Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 10h57
 

Coopération

L’Allemagne veut appuyer la relance, mais relève des failles

samedi 4 octobre 2014 | Ben

L’occasion de la célébration des 25 ans de réunification de l’Allemagne ce 3 octobre 2014 à la Villa Berlin, à Ambatoroka, a permis à l’ambassadeur de l’Allemagne à Madagascar, Harald Gehrig, de confirmer la relance de la coopération germano-malgache suspendue en raison de la crise. L’ambassadeur a alors déclaré que les 17,5 millions d’euros gelés en raison de la crise seront débloqués et disponibles. L’Allemagne, a-t-il fait savoir dans son discours, est prête à accompagner Madagascar dans ses efforts à réellement sortir de la crise car il y a beaucoup à faire, notamment en matière de gouvernance et de démocratie. Mais il a déploré la lenteur dans l’élaboration du Plan national de développement et dans l’organisation des élections communales.

Dans le cadre de la coopération technique et financière, l’Allemagne a annoncé des aides d’une valeur de 32 millions d’euros, tout en faisant remarquer qu’elle contribue à hauteur de 20% dans les moyens financiers offerts par l’Union européenne et par d’autres bailleurs de fonds de Madagascar. L’Allemagne est très active dans plusieurs secteurs dont la protection de l’environnement, l’éducation et la culture mais aussi dans l’économie.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 4 octobre 2014 à 19:22 | Turping (#1235)

    - Les relations diplomatiques :gérmano-malgache ;franco -malgache ;américano-malgache ; israélo-malgache ; chino -malgache ,etc.....et aussi les coopérations ainsi engendrées ,les aides ,etc,....n’ont aucune sens que si ces pays n’aident réellement Madagascar dans l’accompagnement tangible vers le dévéloppement réel.

    - Il ne suffit pas d’aider ni prêter Madagascar avec un chèque à blanc de quelques millions d’euros sans connaître ni vérifier l’utilisation réelle de l’argent pour la population malgache.
    Par exemple ,si l’Allemagne a promis d’aider Madgascar à hauteur de 17,5millions ,il faut que l’Ambassadeur d’Allemagne sache à quoi servent-ils ces 17,5millions d’euros ? avec quels projets ?
    - Déjà commencer à verser 5 millions d’euros par exemple en contre partie d’un projet viable (construction de routes ou d’écoles ,...)puis vérifier si l’argent sera utilisé à bon escient pour débloquer aux comptes gouttes le reste d’argent,etc,....
    - C’est une methode efficace d’accompagnement sans s’immiscer ni diriger une politique interne d’un pays souverain.
    - Les autres pays devraient faire pour autant ,comme les baîlleurs de fonds ,BM qui exigent un PND (plan national du dévéloppement,....) comme une sorte de tutorat .
    - Même pour les emprunts ,l’argent prêté doit-être utilisé à bon escient pour créer de la richesse humaine ,les malgaches ,les jeunes comme acteurs de leur avenir.....

    • 6 octobre 2014 à 09:16 | Rakotomenatra (#6912) répond à Turping

      C’est exactement ce qu’ils font depuis quelques années.

      Il y a des pays (africains et autres) où il y a une véritable coopération, car ils ont des gouvernants responsables qui veulent vraiment faire qc pour leur population.

      Mais Basilou a raison : Madagascar aux Malgaches !
      Le mieux serait que tous les bailleurs et ONGs se retirent et ne donnent plus un sou pour Madagascar - après 10-20 ans on jettera un regard pour voir ce que ce pays est devenu... Les investisseurs font déjà le premier pas...

  • 5 octobre 2014 à 07:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Je commence à comprendre cette histoire d’expulsion des riverains...".
    L’argent des "ALLEMANDS" sont débloqués..
    Quelle que soit l’origine d’aides ou dons,il faut toujours penser :
    - "Madagascar aux Malgaches" donc il faut d’abord trouver une solution pour les "Malgaches" avant toute expulsion pour "SATISFAIRE UN PROGRAMME DE COOPERATION Germano-malagasy".
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS