Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 19 novembre 2019
Antananarivo | 00h00
 

Politique

Elections législatives

Beaucoup de candidatures de dernières heures

mardi 12 mars | Arena R.

A moins de 24 heures, de la clôture de la réception des dossiers de candidatures aux élections législatives, 239 candidatures ont été enregistrées auprès des Organes de vérifications et d’enregistrements de candidatures (Ovec) pour les 151 sièges à pourvoir à l’Assemblée Nationale.

Hier vers 17h pourtant, on a enregistré uniquement 135 candidatures. 52 districts ou circonscriptions électorales n’ont pas même encore eu de candidat. Le dépôt de candidatures s’est par la suite enchainé en début de soirée pour arriver à 239. Les candidats auront encore toutefois jusqu’à 17 h ce jour pour déposer leur dossier. Le nombre de candidatures pourrait ainsi encore doubler, voire tripler. Lors des législatives de 2013, ils étaient plus de deux milles prétendants à la députation.

Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Thierry Rakotonarivo, de confirmer que sur les candidatures déposées vers 17 heures hier, 86 sont des indépendants. Le 46 restant sont déposées par des partis ou groupe de partis politiques.

Pour Analamanga, 25 candidatures ont déjà été enregistrées auprès des Ovec dont 4 à Avaradrano. Dans les six arrondissements de la capitale, ce sont notamment les grands partis, Mapar et TIM qui dominent. Après un long moment de tergiversation, le parti présidentiel a finalement validé la candidature de Naivo Raholdina au nom du Mapar au cinquième arrondissement. La candidature de Hanitra Razafimanantsaoa au premier arrondissement a également été confirmée par le TIM.

Le coup trop exorbitant de la caution qui est de 5 millions d’ariary serait un des obstacles qui a tardé ou empêché les éventuels candidats à se présenter à ces élections. Cette disposition constitue justement une grande erreur, selon les explications de l’analyste politique, Gilbert Raharizatovo. Cela favoriserait, poursuit-il, la candidature des personnes richissimes dans le village qui sont souvent coupées de la réalité de la population et de la couche sociale les plus démunies.

Pour cet ancien chroniqueur politique de la télévision nationale, « Les élections législatives sont des élections de proximité. Les députés devront avoir et connaître les programmes de développement adapté à la population d’une localité donnée ». « Contrairement au président et au gouvernement, dit-il, les parlementaires sont plus proches des citoyens et devront dans ce cas faire remonter aux dirigeants leur besoin. Il importe de ce fait que le député soit une personnalité qui représente vraiment le peuple et non un individu qui se distingue dans la communauté grâce à ses moyens financiers ».

Les critères qui auraient pu être posés pour les députés seraient le niveau d’études, estime Gilbert Raharizatovo. Le parlement est une institution de législation et ce n’est pas tout le monde qui peut confectionner les lois, les lire ou les analyser d’où la nécessité d’avoir des diplômes ou de bien connaître les rouages de l’administration et de la politique. Sans cela, les membres de l’Assemblée nationale resteront des élus qui lèvent la main pour un oui ou pour un non et qui ne s’intéresseront qu’à leur intérêt et non à celui de la population.

Pour le moment, le nombre de candidatures indépendantes est élevé. Lors des dernières législatives en 2013, les indépendants ont raflé 34 sièges. La démotivation des candidats à se présenter notamment au nom des partis politiques pourrait, entre autres, se traduire par le discrédit des partis politiques et de leur dirigeant qui, dans les cadres des campagnes électorales, lancent à tort et à travers des promesses qu’ils ne réaliseront jamais.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 12 mars à 10:35 | Vohitra (#7654)

    Les grossistes, les marchands, les usuriers, les transporteurs, les proprietaires terriens, et les dahalo proteges, et...les artistes vont bien sur envahir les travees de la future Assemblee Nationale.

    La plupart esperent que la pratique de distribution de mallette bouree soit toujours au rendez vous, et il y en a surement d autres qui auront besoin d une immunite.

    Et la prochaine legislature restera une chambre d enregistrement mais ne sera pas un lieu de debat democratique sur le cours de la vie de la Nation.

    Une chambre asservie aux quatre volontes du pouvoir executif

  • 12 mars à 11:05 | Isandra (#7070)

    Je pense que Gilbert R devrait faire profil bas et se taire pendant certains temps pendant lequel les gens oublient toutes ses analyses faussées déjà partisanes pendant les dernières élections,...Ex : un candidat qui ne devait pas gagner, si on croit ses analyses qui a remporté cette victoire.

  • 12 mars à 11:28 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ho an’Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMANANA ;

    Tsy naleo ve tompoko nosoloina olona hafa otran’ny t@ toeran-kafa ny boriborin-tany misy an’i Me Hanitra ???!!!

    Tsy mbola mitsakotsako ny efa nahazo ihany ve isika de mbola manao anjolofo ihany ???!!!

    Ny kiry biby niarahan’i Me Hanitra nifangaro t@reo mpanonofy sy kamo be tenda ireo ihany no ISAN’ny nahatonga antsika otran’zao.

    Eo ndray isika mahita azy.

    Matoky aho fa tsy mbola reraka zany enao DADA ;

    Samia velonaina

  • 12 mars à 11:42 | Ibalitakely (#9342)

    Jusqu’à présent 86 personnes pensent donc qu’un de ces 4 matins ils auront la possibilité de s’acheter des vestes multi faces !! Ry Malagasy mihoatra ny 18 taona, efa fantatrao indray ny zavatra hiseho ka asakasakao, sa ho be menomenona lalandava fotsiny indray atsy ho atsy ?? Joany Elita izao teo aloha tsy niankina ... dia avy teo karavato manga [mpiaro fatratra paon d’oristes] ... dia tampotampoka lasa nanohana mimerô tereza avy eo. Dia tsy miankina manohana olona indray hono ankehitriny. Aise le alina e !!

  • 12 mars à 12:37 | punchline (#9673)

    Très peu de Forumistes de 1ère heure, sur votre THEMATIQUE ININTÉRESSANT au sujet des candidatures de dernières heures

    • 12 mars à 14:04 | I MATORIANDRO (#6033) répond à punchline

      Tena marina io fanamarihana ataonao io.

      rapitso tokony ho ny politika diplaomatika nataon’reto olona vao notendren’ny hcc reto tao anatin’zay 2 volana zay no atao loha-hevitra.

      De mba soloy hafa le mpanoratra ry M.T fa tsy lasa ty olona tsy hay tsy hay asainareo manoratsorapoana ato ty a !!! Sa lasa trandraka antanimavo koa nareo e ???!!!

      Samia velonaina.

  • 12 mars à 14:24 | punchline (#9673)

    j’adore "Samia velonaina", sy le hoe :" tsy hay tsy hay asainareo manoratsorapoana ato ty a"
    milay le formule-nao ranamana a !

    tohizo e !

    "SAMIA VELONAINA"

  • 12 mars à 16:55 | rayyol (#110)

    apparemment le conflit avec la police est termine Doit t on y voir abdication ou entente sur de nouvelles bases
    Ce Gouvernement est aussi fort en communication que celui de Hery
    Attention les gens veulent voir amelioration et non statut quo

  • 13 mars à 09:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    "Le coup trop exorbitant de la caution qui est de 5 millions d’ariary serait un des obstacles qui a tardé ou empêché les éventuels candidats à se présenter à ces élections. Cette disposition constitue justement une grande erreur, selon les explications de l’analyste politique, Gilbert Raharizatovo. Cela favoriserait, poursuit-il, la candidature des personnes richissimes dans le village qui sont souvent coupées de la réalité de la population et de la couche sociale les plus démunies."
    De qui se moque-t-il, notre analyste politique avec une telle affirmation ?
    La caution de 5 millions d’Ariary n’est rien comparée aux rôles et prérogatives des futurs élus sans oublier le nombre des personnes par district qui vont voter pour lui ou pour elle : si il (elle) a 5000 électeurs convaincus c’est juste une cotisation de 1000Ariary/personne.
    Comment pourrait-il s’enrichir s’il (elle) est coupée de la réalité ?
    Les intellectuels voire les pseudo-intellectuels sont les maux qui nous gangrènent.

    • 13 mars à 16:20 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Au moins avec le noceur émérite, mention honorable, & laquais de la France : vous ne risquez pas l’ amputation ...
      Un peuple de sans dents dont les " intellectuels " sont stigmatisés, par des fanatiques de votre acabit , vantant l’ ignorance et l’ analphabétisme ,quoi de mieux pour l’ asservissement ...
      Et dire que 90% sont comme vous tu m’ étonnes que les Birmans n’ en veulent pas !
      Tiens il n’ y en a pas encore un qui les a traité de racistes/antisémites ???

  • 13 mars à 18:43 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Jipo, il serait préférable pour vous de s’entourer d’une ceinture d’explosif et ensuite se faire exploser au milieu de tout ce que vous détestez : Que le bon dieu vous accorde plusieurs vies pour pouvoir le faire car vous haïssez presque tout le monde aussi bien sur ce faux-rhum virtuel que dans la vie. Bon courage.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS