Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 18h11
 

Editorial

Balle au centre

jeudi 26 janvier 2012 | Ndimby A.

Ces trois ans de crise sans perspective de solution viable et pérenne imposent deux constats.

D’abord, les médiateurs nationaux et internationaux n’ont pas été en mesure de convaincre (ou de forcer) les protagonistes à s’entendre sur un consensus minimum. La crise qui perdure illustre la faillite de tous ceux qui ont pour fonction ou mission de faciliter le dialogue politique. Les uns et les autres ont fini par échouer et perdre leur crédibilité, non seulement vis-à-vis des acteurs de la crise, mais aussi dans l’opinion publique malgache. L’envergure morale du Conseil œcuménique des églises chrétiennes (FFKM) s’est effritée, car certains de ses membres éminents se sont rendus coupables d’affinités trop fortes (réelles et supposées) avec l’un ou l’autre des camps en présence. La SADC s’est également discréditée en cautionnant des textes truffés de contradiction, et en ayant la naïveté de croire que ces contradictions allaient s’effacer d’elles-mêmes avec le temps, ou par la vertu du Fihavanana. Ni les accords de Maputo, ni l’acte additionnel d’Addis-Abeba, et encore moins la Feuille de route n’étaient suffisamment clairs et précis pour empêcher les interprétations inopportunes. Enfin, la société civile malgache démontre chaque jour son incapacité à se faire entendre et respecter par la classe politique.

Ensuite, chaque jour qui passe montre le décalage entre l’Intérêt Supérieur de la Nation au nom duquel chaque membre des deux camps prétend agir, et leurs comportements intéressés au sens le plus péjoratif du terme. Ce grand appétit se rencontre à tous les échelons. La situation de transition post-coup d’État a fait voler en éclats les quelques repères qui existaient encore. La multiplication des enrichissements sans cause, qui se traduisent par véhicules de luxe ou constructions de villas (par des personnes dont on ne connait ni salaire mirobolant, ni héritage subit, ni succès au loto) se fait dans le silence le plus absolu et de la justice et du Bianco. Les revendications des membres du Congrès de la transition ou du Conseil supérieur de la transition au sujet de leurs salaires et avantages sont scandaleuses, non seulement par rapport à la situation économique du pays, à leur nombre pléthorique, et surtout à leur statut de non-élus. Rapporté au nombre d’habitants, on constate que les États-Unis ont un parlementaire pour 577.665 habitants, la France un parlementaire pour 70.137 habitants, et Madagascar un parlementaire pour 59.367 habitants. En rapportant le nombre de parlementaires au PIB par habitant, chacun pourra se faire une idée des incohérences de la vie politique malgache.

Membres de la chambre basse Membres de la chambre haute Nombre total des parlementaires Population totale PIB par habitant
États-Unis 435 100 535 309.050.816 47.199
France 577 348 925 64.876.618 39.460
Madagascar 256 90 346 20.713.819 421

Tableau 1. Eléments de comparaison sur les Parlements dans trois pays. Source des données sur la population et le PIB exprimé en USD courant : Banque mondiale)

Du point de vue de la science politique, on peut tenter quatre explications principales à l’enlisement de la crise.

Premièrement, la crise a été générée par un coup d’État. Cette forme même de prise de pouvoir démontre le peu de cas que la nouvelle classe dirigeante fait en matière de morale politique ou tout simplement de respect de la loi. La théorie du « selectorate » (BUENO DE MESQUITA et al., 1999) définit au sein d’un pays deux groupes qui permettent aux élites [1] de rester au pouvoir : la winning coalition (coalition gagnante) et le selectorate. Ce dernier est le groupe qui a la possibilité de s’exprimer sur la conduite des affaires du pays (par exemple, les électeurs dans une démocratie), tandis que la winning coalition est une portion du selectorate qui suffit à maintenir le dirigeant au pouvoir. Dans un régime démocratique, les élites se soucient de l’opinion des citoyens, qui sont à terme des électeurs, et se sentent donc redevables vis-à-vis d’eux. Dans une autocratie telle que Madagascar, les élites ne se sentent redevables que vis-à-vis de la winning coalition qui rassemble les piliers de leur maintien au pouvoir : l’armée, les faiseurs d’opinion, et les réseaux économiques qui se partagent les ressources de façon licite ou non [2]. Pour schématiser, cela représente moins de dix : le Général Richard Ravalomanana, le lieutenant-colonel René Lylson, Alain Ramaroson, Norbert Lala Ratsirahonana, le ministre Rahajason (Rolly Mercia) ainsi que quelques hommes d’affaires malgaches, français et karana dont les affaires semblent florissantes depuis 2009. Avec leurs entourages respectifs, cela fait à tout casser moins de 100 personnes qui règnent sur Madagascar.

Deuxièmement, en liaison avec ce qui précède, la classe dirigeante actuelle ne se sent aucunement redevable vis-à-vis de la communauté internationale, de la population malgache ou de la société civile. Le pouvoir de transition navigue donc à la fois sur le manque de cohérence et de position commune des acteurs internationaux, empêtrés entre la sévérité états-unienne et le soutien indéfectible de la France ; mais également sur le côté invisible, incolore et inodore de la majorité silencieuse. La pression des sanctions internationales a donc été inefficace, et la perspective de leur levée à travers une reconnaissance précipitée du régime de transition est aussi en train d’ôter à la communauté internationale un moyen de pression. Cela la place dans une situation inconfortable, car elle n’a pas réussi à obtenir des concessions de poids de la part des concernés.

Troisièmement, l’approche de la communauté internationale dans la gestion de la crise montre sa méconnaissance de la culture politique des Malgaches. Non seulement elle n’a pas eu la capacité de retenir la leçon de Dakar en 2002, mais en plus, elle n’a pas appréhendé le fait que la culture du marchandage est une institution à Madagascar. Les lacunes et les flous des textes entérinés par les médiateurs internationaux ont donc été payés très chers. Les récentes déclarations de Marius Fransman au sujet de la nécessité de résoudre la contradiction entre le projet d’amnistie et la condamnation de Marc Ravalomanana est une bonne illustration. Mais pourquoi la SADC ne s’était-elle pas rendu compte plus tôt des incohérences, et s’est-elle empressée de valider cette feuille de route et d’appeler la communauté internationale à la soutenir ?

Enfin, la crise perdure parce que tous les textes signés ne se sont pas attachés à résoudre le vrai problème, et ont donc choisi de s’attaquer à des questions secondaires qui n’ont eu logiquement peu d’impact sur la sortie de crise : l’effet placebo n’a pas joué sur la vraie maladie. Par exemple, changer de Constitution ; créer un Parlement de transition dont l’effectif pléthorique n’a eu aucune conséquence sur la réconciliation ; monter un gouvernement d’union nationale, alors que le centre de gravité décisionnel reste toujours à Ambohitsorohitra, comme le montre l’épisode des NOTAM de la semaine dernière. On se retrouve un peu comme devant une personne gravement malade, mais dont les soins se révèlent inefficaces à cause d’erreurs de diagnostic.

Le véritable problème est un conflit personnel entre deux hommes (MM. Ravalomanana et Rajoelina), qui est amplifié par le nombre des partisans de l’un et l’autre camp. Toute solution en vue de résoudre la crise politique actuelle, et qui privilégierait un camp au détriment de l’autre, ne sera que vain. De plus, la fracture entre les deux groupes s’accentue jour après jour, et ne semble pouvoir se réduire tout de suite à cause de l’extrêmisation des discours de part et d’autre. Les partisans de Rajoelina ne veulent entendre parler que d’arrestation de Ravalomanana ; les partisans de Ravalomanana exigent que leur leader soit autorisé à rentrer et à se présenter aux élections. Trouver une ligne consensuelle entre de telles positions relève de l’impossible.

Par conséquent, il découle de tout ce qui précède que les acteurs actuellement en présence ne peuvent et ne veulent résoudre la crise. Attendre qu’ils manifestent leur bonne volonté ne fera qu’empirer la situation, car l’expérience montre que les acteurs de la crise n’ont pas beaucoup de considération pour la catastrophe socio-économique. Il est donc nécessaire de remettre la balle au centre, et trouver un autre cadre qui pourrait reposer sur des principes inspirés de l’expérience de 1991. Par exemple, une convention qui (1) concentrerait le pouvoir exécutif et le pouvoir de représenter le pays entre les mains du Premier ministre Beriziky, (2) inclurait un engagement officiel des quatre chefs de mouvance à ne pas se présenter aux prochaines élections, (3) permettrait au PM de monter un gouvernement de techniciens qui aura pour charge de préparer des élections propres, et (4) garantirait l’indépendance de la Justice. Les contraintes sont cependant au nombre de deux : la winning coalition n’a pas une mentalité prête à s’effacer, ayant encore envie de participer au festin ; et l’armée est trop divisée pour soutenir ce schéma. Par conséquent, si la situation idéale est difficile, faudra-t-il se contenter du pire ?

Notes

[1Ici élite s’utilise dans l’acception de science politique au sens de « classes dirigeantes », et non dans un registre qualitatif qui signifierait « les meilleurs de la société ».

[2Précision 22h00 : Les ressources peuvent aussi être immatérielles, comme le pouvoir et l’autorité.

81 commentaires

Vos commentaires

  • 26 janvier 2012 à 08:52 | râleur (#3702)

    Analyse d’une logique implacable avec une démarche intellectuelle pas partisane

    ’...inclurait un engagement officiel des quatre chefs de mouvance à ne pas se présenter aux prochaines élections,..’’

    Ce que Tonton Georges exprime sous forme de TSZRRR, Tout sauf Zafy, Ratsiraka, Rajoelina et Ravalomanana.

    Si ces 4 personnes aimaient vraiment leur pays, en lui évitant ce glissement lent mais inéluctable vers l’enfer, ils renonceraient à briguer tout mandat électif dasn l’immédiat. Mais je ne pense pas qu’ils aiment un tant soit peu, ce beau pays qui mérite tt le bonheur du monde

    • 26 janvier 2012 à 09:17 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à râleur

      NDIMBY A ... là vient d’acoucher un papier qui a , au moins , un SENS ...( pour aujourdhui ,je retire le qualificatif de NUL A...)

      Est-il finalement conscient de ses RIDICULES KILOMETRIQUES INCOHERENCES/ENFATILLAGES/FELATION A RAVALO à repetition sur mt.com ??

      Peut-etre que les interpellations pertinentes de TOJO à son endroit ont fini par inciter le NDIMBY A...à un certain exercice RECENTRAGE INTELLECTUEL....

      Mes Felicitations à TOJO......

    • 26 janvier 2012 à 09:18 | ratiarivelo (#131) répond à râleur

      Salama e ! na inona na inona rehefa MARINA dia MARINA ,fa aza solorana hoe : PARTISANE !!! izany ihany no tsy mampandeha an’ity FIRENENA ity ? Mpitondra tsy manana hazo damosina ****Marina ny anao zandry lahy NDIMBY !! tohizo !!efa hatramin’izay tsy mahataty "ny kritikena" ny Mpitondra fa milaza ho "ROLE"jiaby ! fa ny sisa "bandy !!AMPIANARO NY DEMOKRASY i raleur ,ra-zandry lahy NDIMBY fa tena mbola tsy ao AMINY mihintsiny IZANY ! samy ten’ANDRIAMANITRA

    • 26 janvier 2012 à 15:45 | Ragnarok (#3696) répond à Boris BEKAMISY

      Le côté extraordinaire de certains forumistes convaincus de certaines de leurs vérités est d’être de véritables bouffons. Ils sont là, gesticulent, dansent, bavassent, bref, ce BB en est un modèle glorifiant. Chaque jour, il se répand en propos totalement ’trollesques’, niant toute autre forme de pensée que la sienne. Un cas d’école. Magiques insanités pour ce prince du néant. Avec quelques uns de ses collègues, il représente cette guilde à grande bouche qu’on n’aurait aimé ne plus voir et puis, finalement, d’insipide en insipide, ils deviennent transparents, déclenchant parfois quelques sourires devant ce conglomérat lourdingue d’inepties condescendantes à l’Oryctolagus cuniculus suprême. Ha... ha ha... ha ha ha...

    • 26 janvier 2012 à 16:45 | Jacques (#434) répond à Boris BEKAMISY

      " NDIMBY A ... là vient d’acoucher un papier qui a , au moins , un SENS ...( pour aujourdhui ,je retire le qualificatif de NUL A...) "
      "acoucher" s’écrit avec "2c", à savoir "accoucher". (1 faute)

      " Est-il finalement conscient de ses RIDICULES KILOMETRIQUES INCOHERENCES/ENFATILLAGES/FELATION A RAVALO à repetition sur mt.com ??
      "ENFATILLAGES" n’existe pas, on dit "ENFANTILLAGES". (1 faute)
      "FELATION" s’écrit avec "2f", à savoir "FELLATION". (1 faute)
      "repetition" s’écrit avec accent aigu. On dit "répétition". (1 faute)

      Alors, Mr Bekamisy, votre dédain féroce envers Ndimby ne vous grandit pas tant vous n’êtes pas de taille à le supplanter, vous vous rendez ridicule en permanence avec vos répliques "bemiray" (dixit Kakilay). Dans un forum on réagit à partir du thème proposé par l’éditorialiste au lieu de tirer constamment à boulets rouges sur ce dernier. Eh oui, prenez un peu l’exemple de Tojo, lui au moins ne dit pas n’importe quoi, c’est un autre calibre.

      Apprenez à bien écrire correctement avant de traiter l’autre de "nul".

      Je suis hors sujet, mille excuses à Tous.

    • 26 janvier 2012 à 17:40 | Rakitoza (#689) répond à Jacques

      Rakitoza

      Vouloir éduquer le Bekamisy : perte de temps, inutile.

      Il n’est capable de parler que de ce qui se trouve entre le nombril et le genou : zi.zi, pi.pi - ca.ca... Donc "felation"...

      En restant à ce niveau, il ne faut pas compter sur lui pour élever le débat plus haut vers le cerveau.

  • 26 janvier 2012 à 09:47 | debile profond (#6180)

    Maximum J-34

    Utilisons le slogan de campagne de Coluche lorsqu’il est présenté a la présidentielle !

    « Zanak’i Dada tous ensemble pour leurs foutre au c.ul ! » ( aux foza, PT et Hat)

  • 26 janvier 2012 à 09:54 | Ikelimalaza (#5896)

    26 janvier 2009 - 26 janvier 2012
    Il y a 3 ans déjà, le peuple mal gache a fait son choix et a élu ny ray aman-dreny Rajolena.
    Le monde entier a été témoin de la sagesse du peuple mal gache ainsi que de sa détermination pour éliminer le dictateur, voleur, tyran Rahuit.

    Pendant les 3 dernières années, ny Ray aman-dreny Andry Nirina Rajolena a su démontrer qu’il est capable, intègre, déterminé...les mal gaches ont pu vivre dans un vrai pays en voie de développement, ils ont nagé dans la démocratie, prospérité...le bonheur total.

    Au jour d’aujourd’hui, on dit que le tyran va revenir avant le 29 février 2012. Qu’en est-il du mandat présidentiel du ray aman-dreny Andry Nirina Rajolena, la constitution ENY ?

    Vonjeo ny revolution orange Andriamatoa Ratsirahonana !

    • 26 janvier 2012 à 10:03 | parany (#2691) répond à Ikelimalaza

      toi tu es vraiment à coté de la plaque ,il faut un electrochoc pour te remettre les idées en place ... dia ny tena no menatra ;je suis sur que meme Boris a honte de ce que tu ecris...

    • 26 janvier 2012 à 10:16 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à parany

      Vous pouvez en etre sùr Parany......

      il est très souvent honteux/édifiant....de constater la bassesse des mentalités malgaches ...de Ravalo à Ikelimalaza en passant par Debile profond......Meme Fransman a perdu ....ses formules diplomatiques pour dire les choses gasy telles qu’elles sont......

      Faut pas trop chercher loin pourquoi on est arrivé là ....(ça ne nous vient pas de la France comme disent systematiquement les Bornés gasy francophobes) ça nous vient plutot de certaine malgacheitude/malgachattitude....HELAS HELAS !

    • 26 janvier 2012 à 11:02 | elena (#3066) répond à Boris BEKAMISY

      Et oui,depuis le 26 janvier 2009,c’est une certaine fozattitude:bon anniversaire les fozacrates !

    • 26 janvier 2012 à 13:45 | Ikelimalaza (#5896) répond à elena

      mais on a remis la balle au centre, c’est peut-être une autre occasion pour corriger le malgachattitude ou le fozattitude en nous. Enfin, j’espère !

    • 26 janvier 2012 à 14:01 | intrus (#6296) répond à Ikelimalaza

      Essayez de dire ça à Boris, ou à vuze tiens !

      Pour eux la bonne attitude c’est la fozattitude ! Pourquoi changer ?

    • 26 janvier 2012 à 20:15 | Rana (#1013) répond à Ikelimalaza

      Mahagaga : ary fa maninona ary no tsy mba saziana koa izay tompon’andraikitr’iny lundi noir du 26 janvier 2009 iny e : nandroba sy nanimba ary nandoro tetsy sy teroa ary nahadoro olona mihitsy aza. Iza izany ilay tompon’andraikitra matoa tsy asiana reska sy tsy enjehana ? Mahalala ny valiny daholo !!

    • 26 janvier 2012 à 21:04 | dadane (#6372) répond à Ikelimalaza

      Encore un fois, suis épatée par votre analyse Monsieur Ndimby. Bravo. Malheureusement, il y a toujours des incultes qui essaient de baisser le niveau du débat.
      Continuez.

  • 26 janvier 2012 à 10:07 | debile profond (#6180)

    maximum J-34

    « Zanak’i Dada ce n’est qu’un début, continuons le combat ! »

  • 26 janvier 2012 à 10:41 | lalatiana (#1016)

    Superbe analyse ...

    Misaotra, Ndimby A.

  • 26 janvier 2012 à 10:54 | mpitily (#1212)

    « La crise qui perdure illustre la faillite des médiateurs nationaux et internationaux … La pression des sanctions internationales a donc été inefficace… les soins se révèlent inefficaces à cause d’erreurs de diagnostic … Trouver une ligne consensuelle entre de telles positions relève de l’impossible … les acteurs actuellement en présence ne peuvent et ne veulent résoudre la crise… Il est donc nécessaire de remettre la balle au centre, et trouver un autre cadre… »

    OUF ! Enfin cher Ndimby ? cela fait plus de deux ans que j’enrage à le dire ! Bon, mieux vaut tard que jamais non ?

    Mais je ne vous suis pas dans votre solution malgacho-malgache inspirée de l’expérience de 1991. Qui vous dit que les pro-Rajoelina et les pro-Ravalomanana ont l’apanage de la mauvaise foi et de la cupidité à Madagascar, et que ces gens là ne vont pas s’infiltrer dans cette solution ? Vous savez bien que notre société civile et nos techniciens sont à 90% des politicards véreux et habitués (voire complices) aux magouilles des ZRR et R ?

    Cela fait plus de 2 ans que je crie « A bas le GIC et vive l’ICG ! ». Il est p ê encore temps pour tous (malgaches et CI) de relire à tête reposée les recommandations de l’ICG et de les considérer dorénavant.

    Le 23/1 dernier, Mme Sarah Georget a écrit une lettre intéressante à l’ONU mais MT n’a pas daigné en parler sur ses colonnes ! dommage ! c’est une autre voix qui mérite d’être écoutée. Il n’y a donc pas que l’ICG et Mpitily qui pensent que l’ONU devrait organiser directement les futures élections pour que celles-ci soient vraiment neutres et acceptables par tous ?

    • 26 janvier 2012 à 11:25 | ratiarivelo (#131) répond à mpitily

      ONU inona e !!! inona ny zava-bitany ?? tsy misy, fa mampisaraka aza hoe : fitenenana !! ny BE-SANDRY ihany no manjaka ao ?? fampiderana taim-by no betsaka ao !! ohatra : 1948 :Israel -Palestine ?? Kosovo-Serbie ?? COTE-D’IVOIRE ?? IRAK ?? IRAN ?etssssss !!!!!!!!!!! fa ny tokony am-pilamina ny samy MALAGASY no jerena ra-mpitily o !! samy ten’Andriamanitra.

    • 26 janvier 2012 à 12:20 | manantena fa niova (#4971) répond à mpitily

      Mais qui est cette Sahara Georget-Rabegarisoa ?ex-membre du CST, nomenklatura putschiste remplaçant le parlement dissout par RAJOELINA. Potiche du prétendu "parti" prétendu "vert", HASIN’I MADAGASIKARA, crée 1 mois après le coup d’état, affilié à RAJOELINA et signataire de sa (première) "feuille de route" en mars 2011. Cette association locale (moins d’une centaine d’adhérents) n’a mené AUCUNE ACTION en 3 ans contre le pillage désastreux des richesses minérales de Madagascar ni contre les contrats miniers signés en douce par la mafia de Mamy RATOVOMALALA, ni contre la catastrophe écologique du trafic de bois de rose, ni contre le trafic massif d’espèces animales en voie de disparition, ni pour la transparence et la bonne gouvernance du secteur minier (EITI) et environnemental...Contrefaçon, usurpation de titre !
      Saraha Georget RABEHARISOA, PIRATE DE LA FRANÇAFRIQUE, sponsorisée par TOTAL, WISCO, VARUN, SUNPEC, CHINA SONANGOL, le CHINA INTERNATIONAL FUND pour préserver l’omerta des gangs mafieux de la transition putschiste !

      En vérité elle est le bras armé du Gl Lanto, ex-minsitre de l’environnement, pour couvrir le rôle de ce ministre dans le scandale BdR dont il est le 1er respnsable.
      Et d’où vient cet ex-ministre ? Colonel de son état avant le putsch, il était au CSI (Conseil Supérieur de l’Intégrité, ex CLCC qui a mis en place le BIANCO). Une fois ministre, il s’est toujours opposé à Razanamahasoa qui n’arrêtait pas de pondre des décrets pour le remplacement de la DG du CSI (dernier ministre de la Justice de Ra8), qu’il a endormie par des promesses pour rester à cette place, où elle se sentait inutile...Et vous savez pourquoi il ne voulait personne d’autre à cette place ? Il l’a gardée pour son REFUGE : récemment le décret de sa nomination DG au CSI est sortie.

      Alors, Messieurs les autocrates, cherchez bien qui vous voulez soutenir.

    • 26 janvier 2012 à 12:37 | mpitily (#1212) répond à ratiarivelo

      Ka rehefa miady antrano ny Malagasy dia aleo maka arbitre neutre sy manampahefana avy any ivelany fotsiny izao, ka iza àry no atolotrao e ?

      Samy be vava sy be politika daholo isika mianakavy dia izao ny vokany ! na ny FFKM na ny société civile dia samy tsy misy neutres fa lasa manao politique koa ka ahoana àry e ! Aza falin’ny mi-critique fotsiny ho’aho fa tsy mampandroso.

      Izay hampifarana haingana izao krizy izao (reconnaissance internationale) re aloha imasoana e.

    • 26 janvier 2012 à 15:25 | mpitily (#1212) répond à ratiarivelo

      Aoka hazava ny resaka fa :

      - tsy misy malagasy miady izany eto fa adilahy politika no misy eto ;
      - noho ny tsy nahazoan’ny mpitondra ankehitriny reconnaissance internationale no manome vahana io adilahy politika io (mampahazo vahana ny mpanohitra, ry Z sy R avy no lasa nahazo vahana)

      Koa raha tiana hijanona haingana io dia hatao haingana ny fifidianana dia izay lany eo no izy ary mamitsaka ho azy izay tsy lany. Izany fifidianana izany anefa dia tsy maintsy entité neutre sy reconnue internationalement no mikarakara azy fa tsy gvt inclusif et consensuel anareo izany.

  • 26 janvier 2012 à 11:18 | manantena fa niova (#4971)

    Très bonne analyse, comme d’habitude, Ndimby.

    MAIS : nous revoilà avec le "Ni Ra8 ni TGV" , slogan des autocrates qui, quoi qu’on dise, a aidé à finaliser le putsch.
    Etonnez-vous que B.B, pour une fois, approuve Ndimby, comme tous ces rats, ( excusez , lire Tgvistes, qui quittent le navire, à l’image des Leader Fanilo, Parti vert et autres.
    Parler de TSZRR n’est qu’une manière de "cacher" le " Ni Ra8 ni TGV" de ces 3ème larrons qui n’ont jamais voulu du laitier, 3ème larron comprenant les pseudo-intello et bourgeois de Tana.

    Personnellemnet, sans connaître Rajoelina, je l’ai soutenu pour la mairie de Tana, me disant qu’une opposition de la Capitale limiterait la mégalomanie du PRM. Mais le 26 janvier, je me suis réveillé de mes illusions car JAMAIS les Malgaches n’avaient usé de tels actes de vandalisme...et dès le lendemain, ayant appris les appels téléphoniques de Kouchner au PRM mais aussi à Rajoelina et Roland Ratsiraka, plus de doute : la FRANCAFRIQUE était bien là.
    Dès lors, nous avons bourré toutes les adresses mail de la présidence et des quotidiens, de tout ce l’on trouvait dans les sites, concernant les affaires de MEDIAMENSONGES entre le French Doctor et Michel COLLON + la Françafrique, mais niet : aucun quotidien n’a osé en parler. Plus tard nous avons appris que SEULE l’AFP était leur source d’info car c’est la France qui leur donnait des subventions (c’est peut-être pourquoi M.T.com reste différent du papier journal)...

    Les 3ème larrons ont poussé au putsch, en étant assurés que la marionnette TGV ne ferait pas long feu, ils ne s’attendaient pas que la France se méfierait d’eux aussi et chercherait à imposer un nouveau Omar Bongo.

    Ce à quoi aucun de ceux qui détestent le laitier ne s’attendait pas, c’est cet élan spontané des "zanak’i Dada" ( nom qu’ont pris les légalistes, raillé ici et là), élan né de petites réunions/sms entre amis(nullement TIM ) qui n’ont jamais été faire la garde du PRM à Iavoloha, pensant que c’était l’affaire des TIM. Ces légalistes là n’ont que faire des analyses des "autocrates" ( dont Ratsiraka est l’illustre représentant), Ravalo est pour eux le président qui a réussi à faire avancer Madagascar : multiplication des CSB, routes, aides aux paysans, dans les écoles non seulement les kits mais pour la 1ère fois les élèves avaient des livres, etc...Les légalistes préfèrent voir un Malgache très riche qui utilise ses richesses au pays, à un Karana, Colas et autres...
    Nos parents à leurs 11 enfants répétaient sans se lasser : "Mianara tsara fa ny Fahaizana ihany no mba lova azonay avela ho anareo, io koa no tsy azon’iza n’ iza alaina aminareo !". Et quand, enfin, on trouve un président qui , comme nous, sort du lot, vous comprendrez que nous ne nous laisserons pas faire avec vos " ni Ra8 ni TGV devenu sournoisement "TSZRR". Oui sournoisement car vous savez pertinemment que ni Ratsiraka ni Zafy ne se représenteront plus et que Rajoelina ne sera jamais élu.
    Arrêtez, svp !

    Si vous aviez un peu d’honnêté, vu votre position, essayez de mettre, dans le code électoral, une limite de niveau d’instruction pour la liste electoral, du genre "il faut tel diplôme pour figurer sur la liste électoral". Puisque la DEMOCRATIE dans une élection ne se limite pas à SAVOIR ce qui est bien pour le peuple, ça c’est l’affaire des dirigeants que le peuple aura mis en place par ses voix. Seulement, vous commencez déjà à limiter le choix de ce peuple avec ce TSZRR sournois. Ne nous sous estimez pas, ce ne sont pas ces gens du TIM et Cie qui ont commencé Ambohijatovo, et je ne crois pas que RAZILY soit TIM, MFM ou d’autres partis affiliés, ce sont même ces politiques qui ont cassé le mouvement avec Raharinaivo qui a suivi les consignes de Ratsivalaka...

    A bon entendeur, salut !

    • 26 janvier 2012 à 14:05 | Mihaino (#1437) répond à manantena fa niova

      Malgré la longueur de vos 2 réactions ci-dessus, je ne partage pas TOUTES vos analyses pour 2 raisons :
      - Vos sources d’informations sont-elles fiables et dignes de foi ???
      - Vos réactions sont-elles "un COUP DE COEUR et/ou un COUP DE GUEULE ???(les 2 sont mauvaises à mon humble avis).

      Quant à moi, je persiste et je signe que tous nos anciens et actuels "PRESIDENTS" ont tous commis bcp de fautes et PERSONNE N’EST CLEAN ni INFAILLIBLE vis-à-vis de notre PAYS et de son PEUPLE ! Mea culpa si j’ai tort !!
      Depuis 2010, j’ai proposé le PARDON avant la RECONCILIATION pour le bien de nos enfants et de nos petits-enfants mais en vain ...
      VIVE L’ALTERNANCE et BIENVENUE AUX VRAIS PATRIOTES pour diriger MADAGASCAR ( Ces derniers n’arriveront jamais que lorsque certains militaires & généraux restent dans leur caserne et ne s’immiscent pas dans la vie politique) !!
      Wait and see ....

    • 26 janvier 2012 à 14:14 | intrus (#6296) répond à Mihaino

      Salut à toi Wait&c.

      Lis un peu plus bas (moi j’ai pas lu mais je l’ai apperçu)

      Il y en a qui parle de coup d’état démocratique... C’est comme un génocide pacifique...

      Pour le bien de nos enfants, je suis d’accord.

      Seek&destroy

      http://www.youtube.com/watch?v=wLBpLz5ELPI

  • 26 janvier 2012 à 11:23 | da fily (#2745)

    Tout est clarissimo, doit-on encore en remettre une couche. Explicité dans les moindres lignes, nous ne pouvons plus ignorer la motivation de ce foutoir de la part de la HAT et de son prez’, surtout que depuis ce samedi la ficelle est devenue corde d’amarrage.

    Bon ben va falloir juste s’attendre à ce que les habitués comme pinguin, Tojo, la trompette de la renommée hatienne, Bombek’s, ’naute et les habituels froufrous de la cour ramènent leur fraise pour trouver forcément à redire sur ce qui est déja éloquent. Mais il y a toujours à redire sur Ndimby et sa plume...isnt’it ?

    • 26 janvier 2012 à 12:17 | intrus (#6296) répond à da fily

      Hola amigo !

      Lapinou ne va pas scier la branche sur laquelle il est assis, mais il a chié sur la branche sur laquelle nous nous sommes... Il va finir en beauté en se torchant avec la FdR.

      Oui, je sais que ce n’est qu’une probabilité, mais si ça se produit, qui va l’en empêcher ? Qu’est ce qui pourra lui arriver dont on ne lui a pas encore menacer ?

      Moi je dis qu’il faut qu’on nettoie le pays par nos propres moyens et ne plus attendre les mamadous... Cela commence par exemple par acheter un billet une semaine avant le zour Z ;)

      Pour l’indice, il faut revoir la vid de MaTV online du 21/01

  • 26 janvier 2012 à 11:32 | RASOLO Paul (#6395)

    Merci, Ndimby !

    La "balle au centre" pour une courte transition neutre, inclusive et consensuelle pourrait se faire par un recadrage de la FDR comme suit :
    - neutralité car aucun membre des institutions (Président, PM, Ministres, CST, CT, ...) ne peut être candidat aux prochaines élections (municipales, législatives, présidentielles)
    - inclusivité dans des forums régionaux et nationaux sur les grands débats auxquels participeront toutes les forces politiques, économiques et sociales du pays et la diaspora avec coordination en ligne
    - consensualité dans les modes de prise de décision, à défaut de vote.

    Les commentaires des internautes sur la faisabilité, l’acceptabilité, la rentabilité et l’efficacité de ces propositions seront les bienvenus.

    • 26 janvier 2012 à 20:28 | Mihaino (#1437) répond à RASOLO Paul

      Votre réaction mérite d’être approfondie et étudiée séreinement et sérieusement.Je vous tiendrai au courant de mes réfléxions personnelles...
      Cordialement,

  • 26 janvier 2012 à 12:01 | I MATORIANDRO (#6033)

    Salama ndray e !
    Tsy misy manana marina tanteraka izany fa io aloha no tsapa sy voalaza h@izao. Ireto misy hafatra tiana ampitaina izay mana-maso aoka izy hamaky.
    Ny rariny tsy anti-mandefitra.
    Ny marina itompoana mody heloka.
    Ho an’anareo izay milaza azy ho mpitondra, aza vetavetaina ny fihetsem-ponireo gasy te ahita an’Andriamatoa Marc Ravalomanana t@ sabotsy. Tsy olona avy taiza ireo fa ireo olona tambatambazanareo t@ zoma fanampiana ihany. Olona nanohana anareo t@ 2009 ihany ireny nandeha teny Ivato ireny. Mahatsapa tena ve ianareo fa efa mifindra @ olon-kafa ny fitiavan’ny olona anareo. Tsy misy ilako an’Andriamatoa Marc Ravalomanana mihitsy fa raha izao zava-misy izao no tazanina dia manosika ity olona farany ity hiverina @ fitondrana indray ianareo.Raha jerena @ maso tsy miangatra dia resin’Andriamatoa Marc Ravalomanana tanteraka ianareo @ lafiny rehetra mihitsy. Nanantena zavatra t@ nareo ny olona t@ (2009-2011) nefa tsy nisy zavatra vitanareo afa-tsy ny nandrava efa, mba tsarao anefa ny zava-bita sy ny fanaingan’Andriamatoa Marc Ravalomanana ny ambom-po gasy teo anelanelan’ny taona (2002-2005). Ho anareo mpanohitra ny fitondrana indray, mahaiza mitazona ny hevi-trareo. Tsy vaha-olana ny fiverenan’Andriamatoa Marc Ravalomanana. Ny tokony ataonareo dia ny mandresy lahatra azy hijereny dieny izao izay olona alatsany @ fifidianana ho avy ohatra ny zanany ilay efa tonga eto an-toerana iny. Misaotra indrindra.
    Mandrapifoha

  • 26 janvier 2012 à 12:03 | intrus (#6296)

    Oui, tout ça ! Et alors !

    Depuis trois, on analyse, on dénonce, on ironise.... Pour finalement prendre conscience qu’on est impuissant... Et je ne parle pas de moi !

    • 26 janvier 2012 à 12:17 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à intrus

      Intruzozoro...

      j’aime bien quand vous parlez le Singe/gidro.......( c’est à dire moins hypocrite )

    • 26 janvier 2012 à 12:27 | debile profond (#6180) répond à Boris BEKAMISY

      malheureusement pour vous la très grande majorité du vahoaka n’en "pinces" pas pour vous !

      foza maloto !

    • 26 janvier 2012 à 12:59 | intrus (#6296) répond à debile profond

      Oh , débilos... La question c’est pas d’aimer ou pas les foza (bien que la réponse est évidente), mais comment s’en défaire ?

    • 26 janvier 2012 à 13:21 | debile profond (#6180) répond à intrus

      Simplement attendre !

      les écrevisses marbrées ou autres vivent dans un environnement
      écologiquement propre (non pollué)

      comment ils ne se rendent même pas compte qu’ils polluent plus que gravement l’environnement, ils sont occupés a s’ ’"AUTO"détruire !!!! (lol)

      patience, patience .....RA8 est bientôt de retour ..... MAX J-34 .....

    • 26 janvier 2012 à 13:53 | intrus (#6296) répond à debile profond

      Punaise

      Encore un wait and see.

      Pas étonnant qu’on en est encore là après trois ans... C’est ça avoir les f.esses bien au chaud à la réunion... il suffit d’attendre.

      "Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes du bien ne fasse rien"

      Le monde est plus détruit par ceux qui regardent sans rien faire que par ceux qui font le mal"< Einstein...

      C’est ça... ouvrez grand la gueule débilos, et attendez ... bien au loin !

       ;) sans rancune

    • 26 janvier 2012 à 14:18 | debile profond (#6180) répond à intrus

      les travaux de "sapes" ( comploter) y que sa de vrai dans cette guérilla politique !

      Saper leur moral
      saper leur pouvoir instable
      saper leur bussiness
      saper leur politique (RA8 sait bien le faire et sa marche !)
      Saper UA
      Saper Françafric
      Saper OIF
      Saper etc, etc, etc ...

      ils frisent l’hépatite l’hépatite H (Hâtive , plus mortelle que la c ou la D (débile)) !

      ils ont les foies (gras ?) après leurs fêtes de ses derniers jours !

      Je pense que la Hat va faire un « appel » (ordre) d’offre (unilatéral) au père noël pour qu’il « donne » a Risara Baomba un équipage de rennes pour qu’il puisse arraisonner en plein vol le prochain avion de DADA !

      la preuve qu’ils croient toujours au père noël !

      aucune rancune, ai pas trop choisi d’être ici, y a parfois des raisons indépendantes de la volonté ......

    • 26 janvier 2012 à 14:47 | intrus (#6296) répond à debile profond

      Compris !

      Y en a marre de voir de militaires partout. Madagascar est en état de siège, on a envie d’en découdre.

    • 26 janvier 2012 à 15:58 | intrus (#6296) répond à debile profond

      Saper leur morale !

      Question : il faut avoir un cerveau pour avoir une morale non ?

      Et les militaires, leur morale sont chiffrer dans leur compte en banque.

      Et les foza intellos, ils vous détestent tellement pour faire ami-ami avec vous !

      Alors wait&c : Pas maintenant... Le problème des anti-HAT c’est toujours attendre une énième initiative de Ra8 pour se bouger.

  • 26 janvier 2012 à 12:36 | Citoyenne Malgache (#599)

    Ce ne sont pas les textes signés pour sortir de la crise qui ne sont pas les bons. On pourrait tout écrire, tout prévoir, mais ceux qui veulent les contourner trouveront toujours le moyen et l’argument pour le faire. Ou de les ignorer tout simplement. On n’est plus dans une logique d’engagement, ni de structure... Il y a aussi trop d’ego en jeu dans cette crise, et pas seulement en tête de mouvance.

    Quant à la proposition n°2 sur le non engagement à ne pas se présenter aux élections : la solution n’est pas évidente non plus car la guerre du calife à la place du calife ne faciliterait pas les choses, dans un camp comme dans l’autre.

    Au contraire, il faut que ceux qui veulent se présenter se présentent, y compris Rajoelina que je délivrerais volontiers de sa parole (en a-t-il ?). Et les partisans n’auront pas l’impression d’avoir été contournés.

    • 26 janvier 2012 à 21:54 | Jipo (#4988) répond à Citoyenne Malgache

      bonsoir Citoyenne , vous voulez sans doute dire la guerre du vizir qui voulait être calife à la place du calife , aussi nogoud soient - ils .

  • 26 janvier 2012 à 12:41 | racynt (#1557)

    Ka efa hoe TSZ3R ihany oa, ny any nahatonga anay manohana ny fiverenan’ny dadan’ny sasany fotsiny dia tsy hifidy azy akory na i foza (sanatria) fa fotsiny hoe mba hanaovana ny fampiavanam-pirenena, izany fampihavanana izany anefa dia ho rava foana avy eo raha samy hilatsaka hofidiana daholo satria tsy maintsy ho avy indray ny fampiantsiana avy amin’ny andaniny sy ny ankilany. Ka aoka izay fa mijaly ny vahoaka e ! jereo amin’izao anie

    Aingam-panahin’olon-tsotra nadikako tany ho any
    Extremiste s’abstenir !! ....Non, VAKIN LISANY EKISITIREMISITA MINTSY TY E

    Vnj Ratefinarivo : "TIAKO ITY KOZIKO ITY RAHA MBA TONGA ANY AMINAREO MPANAO POLITIKA IREO :

    Amin’ny maha malagasy ahy no hilazako fa izaho dia MIJALY (sahirana ara-pivelomana, tsy misy asa, mizaka ny tsy eran’ny aiko, mitady vola amidy sakafo isan’andro sy handoavana ny ecolazin-janako isambolana, mangala-pinana amin’ internetin’ilay ato ambadika...sy ireo rehetra tsy ho voatanisako)
    - ety amboalohany aho dia miala tsiny sahady amin’izay teny mety ho voasoratro tsy tianareo fa tena tsy zakako intsony ilay fikanareo, tsy mety amiko mihitsy ilay mody miadinareo nefa ianareo otran mpinamana ihany,

    Ireto ary ny dedicace-ko

    Atoa Andry Rajoelina : Fa maninona moa raha toa ka ianao mihitsy no mandeha maka an’i Marc Ravalomanana any Afrika atsimo dia miara-mody aminao izy dia rehefa tonga eto izy dia gadrainao raha izay no tianao fa tsy misy oe resaka notam sy ny karazany tsy ahafahany miditra eto, f’angaha moa tsy efa voahonganao sy ireo mpiaradia aminao izy no mbola atahoranao foana. Ary maninona koa no tsy mba mety mandeha amin’ny norme mihitsy ny fiainana eto an-tanana, sur mihitsy koa aho fa ny Malagasy ihany no iharan’izay fihetsika rehetra ataonao na ampiheverana na tsy, ka noho izany mba mangataka aminao aho, mba mandehana alaivo izy dia ampisehoy fa ianao zany no mafy be dia amzay manana ny mety atao hoe rariny ianao, fa raha izao mitranga eto Madagasikara izao dia sahiko ny milaza aminao fa tsy ho ela dia mety hivaly aminao ny zavatra rehetra ataonao, tsarovy tsara fa "ny tody tsy misy fa ny atao no miverina"

    Atoa Marc Ravalomanana : amin’izao fotoana izao dia ianao no victime amin’ny zavatra mitranga eto amin’ny tanana, nefa rehefa tena zoina sy jerena tsara ny fandehan’ny raharaha dia ny Malagasy no tena victime, ianao manana ny volanao, ny Malagasy tsy manana na ny ampahatapitrisan’ny anananao aza, ianao migalabona any amin’ny sisiny any..., raha tadidinao dia nisy antony nahatonga anao niala teto Madagasikara, ary niaiky ianao fa nisy tsy nety, nefa iny indray ianao fa te-hiverina satria ve ilain’ny Malagasy ? asa aloha tsy tena haiko loatra izany , fa ny tsapako sy niainako no ilazako anao fa ny orinasa nisy ahy dia efa saika maty mihitsy fony mbola teo amin’ny fitondrana ianao, tsy hoe ny orinasa no tsy nanana olona tsy mahay mitantana fa noho ny fitiavan-tenanao, saika namoronanao orinasa ho anao manokana daholo ny sehatra rehetra momba ny famokarana teto Madagasikara, ary ny tena loza dia mitovy amin’itsy olona ambony itsy koa ianao samy mivarotra tanindrazana, ny anao moa izany ny amerikana no akamanao , fa ny azy indray dia i la frantsa,

    Atoa Didier Ratsiraka : "non rien de rien, non, je ne regrette rien..." raha vao nahita iny sarinao iny aho dia niverina tato antsaiko ilay herinandro mialoha ny fahatsiarovana ny andro nahaterahako, adinoko tanteraka ny zava-drehetra fa ianao sy ny masobenao tsy mahita no hitako, ary tena tsy mba menatra akory ianao nilaza fa tsy nanao na inona na inona teto amin’ny firenena, lazaiko anao mihitsy fa izaho dia mbola mahatadidy tsara ny zavatra nitranga ary nanatri-maso ny habibina nataonao sy ireo olona nomenao baiko, rariny ianao (sy ireo manodidina anao) raha ataon’Andriamanitra hiaina elaela satria mbola tsy ampy ny fijalianao ary tsy ho faty mihitsy ianao raha tsy mamono tena, na mamono tena aza ianao dia ho velomina ihany satria mila mijaly eto antany ianao vao ho any amin’ny afobe, ka noho izany dia mila mibebaka ianao raha te ho avotra ihany,

    Atoa Albert Zafy : ianao no atao oe profesora vendrana indrindra eto an-tany, tsy voafidy ianao, tsy nila nahongana ianao , fa aza miteny intsony... ampy izay ny fanaovanao politika fa ataon’ny olona tohatra fotsiny ianao, serieux zany, vao maika mampidi-kizo ny Malagasy sy Madagasikara ny fidiranao amin’ny sehatra tsy zakan’ny sainao.

    Ireo mpanao politika rehetra tsy ankanavaka : Tadidio fa miasa ho an’ny Malagasy sy Madagasikara ianareo fa tsy ny Malagasin’i Madagasikara no miasa ho anareo, Tokony ary rariny raha tsy omena karama ianareo satria tsy misy asa vitanareo akory, aza miseho milay, fa ny volako sy an’ny Malagasy no anakaramana anareo noho izany tsy tokony ianareo no hatao PRIORITE eto amin’ny tany sy ny fanjakana, fa ny Malagasy rehetra mamelona anareo,

    ETO AMPAMARANANA AHO DIA MILAZA AMINAREO FA IZAHO DIA MALAGASY ARY TIA ANAREO FA TSY HIFIDY ANAREO, FA AZA ATAONAREO TOY IZAO NY FIAINAN’NY MALAGASY, MBA SAINO TSARA NY TOKONY HATAO HO AN’I MALAGASY SY MADAGASIKARA"

    • 26 janvier 2012 à 13:23 | intrus (#6296) répond à racynt

      Et Mme schtroumpf j’aime pas propose qui, quoi,comment et quand ?

      A force de vouloir être extrêmement neutre, on fini par devenir des victimes... Mais peut être vous êtes maso ?

    • 26 janvier 2012 à 14:57 | racynt (#1557) répond à intrus

      Ory zozoro a. Fa nga moa raha tsy mifidy amin i zy 4 ireo d neutre no dikan izay ? Ary aza mifanaratsy sy mifandatsa kely azafady fa za akory tsy anadahandreninao ka resahanao toy izany. Manoatra noho ny foza indray ty ny zanak i dada marina mafy. Tsy i tgv ihany no fositra fa ny fizirizirinareo zanak i dada koa d anisany mampitatra ny krizy. D ny vahoaka malagasy no voaporiporitra. Ka asa, inona no laharam pahamehana ? Ny fahafantarana ve hoe iza no tena b mpanohana Ra8 saTGV ? Sa ny famahana ny krizy mba hiainan ny vahoaka anaty ara dalana amizay ?

    • 26 janvier 2012 à 15:28 | intrus (#6296) répond à racynt

      Sady tsy atsy no tsy ary no tsy neutre... Eh ben !

      Fa inona ary no laharampahamehana e ! samy maka ny "coin" ny ? Sa midongy fotsiny eo ? Sady tsy an-tany no tsy amparafara mba tsy hilazako hoe lohalik’alika sao tezitra eo ndray !

      Vahoaka gasy ? Fa ianao nga no vahoaka gasy ? Ilay tamin’ny sabotqsy koa anie ka vahoaka gasy e !

      Tsy misy vahaolana raha ianao fa be fo fotsiny eny amin’ny sisiny eny... TSZRRR, mahita tsara hafa angaha hono ity izy ka hahavaha ny olana eto amin’ny firenena ? Ny fototry ny olana Ramatoa racynt no afaka hamahana ny olana a ! Fa tsy hoe marary vavony nefa ny maso misy cataracte no didiana !

      De la part du frère de ta mère !

      Salut ma nièce !

    • 26 janvier 2012 à 16:58 | da fily (#2745) répond à racynt

      o racynthia, valiako aloha ilay lahatsoratra fa tena nahaliana ahy ilay izy no sady mamoy hevitra tsy extrémiste. Misaotra anao mizara.

      O ryzozintrus, mba novakianao ve aloha ilay teny navelan’ny Ratefinarivo teo iny ? Fa lasa mifandramatra a@ zanakanabavy no iefaran’ny resakareo. Ianao kosa dia manao izay mandratra ny "sensibilité"-ny sipa eto am’forum, fady izany ry frera àà, izy ange ka akama bonn’ ee ! izy ange tsy miaraka @ foza e... shhhh, aoka re fa mba somonga ny ahy !

      Raha ny diniko @ tenin’ingahy Ratefinarivo aloha, dia misy azoko ekena sy ampiarina avy hatrany. Fa izao kosa aloha ny hevitro, satria efa mandanderoka loatra ny fandehanjavatra eto an-tànana, ka mila tena fiovàna, fa tsy bilao arafesenina sy lainga tsara fafy intsony ny mponina, efa lao sy tofoka, nefa tsy afa-manoatra satria teren’ny onja-piainana. Kà izao :

      - 1/ Raha @ fijery tsy miangatra, dia voafidy aloha ingahy Ra8manana, ary na dia izay fotsiny, tokony havela ody @ izay izy satria efa natao ny fifanekena. Na dia misy aza ny tsy tia azy nohon’ny antony samy hafa, tokony hajaina izay endrika demôkratika izay satria nifanarahana, kà aleo izy hotonga any an-tànana dia mifanazava sy miaro-tena amizay.

      - 2/Raha mitetika ny hitondra ny firenena ingahy Andry, dia @izao fotoana izao no hita sahady ny zavatra mety ho ataony sy tanterahany eo raha toa kà voafidimbahoaka izy. Izao no fiofàna lehibe tokony angalany siopàpa, kanefa dia io izy tampina ny dôminy etin’dry Ratsirahonana, Ramaroson, Razanamahasoa sy Andrianainarivelo @ sangany fotsiny. Kà lasa manaonao foana, miteny tsy mandinika ary manapaka tsisy fieverana, fa babon’ny fitiavantena loatra. Dia izany no ilazako hoe fitaka be-vava, ary fandrika tena lalina no nahazoana ny vahoaka malagasy t@ iny revolisionina oranzy iny, ary ankehitriny dia efa miha betsaka ireo kivin’ny nenina no tsy afa-manaotra fa adinondrizareo eny ambony eny ny taty ambany taty nihosopotaka sy nandadilady nanohana izay noheverindrizareo hoe tena fiovana sy fivoarana.

    • 26 janvier 2012 à 17:34 | racynt (#1557) répond à da fily

      Ka ekeko daholo zany voalazanao zany ry Dafily fa izao :

      Marina fa voasoratra ao anaty FDR fa tokony hiverina Ra8, fa misy marina koa ny tenin’i tojo etsy ambany etsy hoe ny akamaroan’ny ao @ CST na tiana na tsy tiana d pro tgv ka tsy maintsy hataony izay tsy ahafahana mi "amnistié" an dra8.

      Ka na ataoko hoe hiverina aza Ra8 , tsy maintsy ataony foana izay hanagadrana azy ary tsy amelandry zareo io satria efa hita mibaribary izao fa misy andiana miaramila tsy te ahita azy hiverina eto na te hanagadra azy raha miverina izy.

      Efa 3 taona i tgvendrana no teo dia efa hita miharihary zao fa tsy mampaninona an dry zareo na ho potika tanteraka aza i Madagasikara à partir du moment hoe tsy miverina eto Ra8. Dia mendrika atao sorona ve ny firenana sy ny vahoaka malagasy hoy ianao noho izany ? tsy aleo ve rehefa tsy manaiky hanafoana ny heloky Ra8 ry zareo hijanona any izy dia ny hanaovana fifidianana madio no hezahina hialana amin’ny krizy ?

      Jereo fotsiny ohatra ny aty frantsa, i DSK no leader politique nanana "cote " tsara indrindra t@ voalohany nefa noho iny tany @ Sofitel iny dia tsy maintsy niala t@ sehatra politika izy ary tsy maintsy nasolo. dia tsy maintsy ao amin’ireo izay hafa te hirotsaka no nisafidy ny vahoaka , izany anefa tsy nanakana ny ps tsy ho tsara "cote" eo anatrehan’ny adversairany amin’izao ary i François Hollande izay tsy dia nanana "cote " t@ voalohany d nahita ho azy ny "cote" any niakatra. ka io rehefa tsy mirotsaka i Z3R d mipoitra ho azy amin’ireo izay te hirotsaka hofidina ambony eny avy eo izay mety ho leaders na avy @ mpanohitra na ny avy amin’ny mpitondra . D an’ny vahoaka no mifidy fa isika koa tsy alika ka hiverina amin’ny rambony e !

  • 26 janvier 2012 à 13:28 | Tojo (#6209)

    PARTIE 1 :

    Là franchement, le texte de Ndimby est intéressant ne serait ce que pour le fait qu’il ouvre un espace de débat sérieux. Voilà, de nouveau, la preuve que si les gars du MT mettent de côté leur soutien aveugle à Ra8, ils arrivent quand même à nous servir quelques choses d’instructives.

    Je vais répondre à cet édito en cinq (5) points :

    1. Je soulève d’abord une erreur flagrante d’appréciation que font beaucoup de personnes (volontairement ou pas) sur le coup d’Etat. Celui-ci, contrairement à ce que Ndimby pense et que les suppôts de Ra8 véhiculent voire à ce que les partisans même de TGV croient, n’est pas le mal en soi. La science politique nous a enseigné qu’il existe ce qu’on appelle les « coup d’Etat démocratique » dirigés par des « putchistes vertueux ». Bien évidemment, la nature démocratique du coup d’Etat et la nature vertueuse des putchistes – ne s’imposant jamais automatiquement - s’apprécient par rapport à des conditions bien précises dont notamment la conviction des putchistes à vouloir éliminer un régime dictatorial devenu maître en manipulation des élections - où les électeurs ne sont réduits qu’au rang des simples bétails électoraux -, et leurs ferme refus de confisquer le pouvoir ainsi arraché mais plutôt de rendre celui-ci au peuple à travers l’organisation des élections le plus démocratique que possible.

    La bande à la HAT a donc dès le début tort de vouloir nier que leur accession au pouvoir s’est fait par un coup d’Etat. Alors que c’était une évidence ! Ravalomanana a, également, tort pour avoir cru que le « coup d’Etat » étant – selon lui - un mal en soi, ne sera jamais accepté par la communauté internationale.

    Cette double erreur a projeté les deux camps dans le déni conduisant la crise à perdurer.

    J’ai lu par ailleurs (il y avait un site qui le développait mais je ne me rappelle plus lequel), que depuis l’accord d’Alger en 1999 évoquant, pour la 1ère fois, l’exclusion au sein de l’Union Africaine des chefs d’Etat ayant accédé au pouvoir par un coup d’Etat, les observateurs politiques ont déjà émis une remarque très pertinente selon laquelle une telle décision est, incontestablement, une avancée démocratique du fait du caractère vertueux que le texte incarne, mais reflète une myopie politique invraisemblable puisque sa « portée » n’est que seulement « morale ». Tout simplement, selon les même observateurs, parce qu’avec cette décision ce ne sera point le coup d’Etat qui finirait par être éradiqué mais ce sera, au contraire, l’Union Africaine qui risquerait de disparaître faute de…quorum ».

    C’est dire que tant que les conditions qui alimentent, entretiennent et encouragent le coup d’Etat ne seront pas éradiquées en Afrique, celui-ci aura encore et toujours de beau jour devant lui.

    Voilà une évidence que Ra8 avait sous-estimée sinon ignorée. Ce qui a faussé tous ses calculs qui, eux, se basaient exclusivement sur le sentiment prétendument « naturel » de la communauté internationale à condamner automatiquement toute forme de coup d’Etat. On peut mesurer sa déception maintenant.

    Ravalomanana doit son salut (pour exister encore politiquement) au fait que les putchistes de 2009 n’étaient finalement pas si « vertueux » qu’ils nous le laissaient croire, ce qui enleva net au coup d’Etat de 2009 la nature « démocratique » qu’il aurait du incarner et avec laquelle ils se drapaient initialement. C’est pour cela que Ra8 a de nouveau été invité à la table des négociations lorsque la CI s’est rendue compte que le messie - arrivé en 2009 -, au nom de la démocratie, s’est, bigrement, révélé plus corrompu que le diable qu’il était censé exorciser.

    (A suivre : Partie 2)

  • 26 janvier 2012 à 13:45 | Tojo (#6209)

    PARTIE 2 :

    2. Je ne suis pas d’avis pour dire que la communauté internationale a échoué à Madagascar. Au contraire. Si nous ne sommes pas (pas encore) entrés dans une situation foncièrement mafieuse, pire que ce que nous connaissons en ce moment, si nous avons fini par pondre la FDR, aussi imparfaite soit-elle, et empêcher toutes les tentatives de confiscations de pouvoir menées depuis 3ans par la HAT, c’était surtout grâce aux efforts de la CI.

    Toutefois, et c’est ce qui est absurde, nous attendons à ce que la CI fasse notre boulot à notre place. C’est impossible. La CI ne fait que nous accompagner dans notre démarche, mais elle n’a ni vocation ni la capacité de se substituer à la classe politique malgache. Les textes de la FDR ne sont pas aussi contradictoires qu’on nous laisse croire. C’est un accord politique assez clair et en ce sens peut être sujet de différentes interprétations même si l’essentiel est très clair. C’est tout. A la classe politique malgache de l’adopter et de l’appliquer de manière à sortir Madagascar de la crise. Or, comme Ndimby le constate, c’est cette classe politique qui est en faillite. La société civile est, elle aussi, en faillite totale (qui croit encore à l’impartialité du CNOSC, CCOC ou du SEFAFI ?). Les médias (en tant que leader d’opinion) en soutenant l’un et l’autre camps se sont mis également en faillite. Ce n’est donc pas la faute à la CI si les malgaches – avec l’état grabataire de sa classe politique– ne sont pas capables de faire un effort par eux mêmes pour sortir de cette situation.

    Au contraire, si la CI daigne encore nous aider, ce serait une très bonne chose pour nous. Et à chacun de nous de saisir maintenant cette occasion. Imaginons un peu dans quelle société nous nous serions trouvés si la CI n’était pas là pour baliser nos âneries ? Une vraie jungle, une situation politique rivalisant celle de la Somalie.

    3. Je soulève encore le fait que dans cette faillite de la classe politique malgache, le régime de Ra8 en est pour beaucoup. De là à croire que dans la vie d’une société l’économie peut être utilisée pour « tuer » le politique, il fallait oser. Voilà une preuve que Ra8 n’a rien compris ou sinon qu’il a tout compris sauf que son ambition est tout autre et ailleurs : Asservir la classe politique à sa botte. Ce qui transforma le régime de Ra8 à une plèbe que seule la révolte pourrait dissoudre. Et c’est arrivé en 2009.

    Le régime de Ra8 a considéré la population malgache comme « ses » vaches laitières. Il pensait qu’il suffirait de les nourrir grassement (les gaver d’une propagande nauséabonde sur les réalisations économiques dont les infrastructures routières, en les « domestiquant », donc à lui obéir en toute circonstance et ne jamais réfléchir…) pour les faire grandir. Effectivement, le résultat a été édifiant : La classe politique malgache a vraiment grandi de la manière d’une vache, en gagnant beaucoup en poids (des richesses pour les élites, le culte de l’argent pour tous) mais strictement rien en sagesse (voyez ces cerveaux anesthésiés qui peuplent le parlement et les formations politiques à Madagascar, voire les fanatismes qui aveuglent les prétendues élites…).

    La situation post-coup d’Etat si catastrophique que nous connaissons n’est, donc finalement, en rien une surprise. Elle n’est juste que la conséquence de cette méthode d’asservissement généralisée, tant voulue et programmée. (Ne nous dit-on pas à l’époque que face aux travers de Ra8, Antananarivo – en tant que capitale et ville à laquelle est issue celui-ci - ne comptera pas bouger tant qu’il n’y aura pas un leader politique issue de la même ville et de la même famille (sic) la fera bouger ? Les ZAFY et consorts, qui tentaient de diriger l’opposition, demander l’apaisement politique et la démocratie ont été tabassés. Résultat ? ils ont fini par avoir leur DJ…).

    A suivre - dernière - PARTIE 3

  • 26 janvier 2012 à 13:55 | Tojo (#6209)

    PARTIE 3 (suite et fin)

    4. Nous avons tendance à oublier trop vite que si GWR a réussi en 1991 à imposer « sa » convention, c’était, certes, du à son talent et à sa sagesse, mais aussi et surtout à la clairvoyance de Ratsiraka et de Zafy Albert, le chef d’Etat et le chef de l’opposition de l’époque. Ce qui est loin d’être le cas actuellement. Ceci pour dire que une « nouvelle Convention » - en tant qu’expédient politique - ne changera rien tant que les deux têtus (Ra8 et TGV) ne changeront pas d’avis. Et ils ne changeront pas. C’est pourquoi, la FDR suffit. Avec la communauté internationale, nous pourrions très bien baliser la situation pour aboutir à une organisation des élections les moins mauvaises possibles (cessons de croire à une élection pure et parfaite, cela n’existe pas). Pour cela, nous sommes amener à faire un choix ferme que voici :

    5. Si selon Ndimby (ce que je conçois, moi aussi) ce conflit n’est qu’un conflit entre deux hommes, alors il faudrait mettre ces deux hommes « hors d’état de nuire ». Cela à travers un procédé simple mais qui tient en compte la réalité du terrain : (a) Il faut « sacrifier Ra8 » avant les élections, il ne sera pas candidat aux élections présidentielles ; et (b) battre TGV aux élections que personne ne lui laissera le soin de gérer seul.

    C’est, je trouve, la seule solution possible. (1)Empêcher Ra8 (cela par nécessité) de concourir aux élections enlèverait à TGV le soutien de l’armée qui lui donne, jusqu’à ce jour, ce semblant de puissance. L’Armée est plus « anti-Ra8 » (pour cause) que « pro-TGV ». (2) Empêcher TGV de tricher dans les élections (car c’est la seule façon pour lui de la gagner) à travers l’intégration de l’opposition dans les institutions et sa participation dans tout le processus électoral. Cela, avec le retrait du soutien de l’armée à son égards (puisque Ra8 n’est plus dans la course), éliminera TGV de l’échiquier politique malgache une bonne fois pour toute. Une condition nécessaire pour pouvoir améliorer la situation politique de demain, où le retour de Ra8, dans le cadre d’une vraie reconstruction de la Nation deviendrait possible.

    Et, ce qui est le plus important, le fait d’adopter ces deux (2) solutions, constituerait déjà une avancée considérable pour la reconstruction de la Nation : L’acceptation – par ses suppôts - du sacrifice de Ra8 est déjà un grand pas pour éliminer toutes germes de fanatismes en politique, et le fait de battre TGV dans une élection permettra de corriger toutes les erreurs commises et d’empêcher ainsi ce genre de situation de ne plus jamais se répéter. Mieux, encore, toute tentative pour les « winning coalition » (selon Ndimby) actuel de s’approprier le pouvoir sera vain puisque l’armée (eh oui, celle-ci se reforme comme la classe politique le sera), la communauté internationale ainsi que les forces politiques ayant soutenu le candidat censé avoir gagné les élections seront là pour les en empêcher.

    ...
    Mais tout ceci pose un autre problématique de taille et que redoutent les deux camps, voire même qui constitue la raison principale (mais ô combien inavouable) de leur entêtement à vouloir faire perdurer la crise : Celui ou celle qui aura la chance d’être élu demain pourrait ne pas être issu de la famille de la…Capitale (comme eux, deux). Un sacrilège, donc, …pour eux. Ce qui donne – malgré les démentis futurs (je les vois venir !) - et fort prévisibles – à la crise tous les prétextes pour perdurer…

    • 26 janvier 2012 à 15:06 | spliff (#5871) répond à Tojo

      Saluatations Tojo,

      D’accord, mais la mecanique de la logique que vous proposez souleve tout de meme quelques questions

      Comment ecarter Mr Ravalomamana sur la base de la feuille de route [document que vous qualifiez vous meme de base suffisante pour "gerer" la configuration actuelle] ? La feuille de route prevoit son retour au pays ainsi que la mise en place des mecanismes d’amnistie qui pourraient tres bien s’averer lui etre favorables. D’autre part je ne sais pas si la realité du terrain permettra ce "sacrifice" sans causer de troubles serieux au regard du volume de ses supporters. Appeler quelqu’un "Dada" n’est pas anodin...

      Ensuite, la France etant derriere Mr Rajoelina, elle ne "permettra" probablement pas la defaite de son poulain dont le poids des adversaires [en cas "d’elimination" de Mr Ravalomanana] aux elections a des chances de ne pas etre a la hauteur des "moyens" que Mr Rajoelina aura a sa disposition. D’autre part la defection de l’armée du camp HAT ne me parait pas aussi automatique que vous semblez le croire compte tenu de l’engagement materiel actuel de la France sur ce front et du soin que Mr Rajoelina semble accorder a leur "traitement"...

    • 26 janvier 2012 à 16:19 | Tojo (#6209) répond à spliff

      Bonjour,

      Oui, vous n’avez pas tort, mais je vois les choses comme suit :

      D’abord je partais du postulat que TGV ne prévoit absolument pas de quitter le pouvoir. Il faut le contraindre à le faire.

      Donc :

      1. La loi d’amnistie risque fort de ne pas concerner Ra8(A moins que la mouvance Ratsiraka et celle de ZAFY intègrent de suite le Parlement censé voter cette loi pour que la loi du nombre s’impose avec l’équipe de la mouvance Ra8 qui y est déjà). Avec la configuration actuelle, la mouvance RA8 au sein du Parlement est insuffisant. Et je vois mal, demain, la SADC remettre en cause une loi votée par un Parlement qu’il a adoubé sous prétexte que celle-ci n’amnistie pas tout à fait Ra8 (Avec Ratsirahonana, il faut s’attendre à tout : il se pourrait que la loi d’amnistie absoudra les condamnations qui pèsent sur Ra8 mais qui maintient son inéligibilité - que sais-je ? On a connue pire). Donc, vous croyez que la SADC va s’insurger et demander à ce que la loi soit amendée ? Je ne crois pas. Donc, franchement, je ne crois pas trop à cette loi d’amnistie avec la configuration du Parlement actuel. Le fait d’avoir nommé Mamy à la tête du CT n’est qu’une pure diversion, et une stratégie trop facile.

      2. Oui, j’ose dire le "sacrifice" de Ra8 ne fera pas soulever ses partisans. Sinon, cela se saurait et on aurait assister depuis longtemps à ce soulèvement. Donc, la réalité du terrain ne se mesure pas ici à la supposée "base" que les uns prétendent avoir, mais sur la capacité des autorités à maîtriser la situation en sa faveur.

      3. Quant à la France, je ne crois pas trop qu’elle soit vraiment derrière TGV (elle l’est en ce moment parce que c’est TGV qui est au pouvoir, donc un soutien par "convenance" et non pas "par conviction") mais le sera-t-elle encore demain ? Je ne suis pas sur, mais je vous accorde le bénéfice du doute. Quant aux candidats qui se mettront face à TGV (en dehors de Ra8), détrompez vous, je ne pense même pas que TGV a le monopole des moyens (humains, financiers, logistiques) capables de gagner une élection présidentielle.

      Je vous reposerai la même question une (1) semaine après que le calendrier électoral sera connu. Et j’en suis sur que vous ne tiendrez pas la même réponse.

      4. Oui, vous n’avez pas tort aussi concernant l’armée. Cette défection ne sera pas automatique, je l’accorde, mais elle sera plus facile à concrétiser - et donc acceptable pour une bonne partie de l’armée - une fois "la menace Ra8" écartée.

      Mais effectivement, il se pourrait qu’il y a des paramètres qui m’échappent.

    • 26 janvier 2012 à 17:13 | racynt (#1557) répond à Tojo

      "Donc ressasser ici le cas de Pierrot, Ratsiraka et Tantely est hors sujet, volontairement dicté par une idéologie ethniciste non avouée...Un point c’est tout." dixit Tojo dans "caprice de diva" de Patrick A, ethnique dites vous ??? mais quand on analyse bien votre intervention, vous essayer de nous développer avec un peu de maladresse qu’il faut à tout prix éliminer TGV par la voie de l’élection car cela donnerait forcément une leçon au prochain qui voudrait faire un coup d’Etat . Et qu’il est tout autant nécessaire d’éliminer Ra8 pour éliminer toute germe de fanatisme mais quand à la fin vous révéler le problème de taille qui se base sur des problèmes ethniques, on ne peut qu’on déduire que pour vous le but c’est d’éliminer absolument les merina au pouvoir.

      C’est tout à fait claire comme de l’eau de roche car lorsque vous aviez dis chez Patrick encore : "Le sort des 3 mousquetaires AREMA sont, de fait, déjà pliés. C’est fini. Leur prétendu statut de « condamnés » ont le même poids et la même valeur que celui qu’on affublait jadis, aux Mandela, Ouattara, Ghannouchi, etc...Y disserter est donc foncièrement inutile, sauf pour ceux qui veulent se morfondre dans le déni." Dire que Ratsiraka est blanc comme neige et est comparable à Mandela c’est faire fi de l’histoire du pays en 1991 et en 2002. Il n’y a pas eu affabulation. Je vous le confirme ici que Ratsiraka a persécuté les merina à Diego et à Toamasina aussi bien en 1991 qu’en 2002 et des membres de ma familles ont été victimes de ses persécution. Tout comme les zanak’i dada qui essaient à tout prix de blanchir Ra8, vous essayer de blanchir les 3 mousquetaires mais c’est ne pas connaitre l’histoire de Madagascar que de refuser de reconnaitre que Ratsiraka et consort ont perpétré des crimes à l’époque.

      Et pour votre gouverne cher Tojo, c’est bien la capitale qui a soutenu Zafy en 1991 pour renverser Ratsiraka alors oser dire que leur crainte est de voir un autre venant d’une autre province au pouvoir, c’est faire fi de l’histoire encore une fois de plus.

    • 26 janvier 2012 à 17:46 | spliff (#5871) répond à Tojo

      On en est actuellement au stade de faire beaucoup de suppositions sur des possibilités d’evolutions qui peuvent prendre des tournures inattendues. Les evenements de Samedi le montrent.
      En ce qui concerne l’eventuelle possibilité d’amnistie de Mr Ravalomanana :
      Ayant quitté Mada bien avant la crise, je n’ai pas de perception directe du caractere indispensable ou non de la presence de sa mouvance dans le processus, ni de ce que pourra etre la capacité de cette derniere a "influencer" la SADC sur ce point. Mais puisque que nous sommes dans les suppositions, au nom du principe d’apaisement [qui est un terme inclu dans la FdR] serait-il vraiment irrealiste d’imaginer que la SADC conteste une interdiction [peu importe sa forme] de se porter candidat a signifiée l’endroit de Mr Ravalomanana ?

      Quant a un eventuel adversaire "de taille" pouvant rivaliser avec Mr Rajoelina, depuis ma terre lointaine je n’en vois pas vraiment [meme si j’ai un souhait personnel] mais peut etre me trompe-je. Etes vous en mesure d’avancer des noms ?

      cheers

    • 26 janvier 2012 à 18:13 | Rabe (#3378) répond à Tojo

      ...oadray rey olona o !

      ...nitetika ny hiafin’endrika i tojo @ ireo famakafakana ataony kanefa dia miharihary b fa dia tena fozaorana iringiriny...kobo !
      ...taiza i tozo nandritra izay 3 taona izay ? ...izao izy vao mipoitra ary manolotra hevitra mamoafady tahaka ny hoe : tsy avela hilatsaka hono Ra8 dia i dj/malaso resena @ fifidianana...tena tsy misy valerany...fozaorana mora e !

      Aoka hazava fa i dj/malaso dia nilaza fa ny vahoaka no nametraka azy teo...Izahay kosa manamafy fa mbola any @ Ra8 ny fon’ny vahoaka (efa porofo iny t@ 21/01/12 iny)...aleo samy hifaninana dia ho hita eo hoe iza no mamimbahoaka

      ...ra-tozo a : ny vahoaka no masimandidy ary tsy hisy Manankasy hanaiky an’izany eo !...mazava ?...ento any antranonao i dj/mpandainga fa izahay tsy mila azy...
      ...efa hita izao fa i renik no miaro an’i dj/malaso satria ny fotaka variana miaro ny vaza eny an-tsena...ka lazainao fa tsy ao ambadika i renik ?...seralainga (mediamensonge) izao ataon’i tozo zao !

      fehiny : niampy iray indray ny rajakombazaha misera eto @ MT

      Tsy adala akory ny Manankasy !

    • 26 janvier 2012 à 18:15 | Jipo (#4988) répond à Tojo

      Re , merci pour ces interprétations , qui invitent à : répondre .
      Cela ne reste que suppositions , éventualités , & hypothèses .
      Eliminer les deux protagonistes relève d ’un souhait peut etre pieux ou patriotique ,voir strategique , mais n ’en reste pas moins qu ’une supposition .
      Croire que l ’ armée va se désintéresser , de celui qui la " gave " est un leurre inhumain , car les militaires hélas , eux , essayent de l ’ etre ! ( reconnaissance du ventre oblige )
      Croire de la CI , interviendrait ? il n ’ y a qu ’ à voir ce qui se passe en Egypte avec les frères muslim , pour en douter à fortiori la Sadc avec un " franceman " à sa " tete "
      Pour terminer , tout ces raisonnements sont techniquement bien enrobés , mais cela suffira-t-il pour que les protagonistes avalent cette pilule ?
      Permettez - moi d’ émettre 99 % de réserves .
      Un veut en découdre et l’ autre se fait dessus , laissez la Nation le décider . / .
      Et s ’il y a d ’autres prétendants qu’ ils se fassent connaitre .
      Les gens ne voteront que pour celui qui fait le + parler de lui , mais un inconnu j ’ en doute , aussi valable soit - il .

    • 26 janvier 2012 à 21:13 | Rana (#1013) répond à Tojo

      Sambatra ry Tojo manna fotoana anoratana lavabe !! Lany atao angaha ??

    • 27 janvier 2012 à 00:45 | Tojo (#6209) répond à spliff

      Spliff,

      Vous êtes entrain de me dire que les stratèges de la HAT sont des enfants de choeur....Des gens qui vont adopter si facilement la FDR et qui vont se soumettre aux directives de la SADC. Moi, je pense le contraire. Au stade où ils en sont, j’ai l’impression qu’ils ne connaissent que le language du rapport de force. Donc, il faut être fort partout sinon ils vous écraseront. Le fait "d’immobiliser" en vol un avion commercial, franchement il faut le faire. Ils l’ont fait puisque pour eux c’est le moyen le plus efficace pour empêcher Ra8 de rentrer.
      Donc, je part de cette idée là : Ces gens là ne feront rien que si on les force à le faire.

      Donc quelque soit le principe édicté dans la FDR, même celui d’apaisement, si personne ne les empêche de nuire, ils vont nuire et s’assoir sur ces principes. Donc, la prudence est mère de surueté.

      Là on parle de la loi d’amnistie qui implique le Parlement et des magistrats dans l’ombre qui auront la tâche de la concevoir. Quant au vote au Parlement, cela ne dépendra que de la loi du nombre, car cette loi passe lorsque la majorité l’approuve, et elle ne le sera pas lorsque la majorité la rejette. La mouvance Ra8 a beaucoup plus de chance de faire aboutir une loi d’amnistie qu’elle a pu influencer lorsqu’elle est en nombre et majoritaire, d’où le besoin pour ZAFY et Ratsiraka d’intégrer ce Parlement, sinon, Ra8 sera cuit...

  • 26 janvier 2012 à 13:58 | intrus (#6296)

    Par pitié les admin de MT.com

    Accordez à Tojo son édito pour qu’il arrête enfin de nous gonfler avec je ne sais pas quoi (oui, je ne lis même pas), ,et qu’il n’encombre pas les colonnes de MT saturant ainsi le site rendant difficile l’accès...

    Par pitié... par pitié...

    • 26 janvier 2012 à 14:24 | parany (#2691) répond à intrus

      surtout quand il commence tres fort par un "coup d’état democratique "par des puchistes virtueux" ,mieux vaut etre pragmatique et maitriser ce qu’on dit que rentrer dans l’abstrait où tes jugements tres subjectifs sont biaisés à la base : cratie veut dire pouvoir ,demos c’est le peuple ,democratie c’est le pouvoir du peuple :tu as trouvé où le peuple avec TGV ? vertueux :...unDJ vertueux en politique ... tes delires sont assez coherents donc il y a des simples d’esprit qui y adherent ,mais c’est dangereux parce que c’est paranoide donc tu peux passer à l’acte Mr Tojo ,et comme evidemment c’est un psychose tu ne te rendras pas compte mais tu es en train de tuer un debat serieux...

    • 26 janvier 2012 à 14:28 | Tojo (#6209) répond à intrus

      Ha Ha Ha...Je suis plié de rire...

      Intrus ne les lit même pas et il dit que cela lui gonfle. Pire, il se plaint auprès des admin de MT. PTDR !

      Vous me faites rire parce que vous me rappelez les ados d’Ambohibary sambaina qui refusent de lire les livres de poches ( où il n’y a que des textes -qu’ils trouvent trop gonflant) et préférant les BD où il y a beaucoup des images -et qu’ils trouvent plus excitant.

      Tout cela c’est normal, on ne nous a pas trop éduqué à la lecture où les idées importent plus que l’émotion produite par les faits divers.

      Si au moins vous aviez lu...Lol. Intrus, Lol.

      Mais ne vous fatiguez pas car je savais que ce qui vous arrange ce tout ce qui est "reposant" pour la tête, qui "empêche de réflechir", genre : Ra8 doit rentrer parce qu’il a été élu président, ou encore "TGV doit dégagé car putchiste...Je vous comprend !

    • 26 janvier 2012 à 14:33 | Tojo (#6209) répond à parany

      ok...on va alors faire un débat sérieux pour ce genre de propos :

      "26 janvier 10:03, parany (#2691) répond à Ikelimalaza (#5896)
      toi tu es vraiment à coté de la plaque ,il faut un electrochoc pour te remettre les idées en place ... dia ny tena no menatra ;je suis sur que meme Boris a honte de ce que tu ecris...
      ....

      N’ayez pas peur les mecs, ici n’est qu’un simple espace pour discutailler, un forum quoi. Donc ne tremblez pas comme ça.

    • 26 janvier 2012 à 14:52 | parany (#2691) répond à Tojo

      coincidence ou autre ,j’ai fait mon ecole primaire à Ambohibary Sambaina,mais je t’assure que je n’avais pas cet etat d’esprit , ce que je voulais te dire c’est que "il faut que tu démares par des bases concrets véridiques ,avant de conclure à des vérités que toi seul tu peux y croire car c’est tordu et plein de nonsens..lis bien coment il commence son edito :Mr Ndimby : des bases statistiques veridiques et des comparaisons cartesiens ... et tes critiques : coup d’Etat democratique avec TGV..???? et TGV vertueueux ??? dans les magouilles ,certainement.

    • 26 janvier 2012 à 15:08 | racynt (#1557) répond à parany

      Il ya certes des choses insences dans ce que tojo dit mais je reconnais qu il n a pas tord sur toute la ligne mais je commenterais plus tard.

    • 26 janvier 2012 à 15:42 | intrus (#6296) répond à racynt

      il n’a pas tor"d" ou il est tordu !

      Ouais, j’insiste car je viens de me souvenir que vous êtes Mme élection à tout prix qui n’a pas besoin de leadership ni de charisme pour diriger le pays !

      TOJO

      Des livres oui mais des boky mena terne qui devient orange, NON !

      Et si je voulais apprendre ou comprendre, c’est surement pas vos post que je vais lire ! AH HA ! Je préfère m’abrutir tout seul ici bas Mr tout haut !

      Mais au fait,

      Vous essayez toujours de justifier les bêtises du lapin par le mal que Ra8 aurait fait... Vous justifiez votre coup d’état en le classifiant de démocratique. Mais non, on ne soigne pas le syphilis par la malaria même si ça marche (VERIFIER SUR LE NET) pour la même raison qu’on condamne la peine capitale. Et oui, On ne justifie pas un mal même si c’est pour le bien (trop relatif).

      Le terme est démocratie est trop équivoque pour que vous en abusiez Mr TOJO A (oui, comme Ndimby A et Patrick A, je vous décerne la note A). Pour nous, démocratie c’est le choix de la majorité et le respect de la minorité...

    • 26 janvier 2012 à 16:04 | da fily (#2745) répond à intrus

      Purée, je me tue à lui dire d’arrêter de régler ses comptes avec son père ici, son problème freudien il doit le régler en privé. Qu’il aille sur le divan de Bekamish, le psycho de la place, il aura oreille attentive.

      Mais il nous abreuve jusqu’à la lie, il doit être rasoir alors il se lâche ici...mais que c’est long, j’y allais au début, mais entre ma connex’ et l’horloge qui tourne...j’ai aussi fini par zapper.

      Et pourtant je lui ai dit mardi je crois : eh ! la saturation guette ! aok’izay baba, mi-rame aby ny matosin’olona !

    • 26 janvier 2012 à 16:20 | intrus (#6296) répond à da fily

      On espère vous avoir pour le prochain Rdv... C’est tout ce que j’ai à dire !

    • 26 janvier 2012 à 17:31 | Tojo (#6209) répond à da fily

      Monsieur Da Fily,

      Désormais, je vais arrêter de régler mes comptes à qui-vous-savez...

      Nous allons voir comment faire pour qu’il puisse rentrer au pays. Cela ne m’empêchera pas de le cogner de temps en temps (j’ai besoin de cela, et lui aussi il en a besoin pour ne pas qu’il déco.nne de nouveau), mais promis, la frappe va prendre une autre tournure dès demain.

      Faut-il encore et juste que la bande à MT se tienne au carreau, et sorte du déni et ne nous ressasse plus les arguments qui n’excitent que les suppôts.

    • 26 janvier 2012 à 17:39 | Tojo (#6209) répond à intrus

      Intrus...qu’est ce qu’on peut bien vous dire ? Hummm...Rien, mais au fait votre réaction me rassure, le "père" n’est peut-être plus aussi puissant qu’il l’était avant, car sinon comment expliquer que ce genre d’intrus puisse ramper si bas et brouter si vite ? J’en ai marre de vous relever car vous préféreriez toujours coucher. Allez, je vais vous donner un coup de main, pour la dernière fois, car sinon vous finirez par mourir idiot, et çà, c’est pas bien...

    • 26 janvier 2012 à 18:25 | Rabe (#3378) répond à Tojo

      tsy misy mangovitra izany eto tozo a !

      ...ianao no hita mibaribary fa fozaorana mora
      ...tsy hisy voafitakao mihitsy eto satria samy manana maso sy sofina ary saina

      ...tohizo ihany ny SERALAINGA (mediamensonge) ra-tozo fa vao maika izany manamafy ny foto-kevitra ijoroanay : Tsy manaiky ny fandrombahampahefana !

      Tsy adala akory ny Manankasy !

    • 26 janvier 2012 à 20:11 | Rivohanitra (#142) répond à parany

      Ambohibary Sambaina !

      Non, il n’y a pas de coïncidence avec Tojo, ce dernier "a l’œil de Moscou".
      Sa réaction est saine et permet de lire l’éditorial de NDIMBY à l’horizontal en évitant le "ben oui oui", refrain des pro Dada sans recul qui commence à saturer tout le monde. au moins un regard critique dans cet océan de mpilelaka fotsiny.

  • 26 janvier 2012 à 16:04 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Je ne comprend pas que la SADC, représentée jusqu’ ici par qui l’ on sait ...
    Prenne en considération ( un acte à prendre en compte ) ! la volonté manifeste, d ’emprisonner le principal protagoniste , président , et concurrent , par une équipe de crapules " incompétente " la preuve en est : 3 ans , qui est arrivée là par la manière que personne n ’ ignore !
    Ne suis pas d ’ accord d ’inclure Ravalomanana dans ce processus de maintien de crise , ne s ’ est -il pas présenté de lui-mème ( à ses risques & périls ) pour y mettre fin ?
    Le manque de courage politique du vizir , de croquer le " téméraire " qui venait se jeter dans la gueule du loup , est une preuve manifeste " à prendre en compte " comme diraient certains , à commencer pas la SADC !
    De cela rien ! comment se fait - il , qu ’elle ne réagisse pas , qu ’en serait - il si Ravalomanana, débarquait incognito de nuit devancé par quelques barbouzes et reprenait le pouvoir de la meme manière qu ’il le lui a été enlevé ? qu ’ en dirait la SADC ? serait - elle aussi " impartiale" qu ’elle ne l ’ est actuellement à la faveur de rajoelina , et au détriment de la Nation entière ?
    Ndimby décrit parfaitement cette situation, laissant transparaitre une forme d ’ impuissance devant un tel étalage de " force " , un fatalisme que personne ne veut , et que malgré tout, la majorité subit en silence .
    " La crise qui perdure illustre " , il n ’ y a qu ’ à voir la convalescence de la Grèce depuis que ces éminents spécialistes sont à son chevet avec leur F de R , leurs ordonnances magiques juste bonnes pour théoriser , mais en aucun cas praticables , preuve en est .
    Ces théoriciens , non directement concernés ,jouant aux apprentis sorciers ,essayant de ménager " la chèvre & le choux " , et finalement ne participant qu ’ à la détérioration de la situation , sous les regards complices des instances internationales, et du peuple de plus en plus démuni pour y faire face , mieux : s ’ en révolter .
    Entre miser / la venue d ’un nouveau Gandhi , Mandela , luther king , ou Sadate et la patience de la population , je n ’ hésiterai pas , et de parier sur cette ultime solution , retranché derrière la force , n ’est pas à l’ honneur de celui qui aime à pavaner sur tapis rouges, avec un sourire d’ autosatisfaction , plus avarié qu ’assuré , preuve en est ce dernier .
    Inutile de se retrancher derrière de bouclier en bois de : pour la " sécurité et l’ intéret ( supérieur ) de la Nation ", seuls sont dupes ceux qui essayent de convaincre les autres du contraire , mais bon ...
    Ndimby Merci

    • 26 janvier 2012 à 16:14 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      " Preuve en est , ce dernier : Samedi " .

  • 26 janvier 2012 à 16:24 | abrium (#1556)

    Tout est dit, cher N’Dimby, dans cet article, mais d’une façon bien douce. Cà fait des mois que l’on sait bien que cette feuille de route est ambigue quand au cas Ravalomanana. Il est évident que ce dernier a droit et veut bénéficier de l’amnistie, car c’est au peuple malgache de le juger (via les urnes), pas à la HAT. Il est non moins évident que Mr Rajoelina sait que, dans une élection libre et transparente, il perdra face à Ravalomanana. Pas seulement pour une question d’argent, mais parce que l’ancien président, malgré ses erreurs, bénéficie d’un vrai soutien populaire, lié à ses origines paysannes et à son patriotisme, ce qui n’est pas ou n’a jamais été le cas du putschiste franco-malgache Rajoelina.

    Madagascar vit de fait sous la dictature des 100 que vous décrivez, avec Rajoelina en marionnette en chef. Je ne vois que deux solutions pour en sortir : une révolte populaire résultant de la dégradation des conditions de vie, ou une révolte de la fraction saine de l’armée (si elle existe encore...). Je ne crois pas une seconde au succès des gesticulations internationales, ni au sens de l’Etat des hommes politiques malgaches. Je pense que cette crise va donc durer, hélas...

    • 26 janvier 2012 à 17:33 | Jipo (#4988) répond à abrium

      Entre optimisme ou humour noir ... Croyez vous sincèrement que la population a : droit, & devoir de supporter cette situation pour le bon plaisir d ’un dj , dont les incompétences en trop de choses ne sont plus à prouver ?
      Encore un peu Mr le bourreau ?
      Entre surestimer le laxisme du Malgache , ou avouer qu ’il est maso ?
      Conclure que cette situation va perdurer , n ’est pas lui souhaiter ce qu ’il y a de meilleur , sans vous accuser de pessimiste ...

  • 26 janvier 2012 à 19:10 | randria (#5203)

    Visiblement l’édito de Ndimby A. est très populaire.Moi j’aimerais tout simplement exposer ma vision des choses.Si on veut résoudre un problème, il faut trouver l’origine et la source du problème :
    - la crise malgache vient d’un coup d’état perpétré par Rajoelina et son équipe.Ce qu’il faut savoir c’est que ces gens là n’auraient jamais osé à faire leur coup d’état s’il n’y avait pas un soutien extérieur derrière eux. Vous avez deviné de qui je parles:présence potentielle de pétrole à M/car, contrat, Total, Joindet, Sarkozy , Ravalo qui préfère les sudaf et les USA, coup d’état ; que l’on veuille ou pas il y a quand même une volonté française à l’origine du coup d’état pour préserver leurs intérêts dans l’une de ses anciennes colonies.
    - Ce qu’il y a c’est que , actuellement le problème de M/car est un peu mis au second plan par Ny Renimalala en raison de la période électorale qui approche et je crois que Rajoelina doit se débrouiller un peu tout seul en ce moment, sans vraie directive de la part du quai d’orsay.
    - Pour résoudre le problème de M/car, à mon avis, il faut une volonté forte de la France si elle veut que la vraie démocratie reigne à M/car ; et donc une pression auprès des 2 protagonistes( Ravalo et Rajoelina) mais surtout auprès de Rajoelina pour qu’ils pensent à l’intérêt de la nation et non à leurs intérêts personnels.Cela n’empêchera pas la France à garder leurs intérêts dans le pays, mais au moins qu’on a mis fin à la crise malgache ;
    Mais à mon avis , tant que Sarko et Joindet restent au pouvoir, on risque de ne jamais voir naître ce rève. Maintenant, peut être que la gauche va passer et on ose éspérer que la la crise malgache soit enfin resolue. RDV Mai 2012

    • 27 janvier 2012 à 00:40 | Jipo (#4988) répond à randria

      Si la gauche passe , c ’est la " crise de l ’ Islamisation de la france qui va etre résolue .

    • 27 janvier 2012 à 00:53 | Tojo (#6209) répond à randria

      Randria,

      Dès le départ, vous avez tout faux. Prendre le coup d’Etat comme l’origine de la crise malgache c’est déjà s’enterrer dans le déni, dans le faux. Ce qui rend toute votre reflexion fausse et biaisée.

      Vous dites que ce coup d’Etat a réussi parce qu’il y a un soutien de l’extérieur. Le régime de Ra8 était donc si faible à ce point, moi qui croyait qu’il était fort, soutenu par les USA et adoubé par l’ensemble de la communauté internationale.

      Comment une poignée de soldat ait pu chasser du pouvoir un chef comme Ra8 ? Parce que c’est la France ? Ah bon ?

      Et vous croyez à une telle niaiserie ? Et vous vous demandez pourquoi Ra8 n’arrive pas à retourner chez lui.

      Il ne vous ai jamais venu l’idée que vous avez une grande responsabilité dans cette chute ? Et ben, vous avez tort. Mais puisque vous ne voulez pas admettre votre tort, et ben, tant pis pour vous, car tout ce que vous entreprendrez ne réussira jamais.

  • 26 janvier 2012 à 20:30 | herbert leon (#5976)

    En résumé, Ndimby dit :
    PM Beriziky Jean Omer pleins pouvoirs (comme GWR en 1991/93),
    ANR président chrysanthème de la transition.
    Engagement des 4 chefs d’Etat de ne pas se présenter aux élections (donc sommet des 4),
    Gouvernement de techniciens pour préparer et organiser des élections dans un cadre socio politique apaisé.

    Je suis tout a fait d’accord avec Ndimby, car une élection présidentielle opposant ANR à R8 (quel que soit le vainqueur) n’apportera pas la paix sociale et politique du pays.

    • 26 janvier 2012 à 22:06 | Jipo (#4988) répond à herbert leon

      ça ressemble à la politique du ni-ni ou TSZRR .
      Un gouvernement de techniciens, mais il faut bien un Dircab, pour tenir tout ce beau monde de techniciens , ne dit-on pas science sans conscience ..?

  • 26 janvier 2012 à 20:36 | Rana (#1013)

    Tena tsara ity hevitra ity. Saingy ny fanatanterahana azy no sarotra be satria mila condition roa au moins :

    1) Ravalomanana mijanona any Afrique du Sud
    2) Rajoelina miala eo am’fitondràna izao dia izao, dia mandeha mi-s’exiler koa.

    Rehefa tanteraka ireo condition ireo dia mety ho azo antenaina am’zay ny fitadiavana apaisement sy solution à la crise. Raha tsy izany dia ho lany andro fotsiny ary ny firenena mankany an-kady andro aman’alina. Ka ny fomba anatanterahana ireo condition ireo zany no tokony hotadiavina fa tsy ilaozana miady sy variana miaro olona iray be fahatany fotsiny na manenjika olona iray be fahatany fotsiny, adino ny manao analyse objective sy mitady solution nifanaraka am’problème

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS