Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 16 décembre 2019
Antananarivo | 16h49
 

Agriculture

COMESA

Appui à la culture de conservation

vendredi 17 août 2012

Au cours de la dernière décennie, l’agriculture de conservation ou agriculture sous couverture végétale n’a cessé de réaliser de bonnes performances en termes de productions alimentaires à Madagascar. Par ailleurs, cette technique mérite encore de meilleurs encadrements techniques afin d’en obtenir de bon rendement.

Depuis le début de cette semaine, une mission de la COMESA conduite par le responsable du département chargé du changement climatique de cette communauté régionale a réalisé une mission sur des sites ayant déjà réalisé des expériences sur l’agriculture de conservation à Madagascar. Et comme une Task Force sur l’agriculture de conservation a été déjà mise en place au pays il y a plus d’un an, la délégation de la COMESA a effectué des visites d’échanges avec les pratiquants de cette technique sur quelques sites dont Ankazomiriotra dans la région du Vakinakaratra ; il a été prévu aussi une descente sur Marovoay, de la région du Böeny à cette occasion.

Dans tous les cas, différentes zones agro-écologiques de Madagascar adoptent l’agriculture de conservation compte tenu de la rentabilité de ces techniques, car l’équipe de la mission a pu observer une augmentation de la production de riz pluvial de 100% lors de la mission sur terrain. Par ailleurs, des améliorations et extensions demeurent encore à pourvoir afin d’optimiser l’agriculture de conservation. Aussi, cette mission de la COMESA vient de rencontrer le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Rakotoson Philibert ce jeudi 16 août, pour la suite de leur mission dans la région de Böeny. Notons que le COMESA a mis 100 millions de dollars pour soutenir les 26 pays membres dans la promotion de la culture de conservation.

Recueilli par Vonjy

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS