pretty selective ?
      How is it that that jomaka from Ambatomanga dares to ignore my own post ? (joke)


      29 avril à 11:43 | arsonist (#10169) répond à Lefona Again ^

      << # 29 avril à 07:42 | Lefona Again (#10319)
      << Ce matin, ..ce n’est pas le soir, et demain n’est pas la veille d’hier. >>

      << Wow !
      << Has this guy ever been to a country inside the Arctic Circle ?
      << After reading his sentence above, I can easily guess : no ! >>


      Oh ! My great William !
      William- Shake-"Lefona" (ho !ho !ho !) isn’t the only shaken !
      The asshole jomaka from Ambatomanga is violently shaken too.
      Even maybe more than "Lefona" himself !

    • 2 mai à 09:50 | rayyol (#110) répond à Dadabe

      N empeche que le 1er a qui s adresse dadabebe ou arsenic qui sait tellement les 2 sont un melange du meme cest moi Qu elle indifference pour un minus tel que moi Trop d honneur vous me faite le 1er message en mon nom Comme on dit au Quebec parlez en mal parlez en bien mais parlez en Je suis sur que je meuble leur nuits (en cauchemar)

    • 2 mai à 09:54 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      ’’Le Globish " aujourd’hui ,Oui ..Mais avant ,sur la cote est de l’Afrique ,dans les colonies britanniques, ,ne parlait on pas "le Pidgin English ".Qu’est ce langage vernaculaire devenu ,messieurs ?

    • 2 mai à 11:44 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      @ vatomena

      Si par simple curiosité ou pour autre chose
      vous vouliez savoir
      quelle langue anglaise enseigne aux adultes
      le consulat du Royaume Uni à Paris ,
      vous seriez sans doute surpris de constater
      qu’il s’agit du globish .

      Et les manuels qu’on y utilise sont de la collection
      "global , Robert Campbell & Adrian Tennant" , Macmillan Education Printed in Thailand.

      Et je ne vous ferai pas l’injure de vous apprendre que
      dans les réunions scientifiques internationales de pointe
      la langue utilisée est le globish .

      Vous devinez alors facilement pourquoi les f.oza ,
      comme par exemple Lefona Again ,
      ignore jusqu’à l’existence même du globish .

    • 2 mai à 13:31 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      A year before Dadabe’s visit

      The Isle of Wight 1969 festival (29, 30 & 31 Août 1969)
      https://www.youtube.com/watch?v=hJa4I1q-3Po

      StevieDixon.com - Histoire de la presse rock en France -
      Dans Best n°15, signé SD :
      The Isle of Wight 1969 festival (29, 30 & 31 Août 1969)

      "Help Bob Dylan..?"

      "Help Bob Dylan sink the Isle of Wight" (aidez Bob Dylan à faire couler l’île de Wight).
      Le slogan a créé cette formidable induction dont les lignes convergent de tous les azimuts : des quatre (?) coins des lles Britanniques, bien sûr, mais aussi des U.S.A., de Suède et autres pays scandinaves, des Pays Bas, d’Allemagne, etc.
      Les Français sont beaucoup moins nombreux — proportionnellement — qu’au Festival de Plumpton... Il y en a cependant pas mal.

      DYLAN
      Enfin, vers 23 heures, un sixième membre se joint au groupe et entame "She belongs to me".
      Ce fut alors, pour ces quelques deux cent mille hippies, la redécouverte progressive d’un de leur héros.
      Car il a beaucoup changé : — d’apparence d’abord : costume blanc assez ample, chemise ouverte, barbe éparse, — de style ensuite, et surtout ; la voix plus étendue, plus souple et mélodieuse a perdu ses accents nasillards d’âpreté et d’ironie continuelle, la musique est d’une électrification moins "agressive" disons (car l’accordéon dans "I pity the poor immigrant" était électrifié aussi !).
      Le rebelle n’est plus semble-t-il, il aurait cédé le pas au père de famille (4 enfants) heureux de la vie.

      Le monde juge de la métamorphose par les yeux et les oreilles de ceux qui sont là : du plus "humble" hippie perdu dans le champ au milieu des 199.999 autres, jusqu’à tous, artistes, qui sont un peu tous les disciples de Dylan...
      Même les Beatles, dont la sérénité au demeurant reste fort troublée par les photographes insatiables (quelle vie !).
      Blind Faith est là aussi.
      Julie Driscoll, coincée près de moi et dans la même position inconfortable due à la foule trop entassée, paraît oublier cet inconvénient mineur, toute absorbée qu’elle est par la présence de ce "maître". Elle semble boire ses paroles, se délecter de son feeling, et son visage si fin oscille à peine au rythme de la musique.

      Parce qu’il vit vraiment ce rythme, le créateur de "Wheels on fire" "berce" parfois sa guitare en un geste d’une élégance touchante.
      Entre les chansons, pas de mots inutiles, juste de brefs remerciements et quelques sourires, un peu contractés au début car l’idole des idoles est restée très timide.
      Il chante quatre chansons sans accompagnement de l’orchestre : c’est un retour à une certaine simplicité par le langage de cette musique country à laquelle il insuffle aujourd’hui une nouvelle vigueur.
      "I threw it all away", "Maggie’s farm", "Wild mountain Thyme", (folklore irlandais), "To Ramona ", "Mr. Tambourine Man" (un des meilleurs moments, des plus émouvants en tous cas).
      La plupart de ses interprétations, musicalement parfaites, sont fondamentalement différentes des originales, mais dans certains cas on peut objecter qu’un répertoire neuf serait peut-être préférable.

      Ainsi "Like a rolling stone", "It ain’t me babe" ou "Rainy day women" semblent perdre leur cachet en s’adoucissant, leur raison d’être même ; l’acidité d’antan manque alors à l’œuvre.
      Un seul vrai nouveau titre sur les dix-sept interprétés : "Who’s gonna throw that..." (? : les avis divergent sur la suite, devant l’absence de déclaration officielle).

      Après un rappel de deux chansons qui porte la durée de son passage à un peu plus d’une heure, Dylan ne revient pas.
      Le public est un peu déconcerté.
      Des revues pop avaient notamment contribué à laisser croire plus ou moins officiellement à cinq heures de spectacle et à une "jam-session" fabuleuse (?) et certains esprits chagrins calculent déjà qu’un "salaire" de plus de 500 livres à la minute est un peu élevé.
      Mais l’important reste ce changement du personnage, changement au moins apparent et qui se révèle d’un coup pour le public comme pour les autres observateurs... et qu’il est bien difficile d’assimiler, d’admettre simplement, "sur-le-champ".

      Dylan est loin de ces chanteurs qui s’adaptent au moment !
      C’est plutôt le public qui doit tenter de le suivre dans son évolution, sans rester bloqué à une étape ou à une autre, encore que l’on puisse avoir une préférence !).

      "Dylan est mort" titrait, en d’autres termes, le lendemain, un journal n’ayant rien compris.
      Nous répondrons simplement alors "Vive Dylan".

    • 2 mai à 17:14 | rayyol (#110) répond à Dadabe

      Dadabebe Pourquoi toujours essayer de me prendre en Sandwich comme si jetait un menteur une chose que je n ai jamais fait de toute ma vie c est mentir Toi tu deforme tout j ai dit que je dirigeait des techniciens et ingenieur de toute facon quelle importance e j ai travaille la moitie de ma vie dans un millieu totalement Anglophone a diriger des Anglophones Je suis Quebecois tu connait Tu ne me ferait jamais parler Anglais sur un site en majorités francophone Je considère cela arrogant et disrespectueux pour moi il n y a pas de pire affront
      Personne n a demande de connaitre ta vie Tu m as force la main endure si sa ne fait pas ton affaire On a tous une vie toi et tu fait ce que tu veux de la tienne et sa ne m interesse pas C est comme si tu te sentait oblige de me prouver quelque chose On appelle cela sentiment d infériorité pourquoi tu est le seul a savoir

    • 2 mai à 17:21 | rayyol (#110) répond à Dadabe

      C est ce que je disait trop arrogant pour parler Français sur un site ou le Français est tres important et malgache Il a besoin de son pendant Français assez bizarre Il habite au Canada j ai demande Ontario Quebec ou Montreal Ottawa Gatineau pas de reponse il travaillait au Federal a ce que l on m a dit

    • 2 mai à 19:12 | spliff (#5871) répond à Dadabe

      La langue, au delà de ses tenants culturels légitimes, est un simple outil dont l’utilisation comme faire valoir de l’ego prête en effet à sourire...
      Effectivement le côté pragmatique des britons les rend moins regardants sur la qualité de « l’anglais » utilisé par les non natifs... contrairement aux français (par exemple). Nous malgaches avons à ce titre de qui tenir... n’est-ce-pas...
      Ceci dit, dans un environnement professionnel où un certain degré de précision et une instantanéité de la compréhension sont requis, ne s’en tenir qu’au globish occasionne des contresens qui peuvent avoir des conséquences pratiques non souhaitées significatives. Cela arrive plus souvent qu’il n’y paraît, particulièrement avec les français.
      Point de vue de quelqu’un qui travaille en milieu anglo saxon avec nombre de natifs venant de toute l’europe. Perspective de faits et non de jugement.

    • 2 mai à 19:37 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Dadabe

      @dadabe

      Daffodils are such an attractive flowers😜

      Je sors juste de mon trou pour voir une rareté, quelqu’un qui a failli voir woodstock et a été à l’île de White. C’était vraiment une époque qui n’a rien à voir à celle d’aujourd’hui. Bienheureux chanceux qui peut-être se moque gentiment j’espère de notre époque si terre à terre, et nos problèmes purement matérialistes. Décidément, c’etait le bon vieux temps...

  • 2 mai à 08:58 | Dadabe (#9116)

    Amazing !

    Quand la petite musique ordinaire de la propagande devient inaudible car trop bête, il y a heureusement sur ce forum quelques petites récréations possibles (je ne parle évidemment pas des liens immondes dont nous inonde Jipo). Ces derniers temps, on a ainsi parlé de Dylan, de Guthrie, de Brassens, de Bach, de Verdi... Ci-dessus, j’évoque le festival de l’île de Wight de 1970 (600.000 spectateurs pour le moins !) et je vois que hier, en fin d’après-midi, Arsonist et Vatomena ont échangé sur le très célèbre et très récupéré ’’Amazing Grace’’.
    Ce chant (initialement un cantique anglican) a été repris par un peu tout le monde. Très ’’jazzy-blues’’ avec Ray Charles, un peu ’’too much’’ avec Aretha Franklin, très ’’show’’ avec Whitney Houston, ’’bellissimo e molto commovente’’ avec Andrea Bocelli, ’’crooner’’ un rien sirupeux avec Elvis Presley, et ainsi de suite... ’’Amazing Grace’’, étrangement, est également interprété lors de cérémonies plus ou moins politiques (surtout aux Etats-Unis), plus ou moins militaires (lors de funérailles), plus ou moins religieuses (tendance évangélistes illuminés mais pas uniquement) et même plus ou moins avouables (le Ku Klux Klan se l’est ainsi approprié, en vain). Mais bon, comme la musique adoucit les moeurs...
    L’histoire même de ce chant (merci Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amazing_Grace ) est assez surprenante. Cette oeuvre écrite par un Anglais, ancien négrier converti sur le tard à l’occasion d’un naufrage (on ne sait jamais, n’est-ce pas !), fut et est toujours interprétée par la quasi totalité des chanteurs et des chœurs afro-américains ! Pondu par un ex-raciste en quête de pardon, ce ’’negro spiritual’’ est devenu le morceau classique de cette communauté noire et le symbole de sa lutte contre la ségrégation ! C’est assez ironique et rassurant à la réflexion...
    Bref, je vous propose ma version instrumentale préférée, celle de la cornemuse écossaise : https://www.youtube.com/watch?v=lpZiPZwwXhM . Et là, pour le coup, c’est ’’absolutely fabulous’’, totalement ’’a-ma-zing’’, quoi !
    PS - Bisous à tous, sauf quelques uns, of course. Ici, en Bourgogne, pour le dé-con-finement du 11 mai, ce n’est pas gagné, gagné ! On verra bien... Et puis, restons solidaires ! On se trahira après...

    • 2 mai à 12:37 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      Et moi ,Dadabe ,je me sens encore glorieux d’avoir entendu à la trompette Armstrog à la trompette dans l’opéra "Porgy and Bess’’

    • 2 mai à 13:08 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      @ vatomena

      Here are "Satchmo" and "Ella" !
      Enjoy to listen to .

      https://www.youtube.com/watch?v=FXk2zvL6v8M

    • 2 mai à 13:47 | bijakely (#8673) répond à Dadabe

      Mahavariana foana, momban’i Madagasikara ny resaka kanefa zara raha misy miteny Malagasy fa saika teny baiko daholo : Frantsay matetika ary amin’ity misy kely Anglisy. Asa raha milaza inona izany aloha fa hoy ilay mpihira Malagasy fahiny izay hoe "mbola ela ianareo vao ho tafarina"

    • 2 mai à 13:50 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      Arsonit ^@grand merci ___Résurrection !

    • 2 mai à 19:45 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Dadabe

      Eh oui, l’île de Wight et non White, fauuuute, décidément je regretterai toujours de ne pas être de cette époque bienheureuse😓

    • 2 mai à 19:52 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Dadabe

      Et un site qui beugue à chaque envoi de commentaire, trois fois au lieu d’une, pfff je me casse🙄

    • 2 mai à 20:13 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      It’s a delirium like the following !

      https://www.youtube.com/watch?v=_2yqjXyiusw

  • 2 mai à 09:19 | arsonist (#10169)

    The world doesn’t care about the Malagasy magic potion to prevent or cure Covid-19 disease.

    The fundraising is thrown throughout the whole world
    in order to make up the deficit caused by the covid-19 disease .
    The aim is to reach an amount of 7.5 billions euros .

    Wow !
    Malagasy f.oza greedy and thirsty of currencies should be on their nerves .

    The advertiser DJ f.oza President may continue to broadcast his own advertisements.

    But this guy is heard nowhere outside his island and other African countries whose leaders are ignorant , superstitious and corrupt .

    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/emmanuel-macron-angela-merkel-plusieurs-dirigeants-europeens-lancent-une-collecte-de-dons-6822793

    • 2 mai à 10:00 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Guess what !
      In order to broadcast his advertisements on the Malagasy magic potion,
      will the advertiser f.oza DJ President have the nerve to donate to Macron and Merkel ?

      If that were the case, it would be very funny !

  • 2 mai à 09:23 | arsonist (#10169)

    @ Lefona Again (#10319)

    "Lefona" again and again !
    The interstellar great pilot !

    The very intelligent forumer "Lefona Again" seems
    not to have guessed the trick inside the humble pun
    which was done yesterday
    about his name .
    Aoh !

    But is there anyone on this forum who would ignore who the Great William was ?

    "Lefona" , the allegedly very cultured ,
    should have heard telling of this genius .

    Mainly because "Lefona" boasts of mastering the use of the English language.

    << Do "shake Lefona" again . And you instantaneously see the genius ! >>

    Ho ! ho ! ho !
    It’s very simple .
    But it’s funny too .

  • 2 mai à 09:27 | betoko (#413)

    Que cherche à mettre en place le président Andry Rajoelina avec cette distribution de ce"tambavy" aux certains pays africains , des partenaires diplomatiques en vue d’une éventuelle négociation avec une grande puissance ?

    • 2 mai à 11:51 | Jacques (#434) répond à betoko

      Il faut la lui poser, au bac-3, votre question, le jomaka vazaha taratasy. Lui seul peut vous en refiler une réponse. À défaut, sollicitez l’avis de votre copine l’enivrée, elle pourra aussi vous raconter ses sempiternels balivernes.

      Au fait, le jomaka vazaha taratasy, j’ai cru savoir que vous avez pris du CVO. C’est comment le goût ?

    • 2 mai à 12:27 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Tout à fait, vous avez tout compris. Face à la réticence des formalistes incrédules occidentaux, qui réclament la preuve des essais en direct(prise de CVO et puis la guérison) sur la télé comme les gourous de sectes font habituellement en public, il lui faut le soutien de ses homologues Africains.

      Lisez le post de Lancaster un peu plus bas, c’est très intéressant.

    • 2 mai à 12:43 | dadasamy (#10220) répond à betoko

      Bravo Betoko
      C’est la solidarité entre les pays africains que vous dites là ? Et aussi pour convaincre les autres pays, surtout les européens, malheuresement,fortements touchés par ce virus. Je vous dit seulement que ceux qui se ressemblent s’assemblent.Vous croyez vaiement que ces autres pays vont changés d’avis et de décisions avec vos idées de solidarité africaine ?
      Vous êtes trop intelligent ou plutôt naif peut être,pour penser vraiement à cette idée, qui, bien sûr, le but de cette démarche du Président que vous soutenez, est politoco-économique avec un but d’énorme business.
      Vous allez me traiter d’opposant et surtout de non patriote(ce n’est pas vraiement mon cas) mais je vous le dit, franchement, je suis réaliste et je comprend très bien, les autres pays, de leurs attitudes méfiantes et indifférentes devant ce médicament devenu tambavy manarapenitra sans étude clinique mais juste une observation clinique,avec 2 patients supposés gueris.Vous croyez vraiement que ça va convaincre les autres pays et les scientifiques ?
      Je vous demande de n’obliger pas les gens,surtout les enfants, de boire tout le temps ce tambavy,pour faire votre business,car on ne sait pas encore les effets secondaires et les éventuelles complications en cas de consomation abusives ou de longue durée. Il faut savoir humblement aussi écouter les autres mais ne pas le traiter pour des inconscients, irréflechies ou même débiles car vous ne savais pas si vous êtes plus débiles,inconscients et irresponsables que ces gens là.

    • 2 mai à 12:51 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto & Isandra

      J’ai envie de vous dire l’espoir fait vivre car sans vouloir être méchant un Chiwawa ne pourra qu’aboyer devant le lion d’Anatolie. En tout cas Mcar est bien partie pour devenir " l’Esclave " des Noirs Africains dixit un illustre personnage du RN ( un potentiel ministre de l’intérieur ) qui a rajouté RDV à la prochaine élection Présidentielle.

    • 2 mai à 13:20 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Dadasamy,

      Nous ne sommes pas ni naïfs, ni hypnotisés, mais, c’est plutôt vous, qui êtes aveuglés par votre haine viscérale de Rajoelina et la frustration, vous empêche de ne voir que le rouge.

      Et pire, elles vous transforme en un complotiste, toute décision de Rajoelina a une théorie de complot qui correspond. Il est facile d’écrire n’importe quoi sans preuve, surtout, quand on n’est pas au pays.

    • 2 mai à 13:29 | lanja (#4980) répond à betoko

      Normalement, ce sont les grandes puissances qui viendront chercher à négocier avec ANR pour cette découverte miraculeuse du siècle,
      On voit bien la certitude et la sérénité de ANR avec la preuve indiscutable ajoutée par Tence Mena, , le prix Nobel sera attribué unanimement ANR,

      Par contre, pas trop de chance pour les scientifiques de l’IMRA, utiliser le mot tambavy n’est pas très sérieux .....
      isoler et quantifier des molecules au milligramme n’est plus compliqué actuellement , plus de place pour la médecine du moyen age

    • 2 mai à 16:00 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Cette séance de Visioconférence a-t-elle été organisée dans quel but ? Pour promouvoir votre breuvage ? Je vois sur l’image de DJ une bouteille (c’est un soulard celui là non ? Il a toujours sa bouteille. J’ai cru même qu’il allait porter un masque lors de cette Visioconférence.
      Si c’est cela, ne parlons pas de solidarité, parlons directement de business.

    • 2 mai à 17:09 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Shalom,

      Business ?

      C’est pourquoi, je vous ai dit, il faut utiliser votre crâne, si le cerveau est encore là-dedans. Il faut regarder un peu plus loin.

      Si le Président réussit à convaincre ses homologues Africains, ne serait ce que ce 15 pays, à commander cette tisane par millions, qui gagnerait, avez- vous déjà imaginé quels avantages cela rapporterait pour notre pays ?

      - Des millions d’emploi, avec tous les sociétés prestataires y associés et elle concerne aussi bien en ville( les usines) qu’aux campagnes(les agriculteurs),
      - l’entrée massive des devises, la balance de paiement serait excédentaire,
      - l’Augmentation de pouvoir d’achat,
      - le taux d’inflations baissé,
      - l’entrée fiscales,
      Etc,

      Et surtout, le taux de croissance double chiffre serait facilement atteint.

    • 2 mai à 23:08 | Shalom (#2831) répond à betoko

      @ 2 mai à 17:09 | Isandra (#7070) répond à betoko ^

      C’est pourquoi, je vous ai dit, il faut utiliser votre crâne, si le cerveau est encore là-dedans.

      J’ai toujours mon cerveau et il est intact mais pas comme que le votre qui manque je pense quelques vis sinon vous ne supporterez jamais DJ.


      " ..., qui gagnerait, ... ?

      C’est Bionnex et la famille Razakandisa
      Mais ce ne seront nullement pas les 4-mi, ni les communautés d’Ambodin’Isotry, ni les Androy avec leur Kere, ni les villageois de Nasandratrony ...

      Sinon le reste de votre Post n’est que des récitations, on dirait les anciens Arema reconvertis (MAPAREMA) qui ne connaissent rien de l’économie mais qui se vantent en n’arrêtant pas de dire des expressions comme "double chiffres".

    • 3 mai à 14:39 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Shalom,

      Vous êtes vraiment pathétique !

      Qui gagnerait ?

      C’est Bionnex et la famille Razakandisa

      Bionnex n’est associée à ce projet qu’en tant que simple fournisseur, même titre que tous les paysans et les associations, et les entreprises partenaires de l’IMRA, dans la mesure où c’est l’une de rares entreprises qui est capable de fournir en grande quantité de l’artemisia.

      Et n’oubliez pas que cette société paie des impôts et taxes et emploie plusieurs salariés Malagasy, sans citer les investissements qu’elle a déjà fait dans la région où elle s’installe , ainsi que les prestataires et sous-traitants qui travaillent avec elle, qui y trouvent leur compte, etc.

      Quant à la famille Razakandisa, personnellement, je ne vois pas le rapport, sauf comme d’hab, dans l’imagination de détracteurs, car cette famille est connue plutôt dans les domaines de com, de pub et de l’impression, mais, non pas, dans la fabrication. Les restes ne sont que de spéculations pour la salir. Il ne faut pas la confondre avec Ravalo qui était laitier au départ avant son arrivée au pouvoir, sauf après, il s’accaparait de toutes les affaires juteuses, BTP, fabrication de goudron, la distribution, l’aéronautique, la riziculture, rizerie, etc, avec tous les avantages fiscaux et toutes les faveurs spéciales accordés, etc.

      Mais ce ne seront nullement pas les 4-mi, ni les communautés d’Ambodin’Isotry, ni les Androy avec leur Kere, ni les villageois de Nasandratrony.

      On n’a jamais dit que cet projet résoudra miraculeusement tous nos problèmes, même la sécheresse, loin s’en faut, mais, il est stupide et insensé de penser qu’on doit l’arrêter, du fait que quelques problèmes perdurons, bien que nos amis Africains passeront des commandes. On appelle ça, tout ou rien, alors que la sagesse Malagasy disait, ny erikerika mahatondran-drano, ny ariary no mahatonga arivo, etc.

      Si on lit bien vos phrases, on voit que vous ne voyez plus loin que le bout de votre nez.

      Les carnets de commandes remplis de celles de nos amis d’Afrique par millions, dans le pire de cas, nous permettront de créer plusieurs emplois, cela signifie que plusieurs Malagasy ne se retrouveront plus en chômage ou dans le sous-emplois, et seront fièrement capables de subvenir les besoins, du moins, fondamentaux, de leur foyers.

      Il est inutile de vous expliquer ici, comment qualifier un pays ayant du taux de chômage très bas.

      Et je vous laissera deviner les autres retombées économiques, qui ne seront pas un refrain d’une chanson de louange, mais, la suite logique des choses, et tôt ou tard, elles auront d’impact sur la situation économique de notre pays, et la vie du peuple Malagasy, en général.

    • 3 mai à 15:33 | Shalom (#2831) répond à betoko

      @ 3 mai à 14:39 | Isandra (#7070) répond à betoko ^

      Quant à la famille Razakandisa, personnellement, je ne vois pas le rapport, sauf comme d’hab, dans l’imagination de détracteurs, car cette famille est connue plutôt dans les domaines de com, de pub et de l’impression, mais, non pas, dans la fabrication. Les restes ne sont que de spéculations pour la salir.

      Razakandisa est dans le capital de Bionnex


      Mais ce ne seront nullement pas les 4-mi, ni les communautés d’Ambodin’Isotry, ni les Androy avec leur Kere, ni les villageois de Nasandratrony.
      On n’a jamais dit que cet projet résoudra miraculeusement tous nos problèmes,

      Pourquoi parler de création d’emploi, de croissance à 2 chiffres si c’est pour ne pas résoudre les problèmes des malagasy

    • 3 mai à 15:52 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Shalom,

      Avez vous des preuves ?

      Comment peut penser que cette découverte peut tous nos problèmes, même la question sécheresse ?

      Il faut être (...) comme vous pour penser une chose pareille.

    • 3 mai à 15:53 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Peut résoudre tous nos problèmes,...

  • 2 mai à 09:59 | rayyol (#110)

    C est le confinement DADABEBE que va etre le deconfinnement Tu sait Moi je pratique ce que je dit Je ne lit que ceux qui le méritent 3 mots m ont suffit et je fait marcher le curseur Next je lit ce qui est interessant Les choses inutiles je passe par dessus Bye bye amuse toi avec ceux qui peuvent etre interresse BYE BYE je peux te dire leur nom

  • 2 mai à 10:01 | rayyol (#110)

    Pareil roman tu as du faire du temps supplementaire pour pondre toutes ces lignes Tu fait la manchette a toi seul

    • 2 mai à 10:02 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Je reviendrai voir quand la pilule aura finit son effet

  • 2 mai à 10:14 | rayyol (#110)

    sa n saura tarder tu en as pour une semaine a dormir a ton age

  • 2 mai à 10:22 | rayyol (#110)

    Je ne croit pas interesser beaucoup de monde loin de moi cette idee iI y a beaucoup de personnages plus intéressant Mais je ne me fait pas insulter a chaque mot que j ecrit et cela j apprécie Ce que je dit c est ce que je voit ou je tait sinon je me tait La musique amuse toi sa ne m intéresse pas C est mon droit n est ce pas

  • 2 mai à 10:35 | Besorongola (#10635)

    L’AFRIQUE RESPIRE TANDIS QUE L’AMERIQUE DE TRUMP SE DEBAT.

    Coronavirus : Donald Trump affirme disposer de preuves que le Covid-19 provient d’un laboratoire chinois à Wuhan

    Le président américain pourrait, dit-il, imposer à la Chine de nouvelles taxes douanières punitives.

    © Fournis par Franceinfo
    La scène a eu lieu à la Maison Blanche, jeudi 30 avril. Un journaliste s’est adressé à Donald Trump et lui a posé cette question : "Avez-vous vu jusqu’ici des choses qui vous permettent de croire sérieusement que l’Institut de virologie de Wuhan est à l’origine" de l’épidémie de coronavirus ? Du tac au tac, le président américain a répondu "oui". "Oui, c’est le cas", a-t-il assuré.

    Sommé d’en dire davantage, il a répondu qu’il n’était "pas autorisé à en parler" à ce stade. Le président américain a en revanche ajouté qu’il pourrait en conséquence imposer à la Chine "des taxes douanières" punitives.
    Quelques heures plus tôt, les services de renseignement américain, en général très discrets, avaient pourtant douché quelques esprits complotistes en clamant que le nouveau coronavirus n’avait pas été créé par l’Homme ou modifié génétiquement. Entre la piste des animaux infectés et celle d’un virus échappé du laboratoire, elle s’est en revanche refusée à toute projection.

    "Nous n’avons pas ces réponses"
    Le chef de la diplomatique américaine, Mike Pompeo, a de son côté affirmé jeudi ne pas savoir "précisément" où avait démarré la pandémie. "Nous ne savons pas si cela vient de l’Institut de virologie de Wuhan. Nous ne savons pas si cela vient du marché ou même d’un autre endroit", a-t-il dit dans un entretien à une radio locale. "Nous n’avons pas ces réponses. C’est la raison pour laquelle le président Trump a clairement fait savoir que nous avions besoin de les avoir", a ajouté le secrétaire d’Etat américain.
    Donald Trump s’en est souvent pris à la Chine depuis le début de l’épidémie, qui a considérablement affaibli l’économie américaine. Or la vigueur de la croissance et de l’emploi était l’un des principaux arguments de campagne du milliardaire républicain, candidat à sa réélection en novembre. Il accuse ainsi régulièrement la Chine de mentir sur le bilan humain de l’épidémie, alors que son pays compte plus de 63 000 morts officiellement liées au Covid-19.

    Une entreprise de pompes funèbres new-yorkaise, dépassée par le nombre de morts durant la pandémie du coronavirus, a entreposé des corps dans des camions de location. Les autorités ont ouvert une enquête.

    © REUTERS/Brendan McDermid
    L’odeur pestilentielle qui se dégageait des camions a interpellé les passants. Mercredi matin, la police new-yorkaise a été appelée pour inspecter le contenu de camions de location, garés devant une entreprise de pompes funèbres dans le quartier de Brooklyn. C’est une macabre découverte qui attendait les policiers : des dizaines de corps en décomposition, relate le « New York Times ».
    Andrew T. Cleckley, le propriétaire de l’entreprise de pompes funèbres, a fait savoir qu’il était dépassé par le nombre de morts durant la pandémie du coronavirus, et qu’il n’avait plus de place pour entreposer les corps dans sa chambre mortuaire, saturée de plus de 100 corps. « Je n’avais plus de place. On a des cadavres à ne plus savoir qu’en faire », a-t-il ajouté, soulignant qu’il n’avait pas pu louer de camion réfrigérant.
    New York, la ville la plus éprouvée au monde par le coronavirus
    Le maire de New York, Bill de Blasio, a qualifié cette situation d’« horrible » et « absolument inacceptable ». « Les pompes funèbres sont des entreprises privées, elles ont l’obligation de traiter les gens avec dignité (...), je ne sais pas comment ils peuvent avoir laissé faire une chose pareille », a-t-il ajouté.
    Une enquête a été ouverte pour déterminer si les pompes funèbres d’Andrew T. Cleckley ont géré les corps de manière appropriée. « Nous ne tolérerons pas ce genre de comportement », a lui déclaré jeudi Howard Zucker, responsable des services de santé de l’Etat de New York chargés de réguler ces établissements.
    New York est la ville la plus endeuillée au monde par le COVID-19. Plus de 17 000 personnes y sont mortes et les hôpitaux, morgues ou encore cimetières sont dépassés par la situation. Les Etats-Unis est lui le pays le plus touché par le coronavirus avec 62 906 morts et plus d’un million de cas détectés, soit un tiers des cas recensés dans le monde.

    • 2 mai à 11:05 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Votre manière de tanser sans en avoir l’air d’une Amérique de Trump à la dérive passagère, c’est un peu fort et présomptueux...
      Aujourd’hui, on chante et on parade mais demain, il faudra contenir ses hordes de malheureux venus quémander une portion de manioc faute de riz d’exportation devenu trop cher ....
      Ayez le triomphe modeste, d’ailleurs lequel ?....
      Des cas de malaria se multiplient, la dengue envahie nos villes côtières , l’ariary est à 4200 !....
      La pantalonnade continue de plus belle, dans une insouciance dont il faudra profiter au maximum car demain, il faudra se serrer la ceinture celle de la cour qui boit du petit lait qui va tourner à la piquette et à la diète mémorables .....

    • 2 mai à 11:10 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      A l’attention de Turping....
      Erratum ....
      La dengue envahit et non invahie !.....

    • 2 mai à 11:12 | rayyol (#110) répond à Besorongola

      Si vous lisez l anglais ceci peut vous interesser sinon vous savez que faire https://www.youtube.com/watch?v=oPrg_lhNYRM Il y a ce qu7i parait et ce que l on veut nous imposer Des cadavres dans un camion sa choque n est ce pas Make the news

    • 2 mai à 11:35 | rayyol (#110) répond à Besorongola

      Mais Trump qu on le veuille ou pas fait directement parti de notre futur devenir Vous ne pouvez l oublier Le plus puissant pays de la planète Qui fait notre combat Que s il perd nous perdons tous ce que nous possédons https://www.youtube.com/watch?v=oPrg_lhNYRM je m excuse pour l anglais

    • 2 mai à 11:57 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Kartell ,
      Bien sûr que la dengue envahit mais non invahie ,....en respectant la conjugaison du verbe transitif du 2 ème groupe au présent de l’indicatif .
      Une anecdote :Notre président de la 1ère République avait omis par inadvertance une erreur en disant : "nous applaudons " au lieu de dire : "nous applaudissons " .Pourtant ,pendant la période post -coloniale : de 1958 à 1972 tout allait correctement .De même pendant la période de 1972 à 1975 avant l’assassinat de Ratsimandrava .
      - Vous parlez de la dengue comme le chikungunya ,les deux moustiques sont dans le classement du genre "Aèdes aegypti ", la transmission de la maladie par le virus ,considérée comme maladie infectieuse tropicale se fait par les moustiques femelles dont les conséquences sont très graves (des atteintes neurologiques ,"encéphalites " et cardiaques) ,aussi pires que le "paludisme " .

    • 2 mai à 13:08 | Maestro (#7313) répond à Besorongola

      @ Besorongola

      Saviez vous, je ne l’invente pas, que les chauves souris étaient des armes redoutables il y a quelques temps ?

    • 2 mai à 15:40 | dedou1 (#3831) répond à Besorongola

      Manentana ny Afrikana rehetra hahay hiaraka manoloana ireo tany mandroso i Président Rajoelina.
      Inona moa leiretsy no maharatsy an’izany ? (post-n’i Dadasamy)

      Tamy ny fialàn’ny président Trump tamin’ny accord environnemental de Paris dia nanao izay azony natao Président Macron nanantona an’i président Trump mba hampiova hevitra azy, nefa tsy nahomby. Midika ve izany fa tsy tokony nanao izany président Macron ?

      Raha jerena ny accords rehetra bi-latéraux dia misy business foana ao anatiny, raha tsy izany tsy mahomby.
      Koa raha misy business aza ao amy fihetsiky président Rajoelina dia voninahitra hoan’i Madagasikara ny fanentanana ny Afrikàna rehetra hahay iombina.

  • 2 mai à 11:01 | Turping (#1235)

    Rayyol,
    Le champion des forumers en nombre de posts envoyés .
    - Le "guéritout " vous rend plus actif que la potion magique de Radomelina .
    Une petite remarque : Quand vous conjuguez : j’écrit ; je croit ,etc......cela prend un "s" à la fin .On écrit ; j’écris ; je crois ,.....Pareil ,au lieu d’écrire ; sa revient ,ne le confondez pas à " ça revient".
    - Dans ce cas ,vous rendez plutôt vos écrits un peu plus crédibles si vous parlez de l’essentiel dans les échanges virtuels.
    - Ceci est une remarque que j’ai faîte depuis longtemps mais non pas une insulte à votre encontre .
    Même l’Anticaste ,le castré ,un français qui ne sait pas conjuguer le verbe être en écrivant : t’est au lieu de :" t’es ". L’ erreur est humaine ,tout le monde peut se tromper un peu .Par contre se corriger dans la vie n’est pas une tare car on apprend tous les jours pour ne pas devenir un mythomane ni un psychopathe .
    En bref ,le sujet qui tourne sans arrêt sur ce fameux "covid organics "n’est pas vraiment intéressant ,ça abêtit plutôt ,vu qu’il s’agisse du business et de tapage médiatique à géométrie variable.
    Bon courage !

    • 2 mai à 11:15 | rayyol (#110) répond à Turping

      Vous savez que faire faite marcher la petite roue et passez a autre chose personne ne vous le met sous les yeux de force

    • 2 mai à 11:18 | rayyol (#110) répond à Turping

      confinement oblige Et un vrai roman D’Agatha Christie

    • 2 mai à 11:28 | rayyol (#110) répond à Turping

      Si je prenait le temp de corriger les fautes je manquerait de temps et l important c est le message

    • 2 mai à 11:58 | rayyol (#110) répond à Turping

      Merci Je m excuse de vous avoir repondu un peu durement mais j ai mal lu Je sait que le Français est important pour vous Je pourrai mais manque de temps

    • 2 mai à 12:33 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rayyol ,
      Sinon on peut discuter en malgache ou anglais ,.....

  • 2 mai à 11:07 | rayyol (#110)

    Je m excuse pour l anglais je n ai pu trouver le équivalent en Français Arsenic va etre content https://www.youtube.com/watch?v=oPrg_lhNYRM pour renseignement comme quoi on n est pas les seuls a penser

  • 2 mai à 11:16 | rayyol (#110)

    I en manque encore 2 ou 3 qui se cachent soyons patient ils vont apparaitre

  • 2 mai à 11:41 | lancaster (#10636)

    Le président ANR, que les 8 forumistes de MT, prépare un coup diplomatique de grande envergure et bien ciblé avec sa diplomatie sanitaire. Et c’est tant mieux pour Madagascar et l’Afrique.
    Même Ratsiraka 1, dans sa splendeur diplomatique , n’aura pas pu mieux faire que Rajaobelina.
    Mais l’objectif 1er, c’est la dignité et le développement de Mada.
    Voici ce que dit la presse à Tana.
    Citations
    « Une lueur d’espoir en cette période de combat mondial contre la pandémie du Covid-19 » ! C’est en ces termes que le Président Andry Rajoelina s’est exprimé hier pour qualifier la réponse de Madagascar en vue d’endiguer le coronavirus à travers le Covid-Organics. Ce fut au cours d’une cérémonie officielle durant laquelle le Président de la République en personne a procédé à la remise d’une donation de Covid-Organics à la délégation dirigée par le ministre de la Défense nationale de la Guinée Bissau, le Général Sandji Fati, hier à Ivato. La Grande île a ainsi fait don de 16 050 doses de CVO, dont 5250 à titre curatif et 10 800 autres destinées à la prévention, pour les 15 pays membres de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) dont la Guinée Bissau. Dans son discours, le locataire d’Iavoloha a précisé que ces dons sont destinés aux hôpitaux et aux malades du Covid-19 dans les pays en question. Cet échange fait suite à l’entretien du leader malagasy avec son homologue Bissau - guinéen, Umaro Sissoko Embalo.
    « Nous sommes-là au nom de la Guinée mais aussi de la communauté de toute l’Afrique de l’Ouest. Votre geste démontre que nous les Africains, on peut coopérer dans des situations sanitaires et humanitaires (…) Cela s’inscrira dans l’histoire », a déclaré le chef de la délégation Bissau - guinéenne.
    Main tendue
    Ce sera la Guinée Bissau, qui fait partie de la CEDEAO, qui assurera la distribution de cette tisane « made in Madagascar » aux 14 autres membres de cette communauté à savoir le Bénin, le Cap vert, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo. Notons que d’après les statistiques émanant de cette institution à la date du 22 avril, les pays membres de la CEDEAO compte 5574 personnes infectées par la pandémie du Covid-19 et 147 décès.
    Le Chef de l’Etat malagasy parle d’une victoire de Madagascar qui propose cette tisane découverte par les chercheurs de l’IMRA et qui représente désormais une solution pour sauver les pays africains. « Madagascar et ses frères africains sont unis dans la riposte contre le coronavirus. C’est avec honneur que nous envoyons ces tisanes CVO vers les 15 pays membres de la CEDEAO à travers la Guinée Bissau », a encore déclaré le numéro un malagasy sur son compte facebook.
    Madagascar est ainsi solidaire avec les autres pays d’Afrique. Ce fut aussi l’occasion pour le numéro un de l’Exécutif de réitérer la volonté et la disponibilité de Madagascar de tendre la main aux autres pays d’Afrique, de l’Océan Indien et du monde entier. « Fin de citation

    • 2 mai à 12:19 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Evidemment, à l’époque de votre lointaine jeunesse, vous êtes peut être fort en...récitation...

    • 2 mai à 12:20 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      Excusez-moi, c’est qui Rajaobelina ?
      N’est-ce pas un Tsimahafotsy Tsimiambiholahy d’Avaradrano du genre Ratsirahonana ou Ranohisoa ?

    • 2 mai à 14:07 | Turping (#1235) répond à lancaster

      Shalom ,
      Léon Rajaobelina ,décédé le 11 Janvier 2018,ancien Gouverneur de la banque centrale de Madagascar pendant l’ère Ratsirakiste .Il était également un ancien PCA de ,l’Air Mad ,Sonapar ,....Je ne pense pas que ses qualités soient comparables à celles de Ratsirahonana ,le caméléon politique faiseur de roi .Ratsiraka n’avait pas su profiter le vrai développement de Madagascar quand il était au pouvoir, avec les vraies élites qui l’entouraient....

    • 2 mai à 17:23 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      @ 2 mai à 14:07 | Turping (#1235) répond à lancaster

      Quand je parle de Rajaobelina, c’est pour la situation ci-après.
      On reproche beaucoup aux "Andraina" de pratiquer les "Lova tsy mifindra", mais les Hova d’Avaradrano les Tsimiamboholahy Tsimahafotsy, c’est pire. Tant mieux pour eux.
      Les Ratsirahonana, Rajaobelina, Ranohisoa et compagnie, c’est pire que les karana, ils se marient bien entre eux (il ne faut pas que la richesse parte ailleurs).
      Ce ne sont pas des reproches, c’est leur tradition.
      Seulement pour nous faire comprendre comment fonctionne notre pays.
      J’ai profité du lapsus d’un castré pour exposer cette situation.

    • 2 mai à 17:54 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      @ 2 mai à 14:07 | Turping (#1235) répond à lancaster ^

      Ratsiraka n’avait pas su profiter le vrai développement de Madagascar quand il était au pouvoir, avec les vraies élites qui l’entouraient....


      C’est vrai.
      Pour les crises de 2009, j’ai eu l’occasion de discuter avec la principale conseillère de Jamba.
      Ce qui m’a étonné, c’est qu’elle était convaincue que Jamba le flibustier ait fait la bonne politique pendant ses mandats.
      Pourtant la dame est une grande intellectuelle et chercheuse à l’université de Madagasikara.
      Je ne parle pas de Tantely qui, si mes souvenirs sont bons, a fait Centrale Paris.
      Donc je reviens à votre conclusion : pourquoi Madagasikara n’a pas pu se développer ?
      Histoire :
      Quand le flibustier d’eaux douces a fait l’École de Guerre à Paris ; le Général Ramanantsoa les a appelés pour que ces 3 collègues (Mijoro, Rasamoelina, Fosy - Alphonse Rakotonirainy) et lui rentrent au pays pour participer au gouvernement militaire.
      Pour les aider à prendre leur décision, voici texto ce que leur a dit le général : "vous êtes fous ou quoi, vous rentrez, vous prenez un portefeuille ministériel ; ensuite vous remplirez vos poches si vous voulez et qu’on en finissent avec ce gouvernement. On passera de toute façon la main après aux civils".
      Comme je l’ai écrit l’autre fois, il n’y a eu que le flibustier d’eaux douces qui a répondu au Général, les 3 autres ont décliné.

      Turping, à vous maintenant de conclure si c’est du patriotisme qu’a eu le flibustier ou pour son biznn familial, et vous comprendrez quelle a été sa priorité, vous aurez vous même la réponse à votre conclusion.

      Ce qui est très grave à l’heure actuelle, ce mec conseille le jeune DJ.
      1 + 1 = 2, CQFD

  • 2 mai à 11:42 | rayyol (#110)

    Pour ceux qui l oublient C est un combat Ne vous faites pas d illusion l ignorer et vous pleurerez pour ce que vous allez perdre
    Clignez des yeux ce n est pas un rêve c est la et n en ira pas tout seul
    Prenez position sinon votre statut d esclave va être confirmer a tout jamais J ai été 12 ans sur la touche mon temps est venu Me battre maintenant ou plus tard mieux vaux maintenant je n aurai pas a le faire plus tard

    • 2 mai à 14:45 | rayyol (#110) répond à rayyol

      et la bataille elle est mondiale

  • 2 mai à 11:43 | lancaster (#10636)

    Rajoelina et non Rajao que l’ordi a inscrit automatiquement.

  • 2 mai à 11:52 | Isandra (#7070)

    Je recopie cet extrait du discours du Président, pour qu’il ne soit pas passé sous silence par les longs posts narcissiques( Narcisse reste Narcisse même en Anglais) et les autres sujets :

    « Si on veut laisser une nouvelle Afrique à nos enfants, c’est nous tous qui devrons nous engager pour changer le cours de l’histoire et la vie de nos concitoyens. L’avenir compte sur nous et repose sur nos épaules, car personne à par nous, frères et sœurs africains, ne pourra et ne saura changer notre situation plus que jamais aujourd’hui. Alors que le reste du monde tourne enfin vers l’Afrique et commence à constater notre potentiel, nous devons défendre nos valeurs et le bien de notre peuple. ».

    Bien sûr, l’Afrique ne peut compter que sur les Africains pour se développer véritablement.

    Et cette crise, c’est une occasion pour se solidariser.

    Cependant, ce que je peur celui qui a cette initiative ait le même sort que Kadafi.

    • 2 mai à 12:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Après cette conférence, le Président a décidé d’envoyer aux 15 pays des échantillons de CVO préventif et curatif dont l’efficacité est reconnue, parce que les vertus de certaines plantes qui la composent ne sont plus à prouver aux peuples d’Afrique.

      Don de solidarité.

    • 2 mai à 12:11 | rayyol (#110) répond à Isandra

      C est risque je vous l accorde Et cela risque de le devenir de plus en plus
      Car l autre cote joue gros si leur plan s écroule leur vie avec C est pour cela que le president doit être extrêmement prudent
      Un avion un Hélicoptère sa tombe vite et ce ne sera pas la 1er fois que ces choses arrivent un accident n importe lequel Il doit déléguer ménager ses déplacements

    • 2 mai à 12:25 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Nous sommes dans le discours et non dans la concrétisation qui amène à plusieurs remarques..
      La première est que c’est le même ou presque qui avait été tenu au soir béni des indépendances retrouvées ...
      La seconde est qu’il demanderait davantage de réalisme de ces mêmes dirigeants qui ont installé à andafy leurs bases arrières privées....
      Cette pandémie fera plus de dégâts économiques que tout ce qui a été causé auparavant et l’Afrique sera parmi les plus perdantes, ce n’est pas moi qui le dit mais les économistes....
      Attention de ne pas jouer au prédicateur d’un continent alors que rien ne permet aujourd’hui d’étayer une pareille envolée lyrique....
      La propaganda doit avoir ses limites et qui veut ne pourra remplacer Mouammar Kadhafi, loin s’en faut !....

    • 2 mai à 12:26 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Comme pour la Guinée ,il a choisit des dictatures ?

    • 2 mai à 12:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      L’apôtre Jean a écrit ceci dans l’introduction de son évangile : « Toutes choses ont été faites par elle(parole, on peut remplacer par discours), et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle ».Sans entrer dans l’interprétation théologique, je l’interprète que toute la réalisation d’un projet commence par la parole ou discours à travers laquelle on exprime notre intention, notre Volonté et détermination.

      Cette séance n’est qu’un début, le préliminaire de ce qui vont s’ensuivre.

      Et n’oubliez pas ceci, ce n’est pas parce que nous avons des défauts et des faiblesses que nous ne pouvons pas faire avancer, nous-mêmes les choses. Il faut les surmonter. Bien sûr, les autres ne manqueront pas de nous les rappeler temps en temps, pour nous décourager, comme vous venez de faire, en tant que prophète de malheur digne de son nom, mais cela ne devrait pas affaiblir notre détermination.

    • 2 mai à 13:12 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Il se fait que pour le moment le Virus en Afrique est peu infectieux .ll n’y a pas d’hécatombe africaine comme annoncé .La médication malgache n’aura pas l’occasion de se montrer miraculeuse comme annonçée.Isandra , l’important ,le plus important c’est d’assurer à nos population le boire et le manger. Nos populations du Sud sont condamnés au vendre vide et à la soif Une famine imminente menace 50 millions d’africains aujourd"hui. et nous ne pouvons pas les aider .Il nous manque chaque année 200 000 à300 000 tonnes de riz pour faire la soudure .Et nos voisins ,nos frères africains ne peuvent rien pour nous.Je souhaite qu’au siècle prochain la situation alimentaire sera meilleure . Mais il faut revenir à l’angady des aujourd’hui

    • 2 mai à 13:55 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Pourquoi j’avance ces propos tenus ailleurs mais restés confidentiels sur le continent, c’est parce que l’étau de la pandémie est en train de se propager lentement ...
      La chute du prix du pétrole est aujourd’hui à moins de 20 $ le baril mettant en faillite provisoire un Nigeria qui tire 80% de ses revenus de l’or noir pourtant un des fleuron africains pointé en référence !...
      Le cacao est en stand-by dans les ports de Côte d’Ivoire ainsi que la noix de cajou, pandémie oblige ...
      Les diasporas qui versent jusqu’à 30% de certains budgets africains vont être les premières à subir la récession économique et le tourisme poule aux œufs d’or ne reprendra des couleurs qu’en 2021 et sous quelles conditions ?....
      Ceux qui auront le moins à pâtir de cet état des lieux seront les états qui produisent des produits finis, des biens de consommation courante et les autres qui n’ont que des matières premières à échanger seront les loseurs ...
      Bref, il s’agit de poser le scénario de demain et non de se lancer dans des discours de prédicateurs , nous en sommes loin aujourd’hui et l’illusion au pouvoir n’aura pas de descendance, elle est mort-née !.....

    • 2 mai à 17:17 | Jacques (#434) répond à Isandra

      Discours à endormir les sans-dents.

      " ...une nouvelle Afrique à nos enfants "

      "...L’avenir compte sur nous et repose sur nos épaules "

      Et patati, et patata...

      C’est confirmé, le bac-3 a bien rejoint le clan des autocrates africains. Ça veut faire croire au monde d’une force alors que ça continue à faire l’aumône, bande de guignols. Point positif car il y en a quand même un, ces hyènes ne se mangeront pas entre eux.

      Au fait l’enivrée, vous n’avez pas répondu à ma supplique d’hier soir. Concernant la déclaration du Pr. Ralandison (https://www.alefapress.com/2020/04/debats-scientifiques-billet-du-pr.html?m=1) vous avez écrit ceci :

      " Je pense que même ce doyen a changé d’avis, maintenant, ce n’est pas à cause de pistolet sur le tempe comme les détracteurs font croire, mais, suite aux explications scientifiques qu’ils ont reçu. "

      Ça serait bien que vous ramenez ici ses propos afférents à ce changement d’avis.

      Ps. On est samedi, déconfinement virtuel. Je reviens sur le mot "balaoasy" :
      https://www.youtube.com/watch?v=Rk8bE3jc-p8&feature=youtu.be

    • 2 mai à 23:27 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 2 mai à 12:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      Après cette conférence, le Président a décidé d’envoyer aux 15 pays des échantillons de CVO préventif et curatif dont l’efficacité est reconnue,


      Quelle efficacité ? Parce que DJ le dit que c’est une preuve !
      Protocoles, bilan ...

  • 2 mai à 12:05 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    La question qui me vienne à l’esprit après lecture de l’article du jour est : « est-ce que l’existence de l’Union Africaine et l’appartenance au continent africain impliquent dans les faits une convergence de vision entre pays, et concourent effectivement à la promotion d’une solidarité africaine ? »

    De prime abord, le budget de l’UA reçoit la contribution significative des grandes puissances et d’autres organisations politiques provenant d’autres continents…et même la construction du nouveau bâtiment du siège de l’UA a été financé et réalisé par une grande puissance hors du continent…

    Par ailleurs, les conflits et les troubles d’ordre religieux et ethniques, les différends territoriaux, les vagues d’épidémies, les dettes publiques, les alternances politiques, les centres décisionnels de fixation de prix de denrées et autres matières premières, du continent africain ne se décident même pas en Afrique, on est toujours habitué d’entendre et voir se dérouler ailleurs dans d’autres continents des conférences axées sur…la paix et réconciliation entre factions ou du genre…des amis bailleurs et donateurs d’un tel pays africain…ou encore s’agissant de la stabilité et la garantie de la sécurité aérienne et maritime d’une partie d’une zone exclusivement africaine assurée par d’autres continents…

    Depuis toujours, le continent africain a toujours été et le reste encore à notre époque le théâtre d’une guerre d’influence sournoise de leadership et téléguidée par d’autres capitales politiques en dehors du continent…les Hailé Sellassié, Kwame Nkrumah, Julius Nyerere, Gamal Abdel Nasser, Muammar Khadafi avaient tenté en leurs temps d’exprimer et solliciter des appuis de leurs collègues et homologues du continent en faisant valoir un panafricanisme mais…sans compter les prétentions et calculs ainsi que les priorités d’ordre géopolitique, et économique ainsi que sécuritaire provenant de Washington, Londres, Paris, Moscou et de Pékin d’autrefois devenu Beijing…et parfois à travers d’intermédiaires actifs et influents servant leurs visions et intérêts tels les Nations Unies, la Banque Mondiale et le FMI…

    Aussi, se concerter pour identifier et trouver un plan d’action et stratégie commune et partagée au niveau du continent n’est pas un fait fortuit et spontané dans la situation qui prévaut, et ce n’est pas une initiative intrinsèque au continent, les promesses de transfert et de mise à disposition de ressources financières, technologiques, de la nécessité de coordination et de réponse globale et cohérente, provenant d’autres continents et zones d’influence politiques y sont pour quelque chose, d’autant plus que les enjeux et priorités conjoncturelles du continent africain sont répartis dans des zones géographiques ciblées pour les puissances influentes du globe, et appréhendés différemment tels quels notamment l’Ouest, le Maghreb, le Sahel, l’Est, l’Océan Indien…et ce plan d’action sur la prévention et lutte contre les épidémies (coronavirus, ebola, malaria…) fera partie d’un ensemble difficile à séparer des aspects sécuritaires et économiques par les donateurs…

    Bref, ces derniers temps, l’histoire a montré que les autres continents ne sont plus des refuges et abris pour les despotes et dictateurs déchus de l’Afrique, et qui sait, la solidarité africaine pourrait se jouer sur ce point, ou bien, pour ceux qui disposent de ressources pétrolières de trouver des positions communes par rapport à l’influence saoudienne et russe sur la production et le prix…mais quant au coronavirus, la fabrication de respirateurs, de promesses imminentes de vaccins, de médicaments palliatifs à l’inexistence actuelle et passagère d’un produit curatif…les autres continents disposent toujours des influences certaines au niveau du continent africain…malgré le fait qu’un participant a mis en exergue sur la table une potion magique…sachant que chez lui, même l’eau du robinet est difficile d’être potable et c’est connu de tous…

    Juste une seule question à l’endroit de ces leaders africains : lequel parmi vous est-il capable actuellement d’assurer l’autosuffisance alimentaire durable pour son peuple ? Citer un seul nom est encore impossible, alors, ne vous donner pas trop d’importance inutilement si vous n’êtes même pas capable de réaliser l’essentiel et de loin la plus importante de toutes les priorités du continent…

    • 2 mai à 12:18 | rayyol (#110) répond à Vohitra

      Vous savez qui dirigeait les Etats Unis Ceux la meme que Trump combat maintenant Inutile de revenir la dessus le mal on le connait On est en passe de l eradiquer mais le demon se defend et il est dangereux Il use de tout les moyens se sert meme des morts pour propager la peur Quand Trump dit Fakes news tout les media ou presque sont contre lui Ils font depuis longtemps parti du complot

    • 2 mai à 13:23 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Un exemple de lucidité ,Vohitra ! ils ont fermé les yeux ,verrouillé leur cerveau et ils revent ,ils proclament

  • 2 mai à 12:11 | Isambilo (#4541)

    Qu’est-ce qu’un Africain ou un Européen ? Personne n’a encore trouvé une réponse acceptée par tous.
    En tout cas dans l’éducation de ma génération un Africain ne peut être que Sénégalais (tous dans le même sac : les Wolof, les Bantous, etc) ou Kenyan. Les premiers étaient réputés pour être stupides (senegaly mahazo baiko). Les seconds étaient tous des violeurs (ceux de l’armée britannique qui a chassé les pétainistes en 1942).
    Et puis il y a les Makoa et Masombika (venant de la terre ferme en face de l’île du même nom pour les ignares) qui ont été rapidement assimilés.

  • 2 mai à 12:44 | akam (#7944)

    - Blablas...blablas... y-a-t-il une surprise de debuter le 5eme mois de cette facon ?
    - L’ UA actuelle est dirigee par des “prete-noms” qui se ressemblent…ou l on ne voit que des supposes-tetes qui se ressemblent. D illustres inconnus qui se sont echappes de leurs cages, s attirent afin de se refaire une image.
    - Le conhil qui a mis ses pieds pour une premiere a Manhattan en septembre 2009 s est fait attribue de ‘sans qualite”par ces meme africains.
    - Peut-on parler d entente, d echanges constructives…lorsque ces visio-Khons font baver leurs frères et soeurs d un espoir illusoire ou ponderalement l import pese plus lourd que l export.
    - Vu que le continent ne manque pas d originalite...Est ce le moment des cadeaux meme si le 25 decembre est encore loin ? Ou cela ne represente-t-il qu un geste de reparation de l epoux “Casanova”aux epouses trompees ? Vu que les dons initialement offerts a la Guinee-Bisau seront plutot pour l Afrique de l Ouest !
    - En reponse a un besoin continental, qui devient le "maitre-mot" de l Afrique, le fameux Mallick Sall du Senegal a produit un vrai besoin continental : le kit de diagnostic rapide senegalais. Et a un cout qui defie toute concurrence (moins de 2 USD). C est credible par rapport a l elixir de Panoramix. Vu que Mada est une ile, produire ce genre de produit est plus pertinent...c est largement a la portee de tous...quoique dans ce pays, il n y a aucune qualification scientifique digne de ce nom... rever est a la portee de tous.

  • 2 mai à 13:09 | olivier2 (#9829)

    "C’est l’heure de la solidarité africaine » ...

    Pendant ce temps là, dans la vraie vie ...

    Les gouverneurs de régions font appel aux entreprises pour "financer" les mesures sanitaires annoncées en grandes pompes..
    Ces mêmes entreprises qui subissent de plein fouet le "service minimum tropical" des administrations publiques .
    Déjà qu’en temps normal, ledit service public est minimaliste, médiéval...et corrompu : imaginez actuellement !

    Entre les annonces grandiloquentes et la réalité du terrain, "on" a l’impression de ne pas vivre dans le même monde..

    Personne ne semble s’émouvoir de l’envoie de milliers de doses de thé magixx en Afrique, alors que nombre de pauvres meurent du paludisme et de la malnutrition dans tout Madagascar..

    "Another day in paradise"..

     :)

    • 2 mai à 13:33 | rayyol (#110) répond à olivier2

      C est vrai mais il y un debut a tout pauvre un jour pauvre toujours n est pas necessairement vrai Ce qui fait la difference c est le courage et l opportunité Ce sont 2 choses en devenir Si 10 travaille dans ce sens 10 de plus demain sa fait combien dans un an etc

    • 2 mai à 21:40 | el che (#344) répond à olivier2

      Bonsoir Olivier,
      Je trouve vos propos ici souvent dures, acerbes et limite insultants vis à vis des malagasy.( plus grave encore , certains gasy "mutants Reny malala aiguës", se laissent copieusement insulter sans broncher, par des néo-colons-fachos-nombrilistes).
      Mais nom d’une pipe, voyez donc le grand bordel qui règne chez vous, pays des droits l’homme... Vous ne voyez que la paille dans l’œil du voisin.
      Votre grande démocratie, respectueuse des droits de l’homme a combattu sauvagement des citoyens "gilets jaunes" qui manifestaient pacifiquement pour leurs droits, et pour dénoncer les injustices galopantes dont ils sont victimes.
      Et pour toute Réponse, Emmanuel Macron, avec l’ignoble Ministre de l’intérieur (Castaner), réprime sauvagement son peuple.
      La France est médusée dès novembre 2019, quand elle voit la police française utiliser des LBD, classés armes de guerre. Résultats : des crânes fracassés, des femmes et hommes éborgnés, un jeune acculé par une horde de flics enragés, et se noie dans un fleuve ; Une vieille dame qui meurt dans son immeuble, atteinte d’une balle perdue de LBD, etc.
      Quant à la lutte contre la Pandémie coronavirus votre gouvernement n’a pas été à une bourde près :
      -  D’abord l’évanouissement de près d’un milliard de masques de protection. S’en suivirent de nombreux enfumages pour cacher l’état de délabrement dans lequel se trouve le système de santé français, éprouvé par des années de restrictions budgétaires. Une politique de paupérisation principalement au profit des oligarques qui n’ont jamais été aussi riches et puissants. Une oligarchie dont Macron est l’inconditionnel serviteur.
      Certains parlent déjà de tiers-mondialisation du système de soin français.
      Le coronavirus, pris à la légère au début par l’Etat, a vite submergé de façon dramatique le pays. Par amateurisme et inféodation à Big Pharma et OMS, la solution annoncée par l’illustre professeur Didier Raoult, a été véhément combattu, car sa thérapie déplait à l’Empire pharmaceutique, qui vise des milliards d’euros que pourraient dégager leur futur remède. Ainsi, la chloroquine, utilisée pendant près d’un siècle par les africains et malagasy contre le paludisme, a été interdite (mais stockée par l’armée française). Va savoir !......
      Comble de tout, un décret ministériel autorise le simple médecin l’administration du Médicament Rivotril pour les personnes âgées gravement atteintes du covid19, et ce sans autre forme de procès. (Cette mesure ne court que sur une période de 2 mois environ, et prendra fin à la mi-mai). En clair, le gouvernement français autorise l’Euthanasie, car donner du Rivotril à une personne âgée souffrant d’affections pulmonaires aigues, c’est la tuer de façon sure et certaine
      Donc, vous (et quelques gasy aussi) qui semblez sortir de la cuisse de Jupiter, de grâce, faites un peu preuve d’humilité, car la France que vous vantez tant, semble s’enfoncer peu à peu dans la dictature.
      Ceci étant dit, je considère le peuple français comme ami, à l’exception des fachos et réactionnaires.
      A plusieurs égards, je préfère la situation politique qui prévaut à Madagascar, même si le chemin vers le progrès est encore très difficile.
      Bien à vous

    • 3 mai à 00:24 | Shalom (#2831) répond à olivier2

      @ 2 mai à 21:40 | el che (#344) répond à olivier2

      J’ai lu votre post, voici ce que j’en conclus :
      Vous faites partie de ces LFI mélanchoniste qui déteste Macron : un énarque, un banquier, un intellectuel ...

      Savez-vous que dans notre armée malagasy, il y a une personne que je connais qu’on appelle "Le Che" (avec sa barbe) mais lui il déteste tout ce qui est "très à gauche", pourtant c’est un vrai révolutionnaire qui soutient beaucoup le "Fokonolona" malagasy.

    • 3 mai à 10:44 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ el che

      Je ne suis l’avocat de personne mais que vos propos sont caricaturaux dans une critique à distance et basée sur des sources médiatiques, me semble-t-il..
      Paris n’est pas le pays des droits de l’homme mais de sa déclaration élaborée en 1789 et il faut se souvenir qu’elle a été plusieurs fois condamnée notamment pendant certaines guerres dites coloniales ..
      La pandémie a réduit la vieille Europe en mouroir gigantesque aux yeux d’un certain nombre d’observateurs avec une addiction profonde pour ceux qui avaient des comptes à solder avec les anciennes puissances coloniales européennes....
      Si effectivement, elle a du faire face à un tsunami de malades à intuber, les hôpitaux ont toujours eu la maîtrise de la situation même si des malades ont été déplacés vers d’autres régions, ceci pour éviter de se retrouver dans l’incapacité du lendemain à pouvoir accueillir de nouveaux patients...
      Tout part évidemment du moment où ce virus s’est comporté en pandémie que le politique n’avait pas scénarisé, trop occupé à faire tourner la machine économique qui commençait à avoir des ratés et de multiples faiblesses...
      L’impréparation, la gestion calamiteuse des stocks, le mépris affiché à maintes reprises envers ce personnel hospitalier, ajouté à la juvénilité du pouvoir ont fait de ce casting un détonnant cocktail qui nous a conduit à la situation présente...
      De là à croire à un chaos généralisé est plus qu’abusif car à aucun moment le pays n’a manqué de quoique ce soit, ni nourritures, ni médicaments, ni d’accueil pour les contaminés même si la gestion de certains stocks a été millimétrée...
      On ne peut pas faire de la gestion déplorable des masques, des sur blouses la généralité que vous vous êtes employé à dénoncer parce qu’elle fut mondialisée au début..
      Cette pandémie a mis en évidence une crise profonde la la démocratie et de son système obsolète du suffrage universel...
      Il a permis à un président et surtout à son équipe de bric et de broc de démontrer qu’ils étaient hors-sol, dotés d’une inexpérience notoire avec des égos surdimensionnés dans une approche trop virtuelle d’un quotidien dont on se demande s’ils y avaient déjà mis un pied ...
      Les multiples hésitations, tergiversations ont rendu leurs palabres inaudibles et sujettes à un scepticisme grandissant de la part du citoyen ....
      Mais dans ce qu’il reste encore de démocratie, le président et son staff auront des comptes à rendre dans un climat qui risque d’être délétère sauf si ce pouvoir muselle les libertés publiques comme c’est le cas depuis ce confinement voici plusieurs mois déjà...
      Là-bas aussi, cette pandémie sanitaire en cache une autre bien plus impactante qui court au démantèlement d’un système politique et économique qui devront se régénérer sous peine de voir s’installer des fantoches au pouvoir dont les premiers exemplaires nous ont été proposés et dont certains autres piétinent d’impatience pour prendre leur place ...
      Pour terminer, je dirais qu’il ne faudrait pas forcir les traits d’une situation d’andafy dont certains ont un vif intérêt à en grossir les aspects afin de démontrer leur soi-disante capacité personnelle d’avoir maîtrisé un scénario qui n’a rien à voir mais qui offre un triomphe facile sans beaucoup d’effort et un business juteux ....
      Il faut cesser de regarder dans le rétroviseur tout simplement parce que l’urgence ici reste de tous les instants et de tout-terrains en prenant garde d’éviter de croire qu’ailleurs se serait pire sans prendre conscience que la vieille Europe se relèvera de ce mauvais pas même si elle doit mettre du temps...
      Libre à vous de préférer la situation ici, mais avez-vous une autre alternative possible ?...
      Faire contre mauvaise fortune bon cœur est effectivement une variante de la méthode Coue mais elle ne résoudra rien en entretenant le statut-quo, une forme de trouver un midi à sa porte peu convaincante tout de même !..

    • 3 mai à 22:43 | el che (#344) répond à olivier2

      @ kartell
      je prendrai le temps de vous répondre ultérieurement.
      bon dimanche à vous

  • 2 mai à 13:20 | betoko (#413)

    Oh..... M.T vient de censurer un message de Dadabe que celui ci m’avait adressé et pourtant il n’y avait pas d’insulte ni injure mais seulement un tutoiement
    Pourquoi MT ne censure pas les insultes et jurons ?

    • 2 mai à 13:37 | rayyol (#110) répond à betoko

      Un jour ils vont censurer totalement Dadabebe ah ah il court apres Peut etre qu ils n aime pas la musique d arsenic

    • 3 mai à 09:35 | vatomena (#8391) répond à betoko

      El Che — La France n’est plus la France.Elle est colonisée ,elle est métissée ,elle est négrifiée.On ne peut plus regarder la France avec les yeux d’avant .Quand on apprend que 42% des bénéficiaires d’allocations sont nés à l’étranger.
      Revanche de l’histoire .Les européens avaient colonisé l’Afrique .Ils apportaient leur science agronomique ,médicale,scientifique ,ouvrière,leur instruction .Aujourd’hui , c’est le monde entier qui vient coloniser l’Europe sans rien apporter sauf leur nombre et leur fécondité naturelle.C’est un monde nouveau qui est en train de naitre où nous serons tous au meme niveau de pauvreté.

  • 2 mai à 13:25 | Maxim (#5960)

    "C’est l’heure de la solidarité africaine "dixit le président

    Quand est qu’il parlerai de solidarité nationale :contre la famine, palu, et voilà la dengue etc...
    Pour l’instant, on a reçu que des tonnes de mots. Même à Tanà, on est très loin d’être pris en charge par l’état.

    • 2 mai à 13:45 | Isandra (#7070) répond à Maxim

      Maxim,

      Certains politiciens pensent que la solidarité signifie un gouvernement d’union nationale, sans lequel la solidarité est impossible et ne vaut pas la peine.

    • 2 mai à 14:41 | rayyol (#110) répond à Maxim

      Lisez le journal d aujourd hui La verite

    • 2 mai à 15:04 | Maxim (#5960) répond à Maxim

      Isandra,
      Là vous parlez de difficulté au niveau national et comment allez vous faire au niveau continental ? Où bien voulez vous dire que : qui se ressemble s’assemble.

    • 2 mai à 15:23 | Maxim (#5960) répond à Maxim

      Rayol,
      Un carton de médicament je ne sais pas quoi pour chaque district et vous hurlez que c’est la solidarité nationale ? D’après vous, le devoir de soigner son peuple revient à qui ?
      La vérité annonce 1480cas et 10 morts. Est ce que ça doit être la deuxième priorité pour l’état ou le contraire par rapport au Covid-19 ?

  • 2 mai à 13:32 | Isandra (#7070)

    Un article pour les andafys.

    « C’est un fait indéniable. Au vu des chiffres et des cas rapportés, les Malagasy résidant à Madagascar résistent mieux au Covid-19 que leurs compatriotes établis à l’extérieur du pays.
    Jusqu’ici, en effet, on ne dénombre aucun décès sur les 128 cas confirmés pour 3107 tests effectués depuis mi-mars à Madagascar, alors que 3 morts sont rapportés parmi les Malagasy expatriés. De même, plusieurs témoignages de compatriotes contaminés établis en Europe ont fait cas de leur état plus ou moins compliqué, alors qu’au pays, les deux ou trois cas graves qui ont été constatés à ce jour ont vu leur état santé s’améliorer très rapidement et, à la date d’hier, aucune des 38 personnes encore hospitalisées ne présente de complication. La question qui se pose est de savoir à quoi pourrait être due cette différence de réaction des Malagasy face à un virus censé pourtant être le même ici comme ailleurs.
    La question est d’autant plus intéressante lorsque l’on sait que, étant donné la qualité des structures sanitaires existantes dans les pays où sont établis les expatriés malagasy dont il est question ici (l’Europe), ces derniers, supposés bénéficier d’une meilleure prise en charge, auraient dû avoir plus de chance de guérir par rapport à leurs compatriotes restés au pays. Or, il n’en n’était rien. Citons, à titre d’exemple, les cas de deux médecins malagasy qui n’ont pu être sauvés par les établissements hospitaliers où ils étaient en service et y étaient soignés.
    Le phénomène est encore plus étrange si l’on considère que les premiers cas positifs déclarés dans la Grande île sont des cas importés, donc a priori, contaminés par le même virus que les Malagasy restés en France. Cependant, traités à Madagascar, lesdits cas importés n’ont pas développé la maladie de la même manière que leurs compatriotes à l’extérieur. Sauf de rares exceptions (dont celle du couple déjà contrôlé positif à son arrivée au pays et dont l’un a présenté une détresse respiratoire avant de guérir), les états des hospitalisés au pays se sont rapidement stabilisés, avant d’aller en s’améliorant par la suite.
    On aura beau chercher, cette situation ne peut s’expliquer que par la différence des traitements reçus par les patients. Si en Europe, quel que soit le protocole adopté, on s’est contenté de faire appel à des médicaments dit conventionnels, à Madagascar, on s’est rendu compte très tôt que la médecine traditionnelle pourra être déterminante face à la pandémie du Covid-19. C’est ainsi que, dès l’annonce des premiers cas sur le sol national, la population malagasy, dans son ensemble, s’est ruée sur les plantes médicinales en vue de se prémunir du nouveau coronavirus. De leur côté, plusieurs Malagasy basés en Europe ayant contracté le nouveau coronavirus ont déclaré avoir fait appel à des huiles essentielles originaires de Madagascar pour se soigner et guérir. Tout semble indiquer que c’est cette utilisation empirique de la pharmacopée du pays qui serait à l’origine de la relative résistance des Malagasy face au nouveau coronavirus.
    Quoi qu’il en soit, cette situation justifie amplement l’appel au remède traditionnel amélioré, à travers le Covid-Organics (CVO), dont l’efficacité est en train d’être prouvée par les faits. En effet, plus d’une semaine après le lancement officiel de cette tisane - donc sa distribution à grande échelle et son utilisation pour traiter les malades encore hospitalisés - le nombre de guérisons est en train de monter en flèche tandis que celui de nouveaux cas se stabilise plus ou moins. Une situation qui, si elle se maintient, tend à confirmer que le CVO est à la fois curatif et préventif. »

    • 2 mai à 13:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Article de la verite.mg.

      J’ai reçu des plusieurs commandes de la famille et connaissance d’andafys.

      Retour à la source.

      Pendant que certains andafys continuent de mépriser leur pays et ses plantes prodigieuses.

    • 2 mai à 13:46 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      La Réunion 422 hospitalisés pour cause de coranovirus Aucun décés aucune prise de tambavy malgache

    • 2 mai à 14:12 | dadasamy (#10220) répond à Isandra

      Bravo
      CVO redevenu à la fois préventif et curatif ? L’academie de Médecine va de nouveau changer d’avis et confirmer que ce tambavy est devenu curatif aussi, mais ne pas comme les autres tambavy.
      L’efficacité de ce médicament ,d’après vous,est en train d’être prouvé. Il ne l’était pas prouvé donc avant l’annonce en grande pompe par le grand docteur Président de cette efficaté ?
      Quand on ne sais pas, il ne faut pas dire n’importe quoi.Il ne faut prendre les gens pour des inconsciens ou des cons, ceux qui n’ont pas les mêmes visions des choses que vous,car vous ne savez pas si vous êtes plus cons et encore plus inconscients que ces gens là.

    • 2 mai à 18:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Dadasamy,

      C’est plutôt, vous qui n’avez rien compris le process.

      Révisez les infos depuis le début, il est toujours déclaré que cette tisane à le caractère préventif et curatif.

      Pourquoi provisoirement on l’appelle tisane, mais non pas médicament ?

      Parce qu’elle n’a pas encore rempli toutes les conditions pour être qualifiée médicament, par contre, elle l’est suffisamment pour qu’on puisse l’utiliser en tant que tisane.

      N’oubliez pas qu’on est dans une situation d’urgence et comme dans une guerre où on a besoin d’une solution ou remède dans l’immédiat, pas dans plusieurs mois, pour lutter contre cette maladie.

      Comme les vertus des plantes et leur efficacité pour renforcer le système immunitaire et soigner des maladies, qui constituent principalement la composition de cette tisane sont déjà connus et reconnus par tous surtout en Afrique et à Madagascar, et que les chercheurs maîtrisent bien leur effets secondaires, on n’a pas attendu que toutes les procédures de la recherche clinique soient finies jusqu’au bout, avant de l’utiliser, d’autant plus, les résultats avant l’autorisation de son utilisation sont concluants.

      Néanmoins, les chercheurs continuent à suivre les procédures de recherche pour qu’on puisse appeler officiellement ce remède médicament, obtienne l’homologation de l’OMS.

    • 2 mai à 18:47 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Parce qu’elle n’a pas encore rempli toutes les conditions pour être qualifiée médicament, par contre, elle l’est suffisamment pour qu’on puisse l’utiliser en tant que tisane.

      Le délire dont elle a le secret.

    • 2 mai à 19:13 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Bonsoir Maestro,

      Les délires ne sont que passagères après dissipation des substances hallucinogènes et/ou éthyliques, mais quand c’est devenu une situation et état permanent, c’est de la folie endémique voire même une tare génétique…

      Peut être que dans sa perception singulière, le contexte aurait pu changer entre la mise en bouteille - packaging, et le chargement des cartons…avec observations et essais…logistique mais non pas clinique…

    • 2 mai à 19:58 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Possible, l’avenir nous le dira, aussi une polémique sur l’installation de la 5g en Europe qui fragiliserait la population, bref, il faut attendre pour voir et se féliciter que les malagasy, africains et autres pays pauvres s’en tirent bien pour une fois, la roue tourne :)

    • 3 mai à 13:23 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      La boucle est bouclée : le Covid Organics est non seulement préventif ,mais aussi curatif !!! préparez la publication dans le "guinness book des records " , Madagascar passe d’un des Pays les plus pauvres du Monde pour entrer dans le " G 5 " avec un taux de croissance à 2 chiffres ; est ce un rêve ou une réalité ??? Même si l’objet du désir est dans toutes les têtes des Malagasy , pour atteindre le Graal , il en faut un peu plus . On ne peut pas faire d’ un âne, un cheval de course . Restons les pieds sur terre , mais j’aimerais tellement me tromper , pour que le peuple Malagasy retrouve enfin sa dignité ...

  • 2 mai à 13:45 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les États africains sont des États sans un argent, faibles et fragiles, je ne vois pas comment et dans quels secteurs leurs solidarités, inexistantes dans un monde normale, puissent exister durant une pandémie et une récession économique ?

    La pandémie n’est pas encore tout à fait arriver en Afrique.

    Une pandémie va tester le système de santé Africain, une récession économique mondiale va plonger dans la pauvreté des milliers des personnes.

    Le coronavirus arrive, il ne faut pas mettre la tête dans le sable.

    Il n’y a pas des médicaments préventifs et curatifs contre le coronavirus. Confinement et distanciation sociale sont les seules manières de ralentir la propagation.

  • 2 mai à 13:55 | bijakely (#8673)

    Mba azo atao ve ry zalahy ny miteny Malagasy fa Malagasy ny an-kamaroan’ny eto ary momban’i Madagasikara ny resaka. Izao indray misy miteny Anglisy. Fampiderana fahaizana teny vahiny ve izy ity sa fifanakalozan-kevitra amin’ny samy Malagasy. Fahiny teto nisy aza nampidera fehezan-teny Latina. Mahavariana

    • 2 mai à 15:02 | arsonist (#10169) répond à bijakely

      I do what I want . And if I want I do .
      I choose myself the language I’m going to use .

      This island and its native people have been failed on all their successions of struggles for roughly half a century.

      A collective success to release Malagasy natives and put this country on a way towards development is impossible.
      ’Cause it’s obvious that the current structures to administrate and govern this island and its inhabitants are harmful and prevent any development in the direction of progress.

      These structures must be destroyed and replaced by others more efficient and close to all the citizens and their concerns .
      Unfortunately Malagasy voters elected that advertiser DJ f.oza as President
      And all the f.oza and all their previous don’t want to change structures of administration and government .

      Corruption , funds diversions , oppression to which you add starvings , thirst and lack of basic things you need for your daily life lack on this country .

      If you want to conquer freedom and wellbeing you have to individual struggle for yourself .

      Unfortunately being free is impossible in this country .
      Therefore you must flee this island if you have abilities to do it and live and work abroad .

      By these present times of internment (confinement) borders are closed .
      But after-internment you must know that , for instance , Germany needs workers .

      These things have already been discussed on this forum for a few years .
      If you’re a recent visitor here then you can’t know all that I just wrote .
      And if plus you’re f.oza you shouldn’t agree with me .
      ’Cause I’m a fierce opponent of all the f.oza people .

    • 2 mai à 20:00 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à bijakely

      @ Bijakely Izaho moa dia gaga...

  • 2 mai à 14:29 | dominique (#9242)

    BJR ..C’est quoi la solidarité Africaine ???? ça se mange ce truc là ??? moi je connais la solidarité du premier qui bande qui enfile l’autre c’est comme za a Madagascar c’est toujours ce que l’on ma dit et j’ai vu !!!! et je reste poli et respectueux dans mes écrits ...

  • 2 mai à 14:52 | Shalom (#2831)

    Tout au début il y avait une organisation nommée : OCAM (Organisation de la Communauté Africaine et Malagasy) ; ensuite on l’a supprimée : faudrait-il intégrer Madagasikara dans l’Afrique ?
    C’est pour cela qu’avant les malagasy ne se sentaient pas réellement africains et pour nous en dissuader, nos professeurs nous obligeaient à dire "les continentaux" et non "les africains" quand on parle de nos amis du continent.
    Comme l’écrit Vohitra, beaucoup de leaders africains ont tenté de mettre en place plus qu’une communauté, une vraie union avec toutes ses valeurs au moins dans une vision comme l’Union Européenne.
    Le plus célèbre étant Kadhafi qui a tenté de convaincre les autres chefs d’état pour créer une monnaie et une banque africaine pour rendre cette Afrique indépendante de la BM et du FMI.
    Certains pays comme La Côte d’Ivoire, Le Gabon, Le Togo ont tout de suite rejeté cette proposition alors que Kadhafi a voulu mettre à la disposition de l’Afrique les mannes de ses pétroles pour monter cette banque africaine.
    Vous savez très bien ce qu’est devenu ce monsieur et l’état de son pays actuellement !
    Où vais-je en venir ?
    C’est bien d’avoir une vision (ou illusionner) pour une renaissance de l’Afrique mais avant il faut d’abord revenir sur terre et analyser la réalité : politique de chaque état, mondialisation, sphère mondiale d’influence etc ...
    Traçage des frontières : les occupants européens ont tracé sur papier avec un crayon et une règle le schéma de répartition des pays africains actuels sans tenir compte de la particularité des régions : peuples, ethnies, coutumes, langues ...
    Conflits inter-régionaux : Burkina Faso/Côte d’Ivoire, les pays des grands lacs, anglophones/francophones etc ...
    Règles internationales : la majorité des pays africains passent par le Club de Paris pour avoir un prêt des fonds internationaux
    etc ...
    Tous les chefs d’état africains actuels vivent ces situations selon leur goût des choses.
    C’est pour cela que j’ai mis ci-dessus entre ( ) le verbe illusionner et DJ sait parfaitement cela.
    Croyez-vous réellement que l’Union de l’Afrique, la renaissance de l’Afrique sont les premiers et réels soucis de DJ ?
    Dès le début de la démarche, le bât blesse déjà : DJ veut faire son biznn, il sait pertinemment qu’il ne peut (par exemple) pas le faire en Europe, pourquoi aller loin si on peut le faire chez le voisin d’à côté ? Et le dénominateur commun de l’Afrique étant "contre l’OMS" ! Un facteur favorisant, une aubaine !
    Toute cette comédie n’est qu’une opération de marketing et pour que ça ait l’air sincère, on fait appelle à l’union, à la fierté africaine, au nationalisme africain.
    DJ sait que son but n’est rien d’autre que son business, il sait qu’il peut le faire en Afrique car cela ne mènera pas à des visions de l’Afrique comme a eu Kadhafi, donc ne gênera en aucun cas les grands de ce monde.
    Il a la voie libre. Il est sûr qu’il ne sera pas assassiné.

    PS : Voyons déjà ce qui se passe à l’intérieur de notre pays : seuls les militaires, certains agents d’état et une seule association (appelée FITIA) qui ont le monopôle de la distribution de ce breuvage, ça fait partie de ce plan marketing. Je précise que c’est bien pour son business et non pour le développement de Madagasikara

    • 2 mai à 15:21 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Bonjour Shalom,

      Les amis indo-pakistanais locaux du calife ont commence a mettre en place et realiser des investissements sur le grand continent africain depuis 2019...

      Y a-t-il de liens entre cet engouement subite a la promotion de la solidarite africaine et ces activites d investissement, en usant de la potion magique comme tremplin et passerelle ?

    • 2 mai à 16:51 | elena (#3066) répond à Shalom

      Hello Shalom, hello Vohitra,
      Juste une info pour illustrer vos propos.
      Je l’ai déjà écrit:Akbaraly est actionnaire dans la société Bionexx, je ne sais pas si c’est le plus important. Et la femme du gérant Giblain est une fille Barday.
      En fait, c’est DJ le produit marketing.

    • 3 mai à 10:35 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Bonjour Elena,

      Je ne sais pas si vous vous rappelez des questions que j’avais posé à celui qui disait ici qu’il travaille pour le compte de cette société, à propos de la situation foncière sur des terrains à Antongona et Faharetana, mais lui, il n’a pas daigné accorder des réponses depuis…

      La vente à la découpe, et la cession déguisée avec appropriation de manière détournée, ce ne sont que des mécanismes ayant cours depuis la révolution…avec le mélange de couleur, rouge-orangée depuis…

      Ankorondrano, Betsimitatatra, Laniera…ce n’est pas du pur hasard…combien de terrains du domaine public de l’Etat avait changé de mains depuis 2013 juste après l’élection...

      Bonne journée à vous

  • 2 mai à 15:00 | Turping (#1235)

    Malgré des capacités d’action limitées et de faibles moyens financiers, l’intense travail diplomatique accompli par l’OUA a permis de conférer une réalité tangible à l’Afrique unie. L’organisation continentale a fourni un forum à ses Etats membres pour adopter des positions coordonnées sur des questions communes dans les instances internationales et défendre les intérêts du continent. Ses initiatives ouvriront la voie à la naissance de l’Union africaine. En juillet 1999, lors du sommet extraordinaire de Syrte, l’OUA décide d’établir une nouvelle organisation appelée à la remplacer. L’UA, lancée officiellement au Sommet de Durban en 2002, sera le fer de lance chargé d’accélérer et approfondir le processus d’intégration économique et politique sur le continent. Son Acte constitutif prévoit des organes et institutions inspirés notamment du modèle de l’Union européenne.

    La vision de l’Union africaine est de « bâtir une Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée par ses citoyens et constituant une force dynamique sur la scène mondiale ».Il s’agit d’aller plus vite sur le chemin de l’unité. Il s’agit aussi d’un changement de perspective avec la définition de politiques communes dans des domaines prioritaires : défense, paix et sécurité continentale, intégration des économies africaines, libre circulation des personnes, des biens et des capitaux, sécurité alimentaire, lutte contre la pauvreté, développement, commerce, environnement, lutte contre les pandémies… Le règlement pacifique des conflits se retrouve en particulier au centre des préoccupations. En 2004, un Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) est créé. Cette nouvelle institution clé peut, sur autorisation de la conférence des chefs d’Etat, ordonner des interventions militaires dans des circonstances graves (crimes de guerre, génocide, crimes contre l’humanité). C’est le principe de « non-indifférence » qui rompt avec le principe de non-ingérence sans exceptions inscrit dans la charte de l’OUA.

    En 2007, le Partenariat stratégique entre l’Union africaine et l’Union européenne est lancé.

    Cinq décennies après la création de l’OUA et 10 ans après celle de l’UA, l’Afrique s’est inscrite dans une dynamique de progrès. En même temps, elle est consciente des défis qui se posent à elle et de l’impératif de donner un nouvel élan à sa mission à travers le panafricanisme et la Renaissance africaine. Il s’agit de libérer les potentialités et mobiliser les énergies qui permettront, à travers des initiatives comme le Programme Afrique 2063, de faire du continent, dans les décennies qui viennent, un pôle d’émergence mondial.
    Ce processus d’intégration dans l’unité africaine pourrait être une aubaine si Madagascar affichait réellement la politique volontariste de progresser réellement .
    - La Tanzanie ,le Kenya ,l’Ouganda ,le Nigéria ,l’Afrique du Sud , l’Ethiopie (de l’Empereur Hailé Sélassié fondateur de l’OUA ) ,... ces pays qui avancent bien au niveau de la croissance parmi d’autres sont les références à suivre pour se hisser au niveau du rang mondial PIB/PPA.
    Conclusion : En constatant paradoxalement la corruption et les détournements en Afrique ( Guinée équatoriale ,au Congo , Gabon ,Cameroun,Egypte ,etc....) ,les blanchiments d’argent sales vers les comptes off-shore ,vers les paradis fiscaux ,en Suisse ,..... sur l’avancement réel et la solidarité africaine risquent toujours d’être compromises ?

    • 2 mai à 15:32 | Shalom (#2831) répond à Turping

      @ Turping (#1235)

      Dans votre vie, avez-vous eu déjà une remarque de certaines personnes vous disant : "l’intention est bonne" ?

      Votre conclusion est juste, c’est la réalité.
      L’Afrique n’a pas su prendre en main sa destinée après les indépendances.
      Les anciens "colons" sont des vrais génies pour avoir su organiser indirectement tout cela depuis le début des tracés des frontières ; ont-ils anticipé qu’un jour ces pays accéderaient à l’indépendance et risqueraient d’être des futurs concurrents ?
      La preuve ? Tout ce que vous nous rappelez concernant l’organisation de l’Afrique, c’est beau, c’est fantastique ! Mais aucun résultat.
      Certains vont écrire encore que "mieux vaut tard que jamais" et que DJ est le Mashiah pour l’Afrique !
      J’ai les yeux qui pleurent !

    • 2 mai à 15:48 | Vohitra (#7654) répond à Turping

      Turping,

      Il y a des pauvres partout dans le monde, et beaucoup parmi ces pauvres habitent le continent africain.

      Seulement, meme les indigents du grand continent africain ne font pas la poubelle pour survivre, alors qu ici chez nous, les demunis le font...

      Ensuite, les habitants du grand continent sont droits dans leurs propos sans detours, et ils ne sont pas hypocrites...comme la plupart des elites actuelles et riches Malagasy...

      Alors, comment peut on qualifier notre exception du moment ?

      Le gars et ses potes ont fait des deboisements massifs de bois precieux pour s enrichir illegalement, personne ne nie le fait, mais comme par hasard, il y en a encore qui les defend mordicus...et encore les malfaisants osent encore faire une profession de foi devant le souverain pontife alors que ce dernier ne cesse de bannir le culte des privileges...

      Bref, avant de tendre les mains aux freres et soeurs du grand continent, il faudra d abord laver et nettoyer nos (ses) mains sales et nous depouiller de cette hypocrisie nefaste...

      Et dans une situation de crise, avec les ressources disponibles, laissons les vrais specialistes et techniciens honnetes desirant apporter leurs savoir faire pour sauver ce pays...au nom de Zanahary et du peuple...

    • 2 mai à 16:49 | Turping (#1235) répond à Turping

      Vohitra ,
      Le feu dixit Basile disait ,une expression que nous connaissons tous bien : "Le linge sale se lave en famille" .
      - Nous savons tous et toutes que la corruption est un mal qui gangrène les sociétés africaines aujourd’hui dont Madgascar en fait partie et cela date depuis l’indépendance octroyée sous dépendance profitant aux politicards véreux qui s’appuient sur la faiblesse des institutions où beaucoup de zones sont de non droit ,profitant également aux caîds ,les trafiquants impliquant même les gros voyous aux cols blancs .
      Les manifestations de ce fléau( corruption ) peuvent regroupées en deux catégories :

      a) Une petite, pratiquée par les fonctionnaires ou agents publics ;

      b) La plus grande qui règne au sommet de nos états. Elle est plus dévastatrice.

      La corruption étant comme le vol ou l’escroquerie, une infraction pénale, qui doit de ce fait être réprimée par la justice. La corruption semble se généraliser dans plusieurs états africains. Certains pays, dont le Cameroun et le Nigeria ,le Gabon , République de Congo ,....ont été classés, plusieurs fois premier pays corrompu du monde par l’ONG Transparency International.
      - Renvoyer la lutte contre la corruption aux chefs d’Etat suppose d’une part, l’impuissance de nos juridictions à appliquer la loi, impuissance qui peut être justifiée par la peur des juges, puisque le sommet est plus corrompu, d’autre part, parce que entretenue par le sommet, seul le chef peut y mettre fin. La lutte contre la corruption en Afrique semble très difficile parce que le plus souvent les dirigeants, ou leur famille sans oublier leurs proches y sont impliqués tous et toutes .
      - La question qui se pose : comment l’endiguer ???? .Par ailleurs ,la problématique résiduelle se repose sur le fait que les pays riches ,puissants en toute connaissance des choses ,beaucoup d’entre eux ferment les yeux en acceptant les blanchiments d’argent en provenance d’Afrique et les pays où règnent la dictature .Pourtant ces pays riches sont les premiers pays prêteurs ,bailleurs de fonds ,etc,....alors que les richesses des pays pauvres détenus par les califes leur reviennent de plein gré avec les complicités de tout niveau hiérarchique .
      - Cette situation désastreuse nous démontre les inégalités concernant la distribution des richesses ne profitant qu’aux franges minoritaires de la population en toute tranquillité sans chahut .
      Conclusion : Cette situation conjoncturelle qui ne date pas d’hier ni aujourd’hui qu’il faudrait changer radicalement .Celui qui est à la tête du pouvoir ( le calife ) n’est pas exclu de cette situation qui gangrène le pays depuis presque cinq décennies actuellement .
      - Si les autres pays africains à 90% nous devancent actuellement c’est qu’ils ont adopté une autre façon de faire la politique .Un pays qui n’a pas de vraie indépendance ni de souveraineté nationale reste toujours à la traîne .Remarquez : les pays anglophones qui ont intégré le commonwealth s’en sortent pas mal .
      - La déduction par récurrence nous démontrera que les gens qui vont fouiller à la poubelle pour trouver de quoi à manger vont diminuer progressivement si la vraie politique pour mener la lutte contre la précarité collective sera au rendez-vous . Normalement ,l’Afrique a de quoi pour s’en sortir car il a des richesses naturelles à condition que ces richesses soient partagées ( c’est là où se trouvent les difficultés difficiles à surmonter).
      - Les expropriations terriennes de ces derniers temps démontrent aussi les lacunes !

  • 2 mai à 15:18 | Shalom (#2831)

    C’est l’heure de la solidarité africaine dit DJ.
    N’est-il pas plus urgent de voir plutôt notre solidarité nationale et les problèmes de nos citoyens ?
    Mais ouvrez les yeux svp, les malagasy sont en train de couler et nous palabrons pour autres choses !
    Je me permets de coller ci-suit un post de Vohitra ce jour dans la rubrique "Dengue" (autorisation à postériori).
    A nous vrais malagasy d’y réfléchir.


    # 2 mai à 14:13 | Vohitra (#7654)

    Manantitra ny arahaba Tompoko,

    Tena mampalahelo tokoa izao manjo ny Firenena izao, ny ao tsy afaka, ny ao miditra misesy sy mitranga ny loza sy atambo, sanatriavina, averina ihany sanatriavina, ohatrany mifamotoana eto amintsika eto ny fahoriana maro sy ny karazan’aretina…

    Kitrotro, pesta, tazomoka, covid-19, dengue…ny tarazo efa ankoditra sy iainana andavanandro toy ny tsy fanjariantsakafo sy ny mosary moa efa tsy resahana intsony…izao indray dia tsapa mihanaka indray ny halabotry, ny fanendahana, ny halatra sy vono olona…

    Fa inona ihany ity e ?

    Ny tena mampalahelo dia izao : sanatriavina hoy aho fa ohatrany fandinihina tsotra ihany no atao : ohatrany alaimpanahy aho hiteny hoe fa maninona no ireo toerana tena nitrangan’ny fampandihizana fitombenana sy angoantenda nigagana tamin’ny taona 2018 niventesana ny fiovana tsy manampaharoa no tena lasa mizaka ny mafy tsy laitran’ny fieritreretana…

    Tao ny toetrandro ratsy sy tondradrano (avaratra), tao ny mosary (atsimo), tao ny aretina (avaratra sy atsimo)…ny fahantrana miavosa moa iny iaraha-manana sy iombonana fa tsy lazaiko…ary ny aretina covid (afovoantany)…

    Sanatriavina ve dia ho ozona sy tody avy amin’ny Zanahary sanatriavina e ?
    Nisy ota fady tokoa ve e ?
    Lasa tokoa ny saina sy eritreritra, ary ny ahiahy tsy hihavanana hoy ny fiteny…
    « Nahoana no làla-masaka omaly, ka dia manjary tevan-kamono ? »
    « Ny kibo no be eritreri-dratsy, ka ny vava no mahazo loza ! »

    • 2 mai à 17:33 | bijakely (#8673) répond à Shalom

      Misaotra fa mba misy mampiasa ny teny hainay

    • 2 mai à 18:19 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Bijakely,

      Ny zavadehibe sy andrasana avy aminao, dia ny fahavononanao hanatevina ny adihevitra ary ho sahy haneho ny tena zamamisy eo amin ny fiarahamonina misy anao...

      Aoka hanjaka ny fahamarinana ary tsy ho resin ny fitiavambola sy ny fitsiriritana ary ny fitadiavamboninahitra ny Hasin ny tanin i Zanahary nampindraminy antsika...

      Raha samy ho ripaka sy ho levona noho ny fitiavantenan ireo fangolika sy sakaizan ny harena maloto ihany isika, farafaharatsiny mba nisy fotoana iray teo amin ny fiainanao nanehoanao fa tianao ny tanin ny Razana...

      Ny ho avin ireo tsy valahara mpandainga sy mpamotika ary mpandroba ireo dia tsy eto amin ity Firenena ity intsony, efa manomana miandalana ny hovantaniny rahampitso any ampita izy ireo...

      Fa ianao sy izaho mba ahoana ?

      Mifikira amin ny marina ! Lasa izao...!

  • 2 mai à 15:25 | kartell (#8302)

  • 2 mai à 15:31 | rayyol (#110)

  • 2 mai à 15:42 | rayyol (#110)

    https://www.youtube.com/watch?v=HMTpRbenTbU encore l africain information seulement et son contraire

  • 2 mai à 16:45 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Tena filoha DJ tia nofinofy tokoa

    Tena mahavariana tokoa ny fitiavan’ ity filoha DJ ity dera sy voninahitra. Fa izay misy ny malaza hatrany no enjehiny hanaovana sinema fihetsiketsehana hilana dera.
    - Nalaza fahiny ireo vehivavy malagasy niasa any ivelany dia iny ny DJ nanofa fiaramanidina haka azy ireo.
    - Nalaza ilay rivodoza farany teo dia iny ny DJ naka vedety hamonjy ireo traboina andrano lalina.
    - Nalaza ny kere dia iny ny DJ fa nihazakazaka namatsy sakafo sy rano ny any Androy.
    - Nalaza ny Barea dia iny ny DJ nanafatra sinoa hamboatra stade manarapenitra.
    - Izao malaza ny covid-19 dia iny ny filoha DJ miseho etsy sy eroa manao dokambarotra ny tambavy CVO amin’ ireo Afrikana.

    Mandritra izany sinema izany dia mikororosifahana ny firenena sy ny sosialimbahoaka
    - Maro no lasa very asa, very karama tsy mahita hatokona
    - Midangana ny vidimpiainana
    - Mamely ny aretina tazomoka, mamono Malagasy anjatony
    - Mandroba ny harempirenena ny mpangalatra
    - Mifamono ny Malagasy tsy manaiky ny tsindry hazolena atao azy
    - Tsy mahazo aradalana ny anjara fanampiana ny mahantra sy ny marefo
    - Mbola angatahana fanalavampotoana ny hamerina ireo Malagasy efa niantohan’ i Koweit, dia tsy mba menatra ve ?

    Mba miverena amin’ ny zavamisy amin’ izay moa

    • 3 mai à 11:48 | Vohitra (#7654) répond à Krista Kristiaoe

      Miarahaba Krista,

      Mahavariana tokoa hoy ianao ny filana dera, sy laza ary voninahitra, ary izay zavamitranga rehetra dia toa miroana any amin’izany avokoa ny fihetsika sy fisehoana imasombahoaka, lasa dokambarotra politika avokoa ny atao rehetra.

      Amiko dia tsy misy tokony hahagaga izany, satria ny foto-pisainana mihintsy no efa mibaiko ho any amin’izany.

      Raha ny fitaizana sy fanabeazana nolovaina hatrizay dia tsy misy afatsy ny herimpo sy ny ezaka eo amin’ny andraikitra sy ny fihariana no mitondra mankany amin’ny fivoarampiainana sy famoriana harena, ny hatsembohana no hahazoana ny valinkasasarana…ary fahiny, raha ny efapolo taona lasa no tsiahivina, dia tsy mba tia mieboebo sy misehoseho ary mampiranty harena miavosa ireo mpanarivo sy mpandranto izay nahita fahombiazana.

      Amin’izao vanimpotoana izao kosa, dia ny hakingana, ny hafetsena, ny fahaizana manambaka sy misoloky, ny fahaizana mijirika vola sy fananampanjakana no toa ilofosana tsy ankiato, ary izany no manjary toa lasa fifaninanana eo amin’izay rehetra tompompahefana sy misitraka ny fitondrana ara-politika…ary atao ho rehareha sy voninahitra ny fampirantiana ny remby sy harena babo amin’ny hosoka sy kolikoly…

      Ny antony mahatonga izany dia tsotra : na ilay olona tsy ampy fahalalana, na ilay olona nandova lesoka sy tarazo ratsy ara-pitaizana, na ilay olona entin’ny fitsiriritana ireo lasa mpanakarena tampoka fony andron’ny Arema, na ilay olona nahita ny ngidy sy fihafiana tsy roa amantany fahiny ka mila manadino ny lasany niainany dia mila sitraka sy miaina anaty eboebo, na ilay olona efa nobeazina natao hiketrika valifaty ara-piarahamonina vokatry ny fialonana efa niotrika hatry ny ela…na izy rehetra izay no mitambatra ao anatin’ilay olona iray ka manosika azy hitondra tena toy ny jiolahy tsy amintahotra sy henatra…

      Ary matetika ny olona mpihary sy mptrongy harena maloto toy izany dia tsy mety hanana fanetrentena intsony mihintsy eo amin’ny fiainany sisa, ary lany andro mitady sitraka sy voninahitra eo amin’ny fiainany manontolo, ary ny ankamaroan’ireo mpitantana ambony ara-panjakana sy ireo mpanao politika dia simban’io toetsaina sy fihetsika ary fomba maloto mamohehatra io daholo…

      Izao nefa no hadinon’izy ireo sy tsy iantefan’ny sainy mihintsy : izay rehetra nahavanondoza toy izany teto Ialamanga sy kibon’Imerina, dia niharandoza sy nitambesaran’ny tody avokoa tato afara, ary lasa fianakaviana tsy vanona sy vozonan’ny atambo miavosa ny taranany mifandimby…

      Na izy lazoin’ny aretimbe sy lasa sembana tsy fidiny ary mibaby takaitra, na izy misesy mifandimby hindaosin’ny fahafatesana tampoka ny fianakaviany, na izy tratran’ny fahaketrahana ara-tsaina, na ny harena maloto norantoviny verivery fotsiny tsy amin’ny antony, na ny taranany tsy tamana intsony eto amin’ny tanindrazana dia mandao tanteraka sy very faty ary manary ny tenany any amin’ny lavitra, na izy halan’ny fiarahamonina ary henjehin’ny todimpiarahamonina ka hiharan’ny hatezerambahoaka, na ny fianakaviany mikorontana sy mifankahala…ary matetika dia ireo loza sy antambo ireo no miaraka mianjady aminy ka mitondra azy any amin’ny fahalavoana…

      Diniho sy hitodiho ny tantara teto Imerina tao anatin’ny efapolo taona lasa, dia banjino ny nitranga sy nanjo ireo fianakaviana sy mpanao politika ary olompanjakana namoafady sy nanota fady ary niaina ireo toetra ratsy sy fanahimpahalotoana ireo, dia aiza izy ankehitriny ?

      Nisy tokoa no nanao azy ho tsy ho azon’ny aloka, nanao azy ho fetsy sy kinga, nanao azy ho tompon’ny ampitso, saingy aiza no niafarany ? Naharo azy ve Ingovitra ? Sa nahazaka ny tendrombohitra roambinifolo izy ? Tandremo ihany fa izahay koa tompony fa tsy mpihindrana akory…tandremo an !

      Misy Hasiny ny tany, misy ny todin’aina, misy ny finoana nentindrazana sy ny fara aloka nandramby ny vintany ka tsy namela azy ho olombanona intsony raha mbola ny kibon’Imerina no heverina hiorenanmpaka, ary ny mpitana Hazomanga koa dia tsy hamela azy tsy ho farofy sy itambesarantsiny, ary raha mbola ny manankasina koa no mijoro dia tsy ho very aminy hatramin’ny ambiroa izay nametrahany ny rehareha sy ny ambo…ho hotantsika eo ny tohin’ny tantara…tsy azona lalaovina ny efatoko fa tadidio izany…

      « Ny tany vadiben-janahary, mihary ny velona, manotrona ny maty »

      « Tanin’Andriana tian-konenana, ka satan’Andriana ve tsy harahina ? »

      « Lehibe tsy havanambanana toy ny amboan’Avaradrano »

      Mirary soa Krista

    • 3 mai à 16:13 | Isandra (#7070) répond à Krista Kristiaoe

      Kristina,

      Tena mahavariana tokoa ny fitiavan’ ity filoha DJ ity dera sy voninahitra.

      Somary mahagaga ihany ny fadikanao ny fihetsikin’ny filoha manoloana ny olana mitranga. Toa hadinonao, fa izay no nifidianan’ny maro anisa azy, hamaha olana izay misy, indrindra raha goavana ilay izy.
      Miditra an-tsehatra ho loha laharana izy, mitarika an’ireo mpiara-miasa aminy, fa tsy faly mandefa baiko fotsiny, fantany mantsy fa raha tsy voavaha ilay olana, dia tsy mahalala afats’izy ny vahoaka, fa tsy hoe filana dera fotsiny arakan’ny fiheveranao azy.

      Na fizarana vary kely ery amin’ny fokontany aza no tsy mety, dia izy ery Iavoloha no omenan-tsiny.

      Izy rahateo tanora zatra niasa, tsy faly mpipetrapetra-potsiny any anaty birao any. Tsy dia mahazatra antsika izany, izay no tena marina.

      Na nitazana fotsiny tany an-trano koa aza izy tsy maintsy nahazo tsiny, Ka tsy aleony miditra an-tsehatra mahazo tsiny.

      Aza hadino koa anefa fa mpanao politika izy, somary tsy maintsy misy ny fanatsarana image izay.

    • 3 mai à 16:19 | Maestro (#7313) répond à Krista Kristiaoe

      @ Isandra

      Aza hadino koa anefa fa mpanao politika izy, somary tsy maintsy misy ny fanatsarana image izay.

      Aza hadino koa fa Mpanongampanjakana izy @ 2009 ( Dixit Nicolas Sarkozy ).

  • 2 mai à 16:58 | Vohitra (#7654)

    Prioriser ainsi la diplomatie (dans le sens profane d’un villageois comme Vohitra) au détriment de l’économie et du social, c’est la marque déposée d’un célèbre Capitaine de Frégate propulsé Amiral par la fougue à mains levées des députés de l’ancienne Assemblée Nationale Populaire du temps de Andrianarahinjaka Lucien Xavier Michel…

  • 2 mai à 17:14 | Besorongola (#10635)

    QU’EST CE Qu’il A ENCORE DE SPECIAL DANS CE PAYS ?

    Adalatherium, traduisez « la bête folle ». C’est le nom que les chercheurs ont donné à ce mammifère étrange dont ils ont trouvé le fossile incroyablement bien conservé à Madagascar. Un fossile qui offre un bel exemple d’évolution insulaire.

    « Je n’ai jamais rien vu de semblable », raconte Guillermo Rougier, paléontologue à l’université de Louisville (États-Unis) dans un communiqué, en évoquant le fossile découvert par ses collègues du Denver Museum of Nature & Science (États-Unis) il y a plusieurs années, lors d’une expédition du côté de Madagascar. Une analyse détaillée du fossile magnifiquement conservé en trois dimensions de cet étrange mammifère vient d’être publiée.

    Baptisé Adalatherium, ce mammifère mangeur de plantes vivait il y a 66 millions d’années, au Crétacé, sur la Terre des dinosaures. Son aspect ? Celui d’un blaireau ou d’un castor au long torse et à la queue tronquée. De 52 centimètres pour environ 3 kilos. Un petit bébé... Et si les chercheurs l’ont affectueusement surnommé « la bête folle » — c’est la traduction de Adalatherium en malgache —, c’est que de nombreuses de ses caractéristiques défient toute tentative de mise en relation avec d’autres mammifères connus.

    Le fossile de l’Adalatherium découvert par des chercheurs du Denver Museum of Nature & Science (États-Unis) à Madagascar. © Denver Museum of Nature & Science
    Le fossile de l’Adalatherium découvert par des chercheurs du Denver Museum of Nature & Science (États-Unis) à Madagascar. © Denver Museum of Nature & Science

    Les chercheurs ont toutefois classé l’animal dans le groupe aujourd’hui éteint des gondwanathériens — qui tient son nom de l’ancien supercontinent Gondwana. Un groupe mal connu dont plusieurs spécimens — ou du moins leurs dents et des fragments de mâchoires — ont été retrouvés en divers endroits de l’hémisphère sud. « Chez les mammifères, les dents sont le reflet de leur ascendance, de leur régime alimentaire et de leur environnement. La morphologie dentaire d’Adalatherium est tellement particulière qu’il est difficile d’utiliser ces caractéristiques pour établir des relations familiales », explique Guillermo Rougier.


    Une expérience évolutive propre
    Les gondwanatheriens ont d’abord été considérés comme liés aux paresseux, aux fourmiliers et aux tatous des temps modernes, mais « on sait maintenant qu’ils ont fait partie d’une grande expérience évolutive propre, une expérience qui a échoué et a été étouffée dans l’Éocène, il y a 45 millions d’années », précise David Krause, conservateur au Denver Museum of Nature & Science dans un communiqué.

  • 2 mai à 17:43 | rayyol (#110)

    Pour les malgaches ce qui se passe ici est vital pour eux Si L Afrique etait vraiment solidaire ce serait un veritable atout Faut pas se faire d illusion ce sera toujours a la traine de Madagascar Faut pas compter sur personne que sur soi et Madagascar n a pas besoin de personne d autre pour commencer Un coup le bateau a l eau les autres embarqueront bien
    Mais pas de faux espoir risque de deception
    L important le vrai jeu mondial se joue en Amerique Europe Asie dans le reste du monde Et la presidence Americaine est l enjeu le tout tient a cela C est Trump contre tout ce qu il y a de plus pourri sur la terre Toutes les administrations qui se sont succedes depuis la guerre du Vietnam sont la cause de tout les malheurs survenus sur cette terre Les administration les plus vicies corrompu sataniste qui ait jamais exister C est cela l enjeu le bien contre le mal N en doutez pas

  • 2 mai à 17:48 | rayyol (#110)

    Le reste n est que bla bla Personne n empeche personne de parler de musique C est a peu pres tout ce qu il reste a faire pour le moment
    Car tout est dit les cartes sont sur la table on verra bien ce qui va en sortir Encore n attendons pas après les autres développons Madagascar tant mieux si des pays participent mais n y compter pas

  • 2 mai à 18:36 | Moustick (#10845)

    A ce que je vois à aujourd’hui, https://www.capital.fr/devises/cours/EUR/MGA , depuis 6 mois, l’Euro plus de 2% et on continue à recevoir de l’argent des autres et il va où cet argent ??? Alors que les gasy sont de plus en plus pauvres ...pour rentrer à la maison faut traverser des rues inondées ( pas d’égouts) Mais merde on a demandé l’indépendance et on dépend des autres mais c’est quoi ce monde ???

  • 2 mai à 20:39 | Shalom (#2831)

    Salanitra ny Ambanilanitra,
    Ekena izany fa mahomby ny COV, fa na hatramin’ireo havana afrikana aza efa manaiky izany.
    Hoy anefa i "Krista Kristiaoe (#10737)" hoe : Mba miverena amin’ ny zavamisy amin’ izay moa

    Marina tokoa izany.
    Hivereno jerena amin’izay ny fiainan’ireo mahantra sy fadiranovana, ireo mitrongy vao homana, ireo mpisava tranom-pako, ireo mpiasa mpitady ny ho hanina trosaina rahampitso.
    Ampiasao amin’ny tokony hilana azy amin’izay ireo vola nomen’ny OMS sy ny fanampiana isan-karazany nomena an’i Madagasikara ; izay ilay mangarahara takian’ny rehetra fa tsy mody tsentsemana amin’ny fanampiana olona 3000 fotsiny sahala tamin’ny farany teo, izay nodokafan’ny sasany teto hoe : inona hono no tsy ataon’ity fitondrana ity.
    Betsaka ireny vola ireny, misy ny tokony hampiasana izany amin’ny sosialim-bahoaka koa tsy tokony ahodina any amin’ny bizinn hampandroso ny orin’asa na fikambanam-pianakavian’ny mpitondra izy ireny.
    Sao dia izany tompoko no ho tody tsy ho zaka raha misy ny fiverenany

    Koa noho izany, aza dia variana amin’ny hajejoana ambony fotsiny fa tsy ho tantintsika anie ny fitontonan’ny baolina rehefa miverina amin’ny laoniny ny raharaha e !
    Hirongatra ireo vahoaka ireo ary iny indray i Madagasikara fa hiditra amin’ny sehatry ny korontana sy ny tsy filaminana ary asa fa hiafara amin’ny fionganan’ny fanjakana ankehitrio izany raha misy tokoa ; dia iny indray i Madagasikara fa miverina ery amin’ny efitra fiaingana (case de départ).
    Zava-doza no mitatao miandry an’i Madagasikara andro vitsivitsy ho avy sisa raha toa ka tsy tonga saina manova ny laharam-pahamehany ny fitondrana ankehitrio.
    Ny hendry aoka handinika, ny adala no manampitsofina.

  • 2 mai à 21:05 | Shalom (#2831)

    Vaovao voaray io folakandro io.

    Nilaza ny olona iray izay fianakaviany fa niresaka tamin’i Angelo Zasy (vice-ministre en charge des Villes nouvelles et de l’Habitat) izy ary nilaza sy nangataka azy tsy handray io toerana nomena azy io.

    Atoa Angelo Zasy dia nampianatra Arsitektora tany Maroc talohan’ny nanendrena azy.
    Nanambara Atao Angelo Zasy tamin’ny resany tamin’ity havany ity fa tsy nandefa CV tany amin’ny fitondram-panjakana mihitsy ny tenany fa i DJ mihitsy no niantso azy an-téléfona fony izy tany Maroc ary niangavy azy hody aty an-tanindrazana hitana io toerana nomena azy io, hoe mba hanomezam-boninahitra ny rainy izay nanao be teto amin’ity firenena ity.

    Marihina fa olona avy any amin’ny faritra Antsiranana Itompokolahy Zasy rainy.
    Hoy izany ity havany ity mantsy azy hoe : mialà ianao amin’io toerana io fa fandrika ho anao io ; anisan’izany ny resaka Ambohitrimanjaka. Nahoana no ianao olona avy aty Antsiranana no omena an’io andraikitra io fa tsy olona avy ao Antananarivo ?

    Tsetsatsetsa tsy haritra io, ny misaina no aoka handinika.

    • 3 mai à 14:02 | Jacques (#434) répond à Shalom

      Bonjour Shalom (#2831),

      Permettez-moi de rebondir sur votre post ci-dessus que j’ai vu très tard hier soir et ma réaction n’est pas fortuite, et pour cause je connais très bien cette famille.

      Petite précision auparavant : je ne peux vous répondre en malgache bien que je comprends bien le fond de votre exposé, je n’ai pas les suffisances intellectuelles pour cela. La langue malgache académique n’est pas mon fort bien qu’ici, à Andafy, mon entourage proche est composé de gens des hauts-plateaux. Je suis natif du nord, je peux m’exprimer ici via le dialecte tankarana mais qui, à mon sens, n’est pas opportun parce que pouvant être incompris par bon nombre de lecteurs. Mes excuses donc Shalom si j’interviens en français.

      Je disais que je connais très bien la famille Zasy, 3 beaux enfants aux têtes bien faites. Les liens l’unissant à la mienne n’est pourtant pas l’objet de mon post. Je réagis au vôtre car ce que vous évoquez s’apparente exactement aux interrogations qu’il y a eu dans ma famille lors de la désignation de Angelo au poste de ministre. Je me rappelle bien, des USA ma fille m’avait appelé en cette exclamation "Papa, qu’est-ce que J...(petit nom de Angelo) va faire avec ce voleur ?". Pour ma part je n’a pas essayé de contacter le jeune homme, j’ai tout simplement dit à sa mère que je suis ravi de cette nouvelle. Le connaissant néanmoins, je ne le voyais pas aller travailler avec le bac-3.

      Shalom, je ne sais pas le poids de votre source mais elle mérite une sérieuse attention.

  • 2 mai à 21:09 | Shalom (#2831)

    Mbola tsetsatsetsa tsy haritra ihany :

    Nisy namana mpisera teto fahiny nitondra ny anarana hoe Lysnorine, mba aiza tokoa re ireny mpisera ireny izao no tsy hita intsony ?

  • 3 mai à 00:20 | Turping (#1235)

    Exemple l’Ethiopie un pays qui n’a jamais été colonisé se classe 8 ème en Afrique en PIB (72,37 milliards de dollars ) derrière l’Angola (7ème ) et le SOUDAN (6ème ) .Ils ont le tramway et développe l’énergie renouvelable à grande échelle .
    https://www.youtube.com/watch?v=fUk7ODMdlgc

  • 3 mai à 01:04 | rayyol (#110)

    Reprise Mada après deconfinement le plus tot possible au travail faut profiter de ses atouts et y croire trop de prudence entraine l indigence Que faire surement pas l ancien agenda Les priorités doivent changer les données elles ont changer le monde a changer Elles doivent être tres basiques Et les argents dépenses sciemment et non en projet pharaonique Faire avec ce qui est disponible Hygiene ,sécurité ,amelioration reparation protection ,avant construction et implication ,formation
    La base se nourrir se soigner se loger dans un environnement decent pas dans des égouts avec priorité hygiene
    pense a long terme Mettre le peuple au travail l organiser Constituer des comités de sages au niveau des regions discuter des priorités . S assurer quelles soient bien executes Responsabilises ne plus toléré aucune gabegie Des programmes terre a terre qui tiennent compte de réalités du milieu Finalement cette pandémie arrive a point pas de mort un peu plus de pauvreté ,mais met tout le monde devant ses responsabilités a calmer le jeu politique et montrer l essentiel la survie .Le luxe n est pas une nécessitée le taxer au Maximum
    Empêcher les chinois de déverser leurs produits pourri sur l’ile et ainsi maintenir le peuple en état de pauvreté perpétuel les obliger a être responsable créer contrôle pour la qualités des produits et lui donner des dents Comment s enrichir si rien ne résiste plus d une journée et tout est continuellement a recommencer il n y a plus d économie Oe peuple doit apprendre la base apres il pourra voir plus grand arreter de mettre la charrue a l avant des bœufs les gens doivent apprendre a maitriser leur environnement Pas besoin des arabes pour venir dire comment faire pousser les choses des conseillers oui nouvelles techniques oui mais rester maitre chez soi

  • 3 mai à 01:30 | rayyol (#110)

    Et le Vietnam avec 66 millions d habitant aucun mort Si il y a un exemple a suivre c est bien ce pays Et je suit sur que le deconfinement est aussi tres bien penser
    Je sait car j ai eu l occasion de rencontrer et discuter avec Une personne tres influente au Vietnam il y a plusieurs année de cela elle m a expliquer la facon dont ils fonctionnait ou tout se fait en concertation Un problème se pose on en discute et on prend la position la plus viable la moins chere et qui est la moins dommageable et la plus productive
    Voici leur facon de fonctionner Ce ne sont pas les etrangers qui vont travailler chez eux ce sont les vietnamiens meme Comment developpe t on de l expertise au lieu de demander des sous aller voir ces pays et demander leur de vous conseiller

  • 3 mai à 01:39 | rayyol (#110)

    J ai visiter le Vietnam a ce moment la sa ressemblait a Madagascar Mais tout le monde travaillait tous sans exception aucune richesse
    Dans les services publics tous des jeunes les vieux sont presque tous morts a la guerre
    Sa en etait comique dans un restaurant ouvrir une bouteille de vin fallait leur montrer comment faire Mais toujours le sourire au levre comme le Malgache Il fallait être patient Plein de bonne volonte mais sans experience
    Regardez aujourd hui Nous en sommes exactement au meme point mais beaucoup plus tard Un pays se construit a force de sacrifice pas d autre facon

  • 3 mai à 01:54 | rayyol (#110)

    Il nj y avait aucun 4x4 dans les rues tout etait fonctionnel
    A Tana il y a plus de 4x4 que dans les pays les plus riches de la planète En majorité venant d argent voler aux Malgaches soit des dons d organisme d aide vol des matières 1ere Madagascar pays de queteux Tant qu ils vont avoir cette mentalitee rien ne sera jamais fait ici
    Au Vietnam quelque camionnettes, beaucoup de moto, bicyclettes Les chefs d état se promenait simplement comme tout le monde Jamais vu un queteux la bas dans la rue

  • 3 mai à 01:57 | rayyol (#110)

    La securite Jamais je n ai eu peur de me promener le soir dans la rue ou a la campagne

  • 3 mai à 02:00 | rayyol (#110)

    Ce gouvernement est sur le point d avoir a faire son lit ses 1er actions vont être déterminantes Ou il va falloir attendre un autre 40 ans pour le moindre amelioration

  • 3 mai à 10:59 | betoko (#413)

    UN GROS SCANDALE
    A voir ou à revoir l’émission de France 24 diffusée en 2018 que cette chaîne vient de remettre sur You Tube avec ce titre " Maladie business . Les laboratoires contre la médecine naturelle
    Je rétiaire ce que j’avais écit ici , il y a quelques jours . Un de mes cousins qui est pharmacologue m’avait offert du "tambavy " pour pouvoir soigner ma crise de goutte et aussi de faire baisser mon taux de cholestérol .Après l’avoir prix pendant un mois , je n’ai plus de crise de goutte et aprés analyse de mon sang à l’institut pasteur , plus de cholestérol .
    Hier j’ai discuté avec mon cousin si dans la tambavy qu’il m’avait offert , est ce qu’il y a dedans de la ARTIMISIA , il me répondit tout à fait , mais concernant le tambavy qu’il m’avait offert il a mis aussi avec d’autres feuilles de plante de chez nous .
    Aussi à tous ceux qui dénigrent ce COVID- ORGANICS , continuez ainsi , vous faites le boulot de ces laboratoires qui sont contre et ces laboratoires vous applaudissent certainement car vous travaillez pour eux gratuitement

    • 3 mai à 12:26 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Tsetsatsetsa tsy haritra :

      J’ai eu hier soir une amie au téléphone.
      Je lui ai parlé de la situation à Madagascar et du breuvage fabriqué par l’IMRA soi disant préventif et curatif pour traiter le Covid-19.
      Le personne m’a dit qu’elle en a entendu parler sans y prêter trop d’attention (???).
      Elle m’a ensuite demandé comment s’appelle ce produit. Je lui ai répondu "Covid Organics".
      Sa première réaction : éclat de rire suivi de la question "qui a inventé des sornettes pareilles,
      on ne met pas le nom du virus dans le nom du traitement ?".
      Je connais l’IMRA a-t-elle dit, l’IMRA ne donne pas un nom pareil à son produit (la personne est professeure HDR en pharmaco-chimie à l’université d’Auvergne à Clermont-Ferrand).

    • 3 mai à 13:51 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Bah ouais Monsieur ! On ne fait pas des années d’études pour accepter qu’un Thé soit nommé Médicament au bout de quelques jours et 2 " soit disant " guérisons, soyons sérieux. Moi en tout cas personnellement je suis un scientifique ( entre autre ) convaincu et je n’enverrai pas mes compatriotes sur la lune si je ne suis pas sur de leur assurer un retour vivant avec un g=0 au moment de leur atterrissage.
      Vous avez vu 14 contaminés aujourd’hui, je n’en dirais pas plus pour l’instant.

  • 3 mai à 12:21 | olivier2 (#9829)

    Bonjour El Ché

    Qu’est devenu le mouvement GJ, si ce n’est un ramassis d’extrémistes de gauche et de droite incapable de gagner une élection par les urnes ?

    La France va mal pour des raisons multiples, mais AUSSI parce qu’une frange de sa population est suffisamment bête pour croire aux sirènes des extrêmes : Mélenchon (votre idole, si j’ai bien compris) et Le Pen..

    Contrairement au complotiste Jipo – sympathisant Gilet Jaune, admirateur d’Alain Soral, Dieudonné (etc..) – et à tous ses amis, je ne souhaite pas que les députés de la RF soient tirés au sort !

    Il est déjà difficile d’élire des élus de Qualité, je ne voudrais pas avoir des « neuneus » à L’Assemblée Nationale !

    Libre à vous de soutenir cet imposteur de Mélenchon, admirateur de la dictature CHAVISTE (le ridicule ne tue pas..)..
    Si vous croyez que le petit village Gaulois va réussir à IMPOSER une quelconque idéologie au MONDE, fusse-t-elle moribonde voire cliniquement morte, c’est votre droit..

    Mélenchon, le Pen, et leurs amis GJ (les Maxime Nicole et autres ZOZOS complotistes décérébrés..) pourront gouverner LE JOUR OU ILS GAGNERONT UNE ELECTION.
    Cela à un nom : la démocratie.

    Je m’élèverai toujours contre ces zimbéciles qui veulent rejouer l’élection dans la rue, tout en ne représentant QUE la contestation, sans aucune solution viable..

    Qu’aurait fait Mélenchon en prévention d’une pandémie mondiale ?
    Il aurait probablement trouvé un vaccin avant son apparition. Non ?
    La critique est aisée..Trop aisée..
    Elle devient ridicule quand elle est systématique !

    Voilà pour le volet « France »…ou « poutre dans mon œil » : LOL

    Concernant Madagascar :

    Je vous imagine retraité pour croire à ce que vous écrivez .

    Une chose est certaine : l’idéologie socialiste est grandement responsable de la faillite totale de ce pays.
    Encore aujourd’hui, la mentalité héritée de cette époque œuvre sournoisement au maintien d’une situation d’échec dramatique.
    Situation totalement incomparable avec la France..bien que la France soit loin d’être un exemple en la matière !
    Si je critique ce que je vois, c’est avant tout parce que je veux que ça change.

    Face à l’immobilisme (je suis bien timoré ce matin !) malgacho malgache, le stade succédant à la critique sera probablement l’indifférence..

    Bon dimanche.

    • 3 mai à 17:07 | vatomena (#8391) répond à olivier2

      Quel mal aujourd’hui Marine Lepen et l’autre Mélenchon ont ils fait à la France . Lequel est coupable aujourd’hui de la désespérance ,de la pauvreté des français ,de l’insécurité dans les rues,d’une pandémie à laquelle on faisait semblant de croire qu’elle n’existait pas.Les français sont aussi mal gouvernés que nous ;Ils souffriront davantage car ils tombent de plus haut que nous .

    • 3 mai à 22:07 | el che (#344) répond à olivier2

      Bonsoir Olivier,

      Pour commencer, je ne suis nullement partisan de Mélenchon. Et surtout pas un partisan de Le Pen, qui est tout simplement une fidèle héritière d’un triste moustachu nazi, auquel beaucoup adhérent peu à peu les thèses immondes. Voyez plutôt votre copain Jipo pour vos éventuelles affinités. Je ne fais parti d’aucun de vos clichés.

      Vous dîtes
      "Qu’est devenu le mouvement GJ, si ce n’est un ramassis d’extrémistes de gauche et de droite incapable de gagner une élection par les urnes ?" (OLivier2)


      Ce que vous appelez extrémistes, sont pour la plupart de simples citoyens révoltés par une politique de précarité prônée par les gouvernements successifs, " de droite comme de gauche", qui promettaient mordicus la baisse du chômage et qui ont conduit la France vers une plus grande paupérisation.

      Les gilets jaunes sont tout simplement des citoyens de toutes les contrées de France, qui réclamaient la baisse de l’essence à la pompe, car ils n’ont d’autres solutions que de prendre la voiture pour aller travailler. Des êtres dotés d’une grande intelligence collective, et qui ont compris que leur salut ne réside dans la remise en cause de toutes les institutions, et qui commence par le retour de la démocratie : permettre au peuple de prendre directement les grandes décisions le concernant.
      Dans le système actuel, les élections telles qu’elles sont pratiquées actuellement ne sont qu’un blanc-seing au profit de ceux qui vont les enfumer, des élus au service une minorité d’oligarques.

      Malheureusement, je dispose de peu de temps pour étayer mes dires, mais j’y reviendrai en temps voulu.

    • 3 mai à 22:29 | el che (#344) répond à olivier2

      à Olivier2

      "Je m’élèverai toujours contre ces zimbéciles qui veulent rejouer l’élection dans la rue, tout en ne représentant QUE la contestation, sans aucune solution viable.." (Olivier2)


      Pour rappel, dans votre belle France, ce sont des "zimbéciles" qui se sont révoltés contre la hausse du pain (tiens,tiens) et qui finit par couper la tête à, Louis XVI....
      Quand on oppose une violence sans précédent à une contestation, preuve d’aveu de faiblesse.
      les gilets jaunes ne sont que l’émanation d’un peuple exaspéré, acculé vers une pauvreté grandissante. A Macron, Cette colère confinée pourrait bien lui sauter à la figure cet été.

      Bon dimanche à vous aussi.

    • 4 mai à 03:09 | Shalom (#2831) répond à olivier2

      @ 3 mai à 22:29 | el che (#344) répond à olivier2 ^

      Pour rappel, dans votre belle France, ce sont des "zimbéciles" qui se sont révoltés contre la hausse du pain (tiens,tiens) et qui finit par couper la tête à, Louis XVI....


      Désolé de vous contredire mais l’histoire telle que vous la racontez, c’est ce qu’on entend dans la rue, c’est ce que disent ceux qui n’ont pas réellement appris l’histoire de France.
      Pensez-vous réellement que c’est le peuple français qui a fait la révolution ?
      Savez-vous qui est Camille Desmoulins ? Et quel est son rôle dans l’attaque de la Bastille ? J’utilise bien le terme "attaque" et non "prise".
      Et pourquoi les historiens disent alors que Louis VI est le meilleur des rois français en plus c’est vrai ; le seul qui a réellement pensé à son peuple.
      Alors pourquoi le peuple n’a plus eu son pain comme vous le dites et pourquoi on a passé ce Roi à la guillotine ?
      Vous aimez bien l’histoire, il faut faire de la recherche, passer une M2 ou un doctorat en histoire, ça vaut le coup.

    • 4 mai à 03:11 | Shalom (#2831) répond à olivier2

      ... était ...

  • 3 mai à 12:59 | betoko (#413)

    Shalom
    Elle est libre d’y croire ou non , dites lui de regarder l’émission de France 24 . De toute façon nous verrons la suite très bientôt si l’IMRA a raison ou non ,

    • 3 mai à 13:13 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Betoko-tany,
      Dans mon post, il n’a jamais été écrit que la personne croit ou non à l’efficacité de ce produit.
      Elle a dit seulement qu’elle est étonnée que l’IMRA dénomme un de ses produits de la sorte contrairement à leur façon habituelle.
      Vous êtes très susceptibles et vous vous énervez facilement au risque de lire les posts de travers, relisez bien mes écrits.
      Soyez "cool" si vous voulez qu’il y ait réellement discussions, débats, échanges sur ce forum.

  • 3 mai à 13:00 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra 2 :

    Jean-Claude et Bako Ratsimivony ont créé en 1992 Homéopharma.
    Ils l’ont ensuite vendu en 2017 à une société karana SIRR de Richard Ismaël en ne maintenant qu’un petit bout du capital.
    Ratsimivony a quitté définitivement la direction d’Homéopharma à cause des différences de visions avec Ismaël sur la politique de l’entreprise : Ismaël se base sur la politique du "produit" alors que Ratsimivony se focalise sur la prise en charge du patient.

    Notre histoire continue.
    J’ai l’impression sinon une forte intuition que des renards rodent autour du poulailler et que des "vicieux" fanatiques de business conduits par DJ vont s’attaquer de la même façon à l’IMRA aussi.
    Et la même politique qu’a subi Homéopharma, le business "produit" va s’installer et ce à l’opposé de ce que les Pr Suzanne et Albert fondateurs ont conçu "soigner les malagasy".
    Pr Suzanne et Albert, réveillez-vous, ils sont en train de nous voler vos œuvres.

    • 3 mai à 15:10 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Mais à qui la faute si cette marque Homeopharme a été vendue ? A ce ka.rana ou à celui qui n’a pas pu se tenir devant le hena miraviravy ?

      Ça, on peut le trouver n’importe où dans le monde libéral, les investisseurs achètent des sociétés ou marques qui sont rentables, avec lesquelles, ils peuvent faire de l’argent. C’est tout à fait, normal, dans le monde de finance.

      Sauf, ce qui n’est pas bien, ce que Ravalo faisait, il s’accaparait de toutes les affaires juteuses, et éliminait arbitrairement tous ses concurrents.

    • 3 mai à 17:20 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 3 mai à 15:10 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Je ne suis pas contre le fait qu’on rachète l’entreprise ou dans ce genre, mon souci c’est le savoir faire, le but initial qu’on transforme en business.
      J’ai bien cité le différent entre Ismaël et Ratsimivony, et la fin de mon post par "vos œuvres".

      Voilà comment vous comprenez les écrits des autres, toujours de travers et à la fin l’introduction du sujet Ravalo : ai-je tort d’avoir écrit quelques parts en cette fin de semaine qu’il vous "manque quelques vis" pour que vous vous comportiez de la sorte ?

      Je profite pour dire que Razakandisa/Rajoelina fait partie du capital de Bionnex.

  • 3 mai à 13:37 | Jipo (#4988)

    Bonjour .

    Désolé mais la situation est en train de glisser dangereusement. Réveillons-nous !!

    Chère lectrice, cher lecteur,

    Voici ce qui m’inquiète aujourd’hui. Je m’en excuse d’avance car beaucoup de lecteurs me réclament “des bonnes nouvelles”, pour leur remonter le moral en ces temps difficiles.

    Je voudrais bien, mais c’est comme ça :

    “Il y a un temps pour rire et un temps pour pleurer ; un temps pour se réjouir et un temps pour s’inquiéter”, disait le Sage.

    1) Un discours anxiogène qui n’a plus aucun rapport avec la gravité réelle de l’épidémie

    Aujourd’hui, 2 mai 2020, le nombre de malades en France décroît chaque jour depuis 22 jours, tout comme le nombre de nouvelles contaminations et de décès.

    On compte, dans chaque département, quelques dizaines de patients en soins intensifs à cause du coronavirus (40 en moyenne, 3947 en tout) et les chiffres baissent tous les jours depuis quinze jours. [1]

    Mais c’est le nombre de nouvelles contaminations surtout qui est en forte baisse (moins de 1500 en tout sur les 3 derniers jours), annonçant un recul important des décès dans les jours qui viennent ?

    Le pic épidémique est désormais loin derrière nous, et l’apocalypse ne s’est pas produite. Il n’y a aucune saturation du système hospitalier et aucune raison de penser qu’il se produira prochainement.

    Et pourtant, rien ne change au niveau politique. Au contraire, les dirigeants continuent à nous répéter chaque jour que “rien ne sera plus comme avant”, qu’il n’y aura “pas de retour à la normale” avant des mois ou des années.

    Pour justifier un maintien du confinement de masse, ils disent : « Les hôpitaux ne sont pas débordés, cela prouve que le confinement marche, donc restez chez vous et continuez à vous tenir à distance.”

    L’immense majorité des Français achètent ce raisonnement, sans se rendre compte qu’il s’agit d’un raisonnement “circulaire”, c’est-à-dire sans aucun lien logique puisqu’on pourrait aussi bien dire le contraire, à savoir : “Le pic épidémique est passé, les hôpitaux n’ont jamais été saturés, vous pouvez donc revenir à la vie normale.”

    Les experts gouvernementaux parlent de confinement de 18 mois ou plus, d’autres de déconfinement progressif et partiel à partir du 11 mai, d’autres encore de périodes de déconfinement et reconfinement un mois sur deux ou sur trois.

    Ces mesures sont justifiées au nom de la “sécurité des Français”. Or, un tel confinement, même intermittent, aurait le même impact qu’une guerre. Le virus, tel qu’on le connaît maintenant, serait incapable de désorganiser notre société, mais ces mesures contre la pandémie suffiraient amplement à mettre des pays entiers à genoux.

    Déjà des milliers d’entreprises en faillite sont rachetées à bas prix par des multinationales financées par les banques centrales et garanties par les Etats, donc bénéficiant de cash illimité.

    La situation est d’autant plus angoissante qu’on ne voit aucune raison à ce que les Autorités politiques changent de discours à court terme, pour une situation qui les arrange puisqu’elle accroît leur pouvoir de façon prodigieuse.

    C’est peut-être la raison pour laquelle des personnalités comme Donald Trump, Emmanuel Macron, Boris Johnson, Vladimir Poutine, Giuseppe Conte (Italie), Xi Jinping (Chine) supposés représenter des tendances politiques différentes voire opposées, sont aujourd’hui parfaitement alignés. Tous suivent exactement la même ligne d’action et sont encouragés en cela par les autorités spirituelles elles-mêmes, comme s’il n’existait plus aucun contre-pouvoir, aucune dissidence.

    Or, selon un rapport de l’Organisation Internationale du Travail paru mercredi, plus de la moitié des travailleurs dans le monde risque de perdre leur moyen de subsistance dans les prochains mois à cause de ces mesures !! Si cela se concrétise, ce sera le plus grand assassinat de masse jamais programmé : voir le site de France Info : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-plus-de-la-moitie-des-travailleurs-dans-le-monde-risquent-de-perdre-leurs-moyens-de-subsistance_3940297.html

    • 3 mai à 13:41 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Suite :

      2) Approbation unanime des victimes
      Mais le plus extraordinaire est que ces sévères mesures de restriction bénéficient de l’approbation quasi-unanime de la population qui refuse de comprendre d’où vient le vrai danger, et semble ne se préoccuper que de savoir si elle pourra avoir des masques.
      C’est ainsi que le peuple français semble prêt à accepter sans broncher que soit oblitérée la saison touristique de l’été 2020.
      Le tourisme représentant environ 8 % du PIB du pays (environ 40 milliards par an), et beaucoup plus dans certaines régions (30 % en Corse), cette mesure déclenchera à elle seule avec certitude un effondrement de l’économie française, dont les conséquences, notamment sur le système de santé, seront incalculables.
      N’oublions pas que tous ces entrepreneurs, petits patrons, commerçants, artisans ont des engagements financiers : loyers, traites de remboursement, matériel, impôts. Ils sortent de dix-huit mois de marasme avec les grèves, les gilets jaunes… Peuvent-ils encore tenir des mois, ou même des semaines ?
      Et s’ils ne peuvent plus honorer leurs engagements, comment exclure un effet domino sur les autres secteurs, notamment avec des faillites bancaires entraînant la ruine des épargnants et donc du système de solidarité et de protection sociale ?
      3) Quand la fin de l’épidémie sera-t-elle déclarée ?
      Le pouvoir politique continue à communiquer et agir comme si l’épidémie continuait à représenter un danger majeur pour le pays.
      Or, si des scénarios noirs étaient crédibles en février ou en mars, il n’en va plus du tout de même aujourd’hui où l’on s’aperçoit que l’épidémie a fait en quatre mois 230 000 morts au niveau mondial, soit moins de deux journées de décès en temps normal (il meurt habituellement environ 150 000 personnes par jour dans le monde).
      Les médias continuent à entretenir la psychose en affirmant que “le pire reste à venir”, notamment avec la théorie de la “seconde vague”. Régulièrement, ils essayent de faire croire que les jeunes pourraient eux aussi être touchés, bien qu’ils ne parviennent guère à citer plus que quelques cas isolés et mystérieux.
      Rappelons qu’il n’y a plus en France que deux à trois décès par jour en moyenne par département, liés au coronavirus. Les chiffres des décès du cancer, de maladies respiratoires et autres ont curieusement baissé depuis mars 2020 : et pour cause, puisque toute personne décédée « avec » le coronavirus est classée dans les décédés « du » coronavirus.
      Les victimes restent dans leur immense majorité des personnes de plus de 75 ans, et souvent plus de 85 ans, souffrant d’une ou plusieurs pathologies.
      Ces chiffres sont, en outre, en décroissance rapide. Il est probable que début juin, il n’y aura plus que quelques décès par jour à l’échelle nationale.
      Comment peut-on, sans motif malveillant, vouloir mettre à genou des centaines de milliers d’hôtels, restaurants, centres de vacances, moniteurs, guides, accompagnateurs, festivals, centres culturels, plus tous leurs sous-traitants, au nom de la santé publique, sachant que notre système de santé s’effondrera si toutes ces personnes cessent de financer le système ??
      4) Négligences coupables du gouvernement français
      Depuis le début de la crise, le gouvernement a pris un nombre étonnamment élevé de mesures incohérentes et contre-productives :
      refus de fermer les frontières, sous le prétexte bizarre que “le virus ne connaît pas les frontières” ;

      lenteur extraordinaire à organiser des dépistages alors que nous en avions les moyens techniques avec plusieurs laboratoires spécialisées sur le territoire français qui disposaient même des stocks de réactifs nécessaires aux tests ;

      hôpitaux et services de soins sont rendus inaccessibles ou difficiles d’accès à la population, y compris pour les personnes porteuses de symptômes de coronavirus, à qui les tests étaient couramment refusés ;

      confinement des personnes saines avec les personnes contaminées, alors que le ministre de la Santé Olivier Véran déclarait lui-même le 9 mars à la télévision : « Mais en réalité, vous savez ce qui fait que la grippe s’arrête au printemps ? Ce n’est pas la chaleur. Au printemps qu’est-ce qui se passe ? On ouvre les fenêtres, on ouvre les portes, on n’est plus confiné dans des lieux, on va dehors. Et donc, c’est le confinement qui provoque la circulation du virus. » [2] (voir ma lettre précédente à ce sujet) ;

      pénurie de masques et même de gel hydro-alcoolique, et refus de mobiliser les forces productives du pays pourtant équipées pour les fournir ;

      hydroxychloroquine classée “substance vénéneuse” le 13 janvier, alors que le produit est utilisé depuis 60 ans et plus d’un million de boîtes se vendaient chaque année, sans qu’aucun accident ne soit déclaré ;

      banalisation, par décret du 28 mars 2020, du Rivotril pour les “patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le virus SARS-CoV-2”, alors qu’il s’agit d’un sédatif pouvant entraîner la mort, dont la première contre-indication est l’insuffisance respiratoire sévère.

    • 3 mai à 13:45 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      & FIN ...

      Y a-t-il simple incompétence, ou volonté de nuire 🤔
      5) « Conspirationnisme » et « théories du complot » BIEN SUR QUE NON ! ! ! 🤣
      Il est demandé à chaque citoyen de se méfier de tout le monde. Les gestes les plus anciens d’amitié, de confiance, de réconfort sont interdits, ainsi que d’être présent auprès d’un proche en train de décéder et même d’organiser des obsèques dans des conditions décentes.

      Mais tout propos critique vis-à-vis des mesures coercitives prises par les Autorités est dénoncé comme "conspirationniste" ou relevant de la "théorie du complot".

      La méfiance généralisée et obligatoire envers ses proches, ses collègues, ses voisins, ses amis, et même sa famille, se double en effet d’une adhésion et d’une confiance tout aussi obligatoires envers les Autorités dont les motivations n’ont pas le droit d’être questionnées.
      Personne ne prend même la peine de répondre aux légitimes questions que l’on peut se poser sur le fait, par exemple, que les jeunes soient tous empêchés d’étudier, de travailler, de sortir, sous prétexte de se protéger contre le coronavirus, alors que ce virus n’a fait aucun mort dans la population des moins de 45 ans en bonne santé.
      L’ensemble de la population est confinée chez elle, entre quatre murs, et on parle de plus en plus d’une surveillance électronique via smartphones après le déconfinement. Les heures de sorties sont réglementées, avec des représailles judiciaires en cas d’éloignement du domicile comme si le citoyen était en train de s’évader.
      Par ailleurs, les prisons ont été vidées de près de 20 % des détenus, qui n’ont d’ailleurs été “libérés” que pour se retrouver incarcérés à nouveau chez eux, comme tous les autres citoyens, au nom de la lutte contre le coronavirus :
      “Au prétexte d’éviter l’épidémie en prison, des milliers de prisonniers sont extraits de leurs cellules et renvoyés chez eux, dans des conditions de semi-liberté qui se distinguent à peine de celles des voisins, théoriquement en liberté, mais de fait contraints et surveillés dans les mêmes proportions”, explique Lucien Cerise sur le site Strategika. [3]
      Ainsi se retrouve gommée la différence traditionnelle entre “homme libre” et “prisonnier”, le domicile de chacun devenant sa propre prison, avec promenades réglementées.
      6) Le monde de 1984
      Du jour au lendemain, notre société a basculé dans un système de contrôle social de type orwellien (1984) et carcéral tel que décrit par Michel Foucault (Surveiller et Punir).
      L’objectif affiché étant de “sauver des vies”, toute voix critique est automatiquement soupçonnée d’indifférence coupable envers les malheurs d’autrui, y compris quand votre unique préoccupation, comme c’est mon cas, est précisément d’alerter contre le risque d’une catastrophe collective.

      Or, la manœuvre réussit parfaitement jusqu’à présent, avec un niveau d’adhésion dans la population qui frise l’unanimité, une partie de l’opinion estimant même que le gouvernement n’en fait pas encore assez dans la répression.
      Une majorité attend sans s’inquiéter que l’épidémie de coronavirus se termine pour reprendre ses activités et planifier un départ en vacances qui risque pourtant de n’avoir jamais lieu. Car la vérité est que l’épidémie est déjà terminée, avec moins de dix cas de nouvelle contamination par département français le 1er mai (780 cas au niveau national).
      Pendant ce temps, nous nous habituons à ce que toutes nos relations sociales se fassent sur Internet, et donc sous l’œil des Autorités qui bien entendu surveillent nos communications au nom de la lutte contre les “fake news et les théories du complot”.
      Nous verrons d’ailleurs si cette lettre est catégorisée comme telle et censurée sur les réseaux sociaux.

      Mais vous pouvez compter sur moi pour organiser la résistance si ce que j’ai écrit ici se confirme dans les semaines à venir. Surveillez bien votre boîte à lettres électroniques dans les semaines à venir.
      A votre santé !
      Jean-Marc Dupuis

    • 3 mai à 17:54 | Shalom (#2831) répond à Jipo

      Et que pensez-vous de la décision du gouvernement malagasy :

      Article premier.- Est prolongé pour une durée de quinze jours à compter de la date du présent décret, pour des raisons de sécurité sanitaire, de calamité publique et pour permettre le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, l’état d’urgence sanitaire proclamé sur toute l’étendue du territoire de la République de Madagascar par le décret n°2020-359 du 21 mars 2020, le décret n°2020-370 du 04 Avril 2020 et le décret n° 2020-420 visés ci-dessus.
      ...
      Article 5.- En raison de l’urgence ....

      Est-ce un gouvernement complotiste ou parce que le CVO n’a pas fait les effets escomptés ?

    • 3 mai à 18:08 | kartell (#8302) répond à Jipo

      Manipulateur d’idées et complotiste de première ce « jean- marc Dupuis » est épinglé par hoaxbuster, plateforme collaborative contre la désinformation....
      Le confinement fait véritablement des dégâts !....
      https://hoaxbuster.com/forum/viewtopic.php?t=2069

  • 3 mai à 14:07 | Jipo (#4988)

    Lois liberticides & abus sans modération ...
    Puisque on a le temps de lire, sautons sur l’ opportunité de voir la quenelle qu’ ils sont en train de nous mettre, (pour le + grand plaisir de certains à l’ évidence & sous couvert de sécurité) et si la magistrature se met aussi à jouer les frondeurs & "conspirer" : ou va -t-on ???

    http://www.syndicat-magistrature.org/IMG/pdf/note_e_tat_d_urgence_sanitaire.pdf

    • 3 mai à 14:51 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      & pour ceux que lire est rébarbatif ?
      https://www.youtube.com/watch?v=UkjFbJHFBlY

    • 4 mai à 00:41 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Quand on veut tuer son chien on dit qu’ il a la rage ...
      Jm Dupuis je le suis depuis plusieurs années et certes il ne fait pas dans le politiquement correcte, mais à ce jour n’ a jamais tué personne , libre a vous comme pour Raoult d’ essayer de le descendre par devoir de déplaire .
      Notre chère ministre que personne ne dénonce libère les malfrats des prisons pour les déconfiner car le confinement propage le virus plus qu’ il ne l’ en protège, de plus pour etre immunisé il faut l’ attraper et on vous confine ; pour que vous ne l’ attrapiez pas !!!
      mais chut faut pas le dire ça fait complotiste n’ est ce pas ???
      en IIalien se dice : va vanculo !

  • 3 mai à 16:31 | diego (#531)

    Bonjour,

    Déclarer que c’est l’heure de la solidarité africaine pour un continent où les pays n’ont pas des États et des Institutions solides, fiables et dont l’économie est majoritairement informelle et maintenue en vie par des aides massifs des Institutions financières internationales, durant une pandémie et une économie mondiale en récession :

    - ne sont que des mots qui n’ont aucun poids politique.

    Et je suis désolé mais ce n’est même pas cohérent, preuve d’une grave méconnaissance du Président Malgache du continent africain.

    Il faut se poser la question tompoko, quelles sont les Institutions africaines qui existent déjà ? Et de ce qu’elles peuvent apporter durant la pandémie, et ce qu’elles vont pourvoir apporter en récession économique ?

    Est-ce que ces Institutions étaient fonctionnelles avant la pandémie ?

    Quels ont été exactement les rôles de ces Institutions pour lutter contre la pauvreté et l’instabilité politique en Afrique et souvent la guerre entre les pays frontaliers ?

    J’ai souvent l’impression que le Président malgache, sachant lui-même assez limiter et peu d’expériences dans la gestion des affaires nationales, dans son pays, et très d’expériences en géopolitique, s’enferme dans une situation ridicule.

    Un Monsieur qui n’a pas fait, Président qu’il est, une grande étude en géopolitique et des relations internationales n’a personne qui l’écoute en Occident, et même en Afrique. C’est tout simplement prétentieux d’évoquer une solidarité africaine durant une pandémie et une récession économique mondiale.

    Il faut avoir la prétention du propre force politique et économique de son pays.

    Il est ridicule de vouloir avoir la taille d’un zébu quand on est une toute petite grenouille d’une toute petite Île !

    • 3 mai à 18:09 | rayyol (#110) répond à diego

      Si un miniscule virus peut mettre a terre un homme costaud Il y a de petites grenouilles qui n craignent pas un zebu surtout les plus colorees Je l accorde dans le moment sa peut paraitre tres prétentieux Mais il ne s agit pas d une guerre

  • 3 mai à 16:47 | lanja (#4980)

    Alors , pour quant les tambavy IMRA contre Dingue et Palu, c’est urgent ,
    on attend la solidarité africaine ? l ’oMS ?

    • 3 mai à 18:24 | Maestro (#7313) répond à lanja

      L’OMS ? Je crois qu’elle est dans une situation très inconfortable actuellement.

    • 3 mai à 19:01 | Vohitra (#7654) répond à lanja

      Maestro,

      Elle est encore victime de sa passivite, comme cet atermoiement et retard dans la declaration de l etat de pandemie ainsi que la suspension du transport aerien avec la Chine.

      Sa representante Charlotte Ndiaye aurait du reagir un peu plus tot et ne pas se laisser manipuler mettant ainsi son organization dans une situation embarrassante...

  • 3 mai à 18:11 | rayyol (#110)

    Pour le moment sa s appelle survivre ou mourir On se defend ou se laisse éliminer

  • 3 mai à 18:13 | rayyol (#110)

    Quand il s agit de sa vie on trouve des ressources

  • 3 mai à 19:27 | Shalom (#2831)

    Mbola mitohy ny "état d’urgence sanitaire" niantomboka ny 02 mey io ary aharitra 15 andro :
    Nalaina tao amin’ilay lalàna :

    Article premier.- Est prolongé pour une durée de quinze jours à compter de la date du présent décret, pour des raisons de sécurité sanitaire, de calamité publique et pour permettre le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, l’état d’urgence sanitaire proclamé sur toute l’étendue du territoire de la République de Madagascar par le décret n°2020-359 du 21 mars 2020, le décret n°2020-370 du 04 Avril 2020 et le décret n° 2020-420 visés ci-dessus.
    ...
    Article 5.- En raison de l’urgence ....

    Fanontaniana :
    Voalohany : inona no dikan’ilay hoe "de calamité publique et pour permettre le fonctionnement régulier des pouvoirs publics" ?
    Nisy ny dokam-barotra teto nilaza fa hoe "engouement populaire" ny fandraisana ilay CVO, fa efa firy andro moa izay no nanerena ny vahoaka indrindra ny mpianatra hisotro io vokatra io ? F’angaha tsy nisy vokany ilay fampisotroana ? Sa be ny tsy nisotro noho ny nisotro (tsy "engouement" izany angamba ilay izy) ka atahorana ny mbola ho fihaniky ny aretina ?
    Koa efa be ny nahazo ilay "préventif", inona no mboa ahiana ?
    Sa na "préventif" aza ilay izy mbola mety ho voa ihany ianao avy teo ?

    Hafahafa ihany tokoa mantsy ilay fitondrana ny firenena, raha ny fahasalamana tokoa no toavina, mety ve ireny fihibohana tapany ireny ? Sa manao ny firenena hafa ka mba manao ihany koa isika ?

    Fanontaniana apetraky ny valalabemandry ny toa ireo, tsy fantany ny tena marina ary lasa misafotofoto ao an-tsainy ny fandehan-javatra rehefa tsy mazava aminy.

  • 3 mai à 19:35 | Shalom (#2831)

    Fanontaniana faharoa :
    Raha ny tatitra omen’ilay ramatoa Pr isan’andro momba ity valan’aretina ity dia tsy "calamités plubliques" mihitsy izy ity ; ireo aretina hafa nahitana fahafatesana : Pesta, Dengue, Paludisme, ireo no tokony namoahana ny lalàna.
    Ampiako iray aza hoe : ireto malagasy fadiranovana tsy manan-ko hanina sy tsy manan’asa, miaina ny kere, ny halatra sy ny fandrobana, ny tsy fisian’ny falemehana, tsy "calamités publiques" ve ireo sa efa "état permanent" ka tsy atao mampiraika ?

    Sanatri tsy tsikera be fahatany ireo fa fanairana hoe mba jereo ihany lahy sao ahitan-doza atsy ho atsy.
    Mpiray tanindrazana tiana matoa hanarina.

  • 3 mai à 19:54 | lancaster (#10636)

    Même si le Ghana a dû y renoncer (provisoirement), l’idee De quitter le fmi et ses financement sous conditions risque changer les relations multilatérales. N’oublions pas que le réseau des Exim banks ((Chine, Inde, Corée du Sud) est aux aguets.

  • 3 mai à 22:09 | diego (#531)

    Bonjour rayyol,

    Le zébu et la petite grenouille ne sont pas importants, j’espère que vous l’auriez compris.

    C’est pour mieux illustré en fait le peu de sérieux qui sort de l’intelligence politique des dirigeants africains et malgache.

    Rajoelina parle de la solidarité africaine durant une pandémie, dans un Afrique qui croule sur des dettes, se trouve dans une instabilité politique permanente et une misère et économique récurrente.

    Tous les grands pays financent des recherches et les experts médicaux des grands pays travaillent jour et nuit pour trouver des médicaments préventifs, curatifs et des recherches des vaccins contre le coronavirus.

    Rajoelina et les experts médicaux malgaches, me semble-t-il, ont annoncé avoir trouvé un médicament préventif et curatif contre le coronavirus.

    Il faut croire qu’il se passe quelque chose à Madagascar. Toujours est-il que c’est un des plus pays au monde. Ce type de pays, pour survivre, les Institutions financières mondiales l’aide :

    - son État et ses Institutions sont peu fonctionnels.

    C’est un pays « dépendant » !

    • 4 mai à 01:48 | rayyol (#110) répond à diego

      J ai tres bien comprit Mais je comprend aussi le jeu du president Et je suis sur aussi qu il sait ou il se situe C e n est pas necessairement parce que l on est gros que l on doit écraser et se laisser écraser
      Avez vous déjà observer un gros chien et un petit chien devant un plat de manger le petit s il mange va éloigner le gros en le menaçant et celui ci va se tasser
      Tout le monde a droit a son espace donc a se faire respecter Le gros a autant besoin du petit Faut savoir ou prendre sa place
      C est un jeu subtil personne ne va massacrer un petit pays parce qu il veut vivre et se développer
      Arrêtez d avoir peur J appelle cela le complexe de l esclave

  • 4 mai à 01:08 | Jipo (#4988)

    @ El che : bien vu !

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/non-le-confinement-ne-sauve-pas-il-223739
    & la tepu beloubet qui relâche les voleurs pour leur éviter d’ etre contaminés, mais confine les forces vives de la nation pour le plus grand bonheur des banquiers, qui coulent le Pays pour mieux faire main basse sur les dernières sociétés qui ont pu survivre au choc, avant la récession qu’ ils mettent en place pendant que les Kons se préoccupent de gels et masques, .
    Ils sont vraiment Kons ces Tchèques
    1 de fermer les frontières ( comme Israel)
    2 mettre une amende à ceux qui ne portent pas de masques, comme si le virus se baladait dans l’ air ???
    Faudrait etre trop kon pour l’ imaginer, et un Français n’ en est pas capable, dans le pire des cas cela lui est interdit tout simplement , entre les frondeurs les populistes et les conspirationnistes, c ‘est fou ce que ces Français sont kons ...

    • 4 mai à 02:51 | Shalom (#2831) répond à Jipo

      Je ne suis ni pro-français ni pro-quoi que ce soit, mais je remarque que vous en voulez tant aux français, sur un site forum parlant de Madagasikara.
      Pourtant vous n’écrivez qu’en leur langue il me semble. C’est pour mieux les insulter ?
      Si vous leur en voulez tant que ça, il y a des sites mieux que celui de MT.
      Si vous êtes malagasy, revenons sur terre et parlons plutôt de Madagasikara et des malagasy et ce pour leur bien.
      La France a ses problèmes, laissons les français les résoudre ; Madagasikara a les siens, trouvons ensemble des solutions.

  • 4 mai à 02:04 | rayyol (#110)

    Le respect sa s impose Nous sommes tous pareils avons tous les memes besoins (Les humains ) C est la force d une communauté qui se tient Personne n impose rien a personne mais exige le respect Ils ont un devoir vis a vis vous Pourquoi les pays riches aident les pays en détresse Ils se sentent une responsabilité on appelle cela entraide Nous exigeons de pouvoir nous prendre en main et personne ne peut rien contre cela Mettre une fois pour toute fin a cette dépendance du queteux Ce que l on gagne ils n ont pas a nous le donner pour nous permettre de vivre autant de sauver pour eux

  • 4 mai à 02:06 | rayyol (#110)

    Et redonne une fierté au Malgache Seulement l exemple des Barea

  • 7 mai à 17:47 | Rakoto (#10929)

    C’est quoi vraiment l’objectif de ce remède envers le monde entier ?

    On a dit sur la TVM le 3 mai : LE MONDE ENTIER REGARDE MADAGASCAR, c’est très bien, Bravo.

    Bien sur un produit avec l’indication Repoblikan’i Madagascar et le drapeau, c’est unique au monde, et ne passe pas inaperçu dans les rayons des pharmacies aux champs Elysée à Paris.

    Bizarre quand même que Macron, Trump, ... n’ont pas fait la télé conférence avec son homologue Malagasy pour nous féliciter et passer les commandes ???

    C’est pour faciliter l’exportation de nos hautes technologies, faire rouler notre TGV en Europe, .... ??
    Oui, Madagascar peut faire rouler son TGV avec notre drapeau en Europe, le marché du rail est ouvert,

    Mais pour le moment et la réalité, il y a encore quelque centaine de pauvre à Madagascar,
    Bla, bla, bla, covid-organics, ..... nos compatriotes à la campagne soufre : de l’eau, du riz, du savon, ...
    et la peste, le dengue, le paludisme, ..... ? à quand le palu-organics ?

    Bonne santé à tous

    Rakoto de Montpellier

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS