Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 12h02
 

Politique

Parlement

Assemblée Nationale : le projet de loi de finances 2022 voté sans amendements

mercredi 24 novembre | Mandimbisoa R.

Le projet de loi de finances 2022 est passé comme une lettre à la poste à l’Assemblée nationale. Il a été adopté hier par les 84 députés de la plateforme Mapar qui ont pris part aux votes. De leur côté, les parlementaires de l’opposition TIM se sont abstenus de voter.

Lors des travaux de commissions, certaines modifications ont été apportées notamment les taxes concernant les bondillons (savons) que les députés ont proposé de ramener à 10% contre les 20% proposés dans le document ainsi que l’annulation de la garantie à l’importation des produits de première nécessité accordée à quelques opérateurs. Les parlementaires ont toutefois rejeté ces modifications en séance plénière.

Des remarques ont néanmoins été émises par les députés concernant certains points relatifs à l’augmentation à répétition des taxes sur les pâtes alimentaires. Il en est de même sur la nécessité de mettre en valeur la réalisation des infrastructures et des investissements dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage. Des remarques que la ministre de l’Économie et des Finances déclare avoir notées d’où l’augmentation du budget pour 2022 dans ces deux domaines, rappelle-t-elle.

Une fois de plus, Rindra Hasimbelo a dû apporter des précisions concernant Rothschild & Co dans le cadre de ses prestations au sein de l’administration malgache. Ce cabinet restera dans le domaine du counseling et n’interviendra pas dans la gestion ni dans la prise de décision pour préserver la souveraineté de l’État a rassuré le grand Argentier malgache.

En résumé, la loi de finances 2022 définit un taux de croissance de 5,4% pour l’année à venir et une hausse de 1,1% du taux de pression fiscale augmentant ainsi celui-ci à 11,7%. Elle prévoit une recette fiscale de 4219 milliards d’ariary l’année prochaine contre 3 301 milliards d’ariary cette année. Concernant les subventions attribuées à la JIRAMA, elle sera de l’ordre de 380 milliards d’ariary.

35 commentaires

Vos commentaires

  • 24 novembre à 09:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Le contraire aurait étonné n’est-ce pas ? C’est la routine depuis plus de 60ans d’indépendance , le changement n’est pas encore maintenant eu égard au 380milliards pour la Sté d’état Jirama après quelques signatures pour l’achat d’énergie auprès de certains centrales hydrauliques privés n’est-ce pas ? Quid d’Air malade ? Quelques lignes de prévu dans cette LFI 2022 ou non ?

    Répondre

  • 24 novembre à 09:59 | I MATORIANDRO (#6033)

    Dia nanangan-tanana koa ilay mpitarika ny malagasy tsisy saina. LLLLLOOOOOZZZZZAAAAA.

    Atao ara-dalàna mihintsy zany ny fampiakarana ny vidim-piainana.

    tena kitoatoan’olona ray lava-poza mintsy reto.

    MISAOTRA SY MANKASITRAKA NY SOLO-BAVAM-BAHOAKA TIM TSY NANAIKY IZAO ADALANA ATAON’REO OLONA TSY MANJARY RAY LAVAKA REO.

    Répondre

  • 24 novembre à 10:09 | purgatoire (#11152)

    Biden a invité quelque 110 pays à son sommet virtuel pour la démocratie …. Je pense que Madagascar et son Président sont dans les premiers invités

    Répondre

    • 24 novembre à 10:24 | I MATORIANDRO (#6033) répond à purgatoire

      Tompon-daka @ demon-krasia aty afrika ry cocovid koa nahoana izy no tsy ho asaina ???!!!

  • 24 novembre à 11:21 | kartell (#8302)

    Un projet de loi de finances voté dans la précipitation complice et sans amendements dévoile une assemblée abêtissante, le doigt sur la couture, qui visiblement n’a pas lu, voir, compris ce que ces textes législatifs, élaborés dans une coulisse opaque, auront comme conséquences sur une économie qui boit la tasse …
    Exceptées quelques interventions relatives à la hausse inévitable des prix du quotidien, apparemment, silence radio sur des questions plus techniques qui nécessiteraient des connaissances fiscales que quasiment aucun élu ne possède dans cette assemblée de moutons de Panurge !..
    Inquiétant de constater que 6% de ce budget sera sans affectation précise réservés à la discrétion de son Excellence !
    Plus préoccupant encore le plan d’emprunt extérieur doublera par rapport à l’année précédente passant ainsi à 3,5 milliards d’€ ( d’Euros !)..
    Les dépenses militaires vont elles aussi exposées pour l’acquisition de matériels adéquats, où visiblement la prévoyance présidentielle à des fins électorales semble être prioritaire !..
    Reflets d’une démocratie où la connaissance est la grande absence des élus d’une nation prise, ainsi, en otage par une meute d’élus aux profils de profiteurs et de marchands de tapis !..
    Le roi est tranquille, il ne sera pas mis en difficulté par ses courtisans issus de la même école que lui, celle de la folie des grandeurs et de la suffisance .
    La démocratie n’est plus en danger, elle a cessé d’exister au profit d’une privatisation désormais effective et prédatrice face au silence effarant devant plus d’un million de gens qui meurent de faim, loin, de ces bruits de cour et de la ripaille de ces courtisans qui ne représentent qu’eux-mêmes et celui auquel ils ont fait allégeance tiwte.

    Répondre

  • 24 novembre à 11:36 | Isandra (#7070)

    Ce budget montre bien la volonté et la détermination de ce régime à faire émerger notre pays.

    A part comme l’objectif le taux de croissance 5.4% que je trouve qu’ils sont u peu prudent, moins ambitieux,...

    - Les budgets de postes clés du développement sont à la hausse, tels les ministère de BTP, de la défense et des sécurités, de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, etc

    Répondre

    • 24 novembre à 13:33 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      En déchiffrant cette loi de Finances en ...une semaine comme on déchiffre un hiéroglyphe (un texte de 3Tommes à 900pages chacun), ces Députés ont machinalement abdiqué , et levé la main , comme convenu . Cette assemblée n’est qu’une chambre d’écho, et doit se soumettre aux injonctions de leurs patrons nourriciers . Se rendent ils compte de la responsabilité dont ils jouissent , et de l’importance de leurs votes ? En tout cas , tout l’appareil étatique est entre les mains de ce régime , et pour eux , leur élection en 2023 ne sera qu’une formalité . N’en déplaise aux caciques du régime ,et aux thuriféraires , que des voix discordantes se font entendre en dehors du Pays , mais surtout à l’intérieur.
      - En premier lieu , le Département Américain a dans une dépêche annoncé à ses compatriotes , que tout voyage dans la Grande île est déconseillé pour leurs concitoyens , pour cause d’insécurité , et de propagation de la Pandémie du Covid .
      - Secundo , le FMI a ordonné un AUDIT, pour ne pas dire un ULTIMATUM, aux Dirigeants de notre Pays , sur la transparence des sommes allouées à la gestion de la Pandémie ...avant la fin de l’année. Plusieurs observateurs avisés en ont fait l’écho , sauf le déni de la porte parole de ce régime (Emission Kapotandroka de la Radio IBC HIER 23 Novembre 2021).
      - L’UNICEF demande le remboursement de ses aides pour le Kéré dans le Sud , car cet organisme est convaincu des malversations y afférentes.
      Sans parler des salaires impayés par ce pouvoir pour des travaux effectués , en premier lieu , l’entretien routier , en état de déliquescence actuellement sur tout le territoire .
      Bref la liste n’est pas exhaustive , et pendant que votre Calife demande une aide à l’Egypte pour la construction de l’Autoroute de Tana -Tamatave , le peuple meurt de faim , en faisant la une du journal de TF1 hier soir . Quelle honte !!! En tout cas , Rajao a bien ficelé ce dossier pour l’Autoroute avec les Chinois , et on se demande pourquoi , cela a été annulé ? Et quid du nouvel Aéroport d’Ivato , qui va être inauguré incessamment , avec tambours et trompettes . En tout cas , rien ne va plus , faites vos jeux . Salut les Copains .

    • 25 novembre à 20:13 | Antony (#9838) répond à Isandra

      Fa tsy efa izany foana ve isan-taona ?

  • 24 novembre à 11:44 | Isandra (#7070)

    Le gouvernement est optimiste quant à l’évolution économique à Madagascar.

    "L’année 2022 annonce une normalisation progressive de la situation avec notamment la
    réouverture des frontières et le redémarrage des activités touristiques. Par ailleurs, la mise en œuvre de nombreux projets d’investissements, spécifiquement ceux en faveur de l’émergence du Sud du pays contribuera à accélérer et consolider la reprise économique pour avancer dans la transformation structurelle de Madagasikara. Une croissance économique de +5,4% est ainsi projetée en 2022. A moyen terme, les perspectives vont nettement s’améliorer avec une croissance de 8% en 2023 et de 8,5% en 2024."

    Le taux de croissance 2023 sera supérieur de celui de 2008. Vous savez quelle sera la situation de ce Président pour affronter les élections.

    Répondre

  • 24 novembre à 11:50 | arsonist (#10169)

    Ces députés sont aveugles , sourds et muets ?
    Lever la main pour faire perdurer cette misère et tous ces malheurs dans lesquels vivent toutes les populations Gasy [à l’exception des gras et gros dirigeants politiques] ... il n’y a rien à espérer de ces abrutis !

    Répondre

    • 24 novembre à 12:58 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist,

      Vous disiez aveugles, sourds et muets ? Non, pas du tout, ils ne sont pas des handicapés physiques, non !

      Et vous perdez votre temps inutilement en écrivant « il n’y a rien à espérer de ces abrutis ! »…Mais dis donc, vous avez encore osé espérer dans de tel cas de figure sachant que ce sont des abrutis ?

      Ce qui est indéniable, c’est le fait qu’ils ne comprennent rien, qu’ils sont incapables de comprendre une situation désastreuse, qu’ils ne savent rien faire à part prendre, bouffer, voler, piller, accaparer…

      Il faudra que vous commenciez dorénavant à vous résigner à l’idée que la force, et uniquement la force, demeure le seul langage intelligible avec les abrutis de ce genre…

      La communication et négociation avec un loup qui ne cherche qu’à vous dévorer est totalement déplacées à ce stade, c’est devenu inintelligible pour de tels abrutis de foza prédateurs ! Le seul langage que puisse comprendre un prédateur est « une frappe subite, brève, violente et assez dévastatrice pour qu’il ne puisse plus se ressaisir ou se rétablir avant longtemps au moins !

      Le foza n’oublie pas seulement ses erreurs passés mais veulent sans cesse les renouveler dans le cadre d’un cycle fermé par l’ignorance à tout jamais…d’où la criminalisation de l’esprit universel, de la sagesse des ancêtres et de toute science réelle…c’est un drame humain par l’atrophie de l’intellect et la prévalence de l’instinct…

  • 24 novembre à 12:07 | Shalom (#2831)

    Fampatsiahivana, aiza ny mpitondra ?

    https://fb.watch/9eeBNt7YvS/

    Répondre

    • 24 novembre à 13:37 | vatomena (#8391) répond à Shalom

      à remarquer :en47 il n’y eut pas de révolte nationale contre le régime colonial .Seule la cote est a fait preuve de détermination . Alors croire à une révolte nationale contre ceux qui nous gouvernement aujourd’hui me parait illusoire .Le malgache est habitué à son malheur .

    • 24 novembre à 14:02 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Seu ki nou gouve’ne ?
      Tiain ! Sè ki se nou ?
      Lè foza é Bokassa gasy neu gouve’ne kan maime pa lille de la ’eunion .
      Se ’eunioné Ma’on vatomena k’oua till kil peu kontinué a nou fè’e k’oua’e kil è gasy hou koua ?

  • 24 novembre à 12:38 | Ngeda (#10235)

    Midi-Madagascar : Vote LFI 2022 avec DEUX (2) Amendements

    Madagascar Tribune : Vote LFI 2022 sans amendement !!!!!

    IZA NOHO EKENA Milaza ny FAHAMARINANA ?

    SARY Madagascar Tribune : Atoa Rolland RATSIRAKA : MANANGA-TANANA NIFIDY ny LFI 2022 dia AHOANA KOA !!!!!

    Mahonena Tokoa.

    Répondre

  • 24 novembre à 12:54 | zorey974 (#7033)

    Apparemment ça ne dérange personne de payer des députés payés à NE RIEN FAIRE ! Car aucun pays dit démocratique même imparfait ne passe une loi de finance sans amendement qui est le signe d’un travail parlementaire. Même les députés de la majorité en présentent...
    Ils ne font même pas semblant tellement ils savent que le peuple est amorphe.
    Et l’autre sénile d’Isandra qui continue à poster inlassablement sa propagande Orange.

    Répondre

    • 24 novembre à 13:12 | arsonist (#10169) répond à zorey974

      Les députés Gasy sont corrompus jusqu’à leur dernière fibre !
      Autant que les membres de ce gouvernement gasy !
      Mais ce qui est le plus surprenant c’est cet incroyable manque de réaction de la part des populations gasy.
      Mais révoltez-vous sacré bon sang de bon sang !

      Informez-vous ! Demandez à vos informés ce que font à l’heure actuelle vos semblables en Guadeloupe et en Martinique !
      Défendez-vous !
      Ne vous laissez plus vous faire niquer par ces politiciens gasy corrompus et pourris jusqu’à l’os !
      Défendez-vous !

  • 24 novembre à 13:22 | Isandra (#7070)

    C’est la règle démocratique, la majorité qui décident.

    Les députés les avaient analysé et débattu avant le vote, mais, la ministre a su convaincre la majorité, y compris certains députés non IRD :

    "Lors des travaux de commissions, certaines modifications ont été apportées notamment les taxes concernant les bondillons (savons) que les députés ont proposé de ramener à 10% contre les 20% proposés dans le document ainsi que l’annulation de la garantie à l’importation des produits de première nécessité accordée à quelques opérateurs. Les parlementaires ont toutefois rejeté ces modifications en séance plénière.

    Des remarques ont néanmoins été émises par les députés concernant certains points relatifs à l’augmentation à répétition des taxes sur les pâtes alimentaires. Il en est de même sur la nécessité de mettre en valeur la réalisation des infrastructures et des investissements dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage. Des remarques que la ministre de l’Économie et des Finances déclare avoir notées d’où l’augmentation du budget pour 2022 dans ces deux domaines, rappelle-t-elle."

    En plus, en amont, avant de entériner ce projet des lois, le gouvernement avait déjà organisé des réunions décentralisées pour en discuter et écouter les inspirations des élus et les représentants de l’Etat lesquelles sont tenues en compte dans ce budget.

    Répondre

    • 24 novembre à 16:19 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous n’y connaissez rien du tout , en matière de législation Budgétaire .J’y reviendrai plus tard en vous démontrant point par point , la caducité de cette LFI.²²²²²²²²²²

      Vous ne faites que répéter les injonctions du régime en place . Pas plus tard qu’hier , vous aviez déclaré avec véhémence que le FMI n’a pas interpellé le pouvoir en place sur la gestion opaque du Covid . La TV IBC a traité en long et en large cette communication, et ce ne sont pas des journaleux , comme votre compère qui se fait payer par des voyages officiels et des Per Diem. L’expert comptable , dans sa réponse contre votre Calife du 1er Août 2018 " misy fanjakana ve eto", a appuyé point par point sur les failles de ce système ,et a démontré preuve à l’appui que durant son règne , le taux de croissance était de 5,2% , contre actuellement -7,1% .Voilà la réalité toute crue , indépendamment des sentiments et des raisonnements subjectifs .
      Encore une promesse d’ivrogne , où est l’usine de construction de voitures , présentée avec des maquettes à faire pâlir les publicitaires d’Hollywood ? Votre Calife pourrait y tenter sa chance en tant qu’acteur , avec son sourire "ultra bright ", pour les inconditionnels comme vous .Le Bling Bling , et la superficialité , sont le fond de commerce des Décideurs ...depuis 2009 ; et vous êtes tombé dans le panneau ...les peids joints , mais vous n’êtes pas le seul !!!

  • 24 novembre à 16:36 | Eloim (#8244)

    Tout est prévisible. C’est inutile d’assister à de telle session réservée essentiellement au vote de la LFI 2022, étant donné que la plupart des "ELUS" sont des "illettrés" qui se cachent derrière la discipline du parti et qui votent n’importe quoi : ce sont des "YESMAN" ("Oui Mr le Président" ... "Merci Mr le Président" ...).

    Répondre

  • 24 novembre à 17:40 | Vohitra (#7654)

    Et comment se fait-il que le budget alloué « aux indemnités » au niveau de la Présidence de la République est supérieur au budget alloué respectivement au :

    • Ministère du tourisme
    • Ministère des mines et ressources stratégiques
    • Ministère de l’artisanat et des métiers
    • HCC et CENI réunies

    Et comment se fait-il que l’ensemble du budget de la Présidence est supérieur à l’ENSEMBLE réunis des budgets alloués aux :

    • MINISTERE DU TRAVAIL, DE L’EMPLOI, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DES LOIS SOCIALES
    • MINISTERE DU TOURISME
    • MINISTERE DES TRANSPORTS ET DE LA METEOROLOGIE
    • MINISTERE DES MINES ET DES RESSOURCES STRATEGIQUES
    • MINISTERE DE LA PECHE ET DE L’ECONOMIE BLEUE
    • MINISTERE DE L’ARTISANAT ET DES METIERS
    • MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET DE LA CULTURE
    • CENI
    • CFM

    En somme, à lui tout seul, la Présidence, en terme budgétaire, représente huit (08) institutions !

    Répondre

    • 24 novembre à 18:50 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      Effectivement, ce budget voté par cette assemblée de courtisans est ignoble mais il est sans surprise mais d’un culot incroyable…
      Il serait désormais grand temps que la communauté internationale condamne de tels agissements mais cela est peu probable sauf à constater un aggravement du Kere, et encore !..
      Avez-vous lu que son Excellence aurait fait du lobbying auprès du dirigeant égyptien pour quémander le financement de l’usine d’éthanol à maman et la fameuse autoroute made in China ? ( infos madanews )mais sans résultat sinon, cela aurait été annoncé en grand pompe !..
      Son excellence est pourtant bien placé pour savoir qu’on ne prête qu’aux riches !..

    • 24 novembre à 19:24 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra

      TSY EFA SITRAKY NY FMI AMIN’NY FACILITÉ ÉLARGIE DE CRÉDIT (FEC) VE IZANY TETI-BOLA IZANY ?

      Re Vohitra 24 novembre à 17:40 |
      « comment se fait-il que le budget alloué « aux INDEMNITÉS » au niveau de la Présidence de la République est SUPÉRIEUR AU BUDGET ALLOUÉ respectivement au :

      • Ministère du tourisme
      • Ministère des mines et ressources stratégiques
      • Ministère de l’artisanat et des métiers
      • HCC et CENI réunies
      [...]
      « En somme, à lui tout seul, la Présidence, en terme budgétaire, représente HUIT (08) institutions ! »
      Ary mba ahoana, hono, no hevitry ny FMI mikasa handrotsaka US$ 69 TAPITRISA ao anaty vatam-bolan’ny Fanjakana ny amin’izany fizarana ny Volam-panjakana izany ?

      cf. https://www.imf.org/fr/News/Articles/2021/10/26/pr21310-IMF-and-Madagascar-Reach-Staff-Level-Agreement-on-First-Review-of-Extended-Credit-Facility

      « Le FMI et la République de Madagascar parviennent à un accord au niveau des services sur la première revue de la Facilité Elargie de Crédit
      le 26 octobre 2021

      « L’équipe du FMI et les autorités Malagasy sont parvenues à un ACCORD au niveau des services sur la première revue du programme économique de Madagascar au titre de la FACILITÉ ELARGIE DE CRÉDIT. L’accord sera soumis à l’approbation du Conseil d’administration du FMI, qui devrait examiner la revue en DÉCEMBRE. L’achèvement de la revue permettrait le DÉCAISSEMENT de 48,88 millions de DTS (environ 69 MILLIONS DE DOLLARS AMÉRICAINS) à Madagascar pour couvrir les BESOINS DE FINANCEMENT EXTÉRIEUR ET BUDGÉTAIRE... »

      « L’accord de 40 mois au titre de la FEC soutient la reprise à Madagascar après la pandémie et fournit un financement pour préserver les DÉPENSES PRIORITAIRES.

      « Par le BIAIS DU RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ET DE CONSEILS SUR LES POLITIQUES ÉCONOMIQUES, il vise à aider les autorités dans leurs efforts pour augmenter et soutenir la croissance et RÉDUIRE LA PAUVRETÉ.
      « [...] Les autorités s’efforceront également d’AMÉLIORER la COMPOSITION DES DÉPENSES .

      « [...] LE FMI CONTINUERA D’AIDER LE MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES À RENFORCER LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES »
      Arak’izany dia isan’ny TORO HEVITRA avy amin’ny FMI kosa angamba ireo voalaza ho fandaminana ny fandaniana ny volam-panjakana ireo.

    • 24 novembre à 19:49 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      @ Lysnorine,

      Ni la Banque Mondiale ni le FMI n’avait suspendu leur programme de coopération avec le Tchad quand Emmanuel Macron avait désigné de façon unilatérale comme Président le fils du Maréchal Idriss Déby...au mépris de la Constitution et du peuple Tchadien !

  • 24 novembre à 18:33 | Jacques (#434)

    " Le projet de loi de finances 2022 est passé comme une lettre à la poste à l’Assemblée nationale. Il a été adopté hier par les 84 députés de la plateforme Mapar qui ont pris part aux votes. "

    Avec 2 pauvres amendements, selon un autre canard de la place. Quoi d’étonnant, il ne pouvait en être autrement, il faut l’avoir la capacité de mettre en exergue ces documents et ça n’est pas à la portée de gens qui n’ont rien d’autre en tête que de siphonner les richesses du pays comme le fait en permanence leur chef maminbahoaka. Tels des gogos ils ont tous levé le doigt, à l’image du neveu du feu jamba-marin-des eaux pourries qui, il y a encore quelques jours, tirait à boulets rouges sur le bac-3 et sa clique. Ces soi-disant députés ne feront pas de compte rendu à leurs populaces respectives qui, d’ailleurs, n’ont pas été informés de ce qui allait se faire à Tsimbazaza.

    Plus le temps passe plus Mada voit son futur s’assombrir encore et encore. Incapables de gérer le pays, le bac-3 et son équipe ne se privent plus quant à leurs méfaits : le PM Ntsay s’approprie illégalement (http://www.lagazette-dgi.com/?p=66140) la principale ressource du bled et ce sans passer par la Jirama, la Rinah Rakotomanga, elle, nargue malicieusement (http://www.lagazette-dgi.com/?p=65972) la justice...etc...etc...

    Bref pas l’ombre d’un brin d’optimisme à l’horizon. Le bac-3, à défaut d’une aumône récusée par l’assistance de la COP 26, 100 millions de dollars pour l’usine d’éthanol de son épouse, le v’là qui refait le même film au Raïs égyptien pour quémander à ce dernier la somme de 800 millions de dollars pour construire l’autoroute Tana-Tamatave. Il a bien berné les malgaches en affirmant lors de ses discours électoraux que l’argent de ses velirano était prêt et ainsi que les experts. De grosses sommes d’argent à chaque fois. Sûr, il prendrait bien une part au cas où. Spécialiste en la matière depuis 2009, les bois de rose, souvenons-nous en ! Multimillionnaire aujourd’hui, il a toujours faim, ce gredin.

    https://blogs.mediapart.fr/borsalino/blog/100321/les-biens-mal-acquis-de-rajoelina

    Pour terminer mon post, un petit air musical, qu’en dites-vous :

    Répondre

    • 24 novembre à 19:33 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Jacques,

      Avez-vous oublié que la fille de l’amiral est ministre dans le gouvernement actuel ?

      D’ailleurs, Darôla a une appétence particulière pour toutes les préparations...même les plus fumeuses à base de...blé !

    • 24 novembre à 19:38 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Merci , Jacques !
      Chanson dont les paroles décrivent la triste mais juste réalité des choses chez nous .

    • 25 novembre à 02:30 | Shalom (#2831) répond à Jacques

      Merci Jacques ! Non seulement un bel air de musique mais décrivant l’exacte réalité du pays.

  • 24 novembre à 18:56 | Jacques (#434)

    Rien à voir à l’article du jour : à ceux qui en auront l’opportunité, demain à 21h05 sur France 2, dans l’émission "Envoyé Spécial" un reportage afférent à la famine dans le Sud de l’île, signé Nicolas Bertrand et non Gaelle Borgia. Une partie de ce reportage a été diffusé dans le journal de 20h hier, des scènes difficiles à soutenir parfois, émotif s’abstenir.

    Répondre

    • 24 novembre à 19:14 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Bonsoir Jacques et Kartell,

      Comme je l’ai dit à Arsonist dans un post supra, il n’y a qu’une seule option possible et optimale vis à vis des prédateurs !

      Autrement, il n’y aura plus que le Sud Soudan comme référence dans un avenir proche !

  • 24 novembre à 19:07 | Vohitra (#7654)

    Madagascar : le projet de loi de finances adopté en un temps record à l’Assemblée nationale

    Moins d’une semaine après la publication du projet de loi finances 2022 et en à peine 5h de séance, les députés malgaches ont adopté - sans amendement - le texte cadre pour l’année à venir. Une « grosse déception » pour la société civile, qui déplore cette année encore l’impossibilité d’échanger et de débattre avec « des parlementaires très pressés de voter le budget ».

    Avec notre correspondant à Antananarivo, Sarah Tétaud

    (…) les budgets sans destination précise. En baisse mais néanmoins encore présents.
    « Aujourd’hui, ils représentent 5,9% du budget (180 millions d’euros) contre 8,2% en 2021. Mais il y a toujours des montants importants qui sont là, notamment au niveau des nouveaux projets dits d’"Emergence". On note une allocation de 585 milliards d’ariary (131 millions d’euros). On ne sait pas à quoi va servir cet argent. Donc cela va à l’encontre du principe de crédibilité du budget. »

    Enfin, les regards se tournent vers le plan d’emprunt extérieur, qui a plus que doublé par rapport à l’an dernier, passant désormais à 15 600 milliards (3,5 milliards d’euros) d’intention d’emprunt pour 2022.

    « On voit que l’Etat souhaite acquérir du matériel de défense militaire pour un montant de plus de 400 milliards. On insiste sur la mise en place d’une plateforme de concertation sur les programmes d’investissements publics. Il s’agit de savoir qu’est ce qui est prioritaire, sur quoi va-t-on emprunter. Parce qu’on engage la population malgache sur le remboursement de ces emprunts donc on veut savoir de quoi on parle… Qu’on ne se retrouve pas à nouveau avec un emprunt comme celui du téléphérique de Tana (151 millions d’euros de prêt avec la France) sans savoir l’opportunité de la dépense et sans savoir dans quelles mesures ces dépenses répondent aux besoins de la population ! »

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211124-madagascar-le-projet-de-loi-de-finances-adopt%C3%A9-en-un-temps-record-%C3%A0-l-assembl%C3%A9e-nationale

    Bref, 3.5 milliards d’euro d’intention d’emprunt rien qu’en 2022 !

    Vite, vite, demandez au plus vite ce rapport détaillé de 2020-2021 sur l’usage et destination des fonds d’aide et d’appui pour la résilience Covid Mr le Chef de la Délégation de UE à Madagascar !

    Répondre

  • 24 novembre à 20:17 | Mahitsy (#11156)

    Tsy anisan’ny voahasa amin’ny ilay fihaonana momba ny demokrasia i Madagasikara (lisitra ao amin’ny dep d’Etat amin’ny teny anglisy) nefa ao ireo rehetra eto amin’ny ranomasimbe indianina fa maninona ? Ao ry Maorisy sy sesely, ry malidiva....110 ny firenena hanao ilay fivoriana ,ao koa ry senegaly ry nizera .
    Fa maninona isika no tsy anisany ? i sinina , birimania, rosia koa tsy ao

    Répondre

    • 24 novembre à 21:09 | arsonist (#10169) répond à Mahitsy

      Io DJ io anie tsy tian’ny Zamerika mihitsy hatrany amboalohany e !
      Nanomboka tamin’ny fanonganam-panjakana natosik’i Sarko ka nahatonga io bac-3 ho eo amin’io toerana io !

  • 25 novembre à 09:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    A force d’appeler par nos vœux les malheurs, ils vont venir à la vitesse V voire plutôt que prévu n’est-ce pas ? Air malade ne bénéficiera plus des réseaux de l’IATA ( la FIFA du transport aérien).
    L’étau se resserre pour le mauvais payeur que nous sommes n’est-ce pas ?

    Répondre

  • 25 novembre à 10:19 | DanBe (#2256)

    Hors sujet...
    Je viens de lire l’article sur le tourisme à Nosy Be.
    Pendant ce temps les députés se gave et ne font rien...
    Et les commentaires sur Nosy Be sont honteux
    Il y a entre 50 et 60 000 habitant à Nosy Be. Plus d’industries depuis la fermeture de la Sirama et des Pêcheries, donc une seule source de revenu, le tourisme.
    Et cela n’est pas la faute, ni le choix, des habitants de Nosy Be, mais des choix de mauvaise gestion politique du développement de l’île depuis longtemps...
    On met en avant le tourisme sexuel, qui existe bien, mais pensez-vous qu’il y a 50 000 putes à Nosy Be !?!?!?!? Pensez-vous que TOUS les touristes qui viennent, en famille, sont des touristes sexuels ou des pédophiles ?!?!?! Pensez-vous qu’il n’y a pas de putes à Tana !?!?!?! Pensez-vous que les hôtels nombreux de Nosy Be sont tous remplis par des touristes sexuels !?!?!? Pensez-vous que les excursions, visites, locations de bateau, de voiture, etc… ne sont fait que par des putes ou des touristes sexuels ?!?!?!? Pensez vous que les employés nombreux, malgaches, qui vivait du tourisme avant la crise étaient tous des putes !?!?!?!?
    Que vont devenir l’immense majorité de ceux qui travaillent dans les hôtels, chez les opérateurs ? Comment peuvent-ils manger ?
    Certains commentaires sont vraiment honteux !

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS