Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 02h12
 

Politique

Attente des résultats du référendum

jeudi 18 novembre 2010 | Miary

Le référendum semble s’être déroulé dans le calme sur l’ensemble du territoire mis à part des incidents mineurs.

N’allons toutefois pas vite en besogne à ce niveau car les résultats reçus ne permettent pas encore une analyse vraiment synthétique. Les faits signalés n’autorisent pas de conclusion dans un sens ou l’autre. Deux exemples : Sareraka et Andrianjaka Rajaonah n’ont pu voter car absents des listes électorales. Le premier est considéré comme très proche de la Transition tandis que le second, principal animateur de Otrikafo, nationaliste pur et dur, serait plus à classer dans l’opposition. D’une manière générale les incidents sont plus à mettre dans le manque de préparation de ce référendum.

Les premiers chiffres donnent une assez large avancée du OUI et un taux de participation un peu supérieur à l’attente des organisateurs. Mais dans ce domaine il ne faut pas conclure trop vite : selon les bureaux et les localités les chiffres sont en dent de scie. on trouve aussi bien des NON majoritaires ou des taux de participation très faibles.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 18 novembre 2010 à 14:42 | FIPOZ (#2162)

    En attendant ………

    En attendant un semblant de résultats dont on connaît la suite, puisque ce Référendum n’a pu être annulé, puisque l’abstention ne sera pas considérée, puisque les votes nuls et blancs n’auront aucune valeur, puisque la situation actuelle se prolongera et dont l’horizon ne touche ni le ciel, ni la mer. C’est le vide sidéral, et comme la Nature a horreur du vide, on peut le remplir sous toutes formes de scénarios
    .
    L’organisation de ce Référendum a montré son inefficacité. On décide dans la journée du vote le report de la fermeture des bureaux à 18h au lieu de 16h par voie d’ordonnance relayée par les ondes. Cela fait très désordre et dénote une impréparation burlesque. Les citoyens se présentent pour voter et constatent qu’ils n’existent pas sur la liste électorale du secteur alors qu’ils habitent dans le quartier depuis des dizaines d’années. D’autres viennent avec leurs cartes mais ne figurent pas sur la liste …. Ce n’est pas sérieux !

    Dans un même temps il y a des divergences de propos sur la nature même de ce Référendum. Certains disent qu’il aurait fallu peut-être proposer deux projets pour qu’il y ait plus débats, d’autres disent qu’un retour à la table de négociation serait à repenser. Il y a même qui mettent en cause la tenue des communales en pleine saison des pluies.
    Il n’y a vraiment rien à ajouter car tout cela na ni queue ni tête si on raisonne de façon pragmatique. C’est du bricolage artisanal.

    Je ne m’étendrai pas, c’est affligeant et la légendaire patience des malgaches mérite d’être couronnée.

    • 18 novembre 2010 à 16:02 | BRUNEAU (#3303) répond à FIPOZ

      Avec des écarts de 2.000, 3400, parfois plus de 10.000 voix avec les résultats obtenus par le NON, le OUI caracole dans certains bureaux de vote des régions.

      *** Le OUI atteint facilement 81% des suffrages exprimés par exemple à Nosy Be Hellville en obtenant 4.560 voix contre 1.125 pour le NON, d’après les résultats de 17 bureaux de vote sur 44.

      *** On note également cet écart dans le district de Fandriana dans l’Amoron’i Mania, où sur 302 bureaux de vote, 174 ont donné le OUI vainqueur avec 13.717 voix pour seulement 5.403 voix pour le NON.

      *** Néanmoins, ces résultats ont enregistré 1.210 blancs et nuls.

      =========

      ( TV Plus, la chaîne de la déstabilisation ! ) au service des GTT et des trois VOYOUS.

      http://info-premier.blog4ever.com/blog/lire-article-414508-1998361-president_andry_rajoelina_____un_colonel_me_menace.html

      =========

  • 18 novembre 2010 à 15:12 | vorondolo (#4135)

    Avec les légendaires : incompétence, négligence, moramora doucement, sabottage, mauvaise foi ....à la malgache, même si on organiserait des élections avec une totale inclusivité, totale consensualité à Mada, et avec une préparation de 2 ans, il y aurait toujours des imperfections à coups sûrs !!! où est donc le véritable problème de ce pays ??

  • 18 novembre 2010 à 15:19 | che taranaka (#99)

    Il n’ y a pas de problèmes dans ce pays !

    voici le résultat de la mascarade

    TAUX DE PARTICIPATION...54%

    Le OUI........................65%

    Le NON.......................35%

    • 18 novembre 2010 à 19:39 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à che taranaka

      che taranaka,

      le résultat supposé de VOUS est "honorable".N’est-ce pas ???

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 novembre 2010 à 05:43 | bouba (#2789)

    - Le referendum est complètement oublié après la déclaration des officiers d’Ivato.
    - Beaucoup d’irrégularité et de duperie durant l’élection
    - Vers 7h00 à 8h00 du matin : TVM ose encore diffuser des reportages et des interview sur la tournée de quelques membres de la HAT concernant l’élection du OUI (Roland Ratsiraka à Fénerive-est) alors que la loi interdit toute forme de propagande durant la journée de l’élection.
    - Beaucoup de gens ne sont pas inscrits dans la liste électorale et on décide par voie de presse que ces personnes peuvent voter en amenant le carnet du Fokontany comme pièces justificatives or la loi a annulé les ordonnances émanant du tribunal.
    - Ce qui dit que le carnet du Fokontany a plus de valeur juridique que les lettres rédigées par un juge : honteux !!!
    - Pourquoi a-t-on décidé de prolonger la date de fermeture des bureaux de vote jusqu’à 18h ??? Cette décision n’a été citée sur aucune ligne de la loi électorale ????
    - On annonce à la Radio que des observateurs internationaux suivent le bon déroulement de l’élection
    - Ces observateurs internationaux étaient mandatés par quelle instance internationale ???
    - Et ces observateurs ont fait leur boulot où ??? Dans quel bureau de vote ???Ils sont restés à Tanà !!!
    - Et le bulletin de vote qui est vraiment dérisoire, en sa qualité, où on peut voir au revers le choix du votant si on le plie en 2.
    - Et on a toujours scandé au cours des propagandes que ce sera un" FIFIDIANANA MANRA-PENITRA" (élection à la perfection)
    - Et je n’ai cité que les grandes lignes. ’

    A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS