Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h59
 

Santé

Coronavirus

Arrivée d’un malgache provenant de Chine à Anosiala

lundi 9 mars | Fano Rasolo

L’arrivée des Malgaches en provenance des pays où sévit la maladie Covid-19 se poursuit. Un ressortissant malgache de Chine est arrivé à l’aéroport d’Ivato, hier après-midi, selon le ministère de la Santé publique. « Il a reçu une autorisation spéciale pour rentrer au pays. Il est en bonne santé et ne présente aucun symptôme de coronavirus mais par précaution il a été mis en quarantaine suivant le protocole mis en place  », selon notre source auprès du ministère de la Santé.

D’après cette source, il n’y a pas de cas suspect de Covid-19 au centre hospitalier universitaire (CHU) d’Anosiala pour l’instant. « Le résultat de l’analyse de l’Institut Pasteur sur la petite fille chinoise ayant présenté des symptômes du virus est négatif, elle a pu rentrer chez elle avec sa famille. Les quatre membres de la famille malgache de Chine isolés vendredi dernier, ont pu sortir de l’hôpital. Ayant déjà été confinés en Thaïlande pendant 14 jours, il n’était plus nécessaire de les isoler de nouveau ici  », selon toujours le ministère.

Service limité

Le nombre de personnes mis en observation au CHU d’Anosiala s’élève actuellement à treize, selon la dernière statistique émise, hier.

D’après une source au ministère de la Santé, depuis le mi-janvier, date du début de prise en charge des personnes en provenance de pays où sévit l’épidémie, comme la Chine, l’Italie ou la Corée du Sud, le service de médecine de l’hôpital d’Anosiala est confronté à un problème au niveau de sa capacité d’accueil.

Le nombre de personnes devant être reçues par le service de médecine de ce CHU a été revu à la baisse, les lits étant engagés pour la mise en quarantaine. La plupart des patients devant être y hospitalisés pour d’autres maladies ont dû ainsi être transférés au CHU de Befelatanana.

« Auparavant, ce service de médecine pouvait accueillir trente malades avec ses trente lits mais nous avons dû réduire cet effectif. Maintenant, dix lits seulement sont disponibles pour les patients d’autres pathologies après l’accueil des personnes en provenance des pays où sévit le Covid-19  », explique toujours notre source.

Le site de prise en charge et de mise en quarantaine des personnes suspectées de coronavirus n’ont toutefois pas de problème de saturation, selon les explications.

Il y a maintenant plus de 109 000 cas confirmés dans le monde et 99 pays touchés.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 9 mars à 11:16 | Besorongola (#10635)

    MiNOA FOTSINY IHANY.

    Le miracle de Dieu à Wuhan ! Encouragement pour l’église de Jésus !

    Transmis par le pasteur de Singapour. Je viens de recevoir un message du pasteur Gao Chuanlong (pasteur Ku Tiong Leng), Malaisie : "Je viens de recevoir un témoignage de l’intercesseur : Un pasteur de Hong Kong, qui est lié à l’église de Wuhan, a appris que toute la communauté ecclésiale à laquelle il était lié était infectée. Le pasteur de cette église était aussi un peu effrayé au début, mais il s’est levé pour prier et a réalisé qu’il ne pouvait pas tomber dans la peur comme ce monde, alors il a répondu avec foi et toute l’église a prié ensemble. Plus tard, toute l’église a été miraculeusement guérie. De plus, le gouvernement a commencé à leur demander de donner du sang pour aider d’autres patients, car ils ont découvert que le sang de cette communauté avait des pouvoirs de guérison. C’est le sang de Jésus-Christ ! J’ai été très émue, car la semaine dernière à Wuhan, j’ai prié pour un nouveau médicament alors que j’étais à Houston, mais je ne m’attendais pas à ce que Dieu apporte la guérison d’une manière aussi nouvelle et honore Son nom. Que la gloire et l’honneur appartiennent à notre Seigneur Jésus-Christ, Amen. "Obéissez au Seigneur Jésus-Christ ! "Guerriers, levez-vous et battez-vous !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS