Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 3 août 2021
Antananarivo | 22h47
 

Société

Règlement des conflits fonciers

Bientôt un état des lieux

vendredi 9 mai 2008 | Nivo T. A.

Dans le but d’assurer une sécurisation foncière et résoudre les problèmes relatifs aux conflits fonciers, un état des lieux sera bientôt effectué en partenariat avec le ministère de la Justice et le ministère de la Réforme Foncière, des Domaines et de l’Aménagement du Territoire. Le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement sera à pied d’œuvre pour atteindre ces objectifs. C’est ce qu’a annoncé le Dr Xavier Leus, représentant résident du PNUD à Madagascar, hier après-midi, lors de sa rencontre avec le ministre Marius Ratolojanahary. Les deux personnalités ont également évoqué, à cette occasion, le renforcement du partenariat en matière de réforme foncière, tant dans le milieu urbain qu’en milieu rural, dans le but d’assurer un développement harmonieux. Cette organisation va également contribuer à la mise en œuvre du schéma national de l’Aménagement du Territoire ainsi que la politique nationale de logement social.

Et le représentant du PNUD d’ajouter que l’aménagement du territoire fera bientôt l’objet d’un marketing afin d’attirer les partenaires étrangers.
Par ailleurs, l’ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar, Niels Marquardt a également mis en exergue la contribution effective des Etats-Unis en matière de réforme foncière, au cours d’un entretien qu’il a eu avec le ministre Marius Ratolojanahary, hier. Ainsi, une enveloppe de 35 millions de dollars a été allouée par le MCA pour des projets entrant dans le cadre de cette réforme dont la mise en place des guichets fonciers et l’informatisation des services fonciers. Le ministre Ratolojanahary, a, quant à lui, fait savoir que l’objectif étant la sécurisation de 75% de terrain à Madagascar en 2012, si en 2005 10% seulement sont titrés.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS