Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 20 février 2020
Antananarivo | 13h41
 

Société

Association « Espoir Madagascar »

Ar 10 millions pour l’orphelinat de la police nationale

lundi 4 juin 2007 | Nivo T. A.

Depuis deux ans, l’Association « Espoir Madagascar » apporte sa contribution pour l’Orphelinat de la Police Nationale sis à Ambatolampy. Ce partenariat va bon train. Hier, quelques membres de « l’Espoir Madagascar » conduits par son président Jean Pierre Sanchis se sont rendus, au Centre pour constater de visu l’avancement des activités effectuées au centre et pour fêter le « santa-bokatra » (prémices). De hauts resposables de la police nationale dont le Contrôleur général Désiré Rakotondratsima, conseiller technique, représentant le ministre Désiré Rasolofomanana ont honoré de leur présence cette cérémonie combien significative surtout pour les orphelins de la police.

Ce fut une occasion pour le président de l’« Espoir Madagascar » d’annoncer sa détermination d’appuyer l’orphelinat. Dans ce cadre, une enveloppe financière d’Ar 10 millions sera allouée pour renforcer les activités productives du centre pour cette année. Outre l’appui au bénéfice de l’orphelinat de la police, cette association va également remettre en marche un centre de rééducation dénommé Centre Saint Jean, sur la RN2. Ce centre accueille une soixantaine de filles de 8 à 18 ans placés par le Ministère de la justice. Abandonné, ce centre sera réouvert vers la fin de cette année.

Une production de 3,8 tonnes de riz

Depuis le mois de mai 2005, une dizaine d’hectares de terrain dans l’enceinte du centre d’orphelinat d’Ambatolampy a été exploité pour des activités d’agriculture et d’élevage, grâce à l’appui de l’association « Espoir Madagascar. » Une technicienne en la matière assure le bon déroulement des projets visant l’autonomie alimentaire du centre.

En ce qui concerne la riziculture, 1,5 ha de superficie a été exploitée pour le riz pluvial et 7 000 m2 pour le riz irrigué. Le riz pluvial produit 3,8 tonnes cette année, si l’année dernière une production de 4,5 tonnes a été enregistrée. Pour le riz irrigué, il n’y a que 100 kg. Il y a aussi des cultures maraîchères (tomate, brèdes, choux, oignon, pomme de terre, courgettes, concombres) et 750 arbres fruitiers dans l’enceinte de l’orphelinat pour servir de l’alimentation complémentaire pour les enfants orphelins de la police. Le centre dispose également d’un étang de 3 ha qui contient des carpes et tilapias. La première récolte fut l’année dernière avec 9 kg de poissons.

Pour l’élevage, la petite ferme du centre contient actuellement 41 poules pondeuses, 23 poulets « gasy » et 17 lapins.

55 enfants orphelins

Selon le chef du Centre d’Orphelinat de la police Rabotoson, ce centre prend en charge 55 orphelins de la police dont 30 filles. Ils sont âgés de 4 à 18 ans et fréquentent les écoles d’enseignement primaire et secondaire aux environs d’Ambatolampy. Il y a ceux qui suivent de formation technique et professionnelle. Actuellement, trois enfants du Centre ont trouvé du travail (1 au sein de la Société Vitogaz, 1 dans un salon de Coiffure, 1 Couturière) et deux autres sont en train de terminer leur formation en mécanique automobile.

Notons que 12 personnes assurent l’éducation de ces orphelins du Centre d’Ambatolampy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS