Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 09h24
 

Economie

PPN

Baisse légère des prix sur quelques produits

mardi 20 janvier 2009 | Rianalazo

Depuis quelques temps, les prix des produits de premières nécessités affichés sur le marché connaissent une baisse légère. En effet, le litre d’huile en vrac est maintenant à Ar 3 700, s’il a été Ar 4 200, le litre d’huile cachetée est Ar 3 900, s’il a été Ar 4 400. Les grandes surfaces jouent aussi le jeu de la compétitivité en affichant Ar 3 990 le litre, si d’habitude leurs prix sont, de loin, très élevés par rapport à ceux du marché. Le prix du kilo de la farine a aussi diminué après les fêtes. Un kilo de farine coûte maintenant entre Ar 1 400 et Ar 1 600, s’il était entre Ar 900 et Ar 1 000.

Les autres produits, notamment le riz, le savon ou le sucre, par contre, restent stables. Un kilo de « riz mavokely » coûte toujours Ar 1 250, si le « makaolioka » est d’Ar 1 350, et le riz de luxe à Ar 1 800. De même pour le sucre, Ar 1 500 le kilo si un sachet de savon en poudre de 30 gramme vaut en moyenne Ar 200. Le kilo du riz importé, cependant, a augmenté à Ar 1 200, s’il était au dessous de ce prix auparavant, d’après un vendeur à Analakely.

Consommateurs

« Il faudrait trouver un moyen pour stabiliser les prix des PPN, c’est toujours nous, les consommateurs de classes moyennes et les nécessiteux, qui subissons l’instabilité des prix. Les nantis peuvent acheter 2, 3, voire plus de sacs de riz, de barres de savon, de litres
d’huile, au moment où les prix les arrangent. Dès que le prix du carburant augmente, ou qu’un cyclone passe, ou que les routes sont en mauvais état, quelles que soient les raisons, les fournisseurs et les vendeurs avancent un autre prix », se plaint une mère de famille. « Disons qu’il y a des prix avant et après les fêtes car ces deux produits contribuent à la réalisation des recettes de fêtes : gâteaux, tartes ou autres nécessitent par exemple de la farine tandis que pour une friture ou unemacération, l’huile est indispensable », se résigne une autre.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS