Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 23 septembre 2020
Antananarivo | 19h39
 

Société

Antsirabe-Nord, district de Vohémar

Bras de fer entre le chef de district et le maire

samedi 7 juillet 2007 | Nivo T. A.

La tension monte à Antsirabe-Nord, district de Vohémar. Le bras de fer entre le chef de district et le maire de cette commune rurale persiste depuis la désignation des noms du chef de fokontany et son adjoint par le chef de district.

Le maire d’Antsirabe-Nord, Mme Ibe Honorine, dans le communiqué qui nous est parvenu, a insisté sur le fait que les résultats de l’élection du chef de fokontany n’ont pas été parvenus au Maire alors qu’elle est le premier responsable des chefs de fokontany. Cette élection a eu lieu, le 3 juin dernier. Normalement, le maire a droit d’éliminer deux noms parmi les 5 candidats élus par la population mais les responsables de l’élection l’auraient ignorée complètement. Le délégué administratif ayant envoyé directement les résultats au Chef de district, comme l’a souligné le maire Ibe.

Le chef de fokontany et ses deux adjoints ont été présentés officiellement, mercredi dernier, par le chef de district. Le maire n’était pas avisée aussi de cette circonstance.

Le maire d’Antsirabe-Nord a déjà formulé ses doléances au Chef de région SAVA et aux autres autorités compétentes. Elle a réclamé l’annulation des résultats de l’élection pour trois raisons : les candidats n’ont pas été présentés au maire avant l’élection, l’élection n’a pas suivi les procédures légales (absence de liste électorale et d’isoloir), les résultats n’ont pas été passés par Mme le maire alors qu’elle a droit d’éliminer deux candidats. En plus, le chef de district ne m’a pas avisée, a-t-elle souligné .

Pour le maire, il y aurait une attitude pas très catholique de la part du chef de district. Mme Ibe Honorine a même dénoncé la corruption qui aurait existé lors de cette élection du chef de fokontany à Antsirabe-Nord.

Le bras de fer entre le chef de district de Vohémar et le maire d’Antsirabe-Nord est loin d’être résolu. L’on attend les réactions des « chefs hiérarchiques ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS